Jeûne de 15 jours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne de 15 jours

Message  EricHenquin le Jeu 25 Juin 2015 - 1:39

Salut tout le monde,

Étant décidé à me débarrasser de toutes les toxines emmagasinées depuis près d'un quart de siècle, mais également d'une candidose et probablement d'autres joyeusetés (plus de 20 ans avec une hygiène alimentaire déplorable, ça laisse des traces), j'ai décidé d'entreprendre sur un coup de tête un jeûne de deux semaines. Je n'avais jamais vraiment pu me lancer sur une quelconque voie de guérison car j'avais beaucoup de mal à me détourner de mes habitudes, à savoir ; la malbouffe, la cigarette et de temps à autres l'alcool (le trio gagnant pour se bousiller l'organisme en somme). Le 20 juin au soir, en effectuant quelques recherches sur les différents moyens de combattre ce cher champignon, je tombe sur votre forum. Je lis bon nombre de sujets et me décide d'entamer un jeûne dès le lendemain en me disant aux grands maux, les grands remèdes et surtout qu'il était temps que j'agisse. J'entame donc mon cinquième jour et non sans mal. Je ne ressens aucun manque lié au tabac, par contre, je lutte contre des envies de sucré, peut-être dues au candida qui doit commencer à avoir faim.

Les quatre premiers joueurs se sont plutôt bien déroulés, hormis des insomnies la nuit passée mêlée à des maux de tête et celle-ci. Le troisième était un peu tendu car je commençais à ressentir une petite déshydratation. Je partais dans l'idée de réaliser un jeûne à sec pendant une semaine, mais comme il s'agit de ma première expérience et ne connaissant pas du tout les capacités de mon corps à ce niveau et ne l'ayant pas préparé, j'ai préféré m'orienter vers un jeûne de deux semaines (qui sera peut-être prolongé si je tiens le coup) en alternant trois jours à sec/trois jours hydrique. Hier fut mon premier jour à l'eau (ne pouvant m'orienter vers le type conseillé, je fais avec les moyens du bord, à savoir des bouteilles de grandes surfaces, néanmoins, je prends celles comprenant le moins de Fluor) et je me suis relativement mieux senti que durant les trois autres. Sauf que le soir, mes reins, mon bas-ventre et mes cuisses (dans une moindre mesure) sont soudainement devenus douloureux. Impossible de m'allonger dans quelque position de ce soit. J'ai donc du passer la nuit dans la seule position qui me soulage un peu, à savoir assis, le dos voûté. J'espère que ça passera assez vite parce que franchement, il est inutile d'espérer dormir ou ne fut-ce que reposer mon corps dans ces conditions. Après, j'ignore si l'autolyse fonctionne en étant assis dans la posture que j'ai décrite, sans ça, ces douleurs ruinent légèrement le projet. Je verrai si la situation s'arrange en buvant de l'eau au cours la journée. Mais bon, j'ai lu un témoignage d'une femme qui souffrait également des reins et pour qui cela a duré quatre ou cinq jours. Cependant, je n'ai pas envie de casser davantage ce que j'ai entrepris en prenant de quoi soulager tout ça. J'espère que ça ne durera pas aussi longtemps, voire plus, car c'est vraiment infernal.

Concernant mes urines, je n'en ai presque pas fait durant la phase à sec et j'avais du mal à éjecter la miction. Ce s'est arrangé hier en sifflant une litre et demi de flotte. Au niveau de la couleur, légèrement jaunâtres, mais relativement claires. Je n'ai été à la selle que les deux premiers jour. Le premier pour évacuer ce que j'avais ingurgité la veille au soir et le lendemain une petit diarrhée, et depuis plus rien. J'ignore si c'est normal ou non ? D'un côté je me dis que je ne mange rien et donc que rien ne doit sortir, d'un autre, je me dis que mes intestins doivent être fortement encrassés et que quelque chose devrait pourtant sortir, d'où ma question. A moins que lors de la phase à sec, ça se consume de l'intérieur ?

Quoiqu'il en soit, je suis déterminé à aller jusqu'au bout. J'espère que les douleurs de la détox ne seront pas trop préjudiciables par rapport au repos nécessaire, et donc au jeûne tout court. Étant donné que je souhaite annihiler le candida, toute forme de glucose est à exclure et je pensais donc sortir du jeûne en prenant deux soupes par jour durant les quatre premiers. Aux orties le midi, et un bouillon à la moelle de bœuf le soir.

Je songe également à me tourner vers divers compléments après mon jeûne. Je pense notamment à me procurer PA, de l'iode, du zinc, du sélénium, de la zeolite, du chardon marie, et peut-être deux ou trois autres que je n'ai plus en tête. Bref, un nettoyage complet ou presque (je pense que deux semaines ne seront pas suffisantes, mais ce sera toujours une bonne base) et une reconstruction de la flore intestinale (en espérant que ce ne soit pas trop tôt dans le processus de guérison). Je ne sais pas si des lavements du colon s'impose pour déloger les déchets véritablement collés aux parois de l'intestin ou si le jeûne ou un complètement précis peut faire l'affaire ?

Je vous remercie par avance et une excellente journée à vous !

EricHenquin

Messages : 2
Date d'inscription : 25/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 15 jours

Message  Luc le Jeu 25 Juin 2015 - 12:59


Bienvnue sur le forum !

Décidément, tu n'y aies pas allé avec le dos de la cuillère comme on dit chez-nous ! Un jeûne sec de trois jours dès le départ. Bien sûr, le jeûne sec a son utilité mais, en temps normal, à mon avis, un jeûne uniquement à l'eau est préférable. Concernant le jeûne sec, Shelton écrit :
"N’importe quel flux, écoulement, diarrhée, bronchorrhée, hydropisie ; n’importe quel écoulement de liquide dans la plèvre (membrane entourant les poumons), la péricarde (membrane entourant le cœur), le péritoine, (paroi de la cavité abdominale), ou d’eau dans le cerveau ; n’importe quel écoulement de pus provenant de n’importe quelle suppuration chronique, la polyurie et d’autres (n’importe quel désordre des liquides contenus dans le corps) sont améliorés par une abstention totale de nourriture et d’eau. Toutes les conditions catarrhales, la rhinite, l’ozène, la bronchite, la colite, la métrite, la cystite, le rhume des foins, l’asthme et d’autres conditions catarrhales disparaissent rapidement à la suite d’un jeûne."
Si nous n'avons aucun de ces ennuis, il est préférable de jeûner en absorbant de l'eau. Les reins ont besoin d'eau afin d'excréter les déchets rejetés dans la circulation sanguine par l'autolyse, d'où l'importance d'avoir suffisamment d'eau pour le faire. Dans ta situation, je boirais davantage d'eau afin de te réhydrater.

La couleur des urines est en fonction des quantités de liquide absorbée. En ce qui a trait à l'eau, il est toujours préférable de boire une eau peu minéralisée. Voir le lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tant qu'aux insomnies et aux maux de tête, cela est normal durant le jeûne. La plupart des jeûneurs dorment peu et plusieurs ressentent des maux de tête, surtout durant les premiers jours.

Concernant l'activité intestinale, il ne faut pas s'en faire. Voir le lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la réalimentation lors de la rupture du jeûne, il y a plusieurs façons de procéder. Nous en reparlerons. Néanmoins, il est toujours préférable d'aller chercher ses vitamines et minéraux dans les fruits et légumes, et non dans les suppléments. L'organisme a besoin de tout ce qui entoure les vitamines et les minéraux dans les fruits et les légumes afin de faciliter leurs absorption (symbiose). Les suppléments peuvent être nocifs tout en étant peu absorbés.

Au plaisir de te lire !






Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 15 jours

Message  EricHenquin le Ven 26 Juin 2015 - 8:28

Merci pour ta réponse !

Effectivement, il semblerait qu'un jeûne hydrique complet soit plus indiqué dans mon cas. Je m'étais tourné vers la méthode à sec car je la pensais plus radicale, ou du moins, aux effets plus rapides. Penses-tu qu'un litre et demi par jour soit suffisant (dans la mesure ou j'effectue le jeûne quasiment assis ou couché H24) ?

D'accord pour l'eau peu minéralisée. Là je tourne avec de l'eau dont le résidu sec est de 872 mg/l et apparemment les eaux peu minéralisées sont inférieures à 50 mg/l. ... Mais bon, comme je l'ai dit, j'ai du effectuer cette première semaine avec les moyens du bord, et donc, avec ce que j'avais déjà acheté auparavant (sans avoir encore décidé de jeûner). J'irai donc voir ce week-end si j'en trouve. Ça peut se dégoter en grande surface ou vaut-il mieux s’orienter vers des magasins bio, voire des particuliers ?

J'avais dans l'idée que l'autolyse travaillait plus efficacement en phase de sommeil profond, un peu comme la reconstitution cellulaire des muscles. Mais si elle se produit de façon identique dans n'importe quelle condition, tant qu'il n'y a aucun travail musculaire, alors c'est déjà moins embêtant.

En ce qui me concerne, dans les légumes pas de problèmes, les fruits un peu moins. Les suppléments ce serait surtout pour accompagner le travail du jeûne et tenter de régler d'autres éventuels et probables soucis comme l'excès de fluor, l'absence de bonnes bactéries dans les intestins, des carences en oligo-éléments, etc. Bien entendu, ils ne seraient pris qu'une fois que mon organisme serait en mesure de les absorber. Je pensais attendre entre quatre et six jours, histoire que tout se régule. Après, si ça prend un peu plus de temps, je patienterai.

EricHenquin

Messages : 2
Date d'inscription : 25/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 15 jours

Message  Luc le Ven 26 Juin 2015 - 23:45



Boire +ou- 1.5 litre par jour est généralement ce qui est suggéré par les spécialistes. Une eau qui semble bien connue en France et appréciée des jeûneurs : la Mont Roucou. Finalement, en autant que l'eau choisie soit peu minéralisée, qu'elle soit prise n'importe où n'a pas vraiment d'importance.

Tant qu'à l'autolyse, oui elle se manifeste davantage lors du repos ou du sommeil. Cependant, tel que l'écrit Boudreau, l'autolyse cesse lorsque nous demandons des efforts à l'organisme. Même jeûner debout la fait cesser. Voir : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Durant le jeûne, l'organisme ne manque pas de vitamines, de minéraux et d'oligo-éléments. Voir le lien suivant : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une alimentation comprenant un peu de tout, en favorisant les fruits et les légumes apporte tout ce dont l'organisme a besoin, sans prendre de suppléments.


Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 15 jours

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum