Grève de la faim vs jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grève de la faim vs jeûne

Message  admin2 le Lun 10 Déc 2012 - 17:23



On sait que pour qu'un jeûne soit bien mené, certaines conditions, tant physiques que psychologiques sont à prioriser. Le jeûne effectué par un gréviste de la faim ne remplit généralement pas ces conditions.

__________________________________________

Le gréviste courant n’est pas un spécialiste de la santé et du jeûne ; il est persuadé qu’il met sa vie en jeu à court terme ; il est normal qu’il sécrète les hormones du stress et de la peur, qui sont de véritables poisons. Le jeûneur lui, sait parfaitement que ce n’est pas le cas et maintient un état de paix intérieure
qui est un puissant facteur de régénération physique.

Le gréviste s’appuie d’ailleurs sur le fait que le public, ainsi que les autorités ou les gens sur lesquels il veut faire pression, qui sont témoins de sa grève, pensent aussi qu’il met sa vie en danger. Si ce n’était pas le cas, sa grève n’aurait aucun poids. Imaginez que tout le monde lise ce livre (on peut rêver…) et se
pénètre de l’idée que jeûner est bon pour la santé. Imaginez que des millions de gens se mettent à jeûner régulièrement, en famille, en groupe, entre amis. Imaginez qu’il y ait des clubs santé dans toutes les communes de France où les gens viendraient apprendre les lois de la vie et de la santé et s’entraider pour les mettre en application, et promouvoir le jeûne… Faire la grève de la faim perdrait alors tout son sens ! Un gréviste passerait inaperçu et serait ridicule. Les gens lui diraient : « Oui, super, arrête de
manger, ça te fera du bien ! »


Tiré de : "Et si on s'arrêtait un peu de manger ... de temps en temps" (Bernard Clavière)





admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève de la faim vs jeûne

Message  admin2 le Ven 29 Mar 2013 - 23:12

De son côté, le docteur Duverney-Guichard abonde dans le même sens, il écrit :

La grève de la faim représente un acte volontaire à caractère revendicatif, utilisant le refus de s'alimenter avec les conséquences «dramatiques» que cela implique, pour faire pressions sur le pouvoir et attirer l'attention du public. Jeûne et grève de la faim peuvent se différencier par plusieurs aspects :

 Psychologique : angoisse du sujet aggravée par l'attitude de l'entourage
 Matériel : inconfort, manque d'hygiène, froid, etc.
 Persistance dans de nombreux cas d'un apport alimentaire limité et déséquilibré

Sur le plan des conséquences physiologiques, il nous parait donc nécessaire de préciser tous ces aspects afin de ne pas assimiler d'une manière simpliste et souvent fausse : jeûne dénutrition/grève de la faim, etc.

Il est bien évident par exemple que les troubles observés chez des sujets «jeûnant» pendant des semaines avec apport d'un morceau de sucre toutes les heures puis d'un «bouillon Kub» de temps à autre (Thèse de MANGEON) (64) ne peuvent être rapportés à le pratique du jeûne.

Comment ne pas être perplexe en constatant l'absence de CETOSE chez des grévistes après un mouvement de 4 semaines (Thèse de SAINT DENIS PREVOST) (96).

_______________________________________________

64. MANGEON Jean Philippe
Grève de la faim et institution médicale. Thèse 1982 CLERMONT

96. SAINT DENIS PREVOST
Dénutrition prolongée volontaire Thèse 1978 BORDEAUX Il

Tiré de : "Le jeûne : Approche médicale et scientifique" (Michel Duverney-Guichard)


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Grève de la faim de 65 jours (19 août 2015)

Message  Luc le Jeu 20 Aoû 2015 - 0:53

Israël suspend la détention du Palestinien tombé dans le coma après une grève de la faim

Le Monde.fr avec AFP et AP | 19.08.2015 à 21h11• Mis à jour le 19.08.2015 à 21h27

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La Cour suprême israélienne a décidé de suspendre, mercredi, la mesure de détention administrative pesant sur le prisonnier palestinien Mohammed Allan, en grève de la faim depuis deux mois (65 jours). Il restera à l’hôpital Barzilai d’Ashkélon en attendant une décision sur son sort.

Avocat de 31 ans, Mohammed Allan avait sombré dans le coma vendredi après presque deux mois de grève de la faim. Depuis le 18 juin, il n’a ingéré que de l’eau sans complément et a refusé tout traitement pour protester contre son maintien en détention administrative — une mesure renouvelable indéfiniment tous les six mois et permettant d’emprisonner quelqu’un sans lui notifier de charge. Soupçonné d’appartenir au Jihad islamique, une organisation considérée par Israël comme terroriste, l’avocat est détenu depuis novembre 2014.

« Pour le moment, en raison de l’état de santé du gréviste de la faim, l’ordre de détention administrative n’est plus en vigueur », a indiqué la Cour suprême dans son jugement qui a souligné : « Il va demeurer en soins intensifs. » « Sa famille et ses amis pourront lui rendre visite, pas en tant que prisonnier, (en respectant) les instructions médicales habituelles concernant les visites aux malades », a-t-elle expliqué.

Dommages irréversibles

Israël serait prêt à le libérer s’il s’avère que son cerveau a subi des dommages irréversibles, comme le précise l’ancien correspondant de France Télévisions en Israël, Charles Enderlin sur Twitter.




Selon les observations de scientiques tel le Pr. Sergius Morgulis*, le cerveau est le dernier organe touché lors d'un très long jeûne et ça jusqu'à ce que la mort survienne.

*Morgulis Sergius : Professeur, biochimiste du Collège de médecine, Université du Nebraska (É.U.) auteur de "Fasting and Undernutrition" 1923

"Quel que soit l'amaigrissement du corps, et même si la condition squelettique a été atteinte,
le cerveau, le coeœur et les poumons, sauf s’ils sont eux-mêmes malades, ne subissent
jamais aucune perte." (Dr Edward Hooker Dewey)

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève de la faim vs jeûne

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum