Effet psy et peau du jeûne

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Effet psy et peau du jeûne

Message  Etienne le Mer 9 Juil 2014 - 3:32

Bonjour,


Dernière édition par Etienne le Sam 6 Déc 2014 - 17:53, édité 2 fois

Etienne

Messages : 25
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  Luc le Mer 9 Juil 2014 - 15:58


Bienvenue sur le forum!

Une alimentation crue, suivie d'un jeûne intégral est excellent; le contraire aurait également été correct.

Un jeûne de type sheltonnien, exécuté au repos en ne buvant que de l'eau, est ce qu'il y a de plus efficace contre tout problème de santé, peu importe lequel.

Qu'il y ait eu activité physique et prise de jus à la quatrième journée ne fait que stopper le travail de l'autolyse temporairement. Cela n'annule pas les bienfaits cumulés. Une fois le jeûne repris, l'autolyse se poursuivra tant que le jeûne sera continué. Cela est également vrai, même si le jeûne est interrompu pendant quelques semaines, voire quelques mois.

"D'un jeûne à l'autre, l'autolyse progresse; la détoxication reprend là où elle s'était arrêtée. Les réactions s'enchaînent d'un jeûne à l'autre, en autant que l'état physiologique n'ait pas été détérioré par la reprise d'habitudes nocives ... " (Boudreau)

Tant qu'à la fatigue, beaucoup de jeûneurs ressentent une fatigue importante durant les premières journées de jeûne, mais cette fatigue s'estompe graduellement chez plusieurs.




Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

4eme jour

Message  Etienne le Mer 9 Juil 2014 - 17:18

Merci,


Dernière édition par Etienne le Sam 6 Déc 2014 - 17:54, édité 1 fois

Etienne

Messages : 25
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

au début

Message  Etienne le Mer 9 Juil 2014 - 17:37

hgjh


Dernière édition par Etienne le Sam 6 Déc 2014 - 17:58, édité 1 fois

Etienne

Messages : 25
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  Luc le Mer 9 Juil 2014 - 22:13

Quel est ton âge et quel était ton poids lorsque ce jeûne a commencé?

J'ignore si tu as pris ou si tu prends encore des médicaments, par exemple des neuroleptiques et autres médicaments semblables.

On sait que Shelton ne fait pas de distinction entre les maladies physiques et psychiques, pour lui, tout est inter-relié et l'une et l'autre se guérissent par le jeûne.  Néanmoins, les gens aux prises avec des problèmes d'ordre psychique peuvent réagir vivement au jeûne, surtout s'ils prenaient des psychotropes.  La biologiste Nicole Boudreau écrit :
La détoxication physique de l'organisme procure par elle-même un mieux-être psychologique. Au fur et à mesure que progresse la détoxication physiologique, l'état de l'organisme s'améliore et le jeûneur se sent de mieux en mieux. Une personne dont l'organisme est détoxiqué éprouve une profonde sensation de paix et de sérénité. Elle ne se sent plus tourmentée et inquiétée par ses maladies et ses malaises.


Afin de démontrer le fait que des réactions assez fortes puissent survenir, va lire le récit suivant tiré du livre "Jeûner pour revivre" d'Albert Mosséri :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tel que tu pourras le constater, des réactions parfois inquiétantes peuvent toucher le jeûneurs.  À noter que ce ne sera pas nécessairement ton cas, mais ce sont des possibilités, d'où l'importance d'avoir quelqu'un qui nous accompagne physiquement durant le jeûne dans de tels cas.

Voir aussi :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  Etienne le Jeu 10 Juil 2014 - 4:33

kljlk


Dernière édition par Etienne le Sam 6 Déc 2014 - 17:59, édité 1 fois

Etienne

Messages : 25
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  Luc le Jeu 10 Juil 2014 - 11:11


Sur mon dernier message, j'ai oublié de demander ta taille afin de calculer l'Indice de Masse Corporelle (IMC).

Oui, il faut parfois plusieurs jeûnes pour compléter le travail autolytique. Cependant, plus la personne est jeune, moins le jeûne a besoin d'être long pour réussir. Boudreau écrit qu'une personne dans la soixantaine doit jeûner trois fois plus longtemps qu'une jeune personne pour obtenir les mêmes résultats. Aussi, le fait de ne pas avoir trop pris de médicaments psychotropes pendants de nombreuses années améliore les chances qu'il n'y ait pas trop de réactions indésirables.

Une personne âgée aura besoin de jeûner plus longtemps qu’une jeune personne pour se détoxiquer de façon satisfaisante. Un jeûne de vingt et un jours chez une personne âgée de 65 ans équivaut à un jeûne de sept jours chez une personne âgée de 20 ans. (Boudreau)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tant qu'aux écoulements divers ressentis, ils sont présents chez tous les jeûneurs. Chez certains ils sont plus évidents : suintement des gencive, écoulement dans la gorge, sécrétions vaginales chez la femme, éruptions cutanées ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

5eme jour et 6eme jour

Message  Etienne le Ven 11 Juil 2014 - 9:45

Bonjour,


Dernière édition par Etienne le Sam 6 Déc 2014 - 17:59, édité 1 fois

Etienne

Messages : 25
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  Luc le Ven 11 Juil 2014 - 11:19

Ton IMC en début de jeûne était à 21,6 ce qui est considéré comme excellent.

Il n'y a pas vraiment de danger à perdre du poids, surtout si nous avions une bonne alimentation et que nous possédons de bonnes réserves (poids-santé de départ adéquat).  Naturellement, si nous débutons notre jeûne avec un IMC à 18, il est certain que nous sommes plus limités concernant la durée du jeûne.  À tout événement, nous pouvons perdre, sans danger aucun, 25% du poids normal que nous devrions peser.  La biologiste Nicole Boudreau écrit :
D'après la documentation médicale, une personne peut perdre jusqu'à 40% de son poids normal avant d'avoir épuisé toutes ses réserves énergétiques et d'atteindre la phase d'inanition. Pour éviter tout danger d'inanition, on prévient l'épuisement des réserves en se limitant à une perte de 25 % du poids normal." (Boudreau)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

À tout événement, si nous venons qu'à trop perdre de poids, la "vraie faim" se ferait sentir avant que l'inanition (perte de tissus vitaux) ne débute.

Bonne continuité et repose-toi, c'est la façon d'exécuter un jeûne thérapeutique.


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  Etienne le Ven 11 Juil 2014 - 12:27

kjkl


Dernière édition par Etienne le Sam 6 Déc 2014 - 18:00, édité 1 fois

Etienne

Messages : 25
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  Luc le Ven 11 Juil 2014 - 15:13

Dans les faits, on pourrait dire que l'autolyse s'exécute en deux phases; il y a l'élimination des déchets et la régénération.  Boudreau explique dans son livre que l'autolyse demande de l'énergie qui, si nous sommes actifs sera déviée vers les besoins musculaires plutôt que vers l'autolyse.  Il en va de même pour la régénération des organes lésés, si nous demandons des efforts physiques, la régénération sera également retarder puisque l'énergie sera à nouveau déviée vers les muscles.  La biologiste écrit :
"Dans la vie de tous les jours, ces activités de régénération se déploient surtout la nuit, quand le corps est inactif. Chaque nuit de sommeil est une pause au cours de laquelle le corps se détoxique et se rééquilibre. Ces activités réparatrices ne s'accomplissent pas non plus si l'on jeûne debout. Le jeûne en repos est donc doublement payant: l'organisme désintègre ses toxines et ses strurctures usées pour se sustenter, et l'état de repos exalte les activités de réparation. Le jeûne devient donc thérapeutique."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'organisme en jeûne a besoin d'énergie pour se nettoyer en profondeur et plus particulièrement pour se régénérer, sinon, le processus ne pourra pas terminer le travail à accomplir.

Nous pourrions comparer l'énergie nécessaire à celle d'une batterie sur laquelle de nombreux accessoires sont branchés. Tant que la batterie possédera assez de voltage et d'ampérage, elle pourra suffire à la demande mais, si nous ajoutons trop d'accessoires, la batterie finira par manquer d'énergie et se déchargera. Même si nous plaçons un chargeur pour lui redonner de la puissance, cela sera inutile si nous n'enlevons pas les accessoires branchés. Il faut donc libérer la batterie de ses accessoires et la charger complètement.

C'est un peu ce qui se produit lors du jeûne, notre organisme a besoin d'énergie pour se régénérer. Comme dans l'exemple de la batterie, si nous lui demandons trop d'efforts physiques, l'organisme déviera cette énergie vers les muscles et il n'en restera plus pour la régénération des organes lésés. Pour cette raison, le repos est donc indiqué lors d'un jeûne thérapeutique afin d'économiser l'énergie et compléter le processus menant à la guérison.

Tant qu'aux vitamines et minéraux nécessaires à la reconstruction, l'organisme en a en abondance pour combler les besoins de la régénération.  Selon la thèse du docteur Duverney-Guichard, même après 30 jours de jeûne, lors de deux jeûnes qu'il a analysé, les réserves en vitamines et minéraux étaient toujours dans les normales. Voir :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  Etienne le Dim 13 Juil 2014 - 18:53

jklj


Dernière édition par Etienne le Sam 6 Déc 2014 - 17:57, édité 1 fois

Etienne

Messages : 25
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  Luc le Dim 13 Juil 2014 - 20:39

Il n'est pas anormal de se sentir fatigué si nous jeûnons au repos car l'autolyse prend notre l'énergie.  Si nous sommes actifs, l'autolyse s'arrête ... donc nous pouvons nous sentir moins fatigués, surtout si l'activité n'est pas intense.

Ce n'est pas moi qui dit qu'il n'y a pas de carences lors d'un jeûne, même long, c'est Shelton qui dit cela, et la thèse de doctorat de Michel Duverney-Guichard le démontre.  Mosséri se base sur une impression personnelle pour affirmer qu'il y a des carences, même après une ou deux semaines de jeûne, pourtant, les chiffres démontrent le contraire. Revoir la thèse de Duverney-Guichard

Si un long jeûne à l'eau ne sert à rien, comment expliquer qu'uniquement sur le présent site, des centaines de participants ont éliminé des cancers, des fibromes, des kystes, des spondylarthrites ankylosante et bon nombre d'autres problèmes de santé en jeûnant de 7 à 49 jours à l'eau.  Actuellement, je ne connais pas de cas recensés où le demi-jeûne est venu à bouit de cancers.  Mosséri, alors qu'il employait le jeûne intégral rapporte dans son livre "Jeûner pour revivre" (1980) p. 263,  le cas d'un jeûneur qui élimina un cancer de la peau par deux jeûnes intégraux : le premier de 17 jours puis six mois plus tard un de 27 jours fit disparaître le cancer. À noter que le demi-jeûne peut assurément donner des résultats car même une diète relativement stricte peut vaincre certaines maladies, mais le jeûne uniquiement à l'eau est assurément le plus efficace de tous.

À noter qu'un jeûne alternant trois jours de jeûne et trois jours de demi-jeûne pourrait également donner des résultats, rien de tel que de l'essayer.

Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  zeroudoudou le Lun 14 Juil 2014 - 6:07

Luc, même si je suis sûr que le jeûne est la méthode la plus puissante, il y a bien des témoignages de guérisons de cancers et autres pathologies par le végétalisme, et surtout le crudivorisme et les jus, exemple cette chaîne Youtube en anglais qui recense des témoignages de rémissions totales de cancers divers : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

donc le demi-jeûne est sans doute une méthode viable, même si ça ne valide pas les propos de Mosséri qui selon Étienne dit que "ça relance l'autolyse", ça ne fait que l'accompagner ou ne pas la contrarier en fait...

comme je te le disais ailleurs le végétalisme et surtout le crudivorisme entraînent un processus comparable au jeûne quoique de manière beaucoup plus longue et moins intense, on connaît de la même manière des phénomènes de détoxination et de régénération

zeroudoudou

Messages : 146
Date d'inscription : 12/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  Luc le Lun 14 Juil 2014 - 9:09


En effet, tel que je le mentionnais, même une diète restrictive peut, selon de docteur Gernez, éviter les cancers et en éliminer à long terme.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nous sommes tous d'accord sauf qu'on ne peut pas dire que le jeûne intégral soit inutile et qu'au bout de quelques jours, voire quelques semaines, l'organisme devient en carence, et que le jeûne n'agit plus, les innombrables cas recensés prouvent le contraire ainsi que les études réalisées par Duverney-Guichard entre autre, qui démontrent qu'après plus d'un mois de jeûne, aucune carence n'est notée.

Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  zeroudoudou le Lun 14 Juil 2014 - 9:12

oui, je réagissais juste à ta phrase "Actuellement, je ne connais pas de cas recensés où le demi-jeûne est venu à bouit de cancers. " (ça pouvait induire en erreur)

zeroudoudou

Messages : 146
Date d'inscription : 12/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  Luc le Lun 14 Juil 2014 - 10:04

zeroudoudou a écrit:oui, je réagissais juste à ta phrase "Actuellement, je ne connais pas de cas recensés où le demi-jeûne est venu à bout de cancers. " (ça pouvait induire en erreur)

Ici je dis que "personnellement" je ne connais pas des cas précis, ceci ne veut pas dire qu'il n'en existe pas. Il faudrait effectuer des recherches, peut-être que dans les livres plus récents de Mosséri, qu'il y a des cas de cancers éliminés par le demi-jeûne qui sont répertoriés. Je n'ai en ma possession que sont premier livre édité en 1980 : Jeûner pour revivre où il y a au moins un cas de cancer éliminé par un jeûne intégral de 17 jours, suivi d'un autre de 27 jours et non suite à un demi-jeûne.

Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  zeroudoudou le Lun 14 Juil 2014 - 10:14

il y a bien de nombreux témoignages de guérisons de cancers et d'autres pathologies par le crudivorisme, notamment sur le web anglophone, mais ça ne valide pas pour autant l'affirmation de Mosseri selon laquelle il faudrait alterner diète et jeûne pour que le jeûne fonctionne, voilà ce que je veux dire

zeroudoudou

Messages : 146
Date d'inscription : 12/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  Etienne le Lun 14 Juil 2014 - 11:20

Merci pour ces informations.
A cause de ce livre de Mosseri vous devez régulièrement être confronté à cette objection!

Mosseri est assez catégorique.
Il a écrit aussi que toutes les aides anexes à la détoxination que font les naturopathes ne sont que des singeries.
Drainage des émonctoires, brossage de la peau, ....

Je ne me prononcerai pas bien que j'ai mon opinion personnelle.
Si le jeune à l'eau ça marche je ne vais pas m'embêter avec autre chose.

Etienne

Messages : 25
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  zeroudoudou le Lun 14 Juil 2014 - 11:33

oui bien sûr si on décide de pratiquer le jeûne autant le faire jusqu'au bout sauf quand ça devient trop pénible comme vous l'expliquez parfois et qu'il faut ingérer un peu de jus de fruits...

par contre hors contexte de jeûne ça vaut le coup de s'intéresser au végétalisme car la démarche me semble tout à fait complémentaire, c'est un moyen de se détoxiner, de se minéraliser et de rester en forme tout le reste de l'année, ici en France c'est encore assez marginal mais aux USA ça prend un peu plus d'ampleur et c'est soutenu par des médecins, sportifs, etc... voir cette chaîne Youtube qui répertorie des conférences intéressantes : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ça permet de se sortir de diabètes, cancers, maladies cardio-vasculaires, arthrites, etc...


Dernière édition par zeroudoudou le Lun 14 Juil 2014 - 11:53, édité 1 fois

zeroudoudou

Messages : 146
Date d'inscription : 12/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  Luc le Lun 14 Juil 2014 - 11:51

Etienne a écrit:Merci pour ces informations.
A cause de ce livre de Mosseri vous devez régulièrement être confronté à cette objection!

Mosseri est assez catégorique.
Il a écrit aussi que toutes les aides anexes à la détoxination que font les naturopathes ne sont que des singeries.
Drainage des émonctoires, brossage de la peau, ....

On sait que Mosséri a écrit plusieurs livres mais nous n'avons que son premier écrit en 1980.  Il est probable que dans ses autres écrits qu'il recense des cas de guérisons par le demi-jeûne.

Quant aux aides pour l'élimination, tout comme Mosséri, Shelton et les autres hygiénistes dont Rocan, Boudreau, Mérien ... etc.  ils n'emploient aucune aide (lavement, purge, irrigation colonique,  sauna, etc.) car l'autolyse s'exécute au niveau cellulaire et, d'activer les émonctoires ne fait souvent que fatiguer le malade qui a plutôt besoin d'énergie vitale pour accentuer l'autolyse.  Toutes ces pratiques ne font que retarder l'autolye. Voir la discussion sur ce thème:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tant qu'au végétalisme ou au végétarisme, bien sûr que ces façons de se nourrir vont donner des résultats à long terme. Néanmoins, si un jeûne est effectué avant d'entreprendre de tels modèles alimentaire, les chances de succès seront triplées.

C'est un peu comme appliquer de la peinture sur une surface mal préparée, sale et rouillée, ça risque de donner des résultats plus ou moins intéressants. Cependant, si avant de peindre, les saletés et la rouille sont enlevées les travail sera bien fait. Il en est de même pour notre organisme, un bon nettoyage par le jeûne puis une alimentation comportant beaucoup de végétaux donneront des résultat maximaux.


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

jour 9 10 11 12

Message  Etienne le Ven 18 Juil 2014 - 5:35

Bonjour,


Dernière édition par Etienne le Sam 6 Déc 2014 - 18:01, édité 1 fois

Etienne

Messages : 25
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  Luc le Ven 18 Juil 2014 - 9:52


Félicitations pour ces 12 jours de jeûne accomplis jusqu'à maintenant!

Il est intéressant de noter qu'il n'y a pas de vives réactions autolytiques et c'est tant mieux. Même si nous ressentons peu d'effets dus à l'autolyse, le travail s'exécute tout de même, ce qui en découragent quelques-uns, pensant qu'il n'y a pas de régénération.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Que parents et amis soient opposés au jeûne, il ne faut pas s'en surprendre puisque cette pratique est considérée inutile, voire dangereuse par la plupart des médecins et autres professionnels de la santé.
Le fait de passer en demi-jeûne lors de ton séjour chez tes parents va calmer les plus récalcitrants, tout en poursuivant le travail autolytique.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

jour 13-14 en demi jeûne

Message  Etienne le Sam 19 Juil 2014 - 19:02

Deux jours de mi-jeûne.


Dernière édition par Etienne le Sam 6 Déc 2014 - 18:01, édité 1 fois

Etienne

Messages : 25
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  Luc le Sam 19 Juil 2014 - 19:52



La langue de divers coloris fait partie des symptômes du demi-jeûne et c'est donc normal. Je ne crois pas que les réactions ressenties soient un retour à tes problèmes de santé mais plutôt des réactions d'autolyse.

Si marcher te fais du bien, vas-y, en autant que cela ne requiert pas trop de ton énergie, pas une marche olympique!

En poursuivant en demi-jeûne ou avec une alimentation entièrement crue, ce qui se ressemble finalement, l'autolyse devrait se poursuivre en autant que les quantités mangées ne soient pas trop importantes.

Bonne continuité!




Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effet psy et peau du jeûne

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum