Irradiation et jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Irradiation et jeûne

Message  admin2 le Lun 25 Mar 2013 - 21:16



Jeûner pour se protéger des radiations nucléaires

Nous devons aux Russes d’avoir démontré les effets surprenants du jeûne qu’ils ont appliqué aux personnes irradiées lors de la catastrophe de Tchernobyl 75. Gisbert Bölling mentionne cette histoire dans son livre Le Jeûne 76, en rappelant que les Russes, dont le célèbre physiologisteIvan Pavlov (mort en 1936), ont beaucoup utilisé ce moyenthérapeutique dès les années 1920. Plus tard, en 1934, le Pr Sutkovoy organisa un jeûne collectif de trois jours pour enrayer une épidémie de gastro-entérite dans la marine russe. Après la seconde guerre mondiale, le Dr Yuri Nikolaïev (mort en 1998à l’âge de quatre-vingt-quatorze ans), auteur du livre Le Jeûne pour la santé fut à l’origine des premières sections de jeûne dans des cliniques moscovites, y compris des cliniques psychiatriques. Il fut même question d’introduire le jeûne dans le programme de l’éducation nationale.

Mais c’est après la catastrophe de Tchernobyl que le jeûne suscita le plus d’intérêt de la part du corps médical.
L’académicien A. I. Vorobyev, qui fut ministre de la Santéen Russie en 1991 et 1992, et responsable de la commission « santé publique » au moment de la catastrophe (auteur de Avant et après Tchernobyl, le point de vue d’un médecin), préconisa l’application du jeûne thérapeutique aux personnes irradiées,
grâce à quoi on obtint des résultats remarquables dans les cas pour lesquels ni les greffes de moelle ni les antibiotiques n’étaient efficaces. Pour la première fois au monde, la pratique du jeûne s’est révélée capable de triompher de maux que les thérapeutiques « normales » les plus modernes ne pouvaient guérir.

75. Rapporté dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
76. Éditions La Plage, 2004, seconde édition.


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Irradiation et jeûne

Message  admin2 le Lun 25 Mar 2013 - 21:17


Témoignage d’un médecin russe : « Je ne connais pas le nombre de victimes de Tchernobyl guéries par le jeûne. Mais j’en ai vu une, à Ternopol, qui venait pour une visite de contrôle. C’était un sapeur-pompier de la première équipe. Ils avaient reçu un quart de litre de vodka avant d’être envoyés sur les lieux de l’accident ! Quelques jours après, il se trouvait dans le célèbre hôpital de Moscou où le Dr Gouskova faisait une sélection par étages, selon le pronostic. Au septième étage, étaient envoyés ceux dont on considérait qu’ils allaient vers une mort certaine. Lui fut placé au sixième. Il y jeûna cinq fois. Quand je l’ai rencontré, il était complètement guéri. Il ne présentait pas la dépression habituelle provoquée par l’irradiation. Ses yeux riaient. »


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Irradiation et jeûne

Message  admin2 le Lun 25 Mar 2013 - 21:18


Les spécialistes du jeûne en Russie préconisent toujours des jeûnes à l’eau uniquement. Le Dr Shumilov a pu définir et isoler une série de symptômes provoqués par l’irradiation chronique à petites doses,
appelée « maladie de Shumilov », et il a mis en place une thérapie alternative utilisant principalement le jeûne. Il déclare : « Les victimes du désastre de Tchernobyl sont invitées à suivre régulièrement des cures de détoxination par le jeûne avec un régime à prédominance végétarienne entre les cures. » Shumilov rappelle que depuis la seconde guerre mondiale, 600 t de plutonium sont réparties un peu partout dans le monde et que tout un chacun doit vivre avec cet héritage d’une technologie souvent menée à la légère. N’oublions pas que les statistiques montrent que douze ans d’essais nucléaires dans l’atmosphère ont produit une irradiation équivalente à quatre-vingt-dix-huit accidents du type Tchernobyl !

De nombreux médecins russes ont aussi été formés depuis 1934 pour utiliser le jeûne dans les cas de bronchite asthmatique. Comme le dit Gisbert Bölling, « le jeûne en Russie mériterait
un livre à lui tout seul ! ».

Tiré de : "Et si on s'arrêtait un peu de manger ... de temps en temps" (Bernard Clavière)


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Irradiation et jeûne

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum