Psychiatrie : médicaments vs jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Psychiatrie : médicaments vs jeûne

Message  Luc le Dim 8 Fév 2015 - 18:22

Le docteur russe Yuri Nikolaev écrit : « Malgré les succès réels du traitement par
médicaments, remarque Nikolaev, le doute a commencé à s’insinuer chez les
médecins : l’effet est rapide, mais bref. On se rend compte que l’organisme s’habitue,
que sa réactivité baisse […] et les possibilités thérapeutiques des médicaments s’en
trouvent réduites. […] Or l’application de longue durée laisse des traces dans
l’organisme, responsables d’une série de complications et de maladies somatiques.

Il fallait donc continuer à penser autrement. » Pour Nikolaev, l’action des neuroleptiques
va dans le sens de ce qu’il a toujours intuitivement pensé : la puissance du facteur
biologique dans la schizophrénie. Le but est donc de travailler sur le biologique, « en
mobilisant les forces protectrices et en augmentant la réactivité ». Il est persuadé que le
jeûne peut provoquer cette action, sans effets secondaires.

Tiré de "Le jeûne, une nouvelle thérapie" p. 81


Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum