Jeûne ou demi-jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne ou demi-jeûne

Message  Luc le Lun 23 Fév 2015 - 17:37


Françoise Wilhelmi de Toledo :

« Je pense que la crise cétosique n’est pas indispensable à la thérapie. On peut atténuer la
transition vers la cétose par un passage plus doux au jeûne. On évite ainsi ces crises
pénibles… »
Pour les Russes, un « vrai » jeûne doit se faire à l’eau. Aucune étude n’a comparé
les effets des deux types de jeûne. Alors ? Orthodoxes contre libéraux ? Pour le docteur
de Toledo, l’essentiel est ailleurs : « Ce petit supplément apporte aux jeûneurs une plus
grande vitalité et leur permet d’être plus actifs pendant leur jeûne. Cet avantage est
évident dans le cas de désordres métaboliques – diabète, obésité, hypertension – où
l’exercice est indispensable. Mais nous ne sommes pas contre le jeûne à zéro calorie,
et nous pouvons le superviser médicalement, notamment dans le cas de maladies
chroniques inflammatoires ou allergiques. »

Tiré de : "Le jeûne, une nouvelle thérapie"


Luc
Admin

Messages : 3460
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum