Jeûne et SIBO

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne et SIBO

Message  MMTS le Ven 29 Mar 2013 - 18:34

http://en.wikipedia.org/wiki/Small_intestinal_bacterial_overgrowth

Qu'en dites-vous ?

MMTS

Messages : 11
Date d'inscription : 30/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et SIBO

Message  admin2 le Ven 29 Mar 2013 - 19:29

Ce qu'il faut comprendre est que le jeûne aseptise le contenu intestinal en quelques jours, soit environ une semaine d'après Shelton. Pour cette raison, tout problème infectieux, qu'il soit intestinal ou autre, le jeûne agit comme un antibiotique naturel.

Durant le jeûne, le contenu intestinal peut être évacué si l'organisme sent le besoin de le faire. Cependant, qu'il soit évacué ou pas, il n'est pas dangereux pour l'organisme. D'ailleurs, lorsqu'on examine les intestins d'un animal hibernant (ex: l'ours), au printemps, écrit Shelton, "la chair de l'ours a subi un changement complet et remarquable. (...) A ce moment, on trouve peu de déchets dans les voies digestives, et l'intestin est sans odeur et tout à fait exempt de bactéries, aucune culture de flore intestinale ou de bacilles ne pourrait être obtenue."

De son côté, Mosséri ajoute que "la présence de selles n'empoisonne pas le corps durant le jeûne. Le corps s'arrange pour qu'il en soit autrement. En effet, il s'en protège en déversant de la bile sur les selles puis en les desséchant, cela pour les empêcher de fermenter ou de se putréfier." Puis il ajoute :

"Chaleur et humidité, voilà les deux facteurs de putréfaction. De plus, la bile rend aseptique le contenu intestinal. En effet, les animaux qui jeûnent ont les intestins totalement aseptiques au bout de 7 jours seulement. Quand on ouvre leurs intestins, on ne sent aucune putréfaction."

On peut donc penser qu'un jeûne à l'eau occasionnel de 7 à 10 jours pourrait améliorer grandement la situation d'une personne atteinte d'un SIBO.


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et SIBO

Message  MMTS le Ven 29 Mar 2013 - 21:15

Bonjour.

Merci pour votre aide.

La personne en question a subis une cure d'antibiotiques de 4 mois ! (Oui, 4 mois !) et les problèmes sérieux ont commencé à partir de cette cure ! (Apparemment, c'est la mode aux USA de se bourrer d'antibiotiques).

Je lui conseille le jeûne mais je ne sais pas trop pourquoi, j'imagine que ça va aider, mais je pense que sa flore intestinale doit être détruite...

Que faire ?

MMTS

Messages : 11
Date d'inscription : 30/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et SIBO

Message  admin2 le Ven 29 Mar 2013 - 21:32


Il est évident qu'après 4 mois aux antibiotiques, la flore intestinale est définitivement affectée.

Je dois un peu rectifier ma réponse précédente (ce que j'ai fait) à propos du jeûne et de la flore intestinale. Il est vrai qu'un jeûne va détruire les bactéries pathogènes d'une blessure ou toute autre infection. Néanmoins, au niveau intestinal, le jeûne, tel que mentionné par Shelton et Mosséri, aseptise le système gastro-intestinal au bout d'un certain nombre de jours. D'ailleurs, Shelton écrit qu'il n'est plus possible d'exécuter une culture bactérienne suite à un jeûne suffisamment long. Donc, le jeûne va également détruire la flore intestinale mais, dès la réalimentation elle se refera de nouveau rapidement avec de bonnes bactéries.

De toute façon, un jeûne ne peut pas nuire (s'il n'y a pas de contre-indications), il ne peut qu'aider l'organisme à s'autoguérir.





admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et SIBO

Message  MMTS le Ven 29 Mar 2013 - 21:47

Mais va-t-il être efficace, d'après-vous, avec ce cas ?

Que recommandez-vous ?

Merci pour vos réponses !

MMTS

Messages : 11
Date d'inscription : 30/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et SIBO

Message  admin2 le Ven 29 Mar 2013 - 22:17

En fait, nous ne recommandons aucune action particulière mais exposons ce que les spécialistes écrivent sur le sujet. Il est cependant évident, tel qu'énoncé précédemment, que le jeûne est rarement contre-indiqué et que certains problèmes de santé réagissent bien à celui-ci.

Parmi ces problèmes où le jeûne est indiqué, la biologiste Nicole Boudreau en mentionne plusieurs, et la liste est loin d'être complète. Elle écrit :

"Puisque le jeûne stimule la régénération de tout l'organisme, la plupart des problèmes de santé, pris en charge avant qu'ils ne soient irréversibles, peuvent se résoudre. N'oublions pas que la capacité de régénération de l'organisme est fabuleuse et que des personnes qui se croyaient atteintes à jamais de problèmes pathologiques ont reconquis une pleine santé en jeûnant."

Sans être exhaustive, voici une liste des principaux dérèglements que le jeûne améliore:

l'obésité et les problèmes qui y sont associés; taux élevé de cholestérol ou de triglycérides, diabète précoce, foie gras;

les problèmes glandulaires (les glandes se régénèrent facilement); hypothyroïdie, problèmes liés au système de reproduction (règles douloureuses, irrégulières), au foie (qui est une glande), aux surrénales, aux parathyroïdes (qui régularisent, entre autres, le calcium sanguin) et au pancréas;

les troubles digestifs: constipation, diverticules, ulcérations diverses, cristallisations;

Les problèmes circulatoires: artériosclérose, hypertension, prévention des caillots, varices, problèmes liés à la circulation veineuse, migraines, frilosité;

les problèmes sanguins: anémie, polyglobulie (excès de globules rouges), déséquilibres divers de la formule sanguine;

la dégénérescence de l'appareil locomoteur: arthrite, rhumatisme, myosites, arthrose, ostéoporose;

les problèmes liés au système de défense: faiblesse immunitaire, allergies, maladies des ganglions, arthirite rhumatoïde, infections bactériennes récurentes;

les maladies virales: mononucléose, grippes, bronchites, laryngites, vaginites;

etc. ...

Personnellement, si j'étais atteint d'un tel problème infectieux et qu'il n'y ait pas de contre-indication, il est certain que je tenterais le jeûne.





admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et SIBO

Message  MMTS le Ven 29 Mar 2013 - 22:25

Un jeûne de 10 jours semblerait-il un bon début ?

MMTS

Messages : 11
Date d'inscription : 30/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et SIBO

Message  admin2 le Ven 29 Mar 2013 - 22:31

MMTS a écrit:Un jeûne de 10 jours semblerait-il un bon début ?

Définitivement! Ici je parle d'un jeûne intégral.




admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et SIBO

Message  MMTS le Ven 29 Mar 2013 - 22:32

C'est d'accord. On va commencer comme ça

MMTS

Messages : 11
Date d'inscription : 30/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et SIBO

Message  admin2 le Sam 30 Mar 2013 - 11:14

Il est cependant très important, pour tout jeûneur, de connaître le déroulement habituel d'un jeûne. Le manque de connaissance peut faire en sorte que le jeûneur s'inquiète devant diverses manifestations dues au sevrage de l'alimentation, et aux effets provoqués par l'autolyse.

Il est donc primordial d'étudier tout ce qui touche le jeûne : la préparation et la rupture du jeûne, les réactions possibles qui peuvent se manifester ... etc. Pour se faire, nous suggérons de se procurer un livre qui traite du jeûne thérapeutique et non de diètes où le curiste absorbe des jus et autres aliments liquide ainsi que des suppléments. Un des meilleurs livre est celui de la biologiste Nicole Boudreau, Jeûner pour sa santé qui traite du jeûne intégral exécuté au repos tout en absorbant uniquement de l'eau.

Il y a bien sûr ce forum où le jeûne est analysé en long et en large. S'il y a, sur ce site, un forum que tout jeûneur devrait consulter avant d'exécuter un jeûne intégral, c'est celui-ci : Éléments de connaissance du jeûne

Évidemment, la meilleure place pour jeûner est dans une maison spécialisée qui, malheureusement n'est pas toujours située près de chez-soi ou qui, dans certains cas, ont des tarifs prohibitifs ou encore, ne supervisent pas de jeûnes du type sheltonnien (jeûne intégral).




admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et SIBO

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum