Jeûne pour une tumeur parotidienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne pour une tumeur parotidienne

Message  corinne p le Jeu 11 Avr 2013 - 13:56

Bonjour,

Je fais un jeune pour autolyser une tumeur parotidienne pour laquelle je m'étais faite opérée il y a 16 ans. Celle ci est revenue progressivement. Je redoute les conséquences d'une nouvelle opération, très délicate puisque le nerf facial traverse la tumeur.

Je me tourne ainsi vers le jeune. Cela fait maintenant 12 jours. Je bois bouillon de légumes, 2 oranges pressées sans pulpe, 1/2 verre de jus de pomme, 1/2 verre de jus de tomate le tout coupée d'eau, ainsi qu'une verveine ou du thé vert si j'ai besoin. J'ai perdu 5 kg. Mais pas d'amélioration pour l'instant. Mais des douleurs dans ma tumeur. Pensez vous que cela peut être autolyser et en combien de temps ?

D'autre part, ancienne fumeuse, j'ai craqué deux fois et j'ai fumé à chaque fois deux cigarettes (soit 4 en 12 jours) Pensez vous que cela puisse remettre en cause l'efficacité de mon jeune ?

Je me demande aussi si le fait de faire un jeune buchinger à la place d'un jeune à l'eau peut permettre de poursuivre le jeune plus longtemps. Le corps recevant tout de même des minéraux et des vitamines, (en dehors des lipides, glucides, proteines etc...) je suppose qu'il sera moins vite carencé.

Je pense pour ma part à un jeune de 6 semaines.

merci de votre réponse

corinne p

corinne p

Messages : 15
Date d'inscription : 10/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour une tumeur parotidienne

Message  admin2 le Jeu 11 Avr 2013 - 16:00

Bienvenue sur ce forum!

Au départ, il faut comprendre que l'autolyse s'exécute durant le jeûne et lors d'une réduction alimentaire importante. On peut donc en déduire que si nos réserves sont consommées lorsque nous suivons une diète sévère, elles le seront davantage si nous exécutons un jeûne intégral. Mais attention, d'après les hygiénistes dont Shelton est sans aucun doute le plus illustre, le processus de régénération demande beaucoup d'énergie vitale pour réparer l'organisme. Boudreau écrit que les dépenses énergétiques d'un jeûne exécuté au repos sont aussi importantes que celles d'un jeûne fait en s'activant modérément. L'avantage du jeûne intégral au repos est que toutes les énergies sont canalisées vers la guérison et non pour soutenir l'effort musculaire, n'en laissant très peu pour la régénération. D'ailleurs, Boudreau écrit que le jeûne actif n'est pas thérapeutique. Voir le sujet : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ceci étant dit, un jeûne de type Buchinger peut être efficace mais un jeûne intégral le sera davantage et en moins de temps. Bien sûr, il n'est pas toujours facile d'exécuter un jeûne uniquement à l'eau mais les résultats sont parfois spectaculaires. Ici sur ce site, des participants se sont débarrassés de kystes, de fibromes, d'excroissances diverses et même de cancers du sein et de la vessie en exécutant des jeûnes intégraux au repos de 28 à 45 jours. (voir le forum : "Jeûne vs problèmes de santé")

En ce qui concerne les supposées carences lors du jeûne, c'est un mythe, un jeûne ne provoque pas de carences selon les études scientiques, dont la thèse de doctorat du docteur Duverney-Guichard. Bien au contraire, des gens faisant de l'anémie ont vu leur hémoglobine, fer sérique et la ferritine revenus dans les normales sur les tests sanguins effectués après le jeûne. Voir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Même si le jeûne ne provoque pas de carences, Mosséri, un hygiéniste français donne presque de façon automatique, au bout de quelques semaines de jeûne une certaine quantité de fruits et de légumes au jeûneurs pour relancer l'autolyse. Selon lui, cette façon de faire serait efficace. Néanmoins, nous n'avons pas de cas précis de témoignages où des gens auraient éliminé des excroissances de cette façon, ce qui n'est pas impossible.

Pour l'usage du tabac, bien sûr que c'est nuisible, en tout temps et durant le jeûne, ce n'est pas parceque tu auras fumé quelques cigarettes que le jeûne sera un échec ... "allez et ne péchez plus!" loll

Tu mentiones qu'un jeûne de 6 semaines est envisagé ... probablement que si tes deux ou trois prochaines semaines étaient exécutées uniquement à l'eau et au repos, cela serait peut-être suffisant pour obtenir des résultats.














admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

jeune pour une tumeur parotidienne

Message  corinne p le Jeu 11 Avr 2013 - 16:24

Merci pour cette réponse rapide et éclairante.
Donc, même à l'eau pas de carences. Cela est rassurant.
J'envisage un jeune de 6 semaines façon buchinger car j'ai lu que pour les tumeurs (la mienne fait quand même la taille d'un citron ) cela pouvait être long. Donc je me dis que rien qu'à l'eau, si elle ne diminue pas au moins de moitié je serai obligée de faire un second jeune (ce qui ne me gêne pas) mais il va falloir attendre au moins deux mois avant de recommencer. Qu'en pensez-vous ?
Et puis du coup j'ai peur de trop maigrir et d'atteindre un seuil limite ce qui m'empêcherait de continuer. Désiré Merien parle d'une possible continuation même en cas de maigreur, il faudrait remanger un peu pour stopper la descente, enfin il précise cela dans son excellent livre "la détoxication par paliers". C'est d'ailleurs ce livre qui m'a conduit à cette démarche.
En tout cas ce soir je remarque que mon énorme boule se fissure par endroits. Au toucher c'est plus mou et la surface se diviserait en multiples boules au lieu de faire une grosse masse.
Bon, demain c'est mon 14e jour. Je me sens bien. je n'ai eu un petit vertige qu'au 4e jour, depuis plus rien, et des douleurs au dos assez fortes que je supprimais en buvant deux grands verres d'eau.
Je vous tiens au courant de comment cela continue.
Merci pour tout, et...je ne fume plus ! : )

corinne p

Messages : 15
Date d'inscription : 10/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour une tumeur parotidienne

Message  admin2 le Jeu 11 Avr 2013 - 17:48


En ce qui a trait à la perte de poids, si l'IMC se situait entre 21 et 23 en début de jeûne, un long jeûne n'est pas à craindre. Il faut savoir que selon les spécialistes du jeûne, qu'on peut perdre jusqu'à 40% du poids normal que nous devrions peser avant que l'inanition commence. Il est donc suggéré une perte très sécuritaire de 25% du poids normal. Il faudrait connaître ta taille et le poids d'avant le jeûne pour calculer l'IMC. Il ne faut pas trop s'inquiéter de la maigreur, l'organisme peut perdre beaucoup sans qu'il y ait de dommage. En quelques semaines, suite à un long jeûne, une bonne partie du poids sera repris ainsi que la forme physique. Lire le cas du docteur Isabelle Moser qui jeûne 42 jours suivi de 14 jours de jus de carotte. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Shelton écrit :

"Des jeûnes plus longs sont nécessaires dans les cas chroniques. Si la condition pathologique du malade ne demande pas ou ne permet pas un jeûne complet, il ne faut pas insister. Dans bien des cas il vaut probablement mieux faire plusieurs jeûnes courts en s'alimentant soigneusement entre temps, plutôt que de tenter un long jeûne.

Dans tous les cas où un long jeûne est possible, un seul jeûne prolongé est beaucoup plus efficaces et satisfaisant qu'une série de jeûnes courts. Quel que soit le régime de nutrition suivi entre les jeûnes, il ne pourra accomplir ce qu'un long jeûne fera."

Puis Shelton raconte :

"Une dame jeûna 21 jours dans le but de faire résorber une tumeur au sein de la grosseur d'un oeuf. La tumeur diminua de moitié pour devenir de la grosseur d'une noix. Le jeûne fut coupé car la faim s'était fait sentir. Plusieurs semaines après, un deuxième jeûne fut entrepris et qui dura 17 jours à la fin duquel la tumeur disparut totalement."

Ici on parle de semaines entre le premier et le second jeûne, donc probablement moins de deux mois. Il est question ici de jeûne à l'eau.

Un jeûne de type Buchinger n'a probablement pas besoin d'être interrompu puisque l'organisme est nourri en vitamines et minéraux chaque jour. Néanmoins, si nous voulons que ce type de jeûne soit efficace, le repos est indqué pour qu'il soit thérapeutique selon ce qu'écrit la biologiste Nicole Boudreau.








admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

autolyse tumeur parotidienne

Message  corinne p le Ven 12 Avr 2013 - 4:00

Cela confirme ce que je pense : le jeune buchinger peut être prolongé sans être interrompu puisque comme tu le dis le corps reçoit quand même minéraux et vitamines. En fait, tant que je perds du poids (encore 300 grs hier au 14e jour) je suppose que l'autolyse fonctionne bien. Si je vois que cela devient stationnaire je mangerai comme dit Mossieri quelques feuilles de salade pour relancer celle-ci.Je n'élimine pas la possibilité de terminer mon jeune par une semaine complète rien qu'à l'eau, la 6e semaine par exemple, afin de traquer ma tumeur. Avec ce que tu me dis me voilà rassurée sur la question du poids, et sur le fait qu'après quelques semaines seulement je peux ré attaquer un jeune pour en venir à bout. En tout cas, au 14e jour, je tiens à signaler que :
- j'ai mangé 3 lipomes
- ma plaque d’eczéma au coude a disparu
Merci pour ton suivi, cela est drôlement précieux ! On se sent si seul dans ce type de démarche, heureusement que ce forum existe et que des personnes comme toi se dévouent pour aider les autres ! : )

corinne p

Messages : 15
Date d'inscription : 10/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour une tumeur parotidienne

Message  admin2 le Ven 12 Avr 2013 - 8:41


Nous sommes heureux de pouvoir te rassurer! En fait, le but de ce site est justement de démystifier le jeûne dans un monde où la majorité croit que cette pratique est dangereuse, voire suicidaire.

Quelle surprise d'apprendre qu'après 14 jours de jeûne, des résultats concrets soient observables :

je tiens à signaler que :
- j'ai mangé 3 lipomes
- ma plaque d’eczéma au coude a disparu

Ceci indique que l'autolyse est définitivement à l'oeuvre et tous les espoirs sont permis!

À la prochaine!


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour une tumeur parotidienne

Message  corinne p le Mer 29 Mai 2013 - 15:48

Bonjour,

Pour ceux qui lisent mon sujet, je recopie ici le message que j'ai écrit dans le forum : jeune et demi jeune selon Mossieri.
"J'ai déjà écrit concernant la démarche de jeune que j'entreprends pour autolyser une grosse tumeur parotidienne. J'écris d'ailleurs à ce sujet un journal pour témoigner de l'expérience qui vous le verrez est assez chaotique, mais qui porte néanmoins ses fruits. Je peux dors et déjà témoigner ici de façon seulement partielle puisque mon aventure n'est pas finie, que la restriction calorique sévère (400 calories maximum par jour) est efficace au niveau thérapeutique. Si cela se confirme (je reste prudente) cela peut se révéler être une voie pour tous ceux que le jeune effraie, ou qui sont trop faibles pour suivre un jeune intégral, ou qui n'ont tout simplement pas le courage de le faire, ou qui ne peuvent se plier dans l'immédiat (causes professionnelles, familiales ou psychologiques) à un jeune complet et qui l'envisage donc de façon ultérieure. Je serai capable de vous en dire plus très bientôt.
A plus tard donc !"

corinne p

Messages : 15
Date d'inscription : 10/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour une tumeur parotidienne

Message  admin2 le Mer 29 Mai 2013 - 18:17

Merci pour ton témoignage qui pourra certainement encourager et aider ceux qui, pour diverses raisons ne peuvent jeûner intégralement.

Selon les réponses précédentes sur ce forum, ton demi-jeûne aurait débuté à la fin-mars, il en serait donc à près de deux mois actuellement!

Il semble que des résultats très intéressants soient notés jusqu'à maintenant, et que d'autres restent à venir.

Nous sommes impatients d'en apprendre davantage sur ton long demi-jeûne et plus particulièrement sur cette tumeur parotidienne!

Quel était ton poids de départ et quel est-il actuellement?





admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour une tumeur parotidienne

Message  corinne p le Jeu 30 Mai 2013 - 3:14

Bonjour Luc,

Mon poids de départ était de 68 kg pour 1mètre62. A noter que j'avais déjà perdu 13 kg avec un régime conventionnel il y a un an (je pesais donc 81 kg, bigre...)
Je souligne que cette perte de poids à l'aide d'un régime basses calories classique (autour des 1500 calories) où je consommais viande, sucre, et féculents n'a eu aucune incidence positive sur ma tumeur. J'avais donc maigri, certes, mais sans aucun effet thérapeutique
Je suis aujourd'hui à 58 kg. Sur ces deux mois et demi (j'ai commencé le 17 mars) il y a eu deux interruptions pour diverses raisons. Une interruption de 3 jours et une interruption d'un mois ! Comme vous pourrez le lire dans mon futur journal, il y a eu deux repas de fête où j'ai forcément mangé plus abondamment (notamment sucre et protéines animales ainsi qu'un peu d'alcool).
Pendant l'arrêt d'un mois j'ai mangé de façon frugale.
Je tiens à le souligner.
Je suis passée de 400 calories à 700 calories la 1ère semaine, puis 1000 calories la 2e puis par la suite 1500 calories en ne prenant pas de sucre (hormis un peu de miel le matin), viande maigre 1 fois par semaine, et poisson deux fois par semaine, laitages allégés, pain noir de seigle complet (index glycémique très bas), et beaucoup de fruits et légumes.
J'ai repris pendant ce mois 4 kg, (logiquement avec 1500 calories on maigrit quand on vient d'une alimentation normale) l'énergie était revenue à fond. Les progrès de guérison se sont stoppés. Malgré cet arrêt et là je peux bien confirmer ce que dit Boudreau : les progrès concernant ma tumeur n'ont pas disparus. Depuis 11 jours que j'ai repris mon demi jeune les progrès de guérison ont repris là où ils s'étaient arrêtés. Les trous qui se sont formés sont toujours là et maintenant d'autres trous se forment. L'eczéma de mon coude et mes lipomes ne sont pas revenus. Ce jeune chaotique qui commence à donner des résultats indiscutables permettra de dire aux gens qu'il ne faut pas décourager et laisser tomber !
Ce n'est pas parce qu'il y a des accidents de parcours que c'est foutu et ne surtout pas prendre ces arrêts comme "alibi" pour tout foutre en l'air en se disant qu'on y arrivera jamais.Comme dit Boudreau les effets sont cumulatifs et j'en témoigne, il suffit juste de ne pas se baffrer sous prétexte d'un repas de fête ou d'un arrêt imprévu. Si j'obtiens au bout de ma démarche les résultats escomptés (je suis déjà bienheureuse de ceux obtenus) cela signifie que beaucoup de gens peuvent se lancer dans cette voie. Même en gardant une vie sociale (j'ai eu deux repas de fête), même en gardant une vie légèrement active :je fais mes courses, je fais mon ménage, je fais les repas de ma famille, je vais au village à pied (15 mns aller/retour). Quelqu'un qui n'a pas un travail "physique" qui demande des efforts, ou qui travaille à mi-temps peut très bien assumer ce demi jeune !
Voilà où j'en suis de mon parcours. Je vous tiens au courant de la suite...

corinne p

Messages : 15
Date d'inscription : 10/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour une tumeur parotidienne

Message  admin2 le Jeu 30 Mai 2013 - 9:14

Merci pour ces détails!

Ce que tu dis confirme ce que Boudreau écrit : l'autolyse se poursuit lors d'un jeûne subséquent, surtout si le temps écoulé entre les jeûnes n'est pas trop long et que nous n'avons repris nos mauvaises habitudes alimentaires et autres.

On peut également noter que les problèmes réglés jusqu'à maintenant (eczéma et lipomes), ne sont pas revenus et ne reviendront probablement pas.

Comme tu l'écris, ce n'est pas parceque nous avons eu un écart de conduite que nous devons tout abandonner. Ce contre-temps n'est qu'une intermède qui n'a pas de graves conséquences, si ce n'est que des possibles malaises gastriques ou intestinaux temporaires.

Même s'il est toujours préférable d'exécuter le jeûne sans interruption, pour des résultats plus rapides, il n'en demeure pas moins que plusieurs jeûnes finissent par toucher le but, tel qu'on peut le constater chez-toi.


Des jeûnes plus longs sont nécessaires dans les cas chroniques. Si la condition pathologique du malade ne demande pas ou ne permet pas un jeûne complet, il ne faut pas insister. Dans bien des cas il vaut probablement mieux faire plusieurs jeûnes courts en s'alimentant soigneusement entre temps, plutôt que de tenter un long jeûne.

Dans tous les cas où un long jeûne est possible, un seul jeûne prolongé est beaucoup plus efficaces et satisfaisant qu'une série de jeûnes courts. Quel que soit le régime de nutrition suivi entre les jeûnes, il ne pourra accomplir ce qu'un long jeûne fera. (Shelton)



admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour une tumeur parotidienne

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum