Un petit bonjour !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un petit bonjour !

Message  Lapetiteisa le Lun 16 Mai 2016 - 5:05

Bonjour,
Je suis ravie de découvrir ce forum.
Je suis française, marseillaise.
Je m'intéresse depuis peu au jeûne. J'ai un Crohn léger et une maladie articulaire chronique s'y est récemment associé (que mon rhumato n'a pas clairement nommée, polyarthrite rhumatoïde certainement).
Je suis marathonienne amateur et je suis donc très handicapée par ces deux pathologies.
Je suis sous traitement pour Crohn et depuis 5 semaines pour les articulations.
J'ai l'impression que le corps médical est assez désemparé face à ces maladies auto immunes.
J'ai décidé d'être active dans mon propre traitement, je vais donc partir fin août à Goryachinsk pour jeûner.
Je vous ferais part de mon expérience.
Bonne journée à toutes et à tous.

Lapetiteisa

Messages : 3
Date d'inscription : 16/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit bonjour !

Message  Luc le Lun 16 Mai 2016 - 12:43

Bienvenue sur le forum et merci pour ton commentaire !

Oui, le jeûne agit favorablement sur les maladies auto-immunes, les problèmes articulaires et sur les troubles intestinaux.

J'ai déjà visionné ce documentaire sur le jeûne en Russie et fait quelques commentaires concernant certaines pratiques observées. Je copie ici ces remarques faites à un autre participant :

Vers le début de la vidéo, on montre une clinique de jeûne où les curistes font diverses activités physiques deux ou trois heures par jour, reçoivent des bains de vapeur, sauna, des massages … etc..

Toutes ces activités, selon la vidéo aideraient à éliminer les toxines accumulées dans l’organisme du jeûneur. Ceci semble contradictoire avec ce qu’écrivent Shelton et d’autres spécialistes du jeûne qui, au contraire, demandent aux jeûneurs de se reposer le plus possible afin que l’élimination (autolyse) puisse être augmentée.

Il faudrait commencer par essayer de comprendre ce qu’est l’élimination! Voici ce qu’on peut lire dans « Jeûner pour revivre »  (Mosséri) Il écrit :

« Pour aider l'élimination, il faudrait savoir au moins comment elle se déroule. Éliminer ne veut pas dire aller à la selle, car le contenu des intestins est déjà hors de l'organisme et sortira tôt ou tard. L'élimination se passe surtout au niveau des cellules qui forment tout l'organisme. Nous avons tous étudié la première leçon de biologie où on nous décrit la cellule par un petit cercle entouré d'une membrane avec un noyau au centre. Quand cette cellule trouve sur son chemin une particule alimentaire, elle l'englobe, la digère, l'absorbe et l'assimile. Après cette élaboration, elle rejette les déchets dans le sang. Voilà l'élimination (l'autolye). C'est l'élimination des déchets cellulaires dans le sang, déchets du métabolisme. Comment peut-on aider cette élimination-là?

Ensuite, quand le sang se charge de ces déchets, les reins les filtrent pour les rejeter dans la vessie en tant qu'urine. Une autre partie de ces déchets trouve son chemin vers les poumons qui les oxydent par la respiration. Enfin, une dernière partie est déversée dans les intestins en attendant d'être évacuée avec les selles. Ainsi, quand on va à la selle, on évacue des déchets déjà éliminés par les cellules. Quand on urine, on rejette des déchets déjà éliminés au niveau des cellules. Comment peut-on aider cette élimination?

L'élimination au niveau des cellules se fait à l 'aide de l'énergie nerveuse. Nous pouvons aider cette élimination si nous assurons un débit abondant d'énergie nerveuse. L'énergie nerveuse, nous ne pouvons pas la fournir ou nous la procurer. Tout ce que nous pouvons faire, c'est économiser sa dépense pour recharger nos batteries. Et le seul moyen de recharger nos batteries, c'est par le repos et le sommeil. Donc, nous avons à notre disposition un moyen passif et non actif pour augmenter l'énergie nerveuse.

Par contre, quand on fait des massages, de l'hydrothérapie, des bains, de la marche, du travail ou toute autre activité durant le jeûne, on dépense son énergie nerveuse et il n'en restera plus beaucoup pour l'élimination. Voilà pourquoi toutes ces mesures dévient l'énergie vers les muscles et les organes au lieu de la garder concentrée dans l'autolyse. »
À remarquer que dans les premières années où Shelton supervisait des jeûnes, il mettait l’accent sur l’activité physique. Après quelques années, il se rendit compte que ses patients qui n’étaient pas actifs se rétablissaient plus rapidement. Il élimina donc cette façon de faire, tout comme il le fit pour les purges et les lavements, qui soutiraient énormément l’énergie vitale nécessaire pour l’autolyse et la régénération.

__________________________________________


De son côté, la biologiste Nicole Boudreau, qui jeûna à plusieurs reprises et supervisa des milliers de jeûnes abonde dans le même sens. Elle écrit dans "Jeûner pour sa santé" :


"Le jeûne actif n'est pas thérapeutique. C'est une question de calories et d'énergie. Pour se détoxiquer en profondeur, le corps a besoin d'énergie; or le travail musculaire multiplie de dix à vingt fois sa dépense énergétique par rapport à l'organisme en repos. C'est un coût énergétique très onéreux pour un organisme en jeûne qui vit de ses réserves.

Quand une personne marche, elle doit fournir des calories aux muscles longs de ses cuisses; la circulation sanguine est amplifiée dans les jambes en action au détriment des autres organes. Le débit sanguin dans l'organisme ne peut être maximal dans tous les organes à la fois. Lorsqu'il y a afflux supplémentaire de sang dans un organe en travail, il y a baisse dans un autre.

Un organe en autolyse a besoin d'un apport d'énergie important, et la circulation sanguine s'y intensifie. La personne qui jeûne ressent clairement cet accroissement localisé du débit sanguin; elle ressent un engorgement dans l'organe en autolyse. Si elle décide de courir, la circulation sanguine est immédiatement canalisée vers les muscles des jambes; l'autolyse cesse alors complètement dans l'organe où elle se déroulait.

Les processus d'autolyse sont exigeants. Le repos stimule l'autolyse et l'activité physique le freine. Il est donc nettement préférable de garder le lit en période de jeûne et de dormir le plus possible. En panne de sommeil, on se détend, on reste allongé et on rêvasse. Pendant que l'on se repose et que l'on dort, le corps se transforme, se rénove.

Dans la vie de tous les jours, ces activités de régénération se déploient surtout la nuit, quand le corps est inactif. Chaque nuit de sommeil est une pause au cours de laquelle le corps se détoxique et se rééquilibre. Ces activités réparatrices ne s'accomplissent pas non plus si l'on jeûne debout.

Le jeûne en repos est donc doublement payant: l'organisme désintègre ses toxines et ses structures usées pour se sustenter, et l'état de repos exalte les activités de réparation. Le jeûne devient donc thérapeutique. Et la motivation à le pratiquer s'en trouve décuplée."
________________________________________


Même s'il semble y avoir contradiction entre les diverses façons d'exécuter un jeûne, il n'en demeure pas moins que l'organisme du curiste en profite. Même lorsque nous ne jeûnons pas, durant la nuit le corps passe en mode nettoyage, d'ailleurs la langue chargée et la mauvaise haleine du matin en font foi. Néanmoins, l'organisme doit récupérer durant la nuit et recharger ses "batteries" en raison des efforts durant le jour, et sans doute autolyser un peu moins

L'important est que l'organisme utilise ses propres réserves pour se nourrir, passant ainsi en mode autolyse pour se nourrir et se régénérer. Donc, jeûner ou manger très peu active ce processus. Néanmoins, il semble que pour se régénérer, notre système nécessite beaucoup d'énergie vitale, ce que le repos lui procure.

Tant qu'à la "perte musculaire" dont parlent certains spécialistes, nous ne devrions pas nous en faire avec cela car une fois le jeûne terminé, les muscles se renflouent rapidement. Voir ce qu'écrit Boudreau à ce sujet : Musculature et jeûne

En conclusion, ce qu'on doit comprendre dans ce qu'écrivent Shelton et Boudreau est qu'en jeûne, nous vivons sur nos réserves et le but est d'économiser nos énergies pour qu'il y en ait assez pour régénérer l'organisme. Selon eux, la régénération, le rétablissement des organes lésés demandent beaucoup. Si l'organisme n'est jamais au repos, comment peut-il se régénérer, cela devient du surmenage pour un système vivant sur ses réserves. Ayons toujours à l'idée le règne animal, lorsqu'un animal malade jeûne, de façon instinctive, il se repose. Si nous n'avons que la nuit, parfois trop courte, peut-être est-ce insuffisant pour régler tous nos problèmes. D'ailleurs, en principe, chaque nuit devrait être suffisante pour nous régénérer mais, avec le surplus de nourriture que les gens absorbent, souvent de mauvaise qualité, sans parler des produits chimiques .... etc. le temps de récupération est insuffisant. Donc, on accumule des agents toxiques qui à la longue provoquent des problèmes de santé. En jeûne, on laisse le temps à l'organisme de se purifier et de se régénérer à son rythme, sans essayer de stimuler l'autolyse par toutes sortes de pratiques "d'élimination".

Au plaisir de te  lire !

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit bonjour !

Message  ncm le Lun 16 Mai 2016 - 19:15

Sois la bienvenue sur le forum,

Et merci par avance de nous faire partager ton expérience à venir.

Au plaisir.

ncm
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 39
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit bonjour !

Message  bernie42 le Mar 17 Mai 2016 - 15:52

Bonjour Lapetiteisa , ça fait plaisir de voir une sportive sur ce forum, bon séjour à Goryachinsk !

bernie42

Messages : 95
Date d'inscription : 03/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit bonjour !

Message  Lapetiteisa le Mer 18 Mai 2016 - 9:13

Merci pour votre chaleureux accueil !
Et oui, je suis sportive et très active... du coup, les quelques massages et quelques séances de sauna de Goryachinsk vont passer pour être de vraies vacances à mon organise et à mon esprit !
Je garde en tête, cher Luc, tes conseils et j'en ferais le moins possible... pour une fois
A bientôt !

Lapetiteisa

Messages : 3
Date d'inscription : 16/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un petit bonjour !

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum