refeeding syndrome

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

refeeding syndrome

Message  nabil le Mar 28 Juin 2016 - 22:00

Bonjour,
Quel serait le mode d'alimentation idéal aprés la rupture de jeune en cas de jeune long pour éviter le refeeding syndrome. (syndrome d'alimentation inapproprié)

Merci


nabil

Messages : 1
Date d'inscription : 28/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: refeeding syndrome

Message  Luc le Mer 29 Juin 2016 - 10:35

Bienvenue sur le forum !

Merci pour ta question, un syndrome dont nous n'avons jamais entendu parler, même après plusieurs décennies à côtoyer le jeûne.

Syndrome de renutrition inappropriée

Le syndrome de renutrition apparaît en général dans les quatre jours qui suivent la reprise de l'alimentation. Les patients peuvent alors présenter des troubles au niveau des électrolytes sanguins, en particulier une hypophosphorémie, accompagnée de complications neurologiques, pulmonaires, cardiaques, neuro-musculaires et hématologiques. La plupart de ces effets proviennent d'une soudaine augmentation des graisses dans le métabolisme des glucides suivi d'une augmentation du niveau d'insuline, après la renutrition qui conduit à une consommation accrue de phosphore par les cellules. La renutrition accélère le métabolisme de base. La circulation intracellulaire d'électrolytes cause une chute des électrolytes dans le sérum, dont le phosphate, le potassium, le magnésium, le glucose et la thiamine1. Les risques majeurs, découlant du syndrome de renutrition inappropriée, comprennent la confusion, le coma, les convulsions et la mort.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_renutrition_inappropri%C3%A9e

Selon la documentation médicale, ce  problème semble affecter les gens qui, suite à une dénutrition importante recommencent à manger.  Ex. anorexie
Le syndrome de renutrition inappropriée (SRI) est une complication survenant chez
les patients dénutris lors de la réintroduction d’apports énergétiques oraux, entéraux
ou parentéraux. http://sofia.medicalistes.org/spip/IMG/pdf/syndrome-de-renutrition-17-lescot-1442330538.pdf  
Ce phénomène ne se rencontre probablement jamais chez un jeûneur ayant une alimentation correcte avant le jeûne, sans véritables carences en vitamines et minéraux ou oligo-éléments.  Dans les faits, selon la thèse de doctorat du médecin français Michel Duverney-Guichard, le jeûne, même au-delà de 30 ou 40 jours, n'induit pas de carences.  On constate même, chez certains jeûneurs ayant, à titre d'exemple, une anémie, un retour à la normale de l'hémoglobine, de la ferritine, du fer sérique ... etc. Voir le lien : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t129-carences-y-a-t-il-des-carences-lors-d-un-jeune

Voir aussi le sujet suivant où il est question de l'anorexie et du jeûne : ICI

En conclusion, la réalimentation, suite à un jeûne chez une personne n'étant pas dénutrie (ex. anorexie), ne devrait pas provoquer ce syndrome. La réalimentation s'exécute habituellement par la prise de jus de fruits ou de bouillon de légume, puis par des fruits et des légumes, le tout graduellement, tant en quantité qu'en variété. Voir le sujet sur la réalimentation >> ICi


Luc
Admin

Messages : 3460
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum