Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Aller en bas

Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Marie2018 le Mar 13 Nov 2018 - 6:39

43 ans, 1m65, 60kg
Pour ma taille, je ne dois pas descendre sous les 48 kg, danger à partir de 42 kg

Mes moteurs de motivation de jeûne en ordre d'importance à régler:

- Adénomyose avec saignements hémorragiques lors des règles et pertes et saignements le reste du mois
- Verrues séborréiques sur tout le corps
- Arthrose de l'épaule avec calcification
- Addiction à sucre et farine
- Hyperphagie (mangeuse compulsive émotionnelle)

Mon problème et mon premier jeûne complètement râté:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le deuxième s'est mieux passé mais j'ai été dans le potage pendant 8 jours et j'ai arrêté à cause de palpitations et la peur qui en a
décousu:

Cette fois je me sens fière de moi. J'ai déjà fait un bon parcours et je suis beaucoup plus informé sur le jeûne.

J'ai jeûné du jour au lendemain car pas la patience des paliers et pas envie de perdre trop de poids avant de commencer. Je veux tenir une
mois pour résoudre tous mes problèmes. Plusieurs excès à quelques jours du départ avec de la malbouffe.

JOURNAL DE BORD

J-1 --> 58,40 kg
J'ai mangé du raisin à volonté toute la journée. Je me sens comme à la veille de Noël et le cadeau que je me fais est très certainement le
plus beau que je puisse me faire. Dans quelques jours mon ventre en bourrelets sera plat et mes bras seront fins et mes jambes aussi. J'ai
hâte...Je suis sûre que cette fois ça va être bien mieux que les autres fois!

Ma première semaine:

Jour 1
Matin --> 57,20 kg
Quelle perte de poids dès le début! 2kg en 2 jours! Je ne vais jamais pouvoir tenir un mois à ce rythme. Hier soir j'ai eu des crampes de
faim. Ce matin un peu de faiblesse dans les bras et jambes. Langue déjà pâteuse mais tout va bien.
Pas de faim. Je me sens un peu fièvreuse mais je connais déjà alors ça va.
Pendant mon temps de rpos mon cerveau est en ébullition. J'ai beau essayer de ne penser à rien, je vois constamment des images en mouvement qui durent quelques secondes. Ca peut être réel ou de l'abstrait, des personnes que je ne connais pas en divers mouvements, des sons connus, ou des personnes qui parlent une langue que je ne connais pas, le temps d'une gif animée, et une nouvelle vision apparait suivant l'autre, toujours en mouvement.
Ce soir un peu de nausée. Toutes les publicités de malbouffe me font venir l'eau à la bouche et me donnent des rots.
Soir --> 57,20 kg

Jour 2
Matin --> 57 kg
Je me réveille avec mal à la tête et nausée. Cette nuit j'ai rêvé de magasins aux vitrines remplies de nourriture et de croissants aux amandes et j'ai résisté. Je n'ai acheté que des minéraux (pierres) Mon ventre gargouille. Je n'ai pas la force dans les bras pour écrire.
Le jus de citron fait des merveilles sur ma nausée. Cette fois-ci je suis contente, je perds moins. Lors du dernier jeûne, entre la première
et la deuxième journée (la nuit) j'avais perdu 400g. Cette fois j'ai perdu la moitié. Ca promet un long voyage, un long et doux voyage.
Ou presque. J'ai dû laver la vaisselle avec une cuillère pleine de miel, des grains de riz, la poêle qui sert à faire de si bonnes crêpes...Mon estomac gargouille moins à midi. Je suis toujours à l'eau citronnée. Je tiens mieux debout que ce matin. Plus de nausées.
15h30 J'ai FAIM. Terriblement faim. Toutes les odeurs me rappellent la nourriture. J'ai des crampes d'estomac et mon fils me stresse à
désobéir.
17h Une pensée soudaine me traverse: je peux arrêter tout ça quand je veux, même maintenant. Et remanger normalement. Eveillée, j'éloigne
mes pensées de la nourriture mais à peine je dors, je rêve de plats succulents que je ne peux pas manger. Je n'ai pas de symptômes à part ce
désir compulsif de manger. Des gauffres, des frites, de la pizza, des pains aux raisins, des crêpes, mais un maquereau en boîte avec du pain
feraient tout aussi bien l'affaire. Je sais que les 3 premiers jours sont les plus durs. Je dois tenir bon. J'ai déjà fait 9 jours. Pas de raisons de flancher avant.
Brulûres d'estomac ce soir après avoir vu des BN et senti mon fils manger des petits pois. Je prends un comprimé de lithothamne.
Soir --> 56,80 kg

Jour 3
Matin --> 56,40 kg
5h30 J'ai dormi jusqu'à 23h, deux bonnes heures. Ensuite comme j'avais mal aux yeux, je me suis tournée et retournée dans le lit. J'ai fini par faire des rêves étranges. Ce matin je suis KO mais aucun symptôme de jeûne à part la langue pâteuse et un dépôt sur les dents. Le citron
freine sûrement le procésus mais comme j'en ai encore deux et mon fils est encore en vacances, je vais encore en boire aujourd'hui.
13h Ma maman m'étale au téléphone son menu de midi et me dit qu'elle, elle n'est pas pour la torture. C ne m'aide pas.
15h Mon fils me stresse. Je m'aperçois qu'à part des douleurs aux ovaires, je n'ai mal nul part, mais c'est le moral qui flanche. Je suis
trop obligée de lever la voix, de gronder, de punir. Je déprime et je sais que ce n'est pas une bonne façon de jeûner mais je n'ai pas le choix.
21h Ce soir plein de brulûres d'estomac. Il faut dire que la cuisine au beurre de mon fils embaume toute la maison, même ses cheveux quand
il passe près de moi.
Je suis un peu déçue d'avoir autant perdu de poids aujourd'hui alors que je suis restée beaucoup au lit. Peut-être mieux demain...Ce soir j'ai toujours mal aux ovaires et douleurs de constipation. Lundi je serai seule. Je fera peut-être un lavement.
Soir --> 55,90 kg

Jour 4
Matin --> 55,30 kg
6h30 Ce matin, je me réveille assez bien. Pas de tourni, juste la langue pâteuse et les dents encrassées que je m'empresse de laver. J'ai assez bien dormi hormis un réveil intempestif à 23h.
12h Le moral est au beau fixe. Je n'ai plus soif, aucun symptôme à part le froid, mais il fait froid. Pour me prémunir de toute envie je vais porter mon médaillon à la cannelle. Cette nuit j'ai rêvé que j'interrompais mon jeûne sur un coup de tête avec des cochonneries. Après j'avais peur, je pleurais et je regrettais ma faiblesse. Ce matin je repars plus forte et determinée.
22h30 Très bonne journée. Petites douleurs aux ovaires ce soir. Je saigne toujours de l'utérus et des gencives. J'avais aussi des fissures anales mais comme je ne vais plus aux toilettes depuis 5 jours, je n'ai plus le problème. Légère faiblesse de bras et jambes mais sans plus. Je ne suis restée couchée qu'une heure cet après-midi. Je m'ennuyais trop.
Je me sens comme à mon habitude mais le ventre dodu en moins. Chaque fois qu'une pensée de nourriture surgit (et c'est très très souvent) je la chasse et je fais en sorte de penser que la malbouffe c'est fini.
Bizarrement, ce à quoi je pense le plus c'est le maquereau en boîte (c'est un bon début!...)
Aujourd'hui, malgré toutes mes activités, je n'ai perdu que 200g. J'en suis très contente.
Soir --> 55,10 kg

Jour 5
Matin --> 54,50 kg
6h Aucun symptôme à part le coeur qui bat un peu vite au lever. Je ne me suis endormie qu'à 23h mais j'ai dormi d'un trait jusqu'à 6h. Aucun étourdissement au lever. Chose étrange, je perds plus la nuit en dormant que le jour en m'activant dans le froid. Je perds 200g le jour et à peu près 600g la nuit. Aujourd'hui je dois faire des courses non alimentaires. Je vais voir comment je tiens debout plusieurs heures. Ensuite lavement et très certainement une bonne sieste pour me reprendre. Je ne bois plus que de l'eau mais à ma soif (puisque le jeûne sec est réputé pour être très actif) Je ne bois donc pas grand chose. Personne pour me rappeler de boire plus car "c'est bon pour mon transit" (je n'ai plus de transit, hi! hi! hi)
Belle poussée d'eczema ce matin.
Le lavement s'est bien passé. Fait à la camomille.
Bizarrement ce matin j'ai conduis en étant parfaitement lucide et pas dans le potage complet comme au dernier jeûne. Je n'ai pas faim, que des envies. J'essaie de faire la différence.
Il suffit que je regarde un programme ou un film à la télévision pour me focaliser sur la moindre nourriture. Il y a les pubs oui, que je peux éviter en partant boire, mais dans les films il y a les repas, les restaus, les apéros...et ça arrive sans crier garde!
Je me suis imaginée le goût de ce qu'ils mangeaient jusqu'au moindre petit pique-nique, j'ai senti les chips qui croustillaient, le goût de la pizza, le poulet rôti...j'ai une faim de loup ce soir et des crampes de faim. Et je ne vous raconte pas avec tous ces films de Noël...il y a un Réveillon dans chaque film!...
Sinon, la journée a été tranquille, comme si j'avais mangé sauf que manger me manque de par sa chaleur, sa douceur, ses goûts. C'est distrayant et agréable.
J'ai perdu 500g aujourd'hui mais c'est peut-être l'effet du lavement.
Soir --> 54kg

Jour 6
Matin --> 53,70 kg
4h Une bonne nuit tranquille mais un réveil très matinal. Le rituel du petit déjeuner me manque et je m'aperçois que trop souvent je le baclais en l'avalant et en pensant à la suite du programme.
8h Je me suis rendormie et j'ai perdu 100g!
Un peu de faiblesse ce matin. J'ai failli m'évanouir en voulant attraper un carton en hauteur.
10h Envie de jambon blanc.
Aujourd'hui j'ai très soif alors qu'hier je n'ai presque pas bu.
20h Journée tranquille. J'ai eu des petites pointes au coeur mais ce n'est pas revenu. J'ai les gencives très foncées et je saigne beaucoup dès que je me lave les dents. Contrairement au dernier jeûne où je crachais du cathare presque solide et marron le matin, cette fois-ci rien du tout. A croire que le travail a commencé où il s'était arrêté. J'ai toujours de fortes envies alimentaires. Les plus sages penchent vers la protéine animale, les autres vers la malbouffe salée. Les fêtes de Noël vont être compliquées parce qu'une fois mis le pied dans l'étrier...
Soir --> 53,50kg

Jour 7
Matin --> 53,30 kg
2h Impossible de me rendormir. Au lit à 20h30, ma nuit semble déjà finie, mais je m'inquiète car je dois aller chez le kiné et en courses et je ne vais pas pouvoir me recoucher avant minimum 14h.
Mais entre les cadeaux de Noël, les recettes de hamburger géants trouvés hier sur internet et la façon de mener la sortie de jeûne, c'est en ébullition dans ma tête. Ce jeûne m'apprend à repartir sur de bonnes bases alimentaires. Manger plus sainement, manger que quand j'ai faim, en pleine conscience, sans engloutir.
21h30 Journée de surexcitation. Mon cerveau a été en ébullition et mon corps hyperactif. C'est bizarre car toujours aucun symptôme. C'est comme si je mangeais.
A 14h je me suis mise au lit à regret et j'ai dû y rester 10min. Je bouillonnais d'idées. Finalement j'ai travaillé assise en triant anciennes (pas saines) et nouvelles (saines) recettes de cuisine sans même en souffrir, juste en me régalant des yeux.
Cette hyperactivité est dommage car mon corps s'occupe trop de nourrir muscles et cerveau mais je vise d'abord mon plaisir.
Soir --> 53,10 kg

(la suite dans quelques jours)

Marie2018

Messages : 29
Date d'inscription : 23/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Jeff le Mar 13 Nov 2018 - 9:04

excellent, tout se passe bien a priori. Pas de soucis pour la perte de poids, elle est tout a fait normale, on perd beaucoup moins de poids à partir de la 3ème semaine.

Je suppose que lors des précédents jeûne avait eu lieu une bonne détox, c'est pourquoi tu te sentais plus mal alors et mieux cette fois-ci.

c'est clair que faire la police n'est pas la meilleure façon de jeûner, mais parfois l'on a pas le choix.

Bonne guérison ;-)

Jeff
Modérateur

Messages : 172
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 48
Localisation : Suisse romande

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Marie2018 le Mar 13 Nov 2018 - 11:08

Merci Jeff!

Marie2018

Messages : 29
Date d'inscription : 23/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Marie2018 le Jeu 15 Nov 2018 - 7:11

Jour 8
Matin --> 52,80 kg
2h Ma nuit est finie! C'est terrible ça...Je n'ai pas envie de tourner ne rond. Cette fois je crois que je vais me lever. Seule ombre au tableau de ce jeûne: la nourriture me manque beaucoup et mon imagination déborde de souvenirs gustatifs. Ce matin ce sont les plats italiens qui sont à l'honneur: lasagne, bocconcini, Kinder Colazione più, des pâtes au fromage coulants, de la pizza.
Le piège de jeûner chez soi c'est qu'il y a plein d'activités possibles par rapport à une clinique. Je me lève faire la pâté pour les chats. Aucun étourdissement, je suis en pleine forme.
11h Je n'arrête pas d'avoir des palpitations depuis ce matin malgré ma tentative de m'hydrater toutes les 10min. Je vais tenter de dormir un peu pour voir si ça passe.
21h J'ai eu des palpitations toute la journée mais ce soir semble être plus calme. Ca fait deux jours que je classe des recettes et aucune faim. Aucune faiblesse. Et un moral d'acier. Cet après-midi j'ai sucé le jus de quelques grains de raisins pour sortir un peu du jeûne et voir si ça calmait la tachycardie mais rien n'a changé. Demain ça ira mieux...
Ce soir une glaire toute foncée. Je n'en n'avais pas eu depuis le début. Détail amusant: je sens mes fesses comme des petits muscles ronds et plus comme de grosses masses molles. Mes seins n'ont pas diminué de volume et mon poids correspond au 5ème jour de mon dernier jeûne alors que je pesais moins au départ.
Soir --> 52,70 kg

Jour 9
Matin --> 52,60 kg
2h Voilà voilà...la nuit est finie. J'ai beau savoir que les heures dormies avant minuit comptent double, je trouve mes nuits bien courtes. Je vais lire et voir si le sommeil revient.
3j Rien à faire. Je me lève.
Je suis au 9ème jour. J'ai tenu malgré les palpitations! Je suis trop contente. Je remarque que depuis quelques jours je n'ai plus de visions en mouvement quand je ferme les yeux, ou très peu.
12h Plus aucune palpitations et moi qui suis très frileuse, je ressens moins le froid, sans doute une meilleure circulation. Je me sens au top.
14h Une tachycardie et quelques rots
23h Plus de symptômes de la journée. Piscine où j'ai eu très très froid. Nouveau challenge: mon fils est à la maison pour 3 jours. Je vais devoir cuisiner pour lui. Je vais tester mes limites.
Soir --> 52,60 kg

Jour 10
Matin --> 52,10 kg
4h Décalage de 2 puisque couchée 2h après. Je pense pouvoir être prête pour ce nouveau challenge. J'entame mon 10ème jour et je suis fière de moi!
12h un peu de faiblesse musculaire et mal au dos à force d'être assise dans la même position
20h Je n'ai presque plus de petits boutons dans le dos, plus d'acnés sur le visage. La peau est belle et plus sèche comme avant. Je saigne beaucoup des gencives quand je me brosse les dents mais le tartre a disparu. Il semble avoir fondu. Si seulement ça pouvait faire pareil avec ma calcification de l'épaule...
Chose très étonnante, j'arrive à savoir où est l'essentiel. Je suis allée faire des emplêtes de Noël et beaucoup de choses que j'aurais acheté il y a 1 jours, j'ai trouvé que ce n'était pas utile de les acheter. J'arrive à aller à l'essentiel même dans les décisions à prendre. Mon cerveau fonctionne mieux.
Mes les croissants aux amandes en magasin sont toujours une souffrance à voir. Cuisiner pour mon fils aujourd'hui m'a donné faim (pas envie) avec crampes d'estomac. Mais j'ai réussi à me nourrir "à travers lui" et j'ai dépassé ce challenge. Encore un jour de passé dans ma réussite!
Soir --> 52,10 kg

Jour 11
Matin --> 51,80 kg
1h15 Un quart d'heure que je tourne dans le lit. Je crois que mon réveil es définitif. Autant aller faire de la confiture...jusqu'à 4h. Redormi ensuite jusqu'à 7h30.
14h Grosse faiblesse musculaire aujourd'hui. Je ne suis bien qu'assise et je sens qu'en position verticale mon coeur fatigue.
20h Mon fils m'a beaucoup stressée aujourd'hui. J'ai crié plusieurs fois.
J'ai eu plaisir à faire à manger sans trop stresser. Je suis même restée pendant les repas...mais c'est de devoir crier tout le temps, répéter, me fâcher...je n'en peu plus.
Soir --> 52,20 kg (pas mangé, promis!)

Jour 12
Matin --> 51,60 kg
2h Voilà c'est fini. Je récupèrerais dans la journée. En ce qui concerne mon poids limite j'hésite entre Désiré Mérien qui me préconise un 48kg et des conseils sur le site qui parlent d'un 40% qui m'amènerait à 36kg. Ce n'est quand même pas la même chose!...
Après avoir dormi de nouveau je remarque une chose incroyable ce matin. Le jeûne a repulpé mes rides presque entièrement. Depuis quelques temps je remarque aussi que mes ongles sont plus durs et ne se cassent plus. J'ai sucé, mastiqué et recraché la partie solide d'1 carré d'algue de 1cm. Je me sens réhydratée alors que l'eau n'avait plus d'effet.
23h Ce soir quelques palpitations, douleurs au foie et les gencives qui saignent de plus en plus au brossage, rots, gaz intestinaux. Et j'ai encore pris du poids. Je n'y comprends rien.
J'ai quelques tracas mais mon fils est reparti chez ses grand-parents. Je vais essayer de me recentrer.
Soir --> 51,70 kg

Jour 13
Matin --> 51,20 kg
4h Nuit terminée et finie sur un cauchemar.
Petite baisse de moral aujourd'hui avec 3 lessives à faire, laver les vitres, passer chez le garagistes...Marre de ne pas manger. C'est long sans ce plaisir gustatif. Et j'ai beau boire, j'ai toujours la gorge sèche, la bouche dessechée, difficultés à avaler.
6h Je me sens trop faible. Je retourne m'allonger.
8h Ca va mieux mais j'ai toujours le foie bien chargé. On me demande de résoudre des problèmes scolaires de discipline, de faire des devoirs sur internet...ce n'est plus un jeûne satisfaisant.
La maison sans odeurs de nourriture semble une maison morte. J'ai sucé le jus d'un grain de raisin. Feu d'artifice des papilles...
Un peu de catarrhe solide tous les jours, la paupière qui saute depuis le début du jeûne (manque de magnésium)
Comme lors du précédent jeûne, je sens parfois comme un fourmillement dans le haut du dos.
19h30 Journée tranquille, le nez moins dans les recettes que dans le menu de remontée alimentaire. Une remontée d'un mois ça s'organise!
22h Déjà réveillée. Ca m'apprendra à faire des siestes et me coucher comme les poules. Envie d'un beefteck bien grillé. J'en sens l'odeur.
Soir --> 51,00 kg

Jour 14
Matin --> 50,70 kg
5h30 5 heures de plus c'est pas de trop. Toujours du catarrhe bien foncé. C'est la seule voie d'élimination que je constate.
Un peu de faiblesses dans bras et jambes et une bonne petite sieste cet après-midi.
23h45. Encore une nuit de 2h.
Soir --> 50,60 kg

Marie2018

Messages : 29
Date d'inscription : 23/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Jeff le Jeu 15 Nov 2018 - 10:28

concernant la perte de poids, pour un personne avec un poids de départ "normal" cad sans surcharge pondérale, on calcule que les 80% de masse graisseuse (donc la venue de la grande faim, donc la faim du jeûne et la rentrée dans l’inanition) se produit après avoir perdu environ 40% de son poids. Il est fortement conseillé de ne pas dépasser une perte de 25% par sécurité, qui plus est si le jeûne est effectué sans assistance / surveillance.

ne te focalise pas trop sur la perte de poids, tu as largement de la marge. sur 28 jours, je suis partis de 78.5kg (imc 24.5) pour arriver à 65kg (imc 20.5). Cela fait 13.5 kg de perdu sur 4 semaines. A partir de la 3ème semaine, on ne perd presque plus de poids.

En se risquant à un petit calcul sur cet exemple: 60% de 78 kg = 46.8 kg. Poids après 4 semaines de jeûne: 65 kg. c'est encore 18 kg de marge, en sachant qu'a ce stade du jeûne on ne perd que 2-3 kg / semaine... il y a encore de quoi tenir au moins 6 semaines, ce qui ferait un jeûne total de 2 mois et demi.

Concernant la focalisation de l'esprit sur la nourriture: on peut arriver à un stade de détachement tel qu'on ne pense pas à manger. Je reprend encore le seul exemple que je connais, moi même: durant tout le temps de mon jeûne, j'ai passé chaque repas avec ma famille a table avec mon verre d'eau. en sachant que le prochain repas était dans longtemps, après la première semaine, j'ai lâché prise sur la nourriture totalement. Même les odeurs ne me donnait pas envie de manger. L'autosuggestion de l'esprit est très forte, il faut essayer de l'utiliser non pas à se faire envie mais plutôt à se détacher de cette envie (conseil ;-) )

courage et bravo!

Jeff
Modérateur

Messages : 172
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 48
Localisation : Suisse romande

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Marie2018 le Ven 16 Nov 2018 - 5:15

Bonjour Jeff,
et merci pour ta réponse. Il ne me reste que 2kg à perdre avant ma limite à ne pas dépasser selon Désiré Mérien. N'est ce pas un spécialiste?
Il y a un tableau bien précis dans son livre de Détoxination par paliers:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
D'après toi je peu encore perdre combien et à partir de quelle source vient ta certitude?
Merci pour tes futures précisions. Je m'inquiète aussi de remonter suffisamment avant de vexer tout le monde au Réveillon ;p

Je vais tenter ce détachement avec la nourriture mais je pense qu'il y a une subtile différence entre rester avec sa famille avec un verre d'eau et faire à manger, la vaisselle, décider des repas, faire les courses...

Marie2018

Messages : 29
Date d'inscription : 23/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Sommerlund le Ven 16 Nov 2018 - 6:05

Marie2018 a écrit: Il ne me reste que 2kg à perdre avant ma limite à ne pas dépasser...

Perdre 2kg après déjà 2 semaines de jeûne effectués te prendra pas mal de jours, maintenant que ton corps a changé de carburant et utilise ta graisse. C'est un sorte de super carburant dont il a besoin qu'en quantité minimal chaque jour. Mais de toute façon, les 25% ne sont qu'une grosse marge de sécurité, comme la date limite des produits dans un supermarché, par exemple. Souvent ces produits sont encore bon plusieurs mois après la date limite, selon le produit. A mon avis tu devrait pouvoir sans problème faire encore au moins 2 semaines.

Sommerlund

Messages : 182
Date d'inscription : 01/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Jeff le Ven 16 Nov 2018 - 6:43

et le problème avec la recherche de confirmation auprès d'autrui (M. Mérien en l'occurence) est le suivant:

Au cas ou.... et si il y a un problème.... Et voilà pourquoi aucun médecins (en tous les cas à ma connaissance) ne pourra te dire "oui, allez-y sans crainte, jeûnez seule chez vous durant 30 jours, vous ne risquez rien". Car si par hasard il se passe quelque chose, cela pourrait être perçu comme de leur responsabilité.

Je ne connais pas du tout M. Mérien je précise, il est probablement très compétent.

EDITION: je me suis livré à quelque calcul d'IMC pour ton cas, et cela m'a indiqué pourquoi M. Mérien parle de 48KG. Un IMC est considéré comme normal entre 18-25.

Le calcul:
1.65*1.65 (taille) = 2.72.
Poids de départ / 2.72 = IMC de départ: 22.03
Poids actuel (50) / 2.72 = IMC Actuel de 18.36

A 48 kg, tu seras a la limite de IMC = 18.00, c'est sans doute pour cela qu'il conseille de ne pas aller au dela.

Maintenant, estimant que dorénavant tu ne perdras pas plus de 2kg / semaine, à mon avis, si tout va bien, c'est pas si grave de descendre à 45 kg à la fin du jeûne

n'oublions pas que c'est surtout les premiers 14 jours ou tu perds max poids. Mon exemple sur 4 semaine: 5kg perdu sem. 1, 4kg sem. 2, 2kg sem. 3 et 1 kg sem.4
Si tu suis la même courbe, tu seras à 47 kg après 4 semaine. c'est un kg de moins seulement.

La tranquillité d'esprit durant le jeûne est importante, je te conseille vivement de ne pas te focaliser la dessus et de vivre sereinement l'expérience.

Jeff
Modérateur

Messages : 172
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 48
Localisation : Suisse romande

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Marie2018 le Jeu 22 Nov 2018 - 7:32

Jour 15
Matin --> 50,40 kg
Je ne pensais pas que j'arriverai à tenir 15 jours. Je suis très fière de moi.
6h Gorge et bouche toujours désespérement sèches. J'en ai mal quand j'avale. Mes tâches n'ont pas encore disparues, mon lipome graisseux sous le bras non plus. J'espère ces prochains jours...
19h30 Rien à signaler. Toujours un peu de faiblesse musculaire, du catarrhe.
22h Ce soir c'est tout le contraire de d'habitude. Je n'arrive pas à m'endormir.
Minuit. Rien à faire.
Soir --> 50,30 kg

Jour 16
Matin --> 50 kg
J'ai finalement trouvé le sommeil vers 4h.
Je me sens toujours bien. Quelques gargouillis. J'ai bu une gorgée de bouillon. C'était bon d'avoir "un goût" dans la bouche.
19h30 Mon fils de retour à la maison finalement aujourd'hui je n'ai pas pu me reposer. Entre les courses, cuisiner, préparer le bouillon pour demain (j'ai 2 jours en extérieur à marcher)
Je vais dormir. Je suis fatiguée.
21h30. Nuit finie
23h30 retour au lit
Soir --> 50,10 kg


Jour 17
Matin --> 49,80 kg
Chaque jour est une conquête et un étonnement de ma force de volonté. Il y a quelques mois je ne tenais pas 3 jours de jeûne. J'en suis à 17 et je ne suis pas alitée, je fais à manger de bons petits plats pour mon fils. Je suis très fière de mon parcours.
19h Journée très éprouvante. On rentre à l'instant et on est parti à 8h ce matin. J'ai beaucoup peiné à marcher. Dans la journée j'ai dû boire l'équivalent d'un bouillon. Et ça, ça fait du bien.
Je n'ai plus que la peau sur les os des mains. Je crache du catarrhe toute la journée.
Au lit, je ne tiens plus debout.
22h Réveil. Mais par respect pour les efforts que je demande à mon corps ces deux jours, je préfère me tourner et me retourner dans le lit en attendant que le sommeil revienne.
Pointes au foie et dans les intestins.
Soir --> 49,70 kg

Jour 18
Matin --> 49,50 kg
2h Réveil. 3h toujours réveillée. Depuis plusieurs jour j'ai appendice gonflé avec des gaz. Stérile ou pas ça a tout l'air de fermenter.
17h30 Dur dur ce soir. C'est un peu la déprime. J'ai eu très froid toute la journée avec les orteils tout blancs (j'ai la maladie de Reynaud). Hier déjà j'avais les mains toutes noires.. On aurait dit les mains d'un mort.
Mais je pire aujourd'hui a été la vue du sandwitch d'une petite fille: une demie baguette de pain beurré avec du saucisson. J'y ai pensé toute la journée. Puis il y a eu ce sandwitch au jambon, le cake et le café chaud distribué à tous les participants à la sortie, les BN de mon fils, le riz thaï cuisiné pour ce soir qui embaume la maison...J'ai dû expliqué que je faisais un jeûne et on m'a regardée comme si je faisais partie d'une secte et ignorée ensuite. Donc isolement en plus de frustrations. Ce soir j'entends les chips qui croustillent sous les dents de mon fils. La journée a été un cauchemar alimentaire.
J'ai avalé un verre de bouillon à midi, et sucé 2 grains de raisin ce soir.
Vivement un lit bien chaud et un sommeil réparateur!...
Soir --> 49,50 kg

Jour 19
Matin --> 49,30 kg
2h Je n'en peux plus de ces nuits ridiculement courtes. Vivement une digestion bien lente qui amène mon sommeil jusqu'au matin.
Je suis un peu déçue des résultats que je ne vois pas. Je savais qu'il fallait 2 semaines pour des résultats sur la peau. J'en suis à 19 et toujours autant de verrues séborrhéiques. Je me demande si tous ces sacrifices en valent la peine. Je saigne toujours, toujours autant envie de malbouffe et de sucre...mal à l'épaule, en gros, rien des raisons qui m'ont poussée à faire ce long jeûne n'ont changé.
J'ai toujours l'appendice gonflée et dur. Je sens des matières fécales en correspondance malgré le lavement fait au début du jeûne.
6h Debout. Avec notre absence de deux jours, les chiens aussi sont déréglés et me demandent à sortir à n'importe quelle heure.
Ce matin je prends quelques gouttes de citron dans mon eau. Que c'est bon!...
14h Lavement fait. Je suis épuisée. Même après 30 min sur les toilettes j'ai de fortes crampes intestinales. J'aurais besoin de me mettre au chaud dans le lit 1h mais je dois sortir les chiens...
17h Toujours aussi mal. Avec des massages j'ai réussi à déplacer les matières fécales sur la gauche mais impossibles de les faire sortir. Dès que je me lève elles remontent dans l'intestin. J'ai un peu peur de l'occlusion intestinale.
Soir --> 49,20 kg


Jour 20
Matin --> 49 kg
2h...6h...C'est la déprime. C'est dûr...c'est long...J'ai envie de manger.. Une mangue, du brocolis cru, n'importe quoi, mais manger. Avoir du goût en bouche, mâcher. Je n'arrive même plus à être fière de mes presque 3 semaines...
Le mental n'y est plus. Il fait 12°C à la maison.. J'ai les 2 chiens, les 5 chats, à m'occuper, mon fils à emmener à l'école à 15km, lui faire à manger, sentir les odeurs...je n'ai pas vu de changements qui me fassent persévérer. J'ai toujours mes tâches sur la peau, toujours envie de sucre et de farine, beaucoup moins mal à l'épaule mais je ne l'utilise plus. Je suis fatiguée mais je ne peux pas dormir car trop d'obligations familiales. C'en est trop pour moi. J'ai la tête dans le potage, je vois que je ne suis plus lucide. C'est comme si j'avais la tête embuée. Je suis exclue du monde, de la vie, de la chaleur et du plaisir. Les préparatifs de Noël n'existe plus, pas même le ménage et pourtant je ne suis pas du genre à courir après. Et je n'ai même plus le temps de faire ce qui me ferait plaisir. Les conditions de ce jeûne sont devenues trop dures, sans compter que depuis samedi dernier je suis tout le temps debout, aucune autolyse donc. Je m'épuise bêtement et je maigris, c'est tout. Je veux de la chaleur dans mon ventre, du plaisir sur la langue, du partage, de la vie. Je veux vivre.
Depuis toujours bonne vivante, je suis tellement maigre que d'être assise sans coussin me fait mal. Je suis sur les os.
Soir --> 49 kg

Jour 21
Matin --> 48,50 kg
Je dois arrêter. Mon poids à ne pas dépasser est 48 kg et j'y suis presque. Je vais finir par craquer sur n'importe quoi. La pâté des chiens fait de l'oeil. J'ai fais ce que j'ai pu. Je n'ai pas pu m'en tenir à mes projets mais le jeûne doit être une écoute sur moi-même et pas un challenge. J'ai tout donné, absolument tout ce que je pouvais. Et même si je pleure en écrivant cela car je n'aime pas les défaites, je sais que je fais la chose juste en arrêtant ce matin. J'ai une matinée chargée en extérieur, debout encore tout l'après-midi, du repos qu'à partir de 18h...ça ne ressemble à rien.
J'alterne les jus fermentés toutes les 2 heures (dilués à l'eau ce matin, plus ce soir). C'est que du bonheur.
Soir --> 48,90 kg

Marie2018

Messages : 29
Date d'inscription : 23/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Bountygong le Jeu 22 Nov 2018 - 13:32

Il ne faut pas désespérer, c'est souvent durant la réalimentation que l'on voit les résultats du jeûne apparaître. Bon courage pour la reprise alimentaire !
avatar
Bountygong
Modératrice

Messages : 358
Date d'inscription : 05/08/2017
Localisation : Centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Sommerlund le Jeu 22 Nov 2018 - 16:24

Oui, bravo pour ces 21 jours ! Moi aussi j'avais craqué après 21 jours, à mon jeûne le plus long. Je suis sur que tu verra un bienfait une fois bien réalimenté. La prochaine fois essaie d'avoir moins de choses à faire, envois ton fils pour un séjour chez ses grand parents, ou en colonie de vacance, et qu'il emmène vos chiens avec lui ;-)

Sommerlund

Messages : 182
Date d'inscription : 01/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Jeff le Ven 23 Nov 2018 - 6:06

Bravo, excellent! Tu peux être très fier de toi, peux de gens sont capables de faire un jeûne long. Plus l'on jeûne et plus les choses deviennent faciles à chaque fois, le prochain sera plus simple.

Même constat pour ma part, le bilan des effets d'un jeûne prend plusieurs semaines, patience, et bon app ;-)


Jeff
Modérateur

Messages : 172
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 48
Localisation : Suisse romande

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Marie2018 le Ven 23 Nov 2018 - 6:34

Merci à tous pour votre soutien.
En effet, je n'ai pas remarqué de changements sur ce que je désirais mais avec le recul de quelques jours et de la bonne bouillie dans le ventre, je me rends compte d'avoir tout donné et d'avoir reçu en échange des changements dont je ne m'attendait pas.
- j'ai les ongles qui ne cassent plus du tout
- les veines se sont "rapetissées" et elles ne sont plus voyantes
- ailleurs que sur les tâches, ma peau est belle comme celle d'un bébé et toute douce
- j'ai trouvé une solution logique à un problème resté sans solution pendant près de 26 ans
- je suis sortie de ma timidité pour m'affirmer
- je vais tenter une autre alimentation et même si je suis encore incapable d'éliminer le gluten et les laitages, je vais éloigner le sucre de ma vie le plus possible.
Je garde une arrière pensée pour Pâques pour tenter de terminer le travail que mon corps a fait. En 43 ans je l'avais peut-être surchargé de travail et il n'a pas pu tout faire cette fois-ci. Je deviens indulgente envers ce corps qui n'a pas toujours été nourri comme il le fallait.
Le jeûne est comme l'escalade de l'Everest: on n'en profite vraiment que quand on s'en souvient une fois redescendu. Sur le moment, on se contente d'avancer un pas après l'autre.
Bonnes fêtes à tous!

Marie2018

Messages : 29
Date d'inscription : 23/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Marie2018 le Dim 25 Nov 2018 - 3:24

Bonjour,
Une nouvelle question mais toujours liée au long jeûne.
J'ai commencé à me réalimenter avec un demi verre de bouillon toutes les 2 heures pendant 2 jours et tout se passait bien.
Ensuite, prise d'une illumination et un peu par paresse, j'ai pensé bien faire en prenant aux principaux repas des petits pots pour bébé âge 8 mois. Leur système digestif n'étant pas fini, je pensais que cela pouvais correspondre à une réintroduction pour nous. Mais dedans il y avait féculents et lait.
Depuis, je ne digère plus rien et j'ai des remontées gastriques toute la journée. J'ai arrêté et je suis passée à un bol de potage maison mais rien n'y fait. Hier soir j'avais la diarrhée et ce matin, aucune envie d'avaler quoi que se soit car tout l'oesophage me brûle.
Dois-je repartir à zéro? Ai-je exagéré dans les quantités (1 bol par repas)?
Je comprends mieux le vieil adage qui dit que n'importe quel idiot peu faire un jeûne mais que seul un sage peut se réalimenter ensuite :p

Marie2018

Messages : 29
Date d'inscription : 23/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Marie2018 le Dim 25 Nov 2018 - 3:28

Le sel est il à éliminer en début de remontée?
Je bois des jus de légumes fermentés qui sont assez salés et je sale la soupe.

Marie2018

Messages : 29
Date d'inscription : 23/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Bountygong le Dim 25 Nov 2018 - 3:30

J'aurais tendance à te conseiller de jeûner à nouveau au moins une ou deux journées si tu le peux et reprendre la réalimentation au bouillon. Ensuite bouillon avec quelques morceaux, etc... jusqu'au potage puis légumes cuits...
Tu peux aussi te réalimenter en passant par les jus de fruits dilués puis les fruits coupés en morceaux mangés en les "buvant" (il faut boire les solides et manger les liquides ;-) ) et réintroduire le reste très progressivement.
avatar
Bountygong
Modératrice

Messages : 358
Date d'inscription : 05/08/2017
Localisation : Centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Marie2018 le Dim 25 Nov 2018 - 4:39

Merci Bountygong, merci pour ta réponse rapide.
Penses-tu que de m'en tenir au jus de carotte aujourd'hui, pour apaiser toutes ces brûlures et reprendre doucement demain en diluant mon potage pour ne pas le perdre pourrait aller?

Marie2018

Messages : 29
Date d'inscription : 23/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Jeff le Dim 25 Nov 2018 - 4:43

Shelton conseillais un demi verre de jus de pamplemousse / oranges toutes les heures le premier jours, un verre de jus d'orange toute les deux heures le second et ensuite fruits entier le troisième. Toujours en mâchant (même les jus) et en mangeant lentement.

Je n'ai aucune expérience personnelle malheureusement (ou heureusement, c'est selon ;-) ) car la réalimentation se passe toujours très bien, que ce soit à la soupe aux légumes ou au jus de fruits.

si le sel ne passe pas, mon conseil est de le supprimer pour l'instant.

Jeff
Modérateur

Messages : 172
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 48
Localisation : Suisse romande

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Marie2018 le Dim 25 Nov 2018 - 7:57

Jeff a écrit:Shelton conseillais un demi verre de jus de pamplemousse / oranges toutes les heures le premier jours, un verre de jus d'orange toute les deux heures le second et ensuite fruits entier le troisième. Toujours en mâchant (même les jus) et en mangeant lentement.

Je n'ai aucune expérience personnelle malheureusement (ou heureusement, c'est selon ;-) ) car la réalimentation se passe toujours très bien, que ce soit à la soupe aux légumes ou au jus de fruits.

si le sel ne passe pas, mon conseil est de le supprimer pour l'instant.

J'avais bien lu ça aussi mais que d'acidité dès le début!...
Mon erreur s'est logé dans les petits pots pour bébé trop complets ainsi que dans un...kaki. Je sais, je connais l'histoire. Mais c'est mon pêché mignon et jamais eu de mal à le digérer.
Depuis ce matin finalement j'alterne chaque heure entre un petit verre apéritif de jus (carotte, raisin, légumes fermentés, tomates) et un verre d'eau citronné. Le problème c'est que ces jus du commerce, même si bio, ont un petit rajout de sel. Mais je ne voulais pas jeter tous ces légumes pressés.

Marie2018

Messages : 29
Date d'inscription : 23/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne 1 mois Journal de bord dans les détails jour après jour

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum