Commencement d'un jeûne de sept jours

Aller en bas

Commencement d'un jeûne de sept jours Empty Commencement d'un jeûne de sept jours

Message  Chrystol le Dim 9 Avr 2017 - 16:18

Bonjour,

Ma compagne et moi avons commencé un jeûne vendredi soir.
Nous sommes pilotés par un ami d'un groupe de développement personnel que nous rejoignons demain lundi en Normandie, pour un accompagnement jusqu'à vendredi prochain, soit sept jours de jeûne. Nous serons dix.

Voilà plusieurs années que je suis inscrit ici sans contribution, et je souhaite juste faire part de mon expérience au fur et à mesure qu'elle se déroulera.

Pour l'entrée de jeûne, on a ralentit un peu les rations (bcp pour moi avec gros rhume), et supprimé le café.
Personnellement, je vise une perte de poids (96 kg), mais aussi la régulation ou la guérison de pas mal de petits bobos, dont tendinites et nervosité et manque de concentration.
Je retire de précédentes expériences dans les années passées (1x3jours, 1x7jours et 1x10jours) un bien-être installé dès la seconde journée, et c'est ce qui est en train de se passer ce dimanche soir. Impression d'être obligé de me mettre à un rythme que je dois respecter, malgré le boulot à rattraper du fait de la crève dont je sors, et qui a occasionné une première semaine de 'nettoyage'.
Pendant le jeûne, nous aurons tout de même à maintenir la prise de trois petite gelules de passiflore par jours, prescrites par Jean de Dieu dans le cadre d'un protocole soin de guérison spirituelle.
Le sommeil (nuit dernière) de la 1ère à la seconde journée n'a pas été facile.
Pas facile non plus de bien utiliser le temps social dégagé par l'absence de préparation de repas, de repas eux-mêmes et du temps de digestion alangui.
La faim disparaît assez vite pour moi, mais je crois que c'est dû à une forte auto-suggestion soutenue par la conviction des bienfaits du jeûne.
Je compte beaucoup sur notre ami et sur le groupe pour la sortie de jeûne. Ici nous avons mis des jus de fruits au congélateur et du bouillon de poireau pour notre retour. Sont aussi programmés compotes et purées pour le second jour, puis un miam avec des céréales le 3ème jour. C'est important pour moi que cela soit déjà prêt ou programmé, car précédemment c'est à chaque fois la sortie de jeûne qui m'a posé problème, penser à quoi manger etc ... je ne sais pas pour vous, mais on ne parle jamais autant de 'bouffe' que pendant un jeûne :-) On nous dit aussi de bien mâcher et d'être 'à l'écoute', de manger en conscience quoi.

Ma compagne fait sa première expérience.
La faim la tient encore. Je crois que son objectif est d'abord la curiosité.
Elle souffre principalement de douleurs diverses dues à un traumatisme ancien ayant développé de l'arthrose dans tous les membre et le dos.
Je m'en tiens là pour elle, ne sachant pas si elle voudra témoigner.

Voilà, je ne sais si tous ces détails intéresseront la communauté des jeûneurs.
Nous partons pour la suite avec enthousiasme, d'autant plus que le lieu d'accueil est propice aux watsu, massages et autres douceurs.

Amicalement,

Chrystol

Chrystol

Messages : 10
Date d'inscription : 05/07/2012
Age : 57
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Commencement d'un jeûne de sept jours Empty Re: Commencement d'un jeûne de sept jours

Message  Luc le Lun 10 Avr 2017 - 0:50


Bienvenue sur le forum !

Donc, ce jeûne qui commence demain (lundi) sera de quel type ? Büchinger, Shelton, Jeûne et randonnée ...

Le supplément de passiflore est-il pris pour favoriser le sommeil ?

Est-ce que "Jean de Dieu" est une maison de jeûne ou le nom de la personne supervisant le jeûne ?

Il sera intéressant de suivre votre témoignage.

Au plaisir de te lire !

Luc
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Commencement d'un jeûne de sept jours Empty Re: Commencement d'un jeûne de sept jours

Message  Chrystol le Dim 17 Mar 2019 - 11:58

Bonjour,

Pardon de n'avoir pas réagi à l'époque du jeûne exposé ci-dessus, qui date maintenant de deux ou trois ans.

Nous avions été accompagnés convenablement par un animateur, praticien de tao par ailleurs, ce qui nous a bien aidés.
Ca aura duré 10 jours en tout, avec la reprise alimentaire, qui n'a pas dû être top cette fois non plus, une fois rentrés chez nous.
Mais s'il y a quelque-chose à noter, c'est pour moi une forte exhalaison d'acétone à partir du 5-6ème jour, et qui n'a dû cesser qu'avec la reprise alimentaire.
Si j'ai bien compris, il s'agit d'une filière particulière d'utilisation des graisses pour produire de l'énergie.
Non, Jean de Dieu n'était pas l'animateur, mais un guérisseur brésilien assez connu qui pratique des protocoles de guérison spirituelle, et fournit des gélules de passiflore "chargées" pour ceux qui ne peuvent s'y rendre. Info en bref ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le jeûne n'était pas orienté de telle ou telle manière, je pense que c'est la pratique tao de Patrick, l'animateur, et son expérience personnelle de l'enseignement tao - qui possède aussi une tradition de jeûne - qui le guidait. Nous avions par jour deux séances de tao d'une heure, et une de debriefing en groupe. Le reste du temps, repos ou promenade, ou watsu pour ceux qui le pouvaient. Il y a eu aussi au premier jour un "nettoyage" au sulfate de magnésium (sel d'Epsom), en vue de vider l'intestin. Pour ma part, j'ai lu Shelton il y a longtemps et n'y vois pas grand écart avec ce qui a été proposé, sauf que Patrick prône une durée de jeûne d'une dizaine de jours, et que Shelton affirme qu'on ne peut prévoir à l'avance la durée ... sauf à honorer les impératifs sociaux ou autres. Shelton, si je me souviens bien, n'est pas non plus trop pour libérer les intestins de manière artificielle.


Quelque-chose motive un nouveau passage sur ce forum, outre l'intérêt que je lui porte.
C'est le commencement inopiné d'un jeûne, initialement en accompagnement d'une copine il y a deux jours, laquelle jeûne chaque vendredi.
Comme la première journée m'a fait un bien fou, et que je n'ai pas plus d'impératifs ces jours-ci, j'ai décidé de continuer hier samedi, et aujourd'hui ... ne sais encore quand il sera temps de reprendre ...
En fait, en surpoids (97 kg / 1,78 cm), et en période de déstabilisation alimentaire, "crises de bouffe" presque boulimie, et certainement en compensation affective, je crois que mon corps ne demandait que ça, ce doux repos.

Quoi qu'il en soit, mon problème est toujours le même, celui de la fameuse et fatale reprise alimentaire, et toutes les bonnes du coup choses restées en stand by dans mon frigo.
Je suis preneur des conseils des jeûneurs de passage, retours d'expériences, bonnes ou mauvaises, de recettes ou conseils de bon sens, et surtout du pourquoi faire comme ci ou comme ça.
Sans doute celà a-t-il été débattu dans d'autres posts. Je chercherai mais si vous avez de quoi me faire aller à l'essentiel, merci !

Voilà, lointains amis canadiens et autres passagers forumeurs, quelques nouvelles d'un jeûneur pornicais, vers Nantes, en France.

[Aujourd'hui, 20/03/2019, je me rends compte que j'aurais dû créer un nouveau sujet.
C'est chose faite, avec report des posts suivants dans Jeûnes de moins d'une semaine : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Christophe


Dernière édition par Chrystol le Mer 20 Mar 2019 - 4:55, édité 2 fois

Chrystol

Messages : 10
Date d'inscription : 05/07/2012
Age : 57
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Commencement d'un jeûne de sept jours Empty Re: Commencement d'un jeûne de sept jours

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum