Jeûne à 23 ans

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Rem Rem le Mer 3 Sep 2014 - 12:24

J'ai posé la même question,et si j'ai bien capté,l'autolyse se stop un peu puis reprend,et c'est pas grave il me semble;
si on le exceptionnellement.Mais c'est quand même dommage de stopper l'autolyse,non?

Rem Rem
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Luc le Mer 3 Sep 2014 - 12:46

Dodie a écrit:Je me suis levée, lavée les dents et eu un gros coup de malaise bizarement j'ai ressentit de la panique, j'ai bu 3/4 mini gorgée de jus d'orange, sa va à peine mieux!

Quels vont en être les conséqences ?

Il n'y a pas de conséquences négatives. Il est mieux de boire un peu de jus si nous sommes trop mal en point que d'arrêter le jeûne complètement. Tout ce que cela fait est de diminuer ou d'arrêter temporairement l'autolyse qui reprendra ses activités un peu plus tard.

Il est important de se reposer. Certains peuvent à peine se lever pour aller à la toilette et encore moins prendre une douche. Ce n'est pas très rigolo mais ce sont des étapes à passer pour certains jeûneurs, le tout devrait se replacer dans les prochains jours.


Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Mer 3 Sep 2014 - 16:26

Je pense que mon malaise n'était pas du à l'autolyse mais simplement au fait de ne pas mangé, sucre ..

Ma langue n'est pas trop blanche juste lourde, je suis fébrile mais est ce l'autolyse qui à commencé ?

J'ai besoin de la ressentir, de me dire que je souffre comme sa pour quelque chose !

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Mer 3 Sep 2014 - 18:01

Je suis désolé de vous solliciter autant je me sent de plus en plus prête à faire un jeûne plus long et des fois beaucoup moins ..

J'aimerais votre avis au vu de mes soucis de santé qui ne sont pas de l'ordre du cancer fibrôme ou autres..

7 jours de jeûne suffirais il ?

Guérir les causes profondes et inconnues de ma thrombose veineuse qui date d'1 mois à peine

Un sorte d'infection chronique à Candida Albicans (mycoses partout!)

Le plus gênant car vraiment quotidien sécheresse vaginal à 23 ans Bouhouhooou ma vie intime... Pourtant arrêt de la pilule et de toute forme de contraceptif il y a 3 ans maintenant! Sa ne m'indispose pas seulement pour ma vie intime, mais lorsque je marche aussi c'est douloureux, sa ce fissure sa saigne certaine fois
Je ne sais plus quoi y mettre ...

J'ai certaine fois moins maintenant qu'il y a une certaine periode, des malaise vaguaux la station debout deviens pénible il faut que je m'asseye si je ne le fais pas tout de suite parce que je suis occupée ou dans les transports je m'essoufle je vois tout noire et je tombe !

Finalement ce sont les points qui m'handicape le plus dans ma vie et que j'aimerais vraiment guérir !

Merci à vous <3


Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Luc le Mer 3 Sep 2014 - 22:23

Beaucoup de jeûneurs sont très inconfortables en début de jeûne.  Bien sûr, il y a l'autolyse qui en réalité commence vraiment à la deuxième ou troisième journée puisque durant les premiers 48 h, l'organisme se nourrit des aliments contenus dans l'intestin grêle.  Les malaises ressentis peuvent également être dus au sevrage alimentaire; si nous étions des buveurs de thé, café, chocolat ... qui agissent finalement comme des drogues et provoquent l'accoutumance, cela peut prendre quelques jours avant que la dépendance s'estompe.  D'ailleurs, cela prend à peu près le même temps pour ne plus ressentir le besoin de nicotine.

Le biologiste Jean Rocan écrit :
"L'autolyse commence véritablement après l'épuisement des réserves intestinales. L'organisme doit alors se nourrir de ses réserves, bonnes et mauvaises, de ses foyers infectieux, de ses tissus endommagés; en recyclant la matière obtenue par la désinitégration des réserves et des tissus endommagés, notre organisme fait d'une pierre deux coups: il se régénère tout en se nourrissant.

Ce sont les pires foyers infectieux qui sont autolysés en premier, et les toxines les plus irritantes sont neutralisées. Notre organisme procède donc par la résolution des problèmes organiques les plus urgents, et l'autolyse démarre en grand.

Tous les organes participent à l'élimination des toxines: les reins, les poumons, la gorge, les cheveux, les intestins, les organes génitaux ... L'urine devient malodorante et foncée; l'odeur corporelle devient âcre, la langue s'épaissit et blanchit et les cheveux deviennent ternes.

En temps normal, l'autolyse des foyers d'infection est lente, problématique et nécessite un niveau de résistance élevé. Pendant le jeûne, au contraire, l'autolyse des foyers d'infection est essentielle, accélérée et exhaustive."


"Tous les vivants ont cette propriété d'excréter les toxines de la façon la moins dommageable à l'organisme, lorsque le rein est surchargé.

Les cheveux excrètent l'arsenic, les dents excrètent le fluor sous forme de fluoroapatite, le lymphe excrète ses déchets à travers la peau, la vésicule biliaire excrète des calculs par la voie du canal cholédoque, les reins excrètent les calculs rénaux dans les uretères, etc.

Dans le cerveau, les microglies se comportent comme les macrophages. Elles phagocytent les neurones dégénérescents et excrètent les résidus toxiques dans la lymphe céphlo-rachidienne qui les véhicule vers le pharynx. Le foie, en plus de ses nombreuses fonctons, neutralise les produits de la putréfaction intestinale, phénol, indol et scatol, ainsi que les ptomaïnes. De plus, les cellules hépatiques phagocytent les bactéries pathogènes.

Le comportement homéostasique de l'organisme s'est toujours révélé d'une logique infiniment supérieure à celle de l'intellect humain. Ainsi, lorsque les foyers d'infections ont été complètement autolysés, ou lorsque l'organisme ne trouve pas suffisamment de matières nutritives dans le foyer, alors il commence l'autolyse des tissus adpeux. Donc, l'autolyse des tissus inférieurs non vitaux est effectué proportionnellement à leur importance dans l'échelle des valeurs.

Tout au long du jeûne, l'organisme procède par étapes bien définies avec une sagesse et une compétence qui feraient pleurer de jalousie tous les prix Nobel des deux dernières décades." (Médecine de Demain / Jean Rocan)

Tous les ennuis de santé mentionnés dans ton message précédent devraient en principe être éliminés ou à tout le moins réduits par un jeûne thérapeutique. (eau + repos)

Il faut également tenir compte de divers facteurs : âge, durée du jeûne, façon d'exécuter le jeûne ...

Boudreau écrit qu'un jeûne d'une semaine chez une jeune personne (ex: 20 ans), équivaudrait à un jeûne de trois semaines chez une personne plus âgée (ex : 60 ans).  C'est donc dire que plus nous sommes jeunes, plus les chances de succès sont présentes et avec plus de rapidité.  Dans ton cas, on peut penser qu'un jeûne de deux ou trois semaines devrait donner de bons résultats à tous les niveaux.

Il faut donc laisser agir l'organisme qui le fera avec compétence et sagesse comme l'écrit Rocan.  

Boudreau écrit :
"Puisque le jeûne stimule la régénération de tout l'organisme, la plupart des problèmes de santé, pris en charge avant qu'ils ne soient irréversibles, peuvent se résoudre. N'oublions pas que la capacité de régénération de l'organisme est fabuleuse et que des personnes qui se croyaient atteintes à jamais de problèmes pathologiques ont reconquis une pleine santé en jeûnant."

Si nous voulons que le jeûne agisse de façon maximale, le repos s'impose. Lire attentivement le lien suivant :
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t164-que-fait-on-durant-le-jeune-2

Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Jeu 4 Sep 2014 - 16:52

Echec total pour moi! J'ai abandonné! Mon Dieu ce que c'est dur le pire pour moi à été le fait de resté bloqué chez moi comme en prison sans prendre l'air
l'impression d'être dans une déprime profonde de manqué de tout!

Les oublis, je m elève je ne sais plus pourquoi, j'appel quelqu'un je ne sais plus pourquoi, une conversation trop longue je ne peux plus suivre

Cette obssesion bizzare que j'avais de l'autolyse, sur qu'elle en commencait pas ..

J'ai recommencé à mangé je pète la forme! Mon Dieu je suis redevenue heureuse !!

Du coup j'ai l'impression que je peux re tenté de jeûner !!

Luc tu me tue quand tu me dis 2 semaine de jeûne pour ce que j'ai !!!!

Mon Dieu !!

Je vais jeûner 1 à 2 jour par semaine et ne mangé que le soir légèrement pour l'instant! J'avais vraiment le sentiment d'être dans un trou noir de passé à coté de ma vie,

J'ai failli annuler un séminaire très important pour moi, mais sur le moment sa me paraissait plausible ..

Il faut être fort pour jeûner, c'est au delà de ce que je pensais, le pire n'est vraiment pas la faim !!

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Luc le Jeu 4 Sep 2014 - 19:17


Un jeûne n'est jamais un échec, peu importe sa longueur.

Même si tu n'as jeûné que deux ou trois jours c'est déjà très bien. Bravo!

Tu fais partie des gens pour qui jeûner est difficile, un bon pourcentage de ceux qui jeûnent ressentent de tels malaises. En exemple, je peux donner le cas de mon épouse qui doit avoir une douzaine de jeûnes à son actif dont presque chaque jeûne fut difficile sauf le troisième ou quatrième alors qu'elle avait 27 ans et jeûna 22 jours. Les précédents et les suivants furent tous très difficiles, certains ne durèrent que 3 ou 4 jours : importante fatigue, nausées, vomissements lors des premiers jeûnes, maux de dos ... etc. cela lui a pris beaucoup de courage et de détermination. Son prochain jeûne se déroulera en octobre ou novembre prochain ... elle espère qu'il sera plus facile que les précédents, mais ça en vaut le coût.

Peut-être que le prochain sera plus facile, surtout s'il n'est pas trop éloigné de celui-ci car le travail de nettoyage se poursuivra là où il s'est arrêté.

Bravo encore!

Au plaisir de te lire!



Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Jeu 4 Sep 2014 - 19:30

Merci Lumière pour ton soutien !

J'ai l'impression que le jeûne ne détoxifie pas seulement les cellules du corps mais s'attaque aussi à la psychologie, à l'âme je ne sais pas ...

Je ne m'attendais pas à de tel troubles intérieurs mentaux ..

J'ai du mal à me réalimenté, à chaque fois que je mange c'est plus ou moins bon sur le moment et après je suis un peu dégoutée c'est bizarre non ?

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Luc le Jeu 4 Sep 2014 - 19:59

L'organisme est un tout.  On ne peut dissocier le psychisme du physique et le jeûne joue autant sur le mental que sur le physique.  Shelton écrit :
"Tous les pouvoirs essentiellement mentaux de l'homme s'améliorent pendant le jeûne. La capacité de raisonner est augmentée. La mémoire est améliorée. L'attention et l'association sont stimullées. Les forces soi-disant spirituelles de l'homme- l'intuition, la sympathie, l'amour, etc ... - sont toutes augmentées. Une véritable régénération s'opère sur toutes les qualités intellectuelles et émotionnelles de l'homme. A aucun autre moment, les activités essentiellement intellectuelles et esthétiques ne peuvent être aussi brillamment poursuivies que pendant le jeûne."

Boudreau écrit :
Le jeûne représente donc un formidable voyage intérieur, car il remue des forces psychiques et mentales qui étaient freinées; cette restructuration psychique produit des effets qui se répercutent au-delà du jeûne. (...)

La détoxication physique de l'organisme procure par elle-même un mieux-être psychologique. Au fur et à mesure que progresse la détoxication physiologique, l'état de l'organisme s'améliore et le jeûneur se sent de mieux en mieux. Une personne dont l'organisme est détoxiqué éprouve une profonde sensation de paix et de sérénité. Elle ne se sent plus tourmentée et inquiétée par ses maladies et ses malaises.

Enfin, si nos troubles physiologiques sont d'origine psychosomatique, la détoxication et le rééquilibre physiologiques amenés par le jeûne ainsi que l'assouplissement thérapeutique du moi qui facilite la résolution de conflits internes, procurent un effet combiné de guérison psychologique et physiologique: puisqu'il est résolu sur les plans psychologique et physique, le problème psychosomatique est définitivement éludé."

Le Dr Gerald Hüther, neurobiologiste de l’université de Göttingen a montré que chez les jeûneurs les effets de la sérotonine s’intensifient. Or, la sérotonine est un des principaux neuro-modulateurs du système nerveux central. Elle joue un rôle important dans les changements d’état émotionnel. La
pratique régulière d’un sport augmente la sécrétion naturelle de sérotonine. Tous les sportifs connaissent l’état d’exultation résultant de la pratique de leur sport préféré. De fait, la sérotonine est appelée l’hormone du bonheur. Hüther a également montré qu’au contraire, les hormones du stress – adrénaline,
cortisol… –diminuent de façon marquée. Hüther a précisé que de tels résultats s’obtiennent normalement avec des drogues comme l’ecstasy ou le LSD. (tiré du livre "Et si on s'arrêtait un peu de manger, de temps en temps" de Bernard Clavière)
Ce qu'écrivent Shelton et Boudreau est vrai mais on pourrait y mettre un bémol! Dans les faits, surtout si le jeûneur est très mal en point, toutes ces améliorations mentales peuvent se faire attendre et, si elles apparaissent, ce sera plus vers la fin du jeûne. Entre temps, le jeûneur qui souffre beaucoup en raison des assauts sporadiques et répétés de l'autolyse, n'est pas dans un état propice aux "choses de l'esprit".

Tant qu'à la reprise alimentaire, il faut y aller progressivement.  On peut commencer par des jus de fruits puis des fruits ... toujours en petite quantité espacé de quelques heures.  Si la faim n'y est pas, ne pas se forcer à manger; elle reviendra d'elle-même.

Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

3 jours quand même

Message  Rem Rem le Ven 5 Sep 2014 - 3:01

Et c'est quand même génial d'avoir fait quelque jours et d'y être re tenté,bravo bravo.
   
               Au prochain

Rem Rem
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Lun 8 Sep 2014 - 7:53

J'ai envie de reprendre un jeûne ayant eu beaucoup de mal à boire de l'eau la dernière fois
Peut-être devrais je faire un jeûne sec
Je crois que les résultats sont plus rapides avec ce type de jeûne non ?

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Lun 8 Sep 2014 - 7:54

Merci remrem !!

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Luc le Lun 8 Sep 2014 - 17:43

Dodie a écrit:J'ai envie de reprendre un jeûne ayant eu beaucoup de mal à boire de l'eau la dernière fois
Peut-être devrais je faire un jeûne sec
Je crois que les résultats sont plus rapides avec ce type de jeûne non ?

Le jeûne sec est indiqué dans certaines circonstances, dans les cas indiqués plus bas par Shelton. Il écrit :
"N’importe quel flux, écoulement, diarrhée, bronchorrhée, hydropisie ; n’importe quel écoulement de liquide dans la plèvre (membrane entourant les poumons), la péricarde (membrane entourant le cœur), le péritoine, (paroi de la cavité abdominale), ou d’eau dans le cerveau ; n’importe quel écoulement de pus provenant de n’importe quelle suppuration chronique, la polyurie et d’autres (n’importe quel désordre des liquides contenus dans le corps) sont améliorés par une abstention totale de nourriture et d’eau. Toutes les conditions catarrhales, la rhinite, l’ozène, la bronchite, la colite, la métrite, la cystite, le rhume des foins, l’asthme et d’autres conditions catarrhales disparaissent rapidement à la suite d’un jeûne."


Si nous sommes atteints de tels ennuis de santé, le jeûne sec est indiqué, autrement non. Ce type de jeûne ne devrait pas durer trop longtemps puisque l'organisme a besoin d'eau pour évacuer les déchets une fois autolysés (par les reins à titre d'exemple). D'ailleurs, la plupart des spécialistes du jeûne recommandent de boire entre un et deux litres d'eau par jour.
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t124-eau-absorption-d-eau-durant-le-jeune








Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour :D

Message  Dodie le Lun 29 Sep 2014 - 18:37

Aujourd'hui ont m'a diagnostiqué un ulcère à l'estomac !
Et j'ai du mal à mangé, même si le symptôme qui m'a fait consulté c'st une sensation de faim très profonde et douloureuse, alors que je me suis bien alimenté ..

Lorsque je mange sa va mieux un court temps .. Et après rebelotte 1 heur après à peine, avec des maux de tête assez violent et persistant surtout sans pause

Je pense à refaire un jeûne, peut être court, j'ai as trop confiance en mes capacités à jeûner mais bon ..



Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Luc le Lun 29 Sep 2014 - 21:11


En principe, le jeûne devrait améliorer la situation des gens chez qui on a diagnostiqué un ulcère à l'estomac. Néanmoins, même si Shelton n'en parle pas dans la documentation que nous possédons, chez certains, le jeûne devient presqu'impossible à se poursuivre en raison d'importantes douleurs à ce niveau.

Si dans ton cas, au bout de quelques jours de jeûne, des douleurs insupportables se présentent et ne semblent pas vouloir se calmer, il vaudrait sans doute mieux rompre le jeûne.

Une façon naturelle pour favoriser la guérison de l'ulcère gastro-duodénal est l'orme rouge* en poudre, à prendre quelques fois par jour. Il tapisse l'estomac pour le protéger. Il y a également d'autres produits naturels utilisés à cette fin.

* Orme rouge (Ulmus rubra ou Ulmus fulva). L’orme rouge est un arbre indigène de tout l’est de l’Amérique du Nord. Son liber (la partie intérieure de l’écorce) est utilisé depuis longtemps par les Amérindiens pour soigner les maux de gorge, la toux, les irritations et les ulcérations du tube digestif.
http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=ulcere-gastroduodenal-pm-approches-complementaires

Il y a différentes façons de prendre l'orme rouge. On peut diluer une c. à café dans 150 ml d'eau trois fois ou plus par jour. On peut augmenter la dose (ex: 1 c. à table) si les douleurs persistent. En diminuer les quantités et les prises lorsque ça va mieux.



Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Je craque

Message  Dodie le Mer 19 Nov 2014 - 9:49

Bonjour Luc et encore Merci pour ta patience et ton aide

Cela fait 3 jours que je ne m’alimente plus, et ce même pas dans l'idée de retenter un jeûne un simple choc narcissique ont m'a diagnostiqué plusieurs dents à dévitalisé et couronner ce qui d'une va me revenir très cher

Et de 2 me déchire le coeur ..! Mes dents sont très blanche très alignées d'aspect exterieur mais en fait ..

Je suis si mal parce que je suis affligée par toutes ces maladies qui me tombent dessus à mon âge mais bon pas la peine de revenir dessus ..

Du coup je me dis au temps continuer et jeûner pour de bon

Est ce que cela peut sauver mes dents ?

Je suis actuellement sous antibiotique amoxiciline le dentiste m'a dit de prendre vite ma décision sur ce que je voulais faire ..

Je veux à tout prix sauver mes dents, je suis prête à beaucoup pour sa !!

Merci de votre aide




Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Luc le Mer 19 Nov 2014 - 20:29


Bon retour sur le forum!

Il est vrai que tu as beaucoup de problèmes de santé, particulièrement pour une personne de ton âge.

Concernant tes dents, je ne peux malheureusement rien dire de plus que ce que Shelton écrit sur le lien suivant:

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t165-dents-et-jeune

À toi de prendre la décision.

Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Mer 19 Nov 2014 - 20:49

Je vais me fier à cette phrase inspirante " Au contraire si vous avez des caries, un jeûne prolongé va l'arrêter et vos dents finiront comme votre peau en trés bon état,"

Et me dire que la logique du jeûne s'applique à tout le corps !

Les caries c'est tellement répandu mais pas trop d'infos,

Moi de mon coté j'ai mes radio dentaires actuel, j'hésite à avaler quelques chose quand je prend l'antibiotique commence à brûler mon estomac .. et comme ce n'est que 7 jours

J'ai une ordonace d'avance pour faire une autre radio dentaire je la ferais à 14 jours de jeûne si j'y arrive mais je veux tellement pas perdre mes dents pour moi c'est comme perdre un doigt !

Je sent bien que cette fois c'est la bonne !

A très bientôt !

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Mer 26 Nov 2014 - 19:38

Jusqu’à présent, soigner une carie consistait à extraire la partie « pourrie » de la dent à l’aide d’une infâme fraise, puis à combler le trou grâce à un amalgame dentaire ou de la résine. C’est le fameux plombage, loin d’être esthétique et dont la possible toxicité a longtemps fait débat. Pour couronner le tout, ce bricolage n’est souvent que provisoire et lorsque le plombage saute, il faut retourner chez le dentiste illico afin de refaire soigner la dent. Bref, il restait pas mal de progrès à faire pour trouver une solution plus pérenne et, si possible, moins douloureuse.

C’est en partant de ce constat que les chercheurs ont découvert qu’il était possible d’aider la dent à se recalcifier elle-même. Une opération baptisée EAER (Electrically Accelerated and Enhanced Remineralisation) composée de deux étapes. Tout d’abord, le dentiste nettoie l’émail puis il envoie dans la dent un léger courant électrique totalement indolore qui facilite le passage des minéraux comme le calcium et le phosphore vers la partie lésée. La dent s’auto-répare naturellement, sans laisser la moindre trace et, à priori, sans danger.

Selon le Pr Nigel Pitts de l’institut dentaire du King’s College, ce processus devrait être disponible dans les cabinets d’ici trois ans. » Non seulement notre méthode est moins douloureuse pour le patient et moins agressive pour la dent mais en plus elle ne devrait pas coûter plus cher que les traitements actuels « , précise-t-il.

Pas de douleur, plus de plombage et pas plus d’argent à débourser ? Franchement, pouvait-on rêver mieux ?

Source : The Guardian

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Mer 26 Nov 2014 - 19:51

Sa me rassure sur ce que pourra donc faire mon jeûne, Si un laser peut le faire!

J'ai besoin de me rassurer d'autant plus que je ne trouve pas de témoignage sur les dents qui ce régénèrent! Alors je cherche aux niveau des infections ou des os pour que sa ce rapproche! L^O^L

J'en suis à mon deuxième jour vu que j'ai préféré finir ma prescription antibiotique ! M'enfin presque il me restait 1 jour mais j'en pouvais plus de repousser le jeûne ^^
Sans la "déprime" c'est plus dur de ne pas s'alimenter les premier jours il faut lutter de ces forces,
La méditation m'aide beaucoup !

Je suis préparée psychiquement, sa à été très dur sur ce plan là le 3ème jour pour moi un sentiment de misère général très intense, donc cette fois ci je suis parée !


Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Chicore le Jeu 27 Nov 2014 - 6:57

l'hyper-calcification c'est possible même sans le courant électrique.

Il m'est arrivé une fois, que la dentiste sommairement nettoie ma dent, qui était fort attaquée, puis pose un pansement et me donne rdv un mois plus tard pour la suite (a priori besoin dévitalisation requise). AU rdv suivant, la dentiste m'a dit que ma dent s’était hyper-calcifiée. Je n'ai pas échappé au plombage, mais la dentiste a pu terminer le nettoyage sans dévitaliser.

Dodie a écrit:Jusqu’à présent, soigner une carie consistait à extraire la partie « pourrie » de la dent à l’aide d’une infâme fraise, puis à combler le trou grâce à un amalgame dentaire ou de la résine. C’est le fameux plombage, loin d’être esthétique et dont la possible toxicité a longtemps fait débat. Pour couronner le tout, ce bricolage n’est souvent que provisoire et lorsque le plombage saute, il faut retourner chez le dentiste illico afin de refaire soigner la dent. Bref, il restait pas mal de progrès à faire pour trouver une solution plus pérenne et, si possible, moins douloureuse.

C’est en partant de ce constat que les chercheurs ont découvert qu’il était possible d’aider la dent à se recalcifier elle-même. Une opération baptisée EAER (Electrically Accelerated and Enhanced Remineralisation) composée de deux étapes. Tout d’abord, le dentiste nettoie l’émail puis il envoie dans la dent un léger courant électrique totalement indolore qui facilite le passage des minéraux comme le calcium et le phosphore vers la partie lésée. La dent s’auto-répare naturellement, sans laisser la moindre trace et, à priori, sans danger.

Selon le Pr Nigel Pitts de l’institut dentaire du King’s College, ce processus devrait être disponible dans les cabinets d’ici trois ans. » Non seulement notre méthode est moins douloureuse pour le patient et moins agressive pour la dent mais en plus elle ne devrait pas coûter plus cher que les traitements actuels « , précise-t-il.

Pas de douleur, plus de plombage et pas plus d’argent à débourser ? Franchement, pouvait-on rêver mieux ?

Source : The Guardian

Chicore

Messages : 65
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 46
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Jeu 27 Nov 2014 - 16:51

Merci Chicore pour ta réponse !

Aujourd'hui 3ème jour le réveil fût difficile l'impression d'être malade mais pourtant je ne vois pas concrètement des signes d'autolyse, ma langue est légèrement chargée
j'ai mal nul part et là en cette fin de soirée je vais très bien!
Mais sa c'est grâce à un soin énergétique que j'ai reçu à 18H qui m'a beaucoup aidé!

Je suis passé de l'état fond du trou physique à regain d'énergie très concret !

Dommage qu'avant de recevoir ce soin j 'avais tellement de nausée que j'ai mangé un petit carré de chocolat que j'ai laissé fondre un maximum dans ma bouche
Pour éviter d'avoir à relancé les intestins

S'a m'a légèrement aidée je ne voulais pas en prendre plus, juste le minimum pour juste abaissé la nausée sans forcément la supprimer totalement !

Je m'en veut un peu maintenant j'espère ne pas avoir nuit à l'autolyse!

Je passe mes journée allongée dans mon lit ou le canapé j'ai du mal avec les écran téléphone, TV,ordi je cherche la noirceur j'ai soit les mains sur les yeux sois je me met dans le noir complet

Du coup je fait ma balade la nuit, j'ai plus d'énergie la nuit !

J'ai l'impression que sa va être plus facile maintenant ! Sa ce voit que j'ai pas écrit ce message ce matin !! L^o^L

L'eau du robinet c'est une infection! Tout mon corps me le dit! J'avais pas la force d'aller au supermarché mais là j'irais demain si je continue à me sentir aussi bien !
J'opterais pour la Mont roucou

Demain 4ème jour j'espère avoir des signes de détoxification plus évident !

Niveau faim nourriture sa n'a pas été si dur, pas comme la première tentative, la faim est très localisée au niveau du ventre mais comme sans rapport avec le besoin de manger

Mon imagination n'a pas de limites! J'invente toutes sortes de futur bon plats que je ferais déguster aux miens!
Sans que sa me frustre !! C'est bizarre !

<3

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Luc le Jeu 27 Nov 2014 - 17:31


Intéressantes ces informations sur les dents, je ne connaissais pas.





Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Dents, reminéralisation régénération

Message  Dodie le Jeu 27 Nov 2014 - 18:06

Ces vidéos sont très faciel à regarder concis et précis il affirme très clairement que le corps ce régénère sans doute, si ont lui apporte ceux dont il a besoin !

Il affirme aussi dans plusieurs de ces vidéos que les dents ce régénère, l'émail ce reconstruit pour tout un chacun si ont arrête les déséquilibre qu'ont apporte les minéraux nécessaire le calcium ..



J'aimerais jêuner 14 à 21 jours à l'eau uniquement puis passer aux jus de légumes, reminéaliser et alcaniser à fond mon organisme !




Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Jeu 27 Nov 2014 - 18:20

LUC que pense tu de sa, je viens de le lire sur le forum :

[Pour hâter la désintoxication et prolonger donc le jeûne, 'prenez 3 feuilles de laitue non lavées, deux fois par jour, midi et soir' ordonna Mosséri.

Je pris donc ces feuilles de laitue qui sont très riches en sels minéraux basiques. Le résultat fut immédiat. En effet, deux jours plus tard, la douleur dans mon sein augmenta et ma température s'éleva à 37,5 oC. Ce sont d'excellents signes, me dit Mosséri.] http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t163-cas-de-retablissements-par-le-jeune

témoignage "ma tumeur au sein"

Etant donné que son jeûne avait ralentit vu que moins de minéraux , hors moi j'ai tous les symptômes de déminéralisation de l'organisme

Vergetures,dents carriée,articulation sensibles et bruyantes

Pensez-vous que je devrais en prendre maintenant ?

Je préférerais attendre au moins 7 jours, ou de sentir que l'autolyse est en bien en branle avant d'avaler quelques choses non ?

Merci de tes précieux conseils !


Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum