Jeune et diverticulite

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeune et diverticulite

Message  Laurent le Lun 25 Mai 2015 - 10:55

Bonjour,

Il y a quelques mois m'a été diagnostiqué des diverticules, depuis 2 jours la douleurs s'intensifie quand je mange, je vois le médecin demain mais je pense avoir une diverticulite.
Voici plusieurs années j'avais effectué un jeune de 7 jours et je pensais en faire un prochainement. Je me demande si ça n'est pas le moment opportun, cela permettrait il d'éliminer cette diverticulite?
Je précise que je ne travaillerai pas durant les 15 prochains jours, je compte faire un jeune de 12 jours.

J'ai arrêté de manger aujourd'hui pour faire cesser la douleur.

Merci pour votre réponse.

Laurent

Messages : 8
Date d'inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et diverticulite

Message  Luc le Lun 25 Mai 2015 - 15:56

Bienvenue sur le forum !

Le jeûne est indiqué pour ce problème.  La biologiste Nicole Boudreau écrit que parmi les bienfaist du jeûne il y a :

les troubles digestifs: constipation, diverticules, ulcérations diverses, cristallisations;

Voir une liste plus complète des bienfaits du jeûne :
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t24-bienfaits-et-contre-indications-au-jeune-boudreau

Aussi, le fait d'être au repos favorise l'autolyse et par le fait même la guérison.

Au plasir de te lire !

Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et diverticulite

Message  Laurent le Mar 26 Mai 2015 - 10:25

Bonjour Luc

2 eme jour.

Je précise que je prend de l'imovane pour dormir depuis maintenant 10 ans à cause d'horaires décalées dans mon travail, hier je me suis interdit d'en prendre et j'ai très bien dormi, c'est exceptionnel. Il faut dire que depuis 15 jours je mange peu car je vis une rupture de couple.
Je pratique la méditation depuis 15 ans et aussi maintenant des soins reiki sur mon corps qui m'aident beaucoup dans cette épreuve.
Pour moi ce jeun est l'occasion de prendre un nouveau départ dans ma vie aussi bien physiquement que spirituellement.
Aujourd'hui tout va bien, je ne ressens que très peu la faim et ça m'encourage à continuer.

Au programme de ces 12 jours, beaucoup de méditation , de soins et de détente, sans oublier de boire de l'eau

Laurent

Messages : 8
Date d'inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et diverticulite

Message  Laurent le Mer 27 Mai 2015 - 13:28

3 eme jours

La nuit dernière je me suis facilement endormi sans cachet, c'est surprenant pour moi. J'ai été réveillé par un rêve vers 2h30, ensuite j'ai senti une accélération du cœur pendant plusieurs minutes, serait ce l'auto yse qui a déjà commencé?

J'ai fais un soin reiki, détendu je me suis rendormi profondément jusqu'à 8h ce matin, mais quand je me suis levé j'avais la tête qui tournait, c'est passé rapidement.

Je ne ressens toujours pas la faim. Par contre mes douleurs diverticulaires sont toujours présentes.

J'ai commencé lundi avec un poids de 67kg pour 1m65, ce matin j'étais à 65 kg.


Laurent

Messages : 8
Date d'inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et diverticulite

Message  Luc le Mer 27 Mai 2015 - 14:59


En effet, l'accélération du pouls en période de jeûne lorsque nous sommes au repos est une action provoquée par l'autolyse. Il n'y a aucun doute là-dessus!

La biologiste Boudreau écrit :
L'autolyse est plus forte la nuit

Pendant que le jeûneur est allongé et tranquille, son corps en autolyse est très affairé. À certains moments du travail autolytique, le coeur travaille plus rapidement; il accélère son battement pour faire la livraison des matériaux requis pour le travail en cours et pour ramener les toxines délogées vers les organes excréteurs. Le sommeil en est affecté; le jeûneur se réveille souvent, fait des rêves burlesques et s'agite dans son lit.

Il est normal que les réactions d'autolyse soient plus fortes pendant la nuit; le repos sensoriel et l'apaisement nocturnes nous calment. Or plus nous sommes calmes, plus notre autolyse peut se déployer avec force; notre sommeil en est alors perturbé. C'est un joli paradoxe; plus on se repose, plus on autolyse; plus on autolyse, moins on dort.
Pour lire la suite : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t46-autolyse-et-jeune

Il est bien d'avoir cessé de prendre des anxiolytiques pour dormir. Il se peut même que tu n'en aies plus besoin après le jeûne.

Parlant de sommeil, habituellement les jeûneurs ont de la difficulté à dormir alors que ceux qui avaient des troubles du sommeil avant le jeûne dorment mieux durant le jeûne écrit Shelton.

Tant qu'aux différentes douleurs ressenties, particulièrement là où nous avons un problème, indique que l'autolyse de déploie à ce niveau.

L'autolyse débute normalement après 24 à 48h de jeûne selon le biologiste Rocan.

Tant qu'aux vertiges, cela est très fréquent en période de jeûne; la tension artérielle est généralement plus basse qu'à l'habitude durant le jeûne. Il faut donc être prudent et passer plus lentement à la position debout lorsque nous sommes couchés; s'asseoir quelques secondes sur le bord du lit avant de se lever. On peut également boire un peu plus d'eau afin de les prévenir.
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t48-symptomatologie-du-jeune
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t781-jeune-et-hypotension




Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et diverticulite

Message  Laurent le Jeu 28 Mai 2015 - 15:40

Bonjour Luc

4 eme jour

Merci pour ta réponse et ces informations qui me rassurent.

La nuit dernière j'ai dormi 10h sans me réveiller , ce matin je me suis senti faible avec des troubles dans la vision. Une tension de 10/6 poul 76, j'ai mis du temps à me lever.

Le reste de la journée s'est bien passé malgré des douleurs persistantes à l'intestin et des maux de tête.
Ce soir ma tension est 12,6/7 poul 76 , mes troubles de la visions ne sont plus là.

Je commence à me sentir mieux psychologiquement , ma séparation me perturbe moins aujourd'hui, c'est bon signe.






Laurent

Messages : 8
Date d'inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et diverticulite

Message  Luc le Jeu 28 Mai 2015 - 21:54

Tel que mentionné précédemment, la tension artérielle baisse par rapport à notre tension habituelle ... d'où peut-être les vertiges et malaises.  Une tension de 100/60 est relativement basse, surtout si normalement elle se situe à 130/80.  Je ne m'inquiéterais pas trop car cela est très fréquent.  

Combien bois-tu d'eau approximativement chaque jour ?  Si c'est en bas d'un litre, peut-être pourrais-tu augmenter les quantités à 1.5 litres.

C'est merveilleux de pouvoir dormir autant, surtout sans médicament.  Plus le jeûne ressemblera à un long sommeil écrit Rocan, plus l'autolyse sera efficace.  Aussi, dans ton cas, le sevrage des anxiolytiques se poursuivra pour, probablement ne plus en avoir besoin après le jeûne.  Cela prend généralement quelques jours voir un peu plus si nous sommes vraiment intoxiqués par ces médicaments.

Tant qu'à l'effet du jeûne sur le psychisme, plusieurs l'ont noté, Shelton, Boudreau ... et autres en parlent.

Boudreau écrit justement que le jeûne est indiqué pour diverses problématiques dont :  
"Certaines personnes jeûnent une fois par semaine, trois jours chaque saison ou sept jours chaque année; d'autres préfèrent jeûner deux jours avant un examen ou encore trois jours après une peine d'amour."
Naturellement, plus le jeûne sera long, plus il sera efficace.  En ce qui a trait aux douleurs intestinales, elles devraient normalement diminuer à mesure que le jeûne se prolongera.  Actuellement, durant les premiers jours, l'amplification des douleurs habituellement ressenties est normale.  
"L'autolyse se manifeste le plus souvent par une amplification d'un signe de toxémie. Tout signe de toxémie est un indicateur d'une usure, d'un engorgement; il survient lorsque notre organisme tente une pousée d'élimination pour se détoxiquer ou se réparer; en jeûne, on laisse l'élimination ou la réparation s'accomplir jusqu'au bout." (Boudreau)

Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et diverticulite

Message  Laurent le Sam 30 Mai 2015 - 14:08

5ème et 6ème jours

Ces deux derniers jours ont été difficile, déjà je ne m'endors pas avant 2h du matin, en fait c'est l'heure à laquelle je me couche très souvent à cause de mon travail, c'est comme ci mon corps reprenait cette habitude mais avec les somnifères en moins, ça n'est pas négligeable car ensuite je dors plutôt bien mais l'après midi je suis très fatigué.

J'ai de plus en plus envie de manger avec des sensations de faim, je résiste mais pour combien de temps?

Mes intestins travaillent, étirements , gaz sont présents, mais mes brûlures ont disparu et je sens moins sous la peau les petits granulés que sont les diverticules, elles se vident sans aucun doute.

Ma tension est normale 12/7 (bien que plus basse au réveil) et mon poul à 75.

Laurent

Messages : 8
Date d'inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et diverticulite

Message  Luc le Dim 31 Mai 2015 - 19:05

Il ne faut pas lâcher, tu ne le regretteras pas !  Le travail autolytique s'accomplit comme il se doit, provoquant des douleurs diverses, un sommeil perturbé, fatigue ... etc.  Tous ces petits inconvéniants disparaîtront lors de la réalimentation.

Bon courage !

Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et diverticulite

Message  Laurent le Mer 3 Juin 2015 - 12:38

10 éme jours

J'ai repris l'alimentation aujourd'hui avec des jus et des bouillons.
Depuis 2 jours j'étais vraiment trop faible et je n'avais pas le moral à cause de ma séparation, j'avais besoin de retrouver des forces pour surmonter cette épreuve.

Je me sens mieux ce soir en prenant des bouillons et jus.

Mes diverticules ne me font plus mal excepté un qui est tenace, les autres je ne les sens même plus sous la peau.

J'ai perdu 7 kg en 10 jours.

J'ai l'intention de faire un jeùn d'une journée par semaine maintenant, est ce qu'une seule journée répètée est bénéfique puisque l'auto lyse n'a pas le temps de se mettre en place?

Merci Luc pour tes conseils et ton soutien , ça m'a beaucoup aidé.

Laurent

Messages : 8
Date d'inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et diverticulite

Message  Luc le Mer 3 Juin 2015 - 13:54


Bravo pour ce jeûne de 10 jours, c'est très bien !

Plus ta reprise sera progressive et longue, plus l'autolyse se poursuivra et maximisera les effets du jeûne. Chez certains, des bienfaits ont été notés seulement lors de la reprise alimentaire.

Quelle est ta taille et quel était en poids en début de jeûne ?

Selon ton poids, s'il est encore dans les normales ou au-dessus suite à ce jeûne de 10 jours, oui une journée de jeûne par semaine garderait ton organisme en bonne condition. Cependant, si ton poids est sous les normales, il vaudrait mieux attendre d'avoir récupéré ton poids avant de commencer tes jeûnes hebdomadaires.




Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et diverticulite

Message  Laurent le Mer 3 Juin 2015 - 18:23

Je mesure 1m65 pour un poids aujourd'hui de 60,5 kg

Laurent

Messages : 8
Date d'inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et diverticulite

Message  Luc le Jeu 4 Juin 2015 - 9:35



Merci pour ces détails.

En calculant ton poids en début de jeûne, on arrive à un IMC de 24.7 indiquant que le poids est à la limite élevée du poids santé. Dans les faits un IMC à 25 est considéré comme de l'embonpoint.

Actuellement avec un poids de 60.5 kg on arrive à un IMC à 22.2 qui est l'idéal. Cependant, on sait très bien que ce poids en fin de jeûne n'en restera pas là, il montera assez rapidement.

On peut donc penser qu'un jeûne hebdomadaire d'une journée, tel que tu te proposes d'exécuter pourrait être envisagé.


Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et diverticulite

Message  Laurent le Ven 5 Juin 2015 - 13:37

Merci Luc pour tes conseils, ils m'ont beaucoup aidé durant ces 10 jours.

Laurent

Messages : 8
Date d'inscription : 25/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et diverticulite

Message  Luc le Ven 5 Juin 2015 - 14:05

De rien Laurent, le plaisir est pour moi !

Dans les faits, plus les participants posent des questions, plus cela me force à exécuter des recherches, me tenant à jour dans mes connaissances.  Aussi, étant à la retraite, cela m'occupe tout en aidant les autres.

Concernant le jeûne hebdomadaire, voir le lien suivant :
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t414-le-jeune-hebdomadaire-saisonnier-ou-annuel-boudreau


Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et diverticulite

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum