Jeûne et santé
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : stocks imminents chez Amazon et ...
Voir le deal

Présentation et demandes renseignements pour éventuelles complications sur ma constitution

Aller en bas

Présentation et demandes renseignements pour éventuelles complications sur ma constitution Empty Présentation et demandes renseignements pour éventuelles complications sur ma constitution

Message  Ilya le Sam 24 Déc 2016 - 8:57

Bonjour à tous,

Je me présente, je suis un homme, âgé de 30 ans. Je m'intéresse au concept de jeûne depuis un certain temps, et je compte en entamer un dès demain, le premier, d'une durée de 3 jours, pour familiariser mon organisme à cette nouvelle expérience. Puis, augmenter progressivement les durées de jeûnes en les espaçant de 1 mois et demi, voire 2 mois. Mon objectif, à moyen terme, est d'atteindre 7 voire 10-12 jours (jeûne hydrique, au repos). Mon attente est importante et les objectifs essentiellement thérapeutiques.

J'ai découvert ce site hier, et je remercie tous ceux qui contribuent à alimenter en informations de qualité son contenu ! car c'est une vraie mine d'or, en comparaison de tout ce qui foisonne de contradictoire sur le sujet... Je n'ai pas encore tout parcouru, mais je le ferai.

Donc, je me permets de présenter mon "problème", qui est d'ordre intime. Je précise que ma démarche n'est absolument pas exhibitionniste, seulement, la crainte de complications futures et d'aggravations potentielles de mon état de santé - ce qui serait le comble puisque je vise au contraire la guérison - me poussent à faire appel à vos connaissances approfondies du principe de jeûne.

Il y a près de deux ans maintenant, je subissais une opération de la verge, à cause d'une courbure qui m'handicapait dans ma vie sexuelle. Bref, je restitue rapidement le principe de cette opération : greffer sous la peau du pénis des "surjets" (petites pièces métalliques), au nombre de trois, et liés entre-eux par des fils spéciaux (que l'organisme tolère et ne résorbe pas) afin de retrouver une inclination correcte.

Donc, je souhaite vivement me lancer dans cette expérience de jeûne, mais j'ai lu ici quelques posts sur le principe d'autolyse. Voici donc le fond de mon problème : existe-t-il un risque de complication sérieux me concernant ? Est-ce que l'organisme pourrait détériorer de lui-même ces corps étrangers (surjets + fils) en les estimant à tort superflus à mon équilibre général ?

Ou bien en accomplissant un travail cellulaire sur ces zones, au niveau des tissus (principale source de douleur) est-ce qu'un déséquilibre ne risquerait pas d'être créée entre le positionnement des surjets et des fils, et finalement d'empirer mon état au lieu de l'améliorer ? (un décalage de centimètres, voire millimètres pourrait causer des douleurs importantes)

Je précise que c'est principalement pour la partie génitale, et les douleurs récurrentes qui me tiraillent, que je souhaite me lancer en jeûne. Mon expérience personnelle me fait me détourner de la médecine traditionnelle et donc miser maintenant sur l'intelligence instinctive du corps à s'auto-guérir. Mais voilà, la présence de ces corps étrangers dans mon organisme me fait douter de la pertinence de ma démarche... Surtout que c'est précisément sur cette zone que j'attends une action thérapeutique... D'un autre côté, je n'ai plus vraiment d'alternative...

Désolé pour mon post, et ces précisions sans doute inhabituelles, mais je n'ai pas trouvé meilleures sources de renseignements que ce forum !

J'imagine que pour ma première expérience de jeûne, de 3 jours, il n'y a aucun risque sérieux de complication par rapport à ma situation, non ?

Mais j'ai lu aussi que pour des effets thérapeutiques, il fallait viser un jeûne nettement plus long (ce que je recherche à terme), oui, mais à but curatif ! (pas aggravant !)

Merci de m'avoir lu, et merci à l'avance pour vos futurs éclaircissements. Bonnes fêtes de fin d'année à tous.

Ilya

Messages : 1
Date d'inscription : 24/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Présentation et demandes renseignements pour éventuelles complications sur ma constitution Empty Re: Présentation et demandes renseignements pour éventuelles complications sur ma constitution

Message  Luc le Sam 24 Déc 2016 - 21:43


Bienvenue sur le forum !

Ta question est très pertinente. Il est normal de se poser de telles questions.

En principe, il n'y a pas de contre-indication à jeûner avec une prothèse ou autres trucs semblables. Une question similaire a d'ailleurs déjà été placée sur le forum. Voici ce qu'une spécialiste québécoise du jeûne nous répondait à ce sujet :

Courriel envoyé à une spécialiste du jeûne (Adèle Arsenault) :

20 janvier 2009,

Bonjour Adèle,

Nous espérons que tout va bien pour toi et que ta santé est bonne.

Ce matin nous avons reçu ce message sur notre site et je me demandais quelle est ton opinion là-dessus et si vous avez déjà, dans votre centre supervisé un tel cas. Voici le message:

"Bonjour à vous tous.

Tout nouveau sur ce forum, que j' apprécie son sérieux et sa qualité; une question me turlupine.

Peut-on jeûner quand on est porteur d' une prothèse (implant mamaire, articulation hanche, genoux ect.....)??. N' y a-t' il pas un risque de rejet; bien que la prothèse soit en matériau inerte."


Sur notre groupe, plusieurs ont jeûné avec des prothèses dentaires. Un homme "Knut", a à son actif plusieurs jeûnes dont un de 30 jours, un de 35 et le dernier de 40 jours et cet homme a un implant ainsi qu'une couronne. Cependant, pour ce qui est des implants mamaires, nous nous demandions si c'était la même chose.

Voici ce que mentionnait Knut (98k), un participant ayant plusieurs longs jeûnes à son actif à propos des prothèses dentaires:

"Je me suis posé la même question, en jeûnant, peut être par confusion avec l'argile que j'utilise beaucoup.

Pour les lentilles de contact ( prothèse ) RAS, aucune intolérance.
pour les dents sur pivots et couronnes, finalement, pas de soucis, par contre, pas mal de douleurs dentaires, et un palais très fragile lors de la réalimentation.

Pas d'autres prothèses, je ne puis me prononcer."

_________________________________________


Bonjour Lison et Luc

Il n'y a pas de problèmes à jeûner avec une prothèse. Le corps est intelligent, il encapsule la prothèse pour se protéger et la garde. Il y aurait problème de rejet avec une greffe , c'est pour ça que les gens prennent des médicaments anti-rejet.

Bonne continuité

Adèle Arsenault

Pour lire la suite voir le lien suivant :
https://jeune-et-sante.forumcanada.org/t286-prothese-et-jeune

Selon ce qui précède et selon les autres réponses mentionnées sur le lien proposé, un jeûne pourrait être effectué, un jeûne même relativement long. Néanmoins, il se peut que certaines douleurs soient présentes à ce niveau de façon temporaire. Évidemment, nous n'avons pas de cas identiques, mais en principe cela pourrait aider à diminuer les douleurs. Dans les faits, si je comprend bien, la prothèse a pour but de redresser le membre en question, et le jeûne pourrait aider à diminuer les douleurs.

Dans un autre ordre d'idées, certaines prothèses redressent des dents avec parfois une certaine douleur. Il est probable que le jeûne dans un tel cas aiderait à soulager les malaises. À tout événement, le jeûne agit positivement sur tout l'organisme et n'a pas d'effets secondaires. Naturellement, tout comme l'écrit Adèle Arsenault, si c'était une greffe, le jeûne serait contre-indiqué.

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas.

Au plaisir de te lire !


Luc
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum