Jeûne et santé
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -52%
-52% sur l’outil de toilettage pour chiens ...
Voir le deal
23.89 €
-37%
Le deal à ne pas rater :
Jeu Mille Bornes – Version Luxe à 12,45 €
12.45 € 19.90 €
Voir le deal

Jeûne sec et violents maux de tête

Aller en bas

Jeûne sec et violents maux de tête Empty Jeûne sec et violents maux de tête

Message  lylyza le Jeu 14 Mai 2020 - 4:22

Bonjour à tous et toutes
J'ai fait plusieurs jeunes hydriques dont un de quasiment 3 semaines il y'a 2 ans (gros décrassage, vomissements massifs, retour de mes règles, selles tous les jours alors qu'avant c'était 1 ou 2 fois par semaine max etc), et j'ai souhaité passer aux jeûnes secs.

L'an dernier, j'arrivais à faire 3 ou 4 jours sans problème, mais cette année dès le 1er soir ou 2eme jour j'ai des violents maux de tête qui m'obligent à tout arrêter.
Je ne comprends pas pourquoi mon corps réagit ainsi alors qu'avant je n'avais pas ces réactions (et je ne parle pas de la petite migraine mais de celle qui m'oblige à m'allonger sans bouger).

J'ai grandement besoin de faire un grand ménage, je n'ai de nouveau plus de règles (32 ans) depuis des mois, je n'arrive pas à perdre de poids malgré du jeune intermittent (1 repas en général le midi ou le soir, mais avec grosse addiction au sucre que j'essaie de limiter) et pourtant 100kg pour 1M75. Je sais que le sucre est très mauvais pour le corps alors j'essaie de limiter, mais dès que j'en mange de toute façon ça se ressent immédiatement sur la balance car mon corps stocke massivement.

Après plusieurs parcours PMA (sans réussite) je me demande si ce n'est pas toutes ces injections massives d'hormones qui ont finalement bousillé mon organisme encore un peu plus que les dégâts causés par le sucre et 30 ans de dégâts.

Toutes mes dernières tentatives de jeûne se sont soldées par des échecs cuisants du fait de ces violents maux de tête très handicapants et je ne supporte plus mon corps. C'est très difficile à vivre.
Merci pour votre aide

lylyza

Messages : 1
Date d'inscription : 14/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne sec et violents maux de tête Empty Re: Jeûne sec et violents maux de tête

Message  Serge Falmagne 2 le Ven 22 Mai 2020 - 0:53

Abandonne le jeûne hydrique ou sec pour l'instant, essaye le jeûne avec environ 200 Calories par jour et du paracétamol dès que la douleur apparaît.

Serge Falmagne 2

Messages : 132
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne sec et violents maux de tête Empty Re: Jeûne sec et violents maux de tête

Message  Fred33 le Ven 22 Mai 2020 - 8:15

salut,
je pense que le jeûne sec devrait être totalement déconseillé sauf pour les personnes en bonne santé, car les autres personnes se déshydratent au lieu de brûler du gras. Même si on peut tenir 5 ou 6j à ce rythme, c'est pas bon.
Je te conseillerais le jeûne hydrique, comme Serge. Par contre, j'ai remarqué que le fait de prendre des doses minimales de sucre (car je suppose que tes calories seront sous forme de jus), bloque presque complètement la cétose. Je l'ai fait une fois, au 6è jour j'étais tjs à 2,2 en cétones. Du coup, il me semble qu'il y a risque de développer des carences puisque le mécanisme même du jeûne est entravé (cétose -> acidose -> gros décrassage etc).
Commencer par un long jeûne ne semble pas non plus une solution vu ton état.
Perso je te conseillerais de commencer par des alternances de petits jeûnes (1j jeune + 1j manger, puis 2+2, puis 3+3...) et de faire le long quand tu le sens.
A ton âge ton corps est normalement capable de se régénérer, donc tu ne devrais pas te faire de souci sur le résultat. Mais il faut y aller progressivement sinon le corps sera surchargé de toxines.

Fred33

Messages : 46
Date d'inscription : 11/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne sec et violents maux de tête Empty Re: Jeûne sec et violents maux de tête

Message  Serge Falmagne 2 le Ven 22 Mai 2020 - 15:43

Fred33 a écrit:Le fait de prendre des doses minimales de sucre bloque presque complètement la cétose ... et ... il y a risque de développer des carences puisque le mécanisme même du jeûne est entravé (cétose -> acidose -> gros décrassage etc)

Cette phrase ne contient pas une démonstration intrinsèque de ce qu'elle avance.

Mon jeûne de 30 jours du 1er septembre 2019 :
J1 = zéro calorie pendant 38 heures.

De J2 à J30, les moyennes journalières furent :
- 17 gr lipides
- 22 gr protides
- 76 gr glucides
- 540 Calories (60% vivantes)
- 1.200 gr ingérés
- 190 gr perdus

J'avais un regain magistral de vitalité physique et intellectuelle qui n'aurait pu être s'il y avait eu diminution des stocks de micronutriments. De plus, comme j'étais à l'aise et sans faim, cela prouve que j'étais en mode cétogène. Mon corps ne comptait plus sur les apports de glucose pour assurer son fonctionnement puisque les 76 gr que j'apportais ne représentaient même pas la moitié du nécessaire pour le fonctionnement basal et cérébral.

A J27, j'ai eu une baisse d'énergie flagrante. C'était peut-être dû à l'arrêt du café qui me donnait un véritable coup de poing dans l'estomac depuis quelques jours. Ou était-ce une entrée dans un jeûne plus profond alors que mes réserves grasses permettaient moins de latitude (54 kg pour 1,80 mètre à J27) ?

La cure de Breuss (environ 200 Cal/jour) pendant 40 jours neutralise les cancers.

Serge Falmagne 2

Messages : 132
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne sec et violents maux de tête Empty Re: Jeûne sec et violents maux de tête

Message  Fred33 le Mar 16 Juin 2020 - 10:44

Scientifiquement parlant, on ne prouve pas qu'on est en mode cétogène avec des impressions subjectives mais en prenant la mesure des corps cétoniques. Après c'est sûr que tu as dû brûler des graisses, mais tu n'étais certainement pas aux 6mmol/l qu'on atteint en 5 ou 6j de jeune. Qu'est-ce qui est mieux, qu'est-ce qui est moins bien ? Va savoir. Quoi qu'il en soit je ne parlais pas d'un "régime" à 540 calories, mais d'un jeûne où on boit par-ci par là un jus de fruits. J'ai vu le même résultat chez un ami que chez moi, pour lui c'était au bout de 9 jours de jeûne. Pas de cétose nette. Il paraît qu'on a des réserves de glucose bien plus importantes que ce qu'on croit, et que le corps commence par aller les chercher.
Et je ne parlais pas non plus de faire ça pendant un mois mais 5 à 10 jours.

Fred33

Messages : 46
Date d'inscription : 11/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne sec et violents maux de tête Empty Re: Jeûne sec et violents maux de tête

Message  Serge Falmagne 2 le Mar 16 Juin 2020 - 11:49

Je n'ai pas d'appareil qui mesure la cétonémie. Pas besoin, j'ai les mesures d'autres personnes. Parallèlement aux faits "scientifiques", il y a un ressenti correspondant. On ne vit pas avec des yeux qui regardent sous la peau, mais avec nos 5 sens qui perçoivent l'extérieur, avec nos émotions et avec nos sensations de douleur ou non. C'est moins mécanique, plus humain, beaucoup plus performant.

Avec 540 Cal/jour, on doit être vers 2mmol/l. C'est du jeûne ralenti, cela n'a rien à voir avoir du 0mmol/l. Avec 2mmol/l, l'homéostasie est déjà bien en route. Est-ce que le but est d'afficher 6mmol/l sur un appareil ou d'aller mieux continuellement ?

Si tu ne peux croire qu'avec un "régime" à 540 calories il y a un regain magistral de vitalité, ou si tu doutes de mon honnêteté ou mon désir de partager, il te reste de l'expérimenter toi-même. (Mais chacun sa méthode et surtout ses capacités psychologiques. Ce que nous faisons tous deux est très relevant, très responsable.)

PS : N'est-ce pas toi qui as un problème de calcul rénal (un plafond de verre) au bout de 2 semaines ?

Serge Falmagne 2

Messages : 132
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne sec et violents maux de tête Empty Re: Jeûne sec et violents maux de tête

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum