Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Thx le Sam 5 Aoû 2017 - 4:32

Bonjour à tous,

je n'ai pas trouvé d'information sur le risque potentiel de faire un jeûne de 40 jours environ (+10 jours de réalimentation par bouillon de légumes à l'eau).

Étant donné le bon déroulement de mon jeune( 20 jours actuellement), je ne voudrais faire n'importe quoi et subir des dégâts irréversibles (dénutrition majeure, organe blessé, infection, ou autre...)

Si on pouvait me suggérer un lien ou un retour vis-à-vis de cela, cela serait un grand plaisir.

Je précise que je vais de plus optimiser au maximum la fin de ce jeun en restant le plus longtemps allongés au lit pour fructifier les efforts du jeune.
Je ne voudrais donc pas faire n'importe quoi en oubliant une étape ou un sujet qui m'échappe.

Bonne journée à tous.

Merci

Thx

Messages : 42
Date d'inscription : 06/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Luc le Sam 5 Aoû 2017 - 12:46


Voir ou revoir les sujets suivants :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nous avons généralement plus de réserves que nous le pensons.

avatar
Luc
Admin

Messages : 4162
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Thx le Sam 5 Aoû 2017 - 19:37

Luc a écrit:
Voir ou revoir les sujets suivants :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nous avons généralement plus de réserves que nous le pensons.


Merci Luc, tu mets d'une grand aide dans mon jeune...

Cela me rassure d'amplement pour mon jeune de 40 jours, alors que la moyenne des "anciens jeûneurs long durée" étaient de 60 jours environ ( c'est une moyenne qui revient souvient).


avant de commencer, j'étais à 66-68 KG environ pour 1.75 mètres( pas d’excès de poids, mince et en forme)
Je suis actuellement à 56 KG après 20 jours de jours.

je ne connais pas mon IMC par contre et le recul pour savoir si je suis "clean" pour bien faire les 40 jours. Est-ce que je le suis ?

Tout ce pass très bien en tout cas et je ne regrette pas ce jeune pour le moment et compte bien arriver jusqu'à 40 jours +10 jours bouillon légume eau après).

Merci pour t'es retour Luc, c'est vraiment ça qui m'a aidé en début de jeune et je constate les avancer de ma guérison de jour en jour


Thx

Messages : 42
Date d'inscription : 06/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Luc le Sam 5 Aoû 2017 - 22:09


L'IMC de départ était à 21.7 considéré comme idéal.

Avec un tel IMC un jeûne de plusieurs semaines est envisageable. Quarante jours peut-être mais il faudra ménager des réserves et jeûner au repos. Habituellement, après deux semaines de jeûne, nous perdons moins de poids. Il a même des jours où le poids reste stable.

Actuellement tu as perdu en moyenne 500 g par jour. Dans les prochains jours, les pertes devraient être moins importantes.

Tant qu'à savoir si tu peux jeûner 40 jours, c'est toi qui le saura selon ton ressenti. L'autonomie du jeûneur est un indice selon Boudreau pour savoir si le jeûne peut se prolonger. Si nous prenons le cas de ncm qui jeûna 50 jours sur le présent forum, elle fut autonome jusqu'à la fin de son jeûne. Il faut préciser que dans son cas, au départ elle était en surpoids.

J'espère que maintenant tu as cessé de fumer !

avatar
Luc
Admin

Messages : 4162
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Thx le Dim 6 Aoû 2017 - 11:01

Luc a écrit:
L'IMC de départ était à 21.7 considéré comme idéal.

Avec un tel IMC un jeûne de plusieurs semaines est envisageable. Quarante jours peut-être mais il faudra ménager des réserves et jeûner au repos.  Habituellement, après deux semaines de jeûne, nous perdons moins de poids.  Il a même des jours où le poids reste stable.

Actuellement tu as perdu en moyenne 500 g par jour. Dans les prochains jours, les pertes devraient être moins importantes.

Tant qu'à savoir si tu peux jeûner 40 jours, c'est toi qui le saura selon ton ressenti.  L'autonomie du jeûneur est un indice selon Boudreau pour savoir si le jeûne peut se prolonger.  Si nous prenons le cas de ncm qui jeûna 50 jours sur le présent forum, elle fut autonome jusqu'à la fin de son jeûne. Il faut préciser que dans son cas, au départ elle était en surpoids.

J'espère que maintenant tu as cessé de fumer !


Donc mon IMC est bien donc si je te comprends bien ?

ET OH que Oui J'Ai ARRETER DE FUMER ! cela fait maintenant 8 jours pour la cigarette et pour le cannabis depuis le début du jeûne !
et je ne compte pas retoucher à ces conneries après !


Mon urine commence à revenir blanc/ jaune clair ( plus d'urine jaune foncée) et ma langue devient Cassie rose aussi .
Mais je me sens extrêmement bien pour le moment (21 jours de jeûne)


Aucun risque de continuer jusqu'à mes 35- 40 jours malgré ces signaux positifs ? Je voudrais vraiment aller au bout du temps disponible devant moi et vraiment nettoyer le puits en profondeur .( de plus la fin de mon jeune se fait actuellement cassiment que allongées et au repos)

Y'a t'il des contres-indications a continué dans cette situation Luc ?

Merci et bonne journée!!

Thx

Messages : 42
Date d'inscription : 06/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Luc le Dim 6 Aoû 2017 - 15:51


Il n'y a aucun inconvénient à jeûner au repos, c'est ce que tous les spécialistes du jeûne hygiéniste suggèrent. Si nous pouvions dormir 12 heures par jour, voire plus, l'autolyse serait maximisée.

La couleur et la densité des urines sont en fonction des quantités d'eau absorbées. Plus on boit, plus elles ressemblent à nos urines en dehors du jeûne. Shelton écrit :
"La quantité d’urine excrétée pendant un jeûne, comme à d’autres moments de la vie, est déterminée par le volume d’eau absorbé, et par la quantité de sueur rejetée.

Durant les premiers jours du jeûne, l’urine est toujours de couleur sombre et de densité élevée; la réaction en est fortement acide et l’on note une grande quantité d’urée, de phosphates et de pigments biliaires. Son odeur est mauvaise et forte. Elle devient plus claire et perd son odeur désagréable à mesure que le jeûne continue. Lorsque la première augmentation de l’élimination est passée, la densité de l’urine baisse, et la quantité de substances minérales diminue. Le poids spécifique peut descendre aussi bas que 1,010 et la quantité de substances minérales diminue. Son activité est d’abord augmentée, mais vers la fin d’un jeûne total, l’urine peut redevenir neutre ou même être de réaction alcaline.


avatar
Luc
Admin

Messages : 4162
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Thx le Dim 6 Aoû 2017 - 16:27

Luc a écrit:
Il n'y a aucun inconvénient à jeûner au repos, c'est ce que tous les spécialistes du jeûne hygiéniste suggèrent.  Si nous pouvions dormir 12 heures par jour, voire plus, l'autolyse serait maximisée.

La couleur et la densité des urines sont en fonction des quantités d'eau absorbées.  Plus on boit, plus elles ressemblent à nos urines en dehors du jeûne. Shelton écrit :
"La quantité d’urine excrétée pendant un jeûne, comme à d’autres moments de la vie, est déterminée par le volume d’eau absorbé, et par la quantité de sueur rejetée.

Durant les premiers jours du jeûne, l’urine est toujours de couleur sombre et de densité élevée; la réaction en est fortement acide et l’on note une grande quantité d’urée, de phosphates et de pigments biliaires. Son odeur est mauvaise et forte. Elle devient plus claire et perd son odeur désagréable à mesure que le jeûne continue. Lorsque la première augmentation de l’élimination est passée, la densité de l’urine baisse, et la quantité de substances minérales diminue. Le poids spécifique peut descendre aussi bas que 1,010 et la quantité de substances minérales diminue. Son activité est d’abord augmentée, mais vers la fin d’un jeûne total, l’urine peut redevenir neutre ou même être de réaction alcaline.



Cela n'est donc pas un signe de mon corps m'indiquant la fin du nettoyage ? (vis-à-vis de l'urine)
ma langue est Cassie voir totalement Rose aussi, donc bon signe de fin de travail, non ?

Je vais continuer dans tous les cas mon jeune au repos.

Sur un autre poste, j'ai vu écrit que Shelton et toi déconseillée les produits cosmétiques , j'ai cependant continué à en utiliser sur le visage depuis le début de mon jeune (gel aloe verra+ huiles essentielles la journée, et miel de manuka le soir), cela influe-t-il sur l'autolyse ?
car je constate une nette amélioration de ma peau durant ce jeune et l'utilisation de ses produits!

Je prends aussi un peu d'avance pour la reprise alimentaire Luc, comme indiquer, je souhaite reprendre avec un bouillon de légumes, je voudrais commencer par un légume, puis 2 et 3 ; Quelle est le premier et autres légumes que tu conseilles particulièrement pour le/les premiers bouillons de légumes ?

Merci à toi Luc

bonne soirée

Thx

Messages : 42
Date d'inscription : 06/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  LeilaBekele le Mar 8 Aoû 2017 - 6:58

Thx78 a écrit:
Luc a écrit:
Il n'y a aucun inconvénient à jeûner au repos, c'est ce que tous les spécialistes du jeûne hygiéniste suggèrent.  Si nous pouvions dormir 12 heures par jour, voire plus, l'autolyse serait maximisée.

La couleur et la densité des urines sont en fonction des quantités d'eau absorbées.  Plus on boit, plus elles ressemblent à nos urines en dehors du jeûne. Shelton écrit :
"La quantité d’urine excrétée pendant un jeûne, comme à d’autres moments de la vie, est déterminée par le volume d’eau absorbé, et par la quantité de sueur rejetée.

Durant les premiers jours du jeûne, l’urine est toujours de couleur sombre et de densité élevée; la réaction en est fortement acide et l’on note une grande quantité d’urée, de phosphates et de pigments biliaires. Son odeur est mauvaise et forte. Elle devient plus claire et perd son odeur désagréable à mesure que le jeûne continue. Lorsque la première augmentation de l’élimination est passée, la densité de l’urine baisse, et la quantité de substances minérales diminue. Le poids spécifique peut descendre aussi bas que 1,010 et la quantité de substances minérales diminue. Son activité est d’abord augmentée, mais vers la fin d’un jeûne total, l’urine peut redevenir neutre ou même être de réaction alcaline.



Cela n'est donc pas un signe de mon corps m'indiquant la fin du nettoyage ? (vis-à-vis de l'urine)
ma langue est Cassie voir totalement Rose aussi, donc bon signe de fin de travail, non ?

Je vais continuer dans tous les cas mon jeune au repos.

Sur un autre poste, j'ai vu écrit que Shelton et toi déconseillée les produits cosmétiques , j'ai cependant continué à en utiliser sur le visage depuis le début de mon jeune (gel aloe verra+ huiles essentielles la journée, et miel de manuka le soir), cela influe-t-il sur l'autolyse ?
car je constate une nette amélioration de ma peau durant ce jeune et l'utilisation de ses produits!

Je prends aussi un peu d'avance pour la reprise alimentaire Luc, comme indiquer, je souhaite reprendre avec un bouillon de légumes, je voudrais commencer par un légume, puis 2 et 3 ; Quelle est le premier et autres légumes que tu conseilles particulièrement pour le/les premiers bouillons de légumes ?

Merci à toi Luc

bonne soirée

Dis moi , as tu constaté une perte au niveau musculaire ? J'ai fait un Jeune de 21 jours et j'ai perdu beaucoup de mes muscles au point que j'ai du mal en musculation ( meme si je sais que ça doit etre progressif ) mais je suis quand même inquiète car j'ai lu qu'il pouvait y avoir des sequelles graves au niveau musculaire si on restait une longue pèriode de sédentarité . Qu'en penses tu ?

LeilaBekele

Messages : 27
Date d'inscription : 23/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Klee le Mar 8 Aoû 2017 - 7:21

Bonjour Leila,

A propos des muscles, Nicole Boudreau rappelle que :

Jeûne et musculature

"Les muscles contiennent des réserves de protéines, comme les cellules graisseuses renferment des réserves de gras.

Les muscles sont de véritables mines d'énergie et de nutriments pendant le jeûne. Ils constituent 70% de la masse protéique du corps; les acides aminés qu'ils contiennent peuvent être dégradés en sucres ou être utilisés pour construire les protéines fonctionnelles, telles que les hormones, les protéines sanguines ou les protéines de transport. Enfin, les muscles recèlent des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments utilisables par le corps.

Les muscles comblent si bien les besoins en protéines de l'organisme, que le cerveau, le cœur et le sang ne sont aucunement privés de protéines au cours d'un jeûne long. La synthèse protéique au niveau du cœur est maintenue intégralement comme le sont tous les processus hormonaux et immunitaires."

[...]

"La mobilisation des protéines musculaires présente un autre avantage pour l'organisme: en démantelant une partie de ses structures musculaires, notre corps échappe à l'entretien onéreux de ces structures. Moins il y a de fibres musculaires, moins le corps doit dépenser d'énergie pour les entretenir. C'est comme si on démantelait un hangar pour construire une maison; ce faisant, on échappe aux coûts d'entretien de ce hangar.

Les muscles diminuent donc de volume au cours du jeûne, mais le nombre de cellules musculaires demeure identique. Nos muscles se vident de leurs réserves, mais ils conservent la même structure. Il faut noter par ailleurs que, puisqu'ils se vident de leurs réserves de sucres (le glycogène), les muscles du jeûneur ne sont pas aptes à des exercices importants; une personne qui jeûne supporte moins bien les exercices longs, mais bien des gens prennent, à tort, ce phénomène pour une dégénérescence des muscles.

Lors de la réalimentation, on assiste à une formidable reprise de l'activité des muscles, qui se régénèrent et se renflouent complètement."

La perte de masse musculaire au cours d'un jeûne fait partie du processus mais il n'y pas lieu de s'inquiéter. Au début, lorsque l'on reprend une activité sportive suite à un jeûne, c'est normal que ça "tire" : il faut donc y aller progressivement. Cette sensation disparaît assez vite une fois que l'on a pleinement repris ses marques.

Klee
Admin

Messages : 391
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Thx le Mar 8 Aoû 2017 - 8:59

bonjour Leila,

Depuis le début de mon jeune, j'ai perdu environ 8 9 kilos, avec donc quelle perte musculaire ( mais peux visible physiquement parlement) .
J'ai aussi quelques douleurs musculaires au lit si je me trouve dans une position inconfortable mais assez rare et j'ai remarqué quelques douleurs au dos( Bas droit, que je n'ais pas habituellement) quand j'utilisais ma voiture trop longtemps ou quand je commence à être allonges sur le dos trop longtemps.
Après je ne m'en inquiète pas car je sais qu'on reste quand même plus faible, donc le corps est moins fort physiquement dans une jeune thérapeutique.
cela partira naturellement a la suite de la réalimentation normale après quelques jours /semaines.

Je reviens sur l'aspect reprise alimentaire, j'aimerais avoir votre avis et celui de Luc concernant le bouillon que j'aimerais utilisé et aussi l'eau de coco.

Je compte commencer ma réalimentation par un bouillon de légumes à base de courgette/céleri branche/ épinards/(navets) et persil j'ai pris ces légumes en fonction de leurs faiblesses en glucides et foodmap .
Prendre ce bouillon pendant 2/3 jours puis rajouter d'autres légumes par la suite comme artichaut, oignon, autres...
Pour faire environ 10 jours en bouillon de légumes .

que pensez-vous de la pertinence de légumes ? je l'ai pris pour l'aspect vis-à-vis des intestins .

J'aimerais beaucoup mettre en place rapidement de l'eau de coco BIO après quelques jours car riches en vitamines, acides amines, etc.
Cependant l’eau de coco est bonne pour la santé et qu’elle est composée à 95% d’eau mais elle est aussi sucrée et très minéralisée, il est conseillé de ne pas en abuser à cause du potassium.

je ne sais donc pas si je devrais attendre un peu plus longtemps avant de l’incorporer dans ma réalimentation ( après 3 ou 4 jours environ) ou si je devrais attendre un peu plus longtemps ?


Merci pour vos retours en cas et force à nous : )

Thx

Messages : 42
Date d'inscription : 06/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  LeilaBekele le Mar 8 Aoû 2017 - 9:30

Klee a écrit:Bonjour Leila,

A propos des muscles, Nicole Boudreau rappelle que :

Jeûne et musculature

"Les muscles contiennent des réserves de protéines, comme les cellules graisseuses renferment des réserves de gras.

Les muscles sont de véritables mines d'énergie et de nutriments pendant le jeûne. Ils constituent 70% de la masse protéique du corps; les acides aminés qu'ils contiennent peuvent être dégradés en sucres ou être utilisés pour construire les protéines fonctionnelles, telles que les hormones, les protéines sanguines ou les protéines de transport. Enfin, les muscles recèlent des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments utilisables par le corps.

Les muscles comblent si bien les besoins en protéines de l'organisme, que le cerveau, le cœur et le sang ne sont aucunement privés de protéines au cours d'un jeûne long. La synthèse protéique au niveau du cœur est maintenue intégralement comme le sont tous les processus hormonaux et immunitaires."

[...]

"La mobilisation des protéines musculaires présente un autre avantage pour l'organisme: en démantelant une partie de ses structures musculaires, notre corps échappe à l'entretien onéreux de ces structures. Moins il y a de fibres musculaires, moins le corps doit dépenser d'énergie pour les entretenir. C'est comme si on démantelait un hangar pour construire une maison; ce faisant, on échappe aux coûts d'entretien de ce hangar.

Les muscles diminuent donc de volume au cours du jeûne, mais le nombre de cellules musculaires demeure identique. Nos muscles se vident de leurs réserves, mais ils conservent la même structure. Il faut noter par ailleurs que, puisqu'ils se vident de leurs réserves de sucres (le glycogène), les muscles du jeûneur ne sont pas aptes à des exercices importants; une personne qui jeûne supporte moins bien les exercices longs, mais bien des gens prennent, à tort, ce phénomène pour une dégénérescence des muscles.

Lors de la réalimentation, on assiste à une formidable reprise de l'activité des muscles, qui se régénèrent et se renflouent complètement."

La perte de masse musculaire au cours d'un jeûne fait partie du processus mais il n'y pas lieu de s'inquiéter. Au début, lorsque l'on reprend une activité sportive suite à un jeûne, c'est normal que ça "tire" : il faut donc y aller progressivement. Cette sensation disparaît assez vite une fois que l'on a pleinement repris ses marques.

Ce matin j'ai fait ma deuxième séance de musculation et franchement j'ai eu du mal , après deux semaines de réalimentation sédentaire , je pensais que ça reprendrait mieux . J'ai fait 40 mins de musculation , alors que la première séance d'il y a deux jours a duré 45 mins . J'étais vraiment faible et je tremblais . Trois heures plus tard , j'ai encore du mal à récupérer , c'est ça qui m'inquiète un peu . J'espère que ce soir ça ira mieux et qu'à force d'entrainement ça ira de mieux en mieux avec un vrai regain de vitalité que je n'ai pas encore ressentie .

LeilaBekele

Messages : 27
Date d'inscription : 23/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Klee le Mar 8 Aoû 2017 - 9:49

LeilaBekele a écrit:Ce matin j'ai fait ma deuxième séance de musculation et franchement j'ai eu du mal , après deux semaines de réalimentation sédentaire , je pensais que ça reprendrait mieux . J'ai fait 40 mins de musculation , alors que la première séance d'il y a deux jours a duré 45 mins . J'étais vraiment faible et je tremblais . Trois heures plus tard , j'ai encore du mal à récupérer , c'est ça qui m'inquiète un peu . J'espère que ce soir ça ira mieux et qu'à force d'entrainement ça ira de mieux en mieux avec un vrai regain de vitalité que je n'ai pas encore ressentie .

Ah oui, tu fais pas semblant toi ^^ ! J'avoue y aller plus doucement que toi : je recommence par de la marche avant de me ré-attaquer à du sport. Comme je ne fais pas de muscu, je n'ai pas de recul pour avoir un avis pertinent sur ce sport précis. Peut-être pourrais-tu essayer de recommencer par des séances de 20 min plutôt que de réattaquer par des séances de 40-45 min ?

Klee
Admin

Messages : 391
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Klee le Mar 8 Aoû 2017 - 9:55

Thx78 a écrit:Je reviens sur l'aspect reprise alimentaire, j'aimerais avoir votre avis et celui de Luc concernant le bouillon  que j'aimerais utilisé et aussi l'eau de coco.

Je compte commencer ma réalimentation par un bouillon de légumes à base de courgette/céleri branche/ épinards/(navets) et persil j'ai pris ces légumes en fonction de leurs faiblesses en glucides et foodmap .
Prendre ce bouillon pendant 2/3 jours puis rajouter d'autres légumes par la suite comme artichaut, oignon, autres...
Pour faire environ 10 jours en bouillon de légumes .

que pensez-vous de la pertinence de légumes ? je l'ai pris pour l'aspect vis-à-vis des intestins .

J'aimerais beaucoup mettre en place rapidement de l'eau de coco BIO après quelques jours car riches en vitamines, acides amines, etc.
Cependant l’eau de coco est bonne pour la santé et qu’elle est composée à 95% d’eau mais elle est aussi sucrée et très minéralisée, il est conseillé de ne pas en abuser à cause du potassium.

je ne sais donc pas si je devrais attendre un peu plus longtemps avant de l’incorporer dans ma réalimentation ( après 3 ou 4  jours environ) ou si je devrais attendre un peu plus longtemps ?


Bonjour Thx !

J'avoue m'être posé moins de questions philosophiques que toi concernant la nature des légumes que je consomme en bouillon lors de mes reprises alimentaires. Me concernant, en gros, j'achète des légumes de saison pour faire le bouillon, je mets le tout dans un fait-tout et puis voilà !

Quant à l'eau de coco, alors là, j'avoue n'avoir aucun avis sur la question... Je ne me rappelle pas en avoir consommé un jour.

Si Zeroudoudou passe par là, comme celui-ci a pas mal étudié les questions liées à la nutrition, peut-être qu'il aura un avis.

Klee
Admin

Messages : 391
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  LeilaBekele le Mar 8 Aoû 2017 - 9:56

Klee a écrit:
LeilaBekele a écrit:Ce matin j'ai fait ma deuxième séance de musculation et franchement j'ai eu du mal , après deux semaines de réalimentation sédentaire , je pensais que ça reprendrait mieux . J'ai fait 40 mins de musculation , alors que la première séance d'il y a deux jours a duré 45 mins . J'étais vraiment faible et je tremblais . Trois heures plus tard , j'ai encore du mal à récupérer , c'est ça qui m'inquiète un peu . J'espère que ce soir ça ira mieux et qu'à force d'entrainement ça ira de mieux en mieux avec un vrai regain de vitalité que je n'ai pas encore ressentie .

Ah oui, tu fais pas semblant toi ^^ ! J'avoue y aller plus doucement que toi : je recommence par de la marche avant de me ré-attaquer à du sport. Comme je ne fais pas de muscu, je n'ai pas de recul pour avoir un avis pertinent sur ce sport précis. Peut-être pourrais-tu essayer de recommencer par des séances de 20 min plutôt que de réattaquer par des séances de 40-45 min ?

Tu as raison peut etre . On m'a dit sur le forum REGENERE de mettre deux jours de récupération entre deux séances , au lieu d'une seule journée . Dans ces deux jours de récup. je pense que je vais plutot m'atteler à des exercices doux d'étirement style yoga en moins dur . Ensuite faire de la muscu. 20/25 mins tout les 3 jours . M'alimenter de façon à bien récupérer en vitalité . C'est vrai que j'ai souvent tendance à etre brut de coffre , j'aime toujours y aller direct dans le "dur" . Il faut que je ralentisse et que j'accepte que ça me prendra qqs temps avant de tout récupérer .


EDIT / Désolée de faire une diversion sur ton topic thx . Retour au sujet .

LeilaBekele

Messages : 27
Date d'inscription : 23/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Thx le Mar 8 Aoû 2017 - 10:41

Klee a écrit:
Bonjour Thx !

J'avoue m'être posé moins de questions philosophiques que toi concernant la nature des légumes que je consomme en bouillon lors de mes reprises alimentaires. Me concernant, en gros, j'achète des légumes de saison pour faire le bouillon, je mets le tout dans un fait-tout et puis voilà !

Quant à l'eau de coco, alors là, j'avoue n'avoir aucun avis sur la question... Je ne me rappelle pas en avoir consommé un jour.

Si Zeroudoudou passe par là, comme celui-ci a pas mal étudié les questions liées à la nutrition, peut-être qu'il aura un avis.

Merci pour ton retour Klee, j'espère que Luc pourra quand même m'apporter son éclaircissement sur le bouillon de légumes élaboré et également l'eau de coco ( 3x fois moins sucrée qu'un jus de fruits) mais j'ai peur que ça fasse peut-être trop de sucre d'un coup quand même après le jeune...

Je me posais la question aussi avec la poire/clémentine et fraise comme premier 1 fruit ( je ne veux pas d'un fruit trop sucré comme la banane par exemple), ca pourrais le faire au bout de 10 jours environ ?

attendons son retour ou bien celui de ton compere

bonne après midi

Thx

Messages : 42
Date d'inscription : 06/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Luc le Mar 8 Aoû 2017 - 18:09



Tout d'abord, la réalimentation s'exécute progressivement, tout comme l'activité physique.  Faire de la musculation pendant 45 min. est beaucoup trop demandé à un organisme qui sort d'un jeûne de quelques semaines. Comme l'écrit Klee, on marche, on peut même nager un peu, mais cette activité demande cependant beaucoup d'énergie, on ne fait pas de nage olympique !

Les bouillons de légumes servent à rompre le jeûne, ils sont pris généralement une ou deux journées, puis on progressa par des jus de fruits ou des légumes, puis des fruits aqueux comme le raisin, la pastèque ...

Bien sûr, on peut étirer la réalimentation autant que nous le voulons, mais nous allons continuer de perdre du poids et l'autolyse se poursuivra.  Cela est correct, surtout si le jeûne n'a pas encore atteint son but et que nos problèmes ne sont pas encore réglés.

Mais si la langue est redevenue rose (le matin à jeun), habituellement le travail de l'autolyse est terminé.  On peut rompre le jeûne.

Quant à l'eau de coco, je ne vois pas d'inconvénient à l'ajouter lors de la réalimentation ... pourquoi pas ?

Tant qu'aux choix des légumes, on prend ce que nous avons, ceux de saison, d'autant plus que nous sommes en été et que les produits frais sont disponibles en abondance et relativement bon marché ces temps-ci.  Il ne faut pas se casser la tête pour rien.

avatar
Luc
Admin

Messages : 4162
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Thx le Mer 9 Aoû 2017 - 10:59

Luc a écrit:

Tout d'abord, la réalimentation s'exécute progressivement, tout comme l'activité physique.  Faire de la musculation pendant 45 min. est beaucoup trop demandé à un organisme qui sort d'un jeûne de quelques semaines. Comme l'écrit Klee, on marche, on peut même nager un peu, mais cette activité demande cependant beaucoup d'énergie, on ne fait pas de nage olympique !

Les bouillons de légumes servent à rompre le jeûne, ils sont pris généralement une ou deux journées, puis on progressa par des jus de fruits ou des légumes, puis des fruits aqueux comme le raisin, la pastèque ...

Bien sûr, on peut étirer la réalimentation autant que nous le voulons, mais nous allons continuer de perdre du poids et l'autolyse se poursuivra.  Cela est correct, surtout si le jeûne n'a pas encore atteint son but et que nos problèmes ne sont pas encore réglés.

Mais si la langue est redevenue rose (le matin à jeun), habituellement le travail de l'autolyse est terminé.  On peut rompre le jeûne.

Quant à l'eau de coco, je ne vois pas d'inconvénient à l'ajouter lors de la réalimentation ... pourquoi pas ?

Tant qu'aux choix des légumes, on prend ce que nous avons, ceux de saison, d'autant plus que nous sommes en été et que les produits frais sont disponibles en abondance et relativement bon marché ces temps-ci.  Il ne faut pas se casser la tête pour rien.


Merci beaucoup Luc pour ces précisions claires pour moi ...
Je vais suivre ton protocole et essayer de l'allonger de quelques jours pour chaque étape .
le bouillon de légumes j'aimerais quand même en prendre pendant 1 semaine environ.


La seule chose qui me fais peur maintenant, c'est la reprise du travail qui sera peut-être un peu brusque .
Je reprends le travail le lundi 28 août et je voudrais arrêter mon jeune le 25 août pour atteindre le 40 eme jours.
Je pourrais boire mon bouillon légumes sans soucis et je n'ai pas de pression ou autres au travail( je resterais assis principalement)

Mais le fait de devoir me lever le matin pour aller au travail et n'être pas allongé pourrait-il influencer mon renouvellement cellulaire et donc ma reprise, pour que tout le travail de mon jeune soit minimisé ou réduit si à la place je serais resté au lit plutôt?

Mes journées sont classiques (9H30 -17H30) et une fois rentré j'irais m'allonger directement pour me reposer ou dormir .

Mais quand même cela ne risque pas d'affaiblir tous mon travail fait en amont où je me fais une montagne vis-à-vis de ça ?


C'est le seul dernier truc qui me tracasse encore un peu l'esprit, sinon après cela, n'aurait plus de question en soi... Et je serais aux contraires ravis d'aider les autres par la suite : )

Merci Luc en tout cas pour tout ce que tu fais et cette dernière réponse de ta part sera mon Graal ; )

Thx

Messages : 42
Date d'inscription : 06/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Luc le Mer 9 Aoû 2017 - 12:34


Dès qu'on reprend le travail, l'autolyse cesse, surtout si nous devons être debout. La régénération demande que nous soyons au repos car elle a besoin de beaucoup d'énergie.

Une réalimentation de quelques jours avant de reprendre le travail, suite à un jeûne de 40 jours est tout à fait à bannir. Il vaut mieux raccourcir le jeûne et/ou moins étirer la période de réalimentation afin qu'elle puisse au moins être de quelques semaines (2 ou 3) avant de reprendre le travail.

Un jeûne de 40 jours n'est pas nécessaire si les bienfaits recherchés ont été atteints. Nous ne sommes pas à un concours de qui fera le plus long jeûne !

Le travail que l'autolyse a fait n'est jamais perdu. Cependant, pour que la forme revienne, il faut laisser un temps assez long en augmentant graduellement les quantités et les variétés d'aliments, si nous mangeons trop peu trop longtemps, la fatigue pourrait s'installer.
avatar
Luc
Admin

Messages : 4162
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Thx le Mer 9 Aoû 2017 - 16:50

Luc a écrit:
Dès qu'on reprend le travail, l'autolyse cesse, surtout si nous devons être debout. La régénération demande que nous soyons au repos car elle a besoin de beaucoup d'énergie.

Une réalimentation de quelques jours avant de reprendre le travail, suite à un jeûne de 40 jours est tout à fait à bannir.  Il vaut mieux raccourcir le jeûne et/ou moins étirer la période de réalimentation afin qu'elle puisse au moins être de quelques semaines (2 ou 3) avant de reprendre le travail.

Un jeûne de 40 jours n'est pas nécessaire si les bienfaits recherchés ont été atteints. Nous ne sommes pas à un concours de qui fera le plus long jeûne !

Le travail que l'autolyse a fait n'est jamais perdu.  Cependant, pour que la forme revienne, il faut laisser un temps assez long en augmentant graduellement les quantités et les variétés d'aliments, si nous mangeons trop peu trop longtemps, la fatigue pourrait s'installer.

Dans un premier temps, je serai cassie que assis au travail, très peu de phase debout .
Une fois rentré vers 18 h, je compte trouver mon lit pour me reposer. (donc de 18H jusqu'à 7H au lendemain) (environ 13h de repos donc quand je reprendrais le travail).

je ne compte pas me réalimenter au travail, je compte amener mes bouillons de légumes, cela ne pose donc pas de soucis pour ma réalimentation comme indiqué.

je voudrais arrêter aux 40 jours ça cela pour moi et symbolique dans un premier temps et que je sens mon corps travaille toujours et je me sens surtout bien et souhaite donc l'étendre le plus longtemps possible. et je voudrais optimiser au mieux justement mes temps de congés .

Étant donnée que je voudrais rompre mon jeune le 25 août, j'aurais encore 3 jours de repos TOTALES avant de reprendre le travail et avoir ensuite un repos de 13h environ par jour . (+ La réalimentation en douceur , bouillon de légumes/ jus/ fruit/legumes/etc...)

Cela te parait plus convenable de ce point vue Luc ?

où conseillerais-tu plutôt justement de le casser au 35 e jours (donc le 21 août environ) et donc de bénéficier de 1 semaine totale de repos avant la reprise de mon travail ?

j'attends ton point de vue Luc , merci à toi.

bonne soirée

Thx

Messages : 42
Date d'inscription : 06/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Luc le Mer 9 Aoû 2017 - 18:17


Je t'ai déjà donné mon point de vue. Et encore là, je trouvais que deux ou trois semaines de reprise alimentaire suite à un long jeûne de 40 jours était relativement peu. Donc, une semaine c'est insuffisant et encore moins 3 jours de repos avant de reprendre le travail.

C'est mon point de vue, peut-être que d'autres trouveraient cela suffisant ... mais pas moi.





avatar
Luc
Admin

Messages : 4162
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Thx le Mer 9 Aoû 2017 - 19:16

Luc a écrit:
Je t'ai déjà donné mon point de vue.  Et encore là, je trouvais que deux ou trois semaines de reprise alimentaire suite à un long jeûne de 40 jours était relativement peu. Donc, une semaine c'est insuffisant et encore moins 3 jours de repos avant de reprendre le travail.  

C'est mon point de vue, peut-être que d'autres trouveraient cela suffisant ... mais pas moi.

Merci Luc,

pour être clair, quand tu parles de "reprise alimentaire", tu parles de LA reprise d'activité (donc le travail) ?
J'ai peur de mal comprendre ...

Car pour moi la reprise alimentaire concerne l'alimentation que je vais réaliser à la suite de mon jeune : ( 7 jours de bouillon de légumes, puis 3 jours de jus de fruit, 2,3 jours de fruit cuit/cru, puis légumes au bout de 15 jours environ, poisson après vers le 20e jour)

Cette réalimentation pour moi est déjà bien étirée dans le temps .

Merci de me reprendre si je me trompe car j'ai l'impression que je n'utilise donc pas le bon terme.

Merci à toi en tout cas Luc

Thx

Messages : 42
Date d'inscription : 06/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Klee le Jeu 10 Aoû 2017 - 6:10

Bonjour Thx,

Effectivement, on commence à s'y perdre et il y a de la confusion dans l'air... Personnellement, j'avoue ne plus t'avoir compris à partir du moment où tu as dit :

Thx a écrit:je ne compte pas me réalimenter au travail, je compte amener mes bouillons de légumes, cela ne pose donc pas de soucis pour ma réalimentation comme indiqué.

Tu ne réalimenterais pas au travail mais tu y amènerais tes bouillons ? Il y a là quelque chose qui m'échappe ^^ !

Bon, essayons de reprendre un peu de hauteur. J'ai l'impression (je me trompe peut-être) que tu commences à perdre l'essentiel et que tu ne noies dans des détails (par exemple, sur la nature des légumes pour faire tes bouillons où tu pousses la réflexion assez loin... sans doute un peu trop !). On ne comprends pas non plus ta raison à vouloir atteindre absolument 40 jours. Luc l'a bien souligné, ce n'est pas un concours. Et la symbolique que tu évoques n'est pas une raison suffisante à mon sens pour chercher à faire ces 40 jours.

Revenons au départ :

1) Objectivement, pour quelles raisons souhaites-tu faire ce jeûne ? Semble-t-il pour tes intestins et ton acné (et aussi pour arrêter de fumer).

2) Est-ce que le jeûne est utile dans ce cas de figure ? Oui.

3) Est-ce qu'un jeûne de 40 jours semble nécessaire dans ce cas de figure ? Non.

De manière plus générale, pour de nombreuses maladies, le jeûne peut constituer une aide salutaire. Mais plus encore, un jeûne sera une réussite si celui-ci s'inscrit dans un temps plus long, où l'on cherche à comprendre les dysfonctionnements de notre corps et à modifier certains de nos comportements qui pourraient compromettre notre bonne santé.

En relisant ton premier message, je vois que tu écris :

Thx a écrit:Je voudrais refaire une reprise alimentaire parfaite

Il n'y a pas de perfection. Le mieux est l'ennemi du bien, comme on dit. Les corps de chacun d'entre nous étant différents (et tous imparfaits, heureusement ^^ !), chercher à atteindre une perfection (qu'il reste d'ailleurs à définir) est illusoire.

Tout ça pour dire quoi ? Par ses derniers messages, Luc essaye de te rappeler quelques principes de base :
- un jeûne long, qui plus est de 40 jours, n'est pas à prendre à la légère
- un jeûne long ne se définit pas en un nombre précis de jours
- un jeûne long se vit jour après jour, en constatant au fur et à mesure les progrès dus à l'autolyse mais aussi les limites de son corps à ne pas dépasser
- si un jeûne ne permet pas de résoudre l'ensemble des problèmes que l'on souhaitait voir disparaître, qu'à cela ne tienne, un prochain jeûne pourra prendre le relai à partir des progrès déjà capitalisés
- si des contraintes extérieures (par exemple, reprise du travail) interviennent lors d'un jeûne long, il est important de négocier la transition en douceur.

Or, ce que tu décris ne ressemble pas à une transition en douceur.

- Sais-tu dans quel état sera ton corps après 40 jours de jeûne ? Non.

- Sais-tu si 3 jours de repos avec un peu de bouillon suffiront pour te permettre de reprendre le travail après un jeûne de 40 jours ? Non et quand bien même tu poserais la question aux meilleurs spécialistes, personne n'est en capacité de te garantir une réponse (ce que tu sembles chercher). Par contre, on peut subodorer, par le retour des différents témoignages, que ce ne sera pas suffisant. Après un jeûne de 20 jours, lorsque je reprends par des bouillons de légumes, je suis loin de "péter la forme" et je complète assez rapidement de quelques fruits et de légumes, notamment si je veux pouvoir reprendre le travail.

- Sais-tu comment va réellement se passer ta reprise alimentaire ? Non. Là encore, on a beau prévoir, tout ne se passe pas comme prévu. Pourquoi fixer absolument 7 jours de bouillons puis 3 jours de jus de fruits ? Le moment venu, tu vas peut-être te rendre compte que cela ne correspond pas à ton corps. Par exemple, me concernant, j'ai vite vu que je n'aimais pas faire une reprise alimentaire à base de jus de fruits, que je trouvais trop sucrés. Mais c'est mon ressenti personnel, qui n'est pas le même que celui de mon voisin, pour qui ça correspondra peut-être mieux. Encore une fois, il est important d'écouter son corps, de constater ce qui va bien ou moins bien et d'affiner les choses au fur et à mesure des jeûnes. Je ne me suis réellement senti à l'aise pour une reprise alimentaire qu'à partir de mon 3ème jeûne long. Pas avant.

Bon, si je continue, je me rends compte que ce message risque de devenir un brin moralisateur. Ce n'est pas son but (et je m'en excuse s'il est ressenti comme tel).

C'est simplement pour essayer de te faire prendre conscience qu'il est important de ne pas perdre de vue le but réel d'un jeûne et qu'il est préférable d'en comprendre les principes généraux (et de les digérer ^^ !) plutôt que de se perdre dans des considérations hasardeuses (symbole des 40 jours, perfection de la reprise alimentaire, etc).

Klee
Admin

Messages : 391
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Thx le Jeu 10 Aoû 2017 - 11:26

Bonjour à tous
Je vais être le plus claire possible

Arriver a 35 ou 40 JOURS de jeûne, je compte le rompre et faire une reprise alimentaire (jusqu'ici normale) , forcement ma reprise alimentaire va continuer au travail (reprise le 28 août) . (donc les premiers jours chez moi, puis quelques jours après au travail( mais cela ne changera rien à mon programme de reprise alimentaire) ma question était simplement de savoir :

le fait de devoir me lever le matin pour aller au travail et n'être pas allongé toute la journée pourrait-il influencer mon renouvellement cellulaire, pour que tout le travail de mon jeune soit minimisé ou réduit si à la place je serais resté au lit pendant la reprise alimentaire?

Voilà ma simple question posée.




- Comme vous dites après, pas de concours ici ( mais je me sens bien pendant ce jeune, donc autant l'étirer de quelques jours pour l'optimiser au maximum) d'où ta phrase : un jeune long se vit jour après jour, en constatant au fur et à mesure les progrès dus à l'autolyse mais aussi les limites de son corps à ne pas dépasser ( je mesure bien les effets actuellement, d'où l'envie de le fructifier au mieux)

-"si des contraintes extérieures (par exemple, reprise du travail) interviennent lors d'un jeune long, il est important de négocier la transition en douceur." = j'aurais 5 jours de repos totaux durant ma reprise alimentaire, puis 13 heures par jour . (De plus mon travail est principalement assise et vraiment sans pression ou stress)

-" Sais-tu dans quel état sera ton corps après 40 jours de jeûne . Non."
= non mais je me déplace si j'en ai envie, toute sa passe TRÈS bien, donc une fois l'alimentation reprise je vois pas pourquoi je serais plus affaiblie par exemple...

"- Sais-tu si 3 jours de repos avec un peu de bouillon suffiront pour te permettre de reprendre le travail après un jeûne de 40 jours ."
=Je pense que oui, dès demain je pourrais retourner au travail sans difficulté donc aucune inquiétude vis-à-vis de ça .

"- Sais-tu comment va réellement se passer ta reprise alimentaire ? Non. Là encore, on a beau prévoir, tout ne se passe pas comme prévu. Pourquoi fixer absolument 7 jours de bouillons puis 3 jours de jus de fruits ?"
= J'avoue non là (au niveau réaction intestinale), mais 7 jours de bouillon pour justement fructifier et faire durée l'autolyse.

Le but de ceux de protocole est d'optimiser l'autolyse et donc le travail de réparation, je ne vois pas ou suis le mal??
Surtout que je Pete la forme mais je m'efforce de garder le lit pour vraiment avoir cette action thérapeutique.

Ma seule question restante est donc, ( désole pour le fait que je me répète) :

le fait de devoir me lever le matin pour aller au travail et n'être pas allongé pourrait-il influencer mon renouvellement cellulaire, pour que tout le travail de mon jeune soit minimisé ou réduit si à la place je serais resté au lit pendant la reprise alimentaire? ( car je trouve peut discussion ou forum où on indique a la personne de rester au lit pendant la reprise alimentaire ) d'où ma question.

Mais ton intervention est juste Klee, ne t'inquiète pas par rapport à ça : )

Bonne journée

Thx

Messages : 42
Date d'inscription : 06/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Klee le Ven 11 Aoû 2017 - 7:48

Bonjour Thx,

On tourne un peu en rond, j'ai envie de dire ^^ !

Ce que je retiens de ton message, c'est que tout semble bien aller pour toi jusqu'à présent et c'est tant mieux. Tu sembles écouter ton corps, c'est là déjà un bon point.

Je vais revenir sur ta question, qui n'est pas aussi "simple" ou innocente qu'il n'y paraît.

Thx a écrit:le fait de devoir me lever le matin pour aller au travail et n'être pas allongé toute la journée pourrait-il influencer mon renouvellement cellulaire, pour que tout le travail de mon jeune soit minimisé ou réduit si à la place je serais resté au lit pendant la reprise alimentaire?

Une fois la réalimentation recommencée, l'autolyse va être encore active quelques jours puis disparaître au fur et mesure de la réalimentation. C'est normal et cela ne compromet ou ne minimise en rien le travail accompli durant le jeûne en lui-même.

Et le fait de s'activer fait aussi partie de la reprise alimentaire. On marche un peu tous les jours en augmentant au fur et à mesure la durée pour pouvoir reprendre une activité courante. On reprend ensuite tranquillement le travail. A cette étape du jeûne, l'idée n'est pas, et je reprends tes mots, "d'optimiser au maximum".

Encore une fois, tu sembles vouloir atteindre un idéal de perfection et je pense que tu te leurres sur ce point.

La reprise alimentaire est une phase tout aussi importante que le jeûne. Son but premier est de faire progressivement revenir le corps à la réalité quotidienne, pas après pas, en douceur. Ni plus ni moins. Il n'est plus vraiment question d'autolyse même si celle-ci agit encore un peu les premiers jours.

Alors oui, tu te sens en pleine forme aujourd'hui et je te souhaite qu'il en soit tout autant pour le reste de ton jeûne. Mais ne perds pas de vue que, si dans les jours qui arrivent tu te sens faiblir, il est préférable de reprendre l'alimentation plutôt que de vouloir à tout prix atteindre un nombre de jours de jeûne que tu t'es fixé en tête.

Après, concrètement, c'est ton corps et c'est toi qui en es le seul responsable. Luc et moi t'avons dit ce que nous en pensions et je ne crois pas qu'il y ait grand chose à rajouter sur ce point.

Peut-être une petite remarque sur ton programme de reprise alimentaire :

Thx a écrit: 7 jours de bouillon de légumes, puis 3 jours de jus de fruit, 2,3 jours de fruit cuit/cru, puis légumes au bout de 15 jours environ, poisson après vers le 20e jour)

Globalement, tu en as compris les principes. Mais, de ce que je constate de mon expérience, je trouve qu'il comprend un peu trop de jours de "liquides" par rapport au nombre de jours consacrés aux fruits et légumes. Cela reste un avis perso ^^ !

Klee
Admin

Messages : 391
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Thx le Ven 11 Aoû 2017 - 11:18

Merci Klee pour ton retour clair : )

Je souhaite continuer mon jeune aussi car le matin ma langue est encore blanche en partie , et pas totalement rose .
Donc je pense que même si niveau peau et intestin ça va mieux .
il y a du travail à faire encore ...

J'ai entendu dire aussi que la stabilisation du poids indiquait au corps que l'autolyse était finie .

Donc tant que ma langue n'est pas totalement rose, je voudrais continuer .
D'accord avec moi Klee, Luc ?
Ou la langue est au final un mauvais repère .


J'essaye donc au maximum de faire du jeune sec pour maximiser les bienfaits .

bonne journée

Thx

Messages : 42
Date d'inscription : 06/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risque d'un jeune longue long durée de 40 jours sur le corps, dénutrition, organes, etc.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum