craquage au bout de 10 jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

craquage au bout de 10 jour

Message  luce200 le Ven 31 Mai 2013 - 11:13

bonjour,d abord merci pour ce site tres complet.
c est grace a vos lectures que j ai pu me lancer. j ai debute mercredi dernier un jeun a l'eau.j ai vraiment ete etonnee ,aucun symptome ,pas de mal de tete ni de nausse.je suis rentree en cetose au bout de 2 jours.
apres 5 jours je me suis sentie un peu fatiguee donc j ai entame le jus orange carotte gingembre jusqu a aujourd hui.
je dormais bien alors qu avant je souffrais d insomnie, jusqu a cette nuit ou j ai pas ferme l oeil. mesure de tension correcte ,basse mais comme d habitude et glycemie normale. j ai eu un peu peur et ce midi j ai craquee. j ai fait n importe quoi.j ai mange des haricots en sauce avec une bouchee de poulet ,un jus d orange,3 morceaux de cake et 6 carreaux de chocolat. j ai peur que ca me fasse mal., et surtout je voudrais encore continuer mon jeune pendant une semaine.
qu est ce que je dois faire pour minimiser les degats? ?
et puis je reprendre mon jeune si je me sens bien?
mercii de votre ecoute et j attends vos conseils avises.

luce200

Messages : 2
Date d'inscription : 31/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: craquage au bout de 10 jour

Message  admin2 le Ven 31 Mai 2013 - 17:34

Bienvenue sur le forum!

je voudrais encore continuer mon jeune pendant une semaine.
Qu'est ce que je dois faire pour minimiser les degats? ?
Et puis-je reprendre mon jeune si je me sens bien?
Il n'y a pas réellement de dégât même si parfois nous puissions ressentir quelques réactions gastro-intestinales douloureuses. En fait, l'autolyse s'est arrêtée, la digestion s'est mise en branle le mouvement péristaltique des intestins également.

On peut rompre un jeûne avec presque n’importe quel aliment écrit Shelton, mais il faut être plus prudent si l’on prend des aliments concentrés. Il y a des facteurs individuels qui doivent être pris en considération. Sinclair raconte qu’il a rompu un jeûne avec une grande plaquemine japonaise (kaki) bien mûre, et il dit qu’il fut pris de crampes violentes qui le firent se plier en deux. Un de ses amis eut une expérience semblable avec le jus d’une orange ; « mais c’était un homme à qui les fruits acides n’avaient jamais réussi. »

Nous connaissons un homme (plusieurs même) qui, en cours de jeûne, après plus de deux semaines d'un jeûne uniquement à l'eau, prit un repas assez substentiel sans rencontrer aucun malaise. Néanmoins, ce n'est pas la façon recommandée de rompre un jeûne ... personnellement je ne prendrais jamais ce risque.

Aussi, lors de la réalimentation, l'action de l'autolyse se poursuivra tant que l'alimentation ne comblera pas tous les besoins de l'organisme. Cette façon de faire maximise les résultats du jeûne.

Il n'y a donc aucun inconvénient à poursuivre un jeûne suite à un écart. L'autolyse reprendra là où elle a laissé.

Bonne continuité!


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: craquage au bout de 10 jour

Message  luce200 le Ven 31 Mai 2013 - 19:44

merci pour votre explication. je sais qu il n est pas tres sage de se jeter sur la nourriture de la sorte et de surcroit apres un jeune . je travaille sur cette maitrise la. et j espere que le jeune m y aidera. je me sens si legere a l interieur. j ai hate d etre a demain.

luce200

Messages : 2
Date d'inscription : 31/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: craquage au bout de 10 jour

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum