jeûne de 26 jours pour endométriose

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: jeûne de 26 jours pour endométriose

Message  kidim le Mar 28 Oct 2014 - 5:38

Bonjour,

Merci Luc, merci Denis B et merci Adèle, je vous remercie infiniment pour votre sollicitude.

J'avoue que je n'étais plus sur le forum car je suis en panique totale par moment, je pleure, la situation est devenue incontrôlable et je me vois déjà mourir de faim...

J'ai eu Monsieur Perez pour un premier rendez-vous, voilà ce qu'il en conclue si cela peut en aider d'autres, encore que mon cas semble très particulier : mon corps semble avoir beaucoup misé sur la régénération/guérison/élimination du système digestif (estomac intestin, peut-être aussi foie) (pas d'odeurs corporelles ou même de mauvaise haleine donc pas de travail des poumons, pas de manifestations cutanées donc pas de travail de la peau). A ce titre tout mon système digestif est lancé à fond dans ce processus d'élimination et du coup n'est pas du tout en mode digestion, tout aliment ingéré vient contrecarrer ce travail dans lequel il est lancé et ça ne lui plait pas... Voilà ce que j'en ai compris et comment je le résume.

Le fait est que l'autre soir j'ai mangé deux feuilles d'endive, résultat : à peine dormi de la nuit, douleurs estomac et intestins toute la nuit.
Hier j'ai tenté le riz complet hyper bien cuit, sans sel, quand je dis tenté ça veut dire même pas 1/2 cuillère à café, quelques grains de riz quoi, résultat : cerveau un peu gazé et ça m'a fait dormir (un peu comme les fruits mais en moins pire, il faut dire que vue la quantité de riz ingéré...), quelques sensations désagréables au niveau estomac.

Monsieur Pérez m'a dit qu'il fallait que je force la chose sinon ça pouvait durer des semaines comme ça ou pire. Forcer signifie manger des choses plus consistantes pour forcer le corps à se mettre en mode digestion : par exemple manger des avocats ou noix en tous genres (noix, noisettes, amandes...).
J'ai donc mangé 1/2 avocat hier soir (mais gros donc presque un petit avocat entier) avec un peu de citron : pas de douleurs à l'estomac, difficulté à m'endormir car nausées (rude pour le foie) et j'ai vomi cette nuit mais juste un peu de bile.
Je vais aller m'acheter du gel d'aloé vera à boire, je sens que mon estomac a besoin d'être "plâtré", protégé, Monsieur Perez est ok avec ça.

Je comprends très bien les gens qui se régalent après le jeûne en disant qu'il découvrent ou redécouvrent le goût des aliments, sauf que moi ça me fait l'effet inverse : j'ai tellement peu d'appétit que tout me semble avoir trop de goût, tout me semble trop fort en goût et j'ai besoin de manger des choses qui ont peu de goût (l'avocat c'était bien pour ça) sinon ça m’écœure, je sature. C'est pourquoi j'ai essayé le riz aussi mais sans succès.

Voilà je vous remercie encore et vous tiendrai au courant, en espérant que les nouvelles soient bonnes et assez vite, bien que j'ai bien du mal à positiver.

kidim

Messages : 19
Date d'inscription : 30/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 26 jours pour endométriose

Message  Luc le Mar 28 Oct 2014 - 9:18

Merci pour les nouvelles!

Malgré tes craintes, tu ne mourras pas de faim, ça j'en suis persuadé.  Ton organisme est très bien nourri par tout ce qu'il est en train d'éliminer.  Toutes les excroissances sont pour lui de la nourriture ... il fait d'une pierre deux coups, il nettoie ton organisme et te nourrit en même temps.  D'ailleurs les pertes de poids sont minimes depuis un certain temps.  

On sait selon les experts qu'une perte de 25% de notre poids est très sécuritaire et qu'il faudrait perdre 40% et plus avant que n'arrive l'inanition.  Des gens ont jeûné beaucoup plus longtemps et ont repris la forme en quelques mois avec des guérisons spectaculaires. Les écrits de Shelton en parlent à plusieurs endroits.

Il est cependant vrai que pour une personne comme toi qui ne connaissait pas le jeûne avant de t'y lancer, cela peut te sembler dangereux, et c'est normal.  Personnellement, je crois que l'organisme sait où il s'en va.  Rocan écrit que l'organisme procède de façon très logique sans nuire.

D'une pierre, l'organisme frappe deux coups, car la nécessité crée l'invention.  Parce qu'il est laissé à lui-même et qu'il doit nourrir ses cellules, il se débarrasse de la cause de ses maladie aigües et chroniques (foyer d'infection, tumeurs, calculs ...) tout en se nourrissant, et se nourrit tout en se débarrassant de ses foyers d'infection.

Le comportement homéostatique de l'organisme s'est toujours révélé d'une logique infiniment supérieure à celle de l'intellect humain. Ainsi, lorsque les foyers d'infections ont été complètement autolysés, ou lorsque l'organisme ne trouve pas suffisamment de matières nutritives dans le foyer, alors il commence l'autolyse des tissus adipeux.  Donc, l'autolyse des tissus inférieurs non vitaux est effectuée proportionnellement à leur importance dans l'échelle des valeurs.

Les réserves des tissus adipeux (graisses) fournissent à l'organisme toute la nourriture nécessaire pour des semaines à venir, pourvu que les dépenses d'énergie soient maintenues au niveau minimal du métabolisme basal." (Rocan)

Bon courage

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 26 jours pour endométriose

Message  Luc le Mar 28 Oct 2014 - 18:03

Nouvelle réponse reçue de la spécialiste Adèle Arsenault :

Allo Luc

Oh , que ce n’est pas facile pour elle. Je ne comprends pas comment elle peut continuer à aller faire son épicerie, aller à ses rendez-vous après tout ce jeûne.  C’est certain que ce n’est pas fini mais étant quand même pas mal en bas de son poids normal , j’hésiterais à la laisser continuer le jeûne total.

Souvent si le travail (autolyse) n’est pas fini , le début de la récupération est difficile mais lentement ça se replace , le corps comprend qu’il a à se mettre en mode digestion et assimilation.  

Est-ce qu’elle s’hydrate assez ?

Tu me tiens au courant

Adèle


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 26 jours pour endométriose

Message  Luc le Mar 28 Oct 2014 - 20:07

Lison trouve que manger des noix, amandes ... etc. tel que proposé par Raphaël Perez est plutôt difficile à digérer sur un estomac qui jeûne depuis un mois.  Elle suggérerait plutôt du lait d'amande bio. nature, sans sucre ajouté, qu'on retrouve ici dans nos épiceries et dans les boutiques d'alimentation naturelle.


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 26 jours pour endométriose

Message  Luc le Lun 3 Nov 2014 - 17:49


À noter :

Nous avons eu des nouvelles de Kidim via courriel et la réalimentation se poursuit relativement bien. Elle viendra bientôt faire un bilan de sa situation.



Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 26 jours pour endométriose

Message  kidim le Lun 8 Déc 2014 - 13:00

Bonjour à tous,

J'ai attendu d'avoir de bonnes nouvelles à partager et c'est le cas aujourd'hui !

Concernant ma reprise alimentaire laborieuse,
( par exemple :
*une seule banane mangée à midi (et rien d'autre de toute la journée) n'était toujours pas digérée (toujours sur l'estomac) à 20h le soir
* un repas pouvait être constitué de 1,5 noix (je finissais quand même la dernière moitié mais c'était difficile)
* Le gel d'aloé vera ne me convenait pas non plus (il ne m'a pas du tout plâtré l'estomac, au contraire) mais maintenant j'en consomme sans problème
* ...)
tout s'est finalement bien passé et finalement assez vite : le 1er novembre au soir j'ai invité des amis à manger à la maison et ô miracle j'ai pu manger autant qu'eux !
Un, ou deux jours après j'ai commencé à avoir une faim de loup (je crois que c'est dû aux olives que j'ai mangées et plus exactement au sel qu'il y avait dans les olives, j'ai l'impression que j'étais vraiment en manque de sel (?)).
Entre le 3 et 5 novembre Amma était à Toulon avec la merveilleuse nourriture indienne servie, j'y ai mangé comme 4 (même en choisissant des plats peu épicés, il y avait quand même des épices (curry etc) qui me tiraillaient bien les intestins mais tant pis c'était trop bon !)

Je n'ai donc pas suivi véritablement les conseils du nutritionniste qui me préconisaient de ne manger que du cru et sans assaisonnement. En fait je n'ai fait qu'une consultation avec lui.
Le médecin tibétain, lui, m'a prescrit, en plus de ses pilules, au contraire de ne surtout pas manger froid etc.

Depuis mon jeûne je mange du cru et du cuit, je ne mange ni gluten, ni laitages, ni rien d'animal (à part 2 oeufs maxi depuis la reprise), ni sucre raffiné, ni rien d'industriel, presque pas de fruits donc en gros je mange : légumes (+ avocats, tomates considérés comme des fruits), riz, quinoa, sarrasin, lentilles, pois, flageolets, noix tout cela presque exclusivement bio. Concernant l'assaisonnement : huile d'olive bio (j'en consomme beaucoup), sel marin, sauce soja fermentée salée, graines de sésame, beaucoup de curcuma (pour l'endometriose), beaucoup d'ail en enlevant le germe.
Je ne bois que de l'eau (chaude presque exclusivement) et des tisanes, j'ai bu une fois du jus de fruit, pas d'alcool évidemment, pas de cigarettes non plus, pas de café ni thé etc.

Problème au rein (Hydronephrose gauche) : envolé !
Endométriose grandement améliorée
L'IRM du 22 octobre avait révélé une hydronephrose gauche (rein trop gros) due à une compression de l'uretère gauche par le kyste ovarien gauche d'endométriose.
J'ai vu l'urologue le 27 novembre qui a dit qu'il fallait me mettre une sonde double J en urgence pour préserver mon rein, sans faire de nouveaux examens radiologiques, et alors même qu'il n'avait plus de trou dans son planning il s'est débrouillé pour me trouver une place pour demain (9 décembre). Entre temps j'ai vu mon généraliste pour lui demander qu'il me prescrive une échographie (histoire de ne pas me faire mettre une sonde pour rien, au cas où ...), échographie que j'ai faite réalisée ce matin inextremis ... Résultats merveilleux!
+ Le rein va parfaitement bien (il n'y a plus d'hydronephrose)
+ mon kyste ovarien droit qui mesurait 4 à 5cm le 22 octobre à l'IRM a disparu ...
+ le cul de sac de douglas qui était oblitéré à l'IRM est libre à l'échographie d'aujourd'hui, ce qui signifie qu'il n'y a plus d'endométriose dans cette zone non plus.
- reste mon kyste de 5cm à l'ovaire gauche (qui mesurait 9 à 10cm en janvier dernier)
L'urologue est donc parfaitement ok pour ne pas m'opérer (j'évite ainsi et la sonde et l'anesthésie générale pour la mettre !!!) et il m'a confirmé que si le rein allait bien c'est que l'uretère n'était plus comprimé (chose qu'on ne voyait pas à l'échographie).

Je ne vais pas faire la liste des choses que j'ai faites pour ma santé depuis 1 an (il y aurait beaucoup trop à dire) mais en tout cas je trouve ces résultats merveilleux.
Peut-être juste parler, en plus du jeûne bien sûr, de l'importance de l'alimentation, des nettoyages du foie (livre d'andreas moritz), du nettoyage du rein (même livre) que j'ai commencé il y a une semaine/10 jours...
Et puis peut-être aussi pour tous les gens malades quelle que soit leur maladie, voir cette vidéo très intéressante et drôle aussi :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


J'ai hâte de faire un nouveau jeûne mais pour l'instant mon corps se remplit, il a faim, il refait des réserves (j'ai repris 5 à 6 kg en un peu plus d'un mois à peu près).
J'ai vraiment l'impression de trop manger, mais je n'arrive pas à faire autrement j'ai vraiment trop faim et je me régale comme je ne me suis jamais régalée auparavant en mangeant (même si pour beaucoup de gens ce que je mange serait une privation insupportable (ni gluten, ni laitages, ni viande, ni poissons, ni sucre, ninini ...)).

Je me suis même prise de passion pour la cuisine (si quelqu'un m'avait dit qu'une telle chose m'arriverait un jour, je lui aurais ri au nez !) et du coup j'invite des amis chez moi à manger "ninini" et le plus incroyable c'est qu'ils trouvent ça bon et que ça a l'air sincère !

A bientôt, en espérant avoir encore de bonnes nouvelles à annoncer.

kidim

Messages : 19
Date d'inscription : 30/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 26 jours pour endométriose

Message  kidim le Lun 8 Déc 2014 - 13:21

Ce sujet n'étant pas classé dans la bonne catégorie (jeûne de + deux semaines) , je me permets de rappeler à toutes les personnes intéressées par l'endometriose que j'ai jeûné 23 jours complets + 15 jours de tentative de réalimentation dont encore 2 à 3 jours de jeûne pendant ces 15 jours.
J'imagine que si j'avais jeûné moins de temps les résultats sur l'endométriose auraient été moins bons.
Si les administrateurs du forum déplacent mon sujet dans la bonne catégorie alors bien sûr ce message pourra être effacé.

Bien cordialement, bonne santé à tous et à toutes !

kidim

Messages : 19
Date d'inscription : 30/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 26 jours pour endométriose

Message  zeroudoudou le Lun 8 Déc 2014 - 14:44

kidim, tu as l'air d'avoir une bonne alimentation mais pourquoi aucun fruit ? c'est quand même la base, le carburant...
et qu'entends-tu par "beaucoup d'huile d'olive" ? je pense personnellement que les huiles sont utiles mais qu'il faut y aller mollo

zeroudoudou

Messages : 146
Date d'inscription : 12/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 26 jours pour endométriose

Message  Luc le Lun 8 Déc 2014 - 16:06

Oh là là!  Quelle belle surprise de te lire et surtout d'apprendre que ce jeûne donna de merveilleux résultats!

Nous en sommes aussi heureux que toi !

Merci car de telles nouvelles montrent la grande capacité du jeûne thérapeutique et encouragent ceux et celles qui hésitent de s'y lancer.

Probablement que lors de ton éventuel prochain jeûne, le reste du kyste à l'ovaire gauche disparaîtra tel celui de l'ovaire droit ... comme par magie

Pour l'instant, profite de la vie tout en refaisant tes réserves.

Merci encore et au plaisir de te lire!

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 26 jours pour endométriose

Message  Luc le Lun 8 Déc 2014 - 19:57

Nous avons donné de tes nouvelles à la spécialiste du jeûne, Adèle Arsenault, tel qu'elle nous l'avait demandé. Adèle supervise la maison de jeûne où les biologistes Jean Rocan et Nicole Boudreau étaient actifs jusqu'à il y a un peu plus d'une dizaine d'années. (Jean Rocan est décédé en 2002 à 92 ans)

Elle écrit :

Bonjour Luc

Wow bravo qu’elle a enfin pu récupérer et bravo pour les bons résultats. C’est merveilleux.

Je trouve par contre qu’elle semble manger trop et trop d’huile et probablement trop de sel et comme tu dis pas assez de fruits.

Bravo encore pour sa persévérance.

Adèle

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 26 jours pour endométriose

Message  kidim le Jeu 11 Déc 2014 - 17:35

Bonjour à tous, Luc, Zéroudoudou, Adèle et merci pour votre retour.

Je tiens tout d'abord à préciser (si besoin) que je ne livre que le témoignage de mon expérience. Je ne prétends donner aucun conseil alimentaire ou autre, ni juger de ce qui est bien ou pas contre l'endométriose : ni pour les autres, ni même pour moi, peut-être en effet que j'irais encore mieux si je faisais autrement, je ne peux pas le savoir. En fait j'ai juste décidé d'écouter mon corps, d'expérimenter, de voir, de sentir plutôt et de mettre de côté les théories qui ne sont jamais applicables à tous et en tout temps.

* Concernant les fruits j'avais opté pour un régime temporaire sans fruits en début d'année (pour lutter contre les candidas albicans) et je m'en étais sentie beaucoup mieux (exit les ballonnements). Le nutritionniste tout comme des naturopathes ou autres expliquent que les fruits peuvent être acidifiants pour certaines personnes et cela semble être mon cas d'après lui (donc fruits à éviter pour moi selon lui). J'ai lu également (giselle frenette) que pour l'endométriose en particulier dans la catégorie des fruits tous les agrumes doivent être évités. Peut-être également que l'organe qui digère les sucres (rate, pancréas ?) ne fonctionne pas très bien chez moi (?).... Bref, quelle qu'en soit la raison, le fait est que les fruits ne semblent pas trop me réussir (pour l'instant en tout cas et pourtant j'aime ça). J'avais donc décidé de ne pas consommer de fruits pendant 3 mois (comme préconisé contre les candidas) mais dans les faits je n'y parviens pas complètement : que ce soit par envie ou par facilité (c'est plus rapide, il n'y a rien à "cuisiner"). Cela dit j'en consomme vraiment très peu, et pas régulièrement et globalement ils génèrent encore des ballonnements (sauf peut-être s'il sont pris à jeun et en petite quantité).

* Concernant l'huile, je dis que j'en consomme "beaucoup" parce que d'une part je suis censée manger sans assaisonnement (d'après le nutritionniste) donc en consommer tout court c'est déjà en consommer trop, et d'autre part je mange tellement, en de telles quantités, l'assaisonnement étant proportionnel à mes portions, je réalise après coup que j'ai consommé beaucoup d'huile ... Mais ça n'a pas l'air de me déranger du tout pour l'instant, plus exactement mon corps semble vouloir ça donc je laisse faire.

* Concernant le sel, j'en ai eu très envie (voire un grand grand besoin ) à la reprise alimentaire mais maintenant ça s'est un peu calmé. Je ne sais pas trop aujourd'hui si j'ai tendance à manger peu salé, "normalement" salé ou très salé ? En tous les cas je sale c'est sûr. En médecine chinoise la saveur salée est bénéfique (http://www.medecinechinoise.org/hygiene-de-vie/50/les-aliments-de-saveur-salee.htm) pour les reins, et selon la médecine chinoise une déficience du rein se situe à la racine de l'endométriose (http://fnmtc.fr/fr/wp-content/uploads/2014/01/mtc.MAG0512.pdf). Thierry Casasnovas de VivreCru dit que le goût salé est bon pour les surrénales  et il dit qu'un problème aux surrénales est toujours lié à une endométriose.... Bref ceci explique peut-être cela. J'écoute mon corps et visiblement il demande du sel (un peu ? beaucoup ? je ne sais pas dire, tout étant relatif). Je préfère en outre saler mes aliments avec du bon sel marin non raffiné, plutôt que ne pas saler puis exploser de nouveau en plein vol (comme au printemps dernier) en me vautrant dans la charcuterie ou les pizzas, comme j'avais pu le faire alors que je ne consommais plus ces aliments depuis longtemps.

Luc, en effet, j'ai vraiment hâte de jeûner de nouveau pour faciliter l'élimination du kyste gauche !

Je vous tiendrai au courant bien sûr de mon prochain jeûne et/ou de mes prochains résultats médicaux.

Bonne santé et bon jeûne à tous !

kidim

Messages : 19
Date d'inscription : 30/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 26 jours pour endométriose

Message  Luc le Jeu 11 Déc 2014 - 18:26


Merci Kidim pour cette réponse très instructive!

À noter que personnellement, je n'ai jamais dit que tu mangeais trop d'huile et pas assez de fruits, en fait c'est Adèle qui, sans doute après avoir lu ce que Zeroudoudou a écrit sur le forum pensait que ce pouvait être moi qui l'avait écrit.

Puisque tu te connais mieux que nous tous, et que tu connais tes réactions, tu es la mieux placée pour savoir ce qui te va et ce qui ne te vas pas.

Au plaisir de te lire à nouveau et surtout de voir tous les bienfaits que le jeûne t'a apporté.

À bientôt!


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 26 jours pour endométriose

Message  Nyo le Sam 7 Mar 2015 - 3:21

Mes sincères félicitations pour ton courage. Et merci beaucoup pour ton témoignage.

Nyo

Nyo

Messages : 1
Date d'inscription : 07/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Endometriose

Message  Lulu35 le Lun 11 Mai 2015 - 11:00

Bonjour on vient de me diagnostiquer endométriose après 10 longues années de souffrance .Par contre rein trop dilaté du coup la sonde jj j y ai eu droit ! J attend le verdict dans 1 mois opération ou pas et si les nodules vont diminuer comme le précédent témoignage . Je me penche donc aussi sur la possibilité d une alimentation plus saine et et au vu des résultats extraordinaire évoques j en suis encore plus motivée. Pensez vous possible de faire ce jeune sans l aide de spécialiste ?

Lulu35

Messages : 1
Date d'inscription : 11/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne et endométriose

Message  jujille le Dim 8 Nov 2015 - 7:43

Bonjour, je lis tardivement ce message qui est très instructif. Je suis moi même atteinte d'endométriose. La médecine traditionnelle me propose une opération associée à un traitement hormonal fort. Je ne suis pas convaincue et aimerais entreprendre un jeûne. Le témoignage de Kiddim m'a beaucoup touchée et j'aimerais avoir ses impressions à distance de ce premier jeûne qui semble avoir été bénéfique pour elle.
Je travaille comme infirmière en réanimation et fais en alternance jour/nuit des vacations de 12h. Pensez vous possible de faire un jeûne long tout en continuant de travailler? J'habite en France dans les Alpes et je ne pense pas qu'un medecin serait prêt à me faire un arrêt de travail pour un jeûne!
Pouvez vous contacter Kiddim (si elle est d'accord) afin de communiquer avec elle?
Je me sens un peu perdue quand à la marche à suivre pour faire ce jeûne. Combien de temps? Suivi médical?
Merci d'avance pour vos réponses.




jujille

Messages : 16
Date d'inscription : 08/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 26 jours pour endométriose

Message  Luc le Dim 8 Nov 2015 - 11:49


Bienvenue sur le forum !

Travailler tout en jeûnant est possible pour certaines personnes mais pas pour d'autres. Le jeûne peut générer de la fatigue, parfois très importante.

Cependant, si nous voulons que le jeûne soit thérapeutique, le repos s'impose. L'organisme a besoin de beaucoup d'énergie pour se nettoyer et se régénérer. Si nous sommes actifs, l'énergie nécessaire à la guérison est déviée vers les besoins musculaires. Voir le lien :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Si tu as d'autres interrogations, n'hésite pas.

Au plaisir de te lire !


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 26 jours pour endométriose

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum