Maladie de Lyme : 12 jours de jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maladie de Lyme : 12 jours de jeûne

Message  Luc le Mar 5 Aoû 2014 - 17:45


Témoignage de Crystal : 4 août 2014

Bonjour

Je reviens vers vous après avoir réalisé un jeûne de 12 jours afin de soigner la maladie de Lyme. Cette maladie s’en est prise particulièrement à ma tête, transpiration excessive la nuit, problème de mémoire, brouillard dans la tête, difficulté à se concentrer. Avant de commencer le jeûne, je venais de finir une cure d’antibiotique de 5 semaines.

Voici ma précédente expérience suite à un jeûne de 4 jours.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mon jeûne de 12 jours s’est achevé il y a une semaine maintenant, j’attendais d’avoir un peu de recul avant de témoigner.
Le jeûne s’est très bien passé. Je l’ai réalisé à l’eau, suivant Shelton, sans irrigation colonique, sans sport, sans bouillon ou jus et sans aucune préparation préalable.
Contrairement aux différents récits que j’ai pu lire, je n’ai pas eu de crise d’acidose, les 3 premiers jours se sont passés normalement, pas de faim juste envie de manger. A plusieurs reprises mon esprit s’est libéré d’une mémoire du passé, me permettant une autre vision possible de l’évènement ou comment j’aurai dû aborder la chose.
Après 3 ou 4 jours, j’ai eu une douleur le long du nerf sciatique, douleur plus gênante que douloureuse, allant du bas du dos et longeant la jambe droite, alors que je n’ai jamais eu mal à la jambe droite. Cette douleur a durée jusqu’au 9eme jour. Elle rendait les positions nocturnes difficiles. Assez gênant.

Pendant le jeûne mon acquitté auditive était accrue, non pas que j’entendais plus fort, mais comme si j’entendais des fréquences que je n’avais pas l’habitude d’entendre. La transpiration excessive nocturne a duré 6 jours. Un autre fait marquant a été que mon corps ressentait toute les aspérités du matelas que je ne ressens pas en temps normal, c’était assez désagréable, cela rendait l’endormissement difficile.

C’est en gros les effets que j’ai ressenti durant le jeune. Je n’ai pas eu comme certain un éveil spirituel, une clarté dans mes pensées, un relan d’énergie, loin de là, j’ai passé les 12 jours chez moi à ne rien faire car trop fatiguée pour faire quoique ce soit.
Cela dit, j’ai vu une différence le matin du 9 jour. J’avais l’impression que la phase nettoyage était terminée et je me sentais beaucoup mieux. Les douleurs se sont estompées, j’avais un peu plus d’énergie avec l’impression que ce qui devait être fait durant ce jeune était fait. Les 4 derniers jours ont été très faciles.

J’ai eu différents goûts en bouche, mais surtout un goût sucré.

La reprise alimentaire a été assez difficile, je n’ai pas pu suivre le programme proposé parce que je partais en vacance juste après. 1 jour avant la reprise, j’ai eu beaucoup de remontées acides comme si le corps se préparait à cette reprise. Le premier jour de la rupture, j’ai pris du jus d’orange le matin et 2 oranges à midi. Je n’ai pas du tout eu faim du reste de la journée, du coup je n’ai rien pris d’autre. Le lendemain, j’ai quitté chez moi sans manger car je n’avais pas faim, j’ai failli faire un malaise à l’aéroport, je pense que cela devait être une chute de tension, mais je n’avais toujours pas faim. Les 2 jours suivants, j’ai mangé peu mais normalement, les malaises étaient toujours là (chute de tension) + crampes au ventre. Le 6eme et 7 eme jour de la reprise, j’avais envie de manger plus, beaucoup plus.

En ce qui concerne les améliorations, elles sont nombreuses :

1) Mal de voyage que j’ai depuis ma plus tendre enfance, envolé. Ce mal de voyage m’empêchait vraiment de me déplacer, je devais toujours monter à l’avant d’une voiture quand je ne la conduisais pas, bref faire la difficile et bien me concentrer durant tout le voyage pour ne pas être malade. Quelle agréable sensation de légèreté de ne plus subir les effets du déplacement. Cette guérison est une surprise de taille.

2) Transpiration nocturne excessive de la tête et du cou s’est arrêtée. Il s’agit d’un des symptômes de la coïnfection Babesia. Je me réveillais plusieurs fois par nuit tellement cette transpiration me dérangeait. Elle s’était amplifiée avec la prise des antibiotiques. Mes cheveux étaient comme morts depuis que j’ai ces transpirations, ils sont à nouveau beaux, en pleine forme. Bref un régal !!!

3) Concentration nettement améliorée, je retrouve mes mots facilement alors qu’avant je les savais là mais je ne pouvais pas mettre la main dessus. Le manque de concentration était dû à Lyme. Ma tête s’est vidée de tout ce qui la parasitait.

4) Envie de faire les choses est revenue. Chaque tâche était une véritable corvée pour moi tellement j’étais constamment épuisée, maintenant je réalise ces tâches les unes derrière les autres sans effort, et les réaliser ne me pèse pas ! Dans l’ensemble je suis 50% moins fatiguée qu’avant.

5) Vision nocturne s’est nettement améliorée. Conduire la nuit devenait difficile pour moi car je ne voyais que là où ma vue portait, je ne voyais pas autour. Et je devais aussi scruter la nuit. Je n’ai pas encore repris le volant le soir mais en vacances il m’a semblé que je voyais bien en soirée sur des routes mal ou peu éclairées. Problème également lié à Lyme

6) Le sentiment d’être ici et maintenant. Avant je me sentais à coté de mon corps comme si je « subissais » tout, comme une dissociation. Ce phénomène est dû à ma petite enfance. Maintenant, je suis bel et bien là dans mon corps. Je vois clairement les choix que j’ai à faire pour progresser. Je discerne mieux ce que je veux de ce que je ne veux pas. Je me sens mieux ancrée au sol, plus ferme sur mes deux jambes.

7) Je suis beaucoup plus patiente. M’énerve moins qu’avant. Cette amélioration je l’avais déjà eue avec la cure de jus.

En conclusion, je pense que le défi Lyme est relevé. La maladie de Lyme que j’ai développé est due à une faiblesse liée à ce que j’ai vécu durant ma petite enfance. Durant le jeûne, mon cerveau a surtout fait le grand nettoyage de mon vécu de la petite enfance, d’où les différentes améliorations tel que le mal de voyage. Je ne pensais pas cela possible, je ne pensais pas que le jeûne était en mesure de résoudre des problèmes psychologiques directement liés à un vécu douloureux. Je savais qu’il pouvait guérir des maladies mentales, des maladies de l’encrassement. Cela a donc été une très bonne surprise.

Par contre, je n’ai pas eu d’amélioration de ma vue ( lecture) , la fatigue est encore présente à 50 % mais va peut-être s’améliorer les jours suivants, et mon cœur est toujours fermé aux ressentis.
Je vais essayer de mettre en place un jeûne hebdomadaire de 36 h afin de poursuivre ces améliorations.
J’avais un pré-diabète ainsi qu’une tension à 15/9, je ne suis pas retournée voir mon médecin depuis quelques temps mais je suppose que le pré diabète est parti (parce que je n’ai plus les fringales du diabète) et que ma tension a diminué. Dès que j’aurai la confirmation de ceci, j’ajouterai un petit mot à ce post.

Au plaisir de vous lire.

Crystal




La maladie de Lyme a été diagnostiquée par un médecin qui s 'est spécialisé dans cette maladie, son fils et sa femme étant atteins.
il a posé le diagnostique sur base d 'un questionnaire établi par un medecin américain spécialisé depuis 30 ans dans cette maladie ( DR Horowitz). J 'ai été piqué en Allemagne et j 'ai eu le rach quelques semaines plus tard , donc pas de doute sur la maladie.

On a pas fait de tests sanguin car ils ne sont pas fiables et qu 'en plus seules 2 souches sur les 4 qui existent en Belgique sont identifiable, je ne sais pas combien de souche il y a en Allemagne , lieu de la piqure. D'autre part , en répondant à ces questions je me rends compte que tous ces symptômes sont ceux que je traine depuis une quinzaine d 'années sans comprendre ce qui ne va pas en moi . IL y a 15 ans, j 'ai fait plusieurs voyages aux USA, j 'ai du être contaminée la première fois aux usa, la seconde fois en Allemagne ,

La partie de Lyme qui semble être partie c 'est l infection à la Babésia une co infection très répandue . Pour mes autres symptômes , je dois attendre de voir s'ils réapparaissent car Lyma a la particularité de présenter des symptômes et de les faire disparaitre après quelques semaines , et d'apparaitre tantot à droite tantot à gauche, tantot en haut, tantot en bas.

Les confirmation de mon medecin que j 'attendais était au sujet de ma tension et du pré- diabète .




Pour lire la totalité du témoignage voir le lien suivant :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum