Jeûne et santé
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Besoin de conseils, adénome hypophysaire

Aller en bas

Besoin de conseils, adénome hypophysaire Empty Besoin de conseils, adénome hypophysaire

Message  Cedbutrue le Sam 12 Oct 2019 - 7:09

Bonjour à toutes et tous,

Je me présente brièvement: j'ai 46 ans, je découvre fortuitement une tumeur de l'hypophyse cet été à l'occasion d'examens imprévus.
Je me sens en forme, cette cochonnerie n'a aucune incidence sur ma santé alors qu'elle est grosse ( 36x24x24 mm ).
Je revois le neurochirurgien avec tous mes examens dès que j'arrive à joindre le secrétariat.
En attendant, avant toute décision d'exérèse ( encore faut-il que cela soit réalisable, je verrais ce qu'on me dira ) je me dis que m'occuper moi-même de mon soucis avec ce fabuleux outil dont la nature nous a pourvue, ne peut être que bénéfique.

Je suis sensibilisé au jeûne depuis quelques temps, jeûne que je pratique un peu à ma sauce.
Néanmoins, pour attaquer mon "affaire" il me semble que je dois passer à quelques choses de plus profond, mais en y consacrant le temps qu'il m'est possible d'y consacrer en rapport avec les semaines bien remplies que tout le monde connaît... D'où mon interrogation:
Pensez-vous que des jeûnes secs successifs de 3 à 4 jours, calés quand il m'est possible de le faire, sont susceptibles de déclencher des autolyses suffisantes pour la réduire?

Je m'en remet à vos conseils, merci d'avance pour l'intérêt que vous porterez à mon histoire.

Cedbutrue

Messages : 2
Date d'inscription : 12/10/2019

Revenir en haut Aller en bas

Besoin de conseils, adénome hypophysaire Empty Re: Besoin de conseils, adénome hypophysaire

Message  Jeff le Mar 15 Oct 2019 - 4:05

Salut Ced,

Je te souhaite du courage pour l'épreuve que tu traverses. (j'adore ton nom, qui me parle beaucoup, étant amateur de musique un peu stimulante)

Selon mes lectures, un jeûne long est nécessaire dans ce genre de cas...

voici ce qu'écrit Shelton, page 75 de son livre "le jeûne":

Shelton a écrit:Pendant un jeûne les accumulations des tissus superflus sont examinées et
analysées ; les éléments composants rendus disponibles sont passés au département
de la nutrition afin de servir à l’entretien des tissus essentiels; les déchets sont
éliminés de façon complète et permanente.
La rapidité d’absorption des tumeurs chez les individus qui jeûnent varie
suivant une variété de circonstances connues et inconnues. Voici quelques facteurs
dont dépend cette rapidité : l’état général du patient, la quantité de surplus
contenue dans son corps, le genre de tumeur, la dureté ou la mollesse de la tumeur,
le siège de la tumeur, l’âge du patient.
Voici deux exemples extrêmes qui montreront la grande variation qui existe
dans la rapidité d’absorption.
Une femme de moins de 40 ans avait un fibrome utérin de la grosseur d’un
pamplemousse moyen. Il se résorba complètement en vingt-huit jours d'abstinence
totale de nourriture, excepté d’eau. Cette rapidité d’absorption fut particulièrement
rapide. Un autre cas est celui d'une tumeur semblable chez une femme
à peu près du même âge. Dans ce cas, le fibrome était de la grosseur d’un œuf
d'oie. Un jeûne de vingt et un jours réduisit la tumeur à la grosseur d’une noix.
Le jeûne fut interrompu à cause du retour de la faim. Un autre jeûne, qui eut
lieu quelques semaines plus tard et qui dura dix-sept jours, fut nécessaire pour
amener la résorption totale de la tumeur. C’est un exemple de résorption particuli
èrement lente

Je te conseille vivement de lire cet ouvrage (disponible en pdf sur internet, je ne sais pas si cela est légal)
Jeff
Jeff
Modérateur

Messages : 404
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 49
Localisation : Suisse romande

https://jeune-et-sante.ch

Revenir en haut Aller en bas

Besoin de conseils, adénome hypophysaire Empty Re: Besoin de conseils, adénome hypophysaire

Message  Cedbutrue le Mar 15 Oct 2019 - 11:17

Merci Jeff pour ton soutien et félicitation pour tes goûts musicaux :wink:.
Je vais approfondir mes connaissances grâce à cet ouvrage. Cela m'aidera sûrement à organiser mon plan de bataille.

Cedbutrue

Messages : 2
Date d'inscription : 12/10/2019

Revenir en haut Aller en bas

Besoin de conseils, adénome hypophysaire Empty Le jeûne et la migraine

Message  Feferari le Dim 26 Jan 2020 - 15:01

Bonsoir, je voudrais commencer une cure de jeûne à l'eau de 7 jours,mais je suis sujet migraine très forte. Dès le début de la douleur si je ne prends pas les médicaments adéquat je commences vomir et me retrouve à l'hôpital.
J'aimerais savoir s'il est possible que je puisse prendre le médicament dès le début de la douleur. :wink:merci à tous

Feferari

Messages : 1
Date d'inscription : 26/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Besoin de conseils, adénome hypophysaire Empty Jeûne et Rch

Message  Jack 1207 le Lun 27 Jan 2020 - 13:03

Bonjour, j’ai 46 ans et je suis atteinte de rch depuis 5 ans. Je suis sous imurel 125mg/ jours et depuis tout va bien plus de symptômes une vie sans soucis particulier. Je suis sportive et je m’intéresse un peu à tous ce qui peut apporter de l’énergie ! Aussi je me suis penchée sur le jeûne intermittent que je trouve particulièrement agréable! Voilà 3 mois que j’ai donc commencé à jeûner essentiellement le petit dej! Mais voilà que depuis quelques semaines les symptômes de la rch sont revenues et en force! Du coup prise de sang un taux de 406 contre 96 il y a 6 mois d’eosinophiles. Je me demande ce qui cloche ? Je suis certaine que le jeûne a détraquée mes intestins et ça m’embête beaucoup j’aimerais beaucoup pouvoir continuer à jeûner. Quelqu’un a déjà vécu ce genre d’expérience ? Avez vous des conseils ? Solutions ? Merci

Jack 1207

Messages : 1
Date d'inscription : 27/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Besoin de conseils, adénome hypophysaire Empty Re: Besoin de conseils, adénome hypophysaire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum