Accident de jeûne

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Accident de jeûne

Message  hald le Mer 11 Juil 2012 - 10:08

Bonjour,

Quelles sont les conséquences d'accidents, par erreur, lors de jeûnes.

Lors d'un jeûne hydrique précédent, de 3 jours, j'avais mangé UN petit pois. Je cuisinais pour les enfants, et par reflexe, j'ai gouté un petit pois pour voir s'il était cuit.

Là, en mono diète citron, je viens de prendre des cachous Lajaunie...

hald

Messages : 121
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accident de jeûne

Message  Admin le Mer 11 Juil 2012 - 11:16

hald a écrit:Bonjour,

Quelles sont les conséquences d'accidents, par erreur, lors de jeûnes.

Lors d'un jeûne hydrique précédent, de 3 jours, j'avais mangé UN petit pois. Je cuisinais pour les enfants, et par reflexe, j'ai gouté un petit pois pour voir s'il était cuit.

Là, en mono diète citron, je viens de prendre des cachous Lajaunie...

Bonjour,

J'imagine que c'est de l'humour ? Conséquences peu importantes, négligeables...

Cordialement.

Admin
Admin

Messages : 43
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 53

http://jeune-et-sante.forumcanada.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accident de jeûne

Message  hald le Mer 11 Juil 2012 - 11:17

Même pas... C'est plutôt de la naïveté sur le sujet...

Merci!

hald

Messages : 121
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accident de jeûne

Message  Luc le Mer 11 Juil 2012 - 11:52




Les réactions dues à un écart de conduite durant le jeûne ou à une rupture inadéquate peuvent parfois avoir des conséquences "douloureuses" mais rarement graves. Il y a bien des cas où les jeûneurs rompirent leurs jeûnes avec des aliments qui ne convenaient pas et s'en sont tirés sans trop d'ennuis ; d'autres en sont morts selon ce qu'on peut lire dans les écrits de Shelton. Il écrit concernant la rupture du jeûne disant :

"On peut rompre un jeûne avec presque n’importe quel aliment, mais il faut être plus prudent si l’on prend des aliments concentrés. Il y a des facteurs individuels qui doivent être pris en considération. Sinclair raconte qu’il a rompu un jeûne avec une grande plaquemine japonaise bien mûre (kaki : fruit à la forme d’une tomate), et il dit qu’il fut pris de crampes violentes qui le firent se plier en deux. Un de ses amis eut une expérience semblable avec le jus d’une orange ; « mais c’était un homme à qui les fruits acides n’avaient jamais réussi »."

Plus près de nous, mon épouse, qui a un estomac très fragile, rompit un jeûne de 15 jours avec du jus de raisin coupé d'eau qui passait très bien puis, le lendemain, elle décida de manger une orange vers midi puis des raisins en après-midi. Quelles en furent les conséquences ? Vers 19h, elle commença à ressentir des douleurs intenses, très intenses à l'estomac et au ventre. Nous étions très inquiets, ne sachant trop quoi faire ; Lison se tordait de douleur ; tout cela dura plus ou moins une heure avec certaines légères accalmies puis des reprises de crampes insoutenables pour elle.

Voilà pourquoi, comme l'écrit Shelton, "il y a des facteurs individuels qui doivent être pris en considération."





Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accident de jeûne

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum