jeûne dépression et médicaments

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

jeûne dépression et médicaments

Message  dacostabel le Mer 28 Jan 2015 - 15:57

Bonjour, souffrant de dépression chronique j'ai été traitée par différents anti dépresseurs au cours des 13 dernières années. bipolaire de type 2, j'ai vécu quelques phases hypo maniaques mais surtout de grandes chutes dépressives notamment après des chocs émotionnels (décès dans ma famille)
Ma question est de savoir s'il est possible de faire un jeûne à l'eau tout en continuant ces antidépresseurs???
Je n'ai à l'heure qu'il est trouvé aucune réponse claire sur ce sujet. J'ai lu quelques témoignages de personnes ayant entamées un jeûne et qui rapportent un effet bénéfique du jeûne y compris sur leur état psychique mais elles ne précisent pas si durant leur jeûne elles prenaient un traitement.
Je n'ai pas trouvé non plus de témoignage médical étayé de la part de médecins ou de psychiatres sur les possibles effets et ou dangers de la prise d'un AD de type IRS (inhibiteur de la recapture de la sérotonine) durant un jeûne.. Ces AD peuvent -ils perturber d'une manière ou d'une autre les mécanismes qui se mettent en place lors du jeûne, ces mécanismes peuvent ils induire un danger avec la prise de ces mollécules????
Les seules réponses que j'ai pu trouver restent très vagues: en gros pas de médicament il y aurait un risque d'auto intoxication lié "au grand nettoyage du corps" qui s'opère pendant le jeûne
Je suis très motivée pour faire mon premier jeûne et convaincue qu'il peut avoir un effet bénéfique sur mon corps et mon psychisme...
Je remercie tous ceux qui auraient ou un témoignage direct d'une expérience de jeûne sous antidépresseurs IRS ou des références bibliographiques sur le sujet. Je précise que pour un premier jeûne, je compte faire assez court 5 ou 7 jours

merci d'avance pour vos réponses

dacostabel

Messages : 3
Date d'inscription : 28/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne dépression et médicaments

Message  ncm le Jeu 29 Jan 2015 - 12:35

Bonjour Dacostabel,

Et bienvenue sur le forum!
Sois rassurée, nous allons répondre à tes questions dans les heures qui suivent.
Je vais essayer de prendre un peu de temps pour le faire, et si j'en étais empêchée, Luc répondra sans faute.

A très vite!

ncm
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 39
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne dépression et médicaments

Message  Luc le Ven 30 Jan 2015 - 8:36

dacostabel a écrit: J'ai lu quelques témoignages de personnes ayant entamées un jeûne et qui rapportent un effet bénéfique du jeûne y compris sur leur état psychique mais elles ne précisent pas si durant leur jeûne elles prenaient un traitement.

Je n'ai pas trouvé non plus de témoignage médical étayé de la part de médecins ou de psychiatres sur les possibles effets et ou dangers de la prise d'un AD de type IRS (inhibiteur de la recapture de la sérotonine) durant un jeûne.. Ces AD peuvent -ils perturber d'une manière ou d'une autre les mécanismes qui se mettent en place lors du jeûne, ces mécanismes peuvent ils induire un danger avec la prise de ces mollécules????
Je précise que pour un premier jeûne, je compte faire assez court 5 ou 7 jours

Bienvenue sur le forum!

Au départ, il est indéniable que le jeûne agit dans les cas de dépression. Néanmoins, certains risques lors de jeûnes pour ce type de problème ne sont pas à négliger, autant pour la protection du jeûneur que pour celle de ses proches.

Sur le présent forum et sur tous les témoignages trouvés ailleurs, les gens qui ont jeûné pour combattre la dépression cessaient la prise de médicaments. Il est cependant conseillé qu'il y ait sevrage graduel avant d'entreprendre le jeûne, cela afin d'éviter certaines réactions, parfois inquiétantes des jeûneurs.

Voir un cas extrême d'un jeûneur ayant de graves problèmes d'intoxication médicamenteuse, dont les neuroleptiques. Plusieurs jeûnes durent être effectués pour en venir à bout. Des réactions, parfois violentes étaient observées chez le jeûneur.

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t516-nevrose-d-angoisse-chronique-cas-difficile

Bien souvent, n'ayant pas le personnel qualifié pour de tel cas, les maisons de jeûne refusent de les superviser. C'est le même problème chez les alcooliques, on demande à la personne de suivre une cure de désintoxication avant d'entreprendre un jeûne.

Tant qu'à la durée du jeûne, cela peut demander plusieurs jeûnes. Il serait surprenant qu'un jeûne d'une semaine vienne à bout d'un tel ennuis de santé, particulièrement, comme dans ton cas où il dure depuis de nombreuses années.

Voir quelques témoignages supplémentaires:

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t418-jeune-et-recrudescence-des-depression-angoisses
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t310-depression-et-jeune-joel-fuhrman
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t355-depression-et-insomnies
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t357-depression-anxiete-pessimisme
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t379-depression-insomnie-cas-difficile

Au plaisir de te lire!




Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne dépression et médicaments

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum