Jeûne en cours, je doute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne en cours, je doute

Message  Zoe-nightmare le Jeu 28 Sep 2017 - 13:29

Bonjour à tous les membres,
Ce forum m'accompagne à chaque demarrage de jeûne j'ai lu beaucoup de récit et les membres sont présent avec details et bienveillance.

Bon je suis une femme agée de 36 ans, je suis à mon 8ème jour de jeûne à l eau exclusivement pas meme de tisane rien...j ai dèja fait un jeûne de 13j ya 3 ans et 3 autres jeûne court (3 à 5j) et toujours au printemps.

J ai entamé ce jeûne car rien n'allait physiquement. J ai donc voulu grace â ce jeune écarté la piste de troubles psychosomatiques....2 mois avant le jeune j ai develloppé des attaques de tétanies et s ensuit crise de spasmophilie plusieurs fois par jour. Je vivais l enfer. Ma machoire et langue se raidissait ou bloquait et mes yeux j avais l impression kil allait sortir de leur orbites ça sautait impossible de fermer les yeux..
Mais le pire etant que mon mental et moi sommes persuadé que je couve un cancer ou un debut d AVC ou biens que je présente des lésions cerebrales...ca tournait en boucles dans ma tête jusqu a reussir a me persuader d avoir une maladies grave.
J ai fait des analyses de sang qui ont indiqué un gros manque de calcium et de fer ce qui explikait ces raideurs et glaucome aux yeux...entre temps face â ma detresse j ai repri 2 mois le tabac...gravv erreur.....
J ai constaté des gros vaissaux qui ont explosé dans ma jambe droite avec oedeme. Là jpeux vous dire j ai eu très très peur. Mes crises se produisait 3 fois par jour.
Avec une folle énergie je me suis lancé dans ce jeûne depuis jeudi 21 octobre. Jai tellement peur de mourrir ou couver un cancer que je me suis juré que ce jeûne va éradiquer toute tumeur dans l oeuf, nettoyer mes bronches poumon etc. Ce n est pas à proprement de l hypocondrie mais j ai glissé vers ce trouble me persudant d etre malade tout en refusant d aller chez des specialistes. J ai quand meme eu rdv ce matin avec une endocrinologue pour doser ma thyroide ce qui m etonne....
Je suis longue â detailler.
Mon entrée en jeune s est déroulé sans préparation mais avec hargne et envie de vivre.
Les 2 premiers jours rien à detailler
Entre le 3 eme et le 5eme jour grosse fatigue de temps en temps des céphalés legers vertiges...je suis allongé et dans les meilleurs conditions au calme. Et je vous avoue que meme si il y avait de plus grand symptomes de detoxification à en souffrir le martyre je poursuivrais..je veux mettre tout les compteur à zero...je veux reprendre le contrôle et arrêter d etre anxieuse sur mon état de santé.
 partir du 4eme jour, le bien être et la sérenité se sont installé. Je ne parle pas d euphorie ou autres je dis simplement que j avais l impression d oeuvrer pour ma santé que lâ je fais le maximum et ce sera sans regret. Je ne me préoccupe pas de la faim meme si celle ci ne m a jamais quitté. Elle est omnipresente!!!!
Je dors des fois bien des fois bof. L autolyse je la ressens intensement la nuit a coup de chaud froid tachycardie grande faiblesse....mais je ne voulais rien lacher.
Quel sérenité egalement de ne plus avoir ces crises multi quotidiennes qui m ont anéantit. Je revis...
Mon teint est eclatant meme si j ai boucoup maigrit et surtout du visage.
Jeudi 21/09 je pesai 56 kg pour 1m60.
J en suis aujourdui le 28/09 à 50.4 kg.
Cellulite envolé egalement. Mes veines à la jambes droites se sont toutes attenué presque plus visible.
Je suis aujourd hui tres tres faible. Mais voilâ je veux me donner toutes le chances pour ce "reset" je veux vivre sainement et mourrir le plus tard possible dignement. Je le souhaite à tous.

Voila, je reste pétrifié par la reprise alimentaire. En théorie je sais comment proceder et en pratique j ai peur de glisser. Il faut que je sois ferme avec moi. Euh quoi d autres.... j aimerais dire au jeûneur que notre mental est capable du pire comme du meilleur.il faut des fois le dompter....j ai la faim et faiblesse omniprésente mais je m accroche.
Je ne sais vraiment pas combien de temps je vais poursuivre tout ça. J ai demarré dans un contexte certes conquerant mais aussi très aneantit par toutes ces crises à repetition. Je fais des crises d angoisses depuis 3 ans rien n y fait...
Fait marrant ce matin l endocrinologue prend ma tension et elle etait de 10.5 j ai trouvé ca correct et plutot chouette.
Jme laisse pas abattre mais j ai besoin de soutien si quelqu un lit ce poste.
Je ne garantit pas une longue poursuite mais je vous lis tout le temps. Sinon je fait 2h de marche par jour je sais pas bien! Mais heureuse de ne plus ressentir d angoisses ni de claustrauphobie
À Luc et Klee j adorerai un message de votre part. Merci pour les courageux qui m auront lu jusqu â la fin. J avais tellement hésité a poster que jm arrete plus.
Bien amicalement, Zoé

Zoe-nightmare

Messages : 12
Date d'inscription : 28/09/2017
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Luc le Jeu 28 Sep 2017 - 18:57


Bienvenue sur le forum !

Il n'est pas anormal de s'inquiéter pour sa santé ... mais il ne faut pas se rendre malade à y penser !

On note qu'une fois les 4 premiers jours de jeûne passés, il semble que tout se déroule relativement bien. Dans les faits, chez plusieurs jeûneurs, ces premiers jours en font abandonner plusieurs.

On remarque également que beaucoup de tes ennuis disparaissent les uns après les autres, ce qui est très encourageant et t'incite à poursuivre ce jeûne.

Tant qu'à la perte de poids, elle sera beaucoup moins importante en deuxième semaine.

Ton IMC de départ était à 21.9 ce qui est excellent, permettant facilement de jeûner trois semaines et même davantage.

Concernant tes marches de 2 h, en effet ce n'est pas l'idéal car l'autolyse s'arrête automatiquement. Espérons que tes marches se déroulent en douceur ... pas de 'marche olympique' !

Bonne continuation !

avatar
Luc
Admin

Messages : 4421
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Zoe-nightmare le Ven 29 Sep 2017 - 2:16

Bonjour à tous, je vous remercie Luc pour ce message.

En relisant mon 1er post d hier, je vois que je n'ai pas réussit à exprimer la lassitude des 3 derniers jours et aussi de la faiblesse dont je parle.
Ce matin c est autre chose, jme sens très bien.
Les doutes que je tentais d' exprimer aussi etait que je vois evidemment des signes de detoxification ou leur fin. Aucune haleine suspecte limite je ne sens rien (j ai prit un cobaye lol), ma langue toujours très blanche immaculée mais moins pateuse granuleuse fibreuse....ma vue est nette et surtout je respire profondement et calmement et ça c'est le nirvana pour moi. Et comme je l ai evoqué jambes teint c waaouh aucune chirurgie ne peut egaler le jeûne.

Voila j ai bien entendu qu il fallait etre au repos. J ai conscience seulement des fois il y a aussi des ptits imperatifs administratifs et pour ma part bcp de rdv medicaux et je pratique de la sophrologie.

Hier encore je me disais mais voila je me sens détoxifiée c est bon car je crois que le moral flanchait un peu... en réalité je veux tout donner pour moi, etre certaine d avoir tout fait. Mon esprit est certes plus clair par rapport à ces supposés maladies mais je poursuis ce jeune en imaginant me décaper me renouveller entierement et que rien n y resiste....
Au fil des jeûnes mes blessures d antant au moment de l autolyse sont moins vives et soutenables...le psoas et genoux notamment...au cours de ce jeûne la douleur a retentit 10 min tout au plus.

Ce matin le moral est bon, beaucoup d entrain je vais à ma sophrologie. Je pèse 50.1 kg tout rond ce matin.
Je me suis laché j ai prit une tisane au thym ce matin...envie de me bichonner. J aime ce rapport à moi qui m a trop manqué...je me suis fait souffrir tant d années a cause d un metier qui ne me convenait pas jusqu a la dépression...
M enfin....
Au plaisir à tous de vous lire je continue le ravalement!!

Amicalement, Zoé

Zoe-nightmare

Messages : 12
Date d'inscription : 28/09/2017
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Luc le Ven 29 Sep 2017 - 18:48


Il est merveilleux de te lire !

Ce jeûne me semble très positif à tout point de vue.

Voici quelques citations qui devraient t'encourager.

La biologiste Nicole Boudreau, auteure du livre "Jeûner pour sa santé" écrit :
La détoxication physique de l'organisme procure par elle-même un mieux-être psychologique. Au fur et à mesure que progresse la détoxication physiologique, l'état de l'organisme s'améliore et le jeûneur se sent de mieux en mieux. Une personne dont l'organisme est détoxiqué éprouve une profonde sensation de paix et de sérénité. Elle ne se sent plus tourmentée et inquiétée par ses maladies et ses malaises.

Le biologiste canadien Jean Rocan il écrit :
La réflexion déclenchée en jeûne est profonde: Nous ne disposons pas d'exutoires pour oublier nos pensées tristes. On ne peut pas manger un chocolat pour se consoler, ou aller magasiner pour se changer les idées. Le face à face avec soi-même est donc complet. Un médecin italien, le Dr Sebastiano Magnone, qui étudie étroitement les états psychiques relatifs au jeûne, relate même que le jeûne permet la résurgence de traumatismes émotifs refoulés. La personne en jeûne revit les émotions négatives qui la troublent et agissent comme des corps étrangers dans sa personnalité psychique. Elle peut alors régler ces émotions troubles et s'en libérer. Le jeûne devient alors une séance thérapeutique d'auto-psychanalyse."
Shelton et Boudreau écrivent :
"Tous les pouvoirs essentiellement mentaux de l'homme s'améliorent pendant le jeûne. La capacité de raisonner est augmentée. La mémoire est améliorée. L'attention et l'association sont stimulées. Les forces soi-disant spirituelles de l'homme- l'intuition, la sympathie, l'amour, etc ... - sont toutes augmentées. Une véritable régénération s'opère sur toutes les qualités intellectuelles et émotionnelles de l'homme. A aucun autre moment, les activités essentiellement intellectuelles et esthétiques ne peuvent être aussi brillamment poursuivies que pendant le jeûne." (Shelton)
"Il est connu que quand on jeûne, on a plus de mémoire, plus de lucidité, voire une intuition aiguisée. On résout souvent des problèmes et on planifie le futur de façon plus claire. On ressent une sensibilité accrue, qui nous mène vers un état d'harmonie avec nous-mêmes.

Le jeûne représente donc un formidable voyage intérieur, car il remue des forces psychiques et mentales qui étaient freinées; cette restructuration psychique produit des effets qui se répercutent au-delà du jeûne. (...)" (Boudreau)

avatar
Luc
Admin

Messages : 4421
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Zoe-nightmare le Sam 30 Sep 2017 - 2:55

Bonjour à tous, quel plaisir aussi Luc, il fait du bien de relire ces passages sur l'amélioration de l'état psychique. Bien des tourments dont nous sommes la proie comme négativisme, appitoiement, résignation et bien d'autres....
Et je crois ne pas éxagérer si je disais que la plupart nous jeûnons pour nous reconnecter à notre Être et stimulé nos qualités spirituelles d humains....
Moi j'admet aujourd'hui le faire pour ça, le spectre "maladie" est un peu loin derrière mais qu'importe..c'est une qualité de vie retrouvée d'être en paix serein confiant avec son corps après l'avoir ignoré ou malmené..

Et puis surtout c'est très drole hier vendredi à mon 9ème jour de jeûne j'affirmais que mon nettoyage était fait...j'ai notamment parlé de mon haleine...langue moins hideuse...
Pfffff!! Il n'en est rien!!! Hier j ai effectivement passé une journée avec une forme certaine retrouvée c'était génial et surtout la moitié de la faim avait disparut enfin! Jme sentais grisée bien! Tellement bien qu hier matin j ai prit la parole devant une dizaine de personnes sans faillir..ceci n était pas prévu et tout m'a semblé facile....waahhh extraordinaire...je ne suis pas timide ce sont mes tachycardie qui m empêchait de m exprimer d etre calme et concise...je me suis épatée.
Puis voilà qu en début d'après midi je sens mon haleine se charger à nouveau et très fort..quelques minutes après avac mon regain d énergie je sens que je dois expectorer des poumons quelques chose et mon corps me dit c est le moment cocotte!!!!! Je me concentre tousse et retire des glaires absolument immondes marrons foncés aussi répugnants que flippant....waah mes pauvres poumons d ex fumeuses....mais c est quand meme fous dès que l'énergie est revenu bim j ai pu avoir l energie de cracher...
Sinon premiere nuit complète de bébé ça fait du bien...
La faim a disparu de moitié c est bien aussi.

Je voulais juste dire à mes amis jeûneurs que je n ai pas atteint le nirvana, c'est simplement de me soigner en profondeur qui me remplit de satisfaction et d'avoir de nouveau une forme d'unité entre moi et mes pensées plus de dualité...

Voila j' en suis au 10ème jour et en fait le nettoyage est en réalité loiiiiiin d'être terminée moi qui était si sure....
Mon poids du jour est de 49.8 ce matin.

Je relierai avec joie aussi souvent que necessaire les passages que vous m'avez envoyé Luc, la motivation et les soutiens sont toujours les bienvenus et surtout on dirait que ces passages ont été écrit pour moi!

Le décrassage continue!
Belle journée à tous,
Amicalement, Zoé

Zoe-nightmare

Messages : 12
Date d'inscription : 28/09/2017
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Klee le Sam 30 Sep 2017 - 5:01

Bonjour Zoé,

Eh oui, c'est assez fréquent de lire que certains jeûneurs expectorent des choses assez peu ragoutantes. C'est une sensation certes peu agréable mais c'est bon signe quant au processus de détoxination ^^ !

Content de lire en tout cas que ton moral va mieux et que tu as l'esprit plus serein. Le moment hors du temps qu'est le jeûne est aussi propice pour tenter de comprendre tranquillement, sans panique et plus objectivement qu'à l'accoutumée, quelles peuvent être les raisons de nos maladies, physiques comme psychiques, ou les mauvais gestes/comportements qui nous conduisent vers ces maladies.

En l'occurrence, lorsqu'on te lit, il semble que tu sois accompagnée de spectres, de peurs, de cauchemars (si j'en crois ton pseudo)... A commencer par une des peurs universelles, celle de la mort. Ce n'est bien entendu pas moi qui vais pouvoir te rassurer sur ce point.

Avec l'arrivée de la conscience, et donc avec une compréhension claire de l'aspect fini de toute vie sur cette planète, l'être humain n'a d'autre choix que de porter, comme il le peut, les fardeaux que sont la crainte de la mort, du deuil de ses proches, de la vieillesse, de la maladie, de la douleur, etc. Pour tenter de vivre son quotidien sans être continuellement torturé, à chacun de chercher l'exutoire ou les clés de compréhension qui lui conviennent : textes religieux, courants philosophiques, poésie, dialogues avec un psychiatre ou un psychologue, soirées avec des amis pour refaire le monde, jardinage, balades à la campagne ou dans la forêt... Ou séances de sophrologie, telles que tu le fais.

Il n'y a pas de recette magique et il est parfois nécessaire de remplacer certains ingrédients par d'autres tout au long de sa vie, c'est ce qui en fait sans doute aussi son charme ^^. Le jeûne est une vraie aide pour se retrouver mais, comme on ne peut jeûner continuellement, peut-être te faut-il réfléchir à ce que tu souhaites pour la suite, une fois la reprise alimentaire terminée.

Bonne continuation pour ton jeûne !

Klee
Admin

Messages : 464
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Zoe-nightmare le Sam 30 Sep 2017 - 13:02

Bonjour Klee, je suis ravie et quel merveilleux message â mon intention..
La mort certes je la crains oui mais elle est inéluctable...par contre des regrets je n'en veux plus...j'ai sentit être â un tournant soit je continue mes conneries soit je choisis ma vie et celle ci passerz par un corps sain c est la base et..on le voit! Le moral suit dès ke le physique va mieux..je suis en effet Klee une personne qui adore la vie mais qui a peur...j avance et cherche mes rèponses..je tatonne à 36 ans encore...

Euhhh ce matin après mon premier post...j ai commencé à faire des étirements allongée sur le dos...et là je decouvre une boule dure à la base du sternum à la jointure des côtes...je pense qu'il s agit d après le shémas de la cage thoracique de l appendice xiphoïde qui est plutot cartilagineux....je ne l avais jamais ressentit mais au vu de la perte de poids niveau ventre et bah je découvre cela.....
Je ne cède pas à la panique hein..mais pour l instant j'evite les forums pour ne pas m'affoler....je ne sais meme pas ce que sait ni pourquoi c est là...ça n'est pas douleureux mais bizarre...
Euhhh journee calme...comme je disais 50%de la faim m'a quitté ouff et bonne energie.....

Voila je dois entamer un dialogue avec moi meme que je repousse depuis 3-4 jours savoir quelle sens et priorité donner à ma vie.
J espere etre prête..sinon g bcp maigrit du visage...petit point négatif ça se voit pas mal.

Je vis à Lyon ville gastronomique quelle torture pendant un jeûne!

Belle soirée à tous,
Bien aimablement, Zoé

Zoe-nightmare

Messages : 12
Date d'inscription : 28/09/2017
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Zoe-nightmare le Sam 30 Sep 2017 - 13:27

Je tâcherais de me relire avant de poster à l'avenir....je néglige mon orthographe désolé

Zoe-nightmare

Messages : 12
Date d'inscription : 28/09/2017
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Klee le Sam 30 Sep 2017 - 13:56

Bonsoir Zoé,

Zoe-nightmare a écrit:Bonjour Klee, je suis ravie et quel merveilleux message â mon intention..
La mort certes je la crains oui mais elle est inéluctable...par contre des regrets je n'en veux plus...j'ai sentit être â un tournant soit je continue mes conneries soit je choisis ma vie et celle ci passerz par un corps sain c est la base et..on le voit! Le moral suit dès ke le physique va mieux..je suis en effet Klee une personne qui adore la vie mais qui a peur...j avance et cherche mes rèponses..je tatonne à 36 ans encore...

Ahah, si tu savais... J'ai le même âge que toi et je peux te dire que j'ai l'impression de tâtonner encore beaucoup, moi aussi. Mais je n'envie pas forcément les personnes qui ont trop de certitudes : quelqu'un bourré de certitudes devient souvent un peu étroit d'esprit.

Tu sembles ressentir le besoin de remettre ton corps sur des bases saines et solides et c'est ainsi que tu en es venue au jeûne. On pourrait alors en déduire que tu es d'abord et avant tout animée par une pulsion de vie. Certes, cela ne rassurera pas sur la mort en elle-même. Mais n'est-ce pas déjà là un premier pas rassurant pour le chemin (que je te souhaite long) qu'il te reste à vivre ? N'est-ce pas cet aspect de ta personne qu'il faut d'abord écouter ? Tu l'as rappelé toi-même : tu adores la vie.

Zoe-nightmare a écrit:Euhhh ce matin après mon premier post...j ai commencé à faire des étirements allongée sur le dos...et là je decouvre une boule dure à la base du sternum à la jointure des côtes...je pense qu'il s agit d après le shémas de la cage thoracique de l appendice xiphoïde qui est plutot cartilagineux....je ne l avais jamais ressentit mais au vu de la perte de poids niveau ventre et bah je découvre cela.....
Je ne cède pas à la panique hein..mais pour l instant j'evite les forums pour ne pas m'affoler....je ne sais meme pas ce que sait ni pourquoi c est là...ça n'est pas douleureux mais bizarre...
Euhhh journee calme...comme je disais 50%de la faim m'a quitté ouff et bonne energie.....

Eh bien, continue d'éviter les forums d'anatomie. Durant un jeûne, c'est un vrai apprentissage que de rester à ne rien faire sans se poser trop de questions sur son corps. Déjà, il faut supporter les différents symptômes dus à l'autolyse. Et puis, il est vrai, on maigrit plus ou moins fortement selon la durée du jeûne, et on ne reconnait plus son corps. Moi qui suis à la base gringalet, je suis un vrai squelette quand je jeûne, avec des tas de côtes, de cartilages et d'os partout. Je peux te dire que je suis content lorsque je reprends ensuite du poids ^^ !

Zoe-nightmare a écrit:Voila je dois entamer un dialogue avec moi meme que je repousse depuis 3-4 jours savoir quelle sens et priorité donner à ma vie.
J espere etre prête..sinon g bcp maigrit du visage...petit point négatif ça se voit pas mal.

Je vis à Lyon ville gastronomique quelle torture pendant un jeûne!

Belle soirée à tous,
Bien aimablement, Zoé

Courage à toi dans ta réflexion. Ne cherche pas forcément à trouver les réponses immédiatement, celles-ci peuvent venir par différents canaux sans que l'on comprenne réellement leur cheminement. Ou ne pas venir pour le moment, c'est possible aussi ^^ ! Mais, et beaucoup l'ont écrit avant moi, l'intérêt d'un voyage est parfois plus dans le chemin que dans la destination finale.

Bonne soirée également !

Klee
Admin

Messages : 464
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Zoe-nightmare le Sam 30 Sep 2017 - 15:46

Klee tu as raison..je vais me laisser vivre un peu...et les réponses viendront d'elle-meme...pour le moment le chemin est agréable et finalement je vais prendre le temps de voir la suite.
Ce n est pas à proprement la mort qui me fait peur, je penche plutôt à l'agonie, ne pas mourrir dignement ou encore mourrir dans des souffrances de maladie....c est different pour moi qu'un accident de voiture...je sais....c'est pas joyeux ce que je raconte mais voilà plus précisement ce qui me fait peur..et je ne le supporterai pas..je suis quelqu'un qui prend extremement soin de mon apparence physique et cette forme de contrôle ressort aussi dans ces peurs ou bien a déclenché ces peurs.

M'enfin...
Oui il est étrange de maigrir aussi vite et de decouvrir qu'on est fait d'os...d'organes qui se font la malle ptdrrr..mais effectivement ayant le ventre archi plat oui la boule est juste sous la peau...jvais me détendre du ciboulot et attendre un peu si ça se trouve je l'ai depuis belle lurette mais dissimulé sous un peu de graisse...

Aujourd'hui patate extraordinaire...Obligée de faire le ménage et linge que je n'ai pas fait depuis 10jr j'avais rien touché...comme ça je suis tranquille semaine pro si je ressents des faiblesses....
Voila, je me suis un peu épanchée mais l'humeur est bonne donc on profite...
J'envie les petites sorties restau que les habitants de ma ville feront ce soir...bref...jvoulais finir sur une note positive...loupée...

Klee tu jeûnes en ce moment? Ou tu nous coach? Hihi

Belle soirée â toi et à tous,
À très vite, Zoé

Zoe-nightmare

Messages : 12
Date d'inscription : 28/09/2017
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Zoe-nightmare le Lun 2 Oct 2017 - 2:33

Bonjour à tous,

Je donne de mes petites nouvelles, ce matin du 12ème jour impeccable, moi-même j'ai du mal à croire que je jeûne...
À noter que les 10ème et 11ème jours énergie phénoménale ça débordait!!!! Du coup j'ai traité tout cque j'avais laissé de coté...rangement..laver la voiture...ça fait du bien l'ordre honnetement.
Autrement, niveau physique mise à part l'appendice bizarre je n'ai absolument rien à signaler...rien de rien.
J'ai meme plus de vertiges depuis vendredi rien...
Euhh jtrouve que je ne bois pas beaucoup je ne sais pas pourquoi d'ailleurs...je reve de bouffe ça fait 2 nuits et ça mreveille en sursaut comme si j avais tué quelqu'un...
Voilà...le sport et mon club me manque beaucoup...

N'hesitez pas les jeûneurs à venir me parler si on peut se soutenir.
Je me peserais dans 1 ou 2jr car ça ne varie pas des masses. Hier j etais à 49.4.

Luc j avais une petite question, j ai compri que l organisme a partir de la 2eme semaine se nourrit des graisses? Exact? Est ce cela qui donne cette energie du fait que le corps est mieux nourrit ou est ce la detoxination et ce que cela a libéré.

Belle journée, bon courage aux jeûneurs,
Amicalement Zoé

Zoe-nightmare

Messages : 12
Date d'inscription : 28/09/2017
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne en cours, je doute

Message  Hildigrim le Lun 2 Oct 2017 - 7:29

[quote="Zoe-nightmare"]Bonjour à tous,


N'hesitez pas les jeûneurs à venir me parler si on peut se soutenir.
Je me peserais dans 1 ou 2jr car ça ne varie pas des masses. Hier j etais à 49.4.

Chère Zoe-nightmare,

Oui, il faut se soutenir les uns les autres bien sûr.
Bravo pour ton jeûne, pour tes messages.
Heureux de voir que tu as retrouvé le moral.
En ce qui concerne les graisses, oui, plus on avance, dans le jeûne et plus l'organisme puisse dans les graisses plutôt que dans les protéines. C'est pour cela que, normalement, la perte de poids quotidienne diminue.

En avril ce sera mon tour de partager mon jeûne long chez Roger. Chouette !

A part ça, je lis que tu te dépenses pas mal aussi et, ça, c'est contre-indiqué pour une efficacité optimale de l'autolyse. En même temps, si tu le sens ainsi, c'est bon pour toi, j'en suis persaudé.

Bonne continuation, bon jeûne et à très vite de te lire.

Bien à toi et tout plein de courage et de joie.

Hildigrim

Hildigrim

Messages : 36
Date d'inscription : 18/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Serge Falmagne 2 le Lun 2 Oct 2017 - 8:38

Bonjour Zoe-nightmare,

Zoe-nightmare a écrit:je reve de bouffe ça fait 2 nuits et ça mreveille en sursaut comme si j avais tué quelqu'un...

Comme si tu avais tué toi-même (toi maintenant, pas toi il y 20 jours). Cela m'arrive de rêver que je mange, puis je me réveille tout triste croyant avoir rompu, et quel bonheur de me rendre compte que ce n'était qu'un rêve !

Sais-tu que tes lecteurs voient de l'extérieur ce que tu vois de l'intérieur ? C'est ... sidérant, la différence entre ton premier post et celui du 10ème jour. Que de bonheur de te lire!

Serge Falmagne 2

Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Zoe-nightmare le Lun 2 Oct 2017 - 9:56

Bonjour Serge Falmagne2,
C'est ... sidérant, la différence entre ton premier post et celui du 10ème jour. 

Rholololololo oui c'est carrement plus léger! Je comptais presque les jours qu'il me restait à vivre....je suis bien d'accord...
jme sens moi méme plus sereine et détendue, même quand on me claxonne en voiture jm'en fiche... merciii pour les encouragements c'est chouette de vous lire et de déconner de tout ça..ya des jours c'est trop sérieux ce reset physique....!
Là je suis en salle d'attente médecin j en ai donc pas finit avec l'hypocondrie!

Bonjour Hildigrim merci pour tes voeux,

Oui c'est vrai je me suis beaucoup dépensé ces 2 derniers jours mais chez moi c'était le basard donc bien obligé d'y remedier lol!!

Aujourd'hui, je suis très sage en revanche...et demain je fait rdu chant avec un groupe certes c'est fatiguant mais chouette.
Jpeux pas me couper de tt les plaisirs....mais il est certains de voir sentir son corps travailler de l intérieur est rassurant pour moi...

Je ne manquerai pa de venir t'écrire et te soutenir en AVril vu que là je vais être diplomée mdrrrrr

Àtres bientot

Zoe-nightmare

Messages : 12
Date d'inscription : 28/09/2017
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Luc le Lun 2 Oct 2017 - 11:45

Zoe-nightmare a écrit:
Luc j avais une petite question, j ai compri que l organisme a partir de la 2eme semaine se nourrit des graisses? Exact? Est ce cela qui donne cette energie du fait que le corps est mieux nourrit ou est ce la detoxination et ce que cela a libéré.
Je ne peux pas te confirmer que ta forme viendrait du changement dans la façon que l'organisme se nourrit, à partir de la deuxième semaine. Je dis cela car de nombreux jeûneurs ne ressentent pas de regain d'énergie en deuxième semaine.

Comme on le sait, chaque jeûneur est différent. Beaucoup ne ressentent presqu'aucune fatigue durant le jeûne, alors que d'autres sont épuisés du début à la fin. Certains on faim, d'autres pas. Il est donc difficile d'établir un patron unique pour tous.

On peut constater qu'en général, le jeûneur dispose de suffisamment d'énergie pour exécuter un jeûne relativement long, parfois même sans ressentir de fatigue.

La majorité croit avec certitude que si on ne mange pas, nous allons faiblir.  Elle a raison et tort à la fois.  Je connais des jeûneurs (à l’eau seulement) qui peuvent à peine se lever de leur lit pour aller uriner.  Ici je ne parle pas de gens très malades jeûnant pour guérir mais de personnes,  physiquement en forme.  Personnellement, lors de mon premier jeûne, je faisais partie de ces gens presque cloués au lit.  D’un autre côté, j’ai vu mon épouse, alors qu’elle avait 27 ans, jeûner 22 jours tout en effectuant les tâches ménagères, jardinant et s’occupant des notre jeune enfant sans ressentir la moindre fatigue.

Néanmoins, même si nous ne ressentons pas de fatigue, il est toujours préférable de jeûner au repos et dans le calme afin de favoriser la régénération de l’organisme qui nécessite beaucoup d’énergie, qui autrement sera déviée vers l’effort musculaire.  Boudreau elle écrit :

"On peut effectivement maintenir presque toutes ses activités habituelles, surtout pour les obèses. Mais le jeûne ne devient pas plus efficace car le corps ne dispose ainsi que de l'énergie qu'il a économisée dans le travail digestif. Si ces personnes gardaient le lit, leur organisme disposerait d'une somme d'énergie double: celle qu'il employait pour digérer et celle qu'il employait pour travailler. De la sorte, l'élimination et les travaux de régénérescence se poursuivraient à un rythme très accéléré avec les meilleurs résultats.

Le jeûne actif n'est pas thérapeutique. C'est une question de calories et d'énergie. Pour se détoxiquer en profondeur, le corps a besoin d'énergie; or le travail musculaire multiplie de dix à vingt fois sa dépense énergétique par rapport à l'organisme en repos. C'est un coût énergétique très onéreux pour un organisme en jeûne qui vit de ses réserves.

Quand une personne marche, elle doit fournir des calories aux muscles longs de ses cuisses; la circulation sanguine est amplifiée dans les jambes en action au détriment des autres organes. Le débit sanguin dans l'organisme ne peut être maximal dans tous les organes à la fois. Lorsqu'il y a afflux supplémentaire de sang dans un organe en travail, il y a baisse dans un autre.

Un organe en autolyse a besoin d'un apport d'énergie important, et la circulation sanguine s'y intensifie. La personne qui jeûne ressent clairement cet accroissement localisé du débit sanguin; elle ressent un engorgement dans l'organe en autolyse. Si elle décide de courir, la circulation sanguine est immédiatement canalisée vers les muscles des jambes; l'autolyse cesse alors complètement dans l'organe où elle se déroulait.

Les processus d'autolyse sont exigeants. Le repos stimule l'autolyse et l'activité physique le freine. Il est donc nettement préférable de garder le lit en période de jeûne et de dormir le plus possible. En panne de sommeil, on se détend, on reste allongé et on rêvasse. Pendant que l'on se repose et que l'on dort, le corps se transforme, se rénove. (...) Ces activités réparatrices ne s'accomplissent pas non plus si l'on jeûne debout."

Malgré tout, des expériences démontrent bien que pour plusieurs, l’énergie reste constante durant presque toute la durée du jeûne. Shelton parle des jeûnes expérimentaux de Succi, il écrit :

Dans le test fait par Luciani sur Succi, et pour lequel un dynamomètre fut utilisé, la force des mains droite et gauche donna des résultats apparemment en désaccord avec l’opinion populaire.  Ainsi, le vingt  et unième jour, Succi fut capable d’enregistrer au dynamomètre une étreinte plus forte que celle qu’il enregistra au début de son jeûne.  Du 20e au 30e jour, cependant, sa force diminua, et fut moins élevée à la fin de son jeûne qu’à son commencement.  

Shelton raconte d’autres cas similaires de jeûneurs effectuant de t’athlétisme avec des résultats semblables. ( Le Jeûne chap. XVI p. 158 )

avatar
Luc
Admin

Messages : 4421
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Klee le Lun 2 Oct 2017 - 17:21

Bonjour Zoé,

Eh bien, quelle énergie ! Tu as l'air de pas mal te déplacer durant ce jeûne et de continuer certaines activités. Moi, j'avoue, quand je jeûne, je ne me sens pas l'énergie de me déplacer beaucoup et du coup, je cherche en général à m'économiser un maximum.

Comme l'a dit Luc, nous ne sommes pas tous égaux face au jeûne, certains pouvant à peine se déplacer et d'autre se portant comme un charme. Et plus encore, chez un même jeûneur, d'un jeûne à l'autre, l'énergie pourra être différente. C'est assez curieux à constater sur soi-même ^^.

Tout a l'air de bien se passer pour toi en tout cas et c'est tant mieux !

Zoe-nightmare a écrit:Klee tu jeûnes en ce moment? Ou tu nous coach? Hihi

Coacher, c'est un grand mot. Aux côtés de Luc, j'essaie d'assurer une présence sur ce forum lorsque j'en ai la disponibilité :-).

Sinon, non, je ne jeûne pas en ce moment mais, hasard des calendriers, ça ne va pas tarder pour moi non plus ^^. Je vais entamer mon prochain jeûne d'ici une dizaine de jours.

Klee
Admin

Messages : 464
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Zoe-nightmare le Mar 3 Oct 2017 - 5:18

Bonjour à tous,

Matinée du 13ème, j'ai passé une soirée difficile j'ai été au repos comme il fallait hier et bien du coup toute mon incroyable énergie est partie...pour l'essentiel ce n'était que physique...grande peine à me lever, faiblesse..lenteur...mal aux yeux....la nuit par contre presque complète.
Ce matin la même faiblesse..sous la douche je me sentais partir..bon le moral je sais pas trop, la faim revient. Une sensation désagréable d'être consipée ou de devoir alléer au toilette. Il me faut du chlorure de magnesium que je diluerai dans 1L d,eau pour me faciliter..

J'ai vraiment déconné les 3 derniers jours j'ai eu une vie ultra active toute la journée dehors ou occupée à la maison meme plus qu'en temps normal.

Je vais vraiment vraiment me calmer et rester au lit dfaçon j'ai pas le choix.

Euhhhhh quoi d'autres..merci à vous Luc et Klee pour vos recommandations. Je vais terminer mes jours comme il convient...j'avais abusé vu mon état de cmatin.

Bien à vous,
Zoé crevée

Zoe-nightmare

Messages : 12
Date d'inscription : 28/09/2017
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne en cours, je doute

Message  Hildigrim le Mar 3 Oct 2017 - 8:12

Courage, courage,

Oui, comme tu l'écris, tu as peut-être déconné et ce n'est pas bien grave. Prends soin de toi, de ton corps mais aussi de ton mental.
Le jeûne au repos est aussi fait pour cela me semble-t-il.
En tout cas, c'est ainsi que j'envisage le mien en avril prochain. Comme un temps spirituel, d’introspection ; un temps pour vraiment se reposer, faire du vide, laisser venir. Mais il faut dire que j'ai de la chance. Mon épouse a bien voulu rester seule avec nos trois enfants pendant 31 jours pendant que je serai en jeûne chez Roger.

Toi, tu es chez toi avec tout ce que cela comporte comme sollicitations, envies etc.

Chapeau à toi ! Tu es forte. Je te souhaite de mieux vivre ces prochains jours.

De tout coeur avec toi.

Hlidigrim

Hildigrim

Messages : 36
Date d'inscription : 18/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Serge Falmagne 2 le Mar 3 Oct 2017 - 8:45

Bonjour Zoé,

Ta fatigue actuelle comme résultat de trop de dépenses les jours précédents ne doit être qu'une hypothèse. Toute cette activité physique et sociale était peut-être indispensable à ton mental pour qu'il franchisse les 11 premiers jours.

J'ai expérimenté moultes fois une baisse de forme physique en fin de 2ème semaine qui allait jusqu'à la prostration physique et mentale. Après 2 ou 3 jours de cette prostration, la forme physique revenait à un état normal.

Tu peux aussi mâchonner une bouchée de persil, ou de pissenlit (une tranche de pomme ...) Cela ne rompt en rien le jeûne et peut correspondre à un besoin (physiologique ou mental) et redémarrer la foi inébranlable en toi-même indispensable pendant un jeûne.

Serge Falmagne 2

Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Zoe-nightmare le Mer 4 Oct 2017 - 14:45

Bonjour à vous et un merci des plus chaleureux pour les encouragements,

Aujourd'hui nettement mieux...hier l'horreur j'arrivais pas à me porter...pourtant 10.5 de tension et 50 en pulsations..j etais mal mal..j arrivais meme pas a consduire puis en retrant crise existentielle qui a finit en larmes....j ai longtemps pleuré puis me suis ressaisit. Vers 22h ça allait mieux je me suis fait un bouillon de légumes de fou...mais attendez que je n ai meme pas consommé...jme disais c est trop bete...j ai tot fait congelé. Bouillon en 2 bouteilles et legumes dans une boite hermetique....

Autre connerie...jles cumule...apres 13j de jours de jeune a mon avis eviter le chlorure dd magnesium pour fr une purge...ça ne sert à rien...j ai dormot que dalle et je suis épuisé...
Aujurdhui journée tres physique je n avais pas le choix puis ensuite j ai bu un perrier en terrasse c etait magnifique. J ai besoin de sortir j avoue et effectivement besoin de me connecter aux autres.

Auj jeûne très facile malgré que ça sente les legumes partouuuuu chez moi ais bon....donc c est le 14eme jour...mon visage est tellement mince mais le teint est top donc cela compense..pas de faiblesse tout est ok aujourdhui. Pas la motivation de fou mais je suis là quand même à poursuivre...l impression depouvoir continuer encore longtemps mais ça se joue au mental clairement.
Bizz à tous,
Zoé en meilleur forme

Zoe-nightmare

Messages : 12
Date d'inscription : 28/09/2017
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Zoe-nightmare le Jeu 5 Oct 2017 - 10:58

Hello,

Je suis monté sur piles les amis je ne tiens pas en place...l ordre! L'ordre! L'ordre...comme si j'avais prit de l'extasie...
je pense que je m'évite et je cherche tout un tat de choses à faire...je fais des choses que même hors jeûne je n'aurais pa pu par exemple mon garage je l ai rangé trié ce matin...puis g pas arrêté...
Par contre de 17h au lendemain une poule.
Jvais réflechir à tout ça.

J'ai constaté que mes gencives commençaient à éclaircir moi qui croyait être née comme ça! J ai les gencives foncé pas de partout mais là je soupçonne le café et le tabac...purée c est en train de partir c encore tout leger mais ça diminue.
Ce dont je suis sur par contre c est ke le jeûne sec est 1000 fois plus détoxifiant que l hydrique!! Je jeûne sec parfois jusqu à 18h ou 20h et je remarque que le corps travaille plus vite ça nettoie mieux..
Ça me semble difficile de tenir 3 ou 4 jr en sec mais j adorerai. À voir.
Aujourd hui jour 15 je ne ressens plus la faim du tout..energie phenomenal inquietante qui malgré les recommandations ne me permet pas d etre au calme au lit. Mais pas à l abri qu elle me quitte.
Mon poids ce matin etait de 48.5.

Voila voila pour aujurd hui
Amicalement

Zoe-nightmare

Messages : 12
Date d'inscription : 28/09/2017
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Serge Falmagne 2 le Jeu 5 Oct 2017 - 13:16

Bonjour Zoé,

Merci pour ces nouvelles, surtout qu'elles sont bonnes.

Zoé a écrit:... énergie phénoménale inquiétante ... Mais pas à l'abri qu'elle me quitte.
Continue de bien gérer. Comme tu l'indiques, t'attendre à tout, te méfier de tout. C'est surtout vrai jusqu'à environ J23 où le mental devient bien stabilisé, plus solide, plus fiable.

Tu as tout pour réussir ton projet.

Serge Falmagne 2

Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Zoe-nightmare le Jeu 5 Oct 2017 - 15:43

Coucou Serge, merciiii de ton soutien...

Waaah j23 je ne suis pas sure du tout de les atteindre non pas physiquement car vraiment vraiment je n'ai aucune faim, quand je sens que je tire sur la corde je me repose 24h....mais le fait de tenir longtemps me fait peur vis à vis de la reprise...peur de déconner...comme si trop de rigueur jusqu'à présent allat se retourner contre moi...
Et en effet Serge, le moral n est pas stabilisé solide et fiable mais j ai acquit en clarté en volonté et je me fais confiance.
Et puis mon visage est archi mince je n'aime pas.

Je poursuis encore un peu mais punaise j aurais du demarrer par un jeune sec ....sinon là finir en sec hisrtoire de sacraliser tout ça??? T en penses quoi?

En tout cas moralement ça a été salvateur...je ressens mon âme par moment je suis souvent dans l instant je fais tout en conscience pratiquement..
Mes précedents jeûne ont bcp réglé les douleurs physiques que je trainais et là c est un tournant dans ma vie et je travaille en introspection sur moi..ne pas avoir peur ne plus ruminer etse faire confiance..


Allez à demain tout le monde
Zoé

Zoe-nightmare

Messages : 12
Date d'inscription : 28/09/2017
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne en cours, je doute

Message  Hildigrim le Ven 6 Oct 2017 - 7:50

Merci encore infiniment pour ce journal de bord en direct.
C'est très intéressant.

Tu as du courage, oui.
Et je comprends tout à fait ta peur de la reprise. C'est bien pour ça que je suis heureux de pouvoir jeûner, loin de chez moi, chez un spécialiste qui va me garder jusqu'à la fin de la reprise alimentaire. C'est pour moi très rassurant.

Dans ton cas, ce qui est rassurant, c'est ta présence sur ce forum et l'aide qu'apporte Luc, Klee et tous les autres. C'est chouette non ?

Toujours de tout coeur avec toi.

Hildigrim

Hildigrim

Messages : 36
Date d'inscription : 18/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Serge Falmagne 2 le Ven 6 Oct 2017 - 11:27

Bonjour Zoé,

Tu as possiblement perdu 4 kg pendant les 4 premiers jours. Ce qui fait une perte moyenne de 350 gr par jour ensuite, ce qui est dans la norme pour un jeûne hydrique. A ce rythme, à J40 (30 octobre), tu auras atteint un poids de 40 kg. Hors je suis persuadé, que les dangers d'inanition, ne sont à envisager qu'en-dessous de 40 kg (hommes et femmes de tout poids confondus). Si un jour tu as froid et qu'il te faut vraiment plusieurs heures pour arriver à te réchauffer, c'est signe qu'il faut arrêter le jeûne. (A ne pas confondre avec une sensation glaciale inhérente à certaines détoxinations et qui se produit avant 40 kg.)

Plus long est le jeûne, plus profondément sont les régénérations physiques. Et plus on est réel (proche de la santé totale), plus l'expérience spirituelle est grande.

Tu as entamé ce jeûne car rien n'allait physiquement et tu broyais du noir. Il me paraît logique de ne pas arrêter tant que des désordres physiques subsistent. Hors le mauvais goût en bouche subsiste tant que l'état interne est mauvais.

A 36 ans, il est permis d'envisager d'aller jusqu'au bout de ses désordres en 40 jours.

Plus le jeûne est long, plus l'appétit est exacerbé quand on remange, SI ON MANGE BIDON (du cuit salé ou sucré). Plus le jeûne est long et moins tu as de chance d'éviter la boulimie si tu manges bidon. Si tu manges bidon (et si cela se passe pour toi comme pour moi), tu ne pourras pas sortir de la boulimie, tu vas tout reperdre et revenir à la case départ. Il te faudra tout recommencer jusqu'à ce que tu acceptes de manger réel.

Que tu arrives au terme de tes problèmes ou pas en 40 jours (ou moins de 40 jours), le mieux est de sortir du jeûne avec un demi-jeûne : des repas mono aliment. Un seul aliment, cru, à la croque. Un type de fruit ou légume, à ta faim, puis rien d'autre.

Zoe-nightmare a écrit:Finir en sec, histoire de sacraliser tout ça???
Si ton urine n'est pas claire comme de l'eau, elle sert de véhicule pour éliminer. En réalité, je ne sais pas répondre à cette question. Si tu n'as pas de difficultés supplémentaires en arrêtant l'eau, pourquoi pas ?

Serge Falmagne 2

Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours, je doute

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum