Jeûne et santé
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Présentation nouveau membre

Aller en bas

Présentation nouveau membre Empty Présentation nouveau membre

Message  stephane_tougard le Mar 6 Oct 2020 - 0:44

Bonjour à tous,

Je suis arrivé sur le forum après avoir été spammé de nombreuses fois par son administrateur (alors que je n'étais pas membre) qui m'envoyait des copies d'articles et de questions.

Succombant sous les coups, j'ai décidé de m'inscrire et de participer.

Problème, je ne suis pas croyant, je pense que le jeûne est un stress inutile porté sur l'organisme qui s'assimile à de la repentance. Le fauteur, une fois qu'il a bien souffert pendant son jeûne, se croit alors permis de re-fauter, retombe dans les mêmes travers et les mêmes causes entraînant les mêmes effets, retombe malade.

Bref, faites un jeûne ou avaler un paracétamol, pour moi c'est un peu la même chose: un remède peut-être efficace pour cacher les symptômes temporairement, mais pas une solution sur le long terme et n'allez pas croire que je n'ai pas essayé, je pense même que 1 ou 2 jours de jeûne une fois de temps en temps sont tout à fait bénéfiques, tant qu'on ne l'utilise pas comme un remède.

Loin de moi l'idée d'avoir trouvé un régime parfait, je n'en crois pas pas moins que le grand ennemi de l'homme dans son alimentation sont les glucides. En effet, le cycle de Cori nous explique que le corps utilise les glucide comme medium de transport de l'énergie entre le foie et les muscle, le premier opérant un recyclage permanent de l'acide lactique généré par les seconds en glucide. Le foie, tout le monde sait ça, consomme surtout des lipides et non des glucides et synthétisent des glucides avec des protéines. Notre base alimentaire est composée de lipides et de protéines complétée par les micro nutriments.

Aujourd'hui, je suis un régime que je nomme "ZCC" pour Zéro Carbs and Carnivorous. N'en cherchez pas les références, j'ai inventé ce terme (mais je suis peut être pas le seul à l'utiliser) et qu'on pourrait résumer ainsi :

- Viandes et organes, œufs et matières grasses animales à tous les repas sauf un (le soir dans mon cas).
- Jus de légumes verts (sans glucide) le dernier repas.

Et strictement rien d'autres et surtout pas de fruits ni de légumes, ni de pain, ni même de produits laitiers (même pas de beurre). Je consomme la viande crue, sauf le porc que je préfère cuit et le foie gras qui a été préparé selon sa recette habituelle, mais sans sel.

Je travailler à parfaire ce régime, ayant la chance de souffrir d'une sinusite chronique (dont aucun jeûne n'est arrivé au bout) qui est un excellent marqueur et qui, je l'espère, continuera de s'améliorer sous ce nouveau régime sur le quel je travaille depuis quelques mois. J'ai parlé avec des gens qui le suivent depuis des années et semblent en être fort contents. À suivre ...

stephane_tougard

Messages : 24
Date d'inscription : 11/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

Présentation nouveau membre Empty Re: Présentation nouveau membre

Message  Jeff le Mar 6 Oct 2020 - 8:34

Salut Stéphane,

Bienvenue sur ce forum. C'est bizarre que tu reçoive des courriels de ce site... éventuellement la Newsletters automatique, mais uniquement si tu t'y étais inscrits de par le passé.

J'ai pu lire quelques commentaire que tu as posté et je suis un peu perplexe quand à ton opinion sur le jeûne. Je m'explique: tu as l'air de penser que ce que as ressentis personnellement est fatalement la seule chose qui soit vraie, et que du coup les autres se trompent.

Je jeûne depuis longtemps et le jeûne m'a beaucoup apporté en terme de guérisons. Mais il est clair que ce n'est pas un jeux, encore moins une méthode de régulation d'une alimentation déréglée. Au contraire, en sortie de jeûne, il est primordial d'être prudent durant la phase "de gloutonnerie" (les 14 premiers jours).

Pourrais-tu expliquer ce qui n'a pas fonctionné durant tes jeûnes? comment t'y est-tu pris?
Jeff
Jeff
Modérateur

Messages : 436
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 50
Localisation : Suisse romande

https://jeune-et-sante.ch

Revenir en haut Aller en bas

Présentation nouveau membre Empty Re: Présentation nouveau membre

Message  stephane_tougard le Mar 6 Oct 2020 - 10:26

Jeff a écrit:
Pourrais-tu expliquer ce qui n'a pas fonctionné durant tes jeûnes? comment t'y est-tu pris?

J'ai testé plusieurs types de jeûnes, les jeûnes intermittents (1 jour sur 2), les jeûnes plus longs (plusieurs jours). Les jeûnes courts étaient secs, pas les jeûnes long.

Il y a pas grand chose à en dire, ce n'est pas une expérience agréable :

- Moments de faiblesse
- La tête qui tourne, voire la vision qui s'obscurcit dans les jeûnes longs
- Socialement c'est très désagréable
- Parfois des maux de têtes, des douleurs musculaires ...

Et il y a les choses qu'on en tire : Aucune amélioration de l'état de santé, sauf peut être pendant le jeûne et les trois jours qui suivent. La sortie de cétose est pas très agréable (surtout au moment d'évacuer les corps cétoniques). Il y a une espèce d'euphorie en sortie de jeûne qui dure quelques jours (je pense que c'est du au taux de glucose dans le sang qui remonte) qui doit provoquer une sorte de dépendance à long terme (comme tout ce qui est lié aux glucides).

99% des maux sont causés par un déséquilibre alimentaire, jeûner permet de corriger temporairement le tir, mais comme ça ne corrige pas le déséquilibre, ceux qui l'utilisent le font uniquement pour réguler une alimentation déréglée (sinon, il y a aucun intérêt à jeûner). La moitié de ces problèmes sont dus à des intoxications, point ou le jeûne peut aider et l'autre moitié à des carences, là ou le jeûne ne fait qu'empirer les choses.

Enfin et pour finir, comme tous les forums, vos positions en général sont trop extrêmes. Comme expliqué plus haut, le jeûne n'est pas la réponse à tous les problèmes. Le forum devrait plutôt défendre la santé par l'alimentation et évoquer le jeûne comme une solution à certains problèmes. Forcément, ma position va être à l'opposé de celle généralement exposé, une sorte d'avocat du Diable, afin de réguler aussi l'opinion générale et donner un autre point de vue.

Mais je constate aussi que le forum n'est pas très actif. C'est dommage. Enfin, on pourra pas m'accuser d'essayer de le rendre un peu plus vivant. Je pourrais attirer des gens, mais ça va pas être des jeûneurs non plus

stephane_tougard

Messages : 24
Date d'inscription : 11/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

Présentation nouveau membre Empty Re: Présentation nouveau membre

Message  Jeff le Mar 6 Oct 2020 - 11:07

je te rejoins tout a fait sur le fait qu'une grande partie de nos "maladies" actuelles sont liés à une mauvaise alimentation et je suis aussi tout à fait d'accord pour dire que le jeûne ne peut qu'apporter un soulagement temporaire à une personne qui serait devenue malade par une mauvais pratique et qui la recommencerait après le jeûne.

En te lisant, j'ai compris que pour toi un jeûne court était de 24 heures et un jeûne long de quelques jours... combien? 3-4 ou 10-12?. (ex: Pour Shelton, de 1-10 c'est court, de 11-21 c'est moyen et au delà c'est long)
J'ai l'impression que tu avais une grande attente envers ces expériences, qui n'a pas été satisfaite.

Cela étant dit, je vais de décrire comment moi je vois le jeûne, peut être cela apportera de l'eau au moulin (ou pas) ;-)
Le jeûne est un processus régénérateur du corps, qui s'active une fois que ce corps est privé de nourriture un certain temps. Ce processus d'autophagie est comme tu le décris désagréable, clairement pas fait pour des activités festives. La plupart des gens qui viennent à lui s'y essaye car ils ont souffert d'un mal et c'est cette souffrance qui leur permet aller au delà des quelques désagréments que tu mentionnes.

Le premier conseil que je donne à toute personne qui désire jeûner est de lire au préalable un ouvrage l'y préparant (ex: la santé par le jeûne de Nicole Boudreau).

Le second, très important pour la réussite: selon moi, un jeûne visant à guérir quelque chose doit être thérapeutique, c'est à dire effectuer au repos, sans avoir à travailler et en pouvant se reposer quand on le veut. S'aménager le temps nécessaire pour le faire. He oui, si on décide de le faire durant 15 jours, on annule les rdv et autres petites sorties. Pour se donne un maximum de chance d'aller mieux, c'est le prix a payer, et cela fonctionne.

Ensuite, le résultat ne sera peut être pas celui que tu espères. c'est un peu l’apanage de notre société du tout tout-de-suite qui veut que le résultat soit au bout de l'expérience. He bien, dans le cas de ce processus, c'est le corps qui va décider et non le mental. J'ai beaucoup jeûner, jusqu'à 28 jours en hydrique et 7 jours à sec. Certaine chose que j'aurai souhaité voir guérie (ostéohphyte cervicale) ne l'ont pas été et certaine chose dont je n'aurai même pas soupçonné que ce soit possible l'ont été (système digestif et énergie passé de 40 à 50 ans de misérables à en totale pleine forme, maladie de lyme guérie)

Avec la pratique, pour moi il n'y a aucune souffrance durant le jeûne, ni aucune faim. je le vis en ayant la pensée que c'est une chance de pouvoir autant se régénérer après l'éducation fallacieuse que j'ai reçu dans le domaine de la nutrition et de la santé. Et contrairement à ce que tu décris, il n'y a aucun déchainement de nourriture en sortie de jeûne tout se passe parfaitement bien.

Voilà un autre point de vue ;-)

Ce forum n'est pas fait pour avoir du succès ou ne commercialise rien du tout. Les personnes qui viennent faire profiter avec bienveillance de leur connaissance aident ceux qui demande des conseils. Nous ne sommes pas ici pour les "followers" et ne dédiront pas convaincre qui que ce soit que nous ayons raison. D'ailleurs, les administrateurs actuels ne sont pas du tout ceux qui ont démarré le forum, mais simplement des gens qui perdurent l’excellent travail effectués par d'autres, qui ne sont malheureusement plus parmi nous.

Jeff
Jeff
Modérateur

Messages : 436
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 50
Localisation : Suisse romande

https://jeune-et-sante.ch

Revenir en haut Aller en bas

Présentation nouveau membre Empty Re: Présentation nouveau membre

Message  stephane_tougard le Mar 6 Oct 2020 - 19:29

Jeff a écrit:
En te lisant, j'ai compris que pour toi un jeûne court était de 24 heures et un jeûne long de quelques jours... combien? 3-4 ou 10-12?. (ex: Pour Shelton, de 1-10 c'est court, de 11-21 c'est moyen et au delà c'est long)
J'ai l'impression que tu avais une grande attente envers ces expériences, qui n'a pas été satisfaite.

Un jeûne court, c'est 48 heures (je considère qu'il n'y aucun jeûne qu'on puisse considérer comme tel en dessous de cette durée). D'après mon expérience, ce type de jeûne n'apporte rien, même répété régulièrement. À la rigueur, ils sont bons pour forger le caractère et préparer à des temps difficiles. Tout le monde devrait être capable de ne pas manger ni boire 48 heures sans en souffrir particulièrement.

Un jeûne long, c'est n'importe quelle durée jusqu'à ce que ce ne soit plus tenable. Ça peut être 4 jours, 10 jours, 30 jours, ça dépend des individus. Le corps rentre en cétose et commence l'autophagie. À 50 ans, j'ai la vue qui baisse, j'ai corrigé ce problème après un jeûne de 4 jours. Très bien, mais le problème est revenu quelques semaines plus tard. Je l'ai re-corrigé en supprimant les glucides de mon alimentation (non pas que je cherchais à le supprimer, c'est juste un effet de bord agréable de mes expérimentations). En cherchant l'équilibre dans l'alimentation, je cherche le long terme.


Jeff a écrit:
Ensuite, le résultat ne sera peut être pas celui que tu espères.

Ce n'est pas une question d'espérer un résultat. Je n'ai aucun doute que le jeûne thérapeutique est efficace dans une certaine mesure et dans certains cas. Je dis simplement que c'est cher payé pour ce qui peut s'obtenir en adaptant son régime alimentaire avec un peu plus de temps, que la reprise alimentaire annule bien souvent l'effet du jeûne et surtout que ce n'est pas la réponse à tous les problèmes.

Une personne qui souffre de caries dentaires devrait manger mieux, jeûner n'est pas la solution.

Une personne qui allaite (comme je l'ai vu sur le forum) ne doit jamais jeûner. Un enfant, une femme enceinte ne doivent pas jeûner.

stephane_tougard

Messages : 24
Date d'inscription : 11/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

Présentation nouveau membre Empty Re: Présentation nouveau membre

Message  luthi le Mar 20 Oct 2020 - 11:34

Je trouve ton attitude bien péremptoire.

Je suis quasiment carnivore, et ai eu des périodes complètement carnivore. Ce sont mes jeûnes qui m'ont aidée à comprendre mes besoins et remédier à mes problèmes alimentaires. Et qui ont évité que mon ancienne façon de manger ne me tue !

Maintenant que je mange d'une façon saine j'ai très peu besoin de faire des jeûnes de plus de 3 jours mais quand j'en fait ça me fait toujours du bien, notamment quand je suis malade.

Et je vois bien que le jeûne court est sensé faire parti de la vie d'une personne saine vu que maintenant que je suis bien nourrie (viande, organes, lait fermentés, etc) je n'ai envie que de un à deux repas par jour et me sens mal si je jeûne moins de 16h par nuit. Si je mange avant ça j'ai la même sensation que j'avais avant si je me forçais à avaler un petit dej à 4h du matin. Et en effet ne rien manger ni boire pendant un à deux jours est devenu facile. J'ai maintenant une excellente flexibilité métabolique donc entrer/sortir de cétose n'est pas un problème (et de toute façon je suis généralement en cétose avant d’entamer le jeûne et je le coupe sans glucides donc bon).

Mais déjà tout ça fait du bien à mon corps, même si tu n'y considère pas comme du jeûne je vois bien que si je me retrouve à ne jeûner que 13 à 15h pendant quelques jours de vieux symptômes remontent (fatigue, malaises, problèmes de peau, ballonnement... et envie de sucre !) et ce même si je suis strictement carnivore pendant ces quelques jours (c'est pire si je ne le suis pas).
Donc le jeûne court a bien des effets de santé notables. Et qui sont d'ailleurs documentés et pris au sérieux par les communautés kéto et carni (voir les vidéos de High Intensity Health qui est passionné du sujet).

Quand au jeûne long ce n'est pas un outil contrôlable. Chaque fois que j'ai fait un jeûne long c'était 50/50 sur si il allait viser ce que je voulais. Commencer un jeûne long pour des douleurs au ventre et en sortir avec les genoux soignés c'est surprenant et frustrant. Mais bon ça veut soit dire que mon corps avait des prios différentes de moi, soit que soigner mes genoux était bien plus facile et rapide que le ventre, soit qu'il n'avait pas disponible les bons micronutriments en réserve pour soigner mon ventre... Avec le temps j'ai appris qu'il est important avant tout d'alterner entre manger extrêmement riche en protéines de qualité et micronutriments et jeûner, et être patiente !

Bref je ne pense pas qu'il y ai besoin d'insulter le jeûne pour transmettre ton amour du carni. Les deux sont parfaitement complémentaires et vont même naturellement ensemble vu que tous mes proches qui sont passés "quasi carni" ont lâché le petit déjeuner naturellement en quelques semaines et se sont mis à inclure des jours de jeûne ici et là. Parce que quand on a une alimentation qui nous apporte une satiété profonde on devient aussi capable d'entendre quand notre corps a envie de repos digestif.

Bref bonne journée.
luthi
luthi

Messages : 318
Date d'inscription : 29/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Présentation nouveau membre Empty Re: Présentation nouveau membre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum