jeûne de 21 jours en cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

jeûne de 21 jours en cours

Message  étudiantmed le Ven 24 Mai 2013 - 5:38

16/05 au soir : je fais un test physique pour voir la répercussion du jeûne sur ma force: 15 tractions, 75 kg

Du 17 au 19/05 : fruit + légume + miel

20/05/13 : Jour 1 :
-réveil à 9h30 (10h) entre parenthèse c'est le nombre d'heures passées au lit à partir de l'heure ou je me suis couché, je ne suis donc pas forcément endormi sur toute la durée, tout dépend de mon discourt au reveil.
-poids : 72,5 kg
-j’ai bien dormi, j'ai un peu récupéré de la veille (je n’avais dormi que 5h), je me sens très bien
-j’ai rêvé que je cassais mon jeûne à plusieurs reprise en même pas une matinée

jour 2 :
-réveil à 8h45 (9H30)
-poids : 71,5kg
-j’ ai eu du mal à dormir à cause des palpitations et de la chaleur corporel (réveil à plusieurs reprises sans jamais savoir si j’étais endormi)
-ce matin j’ai un peu mal à la tête
-asthénie+++

jour 3 :
-réveil à 8h (10h)
-poids : 70,5kg
-j’ai très mal dormi, hier soir j’avais faim, j’avais mal au genou gauche + un mal de tête et presque comme de la fièvre, j’étais très asthénique au final je pense avoir dormi 7h.
-j’ai comme une photo phobie + une petite céphalée, mon corps est près à se lever mais pas ma tête
-je suis moins asthénique que hier presque normal, je n’ai pas vraiment faim comparé a hier soir où je pensais à plein de plat, je pense que l’acido cétose s’est fait hier.
-le goût de ma langue est horrible
-TA : 11-7
-Pouls : 47/min
-1h de marche + 1h sieste

Jour 4 :
-Réveil 8h30 (10h30)
-Poids : 69,5kg
-J’ai eu du mal à dormir mais c’était uniquement du à la chaleur
-Ce matin j ai une petite céphalée a gauche, habituellement c est a droite
-Le goût de ma langue était vraiment insupportable, je n’arrêtais pas de penser à ce que je pourrais manger pour l’enlever

Jour 5 :
-Réveil à 8h (10h)
-Poids : 68,5kg
-J’ai assez bien dormi, bien que je me sois couché à 22h, je me suis endormi qu’à minuit car je n’avais pas envie de dormir. Après, je n’ai pas eu de
gène particulier, si ce n’est le retour de quelques fourmillements au bras droit à un moment donné. Je ne sais pas à quoi ils sont dues, j’ai du
porter 12 kilo pendant 5 min est-ce que c’est à cause de ça (j’ai un problème avec le nerf ulnaire, mon médecin m’a dit que c’était due à une
hypertrophie musculaire)? Avant le jeûne j’en avais tous les jours depuis 4 semaines, et ça pouvait continuer dans la journée, c’était vraiment
désagréable pour dormir. Depuis que j'ai commencé le jeûne je n'ai pas eu ce genre de désagrément
-je me sens assez bien, pas de céphalée
-le goût de ma langue est toujours présent mais c’est moins insupportable qu’hier.
-Pouls :47

étudiantmed

Messages : 10
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 21 jours en cours

Message  admin2 le Ven 24 Mai 2013 - 10:43

L'asthénie n'est pas anormale, la plupart des jeûneurs ressentent une fatigue pouvant varier beaucoup d'un jeûneur à l'autre et chez un même jeûneur d'un jeûne à l'autre. L'activité physique en période de jeûne n'est pas souhaitable puisque durant cette période, écrit Boudreau 'les muscles du jeûneur ne sont pas aptes à des exercices importants; une personne qui jeûne supporte moins bien les exercices longs'.

Duverney-Guichard écrit :

L'asthénie physique est retrouvée constamment dans les différentes études concernant la grève de fa Faim ou les situations de dénutrition non volontaire.

Paradoxalement, elle n'apparaît que rarement dans les études sur le jeûne volontaire et le
régime hypocalorique réalisés en milieu hospitalier. Ce fait traduit peut-être une certaine partialité des observations ou plus certainement une façon de vivre différemment des situations à priori identiques (l'absence de nourriture).

II est de constatation courante que les «meneurs» de mouvement de grève de la faim qui pourtant s'agitent plus, parlementent, se déplacent, supportent beaucoup plus facilement cette situation, avec moins de fatigue que le reste du groupe qui ne fait que suivre, un peu contraint et forcé et dont les convictions sont peut-être moins vives.

BOLLER (I8) rapporte une expérience américaine d'un jeûne de 10 jours chez une quinzaine de personnes en ambulatoire où il ne fut noté aucune diminution du rendement dans le travail qui a été poursuivi, malgré une fatigabilité plus grande. Cette asthénie physique est souvent rattachée à un état de torpeur, d'apathie, d'affaiblissement de l'état général, parfois de prostration : comparable pour certains à l'asthénie addisonienne. II est en réalité plus juste de constater qu'il existe au cours du jeûne une fatigabilité accrue avec une incapacité à réaliser des efforts violents et/ou soutenus.

L'asthénie psychique n'est jamais décrite au cours du jeûne; au contraire beaucoup d'auteurs parlent d'un état d'euphorie à rattacher pour certains à l'état de Cétose, à la sécrétion importante d'endorphines pour d'autres.

Quoiqu'en dise le docteur Duverney-Guichard, un bon pourcentage de jeûneurs ressentent une fatigue assez importante pour les tenir au lit. Il est cependant vrai que plusieurs ont de la difficulté à s'imposer un repos bénéfique, souhaitable et nécessaire à la régénération.

En ce qui a trait à l'asthénie psychique, ce qu'écrit Duverney-Guichard est un peu en contradiction avec les résultats de certains examens qu'il fit passer au jeûneur de 42 jours, où il constata les faits suivants :

2.2.3. Étude neuro psychologique

L'analyse des différents tests et épreuves pratiqués n'a pas montré de modification des performances au cours des 3 premiers examens. Par contre, à partir de la 4e semaine, on note une détérioration avec un abaissement des rendements à toutes les épreuves. Ceci n'est pas dû à une diminution des capacités intellectuelles, mais à une baisse de l'efficience liée à un ralentissement général.

On peut remarquer qu'il ne nota pas d'augmentation des performances psychiques durant les trois premières semaines et une diminution de celles-ci durant la quatrième semaine.

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 21 jours en cours

Message  étudiantmed le Sam 25 Mai 2013 - 8:05

oui je m'attendais dèjà a ça, par contre je pensais que la concentration serait amélioré, les premier jour c'était difficile d'apprendre mais la je retrouve mes capacité d'avant le jeûne

Jour 6 :
-Réveil à 9h (10h)
-J’’ai très bien dormi, hier j’étais très fatigué en fin de journée (je suis rentré chez moi donc j'ai bouger à droite à gauche en fin de journée, c'est exceptionnel) donc je me suis endormi très rapidement
-Je vais très bien, à part ce goût de langue qui ne me lâche pas, hier le goût est devenu de plus en plus immonde progressivement donc je pense qu’aujourd’hui ca sera pareil…

normalement à partir de demain le goût devrait s'atténuer non?

étudiantmed

Messages : 10
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 21 jours en cours

Message  admin2 le Sam 25 Mai 2013 - 10:32


À propos des mauvais goûts de la bouche, je ne veux pas te décourager mais il peut arriver que cela soit présent durant toute la durée du jeûne dans certains cas.

Lorsque la toxémie diminue et/ou est éliminée, la langue redevient rose le matin, la mauvaise haleine disparaît ainsi que les mauvais goûts dans la bouche.

Le problème est qu'il n'y a pas vraiment de façon d'éliminer ce goût qui, bien souvent décourage certains jeûneurs. Certains ajoutent quelques gouttes de jus de citron à leur eau mais il semble que le mauvais goût revient aussi vite.

Dans certains cas, relativement rares, les gencives suintent un liquide de différentes couleurs, indiquant que le jeûneur élimine beaucoup d'agents toxiques. Ce fut le cas d'un jeûneur sur le présent site qui constata ce phénomène lors de plusieurs de ses jeûnes, jusqu'à ce que finalement cela cesse. Il faut dire que ce jeûneur était très intoxiqué par beaucoup de médicaments. Aujourd'hui, ses gencives sont saines alors qu'à l'époque, le dentiste lui avait dit qu'il perdrait probablement toutes ses dents.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 21 jours en cours

Message  étudiantmed le Mar 28 Mai 2013 - 9:32

Jour 7 :
- Réveil à 8h20 (9h30)
- Pas de changement, je vais bien comme hier, le goût de ma langue est moins génant
Jour 8 :
- Réveil à 8 (9h)
- Poids : 66,5kg
- la faim réapparait par ci par la
Jour 9 :
- Réveil à 8 (9h)
- Poids : 66kg
- Pas de changement,

à mon avis j'arrêterai mon jeûne à deux semaines, ça dépendra de ma perte de poids (ca fait 9kg en 9 jours... mais j'ai l'impression que ca diminue) et de ma motivation surtout vis à vis du goût de ma langue et de la reprise sportive

étudiantmed

Messages : 10
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 21 jours en cours

Message  admin2 le Mar 28 Mai 2013 - 10:10

j'arrêterai mon jeûne à deux semaines, ça dépendra de ma perte de poids (ca fait 9kg en 9 jours... mais j'ai l'impression que ca diminue) et de ma motivation surtout vis à vis du goût de ma langue et de la reprise sportive

Puisque ce jeûne n'a pas de but thérapeutique, comme l'élimination d'une affection particulière, deux semaines sont généralement suffisantes pour nettoyer l'organisme, surtout si nous n'avions pas de réelles mauvaises habitudes alimentaires et un mode de vie correct.

Pour la perte de poids, effectivement, elle diminue à mesure que le jeûne se prolonge, plus spécialement à partir de la fin de la deuxième semaine car l'organisme commence à s'alimenter davantage de ses lipides.
Voir : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 21 jours en cours

Message  étudiantmed le Ven 31 Mai 2013 - 8:18

Jour 10 :
- Réveil à 8h (9h)
- Quelques brulures à l’estomac au reveil,
Jour 11 :
- Réveil à 8h (9h)
- Poids :65kg
- RAS
Jour 12 :
- Réveil à 8h (9h)
- Poids :65kg (c’est une balance analogique donc j’ai du mal à voir…) en tout cas la diminution a bien ralentit donc la perte de muscle également.
- mes tendinites ne me font plus mal, j'espère que ca sera une véritable guérison (je ne le saurai qu'à la reprise des activités sportives).
- cependant j'ai encore des fourmillements dans le bras sur le trajet du nerf ulnaire, j'irai faire un examen pour savoir à quoi c'est due parce que c'est assez pénible pour dormir.

étudiantmed

Messages : 10
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 21 jours en cours

Message  admin2 le Ven 31 Mai 2013 - 11:00


j'ai encore des fourmillements dans le bras sur le trajet du nerf ulnaire, j'irai faire un examen pour savoir à quoi c'est due parce que c'est assez pénible pour dormir.

Il est possible que ce problème d'engourdissement ne soit pas réglé par le jeûne et qu'il nécessite l'intervention d'un ostéopathe ou d'un chiropraticien ou autre thérapeute semblable. J'ai posé la question à mon épouse qui eut un tel ennui, présent avant et durant un de ses nombreux jeûnes. Il fut réglé lors d'une visite chez son chiropraticien.

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 21 jours en cours

Message  étudiantmed le Dim 2 Juin 2013 - 9:59

dans ma présentation, j'avais déjà dit que je ne faisais pas entièrement confiance au médecine parallèle, l’ostéopathie en fait partie, du fait que chez eux une douleur à tel ou tel articulation correspond uniquement à une étiologie...
ils ne pensent pas au diagnostic différenciel, j'ai prit des cours chez un spécialiste et au final ça m'a laissé plus sceptique qu'autre choses, même si je pense qu'il y a un réel bénéfice à les consulter.
pour moi mon gène parait être plus un problème anatomique ou bien la conséquence d'une position inadéquat que j'ignore (exemple ça peut me le faire devant mon pc), je verrai ça plus tard

Jour 13 :
- Réveil à 8h (9h)
- RAS

Jour 14 :
- Réveil à 8h (9h)
- Poids :64,5

j'arrête mon jeûne ce soir à 20h, ca fera 14 jours et 14 nuits à l'eau
je pense le couper avec du citron mélangé à du miel
demain ça sera jus de fruit jusqu'au soir où je prendrai un fruit
puis les 2 jours suivant uniquement des fruits


étudiantmed

Messages : 10
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 21 jours en cours

Message  admin2 le Mar 4 Juin 2013 - 0:55

Bravo pour ce jeûne de 14 jours!

Merci pour le récit de ton expérience.

Il serait intéressant de connaître les résultats de ce jeûne, même les observations qui peuvent te sembler anodines.

Au plaisir de te lire!

PS. Ton jeûne a-t-il été exécuté au repos ou en étant actif?




admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 21 jours en cours

Message  étudiantmed le Mar 4 Juin 2013 - 10:31

Merci à vous de m’avoir suivie et informé sur plusieurs points!

Alors pour le jeûne j’étais au repos physique mais en période d’examen, je ne l’ai pas mentionné pour éviter les remarques (je sais que ça n’est pas bien).

Ce que je peux dire, c’est que même si je pense que les bienfaits au niveau du corps n’ont pas forcément été optimum à cause du stress que ça a pu générer (parce qu’il y en a forcément un peu), moi c’est la première fois que mes examens se passe si bien d’un point de vue psychologique. Mes capacités de concentration étaient altérés les 5 premiers jours mais après c’était normal, et maintenant je vais encore mieux qu’avant, donc c’est parfait

La reprise s’est très bien passée, c’est vraiment incroyable comment mes sensations du goût sucré ont augmentées, j’étais presque obligé de dilué les jus de fruits, cependant j’ai l’impression que les sensations s’estompent petit à petit.

C’est incroyable comment une gorgée de jus pouvait donner cette sensation de plénitude, on n’a plus besoin de rien après, toutes les recettes que j’imaginai depuis un moment ne me donnaient plus du tout d’envie, c’est vraiment un traitement contre la gourmandise !

Ce matin à 8h j’ai eu une grosse céphalée et des nausées, ça fait très longtemps que j’en n’avais pas sentie une comme ça. Bien que pour vous ca serait synonyme de détoxification, je pencherai plutôt pour une remontée de la pression artérielle (ça colle d’ailleurs très bien avec le pic de glucocorticoïde du matin) qui causerait alors une hypertension intracrânienne passagère (céphalées et nausées en sont des symptômes) ou bien ni aurait pas aussi un lien avec l’arrêt de l’acidose ? en tout cas ce n’était comme les céphalées que j’ai d’habitude (pulsatile dans la tempe quand je suis trop sur le PC), c’est la même que j’ai eu lors de l’acido cétose en début de jeûne (mais celle là n’était pas si intense).

Pour les améliorations, je ne peux encore rien dire, j’attends avec impatience de reprendre le sport pour voir ce que ca donne (coude, genoux, performance), je vous tiendrai en courant!

Pour la reprise alimentaire mettez vous d’abord les lipides ou bien les protéines (ou bien les deux en même temps)?

merci!

étudiantmed

Messages : 10
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 21 jours en cours

Message  admin2 le Mar 4 Juin 2013 - 18:48

Il est certain qu'un jeûne au repos complet est plus efficace. Néanmoins, une activité mentale demande moins d'énergie qu'une activité physique qui selon Boudreau peut exiger beaucoup de nos réserves. En fait, il n'y a pas uniquement les réserves qui s'épuisent plus rapidement, l'inconvénient est que l'autolyse s'arrête et l'énergie est déviée vers l'effort musculaire plutôt que pour la régénération.

Les bienfaits d'un jeûne ne sont pas toujours immédiats et nécessairement visibles. De nombreux problèmes latents peuvent être tués dans l'oeuf sans que nous le sachions. C'est le cas dont parle le docteur Willem lorsqu'il écrit que les cellules mutées ou cancéreuses ne peuvent vivre ou se développer durant le jeûne.

"Les cellules cancéreuses, bouffeuses de sucre à outrance, ne peuvent survivre dans un organisme en jeûne parce qu'il est en état d'acidose légère. En obligeant l'organisme à consommer ses réserves, on crée un état acidosique, qui est le principal facteur d'extinction de la cellule mutée. Lors du jeûne prolongé, l'organisme s'acidifie d'une manière stable, et le cancer ne peut plus utiliser le sucre dont il a tant besoin pour proliférer. En nous soumettant à un jeûne périodique, nous détruisons les cellules cancéreuses ou mutées de notre organisme avant qu'elles prolifèrent et créent des dommages importants." (Willem)

Tant qu'aux maux de tête lors de la réalimentation ils ne sont pas exceptionnels quoique relativement rares.

Nous avons hâte de voir si les ennuis articulaires présents avant le jeûne seront vraiment éliminés lors de la reprise de l'activité physique.

Bonne continuité!









admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 21 jours en cours

Message  étudiantmed le Lun 17 Juin 2013 - 5:34

Bonjour, je viens vous donner quelques nouvelles par rapport à mes capacités physiques !

Depuis le début du jeûne j’y suis allé progressivement, et aujourd’hui si je me base sur les capacités physiques proportionnelles à mon poids de corps, j’ai retrouvé la même forme qu’au début du jeûne sauf que j’ai 5 kilo en moins (donc en termes de force pure j’ai baissé)

J’arrive de nouveau à faire 15 tractions

Je n’ai pas pu m’exercer à la course car mes douleurs aux genoux sont réapparues (je pense avoir abusé, mais du coup je vais allé faire une radio, je dois certainement avoir un syndrome rotulien), j’ai pu le faire une fois et j’ai remarqué que j’avais perdu en explosivité et en endurance. Cependant, à mon avis, si j’avais pu le faire, je serai à nouveau dans la même forme car la force revient très vite à partir du moment où on l’exerce. A l’opposé de la course à pied, j’ai fais beaucoup de vélo et j’en suis sûr, je suis meilleur qu’avant le jeûne sur ce point.

Mes douleurs aux coudes sont revenues à un moment donné, mais j’en ai trouvé la cause, elles sont du à un exercice, donc en le supprimant ça ne me fait plus mal.

Je suis plutôt agréablement surpris de cette évolution, je ne pensais pas retrouver cette force si rapidement.

En plus, le jeûne m’a permis de faire le point sur mon alimentation général, j’ai bien vu la différence entre apprécié un aliment en le mâchant lentement, et manger comme un goinfre pensant avoir plus de plaisir uniquement en mangeant plus. Cela m’a aussi permit d’équilibrer mon alimentation (je peux me passer de viande sans avoir de manque).

Donc au final je me sens beaucoup mieux, j’ai l’impression d’être plus sain qu’avant.

Merci pour vos conseils tout au long du jeûne, je recommencerai certainement l’année prochaine.

Bonne journée !

étudiantmed

Messages : 10
Date d'inscription : 23/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 21 jours en cours

Message  admin2 le Lun 17 Juin 2013 - 11:35

Merci pour ce suivi.
 
Il existe au cours du jeûne une fatigabilité accrue avec une incapacité à réaliser des efforts violents et/ou soutenus. (Duverney-Guichard)
 Ce qu'écrit Duverney-Guichard s'applique durant le jeûne mais également durant la réalimentation et ce, jusqu'à ce que les cellules musculaires aient renflouées leurs réserves.  Il n'est donc pas surprenant, entre-temps, que les performances soient temporairement moindres .
 
"Les muscles contiennent des réserves de protéines, comme les cellules graisseuses renferment des réserves de gras.

Les muscles sont de véritables mines d'énergie et de nutriments pendant le jeûne. Ils constituent 70% de la masse protéique du corps; les acides aminés qu'ils contiennent peuvent être dégradés en sucres ou être utilisés pour construire les protéines fonctionnelles, telles que les hormones, les protéines sanguines ou les protéines de transport. Enfin, les muscles recèlent des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments utilisables par le corps.

Les muscles diminuent donc de volume au cours du jeûne, mais le nombre de cellules musculaires demeure identique. Nos muscles se vident de leurs réserves, mais ils conservent la même structure. Il faut noter par ailleurs que, puisqu'ils se vident de leurs réserves de sucres (le glycogène), les muscles du jeûneur ne sont pas aptes à des exercices importants; une personne qui jeûne supporte moins bien les exercices longs, mais bien des gens prennent, à tort, ce phénomène pour une dégénérescence des muscles." (Boudreau)

En conclusion, ce jeûne fut bénéfique sur certains points et le sera probablement sur d'autres, sans parler des bénéfices qui ne sont pas apparents.

Au plaisir de t'accompagner lors de tes prochains jeûnes.

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne de 21 jours en cours

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum