Discussion autour des pratiques hygiènistes

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  Luc le Ven 7 Nov 2014 - 18:54

Le présent sujet est consacré à des écrits de Shelton traduits par l'hygiéniste Abert Mosséri.  Ils seront placés ici par Dom, un participant qui les a obtenu de M. Mosséri.  On y trouvera également des intreviews de spécialistes de l'hygiénismes.

À noter que ces écrits sont ceux des hygiénistes.  Nous (Luc, Lison, amin2) ne sommes pas hygiénistes mais nous partageons en partie la pensée hygiéniste dont le jeûne fait partie. Il se peut donc que parfois nous ajoutions quelques commentaires (en bleu) afin d'expliquer notre point de vue.

Bonne lecture et merci à Dom de partager ces écrits.




Selon M. Shelton

LES PLANTES MÉDICINALES SONT DANGEREUSES

Quelle que soit la façon dont on utilise les plantes médicinales ou pour lesquelles elles sont utilisées (expectorantes, stimulantes, astringentes, etc), elles ajoutent toujours et sans exception au fardeau toxique du corps et cela constitue la vraie maladie.

Le processus de la maladie est simplement une activité corporelle pour rejeter les toxines afin qu'elles ne lèsent pas le corps et ne l'empêche d'effectuer ses fonctions.

En plus de cela, les plantes médicinales, comme les médicaments donnent l'illusion, temporaire du moins, de la santé, dans certains cas. C'est ainsi qu'on n'a pas tendance a adopter des pratiques de vie correctes. Le résultat est plus de maladie, ce qui est l'opposé du but recherché par l'herboriste a condition qu'il soit réellement sérieux et non intéressé par le profit.




L'avantage des plantes médicinales sur les médicaments chimiques est qu'elles sont naturelles et peuvent être éliminées plus facilement par l'organisme.  Néanmoins, plusieurs d'entre elles sont toxiques et, tel que Shelton l'écrit, elles augmentent la toxémie.

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

M. Shelton

Message  Dom le Sam 8 Nov 2014 - 15:05

L’IMPORTANCE DU REPOS POUR AIDER L’ÉLIMINATION.

Il n'y pas de méthode plus efficace pour augmenter l'élimination que celle du repos.

En effet, l'activité accrue produit plus de déchets, tandis que l'activité réduite amoindrit la production des toxines. L'activité accrue fait dépenser de l'énergie alors que le repos et le sommeil la conservent. Plus on stimule un organe, moins il est capable d'accomplir ses fonctions, Donnez-lui assez de repos pour récupérer, pour se restaurer et pour se réparer, et sa vigueur et sont efficacité seront accrues.

L'activité physique consomme beaucoup d'énergie. Et si on remplace cette activité par le repos, l'énergie dépensée dans cette activité sera disponible pour un autre travail plus important pour le moment.

La Nature ne coupe pas l'appétit, n'affaiblit pas le patient physiquement, mentalement, sexuellement, et sensoriellement, dans la typhoïde par exemple, pour rien?

En effet, tout cela représente des mesures conservatrices destinées a conserver l'énergie dépensée couramment dans ces formes d'activité, pour que cette énergie soit disponible, pour le moment, au travail important de récupération (régénération).

Dom

Messages : 37
Date d'inscription : 27/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

A. Mosséri

Message  Dom le Sam 8 Nov 2014 - 15:13

"LE FOIE EST PARESSEUX!"

Il ne faut jamais dire : "Mon foie est paresseux, je prends ce remède pour le stimuler".

Il faut plutôt dire : "Mon foie est surmené, débordé. Je dois le reposer par une diète plus légère ou par un jeûne.

Très logique! (Luc)

Dom

Messages : 37
Date d'inscription : 27/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  Dom le Sam 8 Nov 2014 - 15:16

j'ai décidé de partagé autant les travaux de M. Shelton & A. Mosséri est bien d'autres.....!

Dom

Messages : 37
Date d'inscription : 27/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  Luc le Sam 8 Nov 2014 - 15:24

Dom a écrit:j'ai décidé de partager autant les travaux de M. Shelton & A. Mosséri et bien d'autres.....!

Cela est très apprécié, d'autant plus du fait que tu doives les réécrire au clavier chaque fois puisque ce sont des écrits sur papier et que tu ne peux pas exécuter des copier/coller.

Merci pour ta collaboration!

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

M. Shelton

Message  Dom le Sam 8 Nov 2014 - 15:38

Merci Luc, pour ton soutien. Ces avec plaisir que je le fait.

Il y a une phrase qui dit : "ne fait fait pas ce que tu ne veut pas que l'on fasse pour toi" (Jésus)

Une petite correction sur la phrase de Jésus : Il a plutôt dit en Mathieu 7:12  "Faites pour les autres, tout ce que vous aimeriez qu'ils fassent pour vous" (Bible en français courant 1983) (Luc)

Don je n'aimerais pas que l'on garde ces informations, sans pourvoir les partagés.




LES CYCLES DU CORPS

Comme pour tous les aspects de la Nature, le corps a ses propres cycles. Il y a des rythmes biologiques dans le corps qui dictent les périodes de réparation, de croissance, d'élimination des déchets et ainsi de suite.

Nous ne pouvons pas forcer le corps à hâter ses cycles, et nous ne devons pas nous attendre a ce qu'il progresse en ligne droite. Le rétablissement et la cicatrisation ont lieu par cycles. Certains jours, nous nous sentons bien. Dans d'autres jours, le corps procède au nettoyage et a l'élimination des toxines accumulées. Quand cela se produit, il se peut que nous ayons peu d'énergie et même une dépression.

La plupart des gens mènent un mode de vie et consomment un menu qui gêne le corps dans son travail cyclique. Par exemple, quand le corps tente de un nettoyage a l'aide d'une grippe, on devient impatient. On essaye de supprimer les cycles de nettoyage a l'aide de médicaments ou d’aliments, ce qui oblige parfois le corps a abandonner ses efforts.

Le corps procède dans une sorte de mouvement "en haut en et en bas" a mesure qu'il conduit ses processus curatifs. Un jour, il nettoie a fond et on se sent pourri. Le lendemain, les toxines ont été éliminées et on se sent bien. En fait, on se sent si bien que le corps décide de creuser plus profondément et de rejeter quelques vielles toxine. Alors, nous nous sentons pire. Cela est le cycle continu de processus curatif mais il ne faut pas désespérer. Sitôt qu'un certain niveau de santé est atteint, nous ne remarquons plus les cycles car ils progressent avec moins d'inconfort.

Pourquoi le corps procède t'il par cycles ? Comment sait t'il ce qu'il faut faire pour promouvoir notre rétablissement ? Enfin pourquoi doit-on se sentir mal à mesure qu'on va mieux ?
La suite demain...

Dom

Messages : 37
Date d'inscription : 27/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

JEÛNER OU MANGER QUAND LE CORPS A MAL?

Message  Dom le Sam 8 Nov 2014 - 16:43

"Vous pouvez avoir des maux de tête, des douleurs ou de la fièvre. Dans ces conditions, même les meilleurs aliments ne seront pas bien digéré.

Ils fermenteront, empoisonneront votre corps et compliqueront la situation".


Dernière édition par Dom le Dim 9 Nov 2014 - 11:59, édité 1 fois

Dom

Messages : 37
Date d'inscription : 27/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

M. Shelton

Message  Dom le Dim 9 Nov 2014 - 10:49

"LES ÉMOTIONS"

Les émotions fortes comme la rage, la peur, la jalousie, les inquiétudes et les impulsions mentales intenses, arrêtent immédiatement les actions rythmiques de l'estomac et suspendent les sécrétions des liquides gastriques, La peur et la rage rendent la bouche sèche et même l'estomac. La douleur dérange les sécrétions des liquides gastriques. Non seulement les émotions fortes destructives arrêteront la sécrétion endocrine régulière, les grandes joies aussi auront le même effet...

Les inquiétudes, la peur, l'anxiété, l'appréhension, l’excitation, l'irritabilité, les attitudes critiques, la presse, les frustrations, les débats chauds a table, arrêtent toutes les sécrétions du corps et ne ne dérangent pas seulement la digestion mais tout le processus de la nutrition..

Mon Avis : ce que Shelton veut dire ces que le "Mental" a un rôle très important dans l'assimilation des nutriments et dans la digestion.
Il m'arrive d'être moi aussi en colère ou très joyeux, et quand cela m'arrive instinctivement je n'es pas faim du tout.

Toute ces traductions ont un point commun : l'Alimentation n'est pas le facteur le plus important. Beaucoup ce dise en rentrant du boulot après une journée très riches : et si je mangeait pour retrouvé des forces? cela et une erreur car si vous êtes épuisé allez plutôt dormir, afin de récupéré mentalement pour demain. Et demain dans la journée vous allez mangé mais vous vous sentirez bien. Le corps quand il es fatigué il n'est plus capable de bien digéré et ne pensé pas, même en lui apportant le meilleur aliments, que cela vous apportera de l’énergie. Surtout le soir cela n'est pas nécessaire. Vous trouverez plus d'énergie le lendemain sans avoir mangé que l'inverse.

La vérité ces que seul le corps répare ce qui es endommagé, un fruit ou un légumes ne sert qu'a vous alimenté. Plus haut j'ai écris un article sur les pantes, qui vous donne des explications sur les "stimulants' même naturel et prouve, que cela est une "aide" a la "douleur" seulement.

Dom

Messages : 37
Date d'inscription : 27/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  Luc le Dim 9 Nov 2014 - 12:26

Il est vrai que les émotions (peur, grande joie, inquiétude ...) peuvent bouleverser notre capacité de digérer, tout comme une grande fatique. D'ailleurs, généralement, lors de telles manifestations, nous n'avons pas faim.

Cependant, chez un diabétique (type 1 ou 2),  une importante faim se manifestera, peu importe ce qui précède  car sa glycémie descendant sous le seuil acceptable, il doit manger sous risque de tomber dans un coma.


Chez un non-diabétique, même après plusieurs jours de jeûne, sa glycémie reste dans les normales.
 Voir : Glycémie et jeûne : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

PETITE ANNONCE

Message  Dom le Dim 9 Nov 2014 - 12:36

Je vous annonce que je viens d'acquérir plusieurs traductions aujourd'hui de M. Shelton.

Les sujets concerne : les dents, les lavements, les colites, la constipation, le sommeil, eau, des témoignages sur des jeûner, la banane, les crises curatives, les yeux, les blessures, etc...près de 500 pages ces exceptionnels. M. Shelton avait écris plusieurs parutions dans les journaux de l'époque ou dans des livres que l'on ne trouve plus aujourd'hui, sur le jeûne, l'alimentation etc....aujourd'hui j'ai le privilège de pouvoir vous les publié. Afin que sont travail ne disparaisse pas.

Merci a Mosséri pour la traduction.

Dom

Messages : 37
Date d'inscription : 27/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  Luc le Dim 9 Nov 2014 - 13:45

Il sera vraiment intéressant de connaître ces écrits de Shelton dont peu de gens de la francophonie ont eu accès.

Merci de les partager avec tous!

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Dr. Shelton

Message  Dom le Dim 9 Nov 2014 - 18:08

QU'EST-CE QUI CICATRISENT LES BLESSURES?

La première chose que le lecteur doit comprend est qu'il n'existe pas de lotion, pas de pommade ni aucun autre agent ou procédure que l'on puisse appliquer de l'extérieur qui puisque cicatriser une blessure, En effet, la cicatrisation est un processus exclusivement vital et rien en dehors de l'organisme vivant ne peut cicatriser quoi que ce soit, Parfois, nous lisons un article sur la cicatrisation naturelles des blessures ou de tout autre chose. Si le corps n'avait pas le pouvoir de cicatriser ses blessures, aucun chirurgien n'aurait osé amputer un membre ou ouvrir une poitrine ou un abdomen, car il n'a rien qui puisse accomplir le travail de la cicatrisation.

LES MATÉRIAUX DE LA CICATRISATION

Les matériaux de la cicatrisation et de réparation sont déjà sous la main chez l'organisme blessé. Les processus par lesquels ces matériaux sont utilisé sont les processus de la vie. Mais ce qui est l'égale importance, c'est que le travail de cicatrisation peut s'accomplir avec la plus grande facilité et avec satisfaction seulement si le processus n'est pas gêné de n'importe quelle façon.

Or, j'ai découvert depuis longtemps que les antiseptiques gênent la cicatrisation.
En effet, ils détruisent les nouvelles cellules au fur et a mesure qu'elles se forment, tout comme ils tuent les microbes. Ce fait aucun chirurgien ne le contestera. J'ai aussi vu les antiseptiques détruire les cellules qui formaient la paroi de la blessure de sorte que la blessure s'élargissait. Je les ai vus endommager les tissus aux alentours jusqu’à les détruire. Je suis convaincu qu'ils sont responsable de plusieurs morts.

Les blessures ouvertes doivent être nettoyées et il faut veiller a ce qu'elles ne soient pas contaminées. Il faut aussi assurer le drainage. Le froid empêche la cicatrisation alors que la chaleur la favorise. Il est important que le blessé soit au chaud et qu'il évite une reprise prématurée de l'activité, ou avec des stimulants. Les stimulants ne réchauffent pas, en fait. Les couvertures et une chaleur artificielle sont des moyens logiques pour maintenir au chaud le blessé.
Par Dr Shelton, traduit par A.M.

Dom

Messages : 37
Date d'inscription : 27/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  Luc le Mar 11 Nov 2014 - 13:04



Discussion entre Dom et Roger Le Madec, ami d'Albert Mosséri.

Cette conversation a été exécutée ce matin le 11 novembre 2014

On y apprend beaucoup de choses dont, à titre d'exemple, Le Madec dit qu'il vaut mieux jeûner avant de changer de mode d'alimentation ou l'utilisation de plantes médicinales pour se soigner.  Dans les faits, il est probable que le jeûne réglera l'ennui de santé. (Luc)

PS.  La photo qu'on voit au début est celle du docteur Herbert M. Shelton probablement dans les années 50.


Dernière édition par Luc le Mer 19 Nov 2014 - 15:19, édité 1 fois

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  Luc le Mer 12 Nov 2014 - 19:13



Entrevue avec Désiré Mérien par Dom


Dernière édition par Luc le Mer 19 Nov 2014 - 15:19, édité 1 fois

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  Luc le Ven 14 Nov 2014 - 10:55

Toujours en rapport avec l'hygiénisme, voici une entrevue donnée par Désiré Mérien à l'association :

Santé-Nature
Savoir vivre sain

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Désiré Mérien

Comment en êtes-vous venus à faire profession de conseiller hygiéniste ?


Je me suis intéressé au jeûne en 1963 pour tenter de résoudre des problèmes de santé que j’avais encourus  suite à une vaccination au BCG.      

Par la suite, je me suis intéressé aux associations qui diffusent les méthodes de santé naturelle, ou qui militent pour la défense contre les rayonnements ionisants, la liberté des vaccinations, la préservation de la nature, etc.

J’ai alors fondé un mouvement semblable dans ma région, l’association Nature et Vie.

Comme plusieurs maîtres hygiénistes vous avez découvert puis étudié l’hygiène naturelle suite à des problèmes de santé personnels !

Suite à cette vaccination, je n’avais plus aucune énergie. J’ai dû suspendre mes études universitaires. Tous les traitements qu’on m’avait proposés ne semblaient qu’empirer ma situation. Jusqu’au jour où je suis entré dans une boutique de produits naturels : j’ai commencé à lire sur place certains ouvrages qui me donnaient un espoir. J’ai acheté une vingtaine de livres que j’ai étudiés avec la plus grande attention. J’ai commencé à appliquer ces méthodes et je m’en trouvais mieux. Solution ultime : j’ai pratiqué mon premier jeûne… Je suis demeuré dans la fonction enseignante. Une fois guéri je suis retourné aux études en biologie, une science qui m’apparaissait alors plus essentielle et plus intéressante. Et c’est ainsi que j’ai poursuivi ma carrière comme professeur de biologie. Pour partager mes découvertes j’ai fondé l’Association Nature et Vie.

Quels services avez-vous offerts sous la bannière Nature et Vie ?

Lors des premières années, nous avons soutenu de nombreuses causes écologiques dont celle de la diffusion de l’agriculture biologique. J’ai fondé la revue Nature et Vie, que je publie depuis plus de quarante ans, d’abord sur papier et maintenant en version numérique. Progressivement je me suis concentré sur la promotion de la santé naturelle, d’abord par le végétarisme, l’harmonisme puis par l’hygiénisme. Puis, peu à peu j’ai créé et animé un centre d’éducation à l’hygiène vitale dans mon village. Quelques années après, la demande augmentant, j’ai construit un centre plus grand pour recevoir plus de gens, jusqu’à maintenant. Durant toutes ces années, j’ai écrit et souvent édité plusieurs livres détaillés sur la santé.

Quel est le but de ce centre et comment fonctionne-t-il ?

Mes collaborateurs et moi y faisons une œuvre éducative. Nous y essayons les meilleures pratiques d’une bonne hygiène de vie. Comme ces procédés s’enseignent mieux par la pratique, j’y anime des formations sur l’alimentation, avec démonstration en cuisine, des cours sur la nutrition, l’élimination, l’équilibre énergétique, des séances de bio-respiration en petits groupes, etc. Tout naturellement notre Centre d’enseignement hygiéniste s’est transformé en Centre de jeûne. Ce que nous faisons depuis quarante ans.

Votre enseignement est à la fois traditionnel et original dans l’histoire des hygiénistes professionnels. Comment en êtes-vous parvenu à vos découvertes particulières ?

Je me suis intéressé de près aux compatibilités alimentaires, que j’ai analysées avec mes connaissances de professeur de biologie. J’ai tout naturellement introduit la méthode de jeûne par paliers alimentaires. Cette innovation s’est pratiquement imposée d’elle-même : certains résidents se disaient peu disposés à jeûner mais prêts à faire une certaine cure alimentaire : je leur suggérais d’éliminer les protéines, puis, à leur demande d’une nouvelle étape, souvent pour perdre du poids, de manger des fruits et légumes crus, puis, d’eux-mêmes plusieurs se mirent au jeûne. Et leur degré d’activité a également diminué en proportion de leur apport calorique.

De même pour la bio-respiration : j’ai observé un jeûneur qui respirait en hyperventilation : les gens autour étaient terrifiés. J’ai laissé agir la nature. Après une vingtaine de minutes, qui à plusieurs a semblé une heure, il s’est remis à respirer normalement… et a dit qu’il se sentait beaucoup mieux !

J’ai expérimenté cette pratique et j’en ai déduit qu’elle éliminait des tensions accumulées. J’ai donc proposé à mes résidents de l’expérimenter sous ma surveillance. Les effets furent bénéfiques.

Par la suite, constatant que plusieurs personnes n’obtenaient pas les résultats escomptés malgré un jeûne prolongé. Comme leurs difficultés semblaient provenir surtout de tensions psychologiques, j’ai appliqué des techniques d’analyse transactionnelle que j’avais étudiées et appliquées. Ainsi, pour obtenir un mental serein, j’ai mis au point la bio-analyse, indispensable pour accéder à une bonne santé. Nous appliquons encore ces méthodes avec succès.

Quels autres moyens avez-vous utilisés pour faire connaître l’hygiène vitale à ceux qui la recherchent pour se guérir ou pour amener leur famille à la santé optimale ?

Après avoir dispensé des cours oraux en hygiène vitale, j’ai mis au point par des formations  par correspondance. Puis nous avons mis en place un lieu de rencontres et d’entretiens hygiénistes sur Paris. Encore maintenant, nous assurons une permanence les premières fins de semaines de chaque saison.

Toute cette progression s’est faite lentement et a évolué selon les besoins et les demandes. Toutes ces activités, stages, cours, publications, consultations, etc. fonctionnent. Et maintenant notre grand projet est de créer une grande librairie numérique hygiéniste Nature et Vie.

Concrètement, comment se déroule un stage typique à votre centre ?

A Nature et Vie les séjours de détoxination se pratiquent selon la  technique des paliers alimentaires. A leur arrivée, les résidents peuvent réduire leur alimentation. Naturellement, chaque résident peut demeurer également en alimentation solide ou y revenir à son gré, à tout moment selon son désir. A l’issue de sa période de détoxination, le résident remonte en alimentation en utilisant les paliers inversés. La nourriture proposée comporte une base de fruits et légumes. L’alimentation est prise en respectant les associations alimentaires.

Des séances de relaxation utilisant la respiration, pour évacuer les tensions physiques, psychiques, et libérer les émotions, sont proposées quotidiennement. Les résidents peuvent y participer facultativement, en groupe ou en individuel. Ces séances se terminent par un temps de relaxation musicale, puis par celui du partage des expériences vécues. Des séances de gestion du stress sont réalisées en individuel, à la demande facultative des résidents. Le coût des séances est en supplément de celui des séjours.

Les séjours de détoxination ont lieu toute l’année. On soit réserver avant de venir. L’alcool, le tabac, l’encens et les drogues sont prohibés. Notre centre est installé dans un village de Bretagne, située à 1 km de la mer. Des étages on aperçoit l’océan atlantique. On accède aux plages par une marche d’une trentaine de minutes. C’est un lieu de tranquillité et de ressourcement. De nombreuses promenades existent tant sur le littoral que sur les parcours de randonnées pédestres. Il existe aussi des sorties en mer. La nourriture proposée au Centre lors de la réduction et de la reprise alimentaire est exclusivement végétarienne. Nos chambres pour une ou deux personnes sont confortables avec chauffage central, eau chaude, téléphone, ordinateur, internet, etc.

Vous continuez d’écrire ?

Mon nouveau livre Les associations alimentaires compatibles vient d’être publié aux Éditions Lanore. Ce tome 2 présente les menus et recettes de l’alimentation raisonné et de nouveaux textes sur le devenir de l’alimentation humaine. Il est en vente en librairie et sur notre site.

Quelles activités poursuivez-vous pour faire connaitre l’hygiène vitale ?

Nature et Vie participe à plusieurs salons bio écologiques, tels que Médecine douce et Marjolaine à Paris. En fait, ce sont nos collaborateurs encadrés par  Roger le Madec-auteur hygiéniste du livre Un esprit sain dans un corps sain - qui tiennent ces stands. C’est l’occasion de parler de santé authentique à des gens qui recherchent des approches naturelles pour leur santé. Plusieurs de mes diplômés offrent des activités variées dans leur région : jeûne actif, randonnée, combinés avec des cours sur l’hygiène vitale.

Je continue d’exposer sur mon site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] les fondements et les applications de l’hygiène vitale, non seulement je traite du jeûne et de l’alimentation mais bien sûr d’équilibre psychologique et des méthodes naturelles pour y parvenir. C’est un sujet sans limite qui me passionne encore.              

Ces ouvrages sont visibles en rubrique librairie sur notre site.

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  Luc le Sam 15 Nov 2014 - 0:24



Le jeûne est-il pour tous? Par Dom

Il est vrai que généralement, la plupart des gens peuvent jeûner mais il peut y avoir des contre-indications.

Lorsqu'on lit le livre de Shelton "Tumeurs et Cancers" il est évident que selon le docteur Shelton, beaucoup, pour ne pas dire la majorité des cancers sont incurables, surtout s'ils sont avancés.

Y a-t-il d'autres moyens que le jeûne pour régler d'autres ennuis de santé?  Assurément!

Sur la prochaine vidéo, Dom parle des méthodes avancées par l'hygiénisme pour régler certains problèmes de santé dont le jeûne ne semble pas réussir à guérir.

Il cite certains hygiénistes, entre autre Raphaël Perez qui supervise une maison de jeûne dont les coordonnées se trouvent sur le présent forum.

Bonne écoute! (Luc)

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  Luc le Dim 16 Nov 2014 - 10:37



Crudivorisme, frugivorisme bénéfices, limites, risques

Raphaël PEREZ

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  Luc le Lun 17 Nov 2014 - 3:49

En écoutant certains propos, même d'hygiénistes d'expérience, quelques-uns semblent dire que le jeûne soit réellement dangereux et pourrait même faire mourir des gens.  À noter que la mort de jeûneur existe, cela arrive et dans le peu de cas où cela est arrivé, il pourrait être démontré que le jeûne n'y était pas la cause. À titre d'exemple, dans le livre "Survivre" écrit par la biologiste Nicole Boudreau, suite à la mort d'un jeûneur dans la maison de jeûne du biologiste Jean Rocan au Québec, le 6 février 1985, une poursuite fut intentée par la famille.  Suite à l'enquête du coroner, la mort ne fut pas attribuée au jeûne. Le coroner, le Dr Jean Hould, médecin légiste qui a pratiqué l’autopsie écrivit :
« On peut dire que monsieur Fréchette était un mort ambulant. Vous savez, on
autopsie parfois des cadavres et quand on découvre l’état pathologique de leurs
organes, on se demande comment ils faisaient pour respirer, marcher, vivre.
Monsieur Fréchette était l’un de ceux-là. Son coeur à lui seul présentait quatre
pathologies majeures. Il aurait pu mourir n’importe quand, à n’importe quel
moment et le jeûne n’a rien à voir avec le décès.» "Survivre" p. 121

En rapport avec la mort de jeûneurs, Shelton écrit dans son livre "Le Jeûne"

C'est une habitude courante pour la presse d'annoncer bien haut chaque
cas de mort survenant pendant un jeûne (...).
Les milliers de gens qui jeûnent et vivent, qui jeûnent et retrouvent la santé,
ne sont pas mentionnés. Les parents horrifiés et les journalistes entreprenants
agissent en sorte que le monde entier soit tenu au courant de chaque cas de
mort survenant pendant un jeûne. (...)

On doit d'abord noter que de tels exemples de mort survenant pendant le
jeûne sont extrêmement rares. Des exemples de jeûne prolongé, chez des gens
de tous âges et dans toutes les conditions physiques possibles, sont très communs (...)

Des malades meurent à tout moment et il est rare que l’on se tourne vers
le jeûne avant d’être dans un état désespéré. Par conséquent, il est inévitable,
parmi de tels malades dont l'état ne laisse que peu d’espoir, que quelques cas
de mort puissent survenir.(...)

Chez beaucoup de malades il y a des conditions qui conduisent inévitablement
à la mort. Si un malade ainsi affligé meurt pendant le jeûne, les gens
ne sont que trop empressés pour rendre le jeûne responsable de la mort.
Shelton termine le chapitre XIX en écrivant :
La peur du jeûne devrait certainement être évitée. Je ne doute pas que
les parents et amis bien intentionnés et mal informés aient causé plus d’une mort
en entretenant la peur chez des jeûneurs.

À noter que le présent forum a pour but de faire connaître le jeûne et d'aider ceux qui veulent jeûner chez-eux pour diverses raisons. Sur ce forum, nous encourageons toujours les gens à jeûner dans une maison spécialisée, mais c'est à eux de décider selon leurs moyens financiers s'ils le feront. Il faut aussi préciser que ce ne sont pas tous les centres spécialisés qui supervisent des jeûnes thérapeutiques (eau et repos), particulièrement en France.

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  Dom le Lun 17 Nov 2014 - 8:48

oui j'ai beaucoup d'ouvrage de shelton.

je comprend ce que vous dite. mais l'hygiénisme ce n'est pas que le jeûne. il es important avant de jeûner de pouvoir supprimé quelques aliments que les personnes consomme. mosséri conseiller le jeûne en dernier recours. il conseiller tout d'abord d'introduire plus de fruits et de légumes frais.

aujourd'hui je vais publier un échange avec evelyne kurt qui et responsable d'un centre de jeûne. je suis impatient de voir ce qu'elle nous dira.

étant sur la voie de l'hygiénisme il me semble utile de respecté les processus et de commencé étape par étape dans le post "les calories" j'ai supprimé l'acné rien quand supprimant les aliments qui était la cause de mon acné et de ne mangé que 2 repas par jours seulement pendant quelques jours...

bien sûr que le jeûne et un outils fantastique simplement il doit être bien pratiqué. il y a beaucoup de professionnels qui permette un suivis par téléphone cet option et accessible à tous.

conseiller le jeûne avant d'essayé autres chose me parait inutile, car la plupart des personnes n'ont pas besoin de jeûner.

mais de faire attention a ce qu'il mange pourquoi faire un jeûne alors qu'il suffit pour quelques personnes de supprimé ce qui agresse leur corps?

Dom

Messages : 37
Date d'inscription : 27/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  Luc le Lun 17 Nov 2014 - 11:11



Faut-il d’abord faire un Jeûne?
par Dom

Publiée le 2014-11-16
Faut-il d’abord faire un Jeûne? oui et non ! j'explique pourquoi le jeûne est excellent pour la santé, mais aussi que ce n'est pas le seul moyen.

Merci Dom pour cet entretien sur l'hygiénisme!

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  Luc le Mer 19 Nov 2014 - 15:03



Vidéo d'un interview téléphonique de Dom avec Evelyne Curt, la collaboratrice d'Albert Mosséri.

Mme Curt continue toujours la supervision de jeûnes.

Trois mots importants à retenir dans cette conversation des plus intéressante pour celui qui veut jeûner :

- confiance en la nature
- sécurité
- persévérance

Merci à Dom pour sa collaboration!


Dernière édition par Luc le Ven 28 Nov 2014 - 12:34, édité 1 fois

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  Luc le Mer 26 Nov 2014 - 9:38



Les méfaits du jeûne par Raphaël Perez

Est-ce que, par exemple, dans des cas de cancers, tous peuvent jeûner?  

Laissons répondre un spécialiste du jeûne.

Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  roch37 le Ven 28 Nov 2014 - 15:18

Bravo pour ce coup de gueule de Raphaël PEREZ, salvateur !

J'ai assisté à la conférence qu'il a donné au salon bio «fougères » de TOURS en septembre sur le thème : le jeûne, ses bienfaits, ses limites. Clair, pas dogmatique, compétent (il a fait un doctorat de pharmacie et j’ai compris qu’il a été formé à l’hygiénisme chez Désiré MERIEN), ouvert, en fait brillant !
C’est rassurant qu’un jeune comme lui soit sorti de sa pharmacie pour s’intéresser à la nutrition et à la santé  au sens large.
Je lui ai demandé s’il était possible d’avoir une copie de cette conférence. Non, c’est l’organisateur  du salon qui gère tout cela mais il a précisé qu’il donnerait les mêmes infos sur son blog par petites vidéos. A suivre ….

Je vois également que Dom , que je découvre et qui doit être jeune lui aussi si j’ai bien analysé le son de sa voix, fait des interviews auprès des spécialistes du jeûne en France.  Un grand bravo pour cela également ! C’est très formateur et rassurant pour ceux qui découvrent le jeûne et c’est complémentaire au formidable et unique travail que fait Luc avec son forum.

Encore Bravo !

roch37

Messages : 89
Date d'inscription : 30/05/2012
Localisation : France - Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  Luc le Ven 28 Nov 2014 - 18:32



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Raphaël Perez

En effet Robert, il est encourageant qu'il y ait une relève chez les hygiénistes car, ceux toujours vivants se font vieux. Tant qu'à Dom, avec qui je communique, il n'a que 23 ans et étudie l'hygiénisme depuis quelques années. Selon ses dires, si j'ai bien compris, il devrait passer bientôt ses examens de certification.

Il est en effet surprenant que Raphaël Perez ait fait ses études en pharmacie, domaine tout à fait opposé à l'hygiénisme. Il est également l'élève de l'hygiéniste Désiré Mérien.




Luc
Admin

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  roch37 le Lun 29 Déc 2014 - 10:32

Une autre vidéo de R. PEREZ :
Les symptômes et leur interprétation ... à méditer ! Y compris lors d'un jeûne ou d'une diète ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

roch37

Messages : 89
Date d'inscription : 30/05/2012
Localisation : France - Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion autour des pratiques hygiènistes

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum