Jeûne pour interrompre une spirale négative

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jeûne pour interrompre une spirale négative

Message  Luc le Mer 18 Mar 2015 - 11:21

La question à savoir s'il y a un avantage de passer au demi-jeûne après 15 jours de jeûne intégral est pertinente.

L'autre question que nous pourrions nous poser pourrait être : Est-ce que le jeûne uniquement à l'eau est plus efficace qu'un demi-jeûne?

À mon avis, le jeûne intégral devrait être plus efficace quoique Mosséri pensent que le demi-jeûne relance l'autolyse. Selon lui, après deux ou trois semaines de jeûne, l'organisme manquerait de vitamines et de minéraux pour continuer l'élimination.  Pourtant, Duverney-Guichard, dans sa thèse de doctorat note qu'après quatre et cinq semaines de jeûne, les vitamines et les minéraux de l'organisme sont encore dans les normales.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Néanmoins, l'avantage du demi-jeûne est que généralement le jeûneur se sent beaucoup mieux.  Mon épouse qui effectua de nombreux jeûnes intégraux, avec beaucoup de difficultés, a cette année effectué un demi-jeûne de 35 jours sans aucun problème, sans difficulté et obtenu de bons résultats.  On peut cependant penser que les résultats peuvent être plus longs à obtenir.

Il faut également faire attention en passant du jeûne au demi-jeûne car chez certains, des réactions gastro-intestinales ont été observées.  Il vaut sans doute mieux débuter le demi-jeûne par quelques jours aux jus plutôt que d'introduire les fruits et les légumes crus directement.

Le fait de limiter sa consommation de fruits et de légumes aux quantités proposées par Mosséri permet à l'autolyse de se poursuivre, tout comme si le jeûne traditionnel se poursuivait.

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Jus de tomates ...

Message  Shyama le Mer 18 Mar 2015 - 14:07

Voilà, au soir du 15ème jour de mon jeûne, mon fils est parti m'acheter une centrifugeuse car mon extracteur de jus déborde de tous les côtés quand j'y glisse une tomate ! Une centrifugeuse et 2 kg de tomates pour commencer à réintroduire des fruits après mon jeûne.
Je ne sais pas si je commencerai ce soir ou dans quelques jours mais tout sera prêt le moment venu.
Je pense boire dans un premier temps, du jus de tomates coupé à l'eau. Peut-être même simplement un verre de jus pour un litre et demi d'eau.
Histoire d'y aller tout en douceur et de prolonger avec une sorte de demi-jeûne progressif.

J'ai lu que les deux premières semaines de reprise étaient souvent l'occasion d'une véritable crise de désir de manger encore et encore chez les récents jeûneurs... J'espère être résistante face à ces pulsions et continuer à perdre mon surplus de poids progressivement en reprenant, de toutes façons, une alimentation essentiellement crudivore.

Certainement mon jeûne à l'eau pourrait se prolonger davantage... Peut-être que je laisserai passer la nuit et que je verrai demain pour cette reprise alimentaire très légère...

Mon corps produit encore pas mal de gaz, mon haleine n'est pas encore parfumée et légère, mes narines continuent de sécréter des matières, mais j'avoue que parallèlement à l'élimination, je suis assez lasse d'être consignée au lit. Je ne me vois pas continuer mon jeûne une ou deux semaines encore et ensuite prendre encore deux semaines de réalimentation progressive avant de pouvoir ressortir dans le monde... ça me semble bien long...

Ainsi, je crois bien que ces jours-ci un verre de jus de tomates se mélangera avec bonheur à mon eau et je vous tiendrai au courant de l'évolution!!!

A bientôt!



Shyama

Messages : 17
Date d'inscription : 06/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

16ème jour de jeûne interrompu avec le jus d'une tomate !

Message  Shyama le Jeu 19 Mar 2015 - 11:18

15H10, en ce 16ème jour de jeûne, j'ai réintroduit un fruit : le jus d'une tomate coupé avec de l'eau.
Un délice !
J'en ai encore la gorge et les papilles tout émues !
J'hésitais à transformer mon jeûne en un demi-jeûne mais cette fraîcheur et ces saveurs me remplissent d'une joie simple et bienvenue !
Je vais continuer à boire le jus d'une tomate coupé à l'eau régulièrement mais progressivement durant les jours qui viennent. Je vous tiens au courant de cette reprise alimentaire qui, dans l'idéal, devrait rester un demi-jeûne.
Vais-je y parvenir ?

Shyama

Messages : 17
Date d'inscription : 06/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour interrompre une spirale négative

Message  Luc le Jeu 19 Mar 2015 - 11:50


En effet, avec le goût affiné par le jeûne, les fruits et les légumes sont d'un délice incroyable!

Selon ce que tu te proposes de faire, étirer le demi-jeûne avec des jus de fruits et/ou de légumes, poursuivra dévinitivement l'action de l'autolyse, cela est indéniable. Aussi, le demi-jeûne est plus facile et beaucoup plus agréable à effectuer. Il se peut que tu notes un changement de couleur de la langue; elle passe souvent par divers coloris durant le demi-jeûne explique Mosséri.

Tant que la langue est de couleur anormale (noir, brun, la moutarde verte, beige), le demi-jeûne se poursuit jusqu'au retour de la langue colorée d'un rose naturel, ce qui indique la fin de l'élimination. La langue devient rose en même temps que le jeûneur arrête de cracher, l'urine devient claire, l'haleine devient parfumée et les malaises cessent. (Mosséri)
Pour lire la suite : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Aussi, la perte de poids se poursuivra.

Bonne continuité!

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

reprise alimentaire après le jeûne.

Message  Shyama le Dim 22 Mar 2015 - 21:31

Bonjour à tous et à toutes.
Aujourd'hui, voilà 4 jours que j'ai réintroduit des aliments.
Je pensais y aller plus progressivement en faisant plusieurs jours de purs jus mais dès le 2ème jour, j'ai croqué dans des endives!!!
Dans les faits, je ne poursuis pas non plus avec un demi-jeûne (hier, par exemple, j'ai consommé un kilo de raisin, un avocat et une salade de mesclun et tomates; ce qui est plus que les 500 g de fruits et les 500 g de légumes préconisés par Mosséri dans le cadre d'un demi-jeûne.)
J'en suis donc à me réalimenter avec du cru et je souhaite maintenir le plus possible de cette alimentation dans le temps.

Si je fais le bilan de mon jeûne au jour d'aujourd'hui, je me sens encore fatiguée et cette "longue" pause complète est un peu difficile à quitter.
Je vais y aller progressivement.
Si je suis sortie de ma spirale "descendante" ?... Certainement, oui.

Avec l'arrivée du printemps et du soleil qui va bien finir par s'installer, avec l'alimentation crue, après cette pause-régénération, je me sens appelée à avancer vers ce qui est bon pour moi.

Merci à tous pour votre soutien parfois invisible, parfois palpable et particulièrement à Luc et aux administrateurs de ce site qui est une excellente source d'inspiration et d'accompagnement !

Merci!
A bientôt.
Et bonne période de régénération à tous les jeûneurs !

Shyama

Messages : 17
Date d'inscription : 06/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Presque deux mois après la fin d'un jeûne de 16 jours

Message  Shyama le Dim 10 Mai 2015 - 22:27

Bonjour à tous les jeûneurs !
Dans une dizaine de jours, ça fera deux mois que j'ai fini mon jeûne de 16 jours.
A la fin de ce jeûne, j'ai mis au moins une quinzaine de jours avant de "sortir" de mon état de pause.
En fait d'état de pause, ces 15 jours qui ont suivi mon jeûne étaient plutôt un état de torpeur.
Je réalise aujourd'hui qu'il s'est effectué un travail de nettoyage psychique (en plus du physique) très profond.

À quoi je le vois ?
Et bien, depuis le 9 avril, (c'était un jeudi comme "je dis "neuf!""), j'ai le sentiment de m'être complètement renouvelée.
Cette période des 15 jours après le jeûne, j'ai mariné en quelque sorte dans un marais de doutes intérieurs et en lien avec ma spiritualité.
J'étais... triste ?... ce n'est pas exactement le meilleur mot pour définir mon état psychique de cette période mais je l'utilise quand même.
Depuis le 9 avril, date qui correspond à un rebond grâce à la prière d'une amie pour moi à ses guides et à La Source et grâce à une conversation téléphonique qui a suivi avec un autre ami, dévot de Krishna et également très acteur de sa vie selon les connaissances qu'il a de la loi d'attraction, depuis cette date, donc, je vais très très bien. Je me réveille le matin, heureuse de me réveiller, je lève les bras en m'adressant à Dieu, en lui demandant de m'employer à Son service, en l'interrogeant en ces termes : qu'est-ce que je vais faire pour Toi, aujourd'hui ?, et je démarre ma journée en faisant ce que je désire faire.
Je me sens connectée à mes désirs et à Krishna. Je me sens alignée avec Lui et avec mes désirs. (Dont le principal est de Le servir)...

Mais je ne veux pas embêter les personnes qui "ne croient pas en Dieu" avec mes phrases pleines de Son Nom et de Sa présence...

Ce que je veux dire, c'est que les effets du jeûne peuvent être très très très bénéfiques sur un plan psychique et qu'il ne faut pas désespérer si l'on traverse une période douloureuse ou pas vraiment, pas franchement, mais ... très déroutante et presque marécageuse...
Accrochez-vous ! C'est probablement que vous êtes en train de toucher un endroit de vous-même profondément sensible et jusque là enfoui.

ça a été mon cas, je pense. Et je crois que, comme dirait mon amie Marie-Laure, "j'ai enlevé une sacrée couche"...
Travail en profondeur donc, et renaissance qui a pris le temps qu'elle a voulu pour se manifester mais qui l'a fait, finalement.

Merci Krishna !
Merci Luc pour ta présence et ton partage auprès des jeûneurs de tous horizons et animés par toutes sortes d'objectifs variés.

En ce qui concerne mon corps dense : reprise des kilos perdus.
En ce qui concerne l'alimentation : j'ai repris une alimentation végétarienne "classique" : sans viande, ni poisson, ni œuf avec la particularité qu'elle est offerte à Dieu (avec amour et dévotion). C'est une des pratiques du bhakti yogi. Honorer le Prasadam -l'alimentation végétarienne offerte au Seigneur- (ce qui fait d'ailleurs dire à mon amie Sylvie que nous sommes des prasadamiens et pas uniquement des végétariens...), honorer le prasadam, donc, et chanter les Saints Noms de Dieu : hare krishna hare krishna, krishna krishna hare hare/hare rama hare rama, rama rama hare hare...

Essayez ce chant du Maha mantra ! C'est une méditation très puissante. Chantez et écoutez la vibration sonore...
Moi je chante les Saints Noms de Dieu depuis une vingtaine d'années. Mais, durant le jeûne que j'ai fait entre le 4 et le 20 mars de cette année, je n'ai pas du tout chanté ! Je n'en avais pas l'envie et j'ai passé tout un mois sans chanter (réciter) les Saints Noms.
J'ai été très loin dans mon cœur qui abrite plein de belles choses, puisqu'il est le siège de l'âme et de l'Ame Suprême, puisqu'il est l'endroit où prend vie la plante de la dévotion mais il abrite aussi des mauvaises herbes, ou des choses indésirables qui peuvent grandir en parallèle avec la plante de la dévotion... Et c'est là que j'ai vécu terrassée par le démon du doute, Madhu.

La bonne nouvelle, c'est que personne n'est égal ou supérieur à Dieu. Aucun "démon" n'est jamais Son égal même en puissance même de nature opposée ! Et Dieu, s'appelle aussi Madhusudana, le vainqueur du monstre Madhu.

Est-ce que j'en ai fini avec mes doutes ? ... Je ne saurai le dire. Ce que je sais, c'est que ce jeûne m'a permis de toucher cette chose indésirable qui était en mon cœur et m'a permis ensuite de contacter mon désir puissant de maintenir le lien avec Dieu, de continuer de développer ma relation avec Lui.

La preuve ? J'ai repris le chant des Saints noms de Dieu, le chant du maha mantra, hare Krishna et Krishna m'envoie pleins de magnifiques cadeaux...
Merci à tous les gens qui m'aident et qui m'ont aidée à retrouver ma voie et à m'y maintenir.

Parmi ces cadeaux que je reçois, Bhim m'a appris une respiration qui s'appelle respiration de la cohérence du cœur et je viendrai vous en parler une prochaine fois, si vous le souhaitez et m'y autorisez...

Bonne continuation à tous et vers le meilleur !!!

Amicalement, Shyam.


Shyama

Messages : 17
Date d'inscription : 06/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour interrompre une spirale négative

Message  Luc le Lun 11 Mai 2015 - 9:01



Merci Shyama pour cet éloquant témoignage!

Oui le jeûne agit à tout niveau, physiquement et psychiquement. D'ailleurs, lorsqu'on lit la Bible, on se rend compte que plusieurs prophètes jeûnèrent avant de prendre des décisions importantes. On peut penser à Moïse, Élie et Jésus qui jeûnèrent tous 40 jours (et 40 nuits). Voir le sujet suivant où il est question du jeûne dont parle la Bible :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

merci !

Message  Shyama le Lun 11 Mai 2015 - 10:14

Merci pour ces infos. Une fois de plus, très bon travail et bonne documentation.
Merci pour ton ouverture d'esprit !
A bientôt !
Shyama.

Shyama

Messages : 17
Date d'inscription : 06/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne pour interrompre une spirale négative

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum