3 eme expérience de jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

3 eme expérience de jeûne

Message  impopo le Mer 31 Déc 2014 - 11:01

Bonjour ,
ça va ?
Alors j'ai 29 ans et je fais 1m84  , je n'ai pas une alimentation très saine mais ça va pour l'instant.
Mes questions je voudrais refaire un jeûne à l'eau en début d'année 2015 mais j'ai peur de l'insomnie , des choc émotionnelle que j'ai eu la dernière fois
et les problèmes de peau.

Je m'explique :
Lors de mon jeûne 2012 qui a durer 10 jours je n'ai eu aucun soucis appart l'insomnie et l'odeur et  la tête qui tourne le matin mais rien de grave.
durant de mon jeûne de 2013 qui a durer 17 jours qui c'est dérouler avec bcp d'insomnie plus que de la dernière fois ,6 mois après j'ai un problème de kyste/abcès au dessus des fesses( ça fait mal ce truc !) , j'ai trouvé ça étonnant car j'en ai avais jamais eu.

Donc cette année j'ai envie de me préparer pour garder des bons souvenirs ...
Que puis-je faire contre les insomnie ?
J'ai lu certaines personne parler de lavement mais ct pas très explicite , pourrais-je avoir d'autres informations.
Mon problème de peau était-il lié au jeûne ? donc est-ce que je peux en refaire sur les mêmes bases que les autres fois ? ( vous etez pas mon médecin je sais )
Les chocs émotionnelle : je viens de vivre une rupture assez douloureuse , j'espère ne pas commettre des erreurs avec les personnes que je fréquente ?

Merci d'avoir pris le temps de lire.

impopo

Messages : 4
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 eme expérience de jeûne

Message  Luc le Mer 31 Déc 2014 - 15:21

Bienvenue sur le forum!

On constate que tu commences à être un jeûneur d'expérience :  Déjà deux jeûnes relativement longs à ton actif, 10 et 17 jours!  Bravo!

Quel type de jeûne est exécuté?  Uniquement à l'eau ou avec absorption de jus, tisanes ... etc. ?

Qu'est-ce qui t'a poussé à jeûner et comment as-tu découvert le présent forum?

Ces jeûnes sont-ils fait au repos ou en travaillant, ou encore en étant actif comme lors de ceux de type "jeûne et randonnée"?

Au plaisir de te lire!

PS. Pour ce qui est de tes questions, nous y répondrons bientôt.


Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 eme expérience de jeûne

Message  impopo le Jeu 1 Jan 2015 - 9:04

Merci pour votre réponse.

J'ai fait deux jeûnes uniquement avec de l'eau.
J'ai trouvé ce forum en cherchant sur la préparation et le lavement durant un jeûne.
Mes jeûnes ont été fait en travaillant avec un peu de courses à pied,le prochain sera certainement dans les mêmes conditions.
Le deuxième jeûne de 17 jours a été plus difficile car après 12 ou 13 jours la sensation de faim est revenue.
Ma motivation première était de faire un grand nettoyage de début d'années.
Je me suis renseigné sur le lavement , et j'espère vraiment que ce n'est pas nécessaire.

Je pense le commencer durant les jours à venir si je n'ai pas de contre indication , je commence déjà à préparer mes soupes.
Le plus dur c'est de ce lancer et l'après , sinon durant c'est que du bonheur.

impopo

Messages : 4
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 eme expérience de jeûne

Message  ncm le Ven 2 Jan 2015 - 6:42

Bonjour Impopo,
Et bienvenu sur le forum!

Comme l'a dit Luc, nous constatons que tu as déjà réussi 2 jeûnes longs et t'en félicitons!

- Pour répondre à tes questions, on sait que beaucoup de jeuneurs dorment peu pendant le jeûne. Cependant, la qualité du sommeil s'en trouve ensuite améliorée.
Même si certains jeuneurs dorment mieux pendant le jeûne, il est habituel et normal d'avoir un sommeil perturbé durant cette période.

Pendant que le jeûneur est allongé et tranquille, son corps en autolyse est très affairé. À certains moments du travail autolytique, le coeur travaille plus rapidement; il accélère son battement pour faire la livraison des matériaux requis pour le travail en cours et pour ramener les toxines délogées vers les organes excréteurs. Le sommeil en est affecté; le jeûneur se réveille souvent, fait des rêves burlesques et s'agite dans son lit.

Il est normal que les réactions d'autolyse soient plus fortes pendant la nuit; le repos sensoriel et l'apaisement nocturnes nous calment. Or plus nous sommes calmes, plus notre autolyse peut se déployer avec force; notre sommeil en est alors perturbé. C'est un joli pradoxe; plus on se repose, plus on autolyse; plus on autolyse, moins on dort. (Boudreau)

- Concernant les lavements, beaucoup de jeuneurs - surtout en France - se posent cette question.
En début de carrière, le Docteur Shelton utilisait les lavements chez ses patients. Il s'est pourtant ensuite aperçu que les jeuneurs qui n'avaient pas reçu de lavement se portait mieux et récupéraient plus rapidement. Il avait alors cessé de l'utiliser quelques années après ses débuts.
L'essentiel est de laisser la nature faire son oeuvre à son propre rythme.
Nous pensons que le lavement n'est pas utile. Voici quelques liens sur le sujet pour plus d'informations:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

- L'abcès que tu as malheureusement eu est en effet très douloureux. Il semble que l'abcès qui t'ai fait souffrir soit ce qu'on appelle un "abcès chaud", provoqué généralement par une bactérie; à la différence des abcès superficiels qui se développent sur des zones riches en poils ou en glandes sébacées. Il s'agit certainement d'une contamination impromptue, sans rapport direct avec le jeûne effectué 6 mois auparavant.
Cependant, les éruptions cutanées sont un des signes habituellement rencontrés lors du jeûne. L'organisme utilise en effet tous les moyens à sa disposition pour éliminer les agents toxiques. Les diverses plaques rouges ou démangeaisons qui apparaissent lors du jeûne disparaissent spontanément durant ou après le jeûne.
La peau est même généralement ensuite comme régénérée, bien plus belle.
Nous te laissons un lien où tu pourras prendre connaissances des différents signes de détoxification qui peuvent être rencontrés lors du jeûne de façon aléatoire:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

- Le jeûne devrait améliorer également ton état psychologique. Bon nombre de jeuneurs voient leur moral s'améliorer pendant ou après le jeûne. Il devrait pouvoir t'aider à affronter la douleur liée à la rupture que tu as récemment vécue.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] alimentaire
Tu sembles t'inquiéter de tes réactions face aux personnes que tu fréquentes. Te sens-tu plus nerveux qu'à ton habitude, depuis cette rupture?

Nous recommandons de pratiquer le jeûne au repos. C'est le meilleur moyen de laisser la nature faire son oeuvre. La meilleure façon de favoriser l'autolyse est le repos.

"Pour faire face aux besoins de l'organisme qui jeûne, nous devrions éviter tous les facteurs qui constituent un stress (tension) sur les forces vitales. Notre but étant de prolonger les ressources du jeûneur autant que possible afin que le jeûne soit poursuivi aussi longtemps que nécessaire, sans danger, en évitant tout facteur supplémentaire d'énervement du malade. Le repos, par conséquent, devient d'importance primordiale pour le jeûneur." (tiré de Jeûner pour revivre d'Albert Mosséri)"

admin2 a écrit: Dans certains cas, l'activité pourrait être acceptable mais dans d'autres non.  Si nous jeûnons uniquement pour perdre du poids, une certaine activité pourrait être acceptable.  Si nous jeûnons pour un problème de santé, quel qu'il soit, un jeûne au repos est celui qui doit être exécuté.

L'autolyse s'effectue en deux phases, d'abord l'élimination puis la réparation (régénération).

Certains jeûneurs pensent que s'ils sont actifs, cela augmentera l'élimination. On pourrait répondre par oui ou par non et tous auraient raison.

Un texte de la biologiste Nicole Boudreau concernant l'élimination jettera un peu de lumière. Elle écrit :

"Dans la vie de tous les jours, ces activités de régénération se déploient surtout la nuit, quand le corps est inactif. Chaque nuit de sommeil est une pause au cours de laquelle le corps se détoxique et se rééquilibre. Ces activités réparatrices ne s'accomplissent pas non plus si l'on jeûne debout. Le jeûne en repos est donc doublement payant: l'organisme désintègre ses toxines et ses strurctures usées pour se sustenter, et l'état de repos exalte les activités de réparation. Le jeûne devient donc thérapeutique."

Ce que nous devons comprendre, à la lecture de ce texte est que l'organisme peut très bien désintégrer ses toxines, que l'on soit actif ou pas mais, pour la réparation (régénération), le repos est nécessaire. Au moins, ce qui est encourageant est que si durant la nuit nous dormons ou à tout le moins nous sommes au repos, la régénération (réparation) s'effectuera pendant plusieurs heures.

Donc, dirons certains, il vaut mieux jeûner en étant actif pour éliminer davantage! Cependant, on sait qu'un organisme en jeûne vit sur ses réserves et rien d'autre. On sait également que la régénération exige beaucoup d'énergie et que si nous sommes actifs, l'énergie nécessaire pour la régénération n'ira pas à cette régénération mais aux muscles qui ont la priorité puisqu'ils doivent soutenir le jeûneur. La régénération sera donc remise à plus tard. Puisque nous vivons sur nos réserves qui, même si nous sommes bien portant, ne sont pas illimitées, elles pourraient éventuellement devenir insuffisantes (en vitamines et minéraux), insuffisantes pour effectuer la régénération. On pourrait donc éliminer les agents toxiques de notre organisme sans qu'il y ait nécessairement régénération par manque d'énergie pour effectuer le travail.

C'est une question de calories et d'énergie écrit Boudreau : "Pour se détoxiquer en profondeur, le corps a besoin d'énergie; or le travail musculaire multiplie de dix à vingt fois sa dépense énergétique par rapport à l'organisme en repos. C'est un coût énergétique très onéreux pour un organisme en jeûne qui vit de ses réserves."

Donc, le jeûne en repos est doublement payant selon la biologiste: "l'organisme désintègre ses toxines et ses strurctures usées pour se sustenter, et l'état de repos exalte les activités de réparation. Le jeûne devient donc thérapeutique."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le jeûne agit au sens large. Tu en as déjà fait l'expérience, et il devrait continuer à te procurer du bien-être physique et moral.
J'ajouterai que l'autolyse se poursuit même après la réalimentation si celle-ci se déroule de façon très progressive, en privilégiant une alimentation saine. Tu nous as expliqué à ce sujet que cela n'était pas toujours dans ton cas dans les faits entre tes différents jeûnes.
Nous savons bien que chacun fait comme il peut à ce sujet. Mais ce nouveau jeûne pourra peut-être également être le déclencheur pour aller vers une alimentation plus saine lors de la rupture du jeûne... Mais chaque chose en son temps comme on dit :-)

Comme tu le dis, le plus difficile est de se lancer, mais tu semble connaître le sujet et suffisamment déterminé. Quand nous pensons à tous les bienfaits que le jeûne peut nous apporter, cela représente une source de motivation extraordinaire!
Bon courage.

AU plaisir de te lire! :-)

ncm
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 39
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 eme expérience de jeûne

Message  Luc le Ven 2 Jan 2015 - 9:09


Merci ncm pour ta réponse très complète à impopo! Je n'ai vraiment rien à ajouter.

Une question technique : tu mesure 1.84 m, mais quel est ton poids actuel afin de calculer ton IMC avant d'entreprendre ton prochain jeûne?

Aussi, puisqu'il semble que tu devras travailler durant ton prochain jeûne, même si ce n'est pas l'idéal, tel que ncm l'a souligné, quel type de travail fais-tu? Très physique ou peu?

Si tu as d'autres interrogations, n'hésite pas!


Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

retour d'expèrience

Message  impopo le Ven 6 Fév 2015 - 5:53

Bonjour et merci pour vos réponses.

Je vais faire un petit retour d’expérience après ce jeûne de 23 jours avec de l'eau et du jus fait mains.
ça été génial comme chaque année mais le plus dur c'est de revenir à manger , la liberté d'esprit que procure le jeûne est assez addictif.
L'insomnie j'en ai eu durant les premiers jours après ça aller.
Je n'ai pas trop eu la tête qui tournait seulement le matin comme dans mes jeûnes précédent.
Je dois avouer qu'a partir de 10 jours boire seulement de l'eau me lasser ,j'avais envie de boire autre choses et d'avoir dans la bouche autres choses que de l'eau.
Bcp de rêves sur la bonne bouffe française
Et psychologiquement je venais de vivres des moments douloureux et je me suis sentie très apaisé plus serein et moins stressé, ma libido chutait au niveau zéro durant le jeûne mais elle était compensé par cette légèreté d'esprit.
j'ai arrêté car la sensation de faim était revenu et je ne pouvais plus cacher ça à mon entourage.

Pour conclure c'est vraiment grisant cet état d’esprit , on a envie que ça dure plus longtemps mais le corps ne suit pas ...
j'ai vraiment envie de recommencer mais il est préférable d'attendre 1 an entre les deux , tant pis

impopo

Messages : 4
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 eme expérience de jeûne

Message  Luc le Ven 6 Fév 2015 - 21:13


Merci pour ce retour!

Trop souvent et malheureusement, nous n'avons pas de nouvelles des jeûneurs. Soit qu'ils n'aient pas atteint leurs objectifs ou encore, qu'ils n'ont pas obtenus les résultats escomptés.

Peu importe les raisons, même si le jeûne ne fut pas comme prévu, il donne tout de même des résultats quoiqu'on puisse penser. Une guérison s'est peut-être amorcée et, lors d'un prochain jeûne, la travail autolytique se poursuivra.

Tu écris :
Pour conclure c'est vraiment grisant cet état d’esprit , on a envie que ça dure plus longtemps mais le corps ne suit pas ...
j'ai vraiment envie de recommencer mais il est préférable d'attendre 1 an entre les deux , tant pis
Tu n'es pas le seul ayant eu ce ressenti. Quelques jeûneurs sur le présent site l'ont également eu; ncm pourrait t'en parler, suite à son jeûne de 50 jours au printemps.

Selon tes dires, il y a eu des résultats positifs au niveau psychique, mais qu'en est-il sur le plan physique, est-ce que des améliorations ont été notées.

Concernant un prochain jeûne, cela dépend de différents facteurs. Néanmoins, si nous nous fions à ce qu'écrit Shelton, un long jeûne par année est acceptable. Cependant, si un problème de santé se présente, un autre long jeûne pourrait être entrepris. Dans certaines maladies chroniques, plusieurs jeûnes sont nécessaire.
Un long jeûne chaque année, si nécesaire, je n'ai aucune objection à cela. Mais des jeûnes courts trop fréquemment répétés et trop rapprochés ont fait du mal. Les jeûnes courts peuvent être répétés avec profit, mais il y a ceux qui en ont abusé. (Shelton)
Au plasir de te lire à nouveau!






Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 3 eme expérience de jeûne

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum