jeûne et fibromyalgie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

jeûne et fibromyalgie

Message  xor06 le Mer 1 Juil 2015 - 8:17

Bonjour à tous et aux modérateurs de ce riche forum.J'avais posté en janvier il me semble une question sur le jeûne et les douleurs car lors de mon dernier jeûne il y a 5 ans, j'avais ressenti de vives douleurs dans le corps qui m'ont poussé à l'interrompre au bout de 9j car trop difficile à supporter.
Depuis mon dernier jeûne, j'ai eu un rétrécissement d'artère coronaire qui a nécessité la pose d'un stent avec tout le traitement médicamenteux qui va avec : anti plaquettaires, anti cholestérol beta bloquant etc... J'ai très rapidement arrêté la prise de beta bloquants (car pas de tension) et de statines car apparition de douleurs musculaires (les cardiologues ont hurlé!).Quelques mois après sont apparues des douleurs intenses dans le dos, les bras, les hanches...douleurs migrantes et qui apparaissaient surtout la nuit au début.J'ai fait la tournée des grands ducs et comme ils ne trouvaient rien sur les radios irm ni sur les bilans sanguins, ils ont classé ça comme fibromyalgie atypique.
J'ai décidé devant l’augmentation de la durée et de l'intensité des symptômes de reprendre mes anciennes bonnes méthodes, à savoir le jeûne.
Je me doutais que je risquais de morfler, que ce que j'avais ressenti lors de mon dernier jeûne avait sans doute été une tentative d'élimination de quelque chose qui couvait et que cette fois-ci je n'y couperais pas.
Les trois premiers jours impeccables avec à peine un peu de faiblesse et de maux de tête.
A partir du 4ème jour, pendant la nuit, douleurs intenses au niveau des psoas(je pense) avec irradiation type cruralgie dans l'aine et dans le dos au niveau de toute la chaîne musculaire jusqu'au cou qui semble dure comme de la pierre et douleur intense avec un rythme cardiaque très élevé .(bien sûr presque pas dormi).
Ca a diminué durant la journée au point que j'espérais que le travail avait été fait mais ça a repris avec une telle intensité cette nuit que ce fut insoutenable.Jai pris une petite cuillerée de miel pour ralentir l'autolyse et ai pu dormir quelques heures.
Aujourd'hui, 5ème jour, les douleurs sont toujours présentes et le rythme cardiaque toujours élevé(100bpm).
J'ai pas mal lu et me dis que les effets de l'autolyse dépendent selon chaque cas, et je reste confiant qu'en arrivant à dépasser ces symptômes je serai par la suite soulagé.
J'espère ne décourager personne d’entamer un jeûne de par mon témoignage, je tiens à préciser que dans le passé j'ai effectué des jeûnes de 14j sans aucun problème.
C'est toujours réconfortant d’avoir des avis extérieurs et de se sentir soutenu c'est pourquoi je vous transmets mon témoignage.Merci.

xor06

Messages : 10
Date d'inscription : 16/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne et fibromyalgie

Message  Luc le Mer 1 Juil 2015 - 11:32


Bienvenue à nouveau sur le forum et merci pour ton témoignage !

À te lire, on peut constater que tu connais le déroulement du jeûne, de ses réactions et la raison de celles-ci.

Les gens atteints de fibromyalgie souffrent beaucoup selon les témoignages de ceux-ci. Il est à souhaiter que tes douleurs diminueront au fil des jours durant ce jeûne. Il est bien, si ces douleurs deviennent insupportables, de faire comme tu as fait, de les réduire en prenant un peu de jus ou du miel; cela donne un peu de répit te permettant de poursuivre le jeûne.

Il y a bien quelques témoignages sur la fibromyalgie sur ce forum, que tu as peut-être lu mais chaque cas est différent.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Aussi, selon Adèle Arsenault, spécialiste du jeûne, qui a supervisé des jeûneurs atteints de ce problème de santé, un jeûne de 21 jours serait nécessaire. Néanmoins, d'autres spécialistes, comme Eric Gandon ont vu des améliorations en moins de temps.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Redonne-nous de tes nouvelles.

Au plaisir de te lire !






Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne et fibromyalgie

Message  xor06 le Jeu 2 Juil 2015 - 15:53

Merci beaucoup Luc, je n'avais pas vu le film. Pour continuer le journal de mon jeûne, aujourd'hui 6ème jour et les douleurs intenses sont toujours présentes quasi continuellement.J'ai pu m'endormir hier soir sans jus ni miel et je vois que le travail continue intensément.
Ma préoccupation est de savoir combien de temps je vais pouvoir supporter ces douleurs.D'un côté je me dis que c'est bon signe, que le corps est en train de se réparer et de l'autre, comme je n'ai pas vu de témoignages de personnes qui sont passées par la même chose, je m'inquiète un peu outre que c'est très désagréable. ça me fait penser aux médicaments de grand mère qui disait "si c'est pas bon c'est que ça soigne!".
Peut être quelqu'un a eu une expérience similaire et pourrait me la faire partager?
En tous cas merci à ce forum et aux modérateurs pour leur implication bénévole.

xor06

Messages : 10
Date d'inscription : 16/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne et fibromyalgie

Message  zeroudoudou le Jeu 2 Juil 2015 - 16:47

si tu as des problèmes cardio-vasculaires je te conseille ensuite d'embrayer sur un régime végétalien high carb low fat, si tu parles anglais écoute les conférences du docteur Caldwell Esselstyn par exemple, ou du docteur John McDougall

zeroudoudou

Messages : 146
Date d'inscription : 12/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne et fibromyalgie

Message  Luc le Jeu 2 Juil 2015 - 22:16

xor06 a écrit: J'ai pu m'endormir hier soir sans jus ni miel et je vois que le travail continue intensément.
Ma préoccupation est de savoir combien de temps je vais pouvoir supporter ces douleurs.D'un côté je me dis que c'est bon signe, que le corps est en train de se réparer et de l'autre, comme je n'ai pas vu de témoignages de personnes qui sont passées par la même chose, je m'inquiète un peu outre que c'est très désagréable.

Il ne faut pas hésiter à diminuer l'autolyse si les doleurs deviennent trop difficiles à supporter. Même si cela retarde temporairement l'autolyse, il n'en demeure pas moins que le processus se poursuit tout de même en te laissant un peu de répit. Faisant cela, il te sera possible de prolonger ton jeûne afin d'obtenir des résultats.

À tout événement, comme l'écrit Arsenault, on peut penser à un jeûne de 21 jours pour l'obtention de résultats. Il est vrai que dans le témoignage de Gandon, la dame eut des résultats très rapides mais, généralement, cela peut demander plus de temps, voir même un ou deux jeûnes supplémentaires.

Bon courage !




Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Merci

Message  xor06 le Dim 5 Juil 2015 - 10:11

Encore merci Luc pour tes informations utiles et ton soutien.
Au 9ème jour du jeûne, le travail continue, mais avec moins d'intensité, ce qui me permet de dormir.Mon impression (sans aucun diagnostic ni connaissance médicale) c'est que mes muscles du dos sont tellement durs et contractés(je sens des "boules" sous la peau) que cela déplace la vertèbre L5 que j'ai toujours eu fragile me provoquant des douleurs type cruralgie. Dans la même optique, les douleurs vers la nuque et les bras proviendraient d'une autre vertèbre dorsale "déplacée".
Pour ce qui est des autres symptômes, rien de particulier si ce n'est les quelques nausées quand le foie travaille fort.
Je voudrais bien atteindre les 21 jours mais l'environnement ne me permet pas d'aller au delà des 14j du coup je vais peaufiner la reprise et si nécessaire programmer un prochain jeûne plus long dans un cadre adapté.

xor06

Messages : 10
Date d'inscription : 16/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne et fibromyalgie

Message  Luc le Lun 6 Juil 2015 - 9:50


Je suis heureux que tes douleurs deviennent plus supportable.

Même si un jeûne de 21 jours est généralement requis, tout jeûne apporte tout de même des bienfaits et, chose intéressante, selon la biologiste Boudreau, les jeûnes s'additionnent et l'autolyse se poursuit là où elle était rendue lors du jeûne précédent.

"D'un jeûne à l'autre, l'autolyse progresse; la détoxication reprend là où elle s'était arrêtée. (...) Les réactions s'enchaînent d'un jeûne à l'autre, en autant que l'état physiologique n'ait pas été détérioré par la reprise d'habitudes nocives (alcool, cigarette, excès de viandes ou de gras). Les habitudes de vie inadéquates qui polluent le corps raniment l'état toxémiques et compromettent l'amélioration de la santé."


Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

suite du jeûne

Message  xor06 le Mer 8 Juil 2015 - 5:49

A partir du 10ème jour, les douleurs ont disparu, seulement quelques petites crampes aux mollets.Aujourd'hui, 12ème jour, pareil si ce n'est que j'ai toujours beaucoup de gaz(je me demande d’où ils viennent?) et qu'ils semblent se bloquer dans un coude du colon me provoquant une gêne.
Concernant les douleurs pour lesquelles j'ai entamé cette cure, je ne suis pas certain de les avoir senties.Quand les douleurs au début étaient tellement fortes, peut-être étaient elles présentes (mais en général je les ressens moins intensément et à beaucoup d'autres endroits) ou bien elles n'ont pas encore été traitées.D'après tout ce que j'ai pu lire, il y a apparition du symptôme et même aggravation pour ensuite disparaître.
Il me reste à continuer et à vous tenir informés.

xor06

Messages : 10
Date d'inscription : 16/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne et fibromyalgie

Message  Luc le Mer 8 Juil 2015 - 8:11


Il est très encourageant de constater que tes douleurs soient disparues !

Concernant les gaz intestinaux, cela est relativement fréquent chez les jeûneurs, tout comme les rots d'ailleurs, même si nous ne mangeons rien.

Les réactions dues à l'autolyse ne sont pas nécessairement toujours ressenties, chez certains jeûneurs presqu'aucune douleurs n'est notée, le travail s'exécute en douceur. Pourquoi en est-il ainsi ? Généralement, ceux qui ressentent peu d'effets dérangeants, sont des personnes assez en forme physiquement et relativement jeunes. À titre d'exemple, ncm, une participante du présent forum exécuta un jeûne de 50 jours uniquement à l'eau et au repos l'an passé sans ressentir la moindre douleur physique.

Bonne continuité !


Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

suite

Message  xor06 le Sam 11 Juil 2015 - 4:26

Finalement je décide de continuer quelques jours donc je suis à mon 15ème jour.J'attendais deux choses: l'apparition des douleurs type "rhumatismal" erratiques qui viennent avec les douleurs musculaires et l'amélioration d'une raideur à l'articulation du majeur.
Les douleurs sont finalement apparues au 12ème jour, de la façon dont elles apparaissent généralement, c'est à dire à l'occasion d'un changement de temps. Du coup je ne sais dire si c'est le travail d'autolyse qui les a fait ressortir comme je l'espérais ou bien leur processus d'apparition habituel dû au temps?
Quant à la raideur au doigt, elle est bien moindre mais toujours présente, d'où mon envie de continuer le plus possible (bientôt la famille débarque et ça ne va plus être possible, en plus je pense à la reprise).
Je vous tiens informés de la suite.

xor06

Messages : 10
Date d'inscription : 16/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne et fibromyalgie

Message  Luc le Sam 11 Juil 2015 - 11:15


Il est bien de continuer ce jeûne, tant qu'à être rendu là sans trop d'ennuis et qu'à avoir passé les premiers jours qui furent difficiles.

Il est parfois difficile de dire si les douleurs ressenties sont dues à l'autolyse ou si c'est notre problème qui réapparaît. On peut donner le bénéfice du doute à l'autolyse puisque c'est de cette façon qu'elle se manifeste habituellement. Boudreau écrit :
"L'autolyse se manifeste le plus souvent par une amplification d'un signe de toxémie. Tout signe de toxémie est un indicateur d'une usure, d'un engorgement; il survient lorsque notre organisme tente une pousée d'élimination pour se détoxiquer ou se réparer; en jeûne, on laisse l'élimination ou la répration s'accomplir jusqu'au bout."
Il est dommage que tu ne puisses poursuivre ce jeûne plus longtemps ... "la famille débarque"
Pour cette raison, il est toujours préférable d'aviser nos proches que nous sommes en thérapie et que pour une certaine période, nous ne pourrons pas accepter d'invitations ni inviter les gens.


Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Reprise après jeûne 16j

Message  xor06 le Lun 13 Juil 2015 - 9:01

A la fin du 16ème jour duquel je m'étais réveillé sans mauvais goût et une langue presque rose, sans douleurs pendant la journée, j'ai décidé de rompre le jeûne avec un verre de jus coupé d'eau et j'en ai repris un une heure plus tard.Presque aussitôt les douleurs type rhumatismal et erratiques sont apparues avec intensité et continuent aujourd'hui au 1er jour réel de reprise avec jus.
Je sais que dans les premiers jours de la reprise comme on ne s'alimente pas encore suffisamment le corps continue l'autolyse, mais je me demande pourquoi il y aurait plus de "travail" que pendant le jeûne? Je compte poursuivre ainsi avec des jus et des fruits ensuite jusqu'au 21ème jour, ce sera plus facile à gérer avec l'arrivée de la famille, puis continuer la reprise avec légumes crus et cuits.

xor06

Messages : 10
Date d'inscription : 16/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Reprise après jeûne 16j

Message  Luc le Lun 13 Juil 2015 - 11:49

Nous avons fusionné ton nouveau sujet sur ta reprise alimentaire afin que tout ce qui te concerne soit au même endroit afin de faciliter ton suivi.

Ce n'est pas nécessairement une mauvaise nouvelle ce qui t'arrive actuellement. Il se peut que la prise de jus dans ton cas, ait accentuer l'autolyse.  Comme tu l'écris, l'autolyse se poursuit durant la réalimentation.  Aussi, d'après Mosséri, l'autolyse peut être relancée lorsque le demi-jeûne est entrepris.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Redonne-nous des nouvelles !

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne et fibromyalgie

Message  xor06 le Mer 15 Juil 2015 - 6:05

Suite de l'aventure:
J'ai effectué ma reprise avec du jus de légumes type breuss plutôt que jus de fruits par goût personnel et à partir du 2ème jour, quelques fruits bios (pastèque,fraises, abricots) en petites quantités, et au 3ème jour fruits et légumes crus râpés(carottes, betteraves, ).
Les douleurs erratiques semblent en "sourdine" et les selles sont revenues dès le deuxième jour.Ma seule gêne est que depuis le premier jour de reprise, cad uniquement jus, j'ai le palais qui me démange et la langue qui va sans cesse le "gratter" .
Je me demande si en faisant une reprise avec ces légumes j'ai découvert une intolérance ou allergie à l'un d'eux(betterave ou carotte ) ou si c'est un phénomène qui se voit chez d'autres jeûneurs lors de leur reprise?

xor06

Messages : 10
Date d'inscription : 16/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne et fibromyalgie

Message  Luc le Mer 15 Juil 2015 - 8:48

xor06 a écrit: :
J'ai effectué ma reprise avec du jus de légumes type breuss plutôt que jus de fruits par goût personnel

Les douleurs erratiques semblent en "sourdine"  

Ma seule gêne est que depuis le premier jour de reprise, cad uniquement jus, j'ai le palais qui me démange et la langue qui va sans cesse le "gratter".

Je me demande si en faisant une reprise avec ces légumes j'ai découvert une intolérance ou allergie à l'un d'eux(betterave ou carotte ) ou si c'est un phénomène qui se voit chez d'autres jeûneurs lors de leur reprise?

Oui, ce type de démangeaisons semblent se présenter à l'occasion et même en dehors du jeûne chez certains.

Est-ce que le jus de Breuss est encore consommé ?  Les ingrédients du jus de Breuss contiennent de l'acide lactique et sont pasteurisés, afin de les conserver plus longtemps.  Serait-ce la cause de ces réactions ?

Il est intéresant de noter que tes douleurs semblent s'être calmées un peu.

Actuellement, est-ce que ta consommation de fruits et de légumes correspond au demi-jeûne de Mosséri : environ 500g de fruits durant la journée et 500g de légumes en soirée?

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne et fibromyalgie

Message  xor06 le Mer 15 Juil 2015 - 10:22

Merci Luc pour tes réponses toujours rapides et utiles.J'ai arrêté aujourd'hui le jus et je suis effectivement le demi -jeûne type Mosseri avec hier soir en plus une galette fine préparée avec des flocons d'avoine bio et des légumes râpés.Effectivement pour les douleurs il y a un mieux.

xor06

Messages : 10
Date d'inscription : 16/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Bilan après reprise

Message  xor06 le Jeu 23 Juil 2015 - 11:53

A bientôt deux semaines de reprise, je voulais vous tenir informés. Les douleurs faibles avec qq "crises" ont continué durant la première semaine de reprise que j'ai effectuée très sérieusement (type demi jeûne Mosseri) puis se sont évanouies quelque part durant cette deuxième semaine de reprise beaucoup moins rigoureuse (pratiquement de tout sauf viande, œufs et produits laitiers). Durera ou pas ? je vous tiendrai informés mais de toute façon ces jours de répit sont fantastiques, assez pour me donner la pêche de continuer à faire une ou deux journées de jeûne hebdomadaires en entretien(je débuterai après avoir terminé la reprise).

xor06

Messages : 10
Date d'inscription : 16/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne et fibromyalgie

Message  Luc le Jeu 23 Juil 2015 - 12:45

Merci pour les nouvelles !

Ton cheminement est très très bien et les résultats semblent au rendez-vous !  C'est merveilleux !

Nous verrons bien si ces avancées resteront au fil des jours et ses semaines.  Selon Arsenault, la spécialiste du jeûne, ses patients atteints de fibromyalgie semblaient bien se porter et refaisaient un jeûne chaque année.

Peut-être qu'un jeûne hebdomadaire (ou aux deux semaines et plus) de 36 à 48 heures pourrait également donner les mêmes résultats.  Personnellement je le pense.

Au plaisir de te lire ...

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne et fibromyalgie

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum