Jeûne et minceur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne et minceur

Message  phytofrance le Jeu 17 Mar 2016 - 19:02

Bonjour à toutes et tous,

Je me lance dans le jeûne, en fait après un accident de vélo et un séjour d'une semaine à l'hôpital j'ai jeûner trois jours pour éviter les plateaux repas qui ne m'attiraient pas.
Aujourd'hui ça va mieux mais quelques problèmes de santé me ramènent au jeûne.
J'ai commencé aujourd’hui par 24h de jeûne ce n'est pas beaucoup, mais j'y vais mollo car je suis grand et très mince, du coup quand je je perds des kilo mes joues se creusent et c'est pas très esthétiques :-)
En tout cas ça m'a fait du bien, de plus depuis 4 semaines je ne mange plus le matin... j'ai un peu maigris, prochaine étape 36h00 de jeûne.

A bientôt,

Emile 48 ans

phytofrance

Messages : 4
Date d'inscription : 12/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et minceur

Message  Luc le Ven 18 Mar 2016 - 0:51


Bienvenue sur le forum !

Jeûner lorsque nous sommes malade ou blessé aide au rétablissement. D'ailleurs, un animal jeûne instinctivement lorsqu'il est dans de telles conditions.

Un jeûne de 24 ou de 36 heures occasionnellement fait un grand bien pour l'organisme. Certains groupes, comme les Mormons jeûnent une seule journée par mois et, même si c'est peu, leur communauté est moins affectée par les cancers et les maladies cardiaques.
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t316-mormons-bienfaits-observes-dans-cette-communaute-jeunant-1-jr-mois

Quelle est ta taille et ton poids habituel afin de calculer l'IMC ?

Au plaisir de te lire !




Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et minceur

Message  phytofrance le Ven 18 Mar 2016 - 2:53

Difficile pour moi de te répondre mais je le fais tout de même... 60kg pour 1m87. Je m'aperçois qu'il m'est indispensable de jeûner mais l'image d'une grande minceur que je renvoie me fait un peu peur !
Merci pour ton message,

phytofrance

Messages : 4
Date d'inscription : 12/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et minceur

Message  Luc le Ven 18 Mar 2016 - 15:18

Effectivement, ton poids est relativement bas, quoique certaines personnes vivent avec un poids sous les normales sans véritables ennuis.  L'IMC est à 17.5, donc un peu en bas de la normale basse, située à 18.5.

Est-ce qu'une personne peut jeûner avec un tel IMC ?

Bernard Clavière écrit dans son livre : "Et si on s'arrêtait un peu de manger ... de temps en temps" :

Il faut d’abord savoir qu’un sujet très mince perdra peu de poids au cours du jeûne. Voilà un autre exemple de la merveilleuse perfection de la Nature. Encore une fois, le jeûne est la seule méthode thérapeutique qui recoure entièrement et uniquement aux lois naturelles pour opérer le retour à la santé. Le jeûne ne demande aucune intervention extérieure, aucun apport de quoi que ce soit. Au contraire. Le sujet est passif, laisse faire, se contente de maintenir les conditions les meilleures pour que ce travail s’effectue au mieux : le silence du corps, le silence de l’esprit, le silence extérieur, la paix. Mère Nature sait mieux que quiconque ce dont nous avons besoin, pourquoi et comment.

Pour lire la suite : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t255-poids-jeuner-pour-prendre-du-poids




La maigreur n'est pas une contre-indication au jeûne ; l'extrême maigreur pourrait l'être dans certains cas.  Une diète (ex: demi-jeûne) de Mosséri pourrait être employée.  Une personne maigre perd habituellement beaucoup moins de poids.  De courts jeûnes sont plus indiqués chez les personne trop maigre.
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t413-le-demi-jeune-la-methode-mosseri

Il est cependant rare qu'une personne maigre soit vraiment carencées.
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t129-carences-y-a-t-il-des-carences-lors-d-un-jeune


De son côté, Shelton écrit :

Le docteur Shelton écrit, au chap. 26 de son livre :

Les personnes émaciées peuvent-elles jeûner ? Certainement. La maigreur est rarement due  une manque de nourriture, mais elle est presque toujours due à la maladie.

Dewey, Carrington, MacFadden, Rabagliatti, Sinclair et plusieurs autres ont fait remarquer que dans beaucoup de cas, après beaucoup d’efforts et après avoir pratiqué plusieurs régimes pour grossir, les premiers gains de poids ne sont obtenus qu'après un jeûne. J'ai vu plusieurs cas semblables au cours de ma propre expérience. Il est plus facile d’exagérer l’importance du facteur poids lorsqu'on considère le jeûne. Certains malades, excessivement maigres, nous surprennent en jeûnant profitablement et sans danger pendant de longues durées.

Une maigreur excessive n'est pas une contre-indication au jeûne. J’ai fait jeûner beaucoup de personnes très maigres. Un asthmatique, qui n’avait que la peau sur les os lorsqu'il est arrivé dans mon institution, a jeûné 17 jours et s'est presque complètement débarrassé de son asthme dont il souffrait depuis neuf ans. Un jeûne ultérieur lui permit de se rétablir complètement. Cet homme, en fait, est devenu plus vigoureux pendant le jeûne. Evidemment, dans certains cas de « maladies »  il y a dégénérescence, aucune nourriture  quantité et qualité  n'apporte d'amélioration jusqu’à ce qu'un jeûne ou une diète très stricte n’aient préalablement été employés.

Sinclair rapporte le cas   tellement émacié qu’il pouvait  peine se traîner » et pensait au suicide. « Il jeûna onze jours et grossit de trente livres ensuite ». Le Dr Eales dit : « Si vous êtes maigre et au-dessous du poids normal, un jeûne vous aidera. Ne croyez pas qu’un jeûne soit profitable seulement aux gens bien en chair. Les maigres, aussi bien que les gras, sont dans un état anormal et tireront grand profit d'un jeûne. Il y a beaucoup d’exemples de personnes maigres ayant fait un jeûne,  la suite duquel elles ont rapidement repris du poids et recouvré la santé.

Carrington fait remarquer que, dans des centaines de cas d'extrême maigreur (des cas d'inanition lente, alors qu'ils se suralimentent), le jeûne permettra de gagner du poids, empêchant ainsi l’inanition. Il est intéressant de noter ici que la nature arrête la demande de nourriture dans « les maladies » de carence, ce qui est une indication claire qu'il ne faut pas manger. La grande amélioration constatée dans les cas d’anémie lorsqu’on emploie le jeûne, alors que la suralimentation empire l'état de ces malades, devrait convaincre même les plus sceptiques quant  l’efficacité du jeûne.

L'émaciation peut être poussée  un degré tel que seul un jeûne court est possible ; mais nous sommes souvent surpris de voir à quel point une personne émaciée supporte bien un jeûne qui se prolonge bien plus longtemps que nous ne le pensions possible.
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t1092-jeune-chez-les-personnes-maigres


Dernière édition par Luc le Sam 19 Mar 2016 - 0:14, édité 1 fois

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et minceur

Message  phytofrance le Ven 18 Mar 2016 - 18:39

Merci Luc pour toutes ces précisions et les témoignages, Mon jeûne de 24h n'a pas été totalement concluant car je me suis goinfré par la suite... je compte bien recommencer dès que possible en attendant je saute le petit-déj comme le conseille Bernard clavière. Je viens de terminer son bouquin il m'a impressionné, peut-être un peu trop radical parfois, quoi qu'il en soit je reviendrai posté des commentaires sur ce site très riches d'informations et d'échanges, Merci !

phytofrance

Messages : 4
Date d'inscription : 12/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et minceur

Message  Luc le Ven 18 Mar 2016 - 23:57

Puisque tu viens de jeûner récemment lorsque tu étais à l'hôpital,  et puisque ton poids est plutôt bas, il vaudrait peut-être mieux manger un certain temps avant de jeûner.

Tant qu'à Clavière, même si nous citons quelques passages de son livre, cela ne veut pas dire que nous sommes en accord avec tout ce qu'il écrit, ne serait-ce que sur la façon d'exécuter un jeûne thérapeutique.

Au plaisir !

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et minceur

Message  phytofrance le Mer 23 Mar 2016 - 5:37

En fait l'accident date de deux ans... maintenant j'éprouve vraiment le besoin de jeûner, c'est vrai que beaucoup de personnes me disent :"tu as maigri" la maigreur est synonyme de maladie dans notre société du trop...toutefois je me sens plus proche de moi-même et je souhaite aller plus loin. Déjà un espèce de bouton sur la joue a diminué de moitié :-)
Je m'essaie aussi à la slowfood et cela semble très intéressant!
Pour les modalités du jeûne je vais relire les deux autres ouvrages que j'ai la chance d'avoir !
À bientôt

phytofrance

Messages : 4
Date d'inscription : 12/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et minceur

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum