Études sur la santé cardiovasculaire et le diabète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Études sur la santé cardiovasculaire et le diabète

Message  Luc le Lun 18 Mar 2013 - 14:31


Étude de l’Intermountain Medical Center Utah : diabète, cardiovasculaire

Pratiquer le jeûne par intermittence est bon pour la santé cardiovasculaire et la ligne, cela fais baisser les risques cardiovasculaires et de diabète. De plus le jeûne augmente le niveau d’hormone de croissance et permet de perdre de la graisse corporelle en surplus.

Les études de l’Intermountain Medical Center Utah on été faite sur plus de 200 personnes en bonne santé, on leurs a demandé durant une journée (24 heures) de ne rien consommer (aucun aliment ni aucune boisson sauf de l’eau). Leurs paramètres biologiques ont été comparés à ceux qui s’alimentent normalement au cours d’une journée.

Résultats : le jeûne fait monter le taux de cholestérol (+ 14 % du LDL et + 6 % du HDL), mais cela n’est pas inquiétant car le rôle néfaste du cholestérol sanguin est très globalement remis en cause. Comme l’explique l’auteur principal de l’étude, le Dr Benjamin Horne : «Le jeûne provoque faim ou stress. En réponse, le corps libère plus de cholestérol, ce qui lui permet d'utiliser la graisse comme source de combustible, au lieu du glucose. Cela diminue le nombre de cellules graisseuses dans le corps. Or moins il y a de cellules graisseuses, moins on risque d’être résistant à l’insuline et de développer un diabète.»

En outre, le jeûne se manifeste par une forte hausse du niveau d’hormone de croissance. Un seul jeûne de 24 heures donne une élévation de l’hormone de croissance de 2 000 % chez l’homme et 1 300 % chez la femme ! L’hormone de croissance est une hormone «brûle-graisses», elle est fabriquée suite à un jeûne parce que le corps l’emploie pour garder la masse musculaire et pour réguler le taux de glucose sanguin et également pour le niveau de plusieurs hormones. Le jeûne fait baisser les triglycérides qui sont un autre facteur de risque cardiovasculaire.

On sait que les Mormons jeûnent régulièrement et l’ont à constaté qu’ils ont un risque cardiovasculaire et de diabète divisé par deux et qu’ils sont également plus minces.


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Études sur la santé cardiovasculaire et le diabète

Message  Luc le Lun 18 Mar 2013 - 14:33



Le jeûne intermittent est un moyen de diminuer le risque cardiovasculaire et de diabète chez les personnes en bonne santé, mais aussi un moyen pour bloquer l’apparition de la maladie chez les personnes qui ont taux de glucose sanguin un peu élevé, voire même d’améliorer nettement la santé des diabétiques.
Le jeûne intermittent mime le mode de vie de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs, qui ne savaient pas ce qu’étaient la famine, mais qui connaissaient des périodes brèves sans nourriture ou avec peu de nourriture.

Selon cette étude et d’autres qui ont été faites antérieurement, il suffirait de sauter deux repas dans une même journée, une à deux fois par mois pour voir sur la santé les bénéficies observés chez les Mormons.

Selon une toute dernière étude, jeûner périodiquement fait baisser les risques de maladies cardiaques, de diabète et diminue le niveau de sucre sanguin.

Les 30 personnes ayant participées à cette étude ont vus leurs triglycérides, leur poids et leur taux de glycémie baissé après 24 heures de jeûne et un peu d'eau.

Comme l’explique le Dr Benjamin Horne : «Le jeûne provoque la faim ou un stress et, en réponse, le corps libère alors plus de cholestérol, ce qui permet d'utiliser les graisses comme source de combustibles au lieu du glucose. Ce qui, finalement, diminue les cellules graisseuses dans le corps».

Cependant, les médecins ne sont pas tout à fait prêts pour recommander à leurs patients de pratiquer quelques jeûnes occasionnels, tant que l'on n'aura pas fait des recherches plus avancées pour comprendre les effets que cela génère sur le corps humain.

Mais chacun de nous peut faire un jeûne de temps en temps et n’a pas besoin de savoir comment cela fonctionne sur le plan biochimique pour bénéficier de ces bienfaits, c’est comme-ci vous vouliez savoir comment fonctionne le moteur de votre voiture avant de vous en servir. C’est complètement idiot ! Seul l’expérience et le résultat bénéfique compte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum