Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  roch37 le Ven 1 Juin 2012 - 6:21

Protocole de prévention contre le cancer – Dr Gernez (découvreur des cellules souches)
 
Pour ceux (celles) qui ne connaitraient pas le Dr GERNEZ (toujours vivant)
On n'est pas loin du jeûne !
 
 
Pour plus d'info sur le Dr GERNEZ, voie google et wikipédia
 
 
PROTOCOLE DE PREVENTION CONTRE LE CANCER
 
Il existe une solution simple, efficace, sans danger et expérimentalement démontrée qui subit une occultation depuis 35 ans (Etude Inserm 1971) mais que l’Institut National Américain du Cancer officialisa. ( Herald Tribune 30 sept 1987, New York City Tribune 8 juillet 1987). C’est la prévention active, elle est fondée sur une évidence et une donnée classique du développement du cancer ; de surcroît, elle est efficace.
 
METHODE DE PREVENTION ACTIVE : Cancer et Athéromatose.
 
Le Docteur André Gernez a, pour ce faire, élaboré une démarche à la fois scientifique et rationnelle : mettre en œuvre une prévention active du cancer. Cette méthode se pratique une fois par an. Ce traitement se pratique sur une durée de 35 jours, au début du printemps de préférence.
 
Voici les bases du protocole à mettre en place, sous le contrôle du médecin traitant.
 
 
Le régime à observer au cours de la cure préventive ne peut être négligé. Il a autant d’importance dans la prévention de la dégénérescence cancéreuse et artérielle qu’il en a dans sa survenue où il intervient pour 40 % chez l’homme et 60 % chez la femme (Pr G. Mathé)
 
Il comporte une restriction alimentaire avec réduction des matières grasses, du sucre et du sel.
 
La restriction alimentaire implique un jeûne relatif destiné à induire dans l’organisme un état d’acidification incompatible avec le métabolisme des cellules cancéreuses. Son observance peut être difficile les premiers jours. Cette considération du Pr Walford (Théorie de O.H. Warburg Prix Nobel 1931) sur l’importance du jeûne peut aider : les expériences sur les animaux ont permis de constater que la formation de cancer entre les sujets normalement alimentés et ceux soumis à un régime de restriction régressait de 50 à 13 %. Déjà efficace à elle seule, cette restriction temporaire majore l’effet de la médication (Dr Clive McCay 1935 Université Cornell. Dr Roy Walford centre Walford’s research 2000. Presse Médicale 6/11/71).
 
Elle implique de réduire d’un tiers la ration alimentaire habituelle pour obtenir en trente jours une diminution du poids corporel de l’ordre de 3 %. Dans ce but, ne prendre qu’un repas complet et une collation chez les sédentaires. Chez les personnes âgées de plus de 65 ans, limiter la perte de poids à 1 % en deux semaines et renouveler la procédure après six mois.
 
Aliments préconisés :
 
Les crucifères (chou, chou-fleur, chou rouge, brocoli), ail, persil, préparations vinaigrées, les fruits acides
 
Aliments autorisés :
 
Poissons maigres, viandes maigres cuites au gril, légumes rouges, légumes cuits, salades, fromage blanc maigre, lait écrémé, yaourt nature
 
Aliments à consommer de manière modérée :
 
Pain complet, céréales complètes, riz complet, pâtes, soupes de légumes peu salées, lentilles, pois, oignons, artichauts, pommes de terre, champignons, fromages maigres non salés, compotes non sucrées
 
Aliments interdits :
 
Tous les aliments fumés, gras (charcuterie, sauces, mayonnaise, vinaigrette, frites, chips), salés, sucrés (pâtisserie, glaces, confitures, sodas, limonades, chocolat) et les conserves à l’exception des surgelés, les viandes crues, les aliments riches en cholestérol
 
Boissons :
 
Eau urbaine ou eau adoucie remplacée par eau de source de préférence riche en silicium et sélénium (ex : eau de Chatelguyon et de la Roche-Posay), vin rouge à haut degré (1/4de litre ou plus selon le poids), chicorée, ginseng ou thé noir chinois (Yunnan Tuocha) en substitution du café qui est réduit ou supprimé, infusions non sucrées
 
Préparation culinaire :
 
Sont limités à l’indispensable le sel (sel marin non raffiné), le sucre (sucre de canne ou édulcorants : sucrandel, canderel), l’huile (huile d’olive vierge ou à défaut huile de germe de blé ou de soja vierge), les matières grasses (beurre frais ou margarine à l’exception des fritures et graisses cuites), le poivre (substitution par condiments : ail, oignon, persil, vinaigres non colorés, thym, sauge, menthe)
 
Exclure le barbecue, la surchauffe en auto cuiseur, les aliments comportant des colorants ou pesticides, les présentations en emballage plastique de contact.
 
Durée minimale du repas de trente minutes : en cas de fringales, consommation d’un fruit de préférence.
 
Hygiène d’accompagnement :
 
Au cours de la procédure préventive, respecter une hygiène de vie comportant, pour les sédentaires, une activité physique quotidienne (une heure de marche en forêt, campagne, bord de mer, avec exercices respiratoires profonds), et, pour les fumeurs, l’abstention si le sevrage est facile et sans accroissement de l’appétit et du poids (dans le cas contraire, éviter l’inhalation de la fumée par usage de la pipe, du cigare et la préparation personnelle de la cigarette, en aidant la réduction tabagique par mastication de gomme à la nicotine).
 
En résumé :
 
- à EVITER :
 
La consommation de sucre et de sel.
 
Les aliments riches en cholestérol, les viandes crues et grillées, charcuteries, pâtisseries, conserves…
 
Le don du sang, les traitements à la cortisone et ses dérivés qui stimulent les divisions cellulaires.
 
Le tabac, l’alcool, la sédentarité.
 
- à RECHERCHER :
 
Tout ce qui favorise la respiration et l’oxygénation de l’organisme, en particulier les promenades en forêt. L’exercice musculaire.
 
Consommation de fruits acides.
 
Consommation de légumes : Brocoli, chou, chou fleur…
 
La prise quotidienne d’Orthoplasiants : (substances favorisant le développement des cellules normales) : Vitamines, C, A, E, B Magnésium, oligo-éléments, Sélénium, Aspirine, Beta-carotène, Flavonoïde… (cf tableau)

roch37

Messages : 89
Date d'inscription : 30/05/2012
Localisation : France - Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

prévention active du cancer (Dr J.P. Willem)

Message  Luc le Ven 1 Juin 2012 - 10:52


J'ai lu concernant Gemez et son approche et, malheureusement il n'a pas été pris au sérieux par la médecine officielle.

Toute réduction alimentaire améliore les chances de prévenir les cancers. Plus la réduction est importante, plus les chances augmentent. D'ailleurs, le jeûne serait la façon la plus efficace de le prévenir.

Le docteur Jean-Pierre Willem, chirurgien et anthropologe français écrit à ce propos :

"Les cellules cancéreuses, bouffeuses de sucre à outrance, ne peuvent survivre dans un organisme en jeûne parce qu'il est en état d'acidose légère. En obligeant l'organisme à consommer ses réserves, on crée un état acidosique, qui est le principal facteur d'extinction de la cellule mutée. Lors du jeune prolongé, l'organisme s'acidifie d'une manière stable, et le cancer ne peut plus utiliser le sucre dont il a tant besoin pour proliférer. En nous soumettant à un jeûne périodique, nous détruisons les cellules cancéreuses ou mutées de notre organisme avant que ces cellules cancéreuses ou mutées de notre organisme prolifèrent et créent des dommages importants."

Le Dr Willem insiste sur l'importance de cette prévention active, car les méthodes médicales de dépistage et de traitement du cancer ne sont pas suffisamment efficaces pour éradiquer le cancer. La cause de cet échec repose en particulier sur la difficulté de déceler la présence d'un cancer à un stade où l'état cancéreux serait réversible.


Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  roch37 le Ven 1 Juin 2012 - 17:11

Merci Luc d'avoir rappelé tout cela.

Je connais le Dr GERNEZ depuis plusieurs années déjà (lectures et vidéos sur dailymotion). Sa théorie sur la division et la multiplication des cellules et sur le développement du cancer est tout à fait originale.

Egalement, pour le Dr willem, j'ai quelques uns de ses bouquins et j'ai eu un échange de courrier avec lui à l'époque de "Médecins aux pieds nus"

Dr Jean-Pierre WILLEM, médecin et chirurgien, est fondateur de l'association humanitaire « Les Médecins aux Pieds Nus », dont il est le Président.

Diplômé en épidémiologie du Sida et en anthropologie médicale, il est l'un des pionniers de la réanimation en ville à l'origine du SAMU (Algérie, 1961) et l'initiateur du concept d'ethnomédecine, synthèse entre la médecine occidentale et les thérapeutiques traditionnelles et naturelles des différents pays.

Créateur et Président de la Faculté libre de médecines naturelles (FLMNE), il a été l'un des derniers assistants du Dr Albert Schweitzer en 1964 à Lambaréné au Gabon et participe toujours à de très nombreuses missions humanitaires.

Il est l'auteur de plus 20 livres destinés au grand public, dont Aroma-minceur, Aroma-famille, Aroma-stress, Aroma-allergies (Albin Michel).


roch37

Messages : 89
Date d'inscription : 30/05/2012
Localisation : France - Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  Luc le Ven 1 Juin 2012 - 22:08



Merci Robert pour ces détails intéressants concernant les docteurs André Gernez et Jean-Pierre Willem. Ce qui suit devrait convaincre tous ceux qui cherchent une solution naturelle à la prévention du cancer et même à son élimination. Ici, il est toujours question de réduction de l'alimentation (ce que Mosséri appelle demi-jeûne) et du jeûne proprement dit.

Selon le Dr Willem, le jeûne serait très efficace pour empêcher la formation d'un cancer, de retarder et annuler sa progression; quel en est donc le principe?

Le fait qu'en jeûne le sang soit en légère acidose est le principe de base. Mais, diront certains, l'acidose n'est-elle pas une indication que notre organisme est malade?

Oui et non, pour combattre un cancer, les tissus doivent être en alcalinisation et le sang en acidification. Voici les explications prises sur le site de naturopathie de Christopher Vasey ND.

Les partisans de l’acidification

Les raisons qui font préconiser la mise en acidose de l’organisme pour lutter contre le cancer et d’autres maladies dégénératives sont motivées par les travaux de trois scientifiques.

Les plus anciens travaux sont ceux de Reding, Slosse, Waterman et d’Otto Warburg, prix Nobel, qui en 1931 expliquait que la différence essentielle entre la cellule cancéreuse et la cellule saine tenait à leur métabolisme. La cellule mutée ou cancéreuse est de type fermentatif et ne peut pas se développer lors d’acidose. L’acidose empêche le cancer d’utiliser le sucre qui lui est nécessaire. C’est ce qui fait que les diabétiques graves, non traités, qui ont une tendance à une acidose sanguine permanente, font très rarement ou peu facilement un cancer. En d’autre termes : l’alcalose sanguine favoriserait le développement de cellules cancéreuses.

Les deuxièmes travaux sont ceux de Louis-Claude Vincent. Dès 1948, ce chercheur français, créateur de la bio-éléctronique, science qui mesure les terrains biologiques à partir de trois facteurs objectifs : le pH, le potentiel oxydo-réducteur (rH2) et le facteur de résistivité (r ou r02), concluait aussi à la suite de ses travaux que l’alcalose sanguine était favorable au développement du cancer. Les mesures thérapeutiques et préventives qui découlent de cette constatation sont évidemment qu’il faut lutter contre l’alcalinisation du sang et chercher à l’acidifier.

C’est ce que confirme à son tour le savant américain Reding qui, se basant sur des statistiques faites au niveau mondial, déclare « L’acidose sanguine constitue un état défavorable au développement de la cellule cancéreuse ; la tendance à l’alcalose sanguine contribuant à son éclosion. »

Reding a constaté en effet que les taux les plus élevés de non-cancérisation se trouvent dans les groupements d’individus présentant une forte acidose sanguine, acidose dont les origines sont multiples : condition de vie restrictives (camps de concentration), habitudes alimentaires (monastères), maladies chroniques acidifiantes (urémie, artériosclérose, diabète), habitudes socio-culturelles (pratique rituel du jeûne).

Le dénominateur commun à ces différents groupes de population peu enclins à faire des cancers est que le sang est acide, ce qui crée des conditions adverses au développement des cellules mutantes ou cancéreuses. La thérapeutique anti-cancéreuse consistera donc à rechercher l’acidification, ceci par les moyens déjà mentionnés, les diètes et jeûne, mais aussi par l’exercice musculaire et les séjours en altitude.





Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  Luc le Ven 1 Juin 2012 - 22:15

Le Jeûne :

           Les partisans de l’acidification préconisent le jeûne comme technique de mise en acidose (du sang). Après ce qui a été dit précédemment, nous devons cependant nous poser la question : les effets thérapeutiques proviennent-ils de l’acidification du sang ou de l’alcalinisation des tissus qui en résulte ?

           Que se passe-t-il pendant le jeûne ? La restriction des apports oblige l’organisme à puiser dans ses tissus. La dégradation des tissus produit des acides qui seront acheminés vers le sang, puis éliminés par les émonctoires. L’intensification du travail d’élimination que déclenche le jeûne, conduit aussi les acides des tissus  vers les émonctoires en passant par le sang. S’il y a augmentation de l’acidité tissulaire tout au début du jeûne, la désacidification du terrain, environnement direct de la cellule, en est la conséquence à long terme. Le sang, lui par contre, a tendance à s’acidifier pendant le jeûne.

           Le jeûne permet donc bien de lutter contre le cancer puisqu’il : acidifie le sang (diraient les partisans de l’acidification) parce qu’il alcalinise le terrain (diraient les partisans de l’alcalinisation).

Le processus est le même et les conclusions qu’on peut en tirer aussi lorsqu’il s’agit de jeûne partiels ou des régimes restrictifs préconisés (diminution des viandes, graisses et sucre). Dans ces cas il y a aussi désacidification du terrain et acidification du sang.

______________________________


Rôle de l’acidose métabolique. (Reding, Warburg, Gernez)

«L’acidose constitue un état défavorable au développement de la cellule cancéreuse, l’alcalose contribuant à son éclosion ». Cette règle a été établie par  Reding.

Warburg fut le premier à en faire l’observation et à l’expliquer. À partir d’un certain degré d’acidification, le cancer ne peut plus utiliser le sucre dont il est friand.

Les statistiques montrent que les records mondiaux de non-cancérisation sont détenus par les groupements d’individus qui se singularisent par un record de périodes d’acidose, quelle qu’en soit l’origine :

- conditions de vie (concentrationnaires),

- habitudes alimentaires (monastiques),

Une acidose sanguine entraîne une alcalose des tissus qui elle peut être toxique. La solution n’est pas d’acidifier notre sang en permanence mais par période pour concourir à éliminer les cellules mutées.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  Luc le Lun 22 Sep 2014 - 15:55



À noter que le docteur André Gernez est décédé le 8 janvier 2014 à l'âge de 90 ans ... il aurait eu 91 ans le 23 janvier.


Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  Etienne le Jeu 25 Sep 2014 - 11:24

Après avoir lu ces posts tout est moins clair pour moi. Il y en a surement certains qui se trompent.

La théorie que j'avais compris jusqu'à présent était basée sur la régulation spontanée du pH du sang.


1)Quand on jeune il y a élimination, utilisation des tissus du corps: acidification du sang, le temps du jeûne, associée à une désasidification des tissus (pas sûr), dont l'effet va persister après le jeûne. On acidifie son sang sur une durée limitée ce qui en fait une acidification non néfaste.

2)Quand on mange que des fruits et légumes crus. On aura une légère alcalinisation du sang qui va entraîner une légère élimination: ajustement du pH du sang + légère désacidification des tissus (pas sûr, peut-être que ce qui se passe c'est que comme on est plus souvent en jeûne on a un nettoyage des tissus sans pour autant une alcalinisation du sang par les aliments).

3)Quand on suit le régime steak frites coca. On a une acidification du sang, acidose permanente qui conduit à une acidification des tissus.
(pas sûr, on peut polluer ses tissus sans pour autant passer par une acidification du sang)


"Une acidose sanguine entraîne une alcalose des tissus qui elle peut être toxique". J'ai du mal à comprendre cette phrase.
Il faudrait préciser alors de quoi résulte l'acidification sanguine.
Une acidification du sang peut être associée à une alcalinisation des tissus si il y a transfert entre les deux. Mais alors il faudrait que l'on ait rendu son sang trop alcalin par une autre source. Je ne connaissais ces théories comme quoi cela est néfaste d'avoir des tissus alcalins.

Ou alors il faut comprendre la phrase comme quoi c'est le pH de l'ensemble (sang + tissu) qui est maintenu constant et non le pH du sang qui est maintenu constant.

Cela dit, peu importe, je ne veux pas embêter plus.

Etienne

Messages : 25
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  Luc le Jeu 25 Sep 2014 - 14:40

Merci Étienne pour ton commentaire.

Je ne peux t'en dire plus que ce que les chercheurs ont démontré :

Rôle de l’acidose métabolique. (Reding, Warburg, Gernez)

«L’acidose constitue un état défavorable au développement de la cellule cancéreuse, l’alcalose contribuant à son éclosion ». Cette règle a été établie par Reding.

Warburg fut le premier à en faire l’observation et à l’expliquer. À partir d’un certain degré d’acidification, le cancer ne peut plus utiliser le sucre dont il est friand.

Les statistiques montrent que les records mondiaux de non-cancérisation sont détenus par les groupements d’individus qui se singularisent par un record de périodes d’acidose, quelle qu’en soit l’origine. Voir le lien :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au plaisir de te lire!

PS.  À noter que sur le site de Christopher Vasey ND. il y a deux erreurs concernant Otto Heinrich Warburg.  Je viens d'écrire à M. Vasey pour lui signaler.

- le nom du médecin est Warburg et non Warbury
- le prix Nobel lui fut décerné en 1931 et non en 1913

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

PS.  Je te cite :
Quand on suit le régime steak frites coca. On a une acidification du sang, acidose permanente qui conduit à une acidification des tissus.
(pas sûr, on peut polluer ses tissus sans pour autant passer par une acidification du sang)

En effet, je ne crois pas que ce soit une bonne façon d'acidifier son sang, surtout si cette pratique est une habitude de vie depuis des décennies.  ;-)

Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  roch37 le Jeu 25 Sep 2014 - 17:03

Voici ce qu'en dit le PR FOUGEROUSSE dans sa présentation de la BEV (bio-éléctronique Vincent) :

La progression des cancers se caractérise par :
- un sang de plus en plus alcalin (le pH augmente), de plus en plus oxydé (le rH2 augmente), de plus en plus surchargé en minéraux ( diminue), ce qui se traduit, dans le calcul de quantification, par une énergie stockée qui croît de façon spectaculaire ;
- une salive qui dérive dans le même sens que le sang ;
- des urines de plus en plus acides (le pH diminue), de plus en plus réductrices (le rH2 diminue), de moins en moins minéralisées ( augmente) (elles éliminent protons et électrons qui devraient rester dans le sang, et n’éliminent plus assez les minéraux-résidus).


Pour en savoir plus, voir les articles du Pr FOUGEROUSSE à ce sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

roch37

Messages : 89
Date d'inscription : 30/05/2012
Localisation : France - Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  Luc le Jeu 25 Sep 2014 - 18:15



Merci roch37 pour ces précisions!

Tout à fait intéressant le lien proposé.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il est dommage que les travaux de Vincent, tout comme ceux de Gernez n'aient pas eu l'impact qu'ils auraient dû avoir.


Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  Etienne le Jeu 25 Sep 2014 - 19:29

Merci pour le lien.

Donc la théorie de Vassey correspond à peu près à mes trois propositions.
C'est un peu différent dans le sens que je n'avais pas compris que le pH du sang, légèrement acide ou basique,
s'ajuste pour compenser l'acidité des tissus et les réparer.
Je me suis encore creuser les méninges, à lire pour les courageux mais c est surement inutile et ne prends pas en compte l'oxygenation!

Vasey dit:
Le jeûne et l'exercice physique augmentent le pH des tissus tout en diminuant celui du sang (pendant l'effort).
L'alimentation peut modifier le pH du sang sur une courte période.
Le pH du sang prend une valeur opposée (mais faiblement) à celui du sang, à long terme, car il essaye de corriger le defaut de pH des tissus.

En d'autres mots voilà la théorie Vassey:

Il y a un forcage du pH du sang dans le sens (alimentation -> sang) de cinétique  rapide de vitesse v1.
Il y a une régulation du pH du sang dans le sens (sang ->  extérieur) de cinétique lente de vitesse v2,  (avec v2<v1 car sinon il n'y aurait jamais d'accumulation d'acides due à l'alimentation).
Il y a une régulation du pH du sang dans le sens (sang ->  tissus) de cinétique variable de vitesse v3, (avec v3 qui peut devenir rapide v3>v2 car c'est la solution de secours pour préserver le pH du sang, quand v2 ne suffit pas. La valeur du pH du sang est imposée par le pH du tissu en régime permanent. Il y a forcément une légère modification du pH du sang à la suite de l'alimentation, après ce régime transitoire, le pH du sang retrouve  sa valeur en régime permanent et v3 retombe à 0.)
Il y a une régulation du pH des tissus dans le sens (tissus->sang) de cinétique très lente de vitesse v4, (avec v4<v2, ce qui est équivalent à dire que en régime permanent ce sont les tissus qui imposent le pH au sang, en chimie ce serait la réaction dont la cinétique est limitante).
Il y a source de production continue d'acides dans les tissus de vitesse v5 variable.
Il y a un forcage de désacidification des tissus dans le sens (tissus->sang) par le jeûne ou l'exercice physique qui résulte en une augmentation transitoire de la vitesse v4 qui peut devenir rapide. (Durant ce régime transitoire, la valeur du pH du sang n'est alors plus imposé par le pH des tissus et on à l'acidose du sang. Si v4 peut devenir trop importante, c'est-à-dire v4>v2 alors cela peut être gênant, v3 doit se remettre en route. Crise d'acidose? Les naturopathes veulent augmenter v2 en faisant des singeries!

On peut remarquer que:
v3 ou v4 peuvent correspondre à la même réaction  du transfert acido-basique entre les tissus et le sang selon que l'on considère la réaction dans un sens ou dans l'autre. Il est bon de modéliser par deux viteses différentes car localement on peut avoir des tissus plus ou moins acides. On aura alors à différents endroits du corps des transferts dans un sens ou dans l'autre.
Mais on peut aussi modeliser globalement par une seule vitesse v0=v4-v3.
Après un repas acidifiant, on a un régime transitoire très court avec v0 négatif. Puis on reste sans manger, alors on passe en régime permanent le pH du sang est imposé par les tissus et on à v0 légèrement positif. Puis on reste sans manger encore plus longtemps, on passe donc en jeûne.  On à v0 encore plus positif. C'est un régime transitoire où on a l'acidose et le pH du sang n'est plus imposé par les tissus. Les tissus redeviennent progressivement alcalins. On recommence à manger, v0 reprend sa valeur en régime permanent, l'acidose s'arrête, la valeur du pH du sang est à nouveau imposé par les tissus.

Il est à remarquer que selon cette théorie, plus une personne est saine et a des tissus alcalins, plus elle a un pH de sang faible en régime permanent. Ceci devrait être vérifiable statistiquement.

Aussi on peut la vérifier en faisant des mesures de pH du sang avant, pendant et après le jeûne. Le pH du sang en régime permanent doit avoir diminué entre avant et après le jeûne. Le pH urinaire en régime permanent devrait augmenter, mais il me semble un moins bon indicateur car il subit des fluctuations. Le pH sanguin devrait décrire en fonction du temps un plateau definissant une valeur bien précise.


Dernière édition par Etienne le Ven 17 Oct 2014 - 6:42, édité 2 fois

Etienne

Messages : 25
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  Luc le Jeu 25 Sep 2014 - 20:23

Merci Étienne pour ce commentaire très élaboré!

Dis-donc, as-tu fait des études dans le domaine?  Tu sembles bien t'y connaître contrairement à moi.  

Robert (roch37) a également une très bonne connaissance dans le domaine, cela semble faire partie de ses hobbys ... et ses commentaires sur le sujet sont toujours très précis et bien documentés.


Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  Etienne le Jeu 25 Sep 2014 - 21:21

Je fais de la recherche en science.

Régime transitoire ou permanent on utilise ça tout le temps en physique.

En cinétique chimique on décompose une réaction chimique compliquée en plusieurs réactions élémentaires auxquelles on donne à chacune une vitesse de réaction caractéristique. Puis la vitesse de chaque réaction dépend du produit de cette vitesse caractéristique par le produit des concentrations des réactifs. Ensuite on peut écrire des équations différentielles pour calculer la vitesse de la réaction globale. C'est de la chimie de première année.

Ces considérations de vitesse et de régime transitoire sont nécessaires pour comprendre les affirmations selon lesquelles le pH du sang s'ajuste en fonction du pH des tissus sauf pendant le jeûne ou malgré l'alimentation. Pourquoi le pH de l'urine suit le pH des tissus.

Cependant j'ai souvent trop d'imagination.

Etienne

Messages : 25
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  Luc le Ven 26 Sep 2014 - 0:01


Bravo!


Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  RSA132 le Jeu 19 Mar 2015 - 9:41

Bonjour,
Comme vous parlez de bioélectronique et d'acidose (je n'ai pas tout compris…), j'aimerais avoir votre avis sur l'article du Dr Alain Scohy, que vous serez peut-être plus à même de décortiquer (étant nouveau sur le site je n'ai pas le droit de mettre le lien direct mais il ressort en premier résultat sur google en cherchant "acidose-métabolique+scohy").
Dans cet article il y est également question d'alimentation et j'aimerais beaucoup avoir votre avis sur ce qui y est dit car ayant changé depuis quelques mois mes habitudes alimentaires (végétarien sans sucres ni produits raffinés) je suis quelque peu interloqué par certaines de ses affirmations et par exemple :
"Il en est de même pour les malades. Le repos et les repas fréquents sont essentiels pour aider à la guérison."
"La prise de sucre le plus pur possible (sucre blanc, bonbons) et d’eau ralentira l’oxydation et l’alcalose sans entraver les processus normaux…
A la rigueur, l’ingestion pendant la journée de viande crue de mammifère – et mieux encore de jambon cru de bonne qualité, provenant d’un animal ayant été élevé en liberté et n’ayant pas été martyrisé – ne demandera qu’un effort de digestion puis de transformation minime (le jambon cru est prédigéré par des enzymes lactiques microzymiennes). "
"Par contre, la consommation de fruits ou de salades mettra notre cerveau en veille et notre appareil locomoteur en berne : ce sera la somnolence pendant des heures !"
Son approche explicative des pathologies ("Hamer" et "microzymas") me paraît quant-à elle pertinente…

RSA132

Messages : 1
Date d'inscription : 19/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  Luc le Jeu 19 Mar 2015 - 10:25

RSA132 a écrit:
Comme vous parlez de bioélectronique et d'acidose (je n'ai pas tout compris…), j'aimerais avoir votre avis sur l'article du Dr Alain Scohy, que vous serez peut-être plus à même de décortiquer  …

Bienvenue sur le forum!

Je ne suis pas un expert dans le domaine, loin de là.  Tout comme toi, je ne m'y connais pas.  Peut-être que d'autres pourraient te donner davantage d'explications.

Sur le présent forum c'est sur le jeûne que nous portons surtout notre attention.  On sait cependant que l'alimentation joue un rôle primordial vs la santé.

Il y a un sujet sur le présent forum qui pourrait sans doute t'intéresser où il est question d'acidose et d'alcalose :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au plaisir de te lire à nouveau!

Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  Anne et Louis le Mer 8 Juil 2015 - 10:03

Je sais que pour (ou plutôt contre) le cancer, le Dr Alain Scohy préconise de très grosses doses de vitamine C (et même en piqûres). Il réside près de la frontière franco-espagnole :

Institut PARACELSE, Brigitte & Alain Scohy
Mas Xom ; 17707 - AGULLANA
Province de Girona, ESPAGNE
Tel : (0034) 972 535 678 ; (0034) 620 182 992

Anne et Louis

Messages : 10
Date d'inscription : 05/07/2015
Localisation : Aude

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  Luc le Dim 26 Juil 2015 - 17:11



Vaincre le cancer

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  maricali le Lun 27 Juil 2015 - 0:25

Merci Luc, ce lien est très intéressant et nous conforte bien dans la pratique d'un jeûne annuel

maricali

Messages : 50
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cancer : Protocole contre le cancer (Restriction alimentaire) Dr GERNEZ

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum