Jeûne, 5ème jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne, 5ème jour

Message  Pyyo le Ven 20 Mar 2015 - 7:57

Bonjour à toutes et à tous,

Merci de m'accueillir sur ce forum.
Voici les éléments de suivi de ce jeûne.

Eléments d’hygiène et d’alimentation préalablement usités
-alimentation occasionnellement carnée
-alimentation pouvant se qualifier de végétarienne sur de longues périodes
-alimentation sans sel de table
-fringales compulsives régulières
-non-fumeur, ou occasionnel
-activité physique modérée régulière (de type fitness)

Eléments de santé pouvant inspirer le recours au jeûne
Nous pensons le jeûne à même d’aider des symptômes de notre organisme n’ayant pas connu d’évolution avec une alimentation quotidienne, qu’elle soit régulée ou non.
Ces symptômes sont les suivants :
-douleurs intestinales (position debout dans certains cas pénible, tensions des organes)
-rythme de vie relationnelle, qualité de l’attention irrégulière
-bronchite chronique cachée par le repos
-sinusite chronique (muqueuses obstruées)
-plaies chroniques bégnines des muqueuses nasales
-irritations génitales de type acidose fréquentes
-acné
-léger surpoids


Jeûne, jour 1
Relecture de la date. Est-ce bien aujourd’hui le début ? C’est bien le cas.
Une partie de la matinée, j’ai pensé faire des achats alimentaires. Des choses que pourtant j’ai mal digérées la dernière fois, mais, cuisinées un peu différemment. Et commencer le jeûne un autre jour. J’hésite encore un peu. Pourtant, mes placards sont vides ou presque d’aliments. Dans la porte du frigo, quelques bouteilles, et les étages vides. Tout semble indiquer le souhait de se départir de la présence d’aliments.
Verre de sel d’epsom : 2
Verre de jus de fruits : 1
Verre de thé : 5
Verre d’eau : 1
total : 9 verres

Jeûne, jour 2
Les quelques friandises et barres alimentaires, par-ci par-là, me tentent. Les organes de mon ventre sont moins comprimés, mais ne donnent pas une impression libérée. De légers vertiges m’ont surprise.
On m’invita à prendre un biscuit.
Verre de sel d’epsom : 1
Verre de jus de fruit : 2
Verre de thé : 7
Verre d’eau : 2
total : 12 verres

Jeûne, jour 3

Un peu préoccupée par le biscuit de la veille, j’espère que le processus se poursuit bien.
Verre de sel d’epsom : 1
Verre de jus de fruit : 3
Verre de thé : 4
Verre d’eau : 5
Total : 13 verres
Marche : 1 heure

Jeûne, jour 4
Mon ventre démontre une réactivité sonore. La zone médiane gauche est particulièrement sensible. Nous essayons de prévoir une promenade salutaire.
L’idée de grignoter me vient encore, elle échauffe le bord droit de mon estomac qui donne l’impression de se replier alors. Autant les premiers jours, j’étais préoccupée par des sentiments temporels distordus, autant maintenant c’est l’importance de l’occupation devant l’activité qui semble l’être.
Par exemple : les premiers jours, se projeter sur une échelle de temps était très inquiétante. L’impression que les jours vont filer très vite, ou très lentement, autour de la valeur ou de l’inanité de la prise alimentaire.
Aujourd’hui, ce sentiment s’est estompé. Le jeûne tient bon. Ce qui me préoccupe davantage, c’est quoi faire pour la circulation du chaud/froid, d’anciennes maladies reviennent-elles, ma position est-elle correcte.. ?
J’anticipe un peu la reprise alimentaire : comment préparer une soupe ?
Verre d’eau : 3
Verre de sel d’epsom : 1
Verre de jus de fruit : 2
Verre de thé : 4
Total : 10 verres
Marche : 1 heure

Jeûne, jour 5
Mes selles sont liquides et colorées. Pas d’indication d’évacuation de mucus.
Cette nuit n’a pas été facile. J’ai fait un rêve érotique malaisé qui devint une métaphore filée par d’autres rêves sans que cela aille mieux.
Au menu aujourd’hui, éclipse de soleil, et gymnastique douce. La zone médiane gauche de mon ventre reste douloureuse, et s'avère sonore lors de certains mouvements, ce qui me surprend.

A ce jour, aucun effet n'a été constaté sur les affections suivantes :
-acné
-souplesse

Pyyo

Messages : 2
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne, 5ème jour

Message  Luc le Ven 20 Mar 2015 - 9:58


Bienvenue sur le forum!

À propos de ton jeûne, je me demande pourquoi absorber tant de choses différentes alors qu'uniquement de l'eau et/ou un peu de jus seraient suffisants. Le thé (même le thé vert) étant un alcaloïde est déconseillé durant le jeûne, tout comme les tisanes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les douleurs intestinales, diarrhées et autres sensations gastro-intestinales sont assurément provoquées par le sel d'epsom pris quotidiennement.

Le jeûne est une action naturelle où l'eau devrait suffire. Dans le règne animal, les animaux blessés ou malades qui jeûnent ne boivent que de l'eau ... ne sommes-nous pas des animaux (raisonnables) :-)

D'où tires-tu tes informations sur le jeûne ?

Au plaisir de te lire!


Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne, 5ème jour

Message  Pyyo le Dim 22 Mar 2015 - 8:39

Bonjour,

Merci de votre réponse et de ces conseils informatifs.

Le sixième jour, j'ai procédé à la réalimentation.

Mes connaissances sur le jeûne me viennent de quelques expériences de 3 à 6 jours en deux ans. Le sel d'epsom est pris suite à mon appréhension des feces stagnantes. J'ai également pu rencontrer quelqu'un jeûnant chaque semaine.
C'est une bonne question alors qu'on est face à un verre d'eau de se demander d'où nous viennent ces connaissances ^^

Est-ce que les tisanes de plantes sont à bannir autant que le thé ? Thym, ortie, myosotis, sève de bouleau, badiane, ..., pas d'exception ?

Pyyo

Messages : 2
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne, 5ème jour

Message  Luc le Dim 22 Mar 2015 - 10:27

Pyyo a écrit:
Le sel d'epsom est pris suite à mon appréhension des feces stagnantes.
Selon des analyses faites sur des animaux ayant jeûnés, au bout d'environ une semaine, le contenu intestinal est complètement aseptisé.

Durant le jeûne, le contenu intestinal peut être évacué si l'organisme sent le besoin de le faire. Cependant, qu'il soit évacué ou pas, il n'est pas dangereux pour l'organisme. D'ailleurs, lorsqu'on examine les intestins d'un animal hibernant (ex: l'ours), au printemps. Shelton écrit :
"la chair de l'ours a subi un changement complet et remarquable. (...) A ce moment, on trouve peu de déchets dans les voies digestives, et l'intestin est sans odeur et tout à fait exempt de bactéries, aucune culture de flore intestinale ou de bacilles ne pourrait être obtenue."

"la présence de selles n'empoisonne pas le corps durant le jeûne. Le corps s'arrange pour qu'il en soit autrement. En effet, il s'en protège en déversant de la bile sur les selles puis en les desséchant, cela pour les empêcher de fermenter ou de se putréfier." (...) la bile rend aseptique le contenu intestinal. En effet, les animaux qui jeûnent ont les intestins totalement aseptiques au bout de 7 jours seulement. Quand on ouvre leurs intestins, on ne sent aucune putréfaction." (Mosséri)






Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne, 5ème jour

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum