grippe et jeûne en cours

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

grippe et jeûne en cours

Message  paule-marie le Sam 6 Jan 2018 - 15:39

Bonsoir
C’est ma 1ère visite sur votre site. Tous mes vœux pour cette année 2018.
Je viens vous parler du jeûne entrepris depuis mercredi, après avoir attrapé une vraie grosse grippe en sortant de chez mon père, le soir du Réveillon. Une bourrasque de vent glacé et j’ai tout de suite senti que j’attrapais froid. Le lendemain, je suis retournée chez mon père pour fêter le 1er de l’An, mais franchement le cœur n’y était pas. Vers 16h je suis rentrée chez moi, j’ai commencé à avoir les sinus bouchés, la gorge irritée, un râle dans les bronches, une oreille douloureuse mais pas de fièvre.
Lundi soir, mardi toute la journée et mercredi j’ai mangé un potage de légumes maison, sans matière grasse et une compote pomme-poire maison sans sucre ajouté.
Mercredi soir à 17 heures, j’ai pris ma dernière soupe et j’ai commencé un jeûne hydrique, la fièvre s’était installée depuis le matin.
Du jeudi matin 5h30 au jeudi soir 17h30, j’ai fait un jeûne sec. Mais là, j’ai craqué, trop soif, la fièvre, sans doute. J’avais 39°5. Je me suis fait un bouillon très chaud avec l’eau de cuisson de mes légumes : ½ tasse. Puis j’ai bu de temps en temps une gorgée d’eau distillée dynamisée à l’HE de citron (3 gouttes pour 1l d’eau). Vers 23h, je me suis endormie, sonnée par la fièvre et moi qui suis insomniaque, j’ai dormi jusqu’à 4h du matin. Là, j’ai craché du mucus infecté par les bronches, le nez, en faisant des bains d’eau de mer pour drainer les sinus, par les yeux, une belles conjonctivite les yeux collés soignée au sérum physiologique et une oreille douloureuse dont j’ai essayé de calmer la douleur avec HE d’eucalyptus citronné, anti-inflammatoire, tea-tree, anti-bactérien. Je crois que j’ai bu un peu puis je suis retournée me coucher. J’ai dormi jusqu’à 9h. J’ai passé la journée à faire des allez-retours entre mon lit et la salle de douche pour désencombrer les bronches et nettoyer les sinus et les yeux à l'eau de mer. La douleur à l’oreille avait disparu. J’ai bu un peu pendant la journée.
Hier soir donc, vers 17h30, j’ai avalé ½ tasse de bouillon. Après j’ai recommencé un jeûne sec jusqu’à ce samedi midi. J’ai dormi comme un bébé. Ce matin la fièvre avait chuté à 37,5°. Je suis sortie pour aller voir mon père qui habite à 5 minutes de chez moi. L’infirmière m’avait laissé un texto pour me dire qu’il n’allait pas très bien (il a 93 ans). Quand je suis rentrée chez moi l’air vif m’avait fait du bien…. Mais la fièvre était remontée à 38,8°. Je me suis reposée toute la journée, j’ai dormi. J’ai bu un peu de mon eau dynamisée, mais ce soir la fièvre est à 40. Je sais qu’en général la grippe se passe en 2 étapes avec une accalmie entre les 2.
Le jeûne sec m’a débarrassé de pas mal de mucus. Mais là, j’ai trop soif.
Que me conseillez-vous de faire ? Mon cœur bat très très vite mais bon, ça ne m’impressionne pas trop
Je continue à me rincer les sinus et les yeux. Je continue à cracher du mucus infecté mais franchement, la couleur s’est bien éclaircie et mes bronches ne graillonnent plus trop.
J’ai 62 ans, je suis en rémission d’un myélome multiple depuis 3 ans, ce qui a pas mal mis à mal mon système immunitaire. Pour l’instant je supporte bien ce jeûne
J’aurais juste besoin de votre avis. Je voulais faire un jeûne de 10 jours, qu’en pensez-vous ?
Merci d’avance pour votre réponse

paule-marie

Messages : 8
Date d'inscription : 04/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  Luc le Sam 6 Jan 2018 - 16:28


Bienvenue sur le forum,

Se soigner avec des huiles essentielles est bien, c'est ce que nous faisons également dans la vie de tous les jours. Néanmoins, lorsque nous jeûnons, pas d'HE et nous buvons uniquement de l'eau.

Jeûner est la solution idéale si nous avons une grippe. Il est bien de boire de l'eau, particulièrement si nous avons soif.  

Le jeûne sec est recommandé par Shelton pour certains cas particuliers.

Quelle est ta taille et quel était ton poids au début du jeûne ?

Au plaisir de te lire

PS. voir le lien sur la fièvre :

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t276-fievre-benefique-ou-dangereuse

avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  paule-marie le Sam 6 Jan 2018 - 17:30

Merci pour ta réponse vraiment très rapide!
Je vais donc arrêter les huiles essentielles et me contenter d'eau
j'ai lu le lien sur la fièvre et je t'en remercie. Je vais donc continuer le jeûne
J'avais beaucoup regrossi depuis ma maladie et voilà une belle opportunité de recommencer à faire attention à ma façon de m'alimenter après le jeûne. Au début du jeûne, je pesais 73kg. là je suis à 69kg. Avant le myélome je mesurais 1,68m mais j'ai perdu 5 centimètres de tailles suite à la destruction osseuse de 3 vertèbres et au glissement d'1 4ème, donc 1,63m. Il semblerait que la destruction ne soit plus qu'un mauvais souvenir mais je n'ai pas regrandi! En fait ça me pose toujours un problème ma nouvelle taille. Je ne sais pas sur quoi il faut me référer.
En tous cas, merci infiniment pour tes conseils

Je voudrais témoigner d'une expérience de jeûne assez incroyable puisque la médecine conventionnelle dit qu'il ne faut surtout pas perdre de poids pendant un cancer. Certe au début de la maladie j'étais obèse (90kg) J'étais descendu à 78kg. Mais là j'ai perdu 25kg en 1mois et demi. Une expérience de jeûne de 40 jours que j'ai vécu par la force des choses en chambre stérile après la dernière chimio "bombe atomique" injectée le 3 décembre 2014 et l'autogreffe de cellules souches qu'on m'a transfusée le lendemain. Derrière, 1mois et demi d'aplasie pendant lequel je n'ai tout simplement pas pu m'alimenter. Je ne pouvais que boire de l'eau. En perfusion je recevais juste des globules rouges, des globules blancs, des plaquettes et des médicaments pour arrêter les pathologies que je développais type purpura.
Si tu penses que ce témoignage peut-être utile pour les personnes qui reçoivent des chimios, je ne sais pas dans quel groupe le placer. Peux-tu me dire où je le mets? Je te remercie


paule-marie

Messages : 8
Date d'inscription : 04/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  paule-marie le Sam 6 Jan 2018 - 17:46

je précise que je ne veux pas témoigner pour les 25kg que j'ai perdu mais pour tous les bénéfices que j'en ai tirés après mon retour à la maison

paule-marie

Messages : 8
Date d'inscription : 04/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  Luc le Dim 7 Jan 2018 - 0:05

paule-marie a écrit: (...) l'autogreffe de cellules souches qu'on m'a transfusée le lendemain. Derrière, 1mois et demi d'aplasie pendant lequel je n'ai tout simplement pas pu m'alimenter. Je ne pouvais que boire de l'eau. En perfusion je recevais juste des globules rouges, des globules blancs, des plaquettes et des médicaments pour arrêter les pathologies que je développais type purpura.
Si tu penses que ce témoignage peut-être utile pour les personnes qui reçoivent des chimios, je ne sais pas dans quel groupe le placer. Peux-tu me dire où je le mets? Je te remercie

IMPORTANT : Ici tu parles d'autogreffe de cellules souches.  Ces cellules souches venaient-elles d'une autre personne ou s'il s'agissait des tiennes qu'on te redonnait ?

Le jeûne est contre-indiqué chez les gens ayant reçu une greffe d'une autre personne.  Comme moi, je suis greffé (suite à une maladie rénale génétique) d'un rein d'une autre personne. Je ne peux plus jeûner depuis cette greffe, car le greffon serait considéré comme un corps étranger et autolyser.
avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  paule-marie le Dim 7 Jan 2018 - 15:57

Bonsoir Luc

Il s'agit bien de mes propres cellules. On les a prélevées dans mon sang, ça dure plusieurs heures. Le prélèvement est filtré pour le débarrasser des cellules cancéreuses, puis congelé. Et 1 mois 1/2 après on procède à l'autogreffe. Je n'aurais pas reçu cette greffe et la big chimio de la veille, je ne serais sans doute plus de ce monde. Je ne peux que m'incliner devant les grands progrès de la science. L'hématologue qui m'a suivi jusqu'au bout et qui me suit encore pour les bilans trimestriels est étonné par mes résultats. Je fais partie des 2% de malades qui ont réagi si positivement sur le moyen terme. Ce qui m'a permis de rentrer chez moi à peu près sans fatigue et surtout vraiment très zen, c'est le fait que ça n'a intéressé personne que je mange ou que je ne mange pas!!!

Bon, là je retourne me coucher, la grippe est toujours là avec 39° et je suis un peu éreintée.
J'ai entamé ce soir mon 5ème jour de jeûne.

Tu dis que tu ne peux pas jeûner à cause de ta greffe du rein et cela me laisse vraiment pensive. Comment fais-tu pour t'impliquer sur un forum de jeûne comme tu le fais. J'ai beaucoup d'admiration pour toi

A bientôt

paule-marie

Messages : 8
Date d'inscription : 04/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  Hildigrim le Dim 7 Jan 2018 - 17:20

paule-marie a écrit:Tu dis que tu ne peux pas jeûner à cause de ta greffe du rein et cela me laisse vraiment pensive. Comment fais-tu pour t'impliquer sur un forum de jeûne comme tu le fais. J'ai beaucoup d'admiration pour toi

Bonsoir Paule-Marie,

Merci pour ton témoignage poignant.
Oui, malgré tout, la médecine peut-être merveilleuse bien sûr, quand elle n'oublie pas d'où elle vient et son rôle premier. Comme le dit l'adage bien connu : "Primum non nocere" ... en premier, ne pas nuire. ^^

Et, je suis bien d'accord avec toi, Luc est une personne merveilleuse de ce forum. Toujours présent, toujours là pour répondre efficacement et charitablement. Un vrai bonheur. Klee aussi fait partie des fidèles. Nous leur devons beaucoup.

A bientôt, forcément. ^^

Hildigrim

Hildigrim

Messages : 54
Date d'inscription : 18/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  Luc le Lun 8 Jan 2018 - 2:43

paule-marie a écrit:Bonsoir Luc

Il s'agit bien de mes propres cellules. On les a prélevées dans mon sang, ça dure plusieurs heures. Le prélèvement est filtré pour le débarrasser des cellules cancéreuses, puis congelé. Et 1 mois 1/2 après on procède à l'autogreffe.  

J'ai communiqué avec une spécialiste du jeûne, Adèle Arsenault, une associé du biologiste Jean Rocan qui fonda la première maison de jeûne au Québec.  je lui ai parlé de ton cas et elle m'a dit que si la greffe était de tes propres cellules souches, qu'il n'y avait pas de problème à y avoir !  C'était ce que je croyais également, mais Adèle est diplômée dans le domaine de la santé, donc elle connaît mieux que moi ce domaine.

Bonne continuation !

PS. Merci pour vos fleurs Paule-Marie et Marc ... disons que j'y trouve de la joie à le faire !



avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  paule-marie le Lun 8 Jan 2018 - 16:29

Je te remercie pour ta réponse et la recherche que tu as faite.
Cela me rassure définitivement, quoique je n'étais pas vraiment inquiète car j'ai déjà jeûné plusieurs fois, des jeûnes courts de 3 jours et que tout s'est bien passé.
Je suis dans mon 6ème jour de jeûne pour cette satanée grippe. Aujourd'hui a été assez éprouvant car je n'ai pas pu rester au calme comme souhaité.
J'ai dû sortir 3 fois et chaque fois que je revenais chez moi j'étais épuisée et la fièvre remontée au dessus de 39.
Je tousse beaucoup mais je n'expectore que du mucus non infecté. Les bronches ne graillonnent pratiquement plus. Plus de violents maux de tête. Je mouche beaucoup, un mucus très collant presque blanc. la conjonctivite est presque finie, je n'ai plus de douleur aux oreilles mais par contre des phénomènes de pression qui claquent quand je mouche qui me rendent presque sourde pendant 1/2h puis la bonne pression se rétablit.
Ce qui m'étonne, c'est la fièvre persistante.
J'ai l'impression que le nettoyage se concentre vraiment sur les colles. Mais pourquoi encore de la fièvre, s'il n'y a pratiquement plus d'infection?
Je maintiens le cap.
Merci encore



paule-marie

Messages : 8
Date d'inscription : 04/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  paule-marie le Lun 8 Jan 2018 - 16:51

Une dernière chose. J'ai des écoulements incessants de colles dans l'arrière-gorge qui descendent des sinus vers le tube digestif. L'accumulation de ces trucs pas très clean ne risque-t-elle pas de perturber le jeûne?

paule-marie

Messages : 8
Date d'inscription : 04/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  Luc le Lun 8 Jan 2018 - 22:55



Il faut laisser agir l'organisme. Lorsque le temps sera venu, tous ces symptômes disparaîtront comme ils sont venus. Tu dois cependant te reposer davantage et de boire plus d'eau.

Les sécrétions dans l'arrière gorge, même si c'est dérangeant, cela fait partie du processus d'élimination.

Voir ce lien sur la fièvre : ICI

avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  paule-marie le Mar 9 Jan 2018 - 12:18

Bonsoir

Voilà j'arrive à mon 7ème jour de jeûne

En raison de l'état de santé de mon père qui a été hospitalisé aux urgences ce matin, je n'ai évidemment pas vraiment pu me reposer.
J'ai entre autre fait 1 aller-retour à pieds entre son appartement et l'hôpital pour reprendre des dossiers etc.
Comme j'ai beaucoup l'habitude de marcher j'ai fait çà sans réfléchir. à 13h30, j'ai demandé si je pouvais rentrer chez moi dormir, dernier trajet à pieds. Au total, 1h30 de marche. En arrivant, je me suis couchée, j'avais à nouveau 40° de fièvre. J'ai dormi 2 heures, la fièvre est redescendue à 39,2, mais je n'ai qu'une envie, dormir encore. Je me suis levée pour aller chercher de l'eau, j'ai de sacrées courbatures dans les mollets: étonnants. Je crois qu'il va falloir que je boive plus d'eau. Là j'ai juste bu 1 litre depuis ce matin.
Bon, je vous laisse, je vais essayer de dormir encore
A bientôt

paule-marie

Messages : 8
Date d'inscription : 04/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  paule-marie le Mer 10 Jan 2018 - 1:08

Bonjour

Voilà, je suis obligée d'interrompre ce jeûne. Je n'avais pas envisagé que mon père tomberait malade juste à ce moment là.
Depuis 2 jours (depuis que je ne peux plus rester au repos complet), rien n'évolue. Je suis fatiguée. J'ai besoin d'énergie pour pouvoir m'activer. Donc ce matin, j'ai décidé d'arrêter.
Sans doute viendrais-je de temps en temps m'enrichir de tout ce que vous mettez dans ce site
Bonne continuation et un grand merci

paule-marie

Messages : 8
Date d'inscription : 04/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  Luc le Jeu 11 Jan 2018 - 0:53


Bonsoir,

Nous comprenons ta situation. À tout événement, le jeûne que tu as entrepris t'a assurément apporté des bienfaits.

Au plaisir de te lire à nouveau.
avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  Okop le Mer 14 Fév 2018 - 12:37

Bonjour à tous.
Penses tu qu un jeûne de 40 jours aurait pu régler définitivement le problème? Y a t il des cas de myelome régler par le jeûne? Je dis ça car moi même je suspecte d'en être atteint. Tu as déjà vue mes anciens post luc la derniere fois j'avais jeûner 9 jours finalement sans énorme gain.
Ça fait 12 jours que je suis en cure de raisin je compte aller sur 42 jours uniquement du raisin. Avant d avoir un diagnlstic je met toute les chances de mon côté! J'hesite à partir du jeûne hydrique à la fin des 42 jours.

Okop

Messages : 20
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  Luc le Jeu 15 Fév 2018 - 6:49


À l'été 2005, suite à un courriel envoyé à Nicole Boudreau concernant la cure de fruits, nous lui demandions s'il y avait des risques de carences lors d'une longue cure de fruits (ici il était question d'une mono-diète de raisins). Voici la réponse que nous reçûmes d'elle le 8 juillet 2005:
Bonjour,

Les cures de fruits servent surtout à soutenir les gens qui ont moins de réserves que les autres et qui désirent entreprendre une cure de nettoyage physiologique. Mais la cure de fruits ne procure pas un soutien nutritionnel illimité car les fruits ne contiennent pas tous les groupes de nutriments (il y manque notamment les acides gras et certains acides aminés).

Par ailleurs, il faut considérer le niveau d'activités de la personne en cure; si cette personne fait du sport ou travaille, ses dépenses énergétiques sont accaparées par ses activités et ses réserves s'épuiseront plus rapidement. Si elle se repose, son organisme disposera alors de davantage de réserves d'énergie pour mener à bien son nettoyage.

Il faut donc tenir compte de plusieurs conditions pour déterminer si la personne en cure de fruits deviendra carencée. Soyez donc prudents,

Amitiés,

Nicole
Donc, suite à ce qu'écrit Nicole Boudreau, on peut donc penser qu'une mono-diète pourrait davantage causer des carences (à long terme) que si la cure comprend différents fruits et légumes.

À propos des myélomes, la documentation médicale dit ceci :
Le myélome, encore appelé myélome multiple ou maladie de Kahler, appartient au groupe des cancers plasmocytaires, qui sont des maladies dans lesquelles le corps produit trop d’un certain type de cellules appelées plasmocytes.

Le plasmocyte dérive d’une autre cellule sanguine appelée lymphocyte « B », un sous-type de globules blancs produit dans la moelle osseuse.

Normalement, quand une bactérie ou un virus pénètre dans l’organisme, ces lymphocytes « B » se transforment en plasmocytes et produisent ainsi des anticorps qui permettent de lutter contre la bactérie ou le virus et ainsi arrêter l’infection et la maladie.

Dans les cancers plasmocytaires, ces plasmocytes sont produits en trop grand nombre et sont incapables d’effectuer leur travail. Ces cellules prennent également la place des cellules sanguines normales (globules rouges, autres globules blancs, plaquettes).

La diminution des cellules sanguines normales ainsi que l’accumulation des cellules anormales plasmocytaires en véritable tumeur intra-osseuse sont à l’origine des symptômes de la maladie.

De plus, la production d’anticorps en trop grand nombre par ces cellules peut abîmer les reins et rendre le sang moins fluide. voir le lien ICI

Puisqu'il s'agit d'un type de cancer, le jeûne intégral peut, dans certains cas pas trop avancés, réussir à stopper le processus et même à autolyser le cancer. La mono-diète de fruits (ex. raisin) peut sans doute aider, tel le cas de Johanna Brandt qui se débarrassa d'un cancer de l'estomac par le jeûne et la cure de raisin.

Suite aux radiographies démontrant sa disparition, elle continua tout de même à ressentir des douleurs, même si le cancer était disparu. Elle continua donc de façon sporadique à exécuter des jeûnes et à suivre différents régimes puis, en 1925 madame Brandt fit un jeûne de 7 jours suivi d'une cure de raisin de six semaines qui la libéra de ses douleurs.

On sait qu'elle vécut quarante années suite à cette guérison complète opéré par le jeûne et le raisin, pour mourir à l'âge de 88 ans en 1964. Pour plus de détails, voir ce lien :

Donc, contrairement à ce que les gens croient généralement, ce ne fut pas uniquement la cure de raisin qui guérit Johanna Brandt, mais ses nombreux jeûnes + la mono-diète de raisins.

avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  Okop le Ven 16 Fév 2018 - 12:54

Encore 1 fois un tout grand merci Luc pour ta réponse! Toujours là pour nous répondre merci!
Justement je me suis inspiré de son histoire et je trouve que ça tient la route un mixte entre cure raisin et jeûne.
Concernant paule marie qui est en remission grâce à une auto greffe qu est ce qui a failli dans son systeme immunitaire la premiere fois pour attraper ce cancer. Si il a pu etre en remission grâce à ses propres cellules je me dis qu un long jeûne aurait pu le guérir directement mais 40 jours reste super difficile surtout pour des gens minces.

Je suis à mon 14 eme jour je sens du mieux je fais que 61 kg pour 1m73 voilà pourquoi j ai pensé à la cure de raisin avant d entamer un jeûne car je n ai pas assez de réserve.

Encore merci luc pour ta disponibilité.

Okop

Messages : 20
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  Luc le Ven 16 Fév 2018 - 19:33


Bravo pour ces 14 jours de jeûne accomplis !

Lorsque tu écris que ton IMC est très bas avec un poids de 61 kg et une taille de 1.73 mètre, est-ce que c'était ton IMC en début de jeûne ou calculé actuellement ?

On ne peut pas calculer l'IMC en cours de jeûne car l'intestin grêle s'est vidé de ses réserves et le résultat est faux.

Compte tenu des informations données par la biologiste Boudreau et de ce qu'écrit Johanna Brandt, soit que son cancer était déjà éliminé selon les radiographies, avant qu'elle entreprenne une longue mono-diète de raisin (6 semaines) pour ses douleurs et non pour éliminer son cancer qui était déjà éliminé par des jeûnes et diverses cures de fruits et de raisins selon ses dires.

Donc, ce serait plutôt les jeûnes, associés à des cures de fruits de moindre longueur qui ont fait le travail.





avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  Okop le Dim 18 Fév 2018 - 8:54

Salut luc!
Non je suis à mon 15 eme jour de cure de raisin donc pas un jeûne je n'ai mangé que du raisin en tres faible quantité le matin et 24h plus tard je remange une petite quantité je mange qu une fois quoi. Je sens que dans mon ventre ca bouge énormément. Je compte réaliser un jeûne hydrique à la fin de ma cure de 6 semaines.
Que penses tu de la théorie du dr morse qui selon lui chaque maladie provient d'un dysfonctionnement rénale ou d'une mauvaise circulation de la lymphe. Il préconise surtout les melons les baies les fruits.... Sans une bonne filtration rénale le corps ne peut pas fonctionner normalement et aussi il préconise d éviter les proteines du moins en tres peu de quantités ! Je commence à prendre goût à sa théorie.

Avant ma cure de raisin j étais à 64 65 kg j ai dû perdre 5kilos en 15 jours. J espere tenir 42 jours

Okop

Messages : 20
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  Luc le Lun 19 Fév 2018 - 21:35

Le fait de ne manger qu'une fois par jour du raisin, et en faible quantité, est un peu comme un demi-jeûne très restrictif. D'ailleurs Shelton écrit :


"Les diètes de fruits, de légumes, de jus, les mono-diètes sont utiles, dans la mesure où elles réduisent la quantité de nourriture ingérée quotidiennement. Leur valeur augmente dans la mesure où la quantité totale de nourriture prise quotidiennement diminue. Plus on se rapproche du jeûne et plus on retire de bienfaits de la diète 
« curative »." 


Ta cure doit assurément mettre en branle l'autolyse.  Tu dois probablement avoir certains symptômes rencontrés habituellement durant un jeûne. (ex. douleurs diverses, nausées, mauvais goût dans la bouche, maux de tête ...) Voir le lien suivant : 
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t48-symptomatologie-du-jeune


PS. Non, je ne connais pas la théorie du Docteur Morse.
avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  Okop le Mar 20 Fév 2018 - 7:55

Ayant déjà jeûner plusieurs fois par le passée. Je dirais que les symptomes de l autolyse mettent du temps à arriver.
Je suis à mon 17 eme jour de cure de raisin je sens que ça bouge je pense que pour avoir le résultat d un jeûne de 40 jours il me faudrait faire une monodiet de raisin de 100 jours ou plus. Arriver à 21 jours de cure de raisin un dilemme se tient devant moi. Soit apres 21 jours je tente un jeûne hydrique de 21 jours soit je continue ma cure de raisin jusque 42 jours donc 6 semaines comme johanna brandt.

Je verrais en fonction de mon etat mais quoi qu il arrive une restriction alimentaire ne peut etre que benefique.
Je tiens compte aussi du temoignage que tu as fait de ta femme qui a fait une monodiet de 35 jours qui a pu regler certains problème de nerfs.
Cela donne de l espoir

Okop

Messages : 20
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  Luc le Mar 20 Fév 2018 - 11:19

Il ne faut pas oublier que madame Brandt fit plusieurs jeûnes et cures plus courtes de fruits et de raisins avant sa longue cure de raisins, et que son cancer était déjà disparu (selon les radiographies) lorsqu'elle entreprit sa cure pour éliminer ses douleurs.

Selon la biologiste Boudreau, une mono-diète à long terme pourrait produire des carences, ce qu'une cure de fruits et/ou de légumes ne fera pas selon elle, ainsi que selon Shelton.

Personnellement, je ne crois pas qu'il soit avantageux de prolonger une mono-diète, peu importe l'aliment choisi. Je suis plutôt pour une cure de fruits et de légumes comme le propose Shelton et Mosséri, tout ça sans risque de carences.
avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: grippe et jeûne en cours

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum