Jeûne et santé
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Aller en bas

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Empty Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Message  stephane_tougard le Mar 6 Oct 2020 - 2:32

Le Truc a écrit:
Comme la volonté me manque, je vous écris cela avant de commencer pour m'y tenir.
En suite, j'aimerais enchaîner sur un demi-jeûne (toujours pour assurer mon allaitement) mais pour bien faire les choses, comment procéder ? Le demi-jeûne inclut-il des protéines d'origine animale ? Des amandes ? De l'huile ? Du cuit ? Pour ma part je souhaiterais procéder avec des soupes et des salades composées végétales.

Bonjour,

On ne jeûne jamais pendant l'allaitement !!!

Pendant un allaitement, on consomme tout ce dont on a envie et plutôt plus que moins sans la moindre honte et sans penser à son poids. L'allaitement n'est pas un moment pour penser à soit, c'est un moment pour penser à celui que l'on nourrit et lui, il a besoin de vitamines, de minéraux, de protéines, de glucides et de lipides.

Bref, il te faut manger des viandes (crues, c'est mieux, mais cuites c'est mieux que pas du tout), des produits laitiers non pasteurisés (lait cru, beurre, fromages, yaourts, crème fraîche, jamais pasteurisée, toujours cru). Éviter les fruits qui remplissent le ventre et font exploser le taux de glucose dans le sang mais ne nourrissent pas, par contre les jus de céleris ont aussi d'excellents apports en minéraux et vitamines. C'est la seule source alimentaire végétale vraiment nécessaire, le reste doit provenir d'une nourriture animale (on mange l'animal, pas la nourriture que mange l'animal).

Ne pas hésiter aussi sur les organes, le foie ou le cœur et sur les œufs que tu peux gober crus en grande quantité sans te couper la faim.

stephane_tougard

Messages : 24
Date d'inscription : 11/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Empty Re: Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Message  stephane_tougard le Ven 9 Oct 2020 - 6:50

arlm a écrit:
Enfin, je suis très surpris par vos recommandations, stephane_tougard. Viande, produits laitiers... Outre l'impact écologique désastreux (mais ce n'est pas le sujet), je lis régulièrement qu'il s'agit précisément de ce qu'il ne faut pas consommer ni en excès (la viande) ni même du tout (produits laitiers) pour des raisons de santé.

Bonjour,

L'impact écologique de la viande ou du lait n'a rien de terrible quand on le compare à l'impact écologique des champs de céréales à perte de vue. Je pense que quelques vaches dans un pré sont bien plus naturelles et vont bien mieux dans le décor que cette horreur d'agriculture industrielle et ces produits végan au 42 éléments chimiques venant d'une quinzaine de pays. Quand on parle écologie, il faut bien comprendre déjà de quoi on parle, "Pas Végan" avait fait quelques vidéos sur le sujet ou factuellement, l'élevage n'est non seulement pas un désastre écologique, mais il est nécessaire dans une agriculture équilibrée.

Je vois absolument pas l'intérêt de manger peu de viandes. Nos ancêtres ont vécu des centaines de milliers d'années dans des climats froids ou l'alimentation végétale était rarissime. Ils se sont nourris de viandes et d'organes et nous avons hérité de leur foie. D'ailleurs, 95% du règne végétal naturel nous est toxique alors que 95% du règne animal est tout à fait comestible.

Quand au lait, on doit sa mauvaise publicité à la pasteurisation qui en détruit les particularités. Un lait fermier cru est excellent pour la santé, surtout pour les enfants, on préférera le lait de chèvre, mais il est difficile à trouver. À défaut, le lait de vache cru (vache élevées en plein air).

Je suis personnellement un régime quasi-carnivore, je fais principalement un repas par jour ou je mange jusqu'à 500 gr de viandes et organes crus ou peu cuits à midi. Le soir, je bois un peu de jus de céleris. Je ne mange pas de fruits (les fruits modernes sont juste faits d'eau et de sucre) et presque jamais de légumes cuits (ils contiennent trop de fibres et perturbent la digestion). Conclusion, je ne me sens jamais le ventre trop plein, je digère sans aucun problème, pas de flatulence. Je vais pas dire que tout est parfait, mais je me suis plus abîmé la santé avec les produits végétaux qui ne sont jamais naturels (toute la nourriture végétale est faite par et pour l'homme, elle n'est pas naturelle) qu'avec les produits animaux (eux sont semblables à ce qu'ont mangé nos ancêtres pendant des millénaires).

stephane_tougard

Messages : 24
Date d'inscription : 11/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Empty Re: Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Message  Jeff le Sam 10 Oct 2020 - 6:09

Nos ancêtres vivant dans l'hémisphère nord à des latitudes "européenne" se sont nourris durant des centaines de milliers d'années principalement de végétaux, plus que de viandes.
La Dr. en gastroentérologie Giulia Enders, Dr l'explique dans son livre "le charme discret de l'intestin": Les humains d'avant l'agriculture (îl y a ~12'000 ans) consommaient plus de 500 sortes de végétaux de nos régions nordiennes, pour la plupart des espèces que nous ne mangeons plus du tout. Les humains d'alors devaient probablement passer la majeur partie de la journée à chercher de la nourriture, car elle se présentaient en de très petite quantité (petite feuille, racine). J'adore la viande personnellement, j'aimerai aussi me dire que c'est un aliment santé, mais je suis absolument convaincu après toutes mes recherches que ce n'est pas le cas consommé journellement.

Tout dans l'anatomie humaine prouve que nous sommes bien plus "cueilleur" que "chasseur" (nos mains avec des ongles fragiles, sans griffes mais préhensible, nos dents bien plus faites pour mâcher que déchirer les chairs, notre système immunitaire, bien plus faible que celui des animaux capables de manger des cadavres ou de boire dans des flaques d'eau puantes sans avoir le moindre risque d'infection là ou nous serions mort rapidement).

Les enzymes digestives de l'homo Sapiens n'ont pas du tout évolué en ~150'000 ans. Nous sommes aujourd'hui exactement constitué de la même façon que nos ancêtres, d’où l'intolérance aux aliments actuels, qui eux ont énormément changé durant ces cent dernières années. Avant, les seules sources de glucides pour l'humain étaient les fruits durant une courte période de l’année et le miel (qu'il fallait aller chercher, car il n'était pas en petit pot :-) )

Un fait important: Stéphane, tu dis tout le temps que les légumes sont des glucides... il y a bien env 5-8% de glucides dans les légumes, mais cela laisse tout de même + de 90% d'autres éléments (Vitamines, oligo-éléments, fibre soluble et insoluble, super importantes pour nourrir le microbiote). Cela les classe plutôt dans une catégorie "Fibres" que "sucre" et les rends tout a fait compatible, consommé en quantité correcte avec un régime cétogène par exemple. (voir: "le grand livre de l'alimentation cétogène" ou "mes régimes cétogènes hypo-toxique")

Se passer de végétaux est selon moi la meilleur façon de se diriger vers une mauvaise santé à long terme.
Jeff
Jeff
Modérateur

Messages : 421
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 49
Localisation : Suisse romande

https://jeune-et-sante.ch

Bountygong et bonzai aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Empty Re: Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Message  stephane_tougard le Sam 10 Oct 2020 - 7:15

Jeff a écrit:Nos ancêtres vivant dans l'hémisphère nord à des latitudes "européenne" se sont nourris durant des centaines de milliers d'années principalement de végétaux, plus que de viandes.
La Dr. en gastroentérologie Giulia Enders, Dr l'explique dans son livre "le charme discret de l'intestin":

J'ai lu ce livre, bourré d'inexactitude et propagandiste pro-médical à crever. J'y ai trouvé quelques informations purement médical, mais je me suis empressé d'oublier le reste.

Jeff a écrit:
Les humains d'avant l'agriculture (îl y a ~12'000 ans) consommaient plus de 500 sortes de végétaux de nos régions nordiennes, pour la plupart des espèces que nous ne mangeons plus du tout. Les humains d'alors devaient probablement passer la majeur partie de la journée à chercher de la nourriture, car elle se présentaient en de très petite quantité (petite feuille, racine). J'adore la viande personnellement, j'aimerai aussi me dire que c'est un aliment santé, mais je suis absolument convaincu après toutes mes recherches que ce n'est pas le cas consommé journellement.

C'est exactement ce genre d'information qui ont décrédibilisé cet auteur à mes yeux. D'abord parce qu'ils sont invalidés par les travaux de Weston Price, lui a mouillé sa chemise pour aller voir ce que mangeaient les peuples primitifs et n'a pas déblatéré un savoir théorique sur ce que mangeaient nos ancêtres sans avoir pris la peine de vérifier.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Derni%C3%A8re_p%C3%A9riode_glaciaire

La dernière glaciation commence il y a environ 110 000 ans et se termine il y a environ 10 000 ans au moment ou l'homme s'est sédentarisé. Avant cela, l'homme est un nomade. Les nomades ne sont pas des agriculteurs et ne sont que des cueilleurs occasionnels, surtout dans un climat froid peu propice à la vie végétale qui, rappelons le, est à 95% toxique pour l'homme. Les nomades sont des chasseurs, ils changent d'habitat lorsqu'ils ont épuisé le terrain de chasse. De cette période de 100,000, l'homme va nous léguer son foie et son système digestif fortement adapté à la consommation d'aliments carnés.  

Jeff a écrit:
Tout dans l'anatomie humaine prouve que nous sommes bien plus "cueilleur" que "chasseur" (nos mains avec des ongles fragiles, sans griffes mais préhensible, nos dents bien plus faites pour mâcher que déchirer les chairs, notre système immunitaire, bien plus faible que celui des animaux capables de manger des cadavres ou de boire dans des flaques d'eau puantes sans avoir le moindre risque d'infection là ou nous serions mort rapidement).

Là encore, tout ceci est très théorique et ne tient pas face aux témoignage de Weston Price. Les peuples primitifs mangent de la "high meat", sorte de viande qu'on a laissé pourrir et qui provoque un effet similaire à l'alcool (d'où son nom). Les enfants considèrent cela comme un bonbon qu'on en consomme que dans les grandes occasions. J'ai moi même mangé du foie cru qui avait plusieurs semaines et qui avait tourné au vert peu engageant. Hormis un goût et une odeur pas commune, je n'en suis ni mort ni malade.

L'homme primitif supporte très bien ce que tu décris. Il sait chasser, déchirer les chair et même casser les os avec ses dents. Il sait boire de l'eau croupie et manger des cadavres qui ont passé. Ne confondons pas l'homme féminisé de notre civilisation moderne, élevée aux céréales et intoxiqués d'hormones qui l'affaiblissent avec l'homme primitif, à la mâchoire carrée, la belle rangée de dents fortes, blanches et bien alignée.

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Weston-teeth-e1425732010646

Sur la photo ci dessus, différence de dentition entre les peuples primitifs et les peuples modernes (photo Weston Price).

Sur la photo ci dessous, le peuple Masaï qui se nourrit quasi exclusivement de sang et de lait, on admire ces hommes grands, en parfaite santé

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Masai-Walk-Dance-7357

On ne peut également qu'être admiratif des Inuits qui passent des hivers à des températures incroyablement basses pour nous et qui sont nourries exclusivement de viandes et d'organes.

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Archival-inuit

Jeff a écrit:
Un fait important: Stéphane, tu dis tout le temps que les légumes sont des glucides... il y a bien env 5-8% de glucides dans les légumes, mais cela laisse tout de même + de 90% d'autres éléments (Vitamines, oligo-éléments, fibre soluble et insoluble, super importantes pour nourrir le microbiote). Cela les classe plutôt dans une catégorie "Fibres" que "sucre" et les rends tout a fait compatible, consommé en quantité correcte avec un régime cétogène par exemple. (voir: "le grand livre de l'alimentation cétogène" ou "mes régimes cétogènes hypo-toxique")

Non, je dis que les légumes sont surtout des fibres, c'est à dire un aliment que notre système digestif ne sait pas assimiler et qu'il évacue quasiment tel quel. Que ces fibres perturbent la digestion et diminuent l'assimilation des autres nutriments. Bref, qu'ils ne représentent aucun intérêt sur le plan diététique. Un jus de légume par contre retire les fibres et extrait les minéraux à froid et sans cuisson, ce qui les rend très assimilables. Il faut juste ne pas en abuser.

Je dis que les fruits modernes ne sont que sucre et eau (et du potassium dont nous sommes tous déjà saturés).

Je considère également qu'un régime cétogène n'est pas la minimisation de glucide dans l'alimentation, mais l'absence de glucides. Pour moi, consommer 50 gr de glucides dans une journée représente quasiment une surdose alors que c'est la quantité de glucose recommandée pour un régime cétogène. Mais personne ne rentrera en cétose en consommant 50 gr de glucides par jour (c'est déjà plus que le corps n'en consomme pour ses propres besoins).

Aujourd'hui, je suis en cétose, j'ai 8mmol/L de corps cétogène dans le sang (ce qui est considéré comme assez élevé), mon taux de glucose est de 90mg par décilitre, ce qui n'est même pas très bas (mais assez bas pour rentrer en cétose). Je consomme 0gr de glucide par jour depuis 3 semaines, il m'a fallut 2 semaines juste pour entrer en cétose (et encore, mes réserves avaient été vidées par un jeûne de 4 jours quelques semaines plus tôt). Et il faut que je fasse 10km en vélo par jour pour rester en cétose.

stephane_tougard

Messages : 24
Date d'inscription : 11/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Empty Re: Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Message  stephane_tougard le Sam 10 Oct 2020 - 7:19

Et je rajouterais que la cétose, c'est à dire le moment ou le corps utilise des corps cétogènes pour transporter l'énergie du foie vers les muscles, est ce qui est recherché pendant le jeûne. Car c'est en phase de cétose que le corps entre véritablement en mode "repair".

On y arrive très bien en consommant du gras à 80% (gras de viande et beurre) sans perdre d'énergie (sauf les deux premières semaines, mais les jeûneurs ne devraient pas avoir de problème) et on peut tenir sur cette alimentation des mois sans impact majeur sur la vie professionnelle (on reste fonctionnel).

stephane_tougard

Messages : 24
Date d'inscription : 11/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Empty Re: Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Message  Le Truc le Sam 10 Oct 2020 - 22:29

Bonsoir, je n'avais pas ouvert ce topic pour soulever ces questions qui, pour moi, ont déjà leur réponse :
- Nous sommes des hominidés et le régime naturel des hominidés est quasiment totalement végétarien voire frugivore.
- Il a été évoqué une période d'évolution de 100000 ans dans des zones froides pour justifier la consommation de viande. 100000 sur toute notre évolution, ce n'est pas grand chose étant donné que des squelettes de primates humanoïdes (je n'ai pas le terme scientifique) ont été datés de plus de 3 millions d'années. De plus, actuellement, les personnes affichant la plus grande longévité (qu'elle soit officielle ou seulement annoncée sans preuve) sont les habitants de régions généralement tempérée mangeant de façon frugale (plutôt crudités, fruits, légumes racine, poisson, fruits à coque et fruits gras comme l'olive par exemple), couplant leur alimentation locale et naturelle avec une activité physique au bon air et d'autres facteurs encore.
- Il a été affirmé que 95% des plantes sont non comestibles sous nos latitudes pour nous, ce qui est faux. Nous avons seulement perdu les connaissances qui nous permettaient de reconnaître les plantes sauvages comestibles (ou alors, je provoque volontairement, mais les vaches, moutons et chevaux n'ont rien à faire dans nos contrées non plus étant donné que sans l'intervention de l'agriculture, nos campagnes seraient majoritairement composées de forêts et marais qui n'offrent presque rien à manger aux herbivores). Une infinité de livres existe pour répertorier les plantes sauvages comestibles.
- Les photos partagées sur des dentitions exceptionnelles pour faire la promotion d'un régime carné sont utilisées également par des sites comme celui de la leche league pour faire la promotion de l'allaitement. Les dents solides et bien rangées peuvent être dues à différents facteurs.
- Dire que "tous les fruits modernes sont de l'eau et du sucre" est aussi péremptoire que de dire "toutes viandes sont du gras plein d'antibiotique". Ce n'est pas constructif et inexact.
- Sur le plan écologique, prétendre que la nourriture carnée quotidienne et de bonne qualité est possible pour tous est une folie pure. Il faut un hectare pour nourrir une vache (et encore, seulement la moitié de l'année. Il faut beaucoup d'autres hectares pour fournir le fourrage qui la nourrira le restant de l'année). Même problématique pour les produits laitiers.
- Nous ne sommes définitivement pas faits pour digérer des produits laitiers, quels qu'ils soient. Nous perdons l'enzyme nécessaire à la digestion du lactose entre 2 et 7 ans, comme les autres hominidés, au moment où nous devrions être sevrés du lait de notre mère (et seulement celui-là).
- Le jeûne pendant l'allaitement n'est pas médicalement recommandé pour éviter toute réclamation des femmes contre le corps médical. Le risque est en effet de carencer la mère (plus ou moins qu'une mère avec une alimentation déséquilibrée ? Qui peut prétendre avoir une alimentation totalement équilibrée ? Connaître ses besoins micronutritionnels en temps et en heure ?). L'autre risque est de voir la production de lait diminuer à tel point qu'il faille provoquer une nouvelle montée de lait après le jeûne. Ce qui est tout à fait faisable mais cela risque de chambouler le quotidien de bébé. Des femmes changeant d'avis après un sevrage ont pu allaiter à nouveau leur bébé. De même qu'il est recommandé de remettre au sein un bébé en cas de catastrophe naturelle et de difficulté d'approvisionnement en nourriture. La nature est bien faite. De plus, toujours dans le cadre de notre évolution, il serait absurde d'imaginer que notre espèce n'a survécu uniquement par des mère qui ont été nourries tous les jours trois fois par jour. Les jours de bombance et les jours creux ont existé pour chacun d'entre nous. Femmes enceintes et allaitantes comprises.
- Cela n'a pas été évoqué mais je le rajoute : on pourrait parler des toxines évacuées par le corps de la mère et données au petit. Certes, mais la mère se détoxifie en permanence et transmettra de toutes façons des toxines à son enfant (sauf conditions de vie idéales qui ne nécessiteraient pas de nettoyage du corps. Ce qui n'existe pas).
- Il y a une nette différence entre "être drogué du sucre" et manger deux ou trois fruits par jour. Pour ma part, je suis, je le reconnais, une droguée du sucre, j'ai été élevée à ça, je n'ai pas réussi à m'en détacher adulte. La seule fois où j'ai tenu 2 mois et demi sans sucre (à part les fruits), j'ai trouvé immonde ce goût de caramel qu'avaient les produits industriels quand j'ai repris.
- Mr Tougard, vous dites n'avoir jamais prétendu que les légumes étaient du sucre. Sur ce topic peut-être, mais vous m'avez répondu sur le topic du jeûne un jour sur deux et vous avez cité la liste des aliments que je consommais (fruits, légumes, graines germées, fruits à coque, œufs et miel) et affirmant ne voir là "que du sucre, à part dans les oeufs". C'est inexact en plus de confondre en une même appellation de "sucre" tous les glucides et sucres différents, ce qui est réducteur.

Je ne postais pas particulièrement pour recevoir des consignes alimentaires ni des remontrances quant à mes petits jeûnes, c'était plus dans le but de partager et d'évoquer quelque chose qui a l'air de couler de source pour chacun des membres de ce forum, la motivation et la capacité à ne pas craquer.

Ma seule réticence quant aux jeûnes de plusieurs jours est justement ma volonté de ne pas bouleverser le quotidien de mon fils d'un an qui tête encore plusieurs fois par jour, pour se nourrir, se consoler, se rassurer ou se soigner.

Le Truc

Messages : 45
Date d'inscription : 25/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Empty Re: Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Message  stephane_tougard le Sam 10 Oct 2020 - 22:53

Le Truc a écrit:
- Nous sommes des hominidés et le régime naturel des hominidés est quasiment totalement végétarien voire frugivore.

Le mieux dans ce cas précis est de te laisser aller jusqu'au bout de tes erreurs comme je suis allé au bout des miennes, puis lorsque l'addiction au sucre sera tellement forte que tu en ressentiras les effets dans ta vie quotidienne (sur-poids ou sous-poids excessif, brouillard mental, attraction irrésistible pour les aliments sucrés, problèmes de peau, mauvaise dentition et j'en passe mais je les connais bien pour les avoir rencontré), tu repenseras peut-être à nos échanges et tu ouvriras les livres de Weston Price, Aajonous Vonderplanitz ou de Ramiel Nagel et tu arrangeras tes problèmes comme j'arrange les miens.

Tout ce que j'espère, c'est que tu auras ouvert les yeux avant que cela se porte sur la santé de ton enfant.

Après tout, l'expérience est une chose qui ne se partage pas mais qui s'acquiert, par définition.

stephane_tougard

Messages : 24
Date d'inscription : 11/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Empty Re: Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Message  Le Truc le Dim 11 Oct 2020 - 2:44

Pas d'argument à part "tu seras en mauvaise santé" ? Bon. Moi aussi, je lis des livres. Ils disent l'inverse de ce que tu avances et sont écrits par des gens en excellente santé ou qui ont vécu très vieux.
Donc c'est ça, comme dirait Casasnovas (qui a mangé des fruits crus, puis de la viande crue, puis des jus de légumes avant de se diversifier complètement) : ça dépend !

Le Truc

Messages : 45
Date d'inscription : 25/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Empty Re: Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Message  stephane_tougard le Dim 11 Oct 2020 - 4:38

Le Truc a écrit:Pas d'argument à part "tu seras en mauvaise santé" ? Bon. Moi aussi, je lis des livres. Ils disent l'inverse de ce que tu avances et sont écrits par des gens en excellente santé ou qui ont vécu très vieux.
Donc c'est ça, comme dirait Casasnovas (qui a mangé des fruits crus, puis de la viande crue, puis des jus de légumes avant de se diversifier complètement) : ça dépend !

Tu veux des arguments ?

Tiens en voila un, le végétarisme n'existe pas chez les grands animaux. Même mon hamster refuse pas un petit morceau de viande de temps en temps.

Tiens, regarde un peu nos amis les grands singes qui sont censés ne manger que des fruits :



Un singe peut manger jusqu'à 1,000 Kg de viande par an. C'est 4 fois plus que moi (et je ne mange quasi exclusivement de la viande).

Une autre, nos amies les vaches qui sont herbivores et qui pourtant ne crachent pas sur un morceau de viande lorsque celui-ci se présente :



La vache avale plus d'insectes et de larve par jour que je ne mange de viande par jour. Ils sont parties intégrante de sa nourriture et indispensables à sa bonne santé.

Et en effet, comme dirait le représentant de commerce en extracteur de jus et en noix de coco qui a perdu toutes ses dents en mangeant des fruits crus et qui a retrouvé la santé en mangeant de la viande crue: ça dépend ! Tiens je suis dans mon humeur de vidéo, en voila une sur ton idole plutôt bien faite :



Je t'ai donné mes sources, tu peux acheter les livres, tiens je t'en présente un Aajonous Vonderplanitz, victime d'un cancer des os et du sang dans sa jeunesse, sur la photo il a 65 ans, il consomme principalement de la viande crue, des œufs crus, du lait et du miel.

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale B440876bf6fd259759ff6d8f2de593cf

à comparer avec une pure végétarienne que nous connaissons tous qui doit avoir le même âge.

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Maxresdefault

stephane_tougard

Messages : 24
Date d'inscription : 11/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Empty Re: Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Message  Jeff le Dim 11 Oct 2020 - 5:12

j'ai déplacé le sujet ici, cela n'était plus en lien avec le principal message de l'auteur.
Jeff
Jeff
Modérateur

Messages : 421
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 49
Localisation : Suisse romande

https://jeune-et-sante.ch

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Empty Re: Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Message  Le Truc le Dim 11 Oct 2020 - 9:07

Merci Jeff.
Mr Tougard, je me méfie des vidéos-sensation qui disent l'exact contraire de ce qu'ont observé les zoologues et de ce qu'on lit dans des encyclopédies. J'avoue n'avoir pas eu le temps encore de regarder la vidéo sur les grands singes ni celle sur les vaches. Je me permets de vous dire de faire attention avec les vidéos d'animaux en captivité (je ne sais pas si c'est le cas de celle sur les singes que vous avez postée)Ils ont des comportements déviants car ils ne peuvent pas agir naturellement. Ce ne sont pas des exemples à prendre pour justifier les nôtres. Sinon, je justifie le cannibalisme en observant des poules en captivité picorer une congénère blessée. Ça devient absurde.
Pour les vaches, je connais des éleveurs. Ils m'ont dit les complémenter en graines de lin, pas en viande. Si vous commencez à parler des asticots ingérés par distraction, je peux vous répondre qu'un vegan en fait autant en avalant des moucherons minuscules dès qu'il ouvre la bouche. Il y a des statistiques là-dessus mais je persiste : ça devient absurde, comme débat !

Mr Casasnovas a perdu ses dents dans un accident, la calomnie est facile.

Quant à faire des comparaisons rapides sur le visage d'une personne ou d'une autre pour en déduire la qualité de leur alimentation, le premier étudiant en naturopathie venu vous dira qu'en tirer des conclusions sans en savoir plus sur leur mode de vie est une absurdité. Si vois ne prenez pas en compte l'activité physique, le passé, l'environnement, le stress, le sommeil, ça ne veut rien dire. Nelly Grosjean fait encore de belles inversions en yoga, d'ailleurs. Moi aussi je pourrais vous partager le lien de ces "six crudivore qui ne font pas leur âge !!!" ou la photo de mon voisin Gérard qui fume et qui boit, qui mange de façon conventionnelle, qui s'occupe encore de son jardin tout seul à 84 ans. Est-ce que pour autant il faut inclure la cigarette et la boisson dans son régime ? C'est un raisonnement simpliste qui ne mène à rien.

Ainsi, je peux également trouver des témoignages de gens s'étant trouvés mal d'avoir suivi un régime carnivore comme vous trouverez toujours des gens qui se sont mal trouvés à manger que des jus de carotte, que des patates ou je ne sais quel régime miracle. Il n'y a rien de scientifique là-dedans et ça ressemble plus à une querelle de cours de récréation.

Pour finir, vous avez évoqué plusieurs fois la consommation de lait, qui contient du lactose donc du "sucre", comme vous dites. Dites-moi pourquoi la teneur en glucides du lait de femme est-elle plus élevée que n'importe quel autre lait ? Pourquoi le taux en protéines du lait humain est-il le plus bas de tous les laits ? Je taquine mais auriez-vous raison contre la nature elle-même ?

Le Truc

Messages : 45
Date d'inscription : 25/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Empty Re: Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Message  stephane_tougard le Dim 11 Oct 2020 - 17:17

Le Truc a écrit:Merci Jeff.
J'avoue n'avoir pas eu le temps encore de regarder la vidéo sur les grands singes ni celle sur les vaches.

J'ai donné le nom des auteurs et des chercheurs qui appuient mes propos. J'ai montré des vidéos d'animaux sauvages et des références. Tu n'as ni lu les livres que j'ai donné ni même pris la peine de regarder des vidéos dont l'une ne fait même pas une minute et tu prends malgré tout la peine de me répondre.

Franchement, je te laisse à ton addiction au sucre et à toutes les excuses que tu peux te trouver pour t'y enfoncer encore plus et je clos le débat parce que ce n'est pas un débat, c'est un problème de santé. J'ai fait les mêmes erreurs que toi par le passé et j'ai du m'enfoncer jusqu'à un certain niveau avant de chercher pourquoi du comment. Comme toi, drogué au sucre, je refusai de voir les fait et d'écouter les warning que certains m'ont fait, comme toi, je suis tombé dans les griffes du gourou du jus de carotte et de la noix de coco. J'ai pris dix ans en deux ans et j'en suis sorti, je suis retombé, j'en suis ressorti et je suis retombé encore et encore parce que le sucre est une drogue dure qui ne vous lâche pas facilement et à chaque fois, j'en suis ressorti quand cette sur-consommation de sucre me rendait malade.

Aujourd'hui, 0 gr de sucre par jour, les changements et améliorations sont quasiment quotidiens. C'est pas parfait, mais franchement, il y a pas photo, sans sucre, c'est mieux et ça c'est factuel.


stephane_tougard

Messages : 24
Date d'inscription : 11/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Empty Re: Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Message  arlm le Lun 12 Oct 2020 - 7:28

C'est assez pénible cette attitude condescendante. Qui certes, argumente, mais avec une attitude tellement hautaine qu'exprimer son désaccord revient à devoir expérimenter des "erreurs". Comme si sa propre expérience avait valeur de vérité absolue. Il s'agit, certes, d'une vérité ; mais d'une vérité partielle, qui vaut pour sa propre physiologie (même cela n'exclut pas la possibilité de vérités plus générales).

Il y aurait à argumenter, à débattre sereinement - mais la tournure polémique de la "discussion" ne me plaît pas.

arlm

Messages : 16
Date d'inscription : 23/06/2020

maricali et Le Truc aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Empty Re: Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Message  stephane_tougard le Lun 12 Oct 2020 - 8:03

arlm a écrit:C'est assez pénible cette attitude condescendante. Qui certes, argumente, mais avec une attitude tellement hautaine qu'exprimer son désaccord revient à devoir expérimenter des "erreurs".

En l’occurrence, oui. Quelqu'un qui me dit que l'homme est frugivore comme tous les hominidés commet une erreur. D'abord parce que les hominidés ne sont pas frugivores mais omnivores avec des tendances franchement carnivores pour les plus grands.

Ensuite, parce que 95% des fruits à l'état naturel ne sont tout simplement pas comestibles. Même une pomme sauvage, c'est limite mangeable tellement c'est dur et acide. Les fruits qu'on achète au magasin bio du coin sont des produits artificiels produits par et pour l'homme. Ce sont des bombes de sucre, pauvres en minéraux (à part le potassium) dont la digestion est hautement alcaline. Leur digestion provoque une augmentation du PH du sang et le corps régule en évacuant du sodium et du calcium par les urines (le tout augmenté par l'apport massif de potassium). Les gens qui en sur-consomment sont drogués au sucre et à l'alcool que le corps fabrique à partir de ce sucre. Ils sont épuisés, ont souvent froids, souffrent de problèmes de poids et perdent leurs dents et leurs os à terme.

Il n'y a pas de vérité partielle ou de vérité relative, il y a des faits et ce que je viens d'exprimer sont des faits. Les ignorer revient à faire une erreur. J'ai commis ces erreurs, je peux donc en parler librement parce que ce que j'exprime est le fruit d'un savoir (lecture) et d'une connaissance (expérimentation).

Je ne débats pas, je donne une information, tu en profites ou tu n'en profites pas, c'est ton affaire.

Le frugivorisme, ça donne ça :


stephane_tougard

Messages : 24
Date d'inscription : 11/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Empty Re: Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Message  Le Truc le Lun 12 Oct 2020 - 10:14

Mr Tougard, votre ton est déplaisant et vous devriez faire attention à ne pas penser que vous détenez une vérité absolue. Je répète que les vidéos-sensation, articles ou photos n'ont aucun intérêt car je peux trouver les mêmes à propos de crudivores ou simplement de gens qui ont un mode de vie "conventionnel". Maintenant que j'ai vu les vidéos, je confirme. Une vache qui fait confiance à un enfant qui lui donne quelque chose à manger ne justifie en rien vos orgies de viande. Je n'ai jamais vu de vache chasser spontanément les oiseaux pour satisfaire des appétits sanguinaires. Vous faites ce que vous voulez mais n'obligez personne à en faire autant, merci.
Et la vidéo sur les singes ne prouve rien non plus. Les gros titres pour faire frémir dans les chaumières, les grosses musiques et les mises en scènes fabuleuses pour faire croire qu'un hominidé est un ogre quand il mange un bébé capucin de quelques grammes ne sont que des reportages racoleurs sans fondement scientifique.
Vous ne répondez qu'à ce qui vous arrange, vous êtes condescendant et agressif sur un forum où les gens se parlent avec bienveillance, je vous ai posé un grand nombre de questions auxquelles vous n'avez pas même prêté attention. Croyez-vous supérieur à la totalité du forum si ça vous fait plaisir mais allez passer votre agressivité ailleurs.

Le Truc

Messages : 45
Date d'inscription : 25/04/2018

arlm aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Empty Re: Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Message  Le Truc le Lun 12 Oct 2020 - 10:20

Petite parenthèse sur l'affirmation absurde des "fruits à l'état naturel qui ne sont pas comestibles".
Donc cueillir une pomme pour un homme est un acte contre nature. Par contre, tuer une vache de 600 kilos, la vider de son sang, la dépecer, la découper avec des couteaux spécifiques, mettre au frais les 599,5 kilos qu'on mangera plus tard, ça c'est naturel.
Certes.
Ma mère vous aurait répondu "vous êtes payé combien pour dire ce genre de sottises ?"

Le Truc

Messages : 45
Date d'inscription : 25/04/2018

maricali, Bountygong et arlm aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Empty Re: Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Message  arlm le Mar 13 Oct 2020 - 15:38

Merci, Le Truc, pour votre message - dans lequel je me reconnais pleinement.

Je pense qu'il est inutile de chercher à discuter avec quelqu'un qui croit dans la "vérité" - et qui n'a pour tout argument que sa propre expérience.

Nietzsche écrivait dans Humain trop humain : " Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges."

Dommage, encore une fois : il y avait matière à débattre sereinement et à apprendre. Là, je n'ai vu que sophismes, arrogance et ton "grand seigneur". C'est ma dernière intervention sur ce topic.

arlm

Messages : 16
Date d'inscription : 23/06/2020

maricali et Le Truc aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale Empty Re: Discussion sur une alimentation principalement d'origine animale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum