JEÛNE(le) : L'Ultime thérapeutique (André Passebecq)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JEÛNE(le) : L'Ultime thérapeutique (André Passebecq)

Message  Luc le Mer 24 Oct 2012 - 12:32


Informations prises sur le site du Dr André Passebecq :

Vie et Action (association sans buts lucratifs)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le rôle de la maladie

La maladie est une sonnette d'alarme la maladie aiguë est un processus de rétablissement à respecter la maladie chronique est un processus d'adaptation.

Si vous ne laissez pas agir la fièvre, si vous passez des pommades pour assécher les boutons, vous fermez les portes de sortie des toxines et la vitalité du corps va en être affectée. Ou bien cela va récidiver un peu plus tard, ou bien la maladie va changer d'axe et se reportera sur autre chose. Si l'on reproduit cela plusieurs années de sa vie, 20 ans, 30 ans, 40 ans, l'organisme va petit à petit perdre sa vitalité et il va être obligé de survivre dans ces conditions. Les processus de survie constituent la maladie chronique. Diabète, cancer, leucémie, maladies nerveuses, rhumatismes, etc. Ce sont en fait des moyens d'adaptation du corps.

Par exemple, si vous ingérez toujours des substances nocives dans le tube digestif, il y aura une transformation des cellules du tube digestif qui vont devenir beaucoup plus résistantes aux produits agressifs. Mais, sur l'autre plateau de la balance, la vitalité digestive va être diminuée.





Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEÛNE(le) : L'Ultime thérapeutique (André Passebecq)

Message  Luc le Mer 24 Oct 2012 - 12:36



Le rétablissement survient lorsqu'on supprime les causes de la maladie (rectification du mode de vie) témoigne de l'existence d'une force vitale (force automédicatrice, inconscient) est souvent accompagné de crises de désintoxination.

Les thérapeutiques * entravent souvent l'action de la force vitale

Dans la plupart des cas, le rétablissement a lieu en quelques jours ou quelques semaines (sauf lorsqu'on a atteint un stade irréversible, mais dans ce cas, c'est également bénéfique car les douleurs diminuent ou disparaissent). Ce qui est extraordinaire, c'est qu'on peut être motivé à cette rectification par certains troubles et que d'autres troubles auxquels on ne pense pas disparaissent, par exemple, la vue s'améliore.

Ce rétablissement peut quelquefois se faire à travers des crises de désintoxication qui sont, en fait, le passage de la maladie chronique à la maladie aiguë. On revient à des maladies antérieures qui n'ont pas été épuisées. Cela ne se passe pas nécessairement de cette façon, mais il faut connaître cette probabilité pour ne pas s'en alarmer.

Cette action témoigne de l'existence d'une force vitale (force automédicatrice) qui fait partie de l'inconscient, force qui gère notre énergie, qui sait la diriger là où l'organisme en a le plus besoin. Lorsqu'on jeûne - c'est-à-dire quand on ne mange pas, on ne boit que de l'eau - on entend souvent dire "vous allez être faible car vous ne mangez pas". C'est vrai qu'on va être faible, mais ce n'est pas par manque de nourriture, l'énergie y est encore. C'est parce qu'à la faveur du jeûne, l'organisme et la force vitale dirigent leur énergie vers le processus de rétablissement, de restructuration, d'élimination et donc soustraient cette énergie à la force physique et à la force mentale (il est beaucoup plus difficile de réfléchir).


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEÛNE(le) : L'Ultime thérapeutique (André Passebecq)

Message  Luc le Mer 24 Oct 2012 - 12:37




Les procédés thérapeutiques sont à étudier avec la plus grande circonspection puisque souvent intervenir dans ces processus vitaux ne fait que les déranger. Donc il faut bien les connaître pour savoir, lorsqu'un traitement d'aide existe, avec des essences de plantes, des bains, des massages, etc., comment il agit. Il est absurde de réveiller régulièrement quelqu'un qui est prostré à cause d'une forte fièvre pour lui administrer des médicaments, par exemple, sauf cas exceptionnel à déterminer par le spécialiste.

La plupart des interventions thérapeutiques sont des stimulants. Par exemple, les diurétiques sont des poisons pour le rein. Celui-ci réagit en les chassant et en même temps, les autres substances sont éliminées. Effectivement, on obtient une réaction d'élimination qui peut soulager, mais c'est au détriment de l'énergie du rein. Alors qu'il fonctionne mal à cause d'une vitalité trop faible, on le stimule. On a un cheval fatigué qui ne peut plus avancer. On lui donne un coup de fouet, il réagit en trouvant encore un peu d'énergie. Ce qui entraîne l'épuisement. A la stimulation succède la dépression.

En fait, le besoin de faire quelque chose provient du fait qu'on veut se rassurer. Il est difficile de rester sans rien faire quand quelqu'un est malade.

On sait que lorsqu'il y a maladie aigüe, la force vitale est efficace et joue bien son rôle. Plus la fièvre est élevée, plus c'est signe de vitalité, moins la durée est grande.

* Passebecq écrit que souvent, les thérapeutiques entravent l'action de la force vitale. D'ailleurs, Shelton insiste pour que le jeûne soit exécuté au repos complet afin que toutes les énergies soient consacrées au rétablissement. On pourrait énumérer plusieurs pratiques thérapeutiques pouvant soutirer les énergies du jeûneur : bains dérivatifs, balnéothérapie, chiropratique, hydrothérapie, hydrothérapie du côlon, lavements, massothérapie, réflexologie, shiatsu, thalassothérapie, yoga ... etc ... etc.



Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEÛNE(le) : L'Ultime thérapeutique (André Passebecq)

Message  Luc le Mer 24 Oct 2012 - 12:40




Les thérapeutiques sont pour une large part le résidu de croyances archaïques, magiques ou mythiques (les démons).

Les systèmes thérapeutiques détournent des vrais problèmes de la maladie: les causes lointaines pour la plupart cherchent à chasser la maladie - entité (procédé de magie) s'accompagnent d'un foisonnement de pratiques bizarres et fausses, donc dangereuses sont souvent standardisés sont éclatés en multiples procédés sont sous-tendus par des motivations très intéressées ($$$)


"La nature a le pouvoir de rétablir la santé sans aucun secours étranger" (Hippocrate)




Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JEÛNE(le) : L'Ultime thérapeutique (André Passebecq)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum