Jeûne et santé
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -36%
-36% sur la pot à plante en lévitation ...
Voir le deal
53.63 €

récit jeûne de 26 jours

Aller en bas

récit jeûne de 26 jours  Empty récit jeûne de 26 jours

Message  minocycline le Dim 24 Mai 2020 - 11:08

Bonjour,

Voici mon retour d’expérience sur un jeûne longue durée hydrique thérapeutique.

Je vais essayer de faire un récit complet et structuré pour qu’il puisse servir de témoignage pratique pour qui souhaite se lancer dans un jeûne longue durée.

Durée : 26 jours, fin 2019 (j’ai donc plusieurs mois de recul au moment où j’écris ces lignes).

Type : hydrique (pas d’aliment, que de l’eau) selon la méthode du Dr Nikolaev.

Motivation : guérir de troubles obsessionnels (par exemple le même air de musique qui vous tourne en boucle dans la tête plusieurs jours du lever au coucher, ceux qui en souffrent comprendront).

Jeûnes précédemment réalisés : Deux de 7 jours et un de 18 jours, pour la même raison sans grands résultats. Echec du régime Seignalet, Echec de la supplémentation en oméga 3, vitamine B12 et inositol, n-acetyl cystéine.

Poids de base : 68 kg pour 1,90m;

Problème de santé autre : juste une petite protéinurie à 0,14g/L asymptomatique

Livres lus avant le jeûne : « le jeûne une nouvelle thérapie » de de Lestrade++ et les 2 articles sur Nikolaev mentionnés dans ce livre. Je déconseille la lecture du livre de Shelton « le jeûne » qui n’apporte honnêtement rien, ne donne aucun conseil pratique et démotive plutôt qu’autre chose.

Lieu et condition du jeûne : Chez moi, en congés sans solde pendant la durée du jeûne + une durée équivalente de reprise alimentaire soit 2 mois au total. Seul l’entourage proche et compréhensif est prévenu du jeûne entrepris, j’ai évité tout contact et n’ai averti personne d’autre car les gens sont alertés à la vue d’une personne en jeûne et croient bien faire en essayant de la faire remanger.

Durant le jeûne :
Sur le plan physique : Bien toléré, j’ai revécu les mêmes effets indésirables que lors de mes précédents jeûnes mais en moins intenses (douleurs aux tendons du biceps, spasmes du tympan, lésions eczématiformes du thorax). Grosses courbatures musculaires diffuses dès le début. J’ai fait du sport mais pas les 4 heures conseillées par le Dr Nikolaev. J’ai été assidu aux lavements coliques quotidiens à l’eau.
Je n’ai pas été fatigué physiquement. Ma myopie s’est clairement améliorée, je n’avais plus besoin de porter mes lunettes à la fin du jeûne !! (cet effet a disparu peu après la reprise alimentaire)
Sur le plan biologique : mes analyses de sang étaient bonnes tout au long du jeûne (NFS iono). Mon taux de vitamine B12 et de zinc ont beaucoup augmentés (puis sont redevenus normaux après le jeûne). Ma protéinurie a disparu (0,03g/L) ; Albuminémie inchangée.
Sur le plan mental : Aggravation des symptômes obsessionnels dès J8 avec apparitions de compulsions vers les derniers jours de jeûne. Heureusement ces compulsions ont disparu lors de la reprise alimentaire.
Rupture du jeûne : Au moment ou j’ai atteint 20% de perte de poids j’ai dû sous la pression de l’entourage et notamment à cause de manque abyssal de documentations et de récits détaillés de jeûnes, rompre le mien sans avoir expérimenté le retour de la faim. J’ai commencé avec 200 ml de jus d’orange dilués dans 1L d’eau et bu à la petite cuillère très lentement. J’ai tout de suite eu des nausées comme si on essayait de manger après une soirée trop arrosée (j’étais inquiet que le système digestif ne se relance pas). J’ai recommencé avec un jus basique (betterave) et j’ai pu le boire.
Ensuite j’ai augmenté la quantité de jus très progressivement (le 2eme jour 1L de jus de fruit dilué à 50% à boire en petites quantités tout au long de la journée, puis 1L de jus pur puis 1,5L….) et je n’ai commencé à manger solide qu’au bout d’une semaine de jus. Bon clairement le moment de la réalimentation est le plus stressant du jeûne longue durée il faut y aller très très très progressivement et commencer les premiers aliments solides avec des aliments riches en fibres (pruneaux) pour faciliter le transit.
Deuxième frayeur : lorsque j’ai commencé à remanger solide je n’ai pas supprimé complètement le sel, or le rein a dû retenir le sel pendant toute la durée du jeûne donc il faut lui laisser le temps de refonctionner pour éliminer le sel à nouveau. Bref j’ai eu d’énormes œdèmes aux jambes qui ont duré tant que je mangeais un aliment salé (œdème = signe de rétention d’eau et de sel dans les tissus). Cela a duré plus d’un mois puis j’ai pu à nouveau remanger salé comme avant.

En conclusion :
Ce jeûne longue durée a eu chez moi des effets bénéfiques mais aussi négatifs : Il a malheureusement aggravé mes troubles psy mais mon rein a pu se réparer. La période la plus difficile a été paradoxalement la réalimentation et les semaines qui ont suivi.

Conseils que j’aurais aimé avoir :
- Bien prévoir une durée de réalimentation équivalente voire supérieure à la durée du jeûne.
- A défaut de jeûner dans le désert, jeûner « avec discrétion » et sans travailler
- Ne pas prendre d’aliments salés lors de la réalimentation.
- Jus de fruits/légumes basiques dilués lors de la rupture du jeûne puis jus pur puis aliments riches en fibres.

BONUS : Pourquoi le jeûne n’a pas marché chez moi ?
Double déception pour moi : le fameux retour de faim ne s’est pas produit alors que j’avais perdu 20% de mon poids et le jeûne n’a pas guéri mon trouble psy. Je fais partie des 30-40% des patients chez qui le jeûne selon la méthode Nikolaev échoue. Pourquoi ? Une piste : la toxoplasmose cérébrale latente qui entraînerait une inflammation neuronale chronique (j’ai des IgG très élevés anti toxo). Le jeûne pourrait avoir permis au parasite enkysté de se réactiver ce qui expliquerait aussi mes fortes courbatures (les kystes de toxoplasmose sont dans le cerveau et les muscles). Tout ça pour dire qu’avant de jeûner pour guérir de troubles psy, il peut être intéressant de connaître son statut immunitaire vis-à-vis de la toxoplasmose. Si elle est négative en IgG je serais tenté de croire que le jeûne a plus de chance d’être efficace.

Bon courage aux futurs jeûneurs

Minocycline

minocycline

Messages : 1
Date d'inscription : 24/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

récit jeûne de 26 jours  Empty Re: récit jeûne de 26 jours

Message  hyperzara le Mar 16 Juin 2020 - 11:56

Merci pour ce récit très détaillé.
Pour avoir des TOCs moi aussi, pour une fois je ne préconise pas le jeûne mais l'hypnothérapie, à condition de trouver un "bon" thérapeute, celui en qui tu auras toute confiance et avec lequel tu pourras lâcher prise.
Pour ma compagne, le 2ème choix fût le bon, il a soigné :
- ses attaques de panique (qu'elle a depuis 20 ans...) et ses soucis de sommeil,
- pour sa fille, elle ne s'arrache plus les cils,
- pour mon frère, il a arrêté de fumer (ça faisait 30 ans) avec 3 séances (forfait 150€).
Et je dois aller le voir pour mon TOC de tout vérifier...

Il est très fort, très honnête, très gentil et à l'écoute, il ne s'obstine pas sur de multiples séances si ça ne fonctionne pas (entre 60 et 80€ la séance).
La PNL/l'hypnose est une méthode alternative douce et naturelle, sans effets secondaires et donc sans médocs, qui donne des résultats impressionnants et durables/définitifs.
Le taux de réussite n'est pas de 100% (certains sont hermétiques à l'hypnose...) mais comme pour la médecine classique, en revanche ça devrait être remboursé par la sécurité sociale (merci big pharma...).
Donc, essaie si tu peux. :-)  

Le lien de son site web au cas où (il consulte aussi par téléphone et Skype avec la même efficacité, je n'ai pas d'actions chez lui ;-) )
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

(PS :  je reviendrai ici quand j'aurai fait ma ou mes séance(s)).


Dernière édition par hyperzara le Mar 16 Juin 2020 - 14:26, édité 1 fois

hyperzara

Messages : 10
Date d'inscription : 30/10/2019

Revenir en haut Aller en bas

récit jeûne de 26 jours  Empty Re: récit jeûne de 26 jours

Message  david9669 le Mar 16 Juin 2020 - 13:55

Merci pour ce retour d'expérience,

Le verre est plus plein que vide, mais j'imagine ta déception concernant tes troubles psychiques.
Le reportage que j'avais vu sur la thérapie du jeûne hydrique, soulignait que cette thérapie venait de Russie.
Elle faisait suite à une personne schizophrénique qui ne voulait plus manger. Son médecin, agacé, le pris au mot : « tu ne veux plus manger, très bien, on arrête de t'alimenter ».
Bien entendu, le médecin suivait de très près son patient. Qqs jours plus tard, le patient avait moins de crise jusqu'à l'arrêt total de sa schizophrénie. C'est à partir de ce moment que des grandes études sur le jeûne comme moyen de guérison ont été faites en Russie (des études qui ont durées 40 ans).

Bon courage.
david9669
david9669

Messages : 175
Date d'inscription : 07/07/2015
Age : 48
Localisation : France

http://www.nettoyage.bio

Revenir en haut Aller en bas

récit jeûne de 26 jours  Empty Re: récit jeûne de 26 jours

Message  Jeff le Mer 17 Juin 2020 - 6:08

Bravo pour ton jeûne et merci pour ton récit, même si tout n'est pas encore résolu. Hé oui, n'oublions pas que durant le jeûne c'est le corps qui décide de ce qui se passera, et pas notre mental. Parfois, il faut plusieurs exercice pour atteindre le résultat voulu.

Le livre de Shelton est excellent et très complet, contenant par ailleurs une synthèse de plusieurs "expert" du jeûne. Il n'est clairement pas facile à lire et je ne le conseillerai pas à quelqu'un qui débute ou n'aime pas lire. n'oublions pas quand il a été écris et dans quel contexte. Je suis moi même pas du tout d'accord avec les ruptures de jeûnes au jus de fruit.

vous parlez bien tout les deux du même praticien, Yuri Nikolaïev. C'est Thierry de Lestrade qui a documenté ses travaux dans le reportage d'ARTE "le jeûne, une nouvelle thérapie"
(qui existe d'ailleurs aussi en livre, avec une ré-édition quelques années plus tard, car le journaliste ayant découvert le jeûne s'est mis à le pratiquer (logique!) et à tenu à témoigner lui même dans son livre)



Jeff
Jeff
Modérateur

Messages : 436
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 50
Localisation : Suisse romande

https://jeune-et-sante.ch

Revenir en haut Aller en bas

récit jeûne de 26 jours  Empty Re: récit jeûne de 26 jours

Message  david9669 le Mer 17 Juin 2020 - 8:43

Jeff a écrit:vous parlez bien tout les deux du même praticien, Yuri Nikolaïev. C'est Thierry de Lestrade qui a documenté ses travaux dans le reportage d'ARTE "le jeûne, une nouvelle thérapie"
(qui existe d'ailleurs aussi en livre, avec une ré-édition quelques années plus tard, car le journaliste ayant découvert le jeûne s'est mis à le pratiquer (logique!) et à tenu à témoigner lui même dans son livre)
Super, merci pour les références ^_^
david9669
david9669

Messages : 175
Date d'inscription : 07/07/2015
Age : 48
Localisation : France

http://www.nettoyage.bio

Revenir en haut Aller en bas

récit jeûne de 26 jours  Empty Re: récit jeûne de 26 jours

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum