Jeûne de 2 semaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne de 2 semaines

Message  gti566 le Sam 23 Fév 2013 - 17:32

Bonjour,

J'ai fait un jeûne de 2 semaines à l'eau, j'avais prévu en faire 3 mais je n'arrivais plus à boire de l'eau tellement le goût dans la bouche était insupportable. J'ai mis quelques jours de l'antésite (réglisse+menthe) pour essayer de réduire ce goût insupportable mais rien à faire, je pense ne plus pouvoir boire de l'antésite à cause du rappel que cela me procurre. Les 2 deniers jours j'ai pris un citron dans l'eau et c'était limite d'avoir encore le goût !!! INSUPPORTABLE. J'avais l'impression de boire un produit chimique. J'avais déjà fait un jeûne de 3 jours (à l'arrache !) puis un jeûne de 7 j (bonne préparation avant et après). Pendant ce jeûne, j'ai vraiment eu l'impression de me sevrer du sucre (il me fallait ma dose, une vraie drogue !!!) au bout de 2 jours, après je n'ai plus senti rellement la faim, je pouvais sentir de la nourriture et voir des émissions de TV sur la nourriture sans problème. Les 10 premiers jours, j'ai eu des moments avec la pêche puis cela s'est empiré vers la fin (4 derniers jours), je n'avais plus beaucoup d'énergie, fatigué. Mais si j'ai arrêté c'est à cause du goût dans la bouche. Ce qui est étrange c'est que ce goût je l'ai parfois après avoir bu du café et je pense que ça provient de là, je vais arrêter d'en boire et je vais refaire 3 semaines (MAIS C'EST DIFFICILE) ! A ce titre, dans combien de temps puis je faire mon jeûne à nouveau ? J'ai la possibilité soit en avril soit en juin.

Préparation: 5 j sans viande ni poisson, céréales légères
Reprise: trop rapide, j'avais trop faim, j'ai mangé des légume le 1° jour, ensuite j'ai repris assez rapidement de tout sauf de la viande.

NB: j'essaie de suivre le régime Seignalet: pas de produits laitiers, ni céréales sauf riz et sarrazin, pas d'oeufs, ce n'est pas facile parfois je fais des ecarts. Mais ce régime me fait du bien pour mes douleurs (fibro)

La prochaine fois:

1/ je ne m'en ferai plus parce que je ne vais pas à la selle, en fait le corps gère bien tout seul ! BASTA !!!
2/ préparation identique sauf les céréales que j'enlèverai aussi 5 jours avant (sans produits laitiers, ni oeufs bien entendu)
3/ reprise plus lente, la reprise avec les fruits ne me convient pas : trop acide ! il me faut des légumes mais pas de soupe j'aime pas ça. Puis je reprends avec des légumineuses puis riz et sarrazin (sinon les protéines des légumineuses ne sont pas complètes).

Bilan: ça m'a fait du bien, c'est indéniable ! dès l'arrêt de la nourriture mes douleurs avaient fortement diminuées. Je me sens mieux ! Je regrette de ne pas avoir tenu 3 semaines, mais je finissais par ne plus boire ce qui est impossible ! J'ai senti certaines nourriture (pate à tartiner) et c'est vraiment dégueulasse ! maintenant je peux en remanger mais l'odeur est infame et ce n'est pas bon pour moi. Le dilemme c'est qu'on garde en mémoire la nourriture et cela donne envie quand on y pense ! J'ai dormé peu, ce qui m'ennui car je me sens fatigué mais je ne dors pas et le temps est long ! J'ai une prise de sang au début et à la fin du jeûne et aucun pb sauf le potassium limite bas.

Ah et j'oublais, mon amie a eu une grippe carabinée pendant mon jeûne, je n'ai rien eu, sauf maintenant une semaine après la reprise, j'ai mal à la gorge (angine ?), on verra si ça passe rapidement ! c'est là où je me dis que je n'aurai pas du prendre du blé et des produits laitiers !

J'ai perdu 12kg en 14 jours (parfois 1kg par jour, je suis passé de 72kg à 60kg), je sais c'est beaucoup mais j'ai fait un peu d'activité (j'ai été obligé et parfois cela est salutaire ! car cela donne la pêche ensuite, on se sent mieux même si au début on se dit sans énergie, c'est étrange, l'énergie vient en bougeant et ensuite on se sent capable de continuer), la fois dernière je ne perdais que 600 g /j.
J'ai repris 6 kg en 7 jours.




gti566

Messages : 7
Date d'inscription : 23/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 2 semaines

Message  admin2 le Sam 23 Fév 2013 - 22:09


Bienvenue sur ce forum.

Bravo pour ce jeûne de deux semaines!

J'ai fait un jeûne de 2 semaines à l'eau, j'avais prévu en faire 3 mais je n'arrivais plus à boire de l'eau tellement le goût dans la bouche était insupportable

Les mauvais goûts en bouche sont la cause de plusieurs interruptions de jeûnes, surtout si cela donne la nausée, ça devient vraiment insupportable. D'ailleurs, la plupart des interruptions des jeûnes de mon épouse ont été provoquées par cet ennuis. Lorsqu'on n'arrive plus à boire, Mosséri suggère d'ajouter du jus de citron ou d'orange à l'eau. Il vaut mieux continuer de cette manière que de rompre le jeûne; cette façon de faire ne devrait pas trop influencer l'action de l'autolyse, surtout si la quantité de jus n'est pas importante (ex: 1 c. à thé ou à table par litre). Aussi, les quantités d'eau peuvent être très réduites; Mosséri écrit qu'on peut boire 2 à 3 verre d'eau par jour et jusqu'à cinq fois plus si nous avons de fortes ractions autolytiques. Certains alternent des journées de jeûne sec et des journées en buvant de l'eau.

En ce qui a trait à la préparation, Shelton et Boudreau écrivent qu'elle n'est pas aussi importante que certains le pensent. Boudreau écrit qu'un jeûne peut être entrepris sans préparation, surtout si nous sommes le type de personne qui n'aime pas s'astreindre à des diètes particulières. Des jeûneurs ont débuté sans préparation et le jeûne fut un succès alors que d'autres ont exécuté des descentes alimentaires et le jeûne fut également un succès. D'ailleurs, Boudreau mentionne qu'avant un jeûne, il est bien de ne pas trop se priver et d'avoir une bonne alimentation afin d'augmenter nos réserves en vitamines et minéraux. Elle écrit :

Quant à la préparation physiologique, elle a pour but de renflouer les réserves de minéraux et vitamines avant le jeûne et de prédisposer l'organisme au repos.

Dans les semaines qui précèdent le jeûne, on conseille donc une consommation accrue de fruits et de légumes frais, afin d'approvisionner au maximum les tissus en vitamines et en minéraux.

On délaisse les excitants tels que le café, le thé, le sucre blanc, le chocolat et les condiments s'ils font partie de notre alimentation, et on évite les excès de viande et de poisson, le tabac et les drogues. Notre métabolisme peut alors se réajuster à son rythme naturel, au lieu d'être énervé par la présence de stimulants. Au moment où l'on entame le jeûne, la relaxation est plus facile.

Dans les jours qui précèdent le jeûne, il n'est pas souhaitable de sauter des repas si on mène toujours une vie active. Toute réduction importante de la quantité des repas doit être associée à un repos accru de l'organisme. Comme on travaille souvent plus fort avant le jeûne pour faire ses préparatifs et éviter les inconvénients causés par notre retrait de la vie active, on a besoin de manger à sa faim et de consommer de bons aliments. Réduire sa consommation d'aliments lorsque les derniers préparatifs se déroulent en vitesse nous prédispose à entamer le jeûne dans un état de fatigue très inconfortable.

Pour ceux qui veulent exécuter une préparation d'avant-jeûne, Boudreau suggère une méthode qu'on peut lire sur le sujet suivant : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tant qu'à la fatigue, il est normal de ressentir une certaine fatigue durant le jeûne. Cette fatigue indique que l'organisme travaille au nettoyage et à la réparation. Il est presque souhaitable qu'il en soit ainsi afin que nous nous reposions et donnions toutes nos énergies au processus de l'autolyse. Si, au contraire nous sommes trop actifs, plutôt que de travailer à la réparation, l'énergie est déviée vers les besoins musculaires.

Quels bienfaits as-tu noté suite à ce jeûne? Aussi, il faut savoir que l'autolyse se poursuivra tant que l'alimentation ne sera pas revenue complète. Donc, il y a intérêt à ce qu'elle soit longue et progressive.





admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 2 semaines

Message  gti566 le Dim 24 Fév 2013 - 3:26

Une cueillère à café par verre d'eau n'aurait servi à rien, il me fallait 1 citron complet pour 1/2l ! et encore franchement, je finissais par associer le goût du citron à ceui du chimique. Après peut être que j'aurai pu continuer avec du jus. Mon corps réclamait de l'eau, beaucoup d'eau mais lorsque je la buvais j'avais envie de vomir.

La préparation, pour moi c'est surtout pour ne pas avoir les intestins encombrés, mais je ne me suis pas privé car je bossais encore.

Les bienfaits de mon jeûne, mon addiction au sucre est terminée ! maintenant c'est moi qui dit que la confiture est trop sucrée !!! et ça franchement c'est une victoire car qu'est ce que je prenais comme sucre. Ensuite, je vais uriner plus facilement, on verra si ça dure.

Enfin, pour le goût, ce que je trouve bizarre c'est le même arrière goût que lorsque je bois du café, ça peut venir de là ?

Ensuite, concernant la perte de poids, peut on dire que plus on perd de poids, plus le nettoyage est efficace ?

gti566

Messages : 7
Date d'inscription : 23/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 2 semaines

Message  admin2 le Dim 24 Fév 2013 - 13:09

gti566 a écrit:Une cueillère à café par verre d'eau n'aurait servi à rien, il me fallait 1 citron complet pour 1/2l ! et encore franchement, je finissais par associer le goût du citron à ceui du chimique. Après peut être que j'aurai pu continuer avec du jus. Mon corps réclamait de l'eau, beaucoup d'eau mais lorsque je la buvais j'avais envie de vomir.

La préparation, pour moi c'est surtout pour ne pas avoir les intestins encombrés, mais je ne me suis pas privé car je bossais encore.

Les bienfaits de mon jeûne, mon addiction au sucre est terminée ! maintenant c'est moi qui dit que la confiture est trop sucrée !!! et ça franchement c'est une victoire car qu'est ce que je prenais comme sucre. Ensuite, je vais uriner plus facilement, on verra si ça dure.

Enfin, pour le goût, ce que je trouve bizarre c'est le même arrière goût que lorsque je bois du café, ça peut venir de là ?

Ensuite, concernant la perte de poids, peut on dire que plus on perd de poids, plus le nettoyage est efficace ?

Il faut comprendre, tel que mentionné sur des réponses précédentes, que l'autolyse se poursuit lors de la réalimentation et qu'il peut y avoir encore quelques effets dérangeants tel des sécrétions diverses, des goûts bizarres ... etc. On note aussi qu'on est généralement rassasié avec peu de nourriture. Ce que nous aimions avant, ex: les aliments très sucrés, ont moins d'attirance et plus nous jeûnons, moins cette attirance sera forte.

Certains jeûneurs, n'arrivant plus à jeûner en raison des mauvais goûts passent en "demi-jeûne" par la prise de jus de fruits dilués. Naturellement, plus les quantités de jus seront diluées, plus l'autolyse sera intense. Peu importe, il vaut mieux autolyser moins vite que de rompre le jeûne. Certains jeûne une semaine ou deux puis passent en mode "demi-jeûne" avec la prise de jus plus ou moins importante. Moins les quantités sont imortantes, plus l'autolyse s'activera sans toutefois provoquer la nausée, ce que nous avons pu observer à quelques occasions.

Pour la perte de poids, ce qu'il faut comprendre est que notre organisme vit sur ses réserves et certaines de ses réserves lui sont utiles pour la régénération. Si nous sommes trop actifs, il ne restera que peu d'énergie pour la réparation.

À propos des intestins, il y a plusieurs théories. Certains se purgent et reçoivent des lavements avant et durant le jeûne alors que d'autres pas. Sur le présent site, c'est surtout le jeûne de type hygiéniste qui est traité et, dans ce type de jeûne, les lavements et purges ne sont pas encouragés.

voir les sujets :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 2 semaines

Message  gti566 le Dim 24 Fév 2013 - 14:25

1/mais ça vient d'où ce mauvais goût ?

2/ce sont les glandes salivaires ?

3/pourquoi dit on qu'une fois le mauvais goût parti on est nettoyé ? ce que je trouve bizarre c'est que ça sort de la bouche et ça va dans l'estomac...il n'y a pas de bouclage négatif ?

4/personne n'a jamais réussi à avoir une langue propre avec des jeûnes répétés de 3 jours ?

gti566

Messages : 7
Date d'inscription : 23/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 2 semaines

Message  admin2 le Dim 24 Fév 2013 - 16:46


Concernant les sécrétions pouvant venir de diverses régions du corps, Shelton écrit :

Durant le jeûne, tous les émonctoires du corps humain sont utilisés afin de libérer les toxines: la salive, le suc gastrique, la bile, les sucs pancréatique et intestinaux, la transpiration, le mucus, l'urine ...

La salive est très diminuée. La salive passe, au cours du jeûne, de son alcalinité normale à un état neutre ou légèrement acide. Elle revient alcaline au retour de la faim ou après la reprise alimentaire.

Dans certains cas, la salive devient infecte et possède un goût très déplaisant qui cause même, parfois, des vomissements. Dans certains cas elle peut être épaisse, gluante, transparente, gélatineuse, visqueuses et ensuite grise, jaunâtre, verdâtre et même semblable à du pus.

Voir le sujet : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


____________________________________________


Parmi les jeûnes effectués par des jeûneurs participant sur le présent site ou sur notre ancien site, il y a le cas de Mathieu qui eut des réactions peu agréables d'élimination d'agents toxiques.

Je résume son témoignage qui se déroulait en mai 2006 :

13ième jour.

J'ai choisi d'entamer un jeûne de trois semaines car cela s'inscrit dans mon objectif de santé : je veux vivre vieux !

Ce n'est pas le premier, ni le dernier que j'entreprend, je vais en parler mais avant, je me présente un peu.

Je m'appelle Mathieu, j'ai 45 ans, j'habite en France, près de Lille (Nord de la France) qui est ma ville, de naissance et de prédilection. J'ai vécu ce que l'on pourrait appeler une vie de patachon : la fête et tout ce qui va avec, les cigarettes, l'alcool, la nourriture n'importe comment...

J'ai eu quelques calamités qui me sont tombées dessus comme un cancer/chimio dans mon jeune age et aussi une hépatite C, que j'ai soignée et guérie par la bi-thérapie il y a seulement 3 ou 4 ans. Je dois dire que le remède à été pour moi bien pire que la maladie, que je n'ai jamais vraiment ressenti très fort. Ce p*** de traitement m'a laissé sur les genoux, même deux ans après, alors que toutes les analyses me montraient en parfaite santé!

Certains l'auront déjà comprit, j'étais, affaibli comme je l'étais par l'interféron, en pleine toxémie. J'ignorais jusqu'alors le sens de ce terme *si peu médical*.

S'il est vrai que j'avais cessé toute consommation d'alcool et de cloppes depuis des années en vue du traitement, je mangeais encore n'importe comment : j'atteignais des sommets de poids pour mes habitudes...

Voila. J'ai pu franchir le pas du jeûne parceque quand j'étais enfant, on en parlait à la maison, comme d'une bonne chose, même si elle semblait extraordinairement difficile - voire inaccessible.

La médecine me déclarait en bonne santé alors que je crevais tranquillement. Un jour d'orgie maladive, je me suis décidé : le lendemain je ne mangerais pas. Ce que j'ai fait. Les trois semaines qui ont suivi, je les ai passées sur Internet à lire tout ce que je pouvais sur le jeûne ...



admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 2 semaines

Message  admin2 le Dim 24 Fév 2013 - 16:49



Quatorzième jour.

Ca se passe bien. Evidemment je suis faible ; j'ai peur à la moindre alerte de rot ; ma tête tourne si je me met debout trop vite ; c'est loooong et je me repasse des petits plats dans ma tête...

Mais non, malgré tout, tout est cool car je sais que je me soigne à me rendre malade par le jeûne.

Par exemple :

Lors de mon précédent jeûne de trois semaines, il y a un an, les deux dernières semaines s'étaient passées avec un symptome plutot pénible : je suais continuellement des gencives ! Un flot puant teintait ma salive de marronasse, faisant fuir toute personne m'approchant à moins d'un mètre ! Seule la reprise avait arretté cette horreur...

Cette fois ci, reparti pour un jeûne de trois semaines, rebelotte : ça recommence de plus belle, mes gencives s'avérent une fois encore intarissables... Ce petit goût sucré, ce suintement poisseux je l'ai supporté encore sept ou huit jours comme ça, à cracher continuellement dans un verre pour éviter d'encombrer encore mon estomac déjà soumis à rude épreuve.

Alors, imaginez ma joie quand ça s'est arretté tout doucement !

Bien sur j'ai toujours la langue chargée, des écoulements sporadiques en provenance des sinus et autres sources nauséabondes. Mais du moins j'ai le bon espoir d'avoir atteint l'un des objectifs de mes jeûnes : réparer mes pauvres gencives.


Mon dentiste, la dernière fois que je l'avais vu voici plus d'un an m'avait bien regardé en face et m'avait dit : "vos dents vont se déchausser à court terme"... Brrrr, ça fait peur ce genre de déclaration. Je lui ai demandé "quelle solution me proposez vous" en le regardant aussi bien dans les yeux... qu'il a baissé en me disant "rien". Je lui ai répondu "Même pas quelque chose d'alternatif ? rien qu'on ne vous apprend pas à l'école? comme manger des fruits ou autre chose". "Non, rien". Echec pour lui et sa science, catastrophe pour moi et mes malheurs.

Mais... à ce moment là, j'avais déjà le jeûne en tête, c'était le début mais j'avais déjà lu des histoires sur les dents et les gencives qui se réparent. Je n'ai rien ajouté à mon ami le dentiste, mais j'ai décidé en moi que je ne retournerais le voir qu'avec des gencives en meilleur état uniquement pour l'entendre me dire qu'elles étaient saines... à son plus grand étonnement, bien sur !

Bon, c'est peut être arrivé : mes dents ne vont peut être pas tomber une à une dans les années qui suivent. J'en saurais plus dans un mois ou deux quand ma reprise sera terminée. J'ai déjà l'expérience : lors du jeûne ça empire, ça semble empirer et c'est plus tard que l'on peut vraiment se rendre compte de l'amélioration. J'ai confiance.

L'ironie de l'histoire, c'est que mon dentiste, ce cher homme à cessé d'exercer le métier entre deux, pour des raisons de santé... Je me dis que peut être il devrait jeûner, je l'ai bien vu, avec sa peau rougie par endroit et un certain embonpoint. Je pense à lui parceque je l'aime vraiment bien et qu'il est honnete homme. C'est tellement difficile d'expliquer, de convaincre des possibilités du jeûne que j'aurais bien aimé venir à lui avec quelque chose d'irréfutable...

Mathieu




admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 2 semaines

Message  admin2 le Dim 24 Fév 2013 - 16:58


Ce témoignage montrent qu'effectivement, les sécrétions viennent de partout sous diverses formes. Une fois qu'elles sont éliminées l'organisme cesse de les excréter.

Il n'y a pas de crainte à y avoir, même si ces sécrétions passent par le nez et la gorge puisqu'elles sont déjà éliminées, elles prendront le chemin de l'intestin pour être évacuées. Il faut comprendre que l'autolyse s'exécute au niveau cellulaire. Aller à la selle ou uriner est la façon dont l'organisme fait sortir du corps ce qui a été éliminé, ce n'est pas l'autolyse.

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 2 semaines

Message  admin2 le Dim 24 Fév 2013 - 17:04



gti566 a écrit:
4/personne n'a jamais réussi à avoir une langue propre avec des jeûnes répétés de 3 jours ?

Si nous faisions, par exemple, trois jours de jeûne par semaine, pendant un mois, probablement que les résultats se rapprocheraient de ceux à d'un jeûne d'une douzaine de jours consécutifs, selon ce qu'écrit Boudreau. Par contre Mosséri croit plutôt que les bienfaits seraient moindre qu'un seul jeûne de 12 jours, idée à laquelle je suis plutôt d'accord.





admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 2 semaines

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum