Jeune, informations, préparation, application

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeune, informations, préparation, application

Message  _Vincent_ le Ven 20 Juin 2014 - 10:50

Bonjour à vous.

Je m'appelle Vincent, 26ans, et j'ai aujourd'hui découvert ce site, non pas par hasard, mais parce que je cherchais un forum de discussion sur le déroulement et l’expérience du jeûne par des initiés.

Sans que cela n'ai jamais pu m'interpeller plus que ça, c'est vrai qu'il m'avait toujours été en tête que la diète, le jeune, etc avait des effets bénéfiques sur la santé. Mais c'est lorsque j'ai visionné la vidéo "Le jeûne, une nouvelle thérapie?" que j'ai vraiment été frappé. De là, après quelques recherches sur internet, avec toute la documentation plus ou moins douteuse ou non que l'on y trouve, je me suis procuré le livre "Le jeûne" de M. Shelton, que j'ai lu en parti. Au jour d'aujourd'hui, je suis plus que convaincu de la nature bénéfique du jeûne et je voudrais m'y exercer.

J'ai ma propre opinion sur le jeûne et la façon dont il fonctionne en accord mais pas toujours avec M. Shelton, ou autre information que l'on peut trouver ici et là. En ce qui me concerne, je n'ai donc jamais jeûner, et je voudrais faire un jeûne complet, c'est à dire sans interrompre le travaille d'auto-guérison du corps, de l'élimination des toxines en passant par la régénération des tissus jusqu'à la réapparition naturelle de la faim. Je ne pense pas qu'interrompre le jeûne avant la fin de ce cycle soit très indiqué, sauf cas exceptionnels bien sûr.

Je viens donc sur ce site principalement pour deux raisons. M'aider à prendre les bonnes décisions en ce qui concerne la rentrée et la sortie du jeûne, et de partager mon expérience durant la mise en application.


Je ne suis pas préparé (pour le moment), et voici donc "à chaud" comment je verrais bien cette expérience (en 3 étapes donc) :


1ère étape : rentrée dans le jeûne => 10 jours de préparation

L'important est de plus ou moins essayer de se désintoxiquer un minimum pour facilité le jeûne en lui même et de bien sûr préparer le corps à la privation de nourriture.
j-15 : 1h de vélo par jour, quelques exercices de musculation
j-10 : arrêt de la caféine, de l'alcool, de la viande.
j-5 : arrêt du sport, diminution de la quantité de nourriture (surtout des féculents)
j-3 : arrêt des féculents diminution des aliments solides
j-1 : arrêt des aliments solides

J'ai lu que lorsque l'on est jeune et en bonne santé, on peut "bafouer" cette rentrée dans le jeûne, mais je me dit que l'exercice d'autolyse se fera plus rapidement ainsi, et qui plus est, dans de meilleurs conditions.


2ème étape : le jeûne

Durée : indéterminée. Cela dépendra comment cela se présentera, mais d'une manière générale si tout se passe bien, jusqu'au indications du corps c'est à dire au retour naturel de la faim, de la langue et de l'urine déchargée, de la disparition de l'haleine fétide...
Peu de sport, uniquement des exercices d'étirement et de respiration (que j'aimerais expérimenter avant d'ailleurs).
Je ne travaille pas. Je compte étudier, lire, regarder les documentaires de France 5 et d'Arte que j'apprécie.
J'espère ne pas m'ennuyer.


3ème étape : sortie du jeûne => durée égale au temps du jeûne

C'est la que le bât blesse. Je sais qu'il faudra commencer par se contrôler au niveau de la quantité. De plus, partir sur des jus dilués, puis des bouillons de légumes puis progressivement à des aliments solides. Je connais la théorie, en ce qui concerne la pratique, on est mal !
Je ne sais pas au bout de combien de temps également revenir au sport, cela dépendra du moment présent, de mon énergie je suppose.
Dans l'idéale, je voudrais me réguler sur 3 séances de musculation et 3 autres d'endurance par semaine et ceux, tout au long de l'année.


Mais revenons-en au pourquoi du comment.

Je souhaite faire ce jeûne pour plusieurs raisons :

- me désintoxiquer de la vie quotidienne. En effet mes parents (et du coup moi-même) ont une hygiène alimentaire plus ou moins déplorable : excès de gras, de viande, manque de légumes, excès dans les quantités, pas de diversification des aliments... en plus de fumer et de boire régulièrement. Ces dernières années, j'ai été ce que l'on peut dire un bon vivant, que ce soit au niveau de la nourriture et de l'alcool. J'ai été en surpoids un moment mais je suis revenu "à la limite" : 77 kg pour 1m75. J'imagine que le jeûne aura une incidence sur mon poids, tant mieux même si ce n'est pas le but premier (c'est surtout le ré-équilibrage alimentaire qui devrait-être bénéfique). Je voudrais donc repartir sur une base saine, équilibrée et surtout diversifiée, de mon alimentation.

- régénérer le corps. Que ce soit au niveau des organes de l'appareil digestif qui a bien trinqué ces dernières années même si je n'ai pas de douleurs ou de signes qu'il ait effectivement trinqué, j'imagine aisément qu'il ait pu vieillir prématurément, et ce sera l'occasion de le rajeunir. En moins d'un an, à l'université, je suis passé d'une bonne vision à l'obligation de porter des lunettes (8,5 au 2 yeux, myopie) et j'ai l'impression que ma vue baisse, doucement mais baisse. Je suis convaincu que cela a été due au fait d'être quasi en permanence devant des écrans et dans des lieux assez confinés. Je n'ai pas envie de dire "je crois" que cela va guérir, mais plutôt "je sais". J'ai la peau grasse également avec une légère acnée malgré mon âge, les cheveux gras également et souffrant notamment de psoriasis.

- thérapie préventive. Je suis convaincu que ce genre d'expérience diminue le risque de cancers et de maladie en tout genre de façon drastique. Je plus, je pense qu'il sagit d'une façon de se ré-équilibrer sur le plan physique, instinctif et mental.

- expérience intéressante. Je suis véritablement curieux et enthousiaste de faire ce genre d'expérience. Si je pouvais prouver également à mes proches les bienfaits du jeûne, ce serait vraiment une victoire. En effet, lorsque j'ai parlé rapidement du jeûne à ma mère, elle a tout bonnement pensé que c'était ridicule et inutile voir dangereux. Je suis sans emploi et vis avec mes parents, j'espère seulement qu'elle ne me posera pas trop de problème la dessus, j'ai pas envie de l'envoyer balader pour qu'elle me laisse faire. Je suis quelqu'un d'assez "autoritaire" sur les choix de ma vie.


J'aimerais commencer assez rapidement, profitant aussi du fait d'être sans emploi. Tout ce que j'ai pu écrire est ma vision à l'heure actuelle, certainement erronée d'une bonne pratique du jeûne car issue d'une personne sans aucune expérience. Voilà pourquoi je vous remercie par avance de l'aide que vous pourrez m'apporter, afin que la première expérience ne soit pas seulement réussie, mais aussi un tournant dans la vie d'une manière générale au niveau de l'hygiène de vie.

Je prendrais plaisir à vous lire !

_Vincent_

Messages : 5
Date d'inscription : 20/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune, informations, préparation, application

Message  Luc le Ven 20 Juin 2014 - 12:54

Bienvenue sur le forum!

Ce que tu écris est correct et, effectivement, suite à plusieurs années de vie non-hygiéniste, il est normal que l'organisme soit encrassé et ait besoin d'un bon nettoyage.  Le jeûne étant la façon la  plus rapide d'y parvenir.

Lorsqu'on lit Shelton et d'autres hygiénistes tels Rocan, Boudreau, Mosséri ... le jeûne le plus efficace s'exécute à l'eau et au repos.  Le fait que tu sois actuellement sans emploi est l'idéal pour jeûner, en espérant que tes proches ne te provoquent pas trop de stress.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La préparation d'avant jeûne n'est pas absolument nécessaire, beaucoup entreprennent le jeûne du jour au lendemain.  L'idée de réduire l'alimentation une ou deux semaines à l'avance peut cependant permettre un passage plus en douceur et faire en sorte que l'autolyse démarre plus rapidement.  Mais, dans la nature, le chien blessé ou malade jeûne instinctivement et immédiatement;  il se couche dans un endroit retiré, se repose et ne boit qu'un peu d'eau.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tant qu'à la longueur du jeûne,  pour atteindre le retour de la "vraie faim",  peu de gens y arrivent, même suite à des jeûne de 40 jours et plus, surtout s'ils ont des réserves relativement abondantes.  Il ne faudrait pas trop penser l'atteindre.  De toute façon, un jeûne de trois, quatre ou cinq semaines a de grandes capacités et peu d'ennuis y résistent.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Même si ce jeûne se veut préventif, il n'en demeure pas moins que la plupart du temps nous ignorons ce qui se passe à l'intérieur de notre organisme.  On sait que certains cancers peuvent mettre plusieurs années avant qu'ils soient détectables d'où l'intérêt du jeûne qui tue dans l'oeuf les cellules mutées ou cancéreuses.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la reprise alimentaire et l'activité physique, il faut y aller graduellement.  Plus cette reprise sera longue et graduelle, plus les bienfaits du jeûne seront grands.  En fait, lors de la reprise, durant les premiers jours, voire les premières semaines, l'autolyse se poursuit mais de façon moindre.  D'où l'intérêt de la faire durer.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au plaisir de te lire!

Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune, informations, préparation, application

Message  zeroudoudou le Ven 20 Juin 2014 - 14:03

Vincent, tu parles de l'altération de ta vision, l'écran peut y être pour quelque chose, mais ça peut venir aussi du fait que ta mauvaise alimentation a entraîné un vieillissement prématuré de certaines cellules, dans ce cas une alimentation riche en fruits et légumes, le plus cru possible, pourrait être bénéfique, au moins pour prévenir une nouvelle dégradation, et de manière générale pour être en bonne santé...

Luc, c'est d'ailleurs une interrogation que j'ai par rapport au jeûne, est-il bon de faire un jeûne quand on a eu une alimentation trop déséquilibrée auparavant et surtout quand on a été carencé en vitamines et minéraux ? car non seulement le jeûne va aggraver la carence (le corps ne peut créer les vitamines et minéraux qui lui manquent) mais en plus ces éléments manqueront au moment où il aura besoin de nutriments pour certaines opérations de régénération, non ?

zeroudoudou

Messages : 146
Date d'inscription : 12/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune, informations, préparation, application

Message  Luc le Ven 20 Juin 2014 - 14:44


Oui, en principe, jeûner alors que nous sommes fortement carencés serait nuisible. Néanmoins, peu de gens sont réellement en carence. Certaines anomalies de la formule sanguine s'améliorent durant le jeûne pour devenir normales lors des tests sanguins pris après le jeûne. On voit très souvent des globules rouges, des hémoglobines, des ferritines, des saturations calciques sous les normales avant le jeûne, être normalisées sur les examens effectuées après le jeûne.

Malgré cela, il est bien qu'avant le jeûne, notre alimentation soit abondante en fruits et légumes afin d'en augmenter nos réserves. D'ailleurs la biologiste Nicole Boudreau écrit :

Quant à la préparation physiologique, elle a pour but de renflouer les réserves de minéraux et vitamines avant le jeûne et de prédisposer l'organisme au repos.

Dans les semaines qui précèdent le jeûne, on conseille donc une consommation accrue de fruits et de légumes frais, afin d'approvisionner au maximum les tissus en vitamines et en minéraux.

On délaisse les excitants tels que le café, le thé, le sucre blanc, le chocolat et les condiments s'ils font partie de notre alimentation, et on évite les excès de viande et de poisson, le tabac et les drogues. Notre métabolisme peut alors se réajuster à son rythme naturel, au lieu d'être énervé par la présence de stimulants. Au moment où l'on entame le jeûne, la relaxation est plus facile.

"Dans les jours qui précèdent le jeûne, il n'est pas souhaitable de sauter des repas si on mène toujours une vie active. Toute réduction importante de la quantité des repas doit être associée à un repos accru de l'organisme. Comme on travaille souvent plus fort avant le jeûne pour faire ses préparatifs et éviter les inconvénients causéés par notre retrait de la vie active, on a besoin de manger à sa faim et de consommer de bons aliments. Réduire sa consommation d'aliments lorsque les derniers préparatifs se déroulent en vitesse nous prédispose à entamer le jeûne dans un état de fatigue très inconfortable.

Si au contraire on mène une vie plutôt détendue dans les jours qui précèdent le jeûne, on peut diminuer de jour en jour le volume et le contenu des repas. On fait une 'descente alimentaire' qui pourrait s'échelonner comme suit:
Lire la suite : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune, informations, préparation, application

Message  _Vincent_ le Ven 20 Juin 2014 - 18:39

J'ai dévoré les liens que tu m'as donné Luc, je les ai trouvé très intéressants ET utiles.
Du coup, certainement qu'en ce qui concerne la préparation, je vais la réduire. C'est sûr que c'est moins contraignant avec une préparation plus courte car c'est plus facile de jeûner que de suivre un régime...
Je reviendrais beaucoup sur les articles qui concernent la reprise de l'alimentation lorsque j'en aurais besoin. C'était déjà très instructif de les avoir lu une première fois.

En tout cas, c'est super de partager toutes ces informations ! Merci !

zeroudoudou => je suis d'accord avec toi. Par exemple, lors de périodes où j'abuse de repas gras, volumineux et accompagné d'alcool, je me réveil souvent en voyant flou, et cela peu rester durant la journée, ce qui n'est pas le cas lorsque je mange plus sainement, en moins grande quantité et sans alcool. D'ailleurs, je dors mal lors de ces périodes d'excès, ce qui ne doit pas arrangé les choses...

Et en ce qui concerne les carences en vitamines et minéraux, je rejoindrais plutôt Luc puisque lors d'un rendez-vous chez le médecin il y a quelques années de cela, je lui avais demandé de faire des analyses de sang pour savoir si j'avais de telles carences car j'avais à l'époque l'une des pires alimentation que j'ai jamais eu dans ma vie (pas de légumes, pas de fruits, pas de laitage, alimentation très grasse, saut de repas, alcool... et ce durant plusieurs mois), et contre toute attente lors des résultats, aucunes carences ! Mais comme énoncé dans l'article de Luc, la meilleurs choses à faire à mon avis et de manger fruits et légumes durant la semaine précédent le jeûne.

Et maintenant que j'y pense, je sais que de l'eau de source est toujours conseillée durant le jeûne, mais, disons un verre par jour d'une eau minéralisée en plus de l'eau de source ne pourrait-il pas être intéressant ?

_Vincent_

Messages : 5
Date d'inscription : 20/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune, informations, préparation, application

Message  Luc le Lun 23 Juin 2014 - 18:54


Concernant l'eau, l'idée de boire une eau peu minéralisée est pour éviter des dépôts de minéraux. Si nous buvons à l'occasion un verre d'eau minéralisée, il n'y a pas de problème, mais jeûner plusieurs semaines avec cette eau serait contre-indiqué.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune, informations, préparation, application

Message  _Vincent_ le Jeu 26 Juin 2014 - 13:54

Bonjour,

Je commence depuis aujourd'hui à Jeûner, donc rien avaler depuis le réveil à part de l'eau.

Ma mère ne me comprend pas ! Et ne veut pas que je lui partage le livre de Mr Shelton. Elle m'a demandé combien de temps je contais le faire durer, je lui ai dit 1 à 2 semaines pour ne pas qu'elle ait trop peur, mais je voudrais plus ou moins le faire durant 3 semaines.

Du coup, je ne me suis pas préparé pour l'entrée dans le jeûne, j'ai profité du fait que je n'avais pas faim ce midi.

J'ai un shampoing médicamenteux pour mon cuir chevelu souffrant de psoriasis. En tant habituel, un shampoing par semaine et je suis tranquille. J'ai envie d'arrêter de m'en servir.

De plus, quand est-il du dentifrice ? Recommandé ou pas durant le jeûne ? Et l'hygiène corporelle, une douche par jour ?

Merci d'avance de vos conseils !

_Vincent_

Messages : 5
Date d'inscription : 20/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune, informations, préparation, application

Message  Luc le Jeu 26 Juin 2014 - 15:03


Si nous voulons que le jeûne donne de bons résultats, il faut se reposer le plus possible, voire le repos complet et ne boire que de l'eau.

En jeûne, on ne prend aucun médicament, que ce soit par la bouche ou par l'épiderme.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il faut aussi savoir que durant le jeûne, les ennuis de santé pour lesquels nous jeûnons peuvent sembler augmenter, cela est normal et fait partie du processus de guérison.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour l'hygiène corporelle, certains prennent une douche rapide, d'autre se lavent un peu à la débarbouillette. Cerains ne se lavent qu'à quelques occasions durant le jeûne car ils sont trop épuisés pour prendre une douche.
Il faut éviter de gaspiller nos énergies par des bains ou douches trop chaudes ou trop froides car l'organisme doit travailler très fort pour se climatiser, ce qui occasionne de grandes dépenses énergétiques.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le lavage des dents peut se faire à l'eau. Certains mettent une goutte d'huile essentielle d'arbre à thé sur leur brosse pour camoufler un peu le mauvais goût de la bouche et la mauvaise haleine.

Un jeûne peut être entrepris sans véritable préparation physique.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune, informations, préparation, application

Message  _Vincent_ le Dim 29 Juin 2014 - 7:06

Bonjour,

Les 3 premiers jours sont maintenant passés.

Jour 1 :
- légère diarrhée, je crois c'est du au fait de ce que j'ai ingurgité les jours précédents
- les 3 premières heures de la nuit furent un sommeil vraiment vraiment profond, avec des rêves plus que réels, difficulté pour m'endormir ensuite
- pas de fatigue, pas de faim

Jour 2 :
- légère diarrhée toujours, mais cette fois, elle est très jaune, ça ressemble vraiment à de la bile
- idem pour le sommeil, mais cette fois, j'ai mis plus de 3 heures avant de m'endormir
- beaucoup d'énergie, pas de faim, mais arrivé au soir, l'envie de manger gras, de boire une bonne bière (merci la télé et la vue de la nourriture des parents xD)

Jour 3 :
- quasiment plus de diarrhée, mais cette fois elle a repris plus ou moins une couleur marron, étrange...
- difficulté à m'endormir, soit j'ai donc veillé un peu et puis j'ai dormi comme un bébé jusqu'au matin, plus toute la matinée, mais c'est parce que j'étais bien au lit
- toujours beaucoup d'énergie, pas de faim, mais l'envie de manger fut très présente

Rien de vraiment spécial donc.

La diarrhée m'a complétement vider le ventre, au 3ème jour, en me levant, je sentais vraiment qu'il manquait quelque chose dans mon ventre, je le sentais plus compact, c'est une sensation étrange mais rigolote. En ces 3 jours j'ai perdu 2,5 kg, je met ça sur le compte du vidage de l'appareil digestif.

Je l'ai pas mentionné plus haut, mais j'ai de la tachycardie, plus ou moins suivant les jours et les moments, mais je sais que c'est normal.

Chose intéressante, j'ai plus d'énergie maintenant qu'à l'habitude. Cependant, je reste une grande partie de la journée au lit, devant mon ordinateur ou avec un livre.

Je fais une distinction entre la faim et l'envie de manger. J'estime que la "vraie" faim est un plus ou moins un signal envoyé par le corps au cerveau. Mais physiquement je ne ressens pas la faim. En revanche, le fait de voir à la télé ou bien de la nourriture dans la cuisine, ou bien ressentir l'odeur de cuisson est quand même pénible. Et une fois en tête, il est parfois difficile de se débarrasser de cette envie.

Quand au sommeil, ça ne m'interpelle pas, de toute manière le sommeil change en fonction d'évènements spéciaux, d'ordre émotif ou autre, ou bien lorsque l'on change d'habitude d'une manière générale, ce qui forcément le cas ici.

Autre point plus gênant, j'ai des brulures d'estomac la nuit. C'est pénible. J'imagine qu'elles sont provoquées par la sécrétion toujours présente de sucs digestifs dans l'estomac.

Je n'ai pas l'impression d'avoir commencé l'autolyse, et il me tarde qu'elle commence.

Ah sinon je suis de bonne humeur, mes parents m'embêtent pas plus que ça, même si ils sont contre, ma mère me demande chaque matin si ça va bien ce qui pourrait être anodin comme question, mais à l'air qu'elle prend je me rend bien compte que c'est par rapport au jeûne et ça me fait rire

Voilà voilà je redonnerais des nouvelles dans plusieurs jours. A plus tard !

_Vincent_

Messages : 5
Date d'inscription : 20/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune, informations, préparation, application

Message  ncm le Dim 29 Juin 2014 - 17:43

Bon courage Vincent. C'est bien que tu t'amuses de l'inquiétude de tes parents.. elle est légitime et j'espère que les choses pourront ainsi se poursuivre.

Luc, je continue de venir lire un peu tout ce qu'il se passe régulièrement... Je poursuis ma realimentation en douceur.. je crois que j'apporterai un témoignage plus détaillé et abouti de tout ce que j'ai pu constaté (des bienfaits essentiellement!).

Au plaisir!

ncm
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 39
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune, informations, préparation, application

Message  Luc le Dim 29 Juin 2014 - 19:11


Merci pour les nouvelles!

On peut constater que le nettoyage s’effectue comme il le peut. En fait, l’organisme utilise tous les moyens mis à sa disposition pour se débarrasser de ce qui l’incommode.

Tant qu’au sommeil, tel que tu l’as sûrement lu, il est souvent perturbé durant le jeûne : rêve, agitation, insomnie, battements cardiaques élevés à certains moments … etc., tout cela fait partie du processus de rétablissement.

Concernant les problèmes d'hyperacidité gastrique, Shelton écrit :

"Dans les cas d'hyperacidité gastrique, le malaise gastrique continue et peut même augmenter pendant les trois ou quatre premiers jours de jeûne. L'hypersécrétion cesse cependant bientôt; le malaise diminue et finalement cesse entièrement, et après quelques jours supplémentaires de jeûne, l'alimentation peut être reprise sans causer, cette fois, de douleur. Aucun autre moyen ne peut supprimer l'hyperacidité de façon aussi rapide et aussi sûre... D'autre part, j'ai vu quelques malades qui vomissaient en rejetant du suc gastrique, alors que le jeûne était en cours depuis deux ou trois semaines, ou même davantage."

Il semble que ton jeûne se fasse comme il se doit : eau et repos. Voilà ce qui donne les meilleurs résultats.

Au plaisir de te lire!




ncm ... j'ai bien hâte de lire tous les bienfaits que ton jeûne de 49 jours t'a apporté. Ce n'est pas tous les jours qu'un membre de ce forum jeûne aussi longtemps!

Au plaisir de te lire!




Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune, informations, préparation, application

Message  Luc le Mer 2 Juil 2014 - 18:17


À propos de l'eau minéralisée dont il a été question précédemment, le médecin russe Youri Nikolaev en utilisait occasionnellement chez certains jeûneurs en début de jeûne :

Les principales complications pendant le jeûne proprement dit interviennent dans la
phase d’acidose. Le patient peut alors être pris de vomissements ou de nausées. On lui
donne dans ce cas de l’eau minérale alcaline (riche en bicarbonate). Si les nausées se
poursuivent au-delà de trois jours, le traitement est interrompu. Ces arrêts prématurés,
assez rares, sont généralement justifiés par des irrégularités du rythme cardiaque ou des
vomissements continus.

Tiré de "Le jeûne, une nouvelle thérapie?" (De Lestrade)

Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune, informations, préparation, application

Message  _Vincent_ le Mer 2 Juil 2014 - 19:21

Bonsoir,

Bon cela fait maintenant 7 jours pleins de jeûne hydrique.

depuis mes 3 premiers jours, rien de bien spécial...

- disparition pur et simple des diarrhées et de la tachycardie

- toujours des brûlures d'estomac, mais beaucoup moins, et seulement le soir (plus la nuit). Je résous ça en buvant 1/2 verre d'eau, et ça sans va aussi vite que c'est arrivé. Mais dans la soirée, ça doit m'arriver 3 à 5 fois... ce n'est pas violent donc et je n'en souffre pas.

- sommeil identique au sommeil avant jeûne

- aucune fatigue (plus en forme que l'avant jeûne), pas de faim (physique)

- mon ventre est étrange... Je n'ai pas mal, ce n'est pas désagréable, ni l'inverse, mais je sens qu'il se passe des choses dedans

- je n'ai jamais eu la langue très très chargée et je n'ai pas un très mauvais goût dans la bouche. Elle l'est légèrement plus qu'à l'habitude. Mon urine est autant chargée qu'à l'avant jeûne voir moins. Je transpire très peu.

- je ne boit pas beaucoup. A vue de nez je dirais à peu près un litre par jour.

- j'ai perdu très peu de poids, je serais passé de 77 kg avant le jeûne à 73 kg aujourd'hui.

- mes parents ne me gêne que très peu. Je crois qu'il sont plus ou moins impressionné que j'ai une telle forme au bout de tous ces jours sans manger.


Maintenant, je me heurte à un gros doute. Je me demande si je vais arrêter ce jeûne.

La grosse difficulté concerne à la fois l'envie de manger mais surtout le fait de vouloir profiter des (bons) repas avec mes parents.
En effet, je compte trouver rapidement du travail et ce ne sera pas dans ma région. Sachant que j'aurais donc 8 jours de réalimentation avant de pouvoir en profiter de plus.

Je me rend compte à présent que je ne suis pas dans la meilleure situation pour jeûner. En effet, j'imagine aisément que jeûner seul dans mon appartement serait bien plus facile.

Cependant, mis à part ceci, il est vrai que je n'ai rencontré aucune autre difficulté, et que m'arrêter maintenant me dérange également. Mais avec le peu de symptôme concernant l'autolyse avais-je vraiment beaucoup de toxines à éliminer ? Je ne sais pas, peut être pas. Ce qui m'étonne d'ailleurs. Je ne ressens pas d'amélioration des problèmes physiques relatés dans mon premier post. Si ce n'est que partie remise, pourquoi pas à la limite, du moment que ça ne me prenne pas plus de 6 mois pour mon prochain jeûne, un vrai.

Si jamais je devais arrêter, ce que je peux dire maintenant, c'est que je pense que j'aurais un autre rapport avec mon alimentation. En effet, je pense que je ne mangerais plus autant qu'avant et je m'arrangerais pour faire des repas exclusivement de fruits ou de légume lorsque je saurais que je me ferais plaisir avec un futur repas me plaisant particulièrement. De même avec l'alcool, ça ne m'intéresse plus de profiter de l'excès, une bière avant le repas de temps en temps pourquoi pas, mais pas plus. J'ai également lu sur ce forum (je ne sais plus où ni qui) une femme qui expérimentant 1 jour de jeûne par semaine trouvait que son état était devenu meilleur. Je pense faire cela également, sans même l'avoir moi même expérimenté, je crois que c'est très bon pour le corps de faire une "mini pause" pour laisser souffler l'appareil digestif.

Si je dois me réalimenter, ce serait à partir de vendredi après midi. Mais avant de décider quoi que ce soit, j'aimerais avoir votre retour bien sûr, ce que vous en pensez, entre le pour et le contre.

Merci d'avance !

_Vincent_

Messages : 5
Date d'inscription : 20/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune, informations, préparation, application

Message  Luc le Mer 2 Juil 2014 - 20:37


Nos félicitations pour ce jeûne de 7 jours maintenant accompli!

Puisque ce jeûne fut exécuté comme il se doit, il a assurément fait du bon travail, même si ce n'est pas toujours apparent. Le biologiste Jean Rocan écrit :

"Plus un organisme est sain, plus son niveau de résistance est élevé, plus ses lignes de défense sont fortes, plus ses séances de nettoyage passent inaperçues. Plus un homme est faible, plus son niveau de résistance est bas, plus ses lignes de défense sont faibles, plus ses séances de nettoyage sont pénibles, retardées et bien souvent annulées à cause d'un manque d'énergie. Une séance de nettoyage annulée veut dire une réintoxication, début de maladie chronique ... L'organisme remet à plus tard la séance de nettoyage parce que l'énergie lui manque actuellement."

"Tout au long du jeûne, l'organisme procède par étapes bien définies avec une sagesse et une compétence qui feraient pleurer de jalousie tous les prix Nobel des deux dernières décades."

"Toutes les énergies de l'organisme se liguent pour autolyser un foyer d'infection à la fois, et le plus urgent en premier lieu."

Même si ton mode de vie (alimentation, sommeil, tabac, alcool ... etc.) d'avant-jeûne était plutôt malsain, il semble que tu aies, sans le savoir réussi à t'en sortir assez bien. Il est vrai, qu'en raison de ton âge, ton énergie vitale est encore abondante, mais, si cette façon de vivre s'était poursuivie pendant quelques décennies supplémentaires, la situation aurait sans doute été bien différente.

Un jeûne de 7 jours est une bonne introduction pour changer de mode de vie et commencer une vie plus hygiéniste. Là, un jeûne d'une journée par semaine poursuivrait le travail amorcé par ce jeûne d'une semaine.

Puisqu'il n'y avait pas de graves problèmes de santé à régler, même si pour toi le jeûne semble se dérouler sans ennuis, et que tu pourrais assurément jeûner encore plusieurs semaines ...et puisque tu vas probablement bientôt travailler, une bonne reprise alimentaire graduelle d'une semaine poursuivrait le cheminement.






Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune, informations, préparation, application

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum