Jeûne à 23 ans

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Jeu 21 Aoû 2014 - 10:48

Bonjour !

Je m'appel Dodie et je vous remercie pour cet excellent forum !

Je suis obsédée par le jeûne thérapeutique de façon très intense depuis quelques semaines!

J'ai déjà tenté cette expérience très peu concluante n'ayant pas tenu plus de 2 jours .. Il y a de cela plusieurs années!

Mais ma santé est de plus en plus défaillante et pitoyable, moi qui avais une réputation de "jamais malade" !

Je suis atteinte en ce moment d'une thrombose veineuse profonde de la jambe gauche, supposé par mon dernier voyage en avion de seulement 1H30! ! (Paris/Corse)

Pas d'antécédent flagrant dans ma famille, cette affection m'a fait rencontrer bon nombre de praticien de santé toujours aussi étonnée que je puisse faire une phlébite à mon age !

Mais ma galère à commencé avec des mycoses vaginales très très invalidantes de plus en plus difficile à faire disparaître s'en est suivi une sécheresse vaginal iritation qui me suit toujours malgré un lourd traitement au fluconazole par voie oral pendant 6 mois qui m'a libérée symptomatiquement ..

Ensuite j'ai commencé à entrer dans le cercle des allergique de saisons, Mais alors bien comme il faut! C'est comme si j'étais atteinte de H1N1 tous les étés !

Sans compter mes articulations qui ce fragilise tendance à ce déboiter

Exétéra

Je suis actuellement sous anti coagulant par injection deux fois par jour en effet secondaire de ce traitement j'ai besoin d'un apport énergétique quasi permanent, je ne fais que de mangé et plus je mange plus je pense à un jeûne ..

Mais je ne peux jeûné pendant ce traitement assez lourd prescrit pour 3 semaines intensif puis un relais oral de 6 mois ..

Ce que je comptais faire, après avoir consulté ma phlébologue quand mes symptômes auront disparue qu'il me restera le traitement d'entretien oral

Je le suspendrais et entamerais mon jeûne, je prendrais soin de dabord effectué une bonne descente alimentaire avant, parce que là vraiment je me goinfre en permanence, sinon je m'écroule!

J'aimerais tenir entre 15 ET 21 jours vraiment pas moins, parce que je me sent vraiment déperrire je sent ma santé qui me file entre les doigts qui ce dégénère petit bouts par petit bouts ...

J'aurais vraiment aimé faire ce jeûne loin de chez moi, les cures de jeûne sont vraiment une arnaque niveau tarifs c'est pitoyable et marrant à la fois ..

Des fois je pense à me prendre un petit billet et allé pas très loin en France dans un lieu un peu paumé pour 2/3 semaines mais je ne me rend pas compte d'à combien sa me reviendrais ?

Si vous pouviez peut être m'aidé la dessus ?

En vous remerciant d'avance pour l'échange et le soutien

Dodie







Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Jeu 21 Aoû 2014 - 14:48

Et le charbon végétal c'est conseillé je voulais en consommé pendant et avant mon jeûne ??

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Luc le Jeu 21 Aoû 2014 - 14:54

Bienvenue sur le forum!

Compte-tenu de ta situation actuelle, traitement aux anticoagulants, il vaut mieux remettre à plus tard le jeûne, une fois que le ou les caillots seront disparus.

Malheureusement, lorsque nous sommes dans l'angrenage médicamenteux pour atténuer et/ou faire disparaître divers symptômes invalidants, l'organisme continue de s'intoxiquer. Le jeûne est la solution idéale pour faire disparaître l'état toxémique, et par le fait même, une foule d'ennuis de santé reliés à cette toxémie. Si nous ajoutons à cela, une alimentation déficiente quotidienne, nous ne faisons qu'empirer la situation.

Le docteur en médecine Viviane Vetrano écrit :

"Les bébés naissent avec une tolérance très faible aux poisons. Bien que la mère fume, prenne du café, du thé, de l'alcool, du chocolat et d'autres excitants, le sang et les tissus du bébé sont relativement purs. Le placenta ne forme qu'une barrière légère et les poisons affectent le foetus, mais le nouvel organisme arrive à se libérer des toxines, car ses tissus jeunes possèdent une vitalité renouvelée. Malheureusement, les bébés naissent dans un monde antibiologique qui les assujettit à un milieu malsain et qui les initie à toutes les habitudes dévitalisantes ... Le mode de vie courant produit aussitôt chez eux un état de toxémie et l'enfant fait son premier rhume ou tout autre crise d'élimination.

Après l'assaut continu des poisons exogènes et endogènes, le bébé apprend à tolérer de plus en plus les matières toxiques. Il développe moins de rhumes et de grippes.

Quand les déchets métaboliques ne dépassent pas la limite normale du corps, ils sont d'habitude utiles. En effet, ces déchets se retrouvent dans le sang tout le temps et servent d'importantes fonctions physiologiques. C'est seulement quand ils sont en excès qu'il y a ennuis. Alors, c'est lorsque ces matières toxiques s'accumulent au-delà de la tolérance qu'on déclencche une crise d'élimination sous une forme ou une autre. Cela ne veut pas dire qu'aucun mal n'accompagne ce fardeau de matériaux toxiques dans le corps. Vivre dans un état toxique, c'est être empoisonné chroniquement. Les tissus dans tout le corps sont endommagés et parfois irréversiblement. (...)
Pour lire la suite : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t77-toxemie-la-vue-par-v-vetrano-md

Au plaisir de te lire!





Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Jeu 21 Aoû 2014 - 14:59

Je comptais effectivement attendre que cliniquements mes cailloux se résorbes !

Mais finalement pourquoi un jeûne ne les résorberait de lui même ??

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Luc le Jeu 21 Aoû 2014 - 15:11

Dodie a écrit:Je comptais effectivement attendre que cliniquements mes cailloux se résorbes !

Mais finalement pourquoi un jeûne ne les résorberait de lui même ??

En effet, selon l'avis de la biologiste Nicole Boudreau, spécialiste du jeûne, le jeûne peut résoudre ces ennuis de santé.  Cependant, pour ne pas prendre de risques inutiles, le jeûne pourrait être entrepris suite au traitement intensif, donc dans quelques semaines.

Boudreau écrit concernant les bienfaits du jeûne :

"Puisque le jeûne stimule la régénération de tout l'organisme, la plupart des problèmes de santé, pris en charge avant qu'ils ne soient irréversibles, peuvent se résoudre. N'oublions pas que la capacité de régénération de l'organisme est fabuleuse et que des personnes qui se croyaient atteintes à jamais de problèmes pathologiques ont reconquis une pleine santé en jeûnant." (Boudreau)

Sans être exhaustive, voici une liste des principaux dérèglements que le jeûne améliore:

l'obésité et les problèmes qui y sont associés; taux élevé de cholestérol ou de triglycérides, diabète précoce, foie gras;

les problèmes glandulaires (les glandes se régénèrent facilement); hypothyroïdie, problèmes liés au système de reproduction (règles douloureuses, irrégulières), au foie (qui est une glande), aux surrénales, aux parathyroïdes (qui régularisent, entre autres, le calcium sanguin) et au pancréas;

les troubles digestifs: constipation, diverticules, ulcérations diverses, cristallisations;

Les problèmes circulatoires: artériosclérose, hypertension, prévention des caillots, varices, problèmes liés à la circulation veineuse, migraines, frilosité;

les problèmes sanguins: anémie, polyglobulie (excès de globules rouges), déséquilibres divers de la formule sanguine;

la dégénérescence de l'appareil locomoteur: arthrite, rhumatisme, myosites, arthrose, ostéoporose;

les problèmes liés au système de défense: faiblesse immunitaire, allergies, maladies des ganglions, arthirite rhumatoïde, infections bactériennes récurentes;

les maladies virales: mononucléose, grippes, bronchites, laryngites, vaginites;

les maladies de la peau: acné, eczéma, séborrhée, hyperacidité;

les maladies du système nerveux; insomnie, irritabilité, maladies dégénératives au stade précoce (sclérose en plaques), épuisement;

les problèmes du métabolisme des tissus: kystes, tumeurs bénignes, fibromes, inflammations, cancers précoces.

Lorsque les pathologies sont causées par la toxémie (alimentation, surmenage, mauvaises habitudes de vie ...) le corps peut se régénérer par le jeûne. Cependant, si nous sommes affectés par une maladie génétique, le jeûne n'y peut rien.

Précisons cependant qu'on peut prévenir une faiblesse héréditaire par le jeûne. Une faiblesse héréditaire n'est pas inéluctable; elle se manifeste dans un organe ou un tissu moins résistant, qui se dérègle en premier lorsque l'organise atteint un certain degré de toxémie. En évitant ce seuil de toxémie pathoghène, on évite la manifestation de la faiblesse héréditaire. Un mode de vie sain et des jeûnes de régénération périodiques nous permettront de vivre aussi longtemps que notre ancêtre le plus endurant.
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t24-bienfaits-et-contre-indications-au-jeune-boudreau


Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Luc le Jeu 21 Aoû 2014 - 15:28

Dodie a écrit:
J'aurais vraiment aimé faire ce jeûne loin de chez moi, les cures de jeûne sont vraiment une arnaque niveau tarifs c'est pitoyable et marrant à la fois ..

Des fois je pense à me prendre un petit billet et allé pas très loin en France dans un lieu un peu paumé pour 2/3 semaines mais je ne me rend pas compte d'à combien sa me reviendrais ?

Si vous pouviez peut être m'aidé la dessus ?

En effet, trouver une maison de jeûne où le jeûne intégral (Shelton) est supervisé n'est pas facile, surtout à des coûts abordables.  

Il y en a tout de même quelques-unes qui le font à des coûts acceptables.  Il y a la maison de jeûne de Raphaël Perez et celle d'Eric Gandon.  Dans le cas d'Eric Gandon, il faudrait spécifier que tu voudrais que ton jeûne soit exécuté uniquement à l'eau et au repos.

Raphaël Perez

Pharmacien, Nutritionniste, Hygiéniste (hyigène de vie) Consultation sur rendez-vous à Lyon (Rhone) et Saint Jean de Maurienne (Savoie) et à distance par téléphone ou visiophone (skype)Tél : 06-29-39-51-00 Mail : raphperez@free.fr

http://www.hygienenaturelle-alimentation.com/article-stage-de-detoxination-jeune---dietes---cure-hygieniste-en-region-lyonnaise-rhone-alpes-100773289.html


Site où le jeûne à l'eau est proposé :

http://www.osenvol.fr/default.html

Eric Gandon, naturopathe

Dans le cas d'Eric Gandon, j'ignore ses tarifs.  En ce qui concerne Raphaël Perez, c'était récemment 640 Euros pour deux semaines.

Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Jeu 21 Aoû 2014 - 17:24

oOh! Merci beaucoup pour le temps que vous m'avez consacré !  

J'ai vu qu'il guérissait des vaginites! J'espère qu'il aide à réguler "le système hormonale" Je crois que c'est à cause de cela que j'ai ces sécheresse irritation ...


En fait sa ne m'interesse plus du tout de faire ma cure de jeûne dans un centre avec un suivi, je veux le faire seule tranquille avec mon âme mes méditations ..
Sa reste dans tous les cas vraiment cher !

l'idéal serait quand même dans un lieu loin de chez moi pour l'engagement le symbolisme la retraite et aussi les marches à l'air libre !  

Dans une petite chambre d’hôtel je ne sais pas ..

Mais bon, je pense que sa va ce faire chez moi !

J'ai chez moi du charbon végétal en poudre que je ne peux pas prendre pour l'instant vu mon traitement,

J'ai lu sur un autre forum qu'il n'était pas conseillé de le prendre pendant le jeûne étant donné qu'ont absorbe pas de nourriture il ne pourrais être évacué et stagné dans l'estomac, mais ayant parcourue ce forum, j'ai compris que cette notion d'élimination était infondé!

Du coup que pensez vous de la prise de ce détoxifiant pendant le jeûne ?

Merci encore!

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Luc le Jeu 21 Aoû 2014 - 18:33


Comme tu l'as sans doute lu sur les bienfaits du jeûne écrit par Boudreau plus haut, les glandes se régénèrent facilement durant le jeûne.

les problèmes glandulaires (les glandes se régénèrent facilement); hypothyroïdie, problèmes liés au système de reproduction (règles douloureuses, irrégulières), au foie (qui est une glande), aux surrénales, aux parathyroïdes (qui régularisent, entre autres, le calcium sanguin) et au pancréas;

Un jeûne à la maison peut toujours se faire. Cependant, il faut que les conditions soient réunies afin qu'il soit un succès; ambiance, pas de stress ... chose plus difficile si nous jeûnons en présence de gens qui ne connaisse rien au jûne et pire, qui sont bien souvent contre. Sur le présent site, la plupart des jeûnes des participants ont été effectués à la maison. Néanmoins, il est préférable que quelqu'un nous accompagne, surtout si le jeûne est difficile comme c'est le cas chez certains où une importante fatigue est présente.

Concernant les coûts dans les centres spécialisés, certains coûtent une fortune, 2000 et 3000 Euros pour deux semaines. Ce sont des hôtels grand luxe finalement avec des services spécialisés en présence de médecins et autres professionnels de la santé.

Durant le jeûne thérapeutique, rien d'autre que de l'eau ne doit être absorbé. Pas de médicaments, pas de supplément, pas de vitamine, pas de minéraux ... Il arrive cependant, pour diminuer un peu l'autolyse si elle devient trop forte qu'on prenne un peu de jus de fruits afin de la diminuer.
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t164-que-fait-on-durant-le-jeune-2







Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Lun 25 Aoû 2014 - 9:43

Rendez-Vous aujourd'hui avec la phlébologue plus de traces de caillots !!

J'ai une douleur qui persiste et toujours le risque de récidive !! Trop contente je pourrais bientôt débuter mon jeûne, je vais aller faire mes courses pour ma descente alimentaire!

J'ai envie de faire une semaine à la tomate et à l'ail sans viande, j'aime tellement sa ^^

Je n'ai toujours pas repris la cigarette, même si quand je sort de chez moi confronté à la socitété et mes habitudes c'est duuurrrrr !

J'ai besoin de listé tous mes petits désagréments qui m’emmène à mon jeûne thérapeutique:


- Ma thrombose Veineuse Profonde à 23 ans !! Sans antécédent génétique jambe gauche
- Ma sécheresse vaginal constante
- Mycose "généralisé" (vagin,pieds) et dernièrement sous les seins aussi !!
- Maladie d'Osgood-Schlatter qui me laisse une boule sur le genou gauche et des articulation qui ont tendance à ce déboitter trop facilement et des fois très douloureusement
-Allergies de saison depuis 3 étés maintenant
-Oreille droite qui grésille

Autant pour moi !


Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Luc le Lun 25 Aoû 2014 - 20:42


Heureux d'apprendre que le caillots s'est éliminé et que tu n'as pas recommencé à fumer ... Bravo!

Tant qu'à tes divers ennuis, il faut comprendre que le jeûne agit globalement et que l'organimsme devrait les régler, selon ses priorités. Pour se faire, le jeûne doit être thérapeutique : exécuté à l'eau et au repos afin que les énergies soient canalisées pour l'auto-guérison comme tu as pu le lire sur un des liens précédents.
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t164-que-fait-on-durant-le-jeune-2

Bonne continuité!






Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Luc le Mar 26 Aoû 2014 - 12:07

"Le corps en jeûne se livre donc à une vaste opération de rénovation afin d'extraire de ses structures usées et endommagées des substrats qu'il recyclera pour s'en nourrir.

Outre la stimulation de l'autolyse des tissus, le jeûne accélère le nettroyage des vaisseaux, des cellules et du milieu dans lequel elles baignent (le milieu interstitiel). Les mauvais gras, les déchets chimiques, les cristaux d'acide urique et les résidus du travail des cellules qu'entraine le surmanage sont digérés par les cellules en recherche de nutriments, et recyclés. Les toxines non recyclables sont simplement neutralisées, puis éliminées." (Boudreau)

Pour lire la suite : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t273-autoguerison-le-corps-se-guerit-lui-meme-boudreau

Tiré du livre "Jeûner pour sa santé"

Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Mar 26 Aoû 2014 - 20:21

Est ce que le jeûne régénère la peau au point d'atténuer les vergetures ?? (Question de filles ^^)

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Luc le Mar 26 Aoû 2014 - 21:42

Dodie a écrit:Est ce que le jeûne régénère la peau au point d'atténuer les vergetures ?? (Question de filles ^^)

Pour les vergetures, mon épouse qui, en raison de ses cinq accouchements a vu apparaître ces marques les a toujours, même si elle a fait plusieurs jeûnes (courts et longs). Cependant, elle ne sait pas si ce sont les jeûnes, mais ces vergetures ont changé de couleur et sont maintenant peu visibles.




Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Lun 1 Sep 2014 - 17:39

Bonjour !!

Je commence demain mon jeûne!!! Je suis heureuse de ma lancer mais je commence aussi à flipper! J'ai peur d'abandonner j'ai peur de la crise d'acidose, j'ai peur de la déceptio quand je vais perdre tous mes résultats durement gagné à la salle de muscu !!!!!

D'ailleurs en parlant musculation, je compte après mon jeûne viser un niveau de compétion

J'aurais donc besoin d'une certaine reprise alimentaire riche en protéine et en complément

Que pensez vous de ce régime ci? :

http://www.lifebodybuilding.com/regime-cetogene-musculation/


Ont y parle de régime cétogène et sa me rappel quelque chose ...

Merciiiiii

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  zeroudoudou le Lun 1 Sep 2014 - 17:47

Dodie, si tu t'intéresses à l'alimentation et au sport je te conseille ce témoignage : https://www.youtube.com/watch?v=bGmzPLHlUAM
il y a un tas de sportifs vegan, par exemple Frank Medrano : https://www.youtube.com/watch?v=RFPsvF3UOdo
pour le sport d'endurance il y a Rich Roll, Brendan Brazier, Ruth Heidrich...
pour la muscu à proprement parler un type comme Karl Ess : https://www.youtube.com/user/fitnessforlifetv/videos

zeroudoudou

Messages : 146
Date d'inscription : 12/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Luc le Lun 1 Sep 2014 - 21:38

Dodie a écrit:
Je commence demain mon jeûne!!! Je suis heureuse de ma lancer mais je commence aussi à flipper! J'ai peur d'abandonner j'ai peur de la crise d'acidose, j'ai peur de la déceptio quand je vais perdre tous mes résultats durement gagné à la salle de muscu !!!!!  

D'ailleurs en parlant musculation, je compte après mon jeûne viser un niveau de compétion

J'aurais donc besoin d'une certaine reprise alimentaire riche en protéine et en complément

Que pensez vous de ce régime ci? :

http://www.lifebodybuilding.com/regime-cetogene-musculation/

Ont y parle de régime cétogène et sa me rappel quelque chose ...

À propos de la perte musculaire durant le jeûne, la biologiste Boudreau écrit : "Lors de la réalimentation, on assiste à une formidable reprise de l'activité des muscles, qui se régénèrent et se renflouent complètement."
Pour lire l'article complet : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t94-musculature-et-jeune

Au départ, avant de penser compétition et performance, il faut que ton corps se rétablisse complètement par le jeûne, suivi d'une alimentation très progressive ainsi qu'une activité physique également progressive.

J'ai regardé rapidement le régime proposé sur le lien et, même si je ne suis pas nutritionniste ni diététiste, il m'est difficile de penser que ce soit équilibré.  Je ne crois pas non plus que ces culturistes qui, en apparence semblent, avec leur corps d'athlète, en bonne  santé le soit autant qu'on le pense. (ce n'est que mon opinion).

Le mode de vie après le jeûne doit être équilibré, sans excès prolongé.  Shelton écrit :

« Le jeûne est une chose vaine, dit Tilden, si le malade retourne à ses anciennes habitudes. Ceci est vrai de la convalescence en général. » Les résultats du jeûne seront plus ou moins temporaires, à moins qu’on ne suive un mode de vie correct par la suite. Le jeûne ne rend pas l’individu « imperméable » à la maladie. Il est essentiel de vivre de façon orthobionomique, si l’on désire se maintenir en bonne santé. (…)

Le jeûne n’est qu’un moyen en vu d’atteindre un but; c’est un processus de nettoyage et un repos physiologique qui préparent l’organisme à un mode de vie correcte par la suite. Il est par conséquent nécessaire que le travail commencé par le jeûne soit continué et complété après le jeûne.

Pourquoi jeûner si l’on doit ensuite être plus glouton que jamais?

Si nous voulons continuer à nous porter bien après un jeûne, un bon régime, un exercice approprié et suffisant, une certaine quantité de soleil, d’air pur, de repos mental et physique, et une absence complète d’habitudes dévitalisantes, sont essentiels. La durée des résultats bienfaisants du jeûne dépend du mode de vie après le jeûne. (...)

Le jeûne ne rend pas quelqu’un invulnérable à l’épreuve de la maladie. Si une certaine façon de vivre et de manger rend une personne malade une fois, elle peut la rendre mille fois malade si la façon de vivre n’est pas changée. Quand un homme s’est rétabli par le jeûne, et s’il recommence à se suralimenter et à mal manger, à s’adonner aux abus … il va à nouveau préparer son corps pour la maladie. Que ce soit la même cause, ou que c’en soit une autre, il développera certainement une « maladie » sous une forme quelconque, s’il ne vit pas correctement après que son organisme aura été épuré. Mais s’il vit comme il devrait le faire, il peut être certain que ses ennuis ne se reproduiront pas. Une fois que sa maladie a été « guérie » par des moyens naturels, une personne ne pourra plus avoir de maladie sans qu’elle l’ait édifiée entièrement encore une fois.
De son côté, Boudreau écrit :
Après le jeûne, on est bien détoxiqué et on veut le rester. On peut prolonger cet état de bien-être en adoptant des habitudes saines et simples qui relèvent du 'gros bon sens'. Ces habitudes qui génèrent et préservent la santé constituent l'hygiène naturelle, un mode de vie adapté aux besoins profonds de l'organisme :

- alimentation saine
- réhabilitation des végétaux
- attention aux quantités
- sommeil suffisant toutes les nuits
- exercices stimulants et non violents
- éviter le surmanage

La manière de manger est tout aussi importante que le contenu de nos assiettes: manger trop vite, c'est bouffer du stress. Manger sans mastiquer complique notre digestion, car les enzymes n'ont pas de prise sur les aliments non triturés. Et puis notre estomac n'a pas de dents!

Se gaver et manger plus que la vraie faim produt des troubles digestifs. Quand on sort de table la panse distendue et lourde, on soumet son corps à une grande fatigue métabolique: la seule sensation de lourdeur nous indique que notre coprs est en difficulté et qu'il est débordé par la quantité d'aliments ingurgitée.

Manger avec modération est un plaisir qu'il est important d'associer à un climant de détente. En état d'intense excitation, nous ne disposons pas des énergies nerveuses propices à la digestion

Peut-être trouves-tu que nous ne sommes pas très encourageants, mais ce sont les avis de deux biologistes en biologie humaine, qui connaissent bien le fonctionnement de l'organisme.

Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Lun 1 Sep 2014 - 21:52

zeroudoudou a écrit:Dodie, si tu t'intéresses à l'alimentation et au sport je te conseille ce témoignage : https://www.youtube.com/watch?v=bGmzPLHlUAM
il y a un tas de sportifs vegan, par exemple Frank Medrano : https://www.youtube.com/watch?v=RFPsvF3UOdo
pour le sport d'endurance il y a Rich Roll, Brendan Brazier, Ruth Heidrich...
pour la muscu à proprement parler un type comme Karl Ess : https://www.youtube.com/user/fitnessforlifetv/videos


Zerodoudou Merci pour ton message sur mon fil, je ne me sent pas trop concernée par tes liens vu que je suis une fille, j'aurais préférée des athlètes bikini lol !

@Luc je trouve l'alimentation des athlètes moi des plus saines, petites portion de viande en privilégiant des apports protéique les plus variables possible beaucoup de légumineuse ..

Je pensais qu'un régime cétogène reprenant certains mécanisme du jeûne ou comme le jeûne intermittent en musculation arrêter de manger "tôt" pour un écart de 16h entre le dernier repas et le suivant me semble très sain à moi

Bon.. Je verrais bien

Merci à vous

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Luc le Lun 1 Sep 2014 - 22:10

Dodie a écrit:
@Luc je trouve l'alimentation des athlètes moi des plus saines, petites portion de viande en privilégiant des apports protéique les plus variables possible beaucoup de légumineuse ..

... arrêter de manger "tôt" pour un écart de 16h entre le dernier repas et le suivant me semble très sain à moi


Oui, si nous pouvions tous jeûner 16h par jour, nous en retirerions tous des bienfaits.  En ce qui nous concerne, mon épouse et moi, nous ne mangeons que quelques fruits le matin.  ex: une banane, une pomme.

Disons que ce que j'ai écrit sur l'alimentation, comme je l'ai noté, ce n'est que mon opinion.  Aussi, suite à la réalimentation, nous ne proposons aucun menu particulier.  À chacun de choisir comment il veut s'alimenter.  Il y a une multitude de modes alimentaires, c'est à en perdre son latin!

Nous ne sommes pas hygiénistes (comme Shelton, Boudreau, Mosséri, Rocan ...) et nous ne sommes pas entièrement d'accord avec la façon de s'alimenter des hygiénistes qui dissocient trop les aliments   D'autres spécialistes disent qu'il faut éviter de trop dissocier certains aliments pour diverses raisons.

Dans son livre "Cours d'alimentation de santé" p. 146 André Passebecq (1) cite un passage de l'ouvrage "Foods and Principles of Dietetics" de Robert Hutchison:

"Les hydrates de carbone (glucides) doivent figurer à côté des protéines au cours d'un repas; cette règle a été clairement établie par Cuthberson et Munro. Dans leurs expériences, on donnait quatre repas par jour, ces repas se composaient tour à tour d'hydrates de carbones seuls et de protéines et de graisse (lipides). Les repas à base d'hydrates de carbone se composaient de fécule de maîs cuite et de sucre. Dans ce régime, les hydrates de carbone étaient presque completement séparés par plusieurs heures de l'ingestion des protéines. Bien que 80 à 100 grammes de protéines et 2700 à 3400 calories fussent absorbées quotidiennement, les sujets soumis à l'expérience perdirent tout l'azote supplémentaire qui ne pouvait provenir que des tissus du corps, probablement des muscles. En d'autres terme, un individu peut très bien manquer de protéines, à moins que des hydrates de carbone accompagnent les protéines dans le régime. Il est primordial qu'une partie des protéines 'disons le quart' soit associée aux hydrates de carbone. Sinon ces protéines ne sont d'aucune utilité pour la construction des tissus. Ces observations se sont trouvées confirmées aussi bien sur les animaux que pour les hommes. Également, on a trouvé que les mélanges d'acides aminés et protéines concentrées ne peuvent servir à l'élaboration des tissus s'ils ne sont pas absorbés avec du glucose."
Selon André Passebecq, les régimes dissociés conduisent à court ou à long terme aux états de dénutrition, de maigreur et d'affaiblissement.

(1) PASSEBECQ, André  MD (1920 - 2010)
Après des études de médecine aux É.U., il est diplômé de naturopathie (Académie des sciences et recherches de Montréal), de physiothérapie, d’ostéopathie, de rééducation visuelle (méthode Bates) ; il est également docteur en psychologie et diplômé en organisation scientifique du travail (facteur humain) et en graphologie.

Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  zeroudoudou le Mar 2 Sep 2014 - 3:06

Dodie a écrit:Zerodoudou Merci pour ton message sur mon fil, je ne me sent pas trop concernée par tes liens vu que je suis une fille, j'aurais préférée des athlètes bikini lol !
c'est surtout pour mettre en avant l'efficacité du régime végétalien quel que soit ton objectif sportif, si ces sportifs peuvent trouver leur énergie dans cette alimentation, alors a fortiori il en ira de même quel que soit ton niveau

zeroudoudou

Messages : 146
Date d'inscription : 12/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Mar 2 Sep 2014 - 8:22

Oui c'est juste, c'est vrai que c'est pas si différent homme femme!
Je vais me renseigner, parce que je sent que après mon jeûne les protéines .. animal sa va être très dur ! Et la muscu j'en n'ai besoin !

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Pas soif !

Message  Dodie le Mar 2 Sep 2014 - 16:22

Je n'ai pas du tout soif, et je n'en suis qu'à mon premier jour de jeûne ! Je n'aime pas ce goût de dentifrice tourné que j'ai dans la bouche,
Je n'ai même pas envie d'avaler ma salive !

C'est bizzare non ?

Je fait un jeûne sec ? Je voulais alterner les deux, mais seulement après 1 semaine au moins d'un jeûne hydrique

Normalement je bois des litres et des litres d'eau surtout après mangé 1 litre dans la demi heure qui suit mon repas

Qu'est ce qui ce passe ?

Et puis j'ai faim ... ^^

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Luc le Mar 2 Sep 2014 - 21:25


Il n'est pas anormal de ne pas avoir soif. La plupart des jeûneurs n'ont pas soif et doivent se forcer pour boire un peu plus. Pourtant, certains peuvent avoir une grande soif durant un certain temps puis cela s'estompe.

Les mauvais goûts de la bouche en découragent plusieurs car cela leur donne la nausée. Il n'y a pas vraiment de truc pour enlever ce goût. On peut toujours se gargariser avec un peu d'eau et du jus de citron. Certains mettent une goutte d'huile d'arbre à thé sur leur brosse à dent mais ce goût peut également nous rester dans la bouche.

Quelques-uns alternent des jours de jeûne sec et hydique. Cependant, Boudreau écrit que nous devrions boire environ 1.5 litre d'eau par jour, Mosséri parle de 2 à 3 verres mais jusqu'à 15 lorsque l'autolyse devient importante et provoque divers maux. Tant qu'à Shelton, il écrit de boire selon sa soif. Voir le lien :
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t124-eau-absorption-d-eau-durant-le-jeune

Il est cependant mieux de boire plus que pas assez afin d'aider les reins à évacuer les déchets apportés par l'autolyse. Le lien suivant explique comment l'organisme se débarrasse des déchets.
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t109-secretions-et-excretions-durant-le-jeune

Tant qu'à la faim, elle devrait normalement disparaître d'ici un jour ou deux.
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t128-faim-et-jeune

Si tu as des questions n'hésite pas!


Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Rem le Mer 3 Sep 2014 - 4:12

Salut Dodie

Je te souhaite plein plein de courage,la plus part de ces réactions nous sont juste nouvelle ou inconnue.
Mais je crois que l'on fait subir à notre corps des choses bien plus dure,y'a qu'a voir les compositions de ce qu'on mange,
puis le tabac le stresse la pollution dans l'aire.
De plus Luc régulièrement présent(merci),et de trés bon conseil

Allé bon courage

Rem

Messages : 11
Date d'inscription : 29/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Mer 3 Sep 2014 - 11:44

Merci beaucoup pour vos messages!! <3 <3 <3

Je ne sort pas de chez moi, j'en suis à ma deuxième journée et j'ai des vertiges j'ai du me doucher en vite faite je sent que demain et après demain je n epourrais plus me laver !

Cette idée me saoule d'avance!! Je ressent la faim mais superficiellement vraiment pas comme vitale!!

J'attend l'autolyse, pour me motiver me dire que sa y est le travaille de régénération commence !!

Elle commence au alentours du 3eme jour c'est sa ?

Même écrire sur l'ordi c'est difficile !!

puis je me gargarisé avec du jus de fruit et recraché le tout pour aider ce gôut dans la bouche à partir puis me brosser les dents ?

Merci à vous!

Désolé je ne me relis pas vraiment, rien qu'à écrire ce mot je galère !!

Merci encore !

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Dodie le Mer 3 Sep 2014 - 12:00

Je me suis levée, lavée les dents et eu un gros coup de malaise bizarement j'ai ressentit de la panique, j'ai bu 3/4 mini gorgée de jus d'orange, sa va à peine mieux!

Quels vont en être les conséqences ?

Dodie

Messages : 54
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne à 23 ans

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum