Jeûne et santé
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile – 5 couleurs dispo
72 € 120 €
Voir le deal

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  Klee Mar 21 Avr 2020 - 16:58

Bonjour à tous,

Well, par où commencer... Deux choses, tout d’abord : d'une part, je m'excuse de ne pas avoir donné de nouvelles ces 18 derniers mois et d'autre part, je remercie très sincèrement et très chaleureusement Jeff et Bountygong d'avoir pris le relais pour que ce forum puisse perdurer.

Cela fait exactement 5 ans jour pour jour que je me suis inscrit sur ce forum. Pile 5 ans que je me suis lancé dans ma première descente alimentaire, pile 5 ans que Luc m’encourageait dans cette tentative d’un jeûne au final plus long que je ne l’aurais cru, pile 5 ans que j’ai compris après ce premier jeûne qu’il y aurait un avant et un après cette expérience. Je me souviens de mon inscription sur ce forum comme si c’était hier. A l’époque, des allergies trop fortes que je ne pouvais plus contrôler, des médicaments qui ne marchaient plus sur moi, un sentiment qu’il fallait chercher dans une autre direction…

Puis un vague souvenir dans ma mémoire à propos d’un article que j’avais lu concernant les bienfaits du jeûne, quelques recherches sur Internet au début d’un weekend de ras-le-bol, où je reste finalement collé devant mon écran deux jours durant à lire des témoignages de jeûneurs. A la fin du weekend, le déclic : je prends le taureau par les cornes et sans plus attendre, j’entame dès le lendemain le début de ce qui sera donc ma première descente alimentaire, et je m’inscris dans la foulée sur le forum. Clairement, à ce moment-là, je n’aurais jamais imaginé quelles seraient les conséquences de cet acte sur mes habitudes de vie futures ^^ !

5 ans plus tard, quels résultats ? Je vais essayer de reprendre les choses dans l’ordre chronologique.


------------------------------------------

A ce jour, j’ai réalisé 11 jeûnes d’au moins une semaine, dont 5 tentatives de jeûnes longs qui ont duré entre 15 et 22 jours, sachant que j’ai un IMC qui tourne autour de 19.

Mes 8 premiers jeûnes sont documentés dans le cadre de mes quatre premiers fils de discussion : vous pouvez les retrouver -> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <-, -> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <-, -> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <- et -> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <-.

A la fin de -> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <-, j’évoquais l’entame d’un 9ème jeûne, où j’expérimentais à nouveau le jeûne sec, que je n’avais jusque-là que très peu essayé. Ce 9ème jeûne a duré 8 jours : 4 jours en jeûne sec puis 4 jours en jeûne hydrique. J’ai ensuite fait la reprise alimentaire avec une semaine en régime cétogène. Pour être honnête, je n’ai vu aucune différence par rapport à un jeûne classique. Mes symptômes d’allergie ne se sont pas atténués plus rapidement. Et ils ont repris de plus belle après ce jeûne, comme à l’accoutumée. Je sais bien que beaucoup de personnes s’intéressent plus particulièrement au jeûne sec et j’ai lu des choses intéressantes à ce sujet. Mais au final, à titre très personnel, ce mode de jeûne ne me convainc pas.

On en vient donc à ces 18 derniers mois.

Même si, de jeûne en jeûne, la situation s’améliorait globalement, il faut reconnaître que j’avais des poussées encore violentes d’eczéma, parfois dures à gérer, et qui ont clairement eu des incidences sur mon sommeil (sans parles des autres conséquences de cette maladie…). Autre élément, à cette période, je me suis vu avoir plus de responsabilité au travail. Résultat des courses : responsabilités au boulot plus importantes combinées à des symptômes allergiques compliqués à gérer = pas beaucoup d’énergie pour le reste. C’est une période que j’ai traversé plus ou moins en mode survie. Et dans ce cas-là, j’ai une tendance naturelle à rester dans ma caverne et à me recentrer (d’où mon absence du forum).

Début 2019, j’ai connu une belle poussée d’eczéma. Je précise au passage qu’à cette époque déjà, je ne mangeais au quotidien plus que deux repas par jour (midi et soir), faisant la part belle aux fruits et légumes, le plus souvent sans gluten (un écart par semaine en moyenne) et sans trop de lactose (je consommais de temps à autre du fromage).

Avant de m’engager dans un nouveau jeûne, j’ai également réfléchi à ce que je n’avais pas encore essayé et que je pouvais tenter de mettre en place à côté. Je me suis notamment décidé à faire une fois par mois la cure de nettoyage du foie Moritz, à partir de mars 2019. Cela s’est révélé pour ma part plus facile à réaliser que je ne l’aurais imaginé. Je supporte bien cette cure et suis rétabli quelques heures après la fin. Difficile d’en évaluer les résultats directs, cependant. J’ai eu simplement le sentiment que cela, associé à mes efforts sur l’alimentation, a permis de maintenir la situation de manière globalement stable.

Vient l’été 2019, où j’ai donc tenté mon 5ème jeûne long, le 10ème en tout. Je souhaitais réaliser 3 semaines complètes, tout en hydrique. Franchement, je le sentais bien, ce jeûne : je voyais que mon corps était maintenant bien habitué et il n’a jamais aussi facile pour moi de réaliser un jeûne long. Au 17ème jour, j’étais encore en bonne forme physique. Sauf que.

Sauf que patatras, j’ai des douleurs importantes au ventre. Genre des douleurs très fortes. Genre ce qui m’est arrivé à la fin de mon 3ème jeûne long. Genre des calculs rénaux, mais cette fois-ci, tant qu’à faire, des deux côtés. Je vous passe les détails. J’ai eu la chance d’être très bien pris en charge aux urgences et suffisamment tôt.

Que retenir de cet épisode ?

Tout d’abord, une immense frustration, vous n’imaginez pas à quel point. Moi qui pensais que le calcul rénal que j’avais eu lors de mon 3ème jeûne ne serait qu’un lointain souvenir, moi qui ai bu durant ce 10ème jeûne 1,5 L / jour, moi qui commençais à voir les résultats plus concrets de ce jeûne long par rapport à un jeûne d’une semaine, pourquoi devoir tout arrêter de manière si brutale ? Où avais-je commis une erreur ? Qu’est-ce que je n’avais pas compris ?

Puis une décision : cette tentative de 5ème jeûne long était donc la dernière pour moi. Je ne peux pas jouer à la roulette russe avec mes reins, ni me lancer dans un jeûne en portant toute l’inquiétude de mon entourage. La seule chose qui me ferait changer d’avis serait le seul cas de figure suivant : être atteint d’une maladie grave, où un jeûne long pourrait avoir son intérêt. Mais mes allergies, même si elles me pourrissent mon quotidien, ne mettent pas ma vie en danger. A l’avenir, les seuls jeûnes que j’entamerais à nouveau seraient donc des jeûnes d’une semaine au plus. Même si les résultats sont moins importants, et bien sûr en buvant beaucoup (et en prévention accompagné de silice, cela m’a bien aidé les deux fois à résorber mes calculs).

Enfin un constat : quelle différence entre l’arrivée à l’hôpital pour mon 3ème jeûne et pour mon 10ème jeûne. Autant la première fois, on m’a fait comprendre que j’étais un fou ou du moins un inconscient, autant la seconde fois, je suis sorti de l’hôpital, les yeux écarquillés lorsque j’ai attendu : « Monsieur, pour votre prochain jeûne, il faut boire plus, plutôt 2,5 L / jour ». 3 années s’étaient écoulées entre ces deux expériences et, lors de la deuxième, je n’ai eu que des commentaires compréhensifs de la part de l’équipe soignante sur mes tentatives de jeûne, lorsqu’ils ont vu l’état de ma peau. Les temps changent.

Du point de vue physiologique, ce 10ème jeûne a eu de très bons résultats sur ma poussée d’eczéma de début 2019. Cependant, tout n’a pas été complètement résorbé et je savais que cela allait repartir de plus bel, même si de manière moins brutale qu’auparavant. Il fallait donc trouver d’autres parades.

Honnêtement, même si je savais que j’allais continuer les jeûnes (car, au fond, de tout ce que j’essaie, c’est tout de même ce qui marche le mieux), il m’a fallu du temps pour me remettre de cette 10ème tentative.

Entre temps, tout en continuant les cures Moritz, j’ai essayé régulièrement les séances de hammam / sauna pour voir les résultats. Sur ce point, je trouve que le sauna donne des résultats plutôt probants, même si ce n’est pas non plus spectaculaire dans mon cas.

En février 2020, je réalise mon 11ème jeûne, d’une semaine donc. Rien à dire à son sujet, si ce n’est sur la reprise alimentaire. J’ai fait une semaine en régime cétogène, où j’ai eu un effet rebond classique chez moi sur ma peau, mais plutôt facile à supporter, puis une en régime Seignalet en introduisant pas mal de fruits et de légumes. Et là, j’avoue avoir un peu dégusté, côté sécheresse de la peau / eczéma, plus que d’habitude et je n’ai pas compris pourquoi. Puis comme toujours, cela a pris quelques jours supplémentaires pour se stabiliser, mais avec tout de même un niveau de démangeaison pas forcément simple à gérer au quotidien.

Vient le Covid 19, et vient le confinement en France. Je me suis dit que c’était une bonne période pour tenter quelque chose. Sauf que je venais de réaliser un jeûne il y a peu de temps. Je souhaitais attendre un peu plus avant de me lancer dans un nouveau.

Par contre, il y a quelque chose que je n’avais jamais tenté car jusque-là, cela me paraissait psychologiquement hors de ma portée : le fait de ne manger qu’une seule fois par jour. Après ces 5 années de tests et essais en tout genre, je me sentais finalement prêt.

La première semaine de confinement, j’ai mangé une soupe le midi et un gros repas le soir. Puis, dès la 2ème semaine, je n’ai conservé que le repas du soir. Un mois après, les résultats commencent à être là. Lentement  mais sûrement, les plaques d’eczéma, bien entamées par mes 11 jeûnes (car oui, même si certaines reviennent après mes jeûnes, elles sont globalement moins pire qu’avant), se résorbent et laissent place petit à petit à de la peau douce et souple. Je reste motivé pour continuer ainsi : je pense qu’il faudra au moins deux mois supplémentaires pour voir des résultats probants et durables.

J’ai connu des déconvenues : j’ai peur de crier victoire trop tôt. Pourtant, après 5 ans, je sens que je suis dans la dernière ligne droite. Je ne sais pas à quelle distance est la ligne d’arrivée mais s’il y a bien un truc que m’ont appris les jeûnes, c’est la patience.

------------------------------------------

PS n°1 : j'ai vu que j'ai des tas de messages en retard, je ferai en sorte de répondre au fur et à mesure.

PS n°2 : ce message signifie bien mon retour sur le forum mais clairement, j'ai moins de temps qu'à une époque et, au regard de mon expérience personnelle, ayant rencontré deux fois des calculs rénaux, je me sens également moins confiant pour accompagner les personnes qui souhaitent s'engager dans la voie du jeûne. Je ne veux pas faire courir de risques inutiles aux autres. Le jeûne est un outil merveilleux, c'est certain, mais, comme pour toute thérapie, il y a un coût bénéfices / risques à évaluer au cas par cas. J'ajouterai donc un seul mot au regard de mon expérience, et bien entendu, vous en faites ce que vous voulez, il ne s'agit là que d'un conseil d'un jeûneur parmi tant d'autres : BUVEZ.
Klee
Klee
Admin

Messages : 695
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  Jeff Mer 22 Avr 2020 - 3:00

Bon retour chef, comme déjà écris, j'ai rarement autant de joie que ce matin en te lisant ;-)

Je suis moi aussi un pratiquant de la cure "moritz", absolument convaincu de son utilité dans notre monde hypger glucidique, dont la plupart des gens souffrent de stéatose hépatique non alcoolique. Je la recommande à tous, pour autant de suivre les instructions à la lettre ;-). Lire le livre "l'étonnante cure du foie d'Andreas Mortiz" est un prés-requis obligatoire selon moi.

Pour les reins durant le jeûne, j'ai découvert ceci dans mes livres:

Shelton a écrit:Shelton écrit dans son livre:

LES CONTRE-INDICATIONS AU JEUNE
Les dangers découlant du jeûne sont si minimes qu'ils sont presque négligeables
ou insignifiants. Quand Purinton déclare que : « un jeûne extrême,
c'est-à-dire de 20 à 40 jours, peut tout aussi bien perdre un homme que le sauver,
à moins, comme je l’ai déjà dit, qu’il ne soit convenablement conduit et terminé »,
il avait en tête les nombreuses erreurs que des gens ignorants et inexpérimentés
font souvent, aussi bien pendant le jeûne qu’au moment de le rompre. Les livres
sur le jeûne donnent une liste de cas où le jeûne est contre-indiqué ; ceux-ci
demandent à être élucidés. Ce sont les suivants :
(je vous passe 1-2-3)

4° Dans les cas de reins inactifs accompagnés d’obésité. Dans de tels cas,
on prétend que les tissus peuvent se séparer plus vite que les reins ne sont capables
de les éliminer, je doute de ceci. Je ne vois pas de raison pour que les
tissus du corps soient, à ce moment-là, consumés plus vite que d’habitude. Il
est vrai que, pendant le jeûne, l’élimination s’accroît, mais pas au point de
devenir une grande charge pour les reins. J'ai fait jeûner des cas de « mal de
Bright », ainsi que des cas de calculs rénaux, d’abcès rénaux et de pyélite,
avec un succès appréciable dans tous ces cas.

Yelena Kentsh \"Le pouvoir du jeûne" a écrit:Le jeûne sec n'est pas recommandé en cas de problèmes rénaux

Penses tu que le jeûnes créer les calculs ou plutôt que c'est à ce moment là que des problèmes existants se signalent?
Jeff
Jeff
Modérateur

Messages : 462
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 50
Localisation : Suisse romande

https://jeune-et-sante.ch

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  etuyon Mer 22 Avr 2020 - 8:56

Bon retour sur le forum.
Débutant dans le domaine, j'ai lu quasiment l'intégralité du forum pour me préparer et tes messages toujours pertinents sont très rassurants et encourageants.

Je n'ai jamais connu de coliques néphrétiques et j'espère ne jamais en connaître ! J'imagine que cela doit être extrêmement douloureux et angoissant surtout en période de jeûne !
Qu'on fait les urgences durant ta crise ? Il me semble qu'il n'y a pas de traitement le temps que le calcul ne sorte autre que des antalgiques, hormis si fièvre associée.
Je ne vois pas comment un calcul peut être créé durant un jeûne, il doit falloir beaucoup plus de temps, et nous aurions beaucoup plus de retour dans ce sens sur le forum.

Il y a pas mal de témoignages de l'élimination de calculs préexistants grâce au jeûne sur ce forum.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Bien à vous.

etuyon

Messages : 5
Date d'inscription : 16/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  Klee Mer 22 Avr 2020 - 9:51

Merci Jeff et etuyon pour vos messages :-).

Tout à fait d'accord avec toi, Jeff : le protocole d'Andreas Moritz est précis, il ne souffre pas d'improvisation.

Concernant ces fameux calculs, sont-ils provoqués par mes tentatives de jeûnes longs ou est-ce dû à un problème existant chez moi ? Bonne question. C'est bien évidemment difficile d'être catégorique, mais selon la chirurgienne, il s'agissait de calculs souples, en cours de formation. Pour elle, ce sont probablement des calculs de déshydratation dus au jeûne, celle-ci estimant que je n'ai pas assez bu, notamment au regard de la période estivale. Mais bon, peut-être ai-je également une sensibilité personnelle à ce niveau.

Car ce qui est effectivement troublant, c'est que je n'ai pas lu de témoignages similaires à mon vécu. Or, il y a de nombreuses personnes qui ont pratiqué le jeûne long en buvant à sa soif comme je le faisais. Mais bon, me concernant et dans le doute, je vais d'une part ne pas réessayer de jeûne sec, comme l'indique Yéléna Kentish, et d'autre part, me contenter de jeûnes courts. Et au quotidien, je bois également plus qu'auparavant en prévention :-).

Etuyon, je te souhaite effectivement de ne jamais avoir affaire à une colique néphrétique. Je confirme, c'est très douloureux. A titre personnel, cela m'a permis de me montrer que je sais garder mon sang froid dans ce genre de situation, tant mieux.

Il y plusieurs manières d'évacuer les calculs rénaux, les médecins préférant idéalement que ceux-ci s'évacuent par eux-mêmes. Je te renvoie par exemple -> à cette page <-, qui présente plusieurs solutions. Cette -> autre page <- m'a également été d'un grand recours.
Klee
Klee
Admin

Messages : 695
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  L Jeu 23 Avr 2020 - 5:53

Salut,

J'ai effectué un jeûne hydrique de 13 jours l'an dernier.
Une dizaine de jours plus tard je faisais une colique néphrétique.

Je me rappelle avoir été réveillé en pleine nuit avec une douleur très importante au rein que rien ne soulageait, avec une envie persistante d'uriner, de l'urine de plus en plus rouge, pour finir par uriner du sang. Direction les urgences.
On m'a injecté un antidouleur par intraveineuse et proposé un traitement pour la suite à base d'AINS + antidouleur que j'ai décidé de ne pas prendre (j'étais déjà assez dégoutté d'avoir eu à prendre pas mal de médicaments après un jeûne...).

J'ai consommé beaucoup de jus notamment jus de pastèque, concombre et persil. J'ai eu a nouveau de fortes douleurs par moment, mais ça a fini par passer.

Je ne saurais pas dire si c'est le jeûne qui a causé mon calcul, mais ma reprise alimentaire n'avait pas été très bien menée.

Tu peux essayer l'aubier du tilleul du Roussillon en bâtonnet (pour faire des tisanes). Ces tisanes ont une action favorable sur les reins, on peut en faire des cures de temps en temps et ça peut soulager en cas de calcul également. Les jus concombre / persil sont également assez favorables à l'élimination rénale.

L

Messages : 39
Date d'inscription : 10/04/2020

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  maricali Jeu 23 Avr 2020 - 6:56

Perso je fais des cures d'aubier de tilleul rouge du Roussillon 3 à 4 fois par an en prévention des calculs. Pour l'instant je n'en ai plus jamais eu, je touche du bois lol

maricali

Messages : 194
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  Klee Jeu 23 Avr 2020 - 16:55

Bonjour L et Maricali,

Merci de vos retours. Tout comme vous, j'ai également réalisé des cures d'aubier de tilleul du Roussillon suite à mes deux épisodes de coliques néphrétiques et continue d'en faire en entretien. Je viens d'ailleurs tout juste d'en réaliser une. Ça et la silice, ça a vraiment fait du bon boulot sur mes reins.

Pastèque, concombre et persil, je note également dans un coin de ma tête.

Petite question à L : avant ce jeûne que tu as fait l'an passé, étais-tu déjà sujet aux calculs rénaux ? Te rappelles-tu de la quantité d'eau bue en moyenne durant ton jeûne ? Cela étant, pas de conclusion hâtive pour le moment : il reste difficile de faire le lien direct avec le jeûne, à moins de lire des témoignages récurrents à ce sujet.





Klee
Klee
Admin

Messages : 695
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  L Ven 24 Avr 2020 - 16:03

Non jamais eu de calcul avant ce jeûne. J’ai vraiment eu peur sur le moment. Après c’est dur de tout mettre sur le jeûne, j’ai enchaîné rapidement : un jeûne de 13 jours, une re alimentation expresse pour pouvoir encaisser une opération sous anesthésie ( orchidectomie ) et un scanner avec produit de contraste.
J’étais persuadé que c’était mon scanner qui avait déclenché la crise. Mais d’après l’oncologue le calcul était visible au scanner...
Pour la quantité d’eau il y a des jours où j’ai bu beaucoup et d’autres assez peu. Les premiers jours de mon jeûne je marchais beaucoup (10km au jour 4)

L

Messages : 39
Date d'inscription : 10/04/2020

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  Klee Ven 24 Avr 2020 - 17:57

OK, merci pour ces précisions.

Avec le recul, il aurait peut-être été intéressant de rester en demi-jeûne lors de la reprise alimentaire, en fonction du temps qu'il te restait. S'il n'est pas trop long, jeûne et anesthésie cohabitent plutôt bien ensemble, ne serait-ce que pour évacuer plus rapidement les produits anesthésiants. Luc en parlait par exemple -> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <-.

Pour le reste, effectivement, ton retour induit un doute sur les causes de ton calcul. Au regard de ton expérience, tout comme pour moi, il est sans doute préférable de boire en quantité durant un jeûne.
Klee
Klee
Admin

Messages : 695
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  L Dim 26 Avr 2020 - 1:54

Après il semble que le jeûne sec soit bénéfique à la fonction rénale et j’ai envie d’aller dans cette direction.
Mon dernier jeûne a duré un peu plus de 3jours avec les 50 premières heures en sec. J’ai pour objectif d’augmenter petit à petit cette durée. Je pense qu’en y allant progressivement le risque est limité. Peut être que je me trompe.

L

Messages : 39
Date d'inscription : 10/04/2020

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  Klee Dim 26 Avr 2020 - 6:18

Tu es bien entendu libre de tes choix. A ta place, je ne m'y risquerais pas.

Dans les 10 recommandations pour un jeûne sec de 3 à 5 jours, Yéléna Kentish indique :

Le jeûne sec est très efficace. Mais il peut être dangereux s'il n'est pas fait dans les règles. Il est donc nécessaire de :

1) Bien se renseigner sur le processus du jeûne sec pour savoir à quoi s'attendre et sur les contre-indications. Le jeûne sec n'est pas recommandé pour certaines pathologies, notamment les problèmes rénaux, cardiaques ou le diabète de type I.

Si l'on a eu des calculs rénaux par le passé et que l'on sait que l'on a potentiellement une sensibilité à en développer, le jeûne hydrique, en buvant bien, me semble plus approprié.
Klee
Klee
Admin

Messages : 695
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  L Dim 26 Avr 2020 - 15:30

Je pense que c’est avant tout une question de progressivité.
D’ailleurs nous avons tous les deux eu des calculs durant des jeûnes hydriques. Tu évoques dans ton message deux calculs pendant deux jeûnes hydrique et rien pendant un jeûne sec de 4 jours. Comment expliques-tu cela ?

L

Messages : 39
Date d'inscription : 10/04/2020

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  Klee Lun 27 Avr 2020 - 6:47

C'est vrai, je n'ai rien eu pendant un jeûne de 8 jours dont 4 jours en jeûne sec. Chance ? Durée du jeûne ? Autre explication ? Je ne sais effectivement pas répondre. Tout comme je n'aurai pas de réponse certaine sur les calculs rénaux que j'ai eus durant deux jeûnes hydriques, même si le fait que je les ai développés deux fois dans des conditions relativement similaires pourrait constituer un faisceau d'indices.

Mais cela n'est en l'état pas suffisant pour tirer des conclusions. Et je ne souhaite pas apporter de "preuves" supplémentaires au dossier, les calculs, ça fait tout de même mal ^^ !

C'est pourquoi, par précaution, je préfère ne pas me risquer à nouveau au jeûne sec, méthode où l'on risque d'être déshydraté et donc avec, me semble-t-il, des risques pour les reins. Mais nous sommes d'accord, il ne s'agit là que de mon avis et je n'ai pas d'explication précise à avancer, si ce n'est la prudence.
Klee
Klee
Admin

Messages : 695
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  L Lun 27 Avr 2020 - 14:29

Je comprends. Après deux calculs on a pas envie d’en avoir à nouveau un autre.
Toutefois à mon sens il faut dissocier :
- la formation du calcul
- son évacuation
A priori tu as évacué deux calculs pendant tes jeûnes. Mais peut-on réellement savoir si ces calculs se sont formés pendant les jeûnes ou s’ils ont seulement été évacués lors de ce nettoyage ?

Enfin je ne suis pas convaincu que boire «  beaucoup «  empêche la formation de calcul ou protège les reins.
A mon sens boire beaucoup va favoriser l’élimination. Dont l’élimination de calculs s’ils sont présents. Mais boire beaucoup fait aussi tourner les reins à vide je pense et dilué la concentration minérale du sang. Je ne pense vraiment pas que ce soit bon de « trop » boire comme souvent préconisé ( je suis loin des 2l/ jours mais qui ne veulent pas dire grand chose quand on mange énormément de fruits et légumes crus et que l’on n’a pas d’apport céréalier qui donnent soif).... il suffit de voir la quantité d’eau absorbée quand on mange une salade de crudités et quelques fruits pour se dire que ces recommandations n’ont guère de sens car ne prennent pas en compte les facteurs individuels, ni la saison.
J’étais persuadé que le produit de contraste était à l’origine de mon calcul. Mais mon médecin m’a dit que j’avais probablement beaucoup bu après le scanner ( comme c’est recommandé après un scanner avec produit de contraste) et que cet apport important d’eau avait favorisé l’évacuation du calcul déjà présent....

Voilà :). Je comprends parfaitement qu’avec ton passif tu n’aies pa pas envie de tenter le diable. As tu également regardé du côté de l’alimentation ? Notamment au niveau des oxalates. On dit qu’il faut les éviter, malgré tout je consomme pas mal de patates douces, d’épinard, de betterave et de chocolat...
Après il faut bien manger et c’est dur de se restreindre sur tout.

J’ai l’impression qu’on n’a pas forcément d’explication ultra précise sur la formation des calculs. J’ai plus de doutes sur mon alimentation parfois sans doute trop riche en oxalates que sur le fait de ne pas boire pendant 2/3 jours... peut être que je fais erreur sur toute la ligne.

L

Messages : 39
Date d'inscription : 10/04/2020

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  Klee Mar 28 Avr 2020 - 16:41

Oui, tu poses les bonnes questions.

Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il faut dissocier la formation du calcul et son évacuation. Mais encore une fois, sauf analyse, il est difficile d'avoir des certitudes quant à la formation des calculs.

Et effectivement, je trouve qu'il est très compliqué de se faire une idée juste sur la quantité d'eau à boire, tant les messages sur ce sujet sont contradictoires. Boire peu serait un risque pour les reins. Boire trop provoque une diminution du sel dans l'organisme et n'est pas forcément bon non plus pour les reins. Il y a des quantités de vidéos sur Youtube avec tout et son contraire sur le sujet (sans parler de la problématique de qualité de l'eau, autre vaste débat). Sachant que, comme tu le soulignes bien, le régime alimentaire et les saisons comptent, bien évidemment : quelqu'un qui mange beaucoup de fruits et de légumes crus va ingérer par ce biais beaucoup d'eau également. Bref, c'est une vraie question et la réponse est forcément individuelle et évolutive, en fonction de l'âge, de la santé générale, du régime alimentaire, etc.

Pour répondre à ta question sur l'alimentation, oui, j'ai également regardé de près le sujet et tout comme toi, plus particulièrement la question de l'oxalate mais, là aussi, c'est compliqué (pour changer ^^ !). Je m'inquiétais par exemple sur le fait que, amateur de chocolat noir, j'en mangeais deux carrés tous les soirs. Et par ailleurs, j'aime beaucoup les épinards, mange des patates douces, des baies, des figues, de la rhubarbe, bref, des tas de choses qui en contiennent. Pour en avoir parlé avec la médecin, au final du final, j'aurais tendance à penser que, tant qu'on reste tant des proportions raisonnables et que le régime alimentaire est varié, il n'y a pas trop de risque en la matière. Elle m'a clairement dit que je pouvais continuer à manger mes deux carrés de chocolat par jour si ça me chantait, tant que je n'en mangeais pas une plaque entière.

Le plus difficile dans cette histoire de calculs rénaux, c'est que l'on avance dans le flou. Pour ce qui est de l'alimentation, peut-être plutôt viser une alimentation alcalinisante et variée ? C'est déjà pas si mal ^^ !
Klee
Klee
Admin

Messages : 695
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  L Mer 29 Avr 2020 - 3:16

C’est ce que je me dis aussi !
Il vaut sans doute mieux manger des épinards et des patates douces que d’aller se faire je ne sais quelle junk food.

L

Messages : 39
Date d'inscription : 10/04/2020

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  Jeff Mer 29 Avr 2020 - 4:49

Une alimentation Alcaline à ~60% minimum et un régime avec moins de glucide rapide (farine diverses céréales, patate, riz, sucre ajouté, miel, trop de fruits) est la solution visiblement à presque toutes les pathologie...

ce type d'alimentation est à adopter pour vieillir plus sereinement (la liste de ce que j'ai guéris en le faisant est longue comme le bras :-) )

(à lire: Le régime de Longévité du Pr Valter Longo, les écrits du Dr Jean-Paul Curtay, le régime Seignalet ou la troisième médecine, Comment ne pas mourir du Dr Michael Greger)
Jeff
Jeff
Modérateur

Messages : 462
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 50
Localisation : Suisse romande

https://jeune-et-sante.ch

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  Klee Mer 29 Avr 2020 - 7:06

Oui, tout à fait d'accord avec tes propos, Jeff : un peu plus de légumes, un peu moins de céréales / féculents, des fruits, et le tout en variété :-). Et on a le droit aussi de se faire de temps à autre une tartine de miel car c'est tout de même très bon ^^ !
Klee
Klee
Admin

Messages : 695
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  L Mer 29 Avr 2020 - 15:23

Salut Jeff
Merci pour ton post. La partie alimentation m’intéresse tout particulièrement. Y a t il un post où l’on en parle spécifiquement ?
De mon côté depuis quelques temps je me dirige vers une alimentation principalement crue végétarienne composée essentiellement de légumes, oléagineux préalablement trempés, fruits et graines germées et œufs.
Je ne consomme pas de produits laitiers, viandes poisson et consomme occasionnellement ( moins d’une fois par semaine) des céréales ( riz, sarrasin), et légumineuses ( lentilles, azukis).
Je fais essentiellement deux repas par jours. Parfois trois : en incluant alors un repas de fruits soit en fin de matinée soit en fin d’après midi.
Les légumes cuits sont essentiellement cuits à la vapeur ( je cuit principalement les poireaux, courges, patates, patates douces et betterave), ou à l’eau. Les œufs sont consommés soit crus ( bien battus en sauce) soit cuits à l’eau avec le jaune cru.
Je consomme également régulièrement de l’huile de coco, des fruits secs ( principalement dattes, raisins secs ou figues), je consomme également pas mal de graisses sous forme d’huile d’olive ou de colza et d’avocats. A cela s’ajoute une consommation d’eau de QUINTON, et d’algues ( algues de mer et spiruline). Je mange également du chocolat noir à forte teneur en cacao, occasionnellement du miel et du cacao.
Mon objectif est d’éviter une rechute de mon cancer.

Que penses-tu de ce type d’alimentation ?
Globalement je suis relativement bas en glucides, mais sans être dans un régime cétogène pour autant.

Exemple de repas du jour :
Midi :
Chou fleur, avocat, raisins sec et poivron crus avec une sauce ( 3 œufs, un peu d’huile d’olive, de la spiruline, des algues et quelques herbes de Provence ).
Dessert : un gâteau cru carotte huile de coco figues sèches réhydratées avec un peu de cacao/miel dessus.
17h: 3 kiwis
Soir :
Salade chou chinois, salade romaine, courgette crus avec une sauce à base d’huile de colza vinaigre de cidre et spiruline

Est-ce que ça te semble alcalinisant ?

L

Messages : 39
Date d'inscription : 10/04/2020

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  Klee Mer 29 Avr 2020 - 17:48

Bonjour L,

Honnêtement, on ne peut pas faire beaucoup plus alcalinisant que le régime que tu pratiques : tu as là un régime qui semble très sain et qui, on le sent, est très réfléchi. Peut-être un peu trop, oserais-je dire, dans le sens où le régime parfait n'existe pas ^^ ! Le plus difficile est de trouver le juste équilibre entre santé, satiété, plaisir et sociabilité.

Il y a une section dans le forum qui est consacré à l'alimentation et où tu pourrais prolonger cette discussion et tes questionnements. Elle s'intitule "Alimentation : habitudes, changements et régimes alimentaires".
Klee
Klee
Admin

Messages : 695
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  david9669 Mer 29 Avr 2020 - 19:50

Klee a écrit:La première semaine de confinement, j’ai mangé une soupe le midi et un gros repas le soir. Puis, dès la 2ème semaine, je n’ai conservé que le repas du soir. Un mois après, les résultats commencent à être là. Lentement mais sûrement, les plaques d’eczéma, bien entamées par mes 11 jeûnes (car oui, même si certaines reviennent après mes jeûnes, elles sont globalement moins pire qu’avant), se résorbent et laissent place petit à petit à de la peau douce et souple. Je reste motivé pour continuer ainsi : je pense qu’il faudra au moins deux mois supplémentaires pour voir des résultats probants et durables.
C'est incroyable, tu me confortes exactement, dans ce que je voulais faire pour la sortie de mon jeûne hydrique ; demain c'est mon dernier jour (30 jours au total). J'en parle justement dans ma dernière vidéo du 26 avril :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je n'ai pas fait autant de jeûne que toi, j'en suis à mon 4ème jeûne long. Tout comme toi, on s’améliore, on peaufine. Et la solution évidente pour moi est le jeûne intermittent.

Je suis d'accord au niveau des glucides, on en mange trop. Pour ma part, je n'ai pas eu de mal à remplacer le beurre par l'huile d’olive.
Concernant le sucre, je n'en met quasi nul part, même pour faire le pain. Concernant les confitures, les sirops et les gâteaux maison, je divise par 2 et c'est largement suffisant. On s'habitue très vite.
Pour les fruits, je trouve dommage d'y mettre une limite par contre ; je ne m'en prive pas.

Dans ma dernière vidéo que je mettrai en ligne le 1er mai, je ferai un topo et parlerai de l'insuline. Ça me semble nécessaire, notamment pour éviter l'effet yoyo.
david9669
david9669

Messages : 183
Date d'inscription : 07/07/2015
Age : 48
Localisation : France

http://www.nettoyage.bio

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  L Jeu 30 Avr 2020 - 2:14

Merci Klee pour ton avis :),
A vrai dire je considère que je suis encore dans l’expérimentation ( notamment sur la quantité de glucides, les fruits etc) et c’est toujours plaisant de se confronter à d’autres avis...
Je trouve parfois mes repas trop complexes ( j’essaye de limiter le nombre d’aliments différents pris sur une journée, mais je suis gourmand :D).
Je ferai peut être un post dédié dans la section correspondante alors. Comme je te dis ma priorité c’est de ne pas avoir de rechute de cancer et rester en vie pour ma famille, le reste n’a pas d’importance. Je prends à présent pas mal de plaisir à manger cru et il y a un an ça aurait été impossible pour moi ( je n’arrivais pas bien à digérer le cru si j’en consommais « trop »).

En parlant d’eczéma, j’avais une plaque rouge sur la peau au niveau de la barbe qui était douloureuse ( dermite séborrhéique ). Je ne sais pas si c’est les jeûnes le jeûne intermittent quotidien les douches froides, l’alimentation ou un peu de tout ça mais je n’utilise plus de médication depuis plusieurs mois à présent et je n’ai plus de démangeaisons :). Lors de mon jeûne long (13j) j’avais eu une amélioration nette mais c’était revenu peu après. La la situation s’est améliorée durablement depuis toutes ces réformes.
Je garde quelques rougeurs cependant, mais c’est déjà pas mal pour quelque chose que la médecine classique ne peut pas soigner.

L

Messages : 39
Date d'inscription : 10/04/2020

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  Klee Jeu 30 Avr 2020 - 8:11

Bonjour à tous les deux,

>> David : J'ai regardé ta vidéo, je constate que tu tiens bien la forme après ce jeûne long :-) !

Pour les fruits, oui, je suis assez d'accord avec toi : il n'est pas forcément nécessaire de penser une limite car il y a plein de bonnes choses dedans et il semble que le fructose contenu dans les fruits (d'ailleurs très variable d'un fruit à l'autre) ne surcharge pas le système pancréatique et ne provoque donc pas de pics de glycémie. Simplement, quel que soit sa forme, le sucre reste du sucre : si on en consomme quotidiennement plus que nos besoins, cela n'est pas forcément bon sur le long terme. D'où aussi l'intérêt d'un jeûne ou d'une diète cétogène de temps à autre pour rééquilibrer les choses si nécessaire ^^.

Bonne reprise alimentaire à toi, donc.

>> L : de ce que je vois de tes repas, cela ne me semble pas si "complexe" que cela. Ce serait même plutôt le contraire. Certes, si on demandait l'avis à H. Shelton, adepte de la dissociation alimentaire, il dirait sans doute que oui. Mais il semble au final bon d'introduire un peu de complexité dans les repas pour pouvoir mieux ingérer certains nutriments.

Le tout simplement est de ne pas faire "trop" de repas "trop" complexes par jour pour ne pas surcharger les fonctions digestives du corps. Je mets des guillemets à "trop" car un corps n'est pas le même qu'un autre et ce que peuvent facilement endurer certains, d'autres ne le peuvent pas. A chacun donc de chercher son équilibre et le fonctionnement de son corps. D'une manière générale, si on fait un repas complexe par jour sans réfléchir aux combinaisons alimentaires, il n'y a probablement pas de problème pour la grande majorité des gens. Mais ce n'est pas le cas des personnes atteintes de MICI par exemple qui, elles, doivent penser aux combinaisons alimentaires en permanence si elles ne veulent pas vivre un calvaire au quotidien.

Faire des repas "peu" complexes, si on pousse un peu la logique, cela aurait tendance à se rapprocher d'une monodiète variée. Pourquoi pas réaliser ce genre d'expérience sur une période assez courte, de quelques jours à quelques semaines mais, sur le long terme, j'aurais tendance à penser que cela n'est pas bénéfique, en tout cas, en l'état actuel de mes lectures / connaissances.

Bravo à toi d'avoir su te débarrasser de ton eczéma : j'espère pouvoir un jour en dire autant ^^ !
Klee
Klee
Admin

Messages : 695
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  david9669 Jeu 30 Avr 2020 - 8:42

Merci Klee pour ton avis. Je pense vraiment que la clé se trouve dans l'insuline. Si elle est mal gérée à la sortie d'un jeûne, bonjour l'effet yoyo. D'où mon intérêt pour le jeûne intermittent ou alors diviser les doses de repas par 2 et bien sûr d'annuler tout grignotage
david9669
david9669

Messages : 183
Date d'inscription : 07/07/2015
Age : 48
Localisation : France

http://www.nettoyage.bio

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  Jeff Jeu 30 Avr 2020 - 8:49

ne pas oublier que le fructose déclenche une sensation de faim "dévorante". Moins glycémique que le glucose, mais plus traître ;-).
Jeff
Jeff
Modérateur

Messages : 462
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 50
Localisation : Suisse romande

https://jeune-et-sante.ch

Revenir en haut Aller en bas

5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans Empty Re: 5ème tentative de jeûne long et bilan des 5 ans

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum