Jeune de 18 jours avec probleme de colon irritable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeune de 18 jours avec probleme de colon irritable

Message  Archibald le Mar 4 Nov 2014 - 11:35

Bonjour,

Je suis en France et je vous félicite pour ce forum où on peut apprendre tout ce qu'il faut savoir sur les jeunes. Vous avez fait un travail remarquable.

Tres inspiré par le jeune, j'ai commencé un jeune a l'eau pendant huit jours, ne gardant qu'un café tres dilué le matin, café nespresso, et sinon de l'eau, tantot froide en dehors des heures de repas puis chaude aux heures des repas puis j'ai continué avec des tisanes parce que c'etait trop monotone et du jus d'agrume tres dilué.

J'ai 65 ans, j'ai un surpoids de 40 kg t je souffre du syndrome du colon irritable.

Apres avoir expurgé quelques petites boulettes molles avec du liquide au bout du troisième jour, je pensais etre tranquille et voila que des le début de la semaine deux, je me retrouve avec des selles liquides qui en plus arrivent sans crier gare.

Je ne comprends pas, l'eau devrait être éliminée seulement par les urines donc que fait-elle dans mon intestin et pourquoi ?

Si vous aviez une idée je serais intéressé.

Je sais que les symptômes des maladies accélèrent avec le jeune pendant un certain temps et ensuite diminuent mais là c'est curieux.
De plus je n'avais plus mal au dos car je souffre d'un deplacement de la hanche qui se repercute sur mon genou avec de l’arthrose et le mal de dos est revenu lui aussi en début de seconde semaine.

Merci de votre aide précieuse.

Archibald
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune de 18 jours avec probleme de colon irritable

Message  Luc le Mar 4 Nov 2014 - 12:37

Bienvenue sur le forum!

Le jeûne peut aider pour le SII (syndrome de l'intestin irritable).  Dans sa thèse de doctorat, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  le docteur Jérôme Lemar écrit :

SYNDROME DE L'INTESTIN IRRITABLE : (p. 94)

Dans une étude de cas. Le sujet, une patiente de 25 ans, souffrait depuis un an de douleur et distension abdominale avec diarrhée. Devant la résistance des symptômes au traitement pharmacologique et psychothérapique, un jeûne thérapeutique lui fut proposé. Ses symptômes, ses activités quotidiennes et sa qualité de vie s’améliorèrent considérablement après le jeûne. L’amélioration clinique et psychosociale était toujours présente 18 mois plus tard. Cette patiente fut soumise à des explorations complémentaires relativement poussées 22 jours avant le jeûne et 11 jours après : - L’injection de néostigmine (stimulus cholinergique) avant le jeûne causait un dysfonctionnement de la mobilité duodénale, une augmentation des contractions segmentaires du colon et une exacerbation des douleurs. Après le jeûne, cet examen ne causait aucune douleur, et la mobilité du duodénum et du colon revenait à la normale. dumas-00651422

Les résultats suivants portent sur une période allant de 2 à 6 semaines après la fin du jeûne. Le jeûne améliorait significativement 7 des 10 symptômes analysés (la douleur ou l’inconfort abdominal, la distension abdominale, la diarrhée, l’anorexie, la nausée, l’anxiété et l’interférence avec la vie en général). Cette amélioration était significativement supérieure par rapport au groupe contrôle. Dans celui-ci, 3 de ces 10 symptômes (la douleur ou l’inconfort abdominal, la distension abdominale et l’interférence avec la vie en général) s’amélioraient significativement. La posologie moyenne pour chacun des traitements médicamenteux étaient significativement réduite dans le groupe jeûne (notons que l’arrêt des traitements médicamenteux pendant le jeûne est suggéré mais pas clairement énoncé dans cette étude). Elle restait inchangée dans le groupe contrôle.

Voir aussi : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nous croyons que le café, les tisanes et même le jus d'agrumes devraient être enlevé de ton jeûne.  Ils sont sans doute la cause des symptômes ressentis et de l'évacuation de selles liquides.  D'ailleurs, le café est irritant et laxatif.  Les tisanes peuvent également l'être, selon celles absorbées.  Voir ce qu'écrit une spécialiste du jeûne à leur propos.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le café est connu pour ramollir les selles, soit être un laxatif. Le café est un remède naturel à la constipation. Cet effet laxatif est connu des amateurs de café.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au plaisir de te lire!

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune de 18 jours avec probleme de colon irritable

Message  Hartishaw le Mar 4 Nov 2014 - 14:44

Bonjour Luc,

Merci pour cette réponse rapide, je ne savais même pas que le café avait un effet laxatif ...pourtant depuis le temps....;-)

C'est vrai aussi que les agrumes meme tres tres noyés, "excitent" plus, d'où retour de sommeil agité.

Bon, donc je vais reprendre avec l'eau, mais moi qui voulait aller jusqu'a la fin du mois mini et noël au mieux, je crois que j'ai été présomptueux pour une première fois, donc je ne sais si je vais supporter la monotonie des gouts où plutot l'absence totale de gout...

Je vous tiens informés pour compléter votre collection de témoignages, c'est une experience intéressante et effectivement si l'estomac n'a pas faim, le cerveau se plait a faire défiler des images de mets plus attractifs les uns que les autres.

Et une autre chose curieuse, en retirant le temps de cuisiner plus celui de déguster, les journées se sont considérablement allongées et il faut trouver des activités intellectuelles supplémentaires pour les meubler et non sportives car je suis quand même un peu flagada, pour porter des objets par exemple.

Bon, j'y retourne de ce pas et merci encore pour ces explications documentées bienvenues.
Vraiment toi et tes équipes, vous êtes irremplaçables pour ceux qui se lancent en solitaire, tels des marins sur l'Atlantique !

Merci vraiment de votre aide

A bientôt pour la suite.

Hartishaw

Messages : 4
Date d'inscription : 04/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune de 18 jours avec probleme de colon irritable

Message  Luc le Mar 4 Nov 2014 - 15:07

Tu peux toujours améliorer le goût de l'eau en y ajoutant, tel que Mosséri l'écrit, une c. à café de jus de citron ou 1 c. à table de jus d'orange par litre d'eau.  Cela donne un peu de vitamine et ne ralentit pas l'autolyse.

Tant qu'au sommeil agité, le jeûne provoque cette réaction.  D'ailleurs, la plupart des jeûneurs dorment peu, voire très peu. Boudreau écrit : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
L'autolyse est plus forte la nuit

Pendant que le jeûneur est allongé et tranquille, son corps en autolyse est très affairé.  À certains moments du travail autolytique, le coeur travaille plus rapidement;  il accélère son battement pour faire la livraison des matériaux requis pour le travail en cours et pour ramener les toxines délogées vers les organes excréteurs.  Le sommeil en est affecté;  le jeûneur se réveille souvent, fait des rêves burlesques et s'agite dans son lit.

Il est normal que les réactions d'autolyse soient plus fortes pendant la nuit;  le repos sensoriel et l'apaisement nocturnes nous calment.  Or plus nous sommes calmes, plus notre autolyse peut se déployer avec force;  notre sommeil en est alors perturbé.  C'est un joli paradoxe;  plus on se repose, plus on autolyse;  plus on autolyse, moins on dort. (Boudreau)

Quelques questions :

Quelle est ta taille et quel était ton poids en début de jeûne?
As-tu des problèmes de santé particuliers autres que le SII ?
Est-ce que des médicaments sont absorbés?
Le jeûne est-il exécuté au repos? Voir le lien suivant sur la façon d'exécuter un jeûne thérapeutique :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Si tu as des interrogations, n'hésites pas!

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

regime 15 jours suite

Message  archibald le Ven 7 Nov 2014 - 6:42

Bonjour Luc,

Effectivement, je n'ai rien indiqué de concret, pour le poids, ayant été en permanence en régime tout au long de ma vie, les pese personnes sont bannis de la maison depuis longtemps;

mais mon poids de depart devait etre autour de 110 kilos selon le toubib et là il doit etre redescendu de quelques kilos puisque je remarche normalement. Ma taille est 1m 65, mes vetements sont du 4XL.

Je sais , il eut fallu que je me pèse mais ne faisant pas une étude scientifique mais une cure de mieux être, ce n'est pas ma priorité que de compter, au contraire cela me lancerai, de nouveau, comme dans ma jeunesse, dans une course que je ne veux pas reprendre car elle est néfaste a mon humeur du jour.

Pour les médicaments, un anti algique codéine pour le dos, de l'immodium pour la diarrhée, de l'antihistaminique pour dormir, des cures de cortisone quand le genou s'enflamme et des cures d'antibiotique pour des abcès dentaires et de l'aspirine pour fluidifier le sang.

Sinon depuis 35 ans, je suis a l'aspartame, ce n'est pas un medicament mais c'est une intoxication chimique aussi.

J'ai pris aussi des gelules de plantes telles qu' harpagophitum, griffonia, millepertuis et vigne rouge avec des sensations etranges pour la griffonia a tel point que j'ai tout stoppé aussi.

Bien sur le jeune est effectué au repos, je vais de mon fauteuil a mon ordi ou un transat dehors quand le temps le permettait puis dans mon lit.

Le sommeil s'est re-stabilisé, sauf que moi qui aime veiller tres tard et dormir le matin, je me couche maintenant vers 21h et me réveille vers 7 h, l'esprit clair cela change de la brume des medicaments.

En fait en terme de symptomes, j'ai une hanche qui s'est mal positionné suite a un placage de foot quand j'avais 30 ans et personne ne s'est aperçu rapidement d'un decalage d'un demi centimetre de la jambe droite.

Cela a été rectifié par un ostéopathe au bout de 18 mois mais le mal etait fait et la hanche en cas de stress ou de faux mouvement se rebloque en mauvaise position.

Si je tarde a aller chez l'osthéo, le squelette se redresse en tordant le genou qui enfle. Le tout bien sur, maintenant, avec de l'arthrose.

J'ai un terrain allergique et j'ai les jambes entre le genou et les chevilles qui "brulent" de l'interieur et gonflent comme les pieds.

Je prenais de l'aspirine de temps en temps quand je "sentais" des "mouvements etranges" de mon coeur.

Sinon, j'ai stoppé le jeune car je ne tenais plus psychologiquement et je me sentais tres tres tres flagada, comme avalé de l'intérieur tu me diras que c'est psychosomatique mais c'est moi.
Je ne veux surtout pas me degouter du jeune en allant au dela de mes limites phy ou psy.

Donc je suis maintenant dans la phase de réalimentation selon Jean Rocan avec le menu trouvé sur votre site.

Au point de vue symptomes disparus, plus de mal de genou, plus de mal de dos, je marche normalement et plus comme un octogénaire, plus de jambes brulantes, mon coeur semble avoir retrouvé une jeunesse, reste encore la diarrhée qui persiste.

On verra ce qu'elle devient avec la réalimentation, sinon je suis condamné au riz sous toute ses recettes.

Bon j'y retourne, merci de ce soutien c'est bien agréable.

A bientôt.

archibald
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune de 18 jours avec probleme de colon irritable

Message  Luc le Ven 7 Nov 2014 - 8:57


Merci pour ces précisions.

Si mes calculs sont bons, tu aurais jeûné 10 jours, cela est très bien! Bravo!

La taille et le poids ont été demandés afin de calculer l'IMC mais si j'avais bien lu ton premier message, je me serais rendu compte que tu étais en surpoids en débutant le jeûne.

Lorsque tu parles des médicaments absorbés, était-ce durant le jeûne ou avant le jeûne que ces médicaments étaient pris? Normalement, aucun médicament ne doit être absorbé durant le jeûne.

Tu écris :
Au point de vue symptomes disparus, plus de mal de genou, plus de mal de dos, je marche normalement et plus comme un octogénaire, plus de jambes brulantes, mon coeur semble avoir retrouvé une jeunesse, reste encore la diarrhée qui persiste.

Il est intéressant de noter plusieurs améliorations, et cela en seulement une dizaine de jours de jeûne. Pour un premier jeûne c'est formidable. On peut penser qu'un autre jeûne exécuté dans quelques mois pourrait continuer le travail autolytique.

En ce qui a trait à la fatigue, cela est tout à fait normal, c'est le lot de la plupart des jeûneurs.

Au plaisir de te lire!




Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

jeune de quinze jours

Message  Archibald le Ven 7 Nov 2014 - 16:02

Bonsoir Luc,

Merci de ta réponse.

Et non ton compte n'est pas bon, je jeune depuis plus de quinze jours maintenant,(d'ou le titre du post ;-) ) 18 precisement, j'ai commencé l'avant derniere semaine d'octobre, le 20 et j'avais entamé la semaine précédant le jeune, une grande diminution des apports nutritionnels.

Mon IMC doit etre a 20 et des brouettes. Je rentre plus facilement dans mes bottes car avec le poids, les pieds augmentent en longueur et en largeur et je flotte, un petit peu dans mes vêtements...juste un peu.

J'avais parlé trop tôt, mon mal de dos est revenu a l'occasion d'aller faire les courses au super marché, le poids restant doit y etre pour quelque chose quand meme, ce n'est pas magique. C'est un sac a dos permanent de 40 kilos qui pèse sur le squelette.

Par contre j'avais oublié de signaler une grande amélioration de ma presbytie, a tel point que mes lunettes pour voir de prés, me gênent. Je lis bien de nouveau les minis étiquettes du super marché et les dates de fraîcheur et c'est appréciable.

Sur le menu de réalimentation, j'avais commencé avec la journée tout agrume et c'est une horreur totale....mon estomac s'est retourné et criait de douleur c’était infernal...il avait des crampes et moi envie de vomir et donc cet aprem, je suis passé a banane avocat qui sont beaucoup moins acides et décapants pour mon estomac tout neuf et je n'ai plus de douleurs.

Je crois que le menu réalimentation est a adapter selon sa nature, en l’occurrence l'acidité est très très mal tolérée chez moi, donc je vais improviser selon mon instinct en gardant a l'idée, fruits et légumes, crus ou en purée et beaucoup de salades vertes.

Je vais éviter les jus en général car cela doit contribuer à la diarrhée et donc puisqu'il s'agit de la calmer, faisons le maximum.

Ensuite, je crois que je vais essayer de repartir sur deux ou trois jours de jeune par semaine.

Merci pour le bout de conversation sympathique.

A bientôt, pour la suite des aventures.

Archibald
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune de 18 jours avec probleme de colon irritable

Message  Luc le Ven 7 Nov 2014 - 20:12


Doublement bravo pour ces 18 jours de jeûne!

Pour la réalimentation, l'important est d'y aller très progressivement, avec des quantités très minimes au départ. Ne pas manger plus d'un aliment à la fois pour débuter lors des premiers jours, s'il ne sont pas déjà complétés.

Tel que l'éceit Shelton, chaque cas est particulier et le menu peut varier.

"On peut rompre un jeûne avec presque n’importe quel aliment, mais il faut être plus prudent si l’on prend des aliments concentrés. Il y a des facteurs individuels qui doivent être pris en considération. Sinclair raconte qu’il a rompu un jeûne avec une grande plaquemine japonaise bien mûre (kaki : fruit à la forme d’une tomate), et il dit qu’il fut pris de crampes violentes qui le firent se plier en deux. Un de ses amis eut une expérience semblable avec le jus d’une orange ; « mais c’était un homme à qui les fruits acides n’avaient jamais réussi »."


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

jeune de 15 jours

Message  Archibald le Sam 8 Nov 2014 - 4:18

Bonjour Luc,

Merci pour votre réponse en retour.

Je sais ce qui vous as induit en erreur, c'est que dans mon premier post, je parlais de "huit jours à l'eau...puis ensuite tisanes".

Merci encore pour votre retour, je constate que je ne suis donc pas le seul a m’être roulé par terre avec l'absorption directe après le jeune d’éléments acides. Vous êtes un vrai livre ouvert, c'est très agréable pour nous.

Effectivement, un seul aliment du même type par jour me semble idéal pour ménager les sucs gastriques de l'estomac et donc son travail.

Par contre, difficile de s'endormir et plusieurs réveils cette nuit mais ce matin, une meilleure forme, plus flagada du tout.

Bien à vous

A bientôt pour la suite....


Archibald
Invité


Revenir en haut Aller en bas

jeune de 18 jours

Message  archibald le Sam 8 Nov 2014 - 4:26

Desolé, j'ai encore oublié de répondre a une de tes questions.

Bien sur, depuis le debut du jeune, je n'ai absorbé aucune des substances chimiques citées plus haut, rien que de l'eau et par erreur café et tisanes.

Sevrage total.

J'y retourne, a bientot ;-)

archibald
Invité


Revenir en haut Aller en bas

jeune 18 jours : la realimentation

Message  Hartishaw le Jeu 13 Nov 2014 - 8:16

Bonjour,

Me revoilà avec une expérimentation de quelques jours pour la réalimentation.

Il est clair pour moi que les agrumes et autres fruits acides ne me conviennent pas ce sont des douleurs horribles.
J'ai donc opté dans les premiers jours pour lait de coco coupé a l'eau, sinon remontées a gout de savon et avocat plus banane...

L'estomac ne cesse de faire des renvois, il semble souffrir de la realimentation, lourdeur et digestion lente.

Il est evident aussi pour moi que l'on doit privilegier les vegetaux crus ou faiblement cuits, genre cuisine chinoise...ou crus et nature.
Pas de produits industriels possible éventuellement une tranche de pain avec fromage blanc et des herbes fraiches.

La realimentation pour moi est beaucoup plus pénible que le jeune, on ressent totalement le travail lent et laborieux des organes digestifs, avec plus ou moins de tensions ou douleurs.

Le goût est changé, plus jeune je détestais l'amertume et il est revenu a l'identique après le jeune, avec toutes les spécificités de mon enfance.

Tout a plus de gout et pareil on distingue vraiment toutes les saveurs de manière intense. Moi qui aimait la bière blanche gout framboise, j'y ait replongé les lèvres et j'ai été dépité par son amertume et donc je n'aime plus...ce qui n'est pas plus mal !

Au point de vue selles, mon transit d'origine excessivement long (deux, trois jours) s'est remis en marche, et la matière a la couleur brun orangé de celles des BB sans odeur ou presque sinon une odeur de suc gastrique (vomi) de temps en temps, la consistance est semi dure, en tout cas pas de diarrhée.

Il va de soit que l'on est rapidement rassasié et on mange plus lentement, on fait des pauses au milieu de la collation, pour un peu on éviterait de manger, en tous cas de trop manger, car l'estomac a aussi rétréci.

Je privilégie le repas du matin et un autre vers 15/16 h pour éviter de mal dormir.par contre, l'esprit n'est plus aussi lumineux et brillant que pendant le jeune.

On découvre et on ressent largement l'ampleur du mécanisme de digestion, le temps et l’énergie que cela prends, pour l'estomac puis pour l'intestin. Donc on sait quels sont les aliments qui passent bien et ceux a éviter...le corps est vraiment bien fait si on y prête attention.

Anecdote désopilante: je regardais une emission americaine sur une chaine de decouverte, où deux personnes sont abandonnées sans vetement dans la savane avec un caméramen ou deux pour 21 jours, et je ne sais si c'est la traduction française mais la voix off racontait que le jeune de plus d'une semaine provoquait la "destruction" des muscles et
" l'explosion des neurones "...j'en ris encore !!!! ;-) PTDR !

Dommage que ce genre de propos soient tenus dans des émissions de vulgarisation comme celle la, cela continues a propager une image négative du jeune qui est totalement imméritée et non fondée scientifiquement !

Voila, that's all folks ...pour le moment !
J'y retourne !

Hartishaw

Messages : 4
Date d'inscription : 04/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune de 18 jours avec probleme de colon irritable

Message  Luc le Jeu 13 Nov 2014 - 11:56


Merci pour les nouvelles!

Il semble que la réalimentation progresse lentement mas sûrement!

Comme tu l'as constaté, chaque personne a des caractéristiques individuelles particulières, comme l'écrivait Shelton.

On ne sait pas si ton problème de SII sera entièrement réglé par ce jeûne, mais il semble pour l'instant y avoir certains progrès. Un second jeûne dans quelques mois pourrait sans doute améliorer ta situation et pourquoi pas définitivement.

Tant qu'à l'anecdote ... ouf ce qu'on peut entendre parfois!

Je me souviens lorsque j'étais jeune, on disait qu'on pouvait vivre seulement 3 jours sans boire et 10 jours sans manger. C'était ridicule!
Lorsqu'on voit des gens perdus en mer ou emprisonnés lors de tremblements de terre pendant des semaines, voir plus d'un mois, ressortir des décombres relativement en forme, on se rend bien contre de l'erreur. Voir le forum : "Jeûnes accidentels" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonne continuité


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour a tous...quelques nouvelles

Message  Hartishaw le Sam 11 Avr 2015 - 10:57

Apres ces quelques mois passés depuis le jeune de cet automne...ce qu'il en reste :

J'ai retrouvé ma capacité de digestion normale, plus de de mal a l'estomac de lenteur pénible ou d'estomac ballonné ...par contre coté colon irritable, j'ai diminué de moitié les médicaments, c'est un grand plus..

Coté poids, rien n'a changé vraiment...rien perdu vraiment sinon un peu au niveau des genoux et des mollets...il est d'usage de dire que l'on maigri comme se vide un tonneau en commençant par le bas...les pieds !

Coté articulations aucun changement et autres symptômes décrits rien de vraiment durable...je n’apprécie plus les aliments dits industriels ou aliments transformés, je préfère les fruits, les légumes ou autres produits au naturel ou travaillés sainement...c'est un mieux dicté par le gout qui a changé.

Je crois que partant de très loin en poids et en age, ce premier jeune ne pouvait pas tout résoudre de manière magique...il va falloir que je recommence et que j'ajoute du sport au quotidien pour faire bouger les choses.

A plus tard pour la suite des aventures !

Merci encore de votre aide !

Hartishaw

Messages : 4
Date d'inscription : 04/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune de 18 jours avec probleme de colon irritable

Message  Luc le Sam 11 Avr 2015 - 17:30


Merci pour les nouvelles !

Il semble que tu aies pris de bonnes habitudes alimentaires avec le temps ... bravo!

Si tu entreprend un nouveau jeûne, n'hésite pas à venir en parler ici.

Au plaisir de te lire !


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

article interessant

Message  Hartishaw le Mar 28 Avr 2015 - 8:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

bonjour,
J'ai trouvé ce sujet intéressant sur le jeune ainsi qu'un livre sur l'intestin ecrit par une jeune femme allemande, qui fait ses etudes de medecine "Le Charme discret de l'intestin: Tout sur un organe mal aimé " c'est instructif drôle et brillant.

merci et

A bientot

Hartishaw

Messages : 4
Date d'inscription : 04/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune de 18 jours avec probleme de colon irritable

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum