Mormons : bienfaits observés dans cette communauté jeûnant 1 jr/mois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mormons : bienfaits observés dans cette communauté jeûnant 1 jr/mois

Message  admin2 le Mar 12 Fév 2013 - 20:19



Jeûner, bénéfique pour le coeur?

4 janvier 2008 – Jeûner un jour par mois pourrait protéger contre les troubles cardiovasculaires. C’est du moins ce qu’indiquent les résultats d’une enquête préliminaire menée par des chercheurs du Intermountain Healthcare de Salt Lake City, aux États-Unis (1-2).

Le taux de troubles cardiovasculaires chez les mormons (membres de l’Église des saints des derniers jours, basée à Salt Lake City) a attiré l’attention des chercheurs américains. Ils ont remarqué qu’il était nettement inférieur à celui des autres citoyens américains.

On a d’abord attribué cette différence au fait que cette Église recommande à ses adeptes de s’abstenir de fumer et de boire de l’alcool. En fouillant davantage, l’équipe de chercheurs a trouvé une autre hypothèse qui pouvait expliquer cet écart : les mormons jeûnent le premier dimanche de chaque mois en sautant deux repas sur une période de 24 heures.

Les chercheurs ont alors analysé les dossiers médicaux des patients du centre médical Intermountain ayant subi une radiographie des artères coronaires. Selon leurs résultats, les patients qui pratiquaient le jeûne mensuel couraient environ 40 % moins de risque de souffrir d’obstruction des artères, comparés à ceux qui ne s’adonnaient pas à cette pratique.

Après avoir pondéré leurs résultats selon les facteurs tels que le tabagisme et la consommation d’alcool, les chercheurs ont conclu que la pratique mensuelle du jeûne demeurait le facteur de prévention le plus significatif.

Ces résultats ne prouvent toutefois pas que la pratique du jeûne puisse contribuer à prévenir les troubles cardiovasculaires, reconnaissent les auteurs de l’étude. L’hypothèse vaut malgré tout la peine que l’on mène des études plus poussées à ce sujet, ajoutent-ils. Selon eux, il pourrait exister des raisons médicales justifiant de sauter quelques repas sur une base régulière. Une notion qui est loin de faire l’unanimité chez les médecins et les nutritionnistes.

Pierre Lefrançois – PasseportSanté.net
D’après Associated Press

1. People who skip meals: are they better off? News Release 11.06.07J. American Heart Association scientific meetings. NR07-1204 (SS07/Horne). American Heart Association
2. Le professeur Benjamin Horne, directeur du service d’épidémiologie cardiovasculaire et génétique au centre médical Intermountain, a présenté les résultats de cette étude lors d’un récent colloque de l’Association américaine pour les maladies du coeur (American Heart Association).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mormons : bienfaits observés dans cette communauté jeûnant 1 jr/mois

Message  admin2 le Mar 12 Fév 2013 - 20:36

Autres observations chez ce groupe :

Les Mormons font l’objet d’observations épidémiologiques destinées à préciser les relations entre alimentation et cancers. Par rapport à une population américaine voisine et par ailleurs comparable, ils présentent deux fois moins de cancers. Cette réduction d’incidence concerne les cancers du tube digestif, des bronches, des voies aéro-digestives supérieures et de la vessie, pour lesquels a été reconnue la responsabilité de facteurs alimentaires et du tabac. Pour les autres cancers, l’incidence est semblable chez les Adventistes et les autres américains.

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Risque cardiovasculaire et de diabète divisé par deux

Message  Luc le Mar 12 Fév 2013 - 21:32


Les études.

Des chercheurs de l’ Intermountain Medical Center (Murray) Utah viennent de présenter les résultats de deux études sur plus de 200 personnes en bonne santé, auxquelles il a été demandé pendant 24 heures de ne consommer selon le cas aucun aliment et aucune boisson, ou aucun aliment seulement - l’eau étant dans ce dernier cas autorisée. Leurs paramètres biologiques ont été comparés à une journée au cours de laquelle ils s’alimentaient normalement.

Les résultats. Par rapport à la journée d’alimentation normale, le jeûne augmente le taux de cholestérol (augmentation de 14% du LDL, le soi-disant « mauvais » et de 6% du HDL, le soi-disant « bon »). Cette augmentation n’est pas inquiétante dans la mesure où le rôle néfaste du cholestérol sanguin est largement remis en question. Au contraire, explique le Dr Benjamin Horne, principal auteur de l’étude, « Le jeûne provoque faim ou stress. En réponse, le corps libère plus de cholestérol, ce qui lui permet d'utiliser la graisse comme source de combustible, au lieu du glucose. Cela diminue le nombre de cellules graisseuses dans le corps. Or moins il y a de cellules graisseuses, moins on risque d’être résistant à l’insuline et de développer un diabète. »

Par ailleurs, le jeûne se traduit par une augmentation spectaculaire du niveau d’hormone de croissance (GH). Un seul jeûne de 24 heures entraîne une élévation de la GH de 2000% chez l’homme et 1300% chez la femme ! La GH est une hormone « brûle-graisses » ; elle est sécrétée suite à un jeûne car le corps l’utilise pour préserver la masse musculaire et réguler le taux de glucose sanguin ainsi que le niveau de plusieurs hormones. Enfin, le jeûne réduit les triglycérides, un autre facteur de risque cardiovasculaire.

L’analyse de LaNutrition.fr. Cette étude fait suite à une première étude de 2008, conduite par la même équipe de chercheurs, qui montrait que les Mormons qui jeûnent régulièrement ont un risque cardiovasculaire et de diabète divisé par deux. Ils sont aussi plus minces. Le jeûne intermittent apparaît non seulement comme un moyen de réduire le risque cardiovasculaire et de diabète chez les personnes en bonne santé, mais selon les déclarations des auteurs de l’étude il pourrait empêcher l’apparition de la maladie chez les personnes ayant un taux de sucre sanguin un peu élevé, voire améliorer sensiblement la santé des diabétiques. Le jeûne intermittent reproduit le mode de vie de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs, qui ne connaissaient pas la famine, mais des périodes brèves sans nourriture ou avec peu de nourriture. Selon les auteurs de cette étude, il suffirait de sauter deux repas dans la même journée, une à deux fois par mois pour commencer à bénéficier des effets observés dans la population des Mormons.

Source : Congrès de l'American College of Cardiology, 2-5 avril 2011, New Orleans.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mormons : bienfaits observés dans cette communauté jeûnant 1 jr/mois

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum