Jeûne et santé
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin ...
Voir le deal
59.99 €

Jeûne complété 20 jours

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Jeûne complété 20 jours

Message  Fred33 Sam 26 Jan 2019 - 10:45

Bonjour,
Récemment je me suis lancée dans le jeûne sec, que j'aimais bien, malgré un petit incident de parcours. Mais un rapide calcul m'a montré que non seulement je n'avais pas les réserves pour entreprendre un vrai jeûne sec thérapeutique de 10 jours, à supposer qu'il soit possible de faire ça directement (ce qui n'est pas possible), mais que si je continuais, je n'aurais plus les réserves pour faire un jeûne hydrique de la longeur nécessaire. En effet, si l'on soustrait la masse du cerveau et autres broutilles de ce que me donne ma balance, je n'ai que 6kg de gras à dépenser (que j'ai un mal incroyable à reprendre). Il est donc évident que si je veux pouvoir dépasser la 2è crise acidotique, ça ne pourra se faire qu'en jeûne hydrique.
Or finalement je n'ai pas trop le choix, j'ai des problèmes dont je dois absolument me débarrasser, notamment une insomnie chronique dûe à l'électrosensibilité (apparue en mars 2018), qui m'empêche d'entreprendre quoi que ce soit. Si par hasard je dors à peu près et que je fais un peu de cardio, la nuit suivante je dors très mal. Je ne peux ni faire de sport ni prendre du poids à cause du manque de sommeil. La situation ne peut que se détériorer, en fait. J'ai passé cette semaine à faire du cardio, mon sommeil a empiré progressivement, avant-hier 5h, hier 3h40 seulement en 3 fois : 1h20 +1h20 +1h pour prix d'avoir passé 12h au lit (quand on a fait 1h30 de vélo c'est largement insuffisant). Du coup j'y suis restée la journée (au lit).

Comme j'avais prévu un jeûne sec de 36h, je me suis dit qu'en fait les conditions étaient parfaitement réunies pour que je fasse un jeûne hydrique long. Je passe presque tout mon temps au lit (sauf quand je sors me promener et quand je mange), et je n'ai plus envie de rien faire à cause de la fatigue.
Ce qui avait été mon principal obstacle quand j'avais tenté un jeûne hydrique il y a 2 ans, c'était le fait que j'avais envie de faire des tas de choses, à cette époque je dormais encore à peu près. La fatigue induite par le jeûne m'avait été insupportable, m'obligeant à rester sans rien faire. Maintenant, c'est devenu mon état ordinaire, donc je m'y suis parfaitement habituée depuis 1 an. En plus, le second obstacle, la faim, qui avait subsisté pendant 5 jours, finalement je m'en fiche. Avant ça me faisait penser à la nourriture, et maintenant même plus.
Pour guérir de cette insomnie, je ne vois que le jeûne. Je pense que ondes électro-magnétiques m'ont induit un dérèglement cérébral durable qui ne partira plus jamais à moins de prendre les mesures qui s'imposent. Je pense que ça peut se guérir car il y a parfois des améliorations, mais ça empire dès que je fais du sport.
J'ai donc entrepris hier un jeûne qui sera aussi long que possible. Je n'ai aucune certitude de passer la 1ere crise acidotique, vu que c'est déjà ce qui m'a arrêté deux fois. Il y a 2 ans, j'ai compris qu'il y avait eu un blocage là, faiblesse générale et tachycardie > 120 au bout de 5j, ce qui m'avait forcée à arrêter (en plus de mes réticences psychologiques). Et c'est encore ce qui m'a arrêtée il y a 10jours manifestement. Cela dit, je pense avoir pas mal éliminé dans mes 2 derniers jeûnes secs de 60 et 69h puisque j'ai passé 36h en phase acidotique malgré tout, et en plus ça se voyait dans les urines. Donc, le jeûne hydrique étant malgré tout moins stressant que le jeûne sec, je me dis que peut-être c'est possible à condition que je reste à peu près au lit. Si je parviens à sortir de cette difficulté, je continuerai jusqu'à la 2è crise acidotique et j'essaierai de la dépasser aussi. Bref, je n'ai pas d'objectif précis, je veux aller jusqu'où il me sera possible, n'ayant plus aucun blocage psychologique. Je n'arrêterai que s'il y a impossibilité pour le corps d'éliminer les toxines en une fois, sinon j'irai jusqu'au "bout". Vu mes réserves faibles, j'envisage environ 25 jours. Si je ne passe pas la 1ere crise acidotique, je recommencerai et ainsi de suite jusqu'à ce que ça marche, vu que là je ne perdrai que très peu de poids.
Une fois que je serai arrivée au bout de cette affaire, j'envisage de reprendre du poids et à ce moment de faire un jeûne sec assez long pour passer la 2è crise acidotique (je ne pense pas en fait que ce jeûne hydrique me guérira de tout loin de là). Ici, j'indique d'ailleurs ma future stratégie pour les gens trop maigres qui ont du mal à grossir. L'idée c'est de commencer par un jeûne hydrique de 10j pour passer la 1ere crise acidotique. D'attendre 20j pour récupérer, et de faire un jeûne sec. Là, la crise acidotique ne durera qu'une journée, au lieu de durer jusqu'au jour 5. Si on compte 3j de compensation, le 2è crise acidotique devrait commencer le 6è jour, ce qui permet de gagner 2j. Quand on n'a vraiment pas de réserves de gras, c'est appréciable.

Je mets ici la liste de ce que je veux guérir :
- insomnie
- électrosensibilité
- tachycardie occasionnelle
- arthrose vertébrale qui m'empêche de faire du yoga (trop de muscu quand j'étais jeune).
- foie fragile depuis après la naissance (cause non génétique mais dûe à une erreur médicale)
- intox au mercure probable (un gros paquets d'amalgames enlevés n'importe comment au cours du temps)
- acouphènes + vertiges occasionnels
- hernie hiatale et paresse de l'estomac
- rhinite permanente depuis 2 ans + irritation de la gorge
- intolérance au gluten associée à une appendicite chronique récurrente
- problèmes articulaires et tendineux quand je fais de la muscu + vieilles blessures mais guéries (genou gauche, épaules, pec gauche)
- contractures aux mollets dès que je cours
- cernes de panda
Age 51 ans, 1m65
 
J'espère retrouver assez de santé par le jeûne hydrique afin de finir le boulot grâce au jeûne sec (qui semble plus puissant en général, et éliminer plus de choses)
J'ai donc commencé hier mon jeûne hydrique, et je pensais faire 45h de jeûne sec au départ, le temps qu'il me fallait jusqu'à là pour entrer en acidose (j'ai eu à chaque fois des signes précis, augmentation de la fréquence cardiaque au repos, de 45 à 60, augmentation des urines, mauvais goût dans la bouche, soif qui augmente).  

jour 1 (début à minuit)
15h00 :
550ml urines
poids 51kg (eau 27,5kg - gras 8,3kg)
glycémie 116
FC au repos : 50

Je suis étonnée par la glycémie, bien plus haute que les fois d'avant. Je m'attends à ce que l'acidose commence plus tôt.

jour 2 :
11h00 :
300ml urines (qui sentent bizarre)
50,2kg (eau 26,7kg - gras 8,3kg)
glycémie 97
FC au repos : 60

Cette balance au moins est fiable sur l'eau. Pour le gras ça dépend de facteurs très volatiles (d'après mes tests), il faudra voir la tendance générale. Mais j'ai eu plusieurs mesures cette semaine entre 8,2 et 8,4, donc je considère que c'est 8,3.

A ma surprise, j'ai ressenti cette nuit tous les symptômes de l'acidose (mauvais goût, soif, légère instabilité cardiaque, odeur bizarre des urines), ce qui se confirme au lever (faiblesse que normalement je n'ai pas au bout de 36h de jeûne sec). La glycémie est toujours étonnamment élevée, ce qui pourrait expliquer la chose en partie. Je pense en fait que même si les réserves de glycogène n'étaient pas forcément épuisées, le corps a commencé à puiser dans le gras, sachant qu'il a dû le faire déjà 2 fois très récemment. Du coup je comprends comment certains peuvent dire qu'en jeûne sec l'acidose peut commencer au bout de 12h : par habitude. Une fois que l'intention est là, on sent que le corps se met très vite au travail.
Bref, j'ai recommencé à boire à midi, puisque le but c'était juste de hâter le début de l'acidose. Je veux perdre le moins de gras possible. Le muscle je m'en fiche, j'en fabrique facilement.

Hier je n'ai pas eu tellement faim, contrairement à d'habitude. Je n'ai même pas pensé à la nourriture. Aujourd'hui c'est à peu près pareil. Je ne vais pas aller me promener car je sens que ça stresse le coeur de marcher. Il faut que j'attende au lit la fin de cette crise acidotique, sinon je n'y arriverai pas. Heureusement, le fait de boire de l'eau semble diminuer un peu le stress sur le coeur par rapport au jeûne sec.


Dernière édition par Fred33 le Jeu 14 Fév 2019 - 15:41, édité 6 fois

Fred33

Messages : 46
Date d'inscription : 11/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Bountygong Sam 26 Jan 2019 - 11:45

Ton jeûne semble démarrer sur les chapeaux de roue ! Repose toi bien.
Bountygong
Bountygong
Modératrice

Messages : 807
Date d'inscription : 05/08/2017
Localisation : Centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Fred33 Dim 27 Jan 2019 - 11:47

JOUR 3
12h00 : 50kg (eau 26,6 - gras 8,2)
            glycémie 72

Le % d'eau est une mesure particulièrement stable au fil des jours (53,2%) même si le poids varie beaucoup. Du coup, ça sera bien intéressant de voir si le jeûne hydrique permet de l'augmenter.
Grâce à toute l'eau bue (presque 2L, un peu toutes les heures, même cette nuit) je n'ai perdu que 200g. Mon erreur lors de mon premier jeûne raté avait été de ne pas boire asez je pense, je ne suis pas qqn qui a soif. Du coup je n'avais eu aucun signe d'élimination, juste une fatigue générale.

Curieusement ça se passe à peu près comme le jeûne sec, avec les mêmes choses aux mêmes heures.
Hier, fin des réserves des glycogène à 21h, je le sens très nettement. Ensuite petite tachycardie (120) vers 22h (c'est nouveau pour un 2è jour, mais 21-22h est une heure maudite quoi qu'il en soit). Au même moment les urines redeviennent abondantes (comme pour le jeûne sec), l'odeur est de pire en pire. J'avais bu environ 1L de midi à 21h et pourtant presque rien n'était ressorti.
Cette nuit, insomnie très pénible de 2h30 à 6h30, mal partout, dos coincé, sensation d'oppression, goût affreux, pipi qui pue grave... Ce sont de bonnes nouvelles comme qui dirait, mais il ne faudrait pas que ça se multiplie par 10 sinon je vais me rouler par terre.
L'objectif c'est d'arriver vivante demain midi.
Bizarrement j'ai plus pensé à la nourriture hier qu'avant hier, mais pas des choses ordinaires, plutôt des choses auxquelles je ne pense jamais, comme des moules-frites de chez Léon, ou des gâteaux Savane... Lors de mon premier jeûne, j'avais passé 5j à penser à la nourriture, mais des trucs courants et habituels. Je trouve intéressant d'en parler parce que j'ai lu un bouquin (Fasting, de Malakhov, un pote à Filonov) très intéressant, qui dit que le corps subtil est la première cible du jeûne, avant même le corps physique et je le crois.


Some of the natural needs of the body (food saturation, sexual desire, desire for comfort, etc.) in a person are so hypertrophied that it binds a huge amount of vital energy. At the same time, information and energy centers are formed, which I called "mental shells" and "mental clips". As a result, human behavior becomes unnatural, one-sided, disrupting the normal flow of information and energy processes, which gradually leads to illness. He can associate his illness with anything, but not with pathology in his own mind.

Unexpected and severe bouts of hunger that occur during the first 20-25 days of fasting indicate a "rebellion" of field pathology - "mental shells". But if the feeling of hunger occurs after this period, it is necessary to stop fasting. Know that the "mental shells", dying off, act on the consciousness with a sharp feeling of hunger, a desire to quickly interrupt fasting. Suffer this hunger for 30–60 minutes. If it does not end, it means that you have passed the terms of a physiologically beneficial fast and it’s time to start getting out of it.

According to Dr. Weger’s observations, about one out of forty hungry people still have hunger during the entire fasting course. The reason for this phenomenon is the field uniform of a person and means the presence of a powerful focus of hunger, with which the person does not know how to fight. In this case, it is necessary to switch to the opposite theme with a conscious will power. For example, imagine that every moment of your fasting saves the world. Porfiry Ivanov did just that.
Je voulais en outre ajouter quelques réflexions personnelles. Pas mal de gens se mettent à jeûner sans avoir compris finalement comment ça marche, et du coup perdent leur temps. Il faudrait que je relise le bouquin de Shelton, peut-être que je l'avais mal lu à l'époque, mais c'est chez Filonov et Malakhov que j'ai compris l'histoire de la 2è crise acidotique, et aussi des phases de compensation. Du coup, il ne faudrait pas établir son objectif en jours, mais en phases. Et de pas s'étonner si on n'a pas le résultat souhaité. Le jeûne de 10j (ou même 15j) est utile une fois qu'on a fait un jeûne de durée maxi. Sinon c'est comme tondre des ronces, ça repousse sans arrêt, car les racines sont toujours là.

Si je résume ce que j'ai lu :
jour 1-3 : "food excitation"
jour 2-12 (plage indicative) : crise acidotique (durée 5 à 6j)
jour 6-20 (plage indicative) : 1ere phase de compensation - guérit les "branches" des maladies (durée 8-10j)
jour 15-25 : 2è crise acidotique (5-6j)
ensuite : 2è phase de compensation - guérit les "racines" de maladies (durée non définie)

Donc par exemple, s'établir un objectif à 10 jours, c'est éliminer plein de toxines, mais rater le meilleur de la 1ere phase de compensation : faire un gros effort dont on n'a qu'une petite partie du résultat.
Il y a aussi "l'objectif" classique des 21j. On considère qu'il serait suffisant pour guérir plein de choses, mais en lisant les témoignages on voit bien que non, il faut renouveler plusieurs fois. Pourquoi ? A 21j on est juste en 2è crise acidotique. C'est vraiment idiot d'arrêter là. Il faut arrêter soit à la fin de la 1ere phase de compensation, en étant conscient que la maladie finira par revenir, soit aller jusqu'au bout. Ou au minimum passer la 2è crise acidotique.
D'après ce que j'ai lu sur le forum, ce sont les gens qui sont allés de 28 à 40j (ou plus) qui ont expérimenté des guérisons vraiment durables. Et en fait c'est normal. En principe il n'y aurait besoin que d'y passer une fois, d'ailleurs, ce qui est logique. Pour Filonov, une cure complète se faite en 3 fois : 1 fois 18-20 jours - 1 fois 25 jours - 1 fois 10 jours.
Si on réfléchit un peu, on comprend assez bien pourquoi il fait ça. On peut imaginer que la 2è crise acidotique est très pénible, surtout après déjà 3 semaines sans manger. On est plus faible qu'à la première, et certains disent qu'elle est encore pire...
Pour moi, j'ai compris que je dois boire le plus possible (jusqu'à 2L) si je veux avoir une chance d'aller au bout. Certains disent de boire comme on veut, mais il est clair finalement que le corps a besoin d'eau, et que s'il ne l'a pas il va aller taper dans le gras. Si je veux préserver au max mon gras et me tenir dans une perte moyenne de 100-150g par jour (après la 1ère crise acidotique), je suis obligée de boire. Auquel cas on pourrait imaginer que pour un jeune de 30j la perte de poids finale ne serait que de 8kg environ. ce qui pour moi serait déjà beaucoup. Il est évident que perdre davantage ne serait pas très envisageable.


Fred33

Messages : 46
Date d'inscription : 11/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Fred33 Dim 27 Jan 2019 - 14:16

Bountygong, merci pour les encouragements. Je n'avais pas vu ta réponse tout de suite.

En fait j'étais étonnée de n'avoir perdu que 200g ces dernières 24h mais un ami vient de me donner l'explication. Le jeûne sec induit une cétose hyper-efficace comme on s'en doute, et il paraît que si on refait un autre jeûne dans les 7 jours les enzymes sont toujours là. Ce qui explique que je sois entrée presque tout de suite en cétose, et que ma glycémie ait été aussi élevée au départ. Du coup je soupçonne que je n'aurai pas la perte de poids habituelle de la 1ere semaine (dans les 5kg). J'ai même involontairement trouvé la méthode pour ne pas perdre sa masse musculaire dans un jeûne hydrique. En faisant un jeûne sec de 3j une semaine avant, on déclenche une cétose efficace, qui se continuera dans le jeûne hydrique. Du coup on perd juste le glycogène du sang et du foie, et le corps en principe n'ira pas chercher le glycogène musculaire. Grâce à ça j'espère que la phase acidotique ne va pas durer trop longtemps.

Fred33

Messages : 46
Date d'inscription : 11/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Bountygong Dim 27 Jan 2019 - 17:11

C'est pour basculer plus vite en cétose que je comptais bientôt faire 3 jours de jeûne sec puis continuer en hydrique...
J'espère pour toi également que la crise d'acidose ne sera pas trop pénible !
Bountygong
Bountygong
Modératrice

Messages : 807
Date d'inscription : 05/08/2017
Localisation : Centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Sommerlund Dim 27 Jan 2019 - 19:45

Très intéressant ce que tu dit Fred33.

J'ai une question:  Les jours pour les différentes périodes de crise d'acidose et de jours de compensations que tu donne, est-ce en faisant un jeune sec ou un jeûne à l'eau ?  J'ai lu tellement de choses sur la plus grande rapidité du processus en jeûne sec que je pense que ça ne peu pas être pareil dans ces deux type de jeûnes.

En tout les cas je comprend maintenant pourquoi j'ai du arrêter tout mes jeûnes à chaque fois. J'ai fait 4 jeûnes à l'eau, dans l'ordre:  10j, 15j, 21j, 17j . A chaque fois j'avais des vomissements répétés à la fin, et ça m'a à chaque fois fait abandonner. En fait je devais entrer dans la 2eme crise d'acidose …   Pour mon prochain jeûne j'essaierai de serrer les dents et de passer à travers cette crise  :-)

Sommerlund

Messages : 203
Date d'inscription : 01/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Jeff Lun 28 Jan 2019 - 6:33

Bravo Fred, bonne décision.

Je n'ai pas trouvé dans tes différents textes si tu jeûnais au repos? je pense que oui, mais c'est absolument essentiel pour guérir ;-)

Un conseil: ne planifie pas trop. Laisse un peu de côté les % d'eau et ta balance. Acceptes, ressens et laisse toi guider par le corps. 

La sensation de faim n'est que psychologique, une fois celle ci acceptée par le cerveau, elle n'existe plus à partir du 4ème jour (avec la pratique, elle n'existe plus du tout). 

je trouve ton objectif de 25 jours élevé si tu n'as jamais dépassé 5 jours de jeûne (si j'ai bien tout compris). Élevé certe, mais pas du tout inatteignable. 

Bonne continuation, et surtout, en douceur, le plus tranquillement possible. Plus tu te sens faible, plus cela travaille en toi.
Jeff
Jeff
Modérateur

Messages : 462
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 50
Localisation : Suisse romande

https://jeune-et-sante.ch

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Fred33 Lun 28 Jan 2019 - 11:09

Bountygong,
oui je pense que tu gagneras quelques jours comme ça, cela dit il faut savoir que ça rend l'acidose plus pénible à supporter, je pense que la charge de travail est double au niveau du jeûne sec, puisque la phase d'acidose est censée durer 3j au lieu de 6j.

Sommerlund,
pour le jeûne sec c'est différent. D'après Filonov, l'acidose va du jour 3 à 5, la 1ere compensation de 6 à 8. La 2è acidose dure 1 jour ou 2 si j'ai compris. Mais d'après ce qu'il dit il arrête le jeûne à 10j (pour ses patients).
Ce qui explique sa procédure en 3x : une fois jusqu'à au moins 5j pour passer la 1ere crise acidotique. Ensuite je suppose qu'il attend moins d'une semaine pour faire le 2è : le plus long possible (10j max). Et une 3è fois assez courte.
On comprend qu'en faisant comme ça, ça permet de gagner 2 ou 3j sur le 2è jeûne et d'avoir une bonne 2è phase de compensation. Alors qu'en le faisant en une fois, il faudrait jeûner au moins 12j, ce qui commence à devenir chaud...

Pour ton jeûne de 10j, il est possible que tu te sois trouvé encore en acidose. D'après Malakhov, chez les gens "lents" (ce à quoi on pourrait s'attendre pour un premier jeûne), ça peut aller jusqu'à 14j... Par contre, pour les autres, tu as sûrement raison, car c'est dans les temps pour un début de 2è crise acidotique. Et d'après Filonov comme Malakhov (Filonov a aussi beaucoup fait pratiquer le jeûne hydrique à ses patients), tant qu'on ne dépasse pas cette crise, on ne peut pas s'attendre à des résultats durables. Je pense que c'est l'erreur d'énormément de gens. Du coup, j'espère que ça va t'encourager.
Au pire, tu pourrais peut-être envisager de le faire en 2x ? (comme fait Filonov). Par exemple tu fais un 1er jeûne où tu t'arrêtes quand tu n'en peux plus. Imaginons que tu tiennes 2j en 2è crise acidotique. Ensuite tu te laisse le temps de récup correct (2x la durée du jeûne) et tu recommences. Cette fois tu auras le bénéf d'une 2è première phase de compensation, et ta 2è crise acidotique sera forcément moins longue puisque tu en auras déjà vécu 2j... C'est ce que j'ai l'intention de faire si je craque à ce moment...

Jeff,
oui bien sûr c'est au repos, comme je le disais j'ai déjà l'habitude de passer mes journées au lit, alors ça ne changera pas grand chose... 
Je ne planifie pas au sens où je ne savais même pas si j'allais dépasser le 3è jour, et là je ne sais pas davantage où je vais. Par contre je me sers de ma balance pour me dire si je bois assez. J'ai très peu de réserves, et j'ai compris avec le jeûne sec qu'il y a une consommation d'eau minimale quotidienne (urines + respi), et que si elle n'est pas couverte, le corps va chercher dans les graisses. Ce que je ne peux pas me permettre. Pour aller loin je dois vraiment surveiller l'état de mes réserves, parce que honnêtement je ne me vois pas descendre sous les 40kg (pour 1m65).
Je me doute que 25j c'est long, en fait je pense que ça doit être jouable d'aller jusqu'au début de la 2è crise acidotique, mais pour la passer, je ne sais pas si je pourrai, auquel cas je m'y reprendrai après la période de repos nécessaire. Là normalement c'est faisable.

Au sujet de la faim et des processus dans l'estomac, je cite le bouquin de Malakhov :


Starting from the 2-3rd day of fasting, the secretion of the gastrointestinal tract changes qualitatively. The release of hydrochloric acid stops. Instead, unsaturated fatty acids and proteins are “sweated” into the lumen of the stomach.
Unsaturated fatty acids activate tissue neurohormone cholecystokinin, which suppresses hunger. Therefore, from the 3-4th day of fasting, people do not feel craving for food.
Unsaturated fatty acids, in addition, provide a pronounced choleretic effect. Bile is found during fasting, even in the large intestine. Liver and gallbladder are cleared of old, stale bile, their functions are partially normalized.
From the 7th-9th day of fasting, the gastric digestive secretion stops completely, and instead the so-called spontaneous gastric secretion appears. The resulting secret contains a large amount of proteins that are reabsorbed through the gastric mucosa into the bloodstream. The emergence and use of spontaneous gastric secretion during fasting is an important adaptive mechanism that reduces the loss of proteins and provides the body with a constant influx of amino acids - a plastic material used to build and repair the proteins of the most important organs.




------------------------------------------------------------>

Jour 4.

Poids : 49,3kg (eau 26kg = 52,7% - graisse 8,4kg)
Glycémie 72

C'est bien ce que je craignais, je n'ai pas bu assez (trop dormi !) et j'ai perdu 0,6 d'eau, ce qui est absolument anormal (c'est la mesure la plus fiable de la balance). Comme mon sommeil est généralement très interrompu, j'avais prévu de boire 500 ou 600ml cette nuit, ce qui n'a pas du tout été le cas, et voilà le résultat. Il faut que je redresse la barre en vitesse sinon je vais perdre du gras car je suis en dessous de mon taux d'hydratation normal.

Hier, petite tachycardie à l'heure habituelle. Par contre j'ai eu un moment à minuit où monter l'escalier ne m'a pas fatiguée. Ensuite j'ai bien dormi (4h+2h40+1h20) ce qui ne m'était pas arrivé depuis des mois. Aujourd'hui j'ai senti le début de l'autolyse (des courants électriques assez forts). Je me souviens que j'avais eu ça pour mon 1er jeûne au bout de 48h mais ça s'était stoppé au 5è jour à cause de l'acidose. Là c'est le contraire, l'acidose a démarré tout de suite, et maintenant qu'elle diminue, l'autolyse devient sensible. Cela dit j'alterne les bonnes et les mauvaises périodes, par moments je sens une nette normalisation de la fréquence cardiaque. D'après Malakhov, ça peut venir en une fois ou de manière graduelle (je crois que c'est une traduction imparfaite du russe, donc parfois c'est bizarre) :

For some people, this improvement takes place in a wave-like manner, with the light intervals at first being short, and then becoming longer and longer. The tongue is cleared of plaque, the smell of acetone from the mouth decreases, the complexion improves, the eyes begin to shine. Heart sounds are made more sonorous, the pulse is normalized. Daily minimum body weight loss is 100–200 g per day. The mental state improves: anxiety disappears, tension decreases, depression.



Du coup, je pense que je vais me sortir de cette 1ere acidose, et en principe j'ai une dizaine de jours pas trop pénibles devant moi.

Fred33

Messages : 46
Date d'inscription : 11/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Hermit Lun 28 Jan 2019 - 17:58

Fred33 a écrit:
Ce qui explique sa procédure en 3x : une fois jusqu'à au moins 5j pour passer la 1ere crise acidotique. Ensuite je suppose qu'il attend moins d'une semaine pour faire le 2è : le plus long possible (10j max). Et une 3è fois assez courte.

Filonov n'a pas expliqué si tous ses patients devaient avoir au départ une réserve de graisse assez significative...
Ce qui est quand même obligé surtout pcq avec un enchaînement de 3 jeûnes on n'a pas le temps de récupérer les réserves de gras. En plus il conseille des réalimentations assez legères, des jus, des bouillons, des végetaux crus ou cuits. Pas trop de huile, oeufs et surtout pas de viande...

Son jeûne fractionné montant est aussi bien intéressant. 1j de jeune sec puis 2j de réalimentation, 2j de jeûne + 3j réalimentation, etc, jusqu'à atteindre 5j. Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait continuer jusqu'à 7j au moins, pourvu qu'on ait les réserves au départ. L'intêret serait surtout dans cette cumulation qui fait que les crises acidotiques arrivent de plus en plus tôt. Et les phases de compensation/guérison devraient aussi devenir plus courtes puisqu'on nettoie une partie à chaque cycle.

Fred33 a écrit:
Du coup, je pense que je vais me sortir de cette 1ere acidose, et en principe j'ai une dizaine de jours pas trop pénibles devant moi.

Bon courage !

Hermit

Messages : 45
Date d'inscription : 28/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Sommerlund Lun 28 Jan 2019 - 19:00

Merci pour ta réponse, Fred, j'ai une autre question qui me trotte depuis un certain temps:

Si on a plus de gras, qu'on est obèse, est-ce que les phases d'acidoses/de compensation mettent plus longtemps à se mettre en place ? Est-ce que quelqu'un de "gros" doit jeûner plus longtemps pour arriver à la guérison qu'une personne plus maigre ? Donc en gros, est-ce que le processus de guérison se met plus rapidement en place quand les réserves de graisses sont à un minimum ? Où est-ce plutôt un avantage d'avoir plus de réserves de gras pour jeûner ?


Sommerlund

Messages : 203
Date d'inscription : 01/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Fred33 Mar 29 Jan 2019 - 15:45

Hermit,    
oui je pense comme toi, pourquoi pas jusqu'à 7j ? Parce que sauter de 5 à 10 c'est pas évident à mon avis. Il faut juste avoir les réserves. Par contre j'ai trouvé dans son bouquin un paragraphe curieux où il dit qu'il faudrait se réalimenter en protéines de haute qualité, comme les bébés, et surtout éviter le sucré au début, ce qui du coup exclut les jus de fruits et même de légumes.
         
Sumerlund,    
c'est aussi une question à laquelle je réfléchis beaucoup, et il me semble que la conclusion est assez logique. La plupart des toxines accumulées sont dans le gras, donc il semble évident qu'une guérison complète ne surviendra qu'avec épuisement des réserves, ce que semblent confirmer certains auteurs. Ceci expliquerait aussi ce que j'ai lu sur ce forum, à savoir que souvent "la vraie faim ne revient pas". Mais c'est parce que les gens s'attendent à l'avoir trop tôt. Combien de gens dépassent les 40 jours, sans parler de ceux qui vont jusqu'à 70 ?     
Du coup, une personne obèse aura intérêt à pratiquer le jeûne sec, et sans doute que ça lui réussira bien, puisqu'elle aura tout loisir d'y habituer son corps. D'après ma maigré expérience et celle d'un ami, le corps n'a visiblement pas du tout l'habitude de ça, et il met un peu de temps à comprendre. Je pense que plus on en fait, moins on se déshydrate, et que l'objectif serait même de ne pas se déshydrater du tout, ce qui demande je pense pas mal d'essais, en allant chaque fois de plus en plus loin. Ceci aura l'avantage de brûler vite le gras. Alors qu'avec le jeûne hydrique... un obèse devra aller aux 70j (Malakhov estimant qu'un jeûne complet serait entre 40 et 70j). Bonjour le voyage... 
        
----------------------------------------> 
  
Jour 5.         
12h00 :     
poids 48,6kg (eau 25,7kg=52,9% - graisse 7,4kg).    
urines sur 24h (de 23h à 23h) : 1700ml         
C'est bien ce que je craignais, j'étais déhydratée hier (en plus j'avais les mains super sèches et aussi la bouche), bien que j'aie essayé de boire le maximum. 1700ml d'urines c'est plus que ce que j'ai bu de toutes façons (1500 je pense), sans parler de ce que j'ai perdu par la respiration (0,5L j'avais calculé lors d'un jeûne sec). Ma perte de poids reflète à peu près la différence. Je me force à boire mais mon estomac le supporte mal. Peut-être qu'en phase acidotique le corps à besoin de vraiment beaucoup d'eau, c'est bon à savoir. Aujourd'hui ça semble revenu à quelque chose de plus normal, puisque là je dois en avoir 500ml pour les 15 dernières heures.
Certains pourraient penser que je suis une obsédée des mesures, mais ici comme ailleurs ça se révèle super utile, ça me permet de savoir exactement où j'en suis. Et où je vais probablement. Il me reste au max 4,4kg de gras dispo. A supposer que j'aie une perte de poids optimale de 200g par jour, ça me donne 22 jours de réserve. Si je ne bois pas assez ou si tout à coup le corps a besoin de plein d'eau, ça sera moins. A vue de nez, je doute de dépasser les 20 jours. Contrairement à d'autres, j'espère bien que mon corps va passer en mode glouton au refeed, afin que je puisse constituer des réserves.     
Hier je suis allée faire un petit tour à pied en me disant que ça serait un des derniers, je pense qu'en effet il n'y en aura pas d'autres car j'y ai gagné une contracture au mollet. En plus d'une sciatique qui dure depuis trois semaines, je peux dire que je suis maintenant totalement handicapée de la jambe droite.

Fred33

Messages : 46
Date d'inscription : 11/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Bountygong Mar 29 Jan 2019 - 17:14

Nous avons vraiment tous des façons différentes d'aborder le jeûne, c'est ça qui est chouette. A part mon poids de temps en temps et ma tension au bout de 15 jours de jeûne pour rassurer mon mari, je ne mesure rien.
Heureusement qu'il y a des curieux et des méthodiques comme toi qui mesure (presque) tout, ça a au moins le mérite de nous éclairer sur une partie des conséquences physiologique du jeûne.
Je compatis vivement pour la sciatique et la contracture, mais cela devrait passer assez vite avec le jeûne. Son effet anti inflammatoire te soulagera au moins.
Bonne soirée.
Bountygong
Bountygong
Modératrice

Messages : 807
Date d'inscription : 05/08/2017
Localisation : Centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Fred33 Mer 30 Jan 2019 - 13:32

Merci Bountygong, mais j'ai des doutes que ça se fasse en une fois, c'est un écrasement discal, et peut-être 2 vertèbres soudées, du coup. Y a du boulot...

jour 6 :
14h00 : 47,6kg (eau 25,4=53,4% - graisse 6,8kg)
glycémie 72
urines de 23h à 23h : 1600ml

Hier soir je me suis remise à pisser comme 4, j'ai compris qu'à ce train j'allais continuer à perdre 700g par jour, pour un résultat à peu près nul car l'autolyse s'était arrêtée. Je me suis dit tant qu'à faire autant continuer en jeûne sec, je perdrai juste un peu plus de poids pour un résultat largement meilleur. Eh ben au final ça m'aura plutôt profité, puisque je me suis réhydratée, je sens que j'ai les mains moins sèches, j'ai moins froid (hier j'étais vraiment gelée, impossible de me réchauffer), j'ai moins mal à l'estomac, et l'autolyse est bien repartie cette nuit. J'ai eu mal au dos (nuque, lombaires, milieu du dos) et au mollet droit toute la nuit. Même le mollet gauche et la hanche gauche s'y sont mis, et les reins. La sciatique s'est aussi étendue au côté gauche. Malgré ça j'ai bien dormi. Et surtout mon estomac est soulagé de ne plus boire toute cette eau. Je crois que ça me prenait toute mon énergie pour la digérer.
Donc je vais continuer en jeûne sec autant que possible, à partir de quoi on peut prévoir qu'il me reste 3 jours de réserves à peu près, 4 maxi. Enfin de toutes façons j'ai l'intention d'aller jusqu'au bout, si c'est intenable en sec je boirai un peu, ce qui ne changera pas grand chose. Comme ça je vais virer toute l'ancienne graisse, ça sera déjà ça de fait. Et comme l'autolyse est largement accélérée, j'espère quand même guérir quelques trucs. Je croise les doigts pour que mon corps s'attaque à mes problèmes d'estomac, maintenant que mon estomac est tranquille. Sinon je ne sais pas comment je vais reprendre du poids... 
Pour la réa je me tâte, mais si je n'ai vraiment plus de réserves, les jus semblent improbables. Filonov parle de protéines de qualité, comme pour les bébés qui viennent de naître. Après seulement 9j de jeûne, ça devrait être possible de les digérer.

Fred33

Messages : 46
Date d'inscription : 11/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Hermit Mer 30 Jan 2019 - 16:43

Je suis à la fin du 2è jour de jeûne sec (de la phase de 4 jours du jeûne fractionné montant) et c'est clair que le corps s'adapte assez bien après plusieurs répétitions de jeûnes courts avec quelques jours de repos/réalimentation au milieu. Les problèmes cardiaques qui m'ont gêné lors du cycle précédent (pouls fort et un peu accéléré, depuis les 60 vers 75-80) sont très amoindris, et les mauvaises sensations au ventre diminuées aussi.
(Je ferai un journal pour relater le cycle final de 5 jours, qui commencera en principe dans 1 semaine).

Sinon, pour les "protéines de qualité", je ne trouve mieux que le kefir. Il se digère plus vite et facilement que les jus (végetaux ou fruits).
En même temps il fait le plein des bonnes bactéries à l'intestin.

Hermit

Messages : 45
Date d'inscription : 28/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Fred33 Dim 3 Fév 2019 - 9:52

Jour 7.
Poids 46,6 (eau 24,8kg=53,2% - graisse 6,3kg)
Urines 950ml

Très mal au dos. Les mesures de graisse de la balance sont de plus en plus off. Mais en réfléchissant un peu, j'ai trouvé moyen de les calculer avec le poids et la mesure d'eau, qui elle semble toujours à peu près correcte.


Jour 8.
Poids 46kg (eau 24,3kg - graisse 6,1kg)
Urines 600ml
glycémie 83.

Cette nuit j'ai eu une remontée de bile, du coup je me suis fait vomir. Après je me suis sentie mieux, et il m'a semblée que je sortais de la crise acidotique, et que je m'étais trompée en pensant qu'elle s'était finie plus tôt. Du coup elle aura duré presque 6 jours et mes jeûnes secs n'y auront pas changé grand chose, puisque c'est la durée normale. J'ai lu chez Malakhov que la glycémie remonte, effectivement. Elle était restée à 72 depuis le 3è jour, et là, 83. On peut supposer que la perte de poids va descendre à 300g voire moins.
Toujours très mal au dos, un peu les reins.

Jour 9.
Poids 45,7kg (eau 24,5kg - graisse 6,0)
urines 550ml.

Manifestement la quantité d'urines s'adapte à ce qu'on boit, sachant que ça ne descendra pas sous les 550 je pense (limite en jeûne sec à l'exception du 2è jour). Si on ajoute 450 de respiration (pour moi), 800ml par jour est optimal, ça donne une perte de poids de 200g par jour hors phase acidotique.
Cette nuit j'ai rêvé que je mangeais des cerises. Tout à coup je me suis aperçue que c'était un rêve, j'en ai profit pour boire plein de jus d'orange.
Toujours mal au dos.
J'ai failli me trouver mal en remontant à l'étage après ma douche, je vais désormais prendre ma douche au 1er, et ne plus descende.


Jour 10.
Poids : 45,5kg (eau 24,3 - graisse 5,9)
Urines 650ml
Glycémie 88

Aussi délirant que ça puisse paraître, j'aurais donc les réserves pour faire un jeûne de 30 jours (si je fixe la limite à 40kg). D'après ce que j'ai lu, on peut perdre 40% de son "poids de santé" sans risque. Même si je fixe mon poids de santé à 58kg (ce que j'ai pesé pendant 15 ans où c'était parfait), ça me donne 34kg. Plus communément Shelton dit que les jeûneurs peuvent perdre assez communément 30% à 35% de ce poids. 30% ça me rend à 40kg. Je ne sais même pas si mon jeûne serait complet en 30j...
Ça c'est la théorie. Après je ne peux pas savoir si j'aurai un malaise en cours de route qui me forcera à arrêter. D'après tout ce que je lis, 9 personnes sur 10 sont arrêtées par le début de la 2è phase acidotique. Je n'arrive pas à comprendre que Shelton n'ait pas repéré ce truc, ça aurait évité l'erreur la plus commune qui est de s'arrêter juste là où il ne faut pas. Ces jeûnes de 21 jours, on dirait que ça a été fait pour que les gens s'arrêtent pile poil juste avant les quelques jours qui pourraient leur apporter une guérison durable, on croirait presque à une conspiration. Pour les russes, c'est clair, il ne faut rien espérer de sérieux avant la fin de cette 2è phase acidotique (25-28 jours). Du coup on voit des gens qui font plusieurs jeûnes de 21j et qui disent "je ne comprends pas, mes symptômes reviennent après quelques mois".
Un autre trait que j'ai repéré, c'est que les russes sont beaucoup plus spiritualistes (ils ont aussi des sites sur le jeûne). Pour eux, les jeûne est une expérience spirituelle : pas de films, pas de jeux vidéos, pas de distractions, bref, pas de conneries, sinon le résultat ne sera pas fameux. Je crains qu'ils aient raison. Ça expliquerait pourquoi ils ont des résultats spirituels, alors que les Occidentaux n'ont que des résultats thérapeutiques (pour ce que j'en ai lu jusqu'à présent, et j'exclus les "respiriens" dont l'existence reste à prouver). Shelton est affreusement matérialiste, ce qui lui cache quelques faits évidents. Il dit par exemple que le Christ n'a pas été surnaturellement aidé pendant son jeûne de 40j, et que c'est juste la "nature". Il a juste oublié que c'est un jeûne sec et qu'en plus il est en plein désert. Moi je voudrais l'y voir, Shelton, par 50° à l'ombre, sans eau, rien que pendant 3 jours. Pareil pour Moïse. Qui peut croire qu'il aurait emmené avec lui des chameaux chargés de 200L d'eau ? Ou qu'il aurait trouvé une source sur le Mont Sinaï ? 

J'en reviens à mes moutons. Mon mal de dos est passé mais ce n'est évidemment pas réparé. J'ai enfin compris que ma faim permanente vient de ce que j'ai de l'eau qui est coincée en permanence dans l'estomac. J'ai donc fait des mouvements de Shankr-Prakshalana pour la faire glisser. Là, la faim disparaît presque, et j'ai l'opportunité de voir que mon dos n'est pas guéri. De toutes façons, aucune de mes pathologies n'est de celles qui se guérissent en moins de 25j de jeûne. Je fais juste des prières pour ne pas flipper avec la 2è crise acidotique qui risque d'être difficile. Si j'arrête avant, j'aurai fait tout ça pour rien.
Cette nuit j'ai rêvé que je mangeais un croissant. Soudain je me dis "Mais est-ce que je n'étais pas en train de jeûner ?!" Et je recrache mon croissant. Dans ce rêve, je cours partout pour apporter des trucs à des gens et je me dis "c'est dingue comme je suis en forme aujourd'hui".
Plus tard, autre rêve où je bois du jus d'orange. Soudain je m'aperçois que c'est un rêve, et je fais apparaître un bon jus de kiwi. L'avantage des rêves, c'est qu'on peut s'enfiler tout ce qu'on veut, ça ne fait pas mal au ventre.

Fred33

Messages : 46
Date d'inscription : 11/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Bountygong Dim 3 Fév 2019 - 12:21

Tout se passe bien, donc. Comment passes-tu le temps ?
Bountygong
Bountygong
Modératrice

Messages : 807
Date d'inscription : 05/08/2017
Localisation : Centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Fred33 Dim 3 Fév 2019 - 15:09

Salut, je lis, je fais du crochet, je comate dans mon lit. Ne rien faire n'est pas désagréable, en ce qui me concerne, de toutes façons j'ai du mal à penser à des trucs compliqués, et j'ai une répulsion pour la musique, les films etc.

Fred33

Messages : 46
Date d'inscription : 11/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Sommerlund Dim 3 Fév 2019 - 22:08

Perso j'aurai du mal à jeûner sans télé ni jeux vidéos.
Par contre il m'est difficile de faire plus que ça. Je me rappelle mes 2 derniers jeûnes, je me suis dit que je lirait tel et tel livre, mais en fin de compte ça me fatigue trop et me donne envie de dormir, donc je n'ai jamais lu sérieusement.
Les jeux vidéos aussi c'est fatiguant pendant que je jeûne, donc je n'en avait fait que très peu. Ma principale "activité" aura été de simplement regarder la télé, ou un film sur DVD.


Sommerlund

Messages : 203
Date d'inscription : 01/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Fred33 Mar 5 Fév 2019 - 16:27

Summerlund, quand est-ce que tu recommences à jeûner ?

jour 11
Poids : 45,1kg (eau 24,1 - graisse 5,7)

J'ai trouvé moyen d'accélérer un peu la perte de poids et donc l'autolyse, en faisant du jeûne sec intermittent 12/12. 400g par jour ça semble assez bien, ça me met un horizon à 23-25 jours, enfin, je pourrais moduler pour arriver à 25 je pense, ce qui me semblerait bien. Parce qu'avec 200g de perte par jour, ça me met à 37 jours, j'y tiens d'autant moins que l'efficacité ne me paraît pas garantie. Hier par exemple j'étais plus en forme, mais l'autolyse avait probablement diminué. Ce midi en tous cas après 12h sans boire, le mauvais goût dans ma bouche avait nettement augmenté. Et j'ai été bien nase toute la journée. Je préfère jeûner 25 jours bien nase que 37j en forme. J'espère que la 2è crise acidotique va arriver bientôt.
Sinon je n'ai plus de sang. Hier il m'a fallu 6 ou 7 piqûres pour arriver à prendre ma glycémie. Même en augmentant la lancette d'un cran, y avait toujours pas de sang. A moins que je sois devenue comme les vampires et que je cicatrise instantanément, en sorte que le sang n'a plus le temps de sortir. 
Au menu de la nuit dernière : 1) 6h30 du mat', un petit Chinois avec des amis. 2) Plus tard, un autre rêve avec un melon excellent. J'étais dans un jardin et sous la table il y avait 2 melons de 50cm de diamètre qui avaient poussé pendant l'hiver, mais ils n'étaient pas bons. 3) Rêve suivant, je suis dans un train avec mon amie, et je mange un poulet au riz, d'un coup je m'aperçois que c'est un rêve, j'en profite pour vider tous les verres autour de moi, principalement jus d'orange et citronnade. 4) Rêve suivant, j'entre dans une chambre d'hôtel, il y a dans la chambre d'à côté quelqu'un qui joue magnifiquement de l'orgue. Bientôt, s'ouvre une porte entre nos deux chambres, c'est un gamin de 11 ans, il m'explique que c'est une transcription pour orgue d'un quatuor de Britten et me donne la partition. A ce moment je m'aperçois qu'il y a de la nourriture dans ma chambre et je mange une pomme vraiment très bonne, et puis je m'aperçois que c'est un rêve, mais je me réveille. Plus tard encore, nouveau rêve lucide, mais sans nourriture. Bilan de la nuit, 3 rêves lucides. Et 4 rêves de nourriture. Je vais me réincarner au royaume des esprits affamés.
5) J'ai oublié de dire que hier aprem, pendant un somme, j'ai rêvé que mon amie me faisait goûter des gâteaux aux amandes, et qu'ensuite je découpais du brie sur la table. Il y avait aussi du chocolat, mais ne sachant pas que c'était un rêve, je n'en ai pas mangé. 

J'ai relu le bouquin de Shelton. C'est une bonne base, mais assez rudimentaire par rapport à la littérature russe actuelle. Ces gens-là ont clairement l'esprit plus large, et ils fournissent plus de données scientifique sur les processus en cours. Shelton n'a même pas vu la 1ere crise acidotique, sans parler de la 2è. Par contre il dit un truc bien, c'est que ça n'est pas bon d'arrêter un jeûne avant qu'il soit "complet" (mais il ne perçoit pas du tout l'intérêt du jeûne sec, alors qu'il y a des exemples parmi tous les jeûneurs qu'il a connus). Pourtant il aurait pu être plus efficace avec ça. En effet, il parle de jeûne complet, et pour le lecteur novice, le temps que ça devrait durer n'est pas si clair, même si on peut le déduire plus en moins en lisant entre les ligne. On se dit l'un dans l'autre que 30 jours ça devrait le faire, parce qu'il y a beaucoup de jeûnes de 30 jours, mais 30 jours c'est pour les cachexiques. Un bon gars de 1m80, 80kg, avec un peu de malchance il lui faudra 50 ou 60j. Moi-même, à supposer que je n'aie pas de carences particulières, je vois qu'au départ avec mon IMC qui fait déjà peur (18,8), j'avais pourtant les réserves pour durer 40j en m'économisant au max.
Il est évident qu'il faut écourter ces durées si on ne veut pas mourir d'ennui, parce qu'il est également évident qu'à un moment ou à un autre, il faut faire un reset complet, ce qui nécessite un jeûne complet. Ça veut dire jeûner sec. Avec du 12/12 il me semble qu'on peut doubler sa perte de poids, et c'est très supportable. Quelqu'un de bien dodu devrait sans doute faire du 18/6 ou même du 20/4, l'idéal étant je pense de rester sous les 30 jours. Evidemment, on peut s'attendre à ce que ça accentue l'autolyse dans les mêmes proportions mais tant qu'à faire... Parce que bon, il me semble qu'après un reset complet, à condition de s'entretenir, on peut s'en sortir bien.
Le problème c'est que les jeûneurs ne font quasiment jamais ce reset complet, et qu'ensuite, ils attendent un an pour recommencer. Au final, l'amélioration est très lente. Non seulement il faut tout remettre à zéro pour repartir sur une base saine, mais ensuite faire des jeûnes d'entretien en permanence.
Pour ma part, après un mois de réa, je pensais faire 36h de jeûne sec par semaine + 3j par mois. A cela il faudrait ajouter 7j de jeûne sec 2 fois par an. A ce rythme je pense, on ne se réintoxique pas, et quand même ça n'est pas un effort monstrueux. Il faut bien voir que la pollution est galopante, et que même la nourriture bio est contaminée, puisque tous les sols sont pollués, et que de toutes façons ils mettent des produits dessus. Sans parler de l'air qu'on respire, et des aliments irradiés, qu'on croit vivants mais qui sont morts.

Fred33

Messages : 46
Date d'inscription : 11/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Marie2018 Jeu 7 Fév 2019 - 3:33

Bonjour Fred,
Ce matin je suis assez pressée et pas eu le temps de lire tout ton poste mais en ce qui concerne ton "intox au mercure probable", as-tu essayer la zeolite? ces effets ressemblent beaucoup au jeûne mais avec la particularité d'enlever les métaux lourds du corps.
Courage à toi.

Marie2018

Messages : 30
Date d'inscription : 23/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Fred33 Jeu 7 Fév 2019 - 14:43

Bonjour Marie, honnêtement quand on s'intéresse au sujet des ML, on voit que c'est très très compliqué. La zéolite c'est comme l'ultra-binder et autres binders, ça ne va que dans l'intestin de toutes façons. Avec ça, le mercure intra-cellulaire n'est pas près de sortir. Il lui faudra des années, et encore.

Fred33

Messages : 46
Date d'inscription : 11/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Sommerlund Jeu 7 Fév 2019 - 15:58

Fred33 a écrit:Summerlund, quand est-ce que tu recommences à jeûner ?



En fait j'ai déjà acheté mon pack "Mont Roucous", l'eau avec laquelle je jeûne habituellement. Me manque juste le courage de commencer…  Ça ne va pas être avant le 17 février, date à laquelle j'ai promis à mon père de venir à son repas d'anniversaire,  il aura 81 ans.



Fred33 a écrit:... et des aliments irradiés, qu'on croit vivants mais qui sont morts.

C'est pas pour ça qu'ils sont morts, ils sont toujours vivants, tout comme nous qui recevons nos doses quotidiennes avec l'environnement. Mais c'est clair qu'en plus des nutriments ils apportent aussi plus de travail donc, au corps pour le nettoyage.



Pour les métaux lourds, il "parait" que le jeûne sec, au moment d'être le plus efficace, après quelques jours, quand on se sent comme avoir une fièvre de 40°, que les cellules commencent à les éliminer. Je dit "il parait", parce que je l'ai lu à plusieurs reprises, mais il est très possible que toutes on la même source. Source scientifique que je n'ai jamais trouvé. Enfin faut comprendre le Russe je pense, dont la plus-parts de ces articles ont été traduit. Personnellement je n'ai fait que une fois 6 jours de jeûne sec à la suite et je me suis vraiment senti avoir 40° de fièvre à la fin, et c'est aussi ce qui m'a fait peur et arrêter. Je n'ai pas eu de réel amélioration, mais peut-être que j'aurai du résister 2-3 jours de plus qui sait…

Sommerlund

Messages : 203
Date d'inscription : 01/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Hermit Ven 8 Fév 2019 - 9:13

Sommerlund a écrit: Personnellement je n'ai fait que une fois 6 jours de jeûne sec à la suite et je me suis vraiment senti avoir 40° de fièvre à la fin, et c'est aussi ce qui m'a fait peur et arrêter. Je n'ai pas eu de réel amélioration, mais peut-être que j'aurai du résister 2-3 jours de plus qui sait…

Bonjour Sommerlund

Je note aussi les températures le matin, pendant mon cours présent de 5 jours de jeûne sec. Pour l'instant je suis au début du 3è jour et la température reste aux 36,6º. Mais la sensation interne revèle déjà un accroissement de cette "température interne". On verra par la suite si ça se traduit dans un fait physique mesurable.

Hermit

Messages : 45
Date d'inscription : 28/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Fred33 Ven 8 Fév 2019 - 15:22

(Je ne sais pas si un modérateur pourrait déplacer mon topic dans "jeûnes de plus de 2 semaines", où il serait peut-être plus à sa place. Merci)

Sommerlund
un dîner d'anniversaire, ça fait envie...
'espère qu'ensuite tu vas arriver à t'y mettre. J'ai lu sous la plume de (Bountygong ?)  que les jeûneurs avec le temps ont de moins en moins envie de faire des jeûnes longs. Ça se comprend, surtout s'ils n'ont pas eu les résultats espérés. Mais il faut bien voir qu'on ne les a pas à moins de faire un nettoyage complet. L'option des Russes, c'est de faire 3 sessions les plus rapprochées possible de 20-22-15 (à peu près), histoire de passer la 2è phase acidotique et d'avoir ensuite une bonne phase de compensation. Moi j'ai pas cette possibilité à cause du jardin dont je vais devoir m'occuper bientôt, donc je me dis "un seul jeûne le plus long possible", en espérant ensuite compléter avec des jeûnes secs de 5 ou 6j. Je sais maintenant que mes réserves me permettraient d'aller au moins à 30j mais il y a aussi les vitamines et minéraux qui pourraient manquer avant. Bref. Il est impossible de prévoir ce genre de choses, comme dit Shelton. Alors je ne sais pas combien de temps tu as, mais il te faut prévoir au moins 23j. Une fois que le long jeûne est fait, on peut normalement se contenter de 3 petits jeûnes de 10j (hydrique) ou 5j (sec) dans l'année pour s'entretenir. C'est quand même mieux que de devoir recommencer un jeûne long tous les ans...

Pour les aliments irradiés, je parlais de la pratique industrielle consistant à tuer tout ce qu'il y a de vivant dans les aliments afin de ne pas avoir à y mettre de conservateurs. Ainsi, ils ne pourrissent pas à cale de bateau, et en plus ça ne se voit pas. C'est le cas de tout ce qui prend le bateau, donc, mais pas seulement. Même quand c'est bio, car il semble que les normes bio du Brésil et autres pays tropicaux soient très laxistes. Il y a aussi l'Italie, l'Espagne, qui passent beaucoup à travers les mailles. Moi j'aime bien les fruits tropicaux, mais je n'espère pas trop qu'ils soient intacts...

Pour le jeûne sec, oui c'est évident que ça doit dégager un tas de métaux lourds avec cette chaleur, c'est pour cette raison qu'une fois que j'aurai fini celui-là, je vais me mettre au jeûne sec, avec des sessions de 5j j'espère. Cela dit, je crois de plus en plus que le jeûne sec n'a pas la même fonction que le jeûne hydrique, ce qui explique que les résultats ne soient pas à la hauteur des attentes. Je pense que le jeûne hydrique fait tout le boulot de nettoyage et de reconstruction classique, et que le jeûne sec prend ce qui a été reconstruit pour l'amener à un niveau supérieur d'évolution. Lui demander de faire le boulot du jeûne hydrique, c'est comme prendre une Ferrari pour circuler en ville. Le jeûne hydrique au repos fonctionne déjà un peu à la limite, je trouve. Comment espérer qu'on puisse tripler cette charge de travail ? 

Jour 13
Poids : 44,6kg (eau 24 - graisse 5,5)
Glycémie 89

Je dors beaucoup (d'après Shelton c'est normal pour les insomniaques) même si c'est encore très interrompu (réveil entre chaque cycle). Aujourd'hui j'ai eu du mal à sortir de ma léthargie.
Je note que mon dos va mieux là où j'ai eu très mal pendant 3 jours et 4 nuits. Le reste est resté tel quel, en revanche. Je lis partout qu'il n'y a pas besoin d'antalgiques pendant un jeûne parce que le corps produit des anti-inflammatoires etc, et qu'on n'a pas si mal que ça. Ben voyons. Pour moi je n'ai jamais eu aussi mal que ça, sauf le jour où j'ai eu mon accident du dos cause de ma sciatique actuelle. Mais là encore je n'avais mal qu'en bas du dos. Là c'était sur 3 zones. Bref. Heureusement ça n'aura pas été totalement inutile. Sinon je soupçonne que mon mal aux "reins" est en fait un mal aux lombaires, je fais des étirements.
Sinon mon odorat est surmultiplié, de plus en plus. L'autre jour déjà j'ai failli suffoquer parce que mon amie avait mis une crème de nuit. Et maintenant je sens des tas d'odeurs étranges dans ma chambre. Pour l'ouïe je ne sais pas, vu que mes acouphènes sont toujours là. Mais hier j'entendais le bip-bip du téléphone dans le bureau en bas (il y a le haut parleur quand même).
Je ne sais pas qui a mis en vogue ce "principe de priorité", à savoir que le corps va soigner le plus "grave" en premierIl me semble plutôt fonctionner selon le principe d'économie, ce qui veut dire qu'il commence par le facile/superficiel, en évoluant vers le difficile/profond au fur et à mesure qu'il y est obligé. Si ça n'était pas le cas, les gens qui jeûnent moins de 20j ne se plaindraient pas du retour de leurs symptômes.
Cette nuit petit rêve lucide, j'entre dans un restau et je vais voir ce qu'il y a dans le frigo. Je cherche plutôt du jus de fruits. Je m'enfile une bouteille de jus d'orange, et un jus d'anans... un truc incroyable, clair, frais, pur... il n'existe pas un tel jus d'ananas sur terre, c'est certain.

Jour 14
poids 44,4kg (eau 24 - graisse 5,3)

Retour des symptômes de l'EHS, notamment l'insomnie. J'ai aussi senti toute la nuit une vieille blessure au coude. J'ai aussi souvent mal aux ganglions sous les oreilles.
Nuit un peu frustrante, je n'ai pas arrêté de rêver de nourriture et boisson, sans pouvoir y toucher.

Jour 15
poids 44,2kg (eau 24 - graisse 5,1)
Mal dormi encore, cette nuit je n'ai fait quasiment que des rêves, ce qui n'est pas très reposant. Heureusement, j'ai mangé du bon raisin... Mais vers 6h du matin, si on m'avait donné le choix entre un bon repas (et la possibilité de le manger) ou une bonne nuit de sommeil, j'aurais pris la bonne nuit. C'est dire.
Hier soir j'ai compris pourquoi certains jeûneurs aimaient préparer des repas. Quand j'ai ouvert la porte de ma chambre vers 20h, il y avait une bonne odeur de poisson dans le couloir, ça m'a soulagée (car j'ai quand même tout le temps faim). Ensuite d'autres colocs ont fait cuire une tourte un peu cramée, mais quand même c'était bien.
Cette nuit j'ai senti que je commençais à avoir mal partout à la fois (partout où j'ai senti des trucs cette semaine) : le dos, le genou, la hanche, le cou, le mollet, le coude, même la sciatique revient. Il me semble qu'une grande fête se prépare... En fait je sens que plein de trucs se réparent, mais que ça doit forcément prendre beaucoup de temps, vu le boulot.

Fred33

Messages : 46
Date d'inscription : 11/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Hermit Ven 8 Fév 2019 - 16:59

Fred33 a écrit: Cela dit, je crois de plus en plus que le jeûne sec n'a pas la même fonction que le jeûne hydrique, ce qui explique que les résultats ne soient pas à la hauteur des attentes. Je pense que le jeûne hydrique fait tout le boulot de nettoyage et de reconstruction classique, et que le jeûne sec prend ce qui a été reconstruit pour l'amener à un niveau supérieur d'évolution. Lui demander de faire le boulot du jeûne hydrique, c'est comme prendre une Ferrari pour circuler en ville. Le jeûne hydrique au repos fonctionne déjà un peu à la limite, je trouve. Comment espérer qu'on puisse tripler cette charge de travail ?

Ça doit dépendre des cas. Pour quelqu'un qui ait 20 problèmes à résoudre, c'est clair que le jeûne sec va déclencher une hécatombe dont le corps ne saura pas gérer. Et ça se voit dans plein de récits.
Mais pour quelqu'un qui soit plus "allégé" au départ, je ne vois pas pourquoi il ne pourrait s'y attaquer tout de suite.

De toutes façons, il faudra voir si le JS sera efficace, en temps utile, pour résoudre les problèmes très enracinés et profonds. Apparemment le dr.Filonov en utilise pas mal, quoique il fait préparer ses patients, avec des jeûnes hydriques et d'autres choses.

Hermit

Messages : 45
Date d'inscription : 28/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne complété 20 jours Empty Re: Jeûne complété 20 jours

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum