début d'un jeûne de 15 jours à cause d'un SIBO sévère

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

début d'un jeûne de 15 jours à cause d'un SIBO sévère

Message  christop le Lun 17 Juin 2013 - 5:56

Bonjour,

Je suis attend d'un SIBO et d'une candidose depuis de nombreuses années. Tout à commencé en 1996 en s'intensifiant avec le temps jusqu'à ce qu'en 2008 je n'ai plus eu de force du tout (impossible de travailler).
La maladie m'a progressivement empêché de manger normalement, surtout tout ce qui est glucidique, puis gras. Et j'ai perdu beaucoup de poids, que j'ai en partie réussi à reprendre.
Symptômes : gazs/oppressions respiratoires/démangeaisons surtout la nuit/fourmis dans les membres/crampes au mollets la nuit/remontées gastriques/nez qui saigne/torpeur/ENERGIE TRES FAIBLE/cou coincé/coeur cogne/lèvres sèches/croutes cuir chevelu/tremblements internes/insomnie/mouche de l'eau tout le temps/staphylocoque doré et streptocoque au niveau de l'anus/doigts qui saignent tout seuls/malaises/selles espacées à plusieurs jours/douleurs aux jambes/quantité d'aliments réduite/...
Mon histoire est réellement très lourde ! Au point que les médecins que j'ai consulté à partir de 2008, quand je cherchais ce que j'avais voulaient absolument me coller une dépression -alors que je ne cherchais qu'à reprendre une vie sociale normale (avec sa tranche de rire si possible -inconciliable avec un dépressif) !!!

Ces derniers jours je ne pouvais plus manger plus que 3 légumes avec un peu de viande, le reste ne passant plus !...Jusqu'à ce qu'une saucisses de volailles (qui contenait aussi du porc, ce que j'ai compris après) me plonge dans une gastrite avec un malaise terrible qui dura 8 heures avec fièvre m'empêchant de manger !
Adepte du jeûne (avec une expérience de trois jours en 2004), n'ayant pu manger depuis deux jours à cause de ma gastrite, je me suis dit qu'au point où j'en étais il fallait que je rentre dans le jeûne.
Avec le timing des vacances et la chaleur qui arrivent, je me suis proposé 15 jours.
J'entame aujourd'hui mon 4 ème jours.

Questions, si quelqu'un peut m'éclairer :
-est-ce qu'un SIBO peut se résorber en 15 jours, sachant qu'après je veux poursuivre l'élimination avec les procédés Mosséri (que j'ai lu) en ne remangeant qu'à midi/4 heure/souper > des bouillons, puis légumes vapeurs ?
-la réalimentation que j'évoque est-elle bonne ? quels conseils me donneriez-vous ?
-est-ce qu'à la fin du jeûne il est serait bon de prendre des probiotique dans le cas d'un SIBO ?
-je suis partie d'un poids de 63 kg/1.76 m > imc 20.6 > je perd actuellement 800 g/jour > ma côte d'alerte calculé avec le calcul que donne Mosséri est de 40 kg + 5 kg dans les cas de maladie intestinale = 45 kg //Je suis aujourd'hui (début 4ème jour) à 59.6 kg et me sent de plus en plus faible >>> me donneriez-vous un conseil concernant le poids minimum à ne pas dépasser ? (j'ai été traumatisé par la perte de poids incontrôlable lors du développement du SIBO où je suis tombé à 52 kg te n'avais plus aucune force et j'ai mis longtemps à remonter)
-j'ai toujours des gazs : dois-je craindre un bouchon à la fin ?
-je cherche des conseils, une fois que j'aurai repris l'alimentation, sur les aliments à privilégier, à bannir, les associations alimentaires,etc...

Merci beaucoup pour vos réponses ! Elles me seront précieuses, car je jeûne seul sans suivi et dans un milieu assez hostile à la pratique ! Merci beaucoup de votre aide.

christop
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: début d'un jeûne de 15 jours à cause d'un SIBO sévère

Message  admin2 le Lun 17 Juin 2013 - 9:43

Bienvenue sur le forum!
 
Bravo pour ce jeûne qui ne peut que t'aider à régler ce problème ou à tout le moins en réduire les symptômes.  La perte de poids devrait dimininuer durant les prochains jours pour se stabiliser et réduire à nouveau. http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t162-poids-pertes-de-poids-durant-le-jeune
 
Il ne faut pas trop s'en faire avec la perte de poids, l'organisme possède plus de réserves qu'on peut se l'imaginer.  Sur ce site, il y a quelques mois, une jeûneuse débuta un jeûne qui dura 45 jours.  Elle élimina un cancer du sein alors que son IMC de départ se situait sous la barre de 20.  Elle était supervisé par un médecin français spécialiste du jeûne.
 
Pour ceux qui ne connaissent pas ce problème de santé voici :
 
SIBO :Ce sigle se réfère à une augmentation significative de la colonisation bactérienne dans l'intestin grêle due à plusieurs conditions possibles. Des changements dans le système immunitaire, du transport intra-intestinale ou des effets secondaires de médicaments (par exemple des inhibiteurs d'acide, des antibiotiques) peuvent être la cause d'une prolifération bactérienne (intestinale prolifération bactérienne intestinale).
 
Des renseignements sur le jeûne vs SIBO nous avaient déjà été demandés.  Voir le lien suivant où nous avions répondu.
 
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t429-jeune-et-sibo
 
La réalimentation que tu te proposes d'exécuter est excellente!

Bon courage!

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

traitement stretocoque par le jeûne/choix de l'alimentation hors jeûne

Message  christop le Lun 17 Juin 2013 - 12:02

Merci pour votre réponse et vos encouragements !

Questions que j'ai omises et qui me préoccupent :
 
-j'ai un streptocoque et un staphylocoque doré : ces 15 jours de jeûne peuvent-ils me permettent d'envisager un soulagement ou une suppression ?

-pour ce qui est d'une bonne alimentation hors jeûne, Mosséri dit : pas de céréales -qu'en pensez-vous ? Je suis un peu étonné ! J'ai lu que les céréales peuvent acidifier fortement, mais si elles sont bio et consommées modérément sont-elles nocives (millet par ex) ?
-pour être éclairé sur une bonne alimentation selon un modèle "hygiéniste", quels ouvrages peut-on trouver (associations des aliments,etc...)

Merci pour vos réponses, Christophe

christop
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: début d'un jeûne de 15 jours à cause d'un SIBO sévère

Message  admin2 le Lun 17 Juin 2013 - 15:35

-j'ai un streptocoque et un staphylocoque doré : ces 15 jours de jeûne peuvent-ils me permettent d'envisager un soulagement ou une suppression ?

Un jeûne de 7 à 10 jours devrait venir à bout de toute bactérie écrivent Shelton et Mosséri.

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: début d'un jeûne de 15 jours à cause d'un SIBO sévère

Message  admin2 le Lun 17 Juin 2013 - 20:36


pour ce qui est d'une bonne alimentation hors jeûne, Mosséri dit : pas de céréales -qu'en pensez-vous ? Je suis un peu étonné ! J'ai lu que les céréales peuvent acidifier fortement, mais si elles sont bio et consommées modérément sont-elles nocives (millet par ex) ?
-pour être éclairé sur une bonne alimentation selon un modèle "hygiéniste", quels ouvrages peut-on trouver (associations des aliments,etc...)


À noter qu'ici je ne suis pas nécessairement d'accord avec Mosséri.  D'ailleurs, mon épouse et moi ne sommes pas hygiénistes à 100%, quoique nous préconisons le jeûne hygiéniste.  Tant qu'aux combinaisons alimentaires, il faut faire attention de ne pas trop dissocier certains aliments.  Voici pourquoi :

Dans son livre "Cours d'alimentation de santé" p. 146 André Passebecq (1) cite un passage de l'ouvrage "Foods and Principles of Dietetics" de Robert Hutchison:


"Les hydrates de carbone (glucides) doivent figurer à côté des protéines au cours d'un repas; cette règle a été clairement établie par Cuthberson et Munro. Dans leurs expériences, on donnait quatre repas par jour, ces repas se composaient tour à tour d'hydrates de carbones seuls et de protéines et de graisse (lipides). Les repas à base d'hydrates de carbone se composaient de fécule de maîs cuite et de sucre. Dans ce régime, les hydrates de carbone étaient presque completement séparés par plusieurs heures de l'ingestion des protéines. Bien que 80 à 100 grammes de protéines et 2700 à 3400 calories fussent absorbées quotidiennement, les sujets soumis à l'expérience perdirent tout l'azote supplémentaire qui ne pouvait provenir que des tissus du corps, probablement des muscles. En d'autres terme, un individu peut très bien manquer de protéines, à moins que des hydrates de carbone accompagnent les protéines dans le régime. Il est primordial qu'une partie des protéines 'disons le quart' soit associée aux hydrates de carbone. Sinon ces protéines ne sont d'aucune utilité pour la construction des tissus. Ces observations se sont trouvées confirmées aussi bien sur les animaux que pour les hommes. Également, on a trouvé que les mélanges d'acides aminés et protéines concentrées ne peuvent servir à l'élaboration des tissus s'ils ne sont pas absorbés avec du glucose."

Selon André Passebecq*, les régimes dissociés conduisent à court ou à long terme aux états de dénutrition, de maigreur et d'affaiblissement.

*(1) Dr André Passebecq

Après des études de médecine aux É.U., il est diplômé de naturopathie (Académie des sciences et recherches de Montréal), de physiothérapie, d’ostéopathie, de rééducation visuelle (méthode Bates) ; il est également docteur en psychologie et diplômé en organisation scientifique du travail (facteur humain) et en graphologie.

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t226-rupture-et-realimentation-suite-au-jeune-shelton-rocan-reygade-passebecq

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: début d'un jeûne de 15 jours à cause d'un SIBO sévère

Message  roch37 le Mar 18 Juin 2013 - 18:27

-pour ce qui est d'une bonne alimentation hors jeûne, Mosséri dit : pas de céréales -qu'en pensez-vous ? Je suis un peu étonné ! J'ai lu que les céréales peuvent acidifier fortement, mais si elles sont bio et consommées modérément sont-elles nocives (millet par ex) ?
-pour être éclairé sur une bonne alimentation selon un modèle "hygiéniste", quels ouvrages peut-on trouver (associations des aliments,etc...)



J'ai bien lu ton cas et il me semble que tu pourrais être intéressé par le livre du


Docteur SEIGNALET  (chercheur et praticien hospitalier)
"La nutrition ou la troisième médecine"
préfacé et complété (pour la dernière édition) par le Professeur Henri Joyeux.


Il fait une hypothèse intéressante : beaucoup de maladies auraient pour origine une hyper-perméabilité du grêle .... , validée par la clinique. C'est un livre complet de presque 700 pages.


Ca peut être un complément intéressant à ton jeûne.


Si tu as une trentaine d'euros de disponibles, à mon avis, n'hésite pas.


Pour plus d'infos voir le site d' "Amazon".
Tu peux peut-être, avant d'acheter, le consulter dans un librairie.

roch37

Messages : 89
Date d'inscription : 30/05/2012
Localisation : France - Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: début d'un jeûne de 15 jours à cause d'un SIBO sévère

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum