1er jeûne de 5 jours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1er jeûne de 5 jours

Message  Julien le Sam 3 Jan 2015 - 10:05

Bonjour,

Je voudrais partager ici l'expérience de notre premier jeûne à mon amie et moi que nous sommes en train de terminer.
Tout d'abord, merci pour ce forum qui nous a permis de recueillir beaucoup d'informations utiles et de modifier la trajectoire de notre jeûne initial. Les expériences des uns et des autres sont enrichissantes et le soutien des membres est très appréciable lors de cette période.
Je me suis vraiment intéressé au jeûne, comme beaucoup je pense, à la lecture du livre "Le jeûne, une nouvelle thérapie" il y a environ un mois et demi, j'ai trouvé ce livre passionnant et ai été bluffé par les portées thérapeutiques d'une telle pratique.
J'ai donc fait quelques recherches (en fait assez peu sinon j'aurais trouvé ce forum ;-)) et j'ai acheté le livre de Hellmut Lutzner "Le jeûne, maigrir, éliminer, se désintoxiquer", après sa lecture nous avons décidé de suivre son protocole qui nous paraissait envisageable à domicile. Il faut dire que ces deux livres m'ont convaincu que pour entreprendre un jeûne thérapeutique, il fallait impérativement se rendre dans une clinique spécialisée. Je me suis donc borné à entreprendre un jeûne de "confort", constater les résultats et décider plus tard de me rendre ou non dans une clinique.
Mais il est vrai qu'à la suite de la lecture de ce forum et des nombreux témoignages présents, je me suis dit que finalement j'aurais pu tenter l'expérience d'un jeûne thérapeutique à domicile d'emblée. Qu'importe cette première expérience nous servira pour la prochaine.

Je voudrais d'abord expliquer pourquoi je désirais faire un jeûne : j'ai 35 ans, je mesure 1m80 et pèse 77kg, j'ai une forme correct, je fais du sport et je m'alimente plutôt correctement. Cependant je suis embêté depuis longtemps par plusieurs soucis :
- psoriasis depuis l'adolescence, coude, genou, oreille, taille variable suivant les saisons
- maux de tête très réguliers : à 20 ans je prenais beaucoup d'aspirine (parfois 1gr en moyenne par jour), le doliprane n'a jamais eu d'effet pour les calmer et l'action de l'aspirine a décliné d'année en année, je prends donc maintenant de l'ibuprofène même si cela me déplaît fortement (en moyenne 2 à 3 cachets par semaine de 400 mg parfois plus parfois moins), heureusement un très bon myothérapeute m'a fait chuter la fréquence des maux de tête grâce à ses séances à mon arrivée à Paris il y a 12 ans
- allergies : de type chronique qui se manifestaient par des plaques d'urticaires sur tout le corps parfois presque tous les jours (mais cet urticaire a disparu depuis que j'ai pris un traitement contre la toxocarose il y a 4 ans) et aujourd'hui des démangeaisons parfois intenses mais moins gênantes que l'urticaire
- tendinites
- sinusites à répétitions avec perte d'odorat
- et depuis quelques mois maux de ventre, je soupçonne l'ibuprofène mais je n'ai aucune certitude
- pertes d'odorat : je perdais le goût et l'odorat parfois l'hiver pendant une semaine ou deux suite à un gros rhume mais ils revenaient toujours. L'été 2013, j'ai perdu le goût et l'odorat suite au contact je suppose avec un allergène (taille d'une haie de thuya) j'ai consulté 45 jours après, ne voyant rien revenir, une thérapeute pratiquant la médecine chinoise, acupuncture + décoctions de plantes chinoises m'ont rendu le goût après deux mois. Pendant un an j'ai gardé ces deux sens, jusqu'à il y a 15 jours ou après une grippe, je les ai reperdu.

Je souhaitais donc voir l'impact d'un jeûne court sur tous ces symptômes et j'ai eu la chance que mon amie m'accompagne dans cette expérience, elle ne souffre pas de problèmes chroniques mais elle est intéressé comme moi sur tous les pratiques naturelles qui peuvent nous faire du bien et l'a pris comme l'occasion de faire un décrassage. Je décris maintenant la semaine :

Lundi 29 décembre : Jour de transition comme indiqué dans le livre : petit dej : amandes/pomme/clémentine - dej : carotte/salade verte(/haricots verts/fromage blanc pour ma compagne au boulot) - soir : pomme/1 tartine/yahourt), courses pour les bouillons et les jus de fruits des "repas" des jours suivants

Mardi 30 décembre : nous nous sentons en forme et prêt à débuter la semaine. Poids : 76,3kg (57,3kg)
Comme indiqué dans le livre nous débutons le jeûne par un nettoyage intestinal avec du sulfate de magnésium qui fait rapidement son effet ... A midi nous prenons chacun 25cl de bouillon de légumes préparé la veille, début de migraine à 11h pour moi qui s'intensifie au fil de l'après-midi, je suppose que c'est l'effet du nettoyage (un peu violent pour le corps quand même) qui provoque cette migraine. Le soir : 25cl de jus de raisin. Mal de tête trop intense, j'hésite à arrêter le jeûne pour prendre à manger et de l'ibuprofène, j'opte pour un cachet d'aspirine avec poursuite du jeûne même si j'imagine que ce n'est pas terrible. Le cachet fait un peu effet mais me permet de passer une nuit moyenne, aucun souci pour mon amie.

Mercredi 31 décembre : Poids : 75,1kg (56,3kg)
Repas : tisane à 10h00 , Bouillon à 13H00, tisane camomille à 17h, Jus de légume à 20h
Le mal de tête léger en début de journée s'intensifie au fil de la journée pour devenir très fort le soir avec un déplacement de la douleur sur la zone cervicale (qui semble depuis toujours à l'origine de mes maux de tête), je découvre votre forum, je décide de tenir, ne pas prendre de cachets et d'arrêter les jus et bouillons. Ma copine est toujours en forme

Jeudi 1 janvier : Bonne année :-) Poids 74,1kg (55,4kg)
Pas de repas (tisane à midi et bouillon le soir pour ma copine)
Après une nuit difficile, je me réveille avec un léger mal de tête qui s'atténue au fil de la journée, ça fait du bien, en plus je ressens ce jour là quelques odeurs (je ne peux pas parler du goût ;-)) par contre sensation de faim assez forte, est ce du à l'arrêt des jus/bouillons ? je ne sais pas

Vendredi 2 janvier : Poids 73,6 (54,8kg)
Pas de repas ni l'un ni l'autre
Sommeil Ok mais grosse sensation de faim dans la nuit ...
Odorat revient le matin mais redisparait après 15h
Pas de migraine. Nez qui coule encoreencore
Bonne forme. Pas de faim dans la journée. Par contre ma copine est plus faible depuis deux jours avec des ballonnements, une impression de ventre gonflé et très fatiguée.

Samedi 3 janvier : Poids 72,9kg (54,3kg)
Bonne forme pour tous les deux même si on ne fait pas de grosse activité, l'odorat revient à nouveau le matin pour combien de temps ???

Demain nous arrêtons le jeûne car reprise du travail lundi, j'aimerais avoir vos conseils si vous avez le temps de me lire d'ici demain pour la reprise alimentaire, dans le livre il est conseillé :
3 jours de reprise alimentaire :
Jour 1 : pomme dans la matinée, soupe de patate à midi (mais j'ai lu sur ce forum qu'il fallait éviter les féculents), pomme l'apres midi et soupe de légumes le soir
Jour 2 : fruits secs le matin (qui ont trempés dans l'eau la nuit) 2 pruneaux une figue, 2 tranches de pain - midi : salade verte ou carotte crus/ pomme de terre en robe des champs et légumes légers/yahourt - apres-midi pomme+noisettes - soir : une ou deux tomates, 10gr de beurre/une tranche de pain complet/Un demi carrée de fromage frais
Jour 3 : idem jour 2

J'ai l'impression que l'on devrait plutôt manger des fruits pendant 3 jours, qu'en pensez vous ?
Merci pour vos conseils et vos réponses, je vous tiendrais au courant de l'évolution de mes affections, sachant que j'arrête lait et gluten après ce jeûne et que je compte bien programmer un jeûne plus long thérapeutique cette fois l'an prochain car je me doute bien que ce jeûne court n'aura pas permis d'éliminer tous ces problèmes mais j'espère en tirer quelques bénéfices tout de même.
Au plaisir de vous lire

Julien

Julien

Messages : 3
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne de 5 jours

Message  zeroudoudou le Sam 3 Jan 2015 - 11:46

est-ce que tu t'es intéressé au régime végétalien (et en particulier le régime high carb low fat) ? supprimer les laitages et le gluten est déjà un premier pas mais souvent ce n'est pas suffisant... ça pourrait te permettre de voir tes symptômes diminuer ou disparaître...

zeroudoudou

Messages : 146
Date d'inscription : 12/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne de 5 jours

Message  ncm le Sam 3 Jan 2015 - 12:31

Bonjour Julien,

Bien venu sur le forum à tous les deux!

Tout d'abord félicitations pour ce jeûne réalisé à deux, ce qui peut apparaître tant comme une source de motivation, que comme une difficulté supplémentaire. En effet, il peut être difficile de se préoccuper de l'autre lorsque l'on a ses propres difficultés liées au jeûne à gérer.

Merci également de partager votre expérience.
Vous avez respecté minutieusement les recommandations dont vous aviez pris connaissance dans le livre de Helmut Lutzner, et ça n'est pas toujours facile.

De toute évidence, tu devrais tirer quelques profits de ce jeûne, bien qu'il soit court; et plus encore si vous poursuivez avec une alimentation saine.
L'autolyse qui permet de solutionner pas mal de soucis de santé se poursuit après le jeune, lors de la réalimentation, de façon moins intense.
Il est recommandé de suivre une réalimentation d'une durée égale à celle du jeûne.
Dans votre cas, suite à un jeûne de 5 jours, la réalimentation ne devrait pas poser de problème, même s'il est toujours essentiel de la poursuivre de la façon la plus optimale afin de prolonger les effets du jeûne.
Généralement, les jeuneurs rompent le jeûne avec une alimentation liquide tels que des jus de fruits ou des bouillons de légumes.
Par ailleurs, il est également préférable de privilégier dans un premier temps les fruits et légumes crus et juteux.
Les quantités absorbées au début de la reprise alimentaire doivent être faibles, et augmentées progressivement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'espère avoir pu répondre à vos questions, et surtout n'hésitez pas si vous avez d'autres questionnements, ça sera avec plaisir.
Luc complètera ma réponse si besoin ;-)

Encore félicitations, et nous serons ravis d'avoir de tes nouvelles, en espérant que ce jeûne aura quand même soulagé quelques uns de tes différents maux; en particulier les céphalées qui peuvent s'avérer très invalidantes, et malheureusement insupportables sans le recours à diverses thérapeutiques comme tu nous l'expliques.

Bon courage pour demain car la reprise alimentaire est parfois plus difficile à mener que le jeûne lui-même, surtout que tu sembles avoir subi les affres de a faim durant cette semaine!

Au plaisir de vous lire à nouveau.

ncm
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 39
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne de 5 jours

Message  Luc le Sam 3 Jan 2015 - 15:18

Bienvenue sur le forum!

À te lire, il semble indéniable que tous tes ennuis de santé soient reliés à un état toxémique.  Donc, en se libérant des agents toxiques, l'organisme devrait revenir graduellement à la normale ; goût, odorat, migraines, urticaire, psoriasis, allergies ... etc. etc.  Cependant, il est presque certain qu'un jeûne de 5 jours ne puisse venir à bout de nettoyer entièrement l'organisme et de le régénérer.  On peut penser qu'un jeûne de deux semaines à l'eau et au repos pourrait régler en tout ou en partie ces ennuis de santé.  

À noter qu'un jeûne de type Lützner où des jus, bouillons, tisanes ... sont consommés peut également réussir, quoique ce genre de jeûne peut prendre un peu plus de temps.  Néanmoins, il vaut mieux jeûner selon Lutzner que de tenter le jeûne sheltonnien (eau seulement) et de devoir l'écourter en raison des effets de l'autolyse trop intenses.  C'est en l'essayant qu'on voit si nous en avons la capacité.

Peu importe le type de jeûne exécuté, c'est le repos qui stimule l'action de l'autolyse.  Donc, travailler, être actif physiquement surtout, demande trop d'énergie, faisant ainsi dévier l'énergie nécessaire à la régénération vers l'effort musculaire plutôt que vers l'autolyse. Voir le lien suivant :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tel que l'écrit ncm, suite à 5 jours de jeûne, surtout de type Lutzner ou Buchinger où des jus et bouillons sont consommés, la reprise alimentaire ne comporte pas vraiment de risques.  Y aller avec des fruits et des légumes en augmentant les quantités graduellement permettra à l'autolyse de continuer.  Il est vrai que l'alimentation est la base d'une bonne santé.  L'alimentation peut nous donner la santé ou la maladie ... à nous d'y voir!  Malgré tout, changer d'alimentation est souhaitable mais, si un jeûne est effectué au préalable, les changements seront plus probants.  C'est un peu comme tenter de peindre un mur sans qu'il soit nettoyé,  les résultats seront meilleurs si le mur est nettoyé et sablé avant d'être repeint!

Afin de bien te renseigner, lire avec attention les sujets du forum :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (cliquer)

Si tu as des questions, n'hésite pas.

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne de 5 jours

Message  Julien le Sam 3 Jan 2015 - 17:36

Rebonjour,

Tout d'abord un grand merci pour vos réponses, la rapidité et le temps que vous y consacrez. C'est vraiment bienveillant de votre part et cela permet de se sentir accompagné avec des réponses claires et détaillées

Je rajoute quelques éléments que j'ai oublié de préciser. Suite à la lecture de ce forum (au jour 2 du jeûne) nous avons arrêté les jus et les bouillons, et nous n'avons pas fait les lavements préconisés dans le livre de Lutzner (ce qui nous arrangeait je dois dire :-)). Donc au final 2 jours type Lutzner puis 3 jours à l'eau.

Aujourd'hui (jour 5 du jeûne), la journée s'est très bien passée pour mon amie comme pour moi, ni faim, ni grosse fatigue, j'aimerais poursuivre ce jeûne mais l'impératif du travail m'en empêche, et bonne nouvelle l'odorat ne m'a pas quitté de la journée. La moindre odeur est un plaisir pour mes narines, j'ai l'impression que mon odorat est même plus sensible qu'auparavant, cela donne un peu l'impression de redécouvrir le monde des odeurs :-) pourvu que cela dure !

Merci beaucoup pour vos conseils, nous allons les suivre pour la réalimentation, pour maximiser l'effet de l'autolyse.

Pour répondre à vos messages :

zeroudoudou :
Effectivement je pense que l'alimentation dans sa globalité doit être pensé, je suis adepte depuis un bout de temps des préconisations du site Lanutrition et j'ai conscience des indices IG et PRAL des aliments, je vais essayer au maximum de suivre un régime végétalien mais c'est parfois difficile.

Ncm :
Merci pour cette longue réponse, le jeûne a deux à pour nous en tout cas était d'une grande aide, nous avons pu échanger énormément sur nos sensations et se motiver ou se soutenir moralement quand l'autre était un peu plus faible.
Nous allons suivre tes recommandations pour la reprise alimentaire et commencer demain avec jus de fruits et fruits en petite quantité.
Je vous tiendrai informé des suites de ce jeûne, les jours de reprise alimentaire, les sensations et les améliorations pour la santé.

Luc :
Un grand merci à toi aussi d'avoir pris le temps de la réponse.
Je pense effectivement que ce jeûne sera loin de suffire pour guérir mes soucis de santé, j'espère néanmoins qu'il aura des effets bénéfiques visibles. Je pense déjà sérieusement à programmer un jeûne de 15 jours à l'eau et au repos l'hiver prochain, je suis convaincu maintenant que cela ne peut me faire que du bien ! Et c'est en grande parti grâce à ce forum !
Merci pour tes conseils également sur la réalimentation.

J'ai encore une question, j'ai eu de nombreux amalgames dentaire qui contenaient du mercure (8 à 10) qui m'ont été retirés il y a quelques années mais je pense que tout le temps où je les avais dans la bouche, du mercure s'est propagé dans mon organisme, je pense que cela peut aussi être à l'origine de mes divers soucis de santé. Ma question est pensez vous que le jeune thérapeutique puisse permettre d'évacuer ce genre de toxine sachant qu'elles vont se stocker profondément dans le système nerveux (et les autres systèmes d'ailleurs) et que cela paraît difficile à extraire ?

Merci encore.

Julien

Julien

Messages : 3
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne de 5 jours

Message  zeroudoudou le Sam 3 Jan 2015 - 17:44

sur les amalgames tu trouveras sans doute des réponses sur le forum Mélodie [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
ainsi que l'adresse de dentistes qui retirent les amalgames...
je crois que les métaux lourds sont difficiles à évacuer, même par le jeûne, je ne sais pas si Luc a une réponse à cette question...
mais sinon il existe des protocoles plutôt efficaces (Cutler) une fois les amalgames déposés

zeroudoudou

Messages : 146
Date d'inscription : 12/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne de 5 jours

Message  admin2 le Sam 3 Jan 2015 - 18:28


Voici la réponse à une question posée par zeroudoudou sur le même sujet en mars 2014 :

Nous n'avons jamais été certain si le jeûne élimine les métaux lourds de notre organisme. Peut-être que des recherches plus récentes ont été faites sur cela.

Dans nos volumes de références, dont "Jeûner pour revivre" l'hygiéniste Albert Mosséri écrit :


(...) les toxines éliminées par le foie sont rejetées dans le sang en masse, puis sont rejetées par l'urine. Or la présnce de ces toxines en trop grandes quantités dans le sang dérange le système nerveux: d'où les dépressions qui accompagnent ces phases d'élimination. Les dépressions sont donc des symptômes d'élimination qu'on peut atténuer en buvant un peu plus d'eau pour laver les reins et éviter que la concentration des toxines ne soit trop élevée et qu'elle ne perturbe le système nerveux. On sait, par analogie, qu'un milieu trop acide permet le passage de l'électricité dans les fils électriques plus rapidement. C'est la même chose qui se produit pour l'état nerveux du patient.

Malheureusement, certains médicaments à base métallique ne sont pas éliminables par le corps qui n'a pas été constitué pour éliminer l'argent, l'or, le mercure, etc., comme tous les métaux lourds qui empoisonneront l'organisme jusqu'à la mort.

L'hygiéniste Evelyne Curt écrit :
Le jeûne n'aggrave jamais les symptômes dus aux métaux.
Il y a toujours une amélioration de l'état général, du fait qu'on élimine des acides.
Les métaux n'empêchent pas le jeûne, même s'ils le rendent plus pénibles : difficulté à le décider et à le commencer, faiblesse et amaigrissement plus prononcés, paralysie, crampes, décharges électriques, secousses, agitation, cauchemars, insomnies, trouver le temps long...
Les symptômes liés aux métaux peuvent apparaître pendant le jeûne, alors qu'on ne les avait pas auparavant, et ils se résorbent de la même façon que les autres symptômes.

Nous ne pouvons t'en dire plus pour l'instant.



admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne de 5 jours

Message  Luc le Sam 3 Jan 2015 - 19:05

Selon certains naturopathes, dont Fernand qui connaît bien le jeûne pour le pratiquer à l'occasion, le jeûne devrait éliminer les métaux lourds. Voici ce qu'il écrit sur son site :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ils sont nombreux ces métaux lourds, le plomb, l'aluminium, le cadmium, et beaucoup d'autres bien sûr, mais les plus dangereux sont tout de même le mercure et le nickel.

Par leur nature chimique, le nickel et le mercure ont une forte affinité avec certains acides aminés : le mercure avec la cystéine et le nickel avec l'histidine. Déformées ces protéines ne sont plus reconnues par notre système immunitaire. Surtout que la plupart du temps ces symptômes sont aggravés par une muqueuse intestinale pas toujours performante.  

Les métaux lourds, en s’accumulant dans l’organisme, ont un effet inhibiteur sur une classe d’enzymes, les peptidases,  destinées à la dégradation complète d’un ensemble de protéines alimentaire provenant du gluten et de la caséine. C’est par la suite un véritable empoisonnement chronique, car ces protéines incomplètement dégradées, franchissent la paroi intestinale et se retrouvent dans le circuit sanguin, entrainant de nombreux troubles. (L’origine des intolérances ?)

Et puis et surtout, cette déformation des protéines ouvre la porte à un autre trouble grave , l'hyperperméabilité intestinale dont tous, plus ou moins nous souffrons. (maladie de crohn, intestin irritable, diarrhées, constipation, maladie coeliaque). La barrière intestinale laissant passer de grosses molécules, celles-ci vont être entrainées dans le circuit sanguin et aller vers les organes nobles comme le cerveau, par exemple, provoquant troubles psychiques, psychologiques et même psychiatriques.

Le dr Seignalet l'a bien signalé dans son bouquin « l'alimentation ou la troisième médecine » quand il affirme que 45% des schizophrènes retrouve un comportement normal après 3 mois de suppression du gluten. De même qu'une alimentation sans gluten et sans caseine transforme littéralement un petit autiste en enfant calme et sociable. Ceci car les intoxiqués chroniques au mercure notamment, voient une partie de leurs symprômes régresser de façon spectaculaire.

Mais aussi c'est à partir de ce milieu que nous allons fabriquer de la santé ou de la maladie. Souvenez-vous, depuis toujours, je répète que si ce milieu est performant et en bonne santé, jamais nous ne pouvons être malade. L'intestin, et le grêle surtout, est le point de départ de tout, alors ne nous étonnons pas qu'il y ait autant de symptômes provoqués par l'intoxication aux métaux lourds car il pourrait y en avoir beaucoup plus, ce n'est pas limitatif. A partir de l'intestin nous avons désormais la porte ouverte vers toutes sortes de maladies des plus bénignes aux plus graves. Allergies, intolérances, maladies auto-immunes, arthrite, cancer, diabète SEP, SLA, et si l'origine de tous ces troubles était la même ? Le mercure et le nickel surtout sont particulièrement nocifs pour notre précieuse muqueuse intestinale.

Vous le savez certainement, mais pour éviter ces empoisonnements, il faut surtout éviter de consommer les grands prédateurs comme le thon, l'espadon, et les poissons de grande taille qui ont accumulés de grandes quantités de métaux lourds en consommant eux-mêmes des petits poissons plus légèrement intoxiqués. Bien sûr il faut manger des poissons gras pour les précieux oméga 3, mais il vaudra mieux les consommer petits comme les anchois, hareng, sardines, maquereau, merlan, merlu, plie, sole, morue. Et, petit rappel, les poissons gras, les plus riches en oméga 3, sont ceux qui ont une peau et non des écailles. Préférer toujours les poissons de mers froides car ils sont plus riches en oméga 3.

Mais il n'y a pas que dans les grands poissons que l'on est en contact avec les métaux lourds, les plombages dentaires, les vaccins, eau de javel, les cosmétiques, rouges à lèvres, vernies à ongles, et autres crèmes.

En mangeant Bio, on élimine également certaines sources de pollution comme les boues d'épandage riches en métaux lourds car elles proviennent surtout des stations d'épuration. En éliminant au maximum les laitages et le gluten, vous éliminez en même temps beaucoup de désagréments à venir.

Comment les éliminer :

Nous avons plusieurs moyens d'éliminer ces métaux lourds dont le jeûne en numéro 1 et ses dérivés, le jeûne intermittent, les monodiètes, l'alimentation crue, l'alimentation restrictive.

Ensuite on peut prendre des produits chélateurs. (Produits qui vont fixer les métaux toxiques dans les tissus et les entrainer vers les émonctoires afin de les éliminer).

Les pré et probiotiques rééquilibrent l’écosystème intestinal en restaurant la flore intestinale. Ils restaurent également une perméabilité normale de la muqueuse de l’intestin grêle. Et donc réduisent les niveaux d’intolérance (aux laitages et au gluten).

Lactospectrum du laboratoire Le Stum

Ou encore  XENOSULF toujours chez Le Stum – Chélateur du mercure, du plomb, du cadmium et de l’aluminium (pissenlit, romarin, olivier, spiruline enrichie en sélénium, chlorella) 2 gélules par jour pendant 20 jours.

Tous les antioxydants sont performants, mais aussi quelques remèdes naturels que nous avons déjà étudié comme : La vitamine C, la vitamine D, les oméga 3, 6, 9, le Germanium, le charbon activé, l'algue Klamath, la mégamine ou Panaceo, la spiruline et la chlorella. Mais ils peuvent ne pas suffire et pour cela nous aurons l'occasion d'étudier des médicaments plus forts et parfois nécessaires pour éliminer ces poisons.

Publié dans Sante Nature
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne de 5 jours

Message  Julien le Dim 4 Jan 2015 - 6:52

Bonjour,

Merci à nouveau pour vos réponses riches de renseignements, je vois que les choses ne sont pas très simples concernant les métaux lourds, très intéressant le lien entre l'intolérance au gluten et le mercure.
Je pense, suite à la lecture du lien de Luc, et en entendant mon prochain premier long jeûne qui paraît permettre d'éliminer les métaux lourds, essayer Lactospectrum et Xenosulf, en parallèle mon alimentation ne comprendra plus ni gluten, ni laitage et sera au maximum végétalienne. Je pense aussi essayer le protocole Cutler dont tu parles zeroudoudou. Tous mes amalgames ont été retirés et j'avais pris de la chlorella et de la spiruline à ce moment là. J'ai aussi deux dents dévitalisées et une couronne métallique pour lesquelles je vais consulter un dentiste holistique dans ma ville.

Pour les dernières nouvelles du matin : Poids 72,3kg (53,4kg) (soit 4kg et 3,9kg pour ma compagne perdus en 5 jours)
Nuit difficile (en fait j'ai trouvé dans ce jeûne les nuits difficiles voir très difficiles et les journées faciles à vivre à part celles des céphalées), crise de démangeaison très forte (la plus forte que je n'ai eu) avec des démangeaisons partout mais de très petites tailles (de la taille d'une aiguille) et très intenses, d'habitude ce sont plus des "zones" de démangeaisons. Impossible de dormir de 1h à 4h puis ça c'est calmé en fin de nuit.
Ce matin, bonne forme, peu de démangeaisons et l'odorat présent au réveil :-)
Au vu de ce qui est en train de se produire, j'aurais voulu poursuivre le jeûne mais nous devons revenir à la vie active ... Ce matin nous avons donc bu un petit verre de jus de fruits, nous allons continuer doucement la réalimentation comme conseillé dans vos précédents messages et uniquement avec des produits bio.
Dernière info : nous pratiquons la méditation depuis quelques temps et nous avons ressenti beaucoup plus de facilité et d'effets durant ce jeûne (est ce dû au jeune ou au fait d'avoir coupé la vie de tous les jours, je ne sais pas, en tout cas c'est très agréable et gratifiant).

Je vous tiendrai au courant de l'évolution.
Encore merci.

Julien

Julien

Messages : 3
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne de 5 jours

Message  Luc le Dim 4 Jan 2015 - 10:41

Julien a écrit: Nuit difficile (en fait j'ai trouvé dans ce jeûne les nuits difficiles voir très difficiles et les journées faciles à vivre à part celles des céphalées), crise de démangeaison très forte (la plus forte que je n'ai eu) avec des démangeaisons partout mais de très petites tailles (de la taille d'une aiguille) et très intenses, d'habitude ce sont plus des "zones" de démangeaisons. Impossible de dormir de 1h à 4h puis ça c'est calmé en fin de nuit.
Ce matin, bonne forme, peu de démangeaisons et l'odorat présent au réveil :-)

Il est normal que les nuits soient plus difficile à supporter car le repos stimule l'autolyse.

Eh oui, les insomnies font parties des réactions observées chez la plupart des jeûneurs. On peut affirmer sans risque de se tromper que 9 jeûneurs sur 10 ont de la difficulté à dormir. Boudreau écrit :
Pendant que le jeûneur est allongé et tranquille, son corps en autolyse est très affairé. À certains moments du travail autolytique, le coeur travaille plus rapidement; il accélère son battement pour faire la livraison des matériaux requis pour le travail en cours et pour ramener les toxines délogées vers les organes excréteurs. Le sommeil en est affecté; le jeûneur se réveille souvent, fait des rêves burlesques et s'agite dans son lit.

Il est normal que les réactions d'autolyse soient plus fortes pendant la nuit; le repos sensoriel et l'apaisement nocturnes nous calment. Or plus nous sommes calmes, plus notre autolyse peut se déployer avec force; notre sommeil en est alors perturbé. C'est un joli paradoxe; plus on se repose, plus on autolyse; plus on autolyse, moins on dort.

Donc, tout ça est bon signe, indiquant que l'autolyse est à l'oeuvre. Dommage que ce jeûne ne puisse être continué. Il vaut cependant mieux jeûner lorsque les conditions idéales sont réunies.







Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne de 5 jours

Message  zeroudoudou le Sam 9 Jan 2016 - 9:15

je reviens sur cette conversation car, pour avoir discuté avec quelqu'un qui pratique régulièrement le jeûne hydrique tel qu'il est conseillé ici mais aussi le jeûne sec, il semble que le jeûne parvienne en effet à débarrasser des métaux lourds, car après avoir essayé de nombreuses formules il m'a témoigné que ses symptômes, assez lourds, avaient en grande partie disparu grâce à ces jeûnes... il est un grand défenseur du jeûne sec, qui est bien sûr à pratiquer avec précaution, par exemple je viens de faire 24h de jeûne sec sans aucun problème, il y a qq années j'en aurais été incapable mais mon alimentation ces deux dernières année m'a permis d'être bien minéralisé

bref il semble que des protocoles compliqués et pas forcément couronnés de succès du genre Cutler ne soient pas utiles si on passe par le jeûne

zeroudoudou

Messages : 146
Date d'inscription : 12/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne de 5 jours

Message  Luc le Dim 10 Jan 2016 - 18:46


Merci pour ces informations !


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne de 5 jours

Message  Chicore le Mar 12 Jan 2016 - 5:07

Merci pour toutes ces informations très intéressantes, notamment, via les liens, sur le régime cétogène

Chicore

Messages : 65
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 46
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne de 5 jours

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum