Jeûne à durée indéterminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne à durée indéterminée

Message  Aomame le Mar 7 Jan 2014 - 15:16

J'ai décidée de me lancer dans un jeûne. J'espère tenir au minimum 3,4 jours et si possible,1 semaine.
Mais j'ai peur que ce soit trop difficile car la nourriture est pour moi,un refuge.

1 jour :
_ Violentes colites, j'ai toujours eu mal au ventre. Je pense que le jeûne accentue ces symptômes.
_ Je me sens à fleur de peau, facilement irritable et émotive. Cela s explique par mon hypothyroïdie qui rend mes émotions instables. Néanmoins, j'avais réussi à stabiliser mon état avant le jeûne.
_ Très grande fatigue
_ Aucune sensation de faim
_ Teint lumineux

Aomame

Messages : 6
Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à durée indéterminée

Message  Luc le Mar 7 Jan 2014 - 15:57


Bravo pour ce jeûne entrepris!

Nous savons que tu jeûnes pour des problèmes thyroïdiens ainsi que des kystes aux ovaires. Quelques cas positifs de personnes ayant jeûné sur le présent site t'ont été donnés sur une autre discussion. Pour obtenir ces résultats, les personnes touchées ont dû jeûner relativement longtemps, soit trois semaines et plus.

Un jeûne de 3 ou 4 jours est bien mais nettement insuffisant pour venir à bout de tels problèmes. Les trois ou quatre premiers jours sont les plus difficiles, les suivants devraient être plus faciles.

Divers symptômes en relation avec nos problèmes de santé peuvent même augmenter durant le jeûne, cela est un phénomène normal indiquant généralement que l'autolyse agit à ce niveau.

L'important est de bien se reposer, le repos complet si possible afin que toutes les énergies soient dirigées vers l'auto-guérison.

Bon courage!

Lecture recommandée : le forum [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à durée indéterminée

Message  Aomame le Mer 8 Jan 2014 - 14:40

Merci pour ton soutien.

Je vais essayer de faire un jeûne de quelques jours puis je pense faire un jeûne plus long.

2 ème jour :
_ Je ne ressens pas de véritable difficulté. Le seul inconvénient, c'est est que je vais souvent à la selle. J ai aussi des remontées de bile.
- Ma langue est blanche et j'ai le teint cireux. Ma langue n est pas chargée et mon haleine n'a pas d'odeur désagréable.
_ J ai un véritable dégoût pour la nourriture. Je n éprouve aucune sensation de faim. J ai perdu 1 kg.

Par contre,je bois très peu d eau,un demi litre par jour.Je n ai pas soif et j'ai l'impression que mon estomac ne peux rien supporter. J ai vu sur le forum, qu il fallait boire 1.5 L mais je n y arrive pas

Aomame

Messages : 6
Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à durée indéterminée

Message  Luc le Mer 8 Jan 2014 - 17:12


À propos des quantités d'eau à absorber, cela varie beaucoup d'un spécialiste à l'autre. Shelton ne propose pas de quantité et dit de boire selon sa soif. Mosséri parle de 2 ou 3 verres par jour et d'augmenter les quantités lorsque l'autolyse provoque des réactions difficiles à supporter. Boudreau parle de 1.5 litre par jour.

Voir : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à durée indéterminée

Message  Aomame le Dim 12 Jan 2014 - 2:18

Je reviens donner des nouvelles.

3 ème jour :
_La journée fût très difficile surtout au niveau du mental. J'ai eu tout au long de la journée des pensées négatives,une envie de pleurer constante. Je me sentai vraiment mal.
_Au niveau fatigue, je n ai fait que dormir. J étais épuisée. Il faut dire que ça fait plusieurs mois que je fais des insomnies à répétition.
_La nuit venu, mes symptômes se sont multipliés. Je me sentai de plus en plus mal, un mal être général.

4 ème jour :

_ Toujours aussi dur, avec de violentes douleurs musculaires aux mollets. J ai souvent eu des tendinites et des problèmes de rhumatisme
_Des crises de larmes que j'ai réussi à maîtriser. Je pensai régulièrement à mon père que j'ai perdu à l âge de 12 ans et dont je ne ai toujours pas fait le deuil.J avais l impression de revivre ce drame.
_ La nuit fût encore plus dure. J avais très mal au coeur. Impossible de dormir, mon rythme cardiaque était à 105 alors qu en général, il ne dépasse pas les 70,80. J ai réussi à m apaiser grâce à la cohérence cardiaque.

5 ème jour :
_ Ça allait mieux. Par contre, j ai vomi plusieurs fois, de la bile verte. J ai eu une hépatite médicamenteuse durant mon adolescence avec ses symptômes.

Par contre, je ne comprends pas la plupart des jeuneurs, rapportent un état de béatitude durant le jeûne. Moi, c'est tout le contraire, j ai vraiment eu du mal à tenir ce jeûne. Par ailleurs, je suis cloué au lit. Le moindre effort me fatigue et je n arrive pas à dormir la nuit.

Aomame

Messages : 6
Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à durée indéterminée

Message  Luc le Dim 12 Jan 2014 - 8:33

Si cela peut t'encourager, lorsque mon épouse jeûne (courts et longs jeûnes), les réactions autolytiques sont semblables aux tiennes : grande fatigue, remontée de bile, nausées, sommeil court ... mais, même si son moral n'est pas au plus haut, elle n'a pas de crises de larmes.

Il est vrai que plusieurs jeûneurs n'ont pour ainsi dire aucun symptôme mais, beaucoup jeûnent difficilement comme toi actuellement.  Néanmoins, le pire est probablement passé pour toi, habituellement à partir de la cinquième journée, les choses se replace un peu.  Cependant, il se peut que la fatigue persiste ainsi que les nausées, ce qui est difficile à supporter.  Lorsque les symptômes deviennent insupportables, on peut boire un peu de jus de fruit nature pour diminuer l'action de l'autolyse et obtenir un peu de répit.

Les crampes aux mollets sont probablement dues à une trop faible consommation d'eau;  même en dehors du jeûne, cela se produit si nous sommes trop déshydratés.  Tant qu'aux vomissements, il ne faut pas s'en inquiéter, l'organisme se nettoie.

"La sécrétion de la bile se poursuit habituellement pendant les premiers jours de jeûne. En fait, elle peut être sécrétée en quantités supérieures. Dans certains cas où l'organisme est très encrassé, la sécrétion de la bile augmente beaucoup, soit pendant les premiers jours du jeûne, soit pendant son déroulement. Il est probable qu'elle soit envoyée dans l'estomac où elle cause des nausées et des vomissements.

Pendant le jeûne on constate souvent une cholerrhagie abondante (écoulement de bile) explulsée par les intestins ou par des vomissements... Normalement, la bile n'est déversée que dans les intestins que pour répondre à un besoin de la digestion. Elle est déversée quand le chyme quitte l'estomac et se déverse dans le duodénum. Si aucun aliment n'est ingéré, il n'y a pas de déversement de bile. Les physiologistes sont d'accord sur le fait que, lorsqu'un animal jeûne, il n' a pas d'écoulement de bile dans l'intestin. C'est probablement vrai aussi dans le cas d'un homme réellement en bonne santé, mais ce ne l'est certainement pas pour un homme malade." (Shelton)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bon courage!

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à durée indéterminée

Message  Aomame le Sam 18 Jan 2014 - 23:28

Je te remercie pour ta réponse, c'est très instructive et rassurant de savoir que je ne suis pas la seule à réagir de cette manière. Ta femme est bien courageuse pour entamer des jeûnes aussi longs avec de telles réactions.

Pour ma part, j'ai arrêtée mon jeûne au bout de 7 jours. Je n arrêtait pas de vomir, mon entourage m a mis la pression pour que j arrêté. Par ailleurs, je me sentais incapable de continuer.

En tout cas, les effets positifs sont nombreux. Mes règles sont de retour après une absence d au moins 5 mois. Je me sens beaucoup moins fatiguée et je suis de meilleur humeur.

Je compte refaire un jeûne dans les jours à venir, d une durée de 3 semaines. En effet, suite à des analyses de sang, on a remarqué que mon taux de triglycéride est anormalement élevé.

Aomame

Messages : 6
Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à durée indéterminée

Message  Aomame le Jeu 4 Sep 2014 - 18:46

Bonjour,

J ai redémarrée un nouveau jeûne, il y a maintenant 5 jours.

Après mon précédent jeûne, ma thyroïde est revenu à des taux normaux.

J entreprends ce second jeûne à nouveau pour mon problème d ovaire polykystique

J avais dû mal à redémarrer un nouveau jeûne, j ai fini par y arriver mais bon la pression exercée par l entourage n aide pas.

Je jeûne au repos et à l eau. Dès le premier jour de jeûne, j étais mal, ce qui n était pas le cas avec mon précédent jeûne. Mais je crois que le jeûne reprends là où il s était arrêter d où la violence des symptômes.

Pour l instant, j ai très mal à l ovaire gauche, là où se situe le problème. Je n avais rien ressenti depuis presque deux ans au niveau de cet ovaire. Mes règles sont aussi réapparu après plusieurs mois d absence.

Aomame

Messages : 6
Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à durée indéterminée

Message  Luc le Jeu 4 Sep 2014 - 20:57


Très heureux d'apprendre que ton jeûne de 7 jours, même si très difficile, a donné de bons résultats : thyroïde redevenue normale, règles de retour après une longue absence, moins de fatigue, meilleure humeur ...

Ce second jeûne devrait poursuivre le travail entrepris par le premier.

"D'un jeûne à l'autre, l'autolyse progresse; la détoxication reprend là où elle s'était arrêtée. (...) Les réactions s'enchaînent d'un jeûne à l'autre, en autant que l'état physiologique n'ait pas été détérioré par la reprise d'habitudes nocives (alcool, cigarette, excès de viandes ou de gras). Les habitudes de vie inadéquates qui polluent le corps raniment l'état toxémiques et compromettent l'amélioration de la santé." (Boudreau)

Le bilan lipidique dont les triglycérides font parties devrait également s'amélorer suite au jeûne.

Bonne continuité à ce cinquième jours déjà accompli!

Redonnes-nous des nouvelles.

Au plaisir de te lire!


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à durée indéterminée

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum