Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Message  chrysalides le Mer 4 Mai 2016 - 5:50

Bonjour;

Je sors du jeûne prescrit lors du Grand Carême orthodoxe et d'un point de vue strictement horizontal, ça a été pour moi l'occasion de réfléchir et de me documenter sur les relations entre le corps et la nourriture.
Durant ce temps d'une quarantaine de jours, je n'ai donc consommé aucun produit animal, ni bu aucun vin ou alcool, bien que le vin soit autorisé les samedi et dimanche. J'ai juste pris un peu d'huile le samedi ou le dimanche ; tous les jours de la semaine demandant de s'en passer.
En cours de carême, je me suis documenté sur les aliments les plus courants comme le pain, le fromage. À mi-carême, j'ai arrêté de consommer du pain. Je suis sujet aux ballonnements... Ne consommant plus de pain, j'ai cessé de prendre de la confiture...
En termes de conséquences visibles : perte de poids. Je n'ai pas de balance, mais j'ai dû perdre au moins 7 kilos... Je n'éprouve plus ce coup d’assommoir après le petit déjeuner (envie irrépressible d'aller dormir)... ce qui se passait lorsque je prenais pain, beurre, confiture...
En fin de carême, j'ai découvert un médecin qui s'est spécialisé en nutrition. Voir sur Youtube : L'aliment est le meilleur médicament - Dr Natasha Campbell-McBride (sous-titres français)



J'ai également consulté les vidéos du docteur Pérez sur le jeûne.
J'en arrive à la conclusion que la proposition orthodoxe est une très bonne proposition ; elle préconise la restriction alimentaire une bonne partie de l'année (un seul repas par jour durant les carêmes), et les jeûnes ordinaires des mercredi et vendredi.
Il me semble important de souligner qu'avant tout, on ne peut pas séparer le jeûne de son être profond, ou plutôt de son âme. Autrement dit, le jeûne sans racines spirituelles risque de ne pas tenir... Bien sûr, parfois, il s'impose lorsque la maladie se charge de nous avertir que quelque chose ne va pas.
Je crois que le jeûne n'est jamais une fin en soi, il peut nous aider à ouvrir les yeux sur notre nature profonde et notre relation au monde et aux autres. L'homme est une personne qui doit être considérée dans l'intégralité de sa nature et de son destin spirituels.

Cordialement

PS : j'ai effectué quelques jeûnes complets du jeudi soir au samedi matin... juste un peu d'eau en cas de soif.


Dernière édition par chrysalides le Mar 17 Mai 2016 - 5:47, édité 2 fois

chrysalides

Messages : 18
Date d'inscription : 27/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Message  chrysalides le Mer 4 Mai 2016 - 7:31

Maintenant que le Carême est terminé, je vais suivre dans les grandes lignes le protocole GAPS du Dr Campbell ; à savoir ni pain ni céréales, aucun produit industriel, pas de sucre (ne prenez surtout pas d'aspartame, c'est un neurotoxique) et pas de fromage (éventuellement du chèvre issu de la ferme). Mais des fruits et légumes bio, des œufs, de la viande de très bonne qualité, de l'huile d'olive, de la graisse d'oie et du poisson de temps en temps... Ma nourriture étant cuite à la vapeur douce.
Concernant le jeûne lui-même, jeûne total le vendredi.
Je suis assez d'accord avec le Dr Pérez, il faut assainir le terrain et son alimentation avant d'envisager un jeûne hydrique de plusieurs jours...
Et puis écouter les réactions de son corps, écouter son instinct.
Et évidemment, ni cigarettes, alcool... sauf le petit verre de vin bio de temps en temps...

chrysalides

Messages : 18
Date d'inscription : 27/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Message  Klee le Mer 4 Mai 2016 - 8:34

Bonjour Chrysalides,

Tout d'abord, bienvenue sur le forum et merci pour ton témoignage.

Le fait de moins manger de manière générale est effectivement un des facteurs de longévité en bonne santé. Je ne suis pas certain d'avoir bien compris le protocole du carême orthodoxe : en fait, il y a une période de restriction alimentaire de 40 jours couplée à des jours de jeûnes (hydriques ?) dans l'année, c'est bien ça ?

Je te rejoins sur le fait qu'il y a sans doute un lien dans le jeûne entre corps et psyché. Je n'essaierai cependant pas de hiérarchiser les choses : chez certains, l'envie d'un jeûne partira d'abord de la question du corps, chez d'autres, l'envie d'un jeûne partira plus de la psyché, l'un et l'autre étant intimement liés. Chez une même personne, cela pourra également alterner d'un jeûne à l'autre. Bref, les motivations conscientes et inconscientes sont diverses et bien malin qui pourrait en démêler les racines profondes.

Klee
Admin

Messages : 311
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Message  chrysalides le Mer 4 Mai 2016 - 8:50

Klee a écrit:Bonjour Chrysalides,

Tout d'abord, bienvenue sur le forum et merci pour ton témoignage.

Le fait de moins manger de manière générale est effectivement un des facteurs de longévité en bonne santé. Je ne suis pas certain d'avoir bien compris le protocole du carême orthodoxe : en fait, il y a une période de restriction alimentaire de 40 jours couplée à des jours de jeûnes (hydriques ?) dans l'année, c'est bien ça ?



Pour le détail, voir ici : http://www.pagesorthodoxes.net/metanoia/jeuner.htm

Vous voyez, le programme est déjà conséquent...


Dernière édition par chrysalides le Mar 10 Mai 2016 - 5:49, édité 1 fois

chrysalides

Messages : 18
Date d'inscription : 27/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Message  bernie42 le Mer 4 Mai 2016 - 11:09

Bonjour chrysalides , je ne connaissais pas le jeûne orthodoxe, c'est intéressant, si tu as supprimer produits laitiers et céréales, alors tu vas ressentir de grands changements, moi personnellement, je craque de temps en temps sur une tartine de fromage mais c'est de plus en plus rare, bravo pour tes changements alimentaires d'après jeûne.

bernie42

Messages : 95
Date d'inscription : 03/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Message  chrysalides le Mer 4 Mai 2016 - 12:10

bernie42 a écrit:Bonjour chrysalides , je ne connaissais pas le jeûne orthodoxe, c'est intéressant, si tu as supprimer produits laitiers et céréales, alors tu vas ressentir de grands changements, moi personnellement, je craque de temps en temps sur une tartine de fromage mais c'est de plus en plus rare, bravo pour tes changements alimentaires d'après jeûne.

Bonjour,

Ça fait maintenant 50 jours, et je sens revenir l'énergie... et c'est aussi un vrai bonheur quand on marche... on se sent léger sur le sol...

Merci

:-)

chrysalides

Messages : 18
Date d'inscription : 27/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Message  Klee le Mer 4 Mai 2016 - 18:02

Merci pour le lien expliquant le jeûne dans l'église orthodoxe ! J'ignorais totalement cette version du jeûne parmi les chrétiens.

chrysalides a écrit:Ma nourriture étant cuite à la vapeur douce.

Pour l’aparté, j'ai récemment investi dans un ustensile de cuisson à la vapeur douce et ne le regrette pas : ça cuit vraiment bien les légumes et leur goût en est souvent rehaussé !

chrysalides a écrit:Je suis assez d'accord avec le Dr Pérez, il faut assainir le terrain et son alimentation avant d'envisager un jeûne hydrique de plusieurs jours...

J'ai récemment lu le livre de Raphaël Pérez sur la monodiète variée, méthode que j'ai trouvé très intéressante en complément du jeûne. J'en ferai un petit topo sur ce forum dans les prochains jours.



Klee
Admin

Messages : 311
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Message  Luc le Mer 4 Mai 2016 - 19:06

Personnellement, nous cuisons tous nos légumes, légumineuses, riz etc. à la vapeur et ça depuis une trentaine d'années.  Depuis une dizaine d'années c'est avec "un bidule" (cuiseur à vapeur) à trois étages.  Les légumes cuits ainsi sont délicieux et gardent davantage leurs vitamines et minéraux.  On peut y mettre un plat sur un étage avec le riz, ou le quinoa ... millet ... etc. Tout cuit en même temps.


Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Message  chrysalides le Mer 4 Mai 2016 - 23:59

Effectivement, on peut cuire à la vapeur des aliments que l'on ne penserait pas... deux oeufs sur le plat, dans une assiette, ne prennent que très peu de temps de cuisson.
Et bien sûr les viandes... c'est un mode de cuisson qui fait retrouver la vitalité.

@Klee, oui, bonne idée que ce petit topo !

chrysalides

Messages : 18
Date d'inscription : 27/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Message  chrysalides le Lun 9 Mai 2016 - 3:49

Une petite note supplémentaire destinée à alimenter, pour ceux qui le souhaitent, la réflexion des jeûneurs de tous horizons, elle émane d'un théologien, philosophe s'exprimant ici au sujet du jeûne prescrit dans le cadre défini de ce fil :

Jean-Claude LARCHET a écrit:Le jeûne permet d'acquérir une liberté par rapport à des instincts, à des impulsions et à des habitudes du corps, c'est à dire que notre corps vit avec beaucoup d'habitudes en suivant des instincts ou des impulsions et le jeûne, c'est une reprise de possession du fonctionnement de notre corps qui montre que notre esprit est plus fort que notre corps, que nous ne sommes pas sous la dépendance totale des lois naturelles qui régissent notre corps et donc que nous sommes des êtres spirituels. Il y a dans le jeûne une prise de distance par rapport au monde physique, une sorte de libération par rapport à ces déterminations même si cette libération ne peut pas être totale... au moins elle est partielle et puis elle a une signification forte sur le plan symbolique. Il y a d'autres effets positifs du jeûne que l'on observe quand on le pratique : un apaisement du corps et une paix qui s'installe dans l'âme, une dynamisation de la vie spirituelle...

Ce qui me paraît intéressant ici est le cycle des jeûnes à la fois quantitatifs et qualitatifs, se répétant à diverses périodes de l'année et invariablement chaque année. On pourrait y voir un entraînement, un sollicitation à entrer vis à vis de l'alimentation dans une attitude mesurée et de penser notre rapport à la nourriture et notre ventre. Cette idée est à vrai dire essentielle, du moins, c'est ce que je crois. Et, chose qui m'apparaît fondamentale, elle n'est pas une démarche qui procède du coup de tête mais tient compte de la nature humaine qui a besoin de (beaucoup de) temps pour procéder à des changements de fond.


Dernière édition par chrysalides le Mar 17 Mai 2016 - 5:48, édité 1 fois

chrysalides

Messages : 18
Date d'inscription : 27/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Les vertus du jeûne

Message  Luc le Lun 9 Mai 2016 - 10:33


L'ensemble de ce que tu écris est en accord avec ce qu'écrivent les biologistes Shelton et Boudreau.

"Tous les pouvoirs essentiellement mentaux de l'homme s'améliorent pendant le jeûne. La capacité de raisonner est augmentée. La mémoire est améliorée. L'attention et l'association sont stimullées. Les forces soi-disant spirituelles de l'homme- l'intuition, la sympathie, l'amour, etc ... - sont toutes augmentées. Une véritable régénération s'opère sur toutes les qualités intellectuelles et émotionnelles de l'homme. A aucun autre moment, les activités essentiellement intellectuelles et esthétiques ne peuvent être aussi brillamment poursuivies que pendant le jeûne." (Shelton)

"Le jeûne représente donc un formidable voyage intérieur, car il remue des forces psychiques et mentales qui étaient freinées; cette restructuration psychique produit des effets qui se répercutent au-delà du jeûne. (...)

La détoxication physique de l'organisme procure par elle-même un mieux-être psychologique. Au fur et à mesure que progresse la détoxication physiologique, l'état de l'organisme s'améliore et le jeûneur se sent de mieux en mieux. Une personne dont l'organisme est détoxiqué éprouve une profonde sensation de paix et de sérénité. Elle ne se sent plus tourmentée et inquiétée par ses maladies et ses malaises.

Enfin, si nos troubles physiologiques sont d'origine psychosomatique, la détoxication et le rééquilibre physiologiques amenés par le jeûne ainsi que l'assouplissement thérapeutique du moi qui facilite la résolution de conflits internes, procurent un effet combiné de guérison psychologique et physiologique: puisqu'il est résolu sur les plans psychologique et physique, le problème psychosomatique est définitivement éludé."


Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Restriction alimentaire et prévention des cancers

Message  chrysalides le Mar 10 Mai 2016 - 5:02

Vidéo très instructive du Dr Willem où il est question de restriction alimentaire (on reste dans le sujet du carême) et autres sujets, substances pouvant être ingérées et concernant la santé en général :

Dr Jean-Pierre Willem - Pourquoi guérir quand on peut prévenir ?




chrysalides

Messages : 18
Date d'inscription : 27/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Message  Luc le Mar 10 Mai 2016 - 8:24


Merci pour la vidéo du docteur Willem.

Nous allons également la placer sur le sujet : "Cancérisations (agents de) et prévention"
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t127-cancerisation-agents-de-et-prevention#8080


Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Message  chrysalides le Mar 17 Mai 2016 - 5:45

Les carêmes orthodoxes sont végétaliens, ils alternent avec des jours de jeûne, de restriction alimentaire et des périodes où la viande, les oeufs et laitages sont permis.

Les travaux du Dr Donatini, gastro-entérologue sont intéressants à suivre dans le cadre d'une conduite allimentaire saine.

Il s'exprime ici sur différents sujets de sa spécialité :

à 10 min 50 : l'état de santé de la société actuelle, puis, en fin de vidéo, sur les questions des laitages et du gluten.



Également, Marion Kaplan sur la question lait et gluten.





chrysalides

Messages : 18
Date d'inscription : 27/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Message  chrysalides le Mer 18 Mai 2016 - 6:22

C'est aussi étonnant de constater que le Grand Carême est à peu près de 42 jours, ce qui représente deux cycles de 21 jours, soit le cycle de la cellule (21 jours).
Autrement dit, on peut considérer ce temps de Carême comme une prise de conscience qui va s'ancrer dans notre corps pour nous inviter à changer notre façon de nous alimenter si nous avons tendance à ne voir dans la nourriture qu'une gourmandise alors qu'elle est surtout déterminante quant à notre santé physique et psychologique et même plus...



* le témoignage de Marion Kaplan, dans cette vidéo est très encourageant pour ceux qui se sentent "mal en point"...

La nutrition un des chemins vers l'Homme. Dans cette vidéo, il est question de quête spirituelle.


chrysalides

Messages : 18
Date d'inscription : 27/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Message  chrysalides le Dim 22 Mai 2016 - 3:54

Une intervention du Dr Jean Pierre Willem qui va dans le sens de ce fil : faire un seul repas par jour pendant un mois est bon pour la santé (prévention du cancer).
Il faut faire abstraction des sottises proférées par la demoiselle qui conduit l'entretien....


chrysalides

Messages : 18
Date d'inscription : 27/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Message  Luc le Dim 22 Mai 2016 - 8:49

Merci pour cette vidéo très intéressante, que nous avons également placée sur le sujet : Agents de cancérisation et prévention

Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Message  chrysalides le Jeu 26 Mai 2016 - 5:25

J'ajoute ici une réflexion personnelle sur le jeûne. Il me semble qu'il est utile de s'habituer à la notion de privation de nourriture alors que le corps est en capacité d'assimiler les aliments. Pourquoi s'accoutumer à la privation ? Parce que peut-être, un jour, pour une raison ou pour une autre, la nourriture fera défaut, un jour... une semaine... ou alors le corps lui-même exigera de jeûner.
Si la personne est habituée au jeûne, elle ne fera pas une montagne d'éprouver la privation de nourriture. Son esprit aura déjà considéré une telle chose et prendra le dessus. Beaucoup de personnes paniquent totalement à l'idée de sauter ne serait-ce qu'un repas ou deux...
En plus de cela, il est utile dans ce détachement vis à vis de la nourriture, de la considérer comme un aliment indispensable au fonctionnement du corps, de la bonne santé psychique et spirituelle. Ainsi, on s'éloigne du seul plaisir que dans la Tradition, on nomme gourmandise ou gastrimargie. Tout ceci s'inscrit dans une démarche de prévention. Le corps seul ne doit pas commander... et pour certains, ses pouvoirs sont tyranniques...

chrysalides

Messages : 18
Date d'inscription : 27/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Message  Luc le Jeu 26 Mai 2016 - 8:08


Il en est de même dans le règne animal où la nourriture, pour diverses raisons, n'est pas disponible temporairement. Les animaux, tout comme nous possédons des réserves utilisables en cas de manque.

Malheureusement, le mythe disant que si nous ne mangeons pas, ne serait-ce que quelques jours nous allons mourir se poursuit. Pourtant, au contraire, le jeûne peut prolonger la vie !

D'ailleurs, les peuplades qui justement sont privées régulièrement de nourritures, selon les saisons ou autres phénomènes, ne souffrent généralement pas des maux de notre civilisation (cancer, problèmes cardiaques ...) et ont une longévité accrue.


Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carêmes dans l'orthodoxie, jeûne, conduite alimentaire, végétarisme, végétalisme.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum