Jeûne et santé
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-40%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 40% sur le sac à dos en cuir Lacoste Chantaco
156 € 260 €
Voir le deal

Jeûne hydrique de 28 jours complété

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Jeûne hydrique de 28 jours complété - Page 2 Empty Re: Jeûne hydrique de 28 jours complété

Message  Jeff le Dim 29 Nov 2020 - 9:53

tout semble se dérouler comme il se doit, bonne continuation ;-)
Jeff
Jeff
Modérateur

Messages : 436
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 50
Localisation : Suisse romande

https://jeune-et-sante.ch

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne hydrique de 28 jours complété - Page 2 Empty Re: Jeûne hydrique de 28 jours complété

Message  Spray le Mar 1 Déc 2020 - 2:01

Oui oui, ça fait le job comme ils disent au Québec et merci pour les encouragements.

Samedi 28/11 jour 13, dimanche 29/11 jour 14, lundi 30 jour 15

Comme les 3 jours précédents...

Je vise désormais 28 jours et pour le coup, c'est le mental qui a décidé. Je n'avais pas décidé à l'avance de la durée vu que je ne savais pas comment se passeraient les 10-14 premiers jours mais comme ça se passe bien, je poursuis et me limiterai à 28 jours pour diverses raisons.

Qu'y a-t-il de vraiment neuf ?

Je dirais une paix intérieure bien présente. Il y a eu quelques sursauts émotionnels au cours de la première quinzaine mais ça fait partie du jeu et là maintenant, c'est paisible malgré le chaos ambiant apparent de cette "crise" sanitaire (bidon selon moi mais ce n'est pas le sujet).

Côté physique, je sens que ça évolue mais j'ai conscience que ça nécessite du temps mais après tout, il reste encore 13 jours donc il peut se passer plein de choses d'ici là.

Il y a plusieurs choses à régler, en vrac : fatigue chronique et libido variable, glandes surrénales en vrac, foie très fatigué et les reins également même si moins, ganglions lymphatiques enflés dus peut-être à Lyme (piqûre de tique il y a quelques années avec érythème migrant mais je n'ai jamais été testé car j'ai une confiance plus que relative en la médecine dite moderne) ou plus simplement la lymphe saturée de toxines car quand je fais du sport ces ganglions sont grandement atténués, tumeur bénigne de type fibrome au niveau de la peau, hypertrophie bénigne de la prostate depuis quelques années (j'ai 43 ans donc les emmerdes de ce côté là ont commencé avant l'heure), lumbago, candidose dont beaucoup de symptômes peuvent être confondus avec ceux de lyme, mauvaise absorption due à une porosité intestinale elle-même due à la candidose qui elle même est due à l'intoxication aux métaux lourds (ouf), mauvaise assimilation cellulaire car intoxication des cellules, vision qui pourrait être meilleure, soucis dentaires (ma santé bucco-dentaire s'est dégradée à la vitesse de l'éclair en même temps que le reste et la mise en place d'un régime alimentaire sans produits laitiers n'a pas du aider).

Voilà, je pense qu'on a fait le tour.

Tout ce que j'ai listé là est principalement la conséquence d'une toxémie chronique et je suis convaincu depuis x années que tout ceci est en grande partie réversible avec du temps et de la persévérance. J'y crois fort et je n'ai JAMAIS baissé les bras au cours de toutes ces années...

Prochain post : "Comment j'en suis arrivé là..."

Edit du 08/12/2020 : parmi les soucies que je rencontre, j'ai oublié des acouphènes et un peu de diabète de type 2.
Spray
Spray

Messages : 31
Date d'inscription : 07/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne hydrique de 28 jours complété - Page 2 Empty Re: Jeûne hydrique de 28 jours complété

Message  Spray le Mar 8 Déc 2020 - 11:32

Mardi 01/12 (jour 16) au mardi 08/12/2020 (jour 23)

Ca continue de globalement bien se passer même si ce n'est pas non plus toujours agréable. L'élimination se poursuit avec quelques pics comme hier matin, les urines gardent une certaine couleur, la langue n'est pas encore bien rose (un léger voile subsiste), l'haleine de dragon est encore là, les insomnies sont devenues légion et c'est chiant mais ça fait partie du jeu.

Je vais rompre ce jeûne lundi soient 28 jours complets. Je commence à en avoir un peu marre et j'ai envie de reprendre une vie normale mais avec quelques changement vous vous en doutez bien. Au niveau alimentaire notamment même si mon alimentation n'était clairement pas non plus la pire qui soit, loin de là, mais ça n'a pas toujours été le cas. Hahahaha


Comment j'en suis arrivé là...

Je vais essayer d'être le plus succinct possible car je vais remonter loin dans le temps et il y aurait pas mal de choses à dire. J'ai eu une mère intoxiquée à l'endoctrinement et à la propagande de la diététique moderne. Il fallait absolument suivre les conseils de l'autorité en la matière à commencer par celle du médecin.

Ce qui fait que quand j'étais nourri au biberon, j'avais parfois droit à une dose de roquefort en plus du lait pasteurisé qui crée tant de ravage aujourd'hui. Ma mère était obsédée par le calcium et m'a littéralement bourré de produits laitiers pendant l'enfance. Ajouté à cela, de la nourriture beaucoup trop concentrée et riche, pas mal de blé notamment. Peu de légumes, rarement des crudités et peu de fruits mais concernant ce derniers, je n'étais pas hyper fan (je les découvrirai plus tard à l'âge de 35 ans).

Résultats des courses : problèmes ORL à répétition, otites et tout le tralalala, opération des amygdales et des végétations (il parait que ça ne sert à rien puisqu'on peut vivre sans nous dit-on). Bien entendu quand j'avais de la fièvre, il fallait la faire baisser parce que la fièvre c'est mal, ça ne sert strictement à rien et c'est dangereux : allez hop aspirine ou doliprane. Bref, dès le début, j'ai bien engorgé mon système...

J'ai aussi eu droit à deux traitements de Roaccutane qui n'ont pas dû aider...

De la fin de l'adolescence à un peu de plus de 30 ans, j'ai mené une vie de patachon : alcool, clopes, joints (de manière chronique durant de nombreuses années). J'étais toujours partant pour faire la fête, j'avais une bonne descente, etc. Je bouffais mal disons peu nutritif et jamais équilibré, à base de plats micro-ondes et de poêlées surgelées. Mais bon j'étais invincible à cette époque et c'était vraiment le cas car quand j'y repense, c'est juste hallucinant comme le corps a encaissé et nombreux sont ceux qui se seraient effondrés avant moi. Justement ça a fini par se produire. Quand on en respect pas les lois de la Nature, celle-ci finit par te rappeler à l'ordre tôt ou tard.

A l'âge de 30 ans, je lance un business dans lequel j'investis énormément de temps. Je commence à m'octroyer un petit verre d'alcool à la fin de ces dures journées et ce, tous les jours. Vous devinez la suite : le verre devient plusieurs verres et comme à l'époque j'avais des emmerdes sur le plan personnel, ça a fini par se transformer en bouteille. Même si je ne buvais que le soir, j'étais bel et bien alcoolique. Et pourtant, j'arrivais encore à plutôt être à peu près normal en terme de santé.

Et donc ? Quand et comment cela m'a-t-il pété à la gueule ?

Un jour de 2011, je vais pour une visite de routine chez le dentiste. J'avais deux plombages à l'ancienne au mercure et je dis à la miss : est-ce qu'on ne pourrait pas les remplacer par de la céramique histoire que ce soit plus esthétique ? No problemo, elle m'a donc viré ces plombages mais complètement à l'arrache alors qu'il y aurait dû y avoir tout un protocole hyper strict. On ne rigole pas avec le mercure ! A l'époque, je ne savais pas tout ça...

C'est donc dans les 15 jours qui ont suivi que tous les ennuis que j'ai listés dans mon post précédent ont commencé à apparaître. progressivement mais assez rapidement. Est-ce que le mercure est 100% responsables de toutes mes emmerdes ? Probablement que non, le terrain était prêt pour que ça parte en sucette.

Je vous épargnerai l'enfer que j'ai vécu durant plusieurs années. J'ai décidé de prendre véritablement ma santé en main à partir de 2014, pensais que les problèmes se régleraient d'eux-même mais non, ma condition était trop sérieuse.

J'ai donc commencé à étudier comme un dingue la santé naturelle (une petite voix intérieure me disait que la médecine conventionnelle ne pouvait rien pour moi), pendant en tout plusieurs milliers d'heures et au fil des années, petit à petit, les choses se sont améliorées. C'est clairement une lonnnnnnnngue détox qui m'aura le plus apporté.

Pour autant, aujourd'hui, ce n'est pas encore ça mais c'est nettement plus vivable que cet enfer que j'ai connu...

J'attends de jeûne des résultats, il y en a déjà et je suis prêt à en refaire un autre dans plusieurs mois car je suppose qu'il en faudra encore. mais après tout, il reste encore 5 jours et surtout il y a l'après-jeûne qui je l'espère apportera de bons résultats.

Dans mon prochain post, je vous parlerai des changements que je vais mettre en oeuvre lorsque je vivrai de nouveau une vie normale !
Spray
Spray

Messages : 31
Date d'inscription : 07/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne hydrique de 28 jours complété - Page 2 Empty Re: Jeûne hydrique de 28 jours complété

Message  Spray le Jeu 10 Déc 2020 - 10:09

Ok,

Quels changements pour l'après-jeûne ?

Ca concernera essentiellement l'alimentation et à ce sujet comme je l'ai laissé entendre c'est déjà pas mal OK de ce côté là. Ca fait longtemps que j'ai engagé des réformes mais voici, plus en détail, de quoi il sera question à l'avenir :

- Manger quand j'ai réellement faim et tant pis pour l'aspect social du repas (pas de repas de fêtes pour moi cette années d'ailleurs)
- Manger avec frugalité
- Mâcher abondamment chaque bouchée, en extraire tout le goût et attendre que tout soit liquéfié avant d'avaler. Prendre mon temps et observer les réactions du corps pour voir s'il faut continuer de manger ou pas. Tout ce que je viens de décrire est du Fletcherisme et je vous invite à faire des recherches quant à ses nombreux bienfaits.
- Manger plus régulièrement des légumes crus, c'est à dire à chaque repas. Continuer les fruits frais.
- Cuisson très douce des légumes à 60°c à l'aide d'un thermoplongeur dans lequel j'ai investi dernièrement
- Réduction drastique des céréales, pseudo-céréales et des glucides en général (le sucre c'est terminé). Augmentation de la part des graisses et pourquoi pas envisager dans quelques semaines un régime KETO. Je suis même très motivé à essayer.
- Je continuerai de manger des produits animaux, toujours raisonnablement et en conscience
- Du côté des produits laitiers je continuerai le lait fermenté sous toutes ses formes fin de compenser tant que faire se peut les ravages de la pasteurisation. Cure d'huile de foie de morue et de vitamine D en parallèle
- A propos de fermentation, grâce au thermoplongeur, je vais me remettre à faire du tempeh et m'essayer au Natto

Voilà voilà, j'ai quand même hâte de rompre le jeûne, j'ai eu des envies de nourriture (des oeufs surtout) heureusement supportables pendant ce jeûne. Là, je constate que je ne perds plus de poids depuis quelques jours malgré l'élimination qui continue donc il est temps d'arrêter...
Spray
Spray

Messages : 31
Date d'inscription : 07/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne hydrique de 28 jours complété - Page 2 Empty Re: Jeûne hydrique de 28 jours complété

Message  arlm le Ven 11 Déc 2020 - 4:35

Merci beaucoup pour ce témoignage, extrêmement intéressant. Je me retrouve beaucoup dans ce parcours, et dans la prise de conscience qui a produit une forme de basculement vers la santé (quand on comprend que la maladie est un symptôme). Chez moi, elle a été plus tardive (elle date vraiment de juin 2020 !) mais nous allons tous les deux dans le même sens, et c'est fascinant de découvrir comment ce processus a été entamé chez les autres.
De surcroît, je trouve dans votre post beaucoup de pistes que je pourrais explorer (je ne connaissais pas le principe du termoplongeur par ex.).
Merci pour votre témoignage - et bon courage pour la reprise alimentaire. En ce qui me concerne (je n'ai effectué que deux jeûnes de 10 jours chacun... et en commence un autre depuis avant hier), c'est la phase la plus difficile, la plus délicate... et même la plus dangereuse.

arlm

Messages : 26
Date d'inscription : 23/06/2020

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne hydrique de 28 jours complété - Page 2 Empty Re: Jeûne hydrique de 28 jours complété

Message  Spray le Ven 11 Déc 2020 - 5:37

Hello Arim et merci,

Je vais y aller très cool pour la reprise et bon courage pour ce nouveau jeûne. N'hésitez pas à partager votre expérience.

Bien à vous
Spray
Spray

Messages : 31
Date d'inscription : 07/10/2020

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne hydrique de 28 jours complété - Page 2 Empty Re: Jeûne hydrique de 28 jours complété

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum